..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Filature ou paranoïa ? [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Filature ou paranoïa ? [TERMINÉ]   Lun 17 Fév - 12:51

SHE IS MINE. THANK TO YOU.

April n’était pas du genre à donner forme aux rumeurs. A vrai dire, ça ne l’intéressait que peu alors elle n’était pas du genre à aller balancer Jeremy. Quand bien même la vipère lui poserait des questions, April ferait ce qu’elle savait le mieux faire : les éluder. Elle ne lui devait rien et en ce sens, elle lui ferait bien sentir. Quand aux questions qu’il lui posait, April avait fait quelques suggestions, parfois proches de la vérité mais qui en fait ne faisaient que reprendre ces fameuses rumeurs qui couraient partout. White Lady. Oui, bien sûr qu’elle torturait les mutants... Mais quand Jeremy avait commencé à avoir peur, la jeune femme avait dû se rétracter. Certes maladroitement. Mais là encore, April avait perdu la notion d’empathie avec le genre humain. En particulier les mutants. Elle n’oubliait toutefois pas qu’ils pouvaient être très dangereux. Aussi, April avait préféré se méfier et ne voulait juste que ses réponses.

Dakota serait bientôt sa prochaine victime, bien que les deux employés de Genetic l’ignoraient encore. Et quoi de plus surprenant ? April aurait une occasion en or et la saisirait sans réfléchir. Ce serait la seule fois qu’elle agirait par elle-même. Et personne ne pourrait entendre les cris de Cooper, mêlés de peur et de souffrance. Et voilà qu’une grande nouvelle venait de lui être annoncée : Dakota était en quarantaine dans les étages inférieurs. Un virus touchant les mutants trainaît, c’était vrai. April n’avait pas encore découvert sa nature alors elle ne se méfiait pas vraiment. Comment réagirait Jeremy s’il apprenait la disparition soudaine de sa supérieure ? La chercherait-il ? A ses yeux, elle serait probablement le suspect principal. Oh, il pourrait essayer de la suivre ou de lui faire avouer, la White Lady saurait bien le contourner. Et puis... Il y avait tant d’endroits où cacher sa proie dans ce bâtiment... Des endroits loin de tout...

Plissant les yeux, April réfléchissait. Il lui fallait connaître sa victime avant de l’attaquer. Plus elle en savait sur elle, plus elle pourrait lui faire vivre un enfer. Et dire que le petit se rendait complice en lui donnant des pistes. Il lui conseilla de la provoquer. Mais comment ? Pensait-il qu’elle était maîtresse dans cet art ? Il lui donna plus de précision : apparemment, elle avait horreur qu’on ne lui tienne tête. Rien de plus facile donc. En particulier si elle se montrait susceptible. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. « Wow. Finalement, tu sais déjà très bien comment l’atteindre ! Lui tenir tête et lui dire ce que je pense d’elle... Je pense que je ne vais pas me faire prier. De toute façon, ça fait un moment que ça me démange. ». Oui. Comme ça. April était un peu brut de coffre et n’était pas effrayée de dire ce qu’elle pensait. Reculant finalement, elle se mordit la lèvre. « Bien sûr, je compte sur ta discrétion. A moins que tu ne souhaites ne lui devoir quelques explications. » La menace à peine voilée, la White Lady voulait simplement s’assurer que Jeremy ne lui causerait pas de problème. Après tout, il n’y avait pas intérêt : grâce à elle, il aurait quelques longs jours de répit.

Faisant un pas en arrière, April devina à la luminosité qu’elle était bien en retard. Damn it. Il allait être fâché. Déglutissant alors que sa pupille se dilata, elle fixa de nouveau les yeux sur son collègue. « Je suis en retard. » Elle souffla et baissa la tête. Quelle excuse pourrait-elle lui donner ? « Je dois rentrer. On se verra sûrement au travail. Au revoir. » Faisant demi-tour, elle avança dans la ruelle d’un pas rapide. Il allait être fâché... Un frisson lui parcourut l’échine. La punirait-il ? Si une petite voix intérieure suppliait, son visage lui était figé, résolu. Elle ne pourrait pas y échapper. Et à qui la faute ? A la vipère bien évidemment. C’était du moins ce dont elle se persuadait. Comment faire autrement ? Forte de ces informations, April savait où trouver la mutante, apparemment en situation de faiblesse, mais aussi comment lui donner sa leçon. Satisfaite, elle se moqua bien, tout d’un coup, des remontrances que son père pourrait bien lui faire. Pour la première fois depuis longtemps, April lui échappait. Il ne la contrôlait pas totalement... Un autre avait déjà repris son emprise sur elle, lui laissant suffisamment de place pour se libérer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Filature ou paranoïa ? [TERMINÉ]   Mer 19 Mar - 23:13

La jeune femme sembla surprise d’apprendre comment atteindre Cooper. « C’est pas comme si c’était ma supérieure et que je devais me la farcir tous les jours ! » répondis-je avec ironie. A moins qu’elle ne soit surprise que je lâche enfin le morceau. Je n’étais pas du genre à agir bêtement, sans réfléchir, et sans broncher, même si je ne renâclais pas à la tâche, du moins, en apparence. La harpie me prenait très souvent pour un con avec son air hautain et dédaigneux, et j’avais du mal à rester impassible face tant de condescendance, je ne pouvais dont m’empêcher d’ouvrir ma gueule quand elle dépassait les bornes. Ne lui en déplaise !
J’avais donc pas mal testé les limites de la bête, de plus, je l’espionnais à son insu, elle, et Tussle.

Je ne savais pas trop où la White Lady voulait en venir avec Cooper, et à vrai dire, je n’avais pas spécialement envie de savoir. Tant que je n’étais pas mêlé à cette histoire, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait. De mon côté, je nierais en bloc avoir eu cette conversation des plus étrange avec White, ça allait de soit ! « Je ne vois vraiment pas de quoi tu veux parler. » répondis-je avec aplomb, lui tenant tête, me prêtant d’ores et déjà au jeu afin de déjouer sa menace. Je pouvais moi aussi lui renvoyer la pareille. Qu’est ce qui me garantissait qu’elle n’allait pas aller trouver Cooper et me balancer ? « D’ailleurs, nous avons juste fait connaissance, rien de plus, pas vrai ! » J’arborai le même ton qu’elle afin de lui faire comprendre que je ne dirais rien, mais qu’il en valait de même pour elle. C’était un peu gonflé, étant donné l’entrevue houleuse que nous avions eue. J’avais beau donner l’impression d’avoir du cran, je savais très bien que je prenais un risque en lui parlant de la sorte, et je n’en menais pas large en réalité. Une chance que nous soyons tous les deux sur la même longueur d’ondes cette fois-ci.

Je fus soulagé de la voir reculer. « C’est ça ! A plus ! » Déjà, elle s’éloignait d’un pas rapide. Je restai sur mes gardes tant qu’elle demeura dans mon champ de vision. J’étais resté planté là, tendu, sans bouger jusqu’à être complètement sûr qu’elle n’allait pas revenir. Puis la pression redescendit, je soupirai. « Tsss ! » « C’est ça ! A plus ! »... je n’avais rien trouvé d’autre ! Imbécile !

Je pris la direction puis m’arrangeai pour gagner un coin sombre et hors de vue afin de me téléporter chez moi. Prudence était mère de sûreté, je ne voulais pas prendre le risque d’être vraiment suivi cette fois.

Fin

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
 

Filature ou paranoïa ? [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: STREETS & AVENUES-