..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier bilan [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Premier bilan [Terminé]   Lun 10 Oct - 15:44

26.08.10

Callie avait un sourire satisfait affiché sur le visage tandis qu'elle se dirigeait vers la zone des cellules les plus sécurisées du bâtiment. Elle avait mis le doigt sur un très gros poisson, un poisson sûrement plus gros qu'elle d'ailleurs. Elle s'en fichait éperdument : ça lui donnait un énorme défi à relever et surtout, ça mettait un peu de punch dans ses vacances qui auraient pu être très mornes. Toujours aucunes nouvelles de Holster alors que cela faisait presque un mois qu'il avait disparu. C'était inquiétant, vraiment. Seulement, elle ne pouvait rien faire. Elle ne pouvait pas se pointer dans le bureau de la boss en herbe, Reynolds, et exiger d'elle qu'elle bouge son derrière : elle devait sûrement remuer ciel et terre pour le retrouver... A moins qu'elle ne soit trop contente de sa position actuelle pour espérer retrouver son vieux patron. Callie avait compris que pour son petit cul à elle et aussi pour l'enquête qu'elle menait, il valait mieux qu'elle la ferme encore un peu : ce n'était pas le meilleur moment pour mettre le bordel.

Nous parlions de gros poisson donc... Le dossier de Page lui avait donné beaucoup de fil à retordre. Elle n'avait d'ailleurs rien pu tirer des bases de Genetic : son statut ne lui donnait accès à rien, son arrivisme à juste quelques dossiers. Elle avait Kevin Fast à ses pieds pour ainsi dire mais il ne servait à rien ce plouc alors elle n'avait même pas tenté de se servir de lui. Par contre, il y avait cet autre type, chargé de la paperasse concernant les personnes à faire disparaître des bases de renseignements, à qui elle avait fait suffisamment de charme quelques mois plutôt pour chopper un ou deux pass spéciaux. Ces pass lui donnaient de quoi avoir le renouvellement des mots de passe de données basiques... Bref, Genetic n'avait été d'aucune utilité pour elle.
Seulement, elle avait d'autres ressources, comme les vieilles relations de la famille Hepburn, celle de sa mère... Une vieille souche d'aristos qui lui permettait d'entretenir des relations avec le corps enseignant privé d'une partie de l'état : on ne se refusait rien chez les Hepburn. La mère de Callie s'était éloignée de cette branche mais c'était normal : pas d'émotions, pas de déclarations mielleuses. Callie avait un cousin éloigné dans l'enseignement privé et elle avait réussi à chopper des informations sur la famille O'Connel, les deux gamines ayant été scolarisées dans le privé. Elle avait ainsi appris que c'était le beau-père qui gérait toute cette fortune. Une fortune dont il était indécent de préciser le nombre de zéros. Une fortune dont une partie était investie dans Genentech... Une ampoule avait alors clignoté dans la cervelle de miss Newark et ce sourire qu'elle affichait à l'instant était là depuis la découverte.
Oh oui ma grande, un sacré poisson.

Elle entra dans la chambre de Page après avoir effectué toutes les manoeuvres nécessaires. Elle se retourna vers la blonde une fois sûre d'être à l'abri des oreilles indiscrètes : officiellement, Callie était là pour la psychologie de la jeune fille, ce qui relevait du secret professionnel... Elle avait bien bidouillé pour obtenir le droit au secret professionnel alors qu'elle n'était pas officielle étudiante en psycho : depuis la disparition d'Holster, les choses se facilitaient pour les fouines comme elle.

« Bonjour Page, comment vas-tu ? » Elle n'allait quand même pas se débarrasser du plaisir tout de suite ! Elle allait attendre, faire durer le suspense pas contre Page, mais plutôt pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Mar 11 Oct - 17:49

Il s’écoula un certain temps depuis la visite de la petite brunette. Page ne saurait l’évaluer exactement d’ailleurs. Les jours, les heures, les minutes se ressemblaient ici. Elle n’avait pas directement accès à la lumière du jour dans sa chambre, elle n’avait donc aucun moyen de savoir quelle heure il était, ni s’il faisait jour ou bien nuit. Seuls rythmaient ses journées, les repas qu’on lui servait, le mec qui éteignait les lumières le soir quand il devait faire nuit, et les visites des laborantins qui venaient la chercher pour encore et toujours d’inlassables tests.

Ils avaient du mal à évaluer sa capacité car ils étaient obligés de lui administrer un tranquillisant la plupart du temps pour qu’elle se tienne tranquille, et à moitié droguée, les tests étaient peu concluants, et Page n’y mettait aucune bonne volonté. Quand ils ne la droguaient pas assez, elle ne collaborait pas mieux et avait tendance à se montrer très agressive.

Callie lui avait dit de ne rien changer, c’est ce qu’elle avait fait. D’ailleurs, elle se demandait si elle la reverrait un jour celle là. En attendant, Page continuait d’échafauder des plans d’évasion. Il y en avait un qu’elle avait décidé de mettre en pratique la prochaine fois que l’occasion se présenterait. Si Callie ne revenait pas, elle n’allait pas continuer à attendre bien sagement de moisir ici.

La jeune fille était en train d’appuyer fortement du bout de l’ongle sur le mur adjacent à son lit. Depuis peu, elle réalisait des marques sous forme de petites rayures pour compter les jours qui passaient. Elle faisait ça depuis une semaine visiblement et s’était bousillé la plus part des doigts.

Alors qu’elle grattait dans le mur, le cliquetis devenu si familier annonçant l’arrivée de quelqu’un se fit entendre. Elle bloqua sa respiration pour limiter les effets du gaz qui se répandait dans la chambre pour annihiler sa capacité, et la droguer suffisamment afin qu’elle ne bondisse pas sur la personne qui essayait de rentrer. Elle maintenait sa respiration de plus en plus longtemps, mais la drogue agissait tout de même. Elle perdait un peu en efficacité cependant.

Page attendit, puis se leva d’un bond pour se plaquer contre le mur où se trouvait la porte. Si elle voulait sortir, c’était maintenant ! La porte s’ouvrit, Page était tendue, s’apprêtant à sauter sur sa victime quand celle-ci aurait refermé la porte. Elle l’assommerait alors, lui piquerait ses fringues et son badge, et tenterait une sortie. C’était ça l’idée, si elle y parvenait.

La porte se referma et Callie se retourna sur une Page en furie, menaçant de lui fondre dessus. Celle-ci s’était arrêtée dans son élan en reconnaissant la brunette, le bras en l’air et l’air menaçant. Elle resta interdite quelques secondes, avant de baisser le bras, de se détourner vers son lit et de lâcher sur un ton presque détaché :

« Ah ! c’est toi ! »

Elle avait presque l’air normale à présent, mais une grande tension régnait encore en son fort intérieur. Elle avait arrêté son geste en reconnaissant Callie, alors que si ça se trouve, c’était sa seule chance de pouvoir sortir d’ici… Elle se demandait à présent si elle n’allait pas regretter de ne pas être allée jusqu’au bout de son acte…
Revenir en haut Aller en bas
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Mer 2 Nov - 17:07

« Contente de voir que ça a l'air d'aller. Oh ne t'en fais pas, je vais bien moi aussi. » lança-t-elle d'un ton neutre. Quoi de mieux pour continuer à progresser vers la confiance de cette fille que d'agir comme une adolescente normale ? Callie n'avait jamais été normale mais elle savait faire semblant quand c'était nécessaire. Elle avait su poursuivre une scolarité normale, elle avait su se démarquer de ses camarades mais pas trop non plus. Elle avait su quoi raconter au type avec qui elle avait eu un entretien pour sa candidature à UCLA... Elle savait beaucoup de chose sur les relations... C'était au naturel qu'elle avait du mal à s'en sortir. Faire semblant était toujours plus facile.

Elle s'installa sur la chaise qu'elle avait encore une fois du prendre avec elle : visiblement, le cas de Page était toujours aussi compliqué. La fille était si dangereuse que sa chambre était équipée d'un lit et d'une partie salle de bain sommaire. Encore des efforts ma fille si tu veux espérer ne plus être retenue comme une serial killeuse...

Callie avait une sacrée nouvelle à apprendre à Page. Elle avait fait LA découverte du mois, même de l'année, voire de la vie si l'on se plaçait du point de vue de Page. D'après ce qu'elle avait vu de cette fille, la pauvre petite blonde ne savait même pas qui elle était en réalité. Elle n'avait aucune conscience de son statut et c'était navrant. Callie n'en savait pas grand chose non plus mais elle avait de petites informations de base qui pouvaient lui permettre de remonter plus loin. Elle plongea son regard dans celui de la prisonnière et décidé d'attendre encore un peu avant de lui révéler ce qu'elle avait découvert. Oh pas longtemps, juste quelques minutes, juste le temps de tâter la température, de voir quel était l'état d'esprit de l'adolescente.

« Alors dis-moi d'abord, est-ce que tu as suivi mes conseils ? Est-ce que tu as tenté de la jouer docile pour qu'ils croient que tu étais en phase de rétablissement ? Tu sais que s'ils pensent qu'ils ne progressent pas avec toi, tu vas rester coincer dans cette cellule et tant que tu seras sous haute surveillance, je ne pourrai absolument rien pour toi. » Callie avait deux idées en tête : aider Page à obtenir une cellule plus décente, plus digne d'une personne et elle voulait que Page ait droit au contact avec le côté humain de Genetic... La jeune fille n'avait visiblement qu'un oeil mauvais posé sur l'organisation et Callie avait cet espoir que la jeune O'Connel finisse par comprendre que c'était LA solution. Que Genetic était la seule option valable pour les personnes comme elles deux. Ce n'était pas gagné mais Callie avait tout son temps : elle avait le temps de gagner la confiance de Page, d'en faire une amie... Bon, peut-être pas une amie proche, mais une personne en qui Page serait susceptible d'avoir suffisamment confiance. Callie espérait que si un jour, la blonde réussissait à sortir de Genetic par la force, elle la contacterait pour lui demander son aide. C'était un des buts de tout ça, dans l'éventualité où Page n'arrivait pas à se laisser embarquer dans l'aventure Genetic.

Et puis qu'elle le veuille ou non, Page était liée à Genetic... Bien trop pour pouvoir s'en détacher définitivement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Dim 20 Nov - 19:38

Toute penaude, la jeune fille s’éloigna de la porte et de Callie qui venait de s’installer avec sa chaise et avait entamé la conversation comme si rien ne s’était passé. Page était tiraillée par le frustration de ne pas avoir réussi à aller au bout de son acte, et quelque part, le contentement de voir que Callie avait tenu parole. Elle se sentait un peu idiote.

Elle ne répondit pas, attendant sagement que Callie se soit installée sur sa chaise. Elle resta debout et croisa les bras tout en faisant face à son interlocutrice. Elles restèrent un moment à s’observer en silence quand Callie prit enfin la parole. Elle lui demanda comment la situation évoluait. Page se retint de lever les yeux au ciel, ce qui trahirait qu’elle n’avait strictement rien fait de tout cela. De toutes façons, si Callie était bien informée, elle devait déjà savoir qu’il n’y avait aucune amélioration concernant la jeune fille. Si peut être le fait que depuis qu’elles s’étaient entrevues, Page n’avait pas tenté d’agresser quelqu’un d’autre, préférant réfléchir un peu plus sur la meilleure façon de sortir d’ici, mais elle n’avait pas coopéré pour autant.

D’ailleurs, si ça n’avait pas été Callie qui avait franchi cette porte, peut être n’aurait-elle pas retenu son coup… peut être aurait-elle réussi et serait-elle sortie de sa cellule avec un pass à l’heure qu’il est. Elle se mordit l’intérieur de la joue, rongée par ce « Et si… ».

Il s’écoula encore quelques minutes avant que Page ne sorte de son silence et daigne répondre :

« Et si tu leur disait que j’ai accepté de coopérer avec toi, tu pourrais pas me faire transférer ? »

Effectivement, si elle pouvait obtenir une cellule moins surveillée, elle aurait plus de facilité à s’échapper. Mais elle n’aimait pas bien l’idée de devoir coopérer avec ces connards de chercheurs qui la prenaient pour un rat de laboratoire. Qu’ils aillent tous se faire foutre ceux là !

Mais elle pesa le pour et le contre quand même. L’idée était séduisante. Si elle se soumettait quelque peu à leurs fichus tests et qu’en échange elle gagnait un peu de liberté, cela vaudrait le sacrifice. Elle n’en était plus à un près avec ce qu’elle avait déjà enduré…

« Combien de temps ça prendrait pour qu’ils accèptent ? » demanda-t-elle sur le ton le plus détaché qu’elle pouvait prendre. La question était à double sens, bien entendu. Si Callie avait un tant soit peu de poids, Page n’aurait même pas besoin de faire le moindre effort pour améliorer sa condition, s’il était possible qu’elle s’améliore. Rien n'était moins sûr, car si elle était effectivement placée sous haute sécurité, c'était parce que quelqu'un veillait personnellement à ce qu'elle soit étroitement surveillée.

Revenir en haut Aller en bas
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Lun 21 Nov - 18:36

Callie se rendit compte que Page plaçait de trop gros espoirs en elle : ses mises étaient trop importantes comparées à la puissance du cheval de course. C'était flatteur mais en même temps, la jeune fille se sentait mal... Ce qui ne lui arrivait pas souvent d'ailleurs : elle compatissait à ce que ressentait Page et elle voulait l'aider par presque altruisme... Comment cette petite blonde pouvait réussir à avoir cet effet sur elle ? C'était étrange : ça donnait à Callie l'occasion de s'observer elle-même et d'en apprendre plus sur la personne qu'elle était vraiment. Elle avait toujours su qu'elle n'était pas la gamine tarée orpheline qui n'arrivait pas éprouver des émotions humaines : elle était différente mais pas trop non plus. Si on ne voyait pas qu'elle éprouvait des émotions humaines, c'était parce qu'elle ne s'en rendait pas toujours compte elle-même et qu'elle avait acquis une sorte de détachement de ses émotions assez spectaculaire à la mort de ses parents : au moins, elle souffrait moins. Du moins, son état conscient souffrait moins, son inconscient, lui, prenait tout en pleine poire.

Pour l'heure, c'était à Page de défaire certaines des illusions qu'elle s'était créée par rapport aux pouvoirs de Callie au sein de Genetic. La petit brune réussissait à masquer son désarroi mais intérieurement, elle s'en voulait d'avoir fait croire à Page qu'elle pouvait l'aider avec autant de facilité. « Tu sais Page, je ne suis qu'une gamine comme toi. Je n'ai pas de pouvoir de persuasion sur les grands de cette organisation. Ma véritable force réside dans le fait que j'ai grandi ici quand mes parents sont morts et que je connais pas mal de choses sur pas mal de monde... Le soucis, c'est que j'ai du faire profil bas tant que je n'étais pas majeure et que du coup, je n'ai pas pu m'imposer comme un élément important. Mon avis ne compte pas, il ne compte plus depuis que notre boss n'est plus aux commandes... » Elle parlait trop mais elle était obligée de le faire, elle devait faire comprendre à Page qu'elle ne pouvait pas y arriver seule : il fallait que la petite blonde aussi y mette du sien pour qu'elles puissent parvenir à leurs fins.

Heureusement pour elles, Callie avait quand même réussi à mettre le doigt sur le hic du dossier, sur la petite chose qui dépassait du cadre bien lisse et qui faisait tâche : elle avait découvert un début de petit quelque chose pour faire sortir Page de cette cage de verre. Callie avait vite compris qu'elle allait se frotter à un très gros poisson et elle avait déjà commencé à prendre des précautions monstres dans ses recherches : il ne fallait pas qu'elle tombe à cause d'un dossier pas tout à fait important quand même ! Quoi que, elle savait que c'était important. Elle savait aussi que ça l'était au point de faire gaffe à ses fesses sans arrêt : se faire chopper le nez dans ces affaires là lui vaudrait la même place que Page, ça ne faisait aucune doute... Elle ne voulait pas finir enfermée. « C'est parce que je n'ai aucune influence sur les autres que tu dois vraiment trouver le moyen de coopérer. Il faut miser sur la folie passagère. S'ils pensent que tu es stable, ils changeront le niveau de sécurité. Par contre, le fait de ne pas être influente ne m'a pas empêchée de trouver des informations intéressantes... » Il fallait vraiment que Page lui fasse confiance pour continuer tout ça... Il allait aussi falloir qu'elle l'éclaire sur certains points de son histoire et sur ce Garcia...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Ven 2 Déc - 21:22

Page ne voulait pas placer tous ses espoirs en Callie, elle ne lui faisait pas suffisamment confiance pour croire naïvement qu’elle résoudrait son problème. Mais sans s’en rendre compte, elle nourrissait quand même un petit espoir. C’était la première personne qui la considérait un tant soit peu humainement depuis qu’elle était là. Elle lui avait apporté une nouvelle lueur d’espoir qui même si Page ne voulait pas s’y raccrocher de peur d’être déçue, s’était quand même développée dans son inconscient.

La jeune fille était au plus bas, elle n’avait que ça à se raccrocher pour ne pas sombrer dans la folie : l’espoir.

Callie était revenue comme elle l’avait dit, et ce simple fait avait ravivé cette petite lueur qu’elle avait insinuée en Page, même si celle-ci ne l’admettrait sans doute jamais. Elle s’était trahie dans son raisonnement cependant, cherchant par la même occasion à en apprendre plus sur Callie : savoir qui elle était, quel genre d’influence elle avait…

Elle avait beau se persuader qu’elle n’attendait rien de Callie, elle se mordit l’intérieur de la joue quand celle-ci lui révéla qu’elle n’avait que très peu d’influence. Son plan tombait à l’eau et ça promettait d’être plus difficile que prévu.

Par contre, outre cet aspect pragmatique, elle remarqua qu’elles avaient toutes deux quelques points en commun. Tout comme elle, Callie avait perdu ses parents, donc elle était en mesure de savoir ce que c’était de perdre ses proches, voilà qui la rendait plus humaine aux yeux de Page. Elle parla de son boss aussi, ce qui interpela Page qui esquissa un petit sourire narquois avant de lancer sur le ton de l’ironie :

« Quoi ? le boss de la prison s’est barré ? »

Page ne savait pas vraiment où elle se trouvait. Elle ne connaissait que le côté « prison », laboratoires et médical. Elle pensait être dans une sorte d’asile psychiatrique un peu « particulier ». Elle n’avait pas eu l’occasion d’entendre parler de Genetic avant d’y être enfermée contre son gré. D’ailleurs, elle ne se rappelait plus très bien comment elle était arrivée ici. Elle se rappelait de l’agression de son beau père, d’avoir été arrêtée par les flics et d’avoir séjourné quelques jours dans une cellule du commissariat. La suite était floue. Ils avaient dus la droguer, avant qu’elle ne se retrouve dans cette cellule aseptisée.

La suite du discours de Callie déplu à Page qui eu une montée d’adrénaline liée à la colère, teintant ses joues de rose. Elle allait pester sur le fait qu’elle n’était pas folle mais que personne ne la croyait jamais, qu’elle se tienne à carreau ou pas n’y changerait rien. C’était comme si tout le personnel d’ici était complètement hermétique à ce qu’elle pouvait faire, ou dire. Mais la tension retomba quand Callie lui parla d’information intéressante. Page souffla pour se calmer et demanda en croisant les bras :

« Quel genre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Sam 10 Déc - 18:17

« Du genre qui va changer la donne pour toi ma jolie. » elle souriait maintenant et c'était complètement sincère. Le simple fait que ce Garcia soit du C.A. faisait que Callie le détestait. Elle avait bien compris en écoutant aux portes que le C.A. était constitué de pourris en tous genres : les mettre au pied du mur l'enchantait ! Elle espérait aussi pouvoir ainsi donner une longueur d'avance à Tammy sur ses "collègues". Elle n'arrivait pas à se dire que cette femme était comme le reste du C.A. : elle était une mère aimante, une dirigeante juste, elle avait même réussi à surplomber un peu Reynolds dans l'esprit de Callie... Mais c'était uniquement parce que la jeune fille n'aimait pas voir Reynolds à la place de Holster. Elle avait toujours admiré celle qu'on appelait la femme de glace à un détail près : cette façon qu'elle avait de se mettre sur la route du boss pour jouer à un jeu que Callie n'avait pas voulu chercher à cerner de peur de se retrouver face à des choses qui la dépassaient. Elle aimait fouiner et tout comprendre mais elle avait ses limites : le périmètre de son boss.

Et le périmètre de son boss n'existant plus aujourd'hui, elle s'était permis de fouiller en profondeur et de trouver pour le coup ce qui faisait qu'elle jubilait intérieurement. Garcia, un type du C.A. de Genetic et donc de Genentech, un type qui avait pris ses fonctions grâce à l'enfermement de Page qui était normalement celle qui aurait du diriger cette place là. Il y avait eu la maladie de la mère de Page puis sa mort, la place au C.A. vacante, le jeune âge de Page et... La mort prématurée de sa jeune soeur qui faisait pour le coup de Page la seule héritière qui, étant considérée comme coupable et complètement tarée, ne pouvait assurer a gestion de son patrimoine... Et là Garcia était arrivé sur son cheval blanc pour prendre sa place en tant que mari de la pauvre O'Connel décédée. Bref, de quoi comprendre aisément qu'il y avait eu magouille, à n'en pas douter ! Seulement, que savait Page de tout ça ? Rien selon Callie : si elle avait su, elle se serait faite entendre. Callie ne voyait Page que pour la seconde fois seule à seule mais elle avait déjà bien compris que le caractère de la petite blonde n'était pas franchement facile : si elle avait su qui elle était vraiment, elle ne l'aurait certainement pas bouclée. « Avant de tout t'expliquer clairement, il faut que tu saches que techniquement, tu fais partie du conseil d'administration de Genetic. T'es censée être l'une des grandes têtes de l'organisation et être à la tête d'un capital que les ordinateurs ne comptent qu'en binaire pour éviter les étales de chiffres et de puissances... » Elle se demandait si elle devait laisser à Page le temps de réagir ou si elle devait enchaîner. Peut-être que la laisser réaliser tout ça et tirer elle-même la conclusion évidente qui en découlait permettrait à la petite blonde de comprendre pourquoi elle était là, pourquoi son beau-père l'avait faite enfermée et quels intérêts il avait à tout faire pour qu'elle y reste à vie... Et qu'elle y meure surtout !

Elle attendrait. Elle n'allait pas lui dire tout de suite que sa soeur avait été tuée uniquement pour qu'un connard puisse diriger des mutants dans le but de diriger d'autres mutants et de comprendre la science et blablabla... C'était beaucoup pour tout mettre dans une seule réplique. Page allait d'abord devoir digérer tout ça. Enfin, elle allait devoir digérer assez vite parce que Callie n'avait malheureusement pas toute la journée à disposition et que ses visites devaient être exécutées dans un temps précis. « Tu savais ça ? Ou au moins quelque chose lié à ça ? » Histoire voir quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Lun 12 Déc - 12:47

Le sourire qu’affichait Callie était troublant, et ce qu’elle s’appretait à lui dire ensuite n’avait pas fini de surprendre Page. La jeune fille s’attendait à ce que la discussion continue sur la même lancée qu’elle avait démarré. Genre, elle pensait que Callie aurait des idées de comment elle pourrait se comporter pour éventuellement espérer sortir d’ici un jour. Une conversation qui ne servirait probablement à rien en somme, vue qu’elle lui avait avoué qu’elle ne faisait pas le poids face aux dirigeants du coin et Page en avait donc rapidement déduit qu’elle ne pouvait rien pour elle.

Elle était allée cependant un peu vite en besogne. Sceptique, elle regardait Callie d’un air interrogateur quand celle-ci se décida de cracher le morceau. L'expression de Page ne changea pas à l’énonciation de la nouvelle. C’était une surprise qui la laissait sans voix. Elle était en train d’analyser les paroles de la brunette dont elle ne comprenait pas très bien le sens.

Elle savait que Genetic était l’endroit où elle se trouvait, cet espèce d’asile psychiatrique, et Callie était en train de lui dire qu’elle était une des responsables de ce bouiboui ?

Un petit sourire en coin fendit le visage de la blondinette, mais son expression était étrange. Ce n’était pas de la joie, mais plutôt de l’ironie :

« Tu te fiches de moi ? »

Callie insista en lui demandant si elle savait quelque chose à propos de ça. Page réfléchit un instant, et elle ne voyait absolument rien à mettre en rapport avec tout ça.

« T’es sûre que tu t’es pas cognée la tête ? Si jamais j’étais aussi puissante que tu le dis, qu’est ce que je fous là ? enfermée dans l’établissement que je suis sensée diriger ? Ca n’a pas de sens ! …

Et je vois pas en quoi faire partie d’un conseil d’administration d’un asile de fous pourrait me rendre si puissante que tu le dis ! Si… je pourrais être de l’autre côté de la porte…»


Elle eut un petit rictus moqueur. Elle ne mesurait décidément pas l’étendue de l’activité de Genetic et tout ce que cela impliquait. Elle affichait encore ce léger sourire moqueur quand elle ajouta :

« Et si j’étais aussi puissante que tu le dis, j’aurais payé le meilleur des avocats pour me défendre ! »

Son visage se ferma et une fois de plus la colère s’empara d’elle :

« J’ai été déclarée folle je te rappelle! et accusée d'un crime que je n'ai pas commis ! Je n’ai jamais pu me défendre ! Pourtant, de l’argent, ma famille en avait ! Mais je ne suis pas majeure ! Je ne peux donc rien faire ! Tout ça à cause de cet enfoiré de…. ! » elle se mordit la lèvre pour ne pas se mettre à sortir tous les jurons qu’elle pourrait attribuer à ce grossier personnage. Cela aussi lui permettait de retenir les larmes de colère et de haine qui étaient en train de lui embuer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Lun 12 Déc - 16:02

Bingo !
Callie ne s'était pas trompée : Page n'avait apparemment aucune idée de ce à quoi elle était mêlée à cause de ses origines et ça pouvait compliquer les choses... Ou les tourner à leur avantage... tout dépendait de comment les deux jeunes filles allaient traiter la situation. « Je peux t'assurer que je suis sérieuse. Pourquoi est-ce que je te mentirais alors que je prends des risques en t'aidant ? » Page doutait-elle encore de Callie ?
Après tout c'était possible... Cette fille en avait bavé alors ça devait être dur d'accorder sa confiance... Callie se retrouvait en elle : orpheline, problèmes relationnels... Seulement la miss Newark elle était dotée, en plus de son caractère fort commun à la petite blonde, d'une capacité à se détacher émotionnellement d'elle et des autres. Elle ne savait pas vraiment avoir des sentiments ou plutôt, ceux-ci étaient refoulés et faisaient entièrement partie de son inconscient. C'était peut-être pour ça qu'elle adorait et détestait Freud : il avait écrit des choses qui faisaient du cas de Callie un exemple, un cas de labo presque. Elle se demandait si une fois à la fac, elle devrait travailler sur elle-même pour ses cours... Si c'était le cas, il était clair qu'elle aurait matière à bosser.

Elle couta Page, elle l'écouta tenter d'argumenter sur le fait que tout cela n'était pas possible. Plus Callie l'écoutait, plus elle se demandait pourquoi la mère de la petite blonde avait fait l'erreur d'accorder sa confiance à un connard comme Garcia sans dire la vérité à sa fille... il était beau le résultat maintenant.
Page doutait encore de l'impact de Genetic, de la puissance réelle de l'organisation. Callie soupira : elle allait avoir du boulot, beaucoup de boulot... Il allait falloir faire comprendre à cette fille ce que tout ça impliquait et même Callie n'avait pas toutes les cartes en main... Peut-être devrait-elle en parler à Beckett ? Après tout, cette femme était au conseil d'administration et elle semblait bien différente, non ? Elle hésitait, elle avait peur des conséquences : elle avait abusé de sa position pour fouiller dans les dossiers de Genetic sans autorisation... Si Tammy était aussi droite qu'elle le pensait, elle ne laisserait peut-être jamais passer un pareil écart de conduite... Il fallait qu'elles se débrouillent seules dans cette affaire, pour leur bien à toutes les deux...

« Page, le but étant de t'enfermer, tu ne crois pas que c'est normal que tu n'aies pas pu te défendre ? Il me semble que ça aurait été trop facile pour toi sinon... Laisse-moi te raconter en quoi tu es puissante... » Elle inspira longuement avant de commencer à déblatérer tout ce qu'elle avait réussi à apprendre sur le C.A. et Genetic.

« Le Conseil se compose de plusieurs mutants ici des quatre coins du monde. Ils sont tous riches, puissants et discrets. Ils sont mutants, plus puissants que les gouvernements et surtout, ils ont le monopole sur l'Evolution. Apparemment, c'est eux qui se débrouillent pour que les gouvernements du monde entier ne sachent rien sur les mutants : et crois-moi, pour contrer tous les services secrets des pays du monde, il en faut, de la puissance... » Callie aussi était restée sur le cul en apprenant tout ça d'ailleurs... « Ils ont créé Genentech, l'entreprise pharmaceutique et la branche chargée d'étudier les mutants... Ta mère était apparemment l'une des leurs... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Jeu 2 Fév - 17:58

Page avec du mal à en croire ses oreilles et elle ne comprenait pas encore tout ce que cette nouvelle impliquait. Elle restait toutefois méfiante à l’égard de Callie, elle avait appris à ses dépends qu’elle ne pouvait faire confiance en personne en ce monde ! Et les seules personne à qui elle aurait fait confiance aveuglément n’étaient plus de ce monde !

Page était une fois encore en train de se laisser submerger par ses émotions. Elle avait beaucoup de mal à garder son sang froid quand il s’agissait de fouiller dans son sombre passé. Mais Callie posa les choses à plat et tenta de tout lui résumer. Tout semblait sur réel et par-dessus le marché, Callie vint lui apporter l’information que sa mère aurait fait partie d’une telle organisation ! La mâchoire de la blondinette se crispa. Tout ceci était un peu violent et un peu dur à avaler, mais bon, elle commençait à relativiser et à ce dire, finalement pourquoi pas ? Elle aurait été victime d’un complot de son enfoiré de beau père ! Ca collait au personnage, elle le détestait et ça l’arrangeait ! Ca lui faisait une raison supplémentaire de le détester et de vouloir se venger.

Par contre, le fait que Callie lui révèle que sa mère était impliquée dans toute cette mascarade ne lui plu pas du tout. Elle refusait de le croire. De son vivant, elles étaient proches comme les doigts d’une seule main ! Elles n’avaient aucun secrets l’une pour l’autre ! Si sa mère avait fait partie d’une telle organisation, elle, Page O’Connel, en aurait forcément été informée ! C’était une évidence ! Elle ne voulait pas admettre que sa mère ai pu lui cacher un truc aussi gros ! Il y avait un truc qui sonnait faux dans toute cette histoire !

Elle ferma les yeux et inspira profondément pour ne pas exploser à nouveau et repris calmement les paroles de Callie :

« Tu es en train de me dire que mon connard de beau père m’a faite enfermer pour le pouvoir ? Ca je veux bien le croire ! Ce mec est un pourri ! je l’ai toujours su !... Mais je crois que tu fais erreur sur ma mère ! Ce n’est pas possible qu’elle fasse partie d’un truc pareil ! Elle me l’aurait dit ! »

Page ne voulait pas croire que sa mère lui ai caché la vérité, à moins qu’elle aussi n’était pas au courant et que Garcia la manipulait déjà, ça c’était plausible ! Mais c’était un peu gros quand même !

Revenir en haut Aller en bas
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Mar 7 Fév - 14:29

Callie tilta sur le "un truc pareil". C'était encore et toujours la même rengaine, la petite blonde semblait ne pas vouloir comprendre que Genetic n'était pas un monticule de pourris, de vilains-pas-beaux-tous-tarés et autres douceurs. Pourtant, la brune avait essayé de lui faire gentiment comprendre que rien n'était noir ou blanc et que Genetic pouvait tirer bien plus sur le gris clair que ce qu'on pourrait croire... Mais non, ça rentrait d'un côté et ça ressortait de l'autre.
La jeune fille décida de ne pas relever le passage et de continuer à expliquer la situation. Déjà, Page commençait par le déni... "Non ma maman elle m'aurait rien caché d'abord". Foutaises. Heureusement que les parents ne disaient pas tout à leurs gosses, pour les préserver d'une part mais surtout pour ne pas les avoir dans les pattes ! Même les parents de Callie avaient tenu leur progéniture aussi loin que possible de l'effervescence de Genetic, jusqu'à leur mort.

« Ecoute, je ne veux pas remettre en doute ta capacité à être capable de garder les petits secrets que ta maman t'aurait confiés mais tu penses bien qu'il est probable qu'elle t'ait caché une telle chose, tu ne crois pas ? Il n'y a aucun doute sur son lien avec le C.A., je peux te le certifier. Par contre, elle n'était pas une descendante directe dans l'histoire donc elle s'est juste retrouvée à être la probable héritière d'un type du C.A. : autrement dit, si elle n'était pas morte, elle serait probablement à la place de Garcia, voilà tout. »

Callie n'avait pas toutes les cartes en main sur cette histoire mais elle avait déjà les bonnes bases : la preuve que c'était la miss qui se trouvait face à elle qui détenait en toute légitimité une part de Genentech et donc une part de Genentic. Seulement, il y avait une grosse différence entre légitimité et réalité : son internement et sa mise sous tutelle l'avaient en gros déshéritée.
La petit fouine savait qu'elle pouvait monter un dossier béton en prouvant que Page n'était pas folle et que c'était Garcia qui avait tué sa soeur cadette. Seulement, comment faire ? Une coopération de Page était nécessaire pour la santé mentale déjà... Callie avait aussi deux options qui s'offraient à elle : en parler à Tammy Beckett ou tenter de taper plus haut en découvrant l'identité d'un membre du C.A. plus influant... Mieux valait compter sur Beckett en réalité.

« Bon, je sais comment te faire sortir de là, voilà ce que tout ça veut dire. » lâcha-t-elle. A ses yeux, Page O'Connel n'avait pas encore saisi la portée des découvertes de Callie et ça ne lui plaisait guère : il fallait que la petite blonde comprenne ce que signifiaient ces informations. « Il faut vraiment que tu montres aux médecins que tu n'es pas folle, tu dois tout faire pour expliquer encore et encore calmement tout ce qu'il s'est passé le soir de la mort de ta soeur. Tu vas devoir le répéter sans cesse. Je sais que c'est difficile mais tu n'as pas le choix. Tu dois coopérer, faire comprendre aux psychiatres que tu sais exactement ce qu'il se passe et que tu es consciente de ta capacité. De mon côté, je vais parler de mes trouvailles à une personne qui, je le sais, saura quoi faire. » Elle n'en était pas certaine en réalité mais c'était sa seule piste.

Callie savait que Tammy oeuvrait pour le bien de Genetic et qu'elle n'aimait pas les coups bas. Elle avait entendu Beckett pestait contre le C.A. et avait bien compris que si une personne était capable de s'attaquer à cette affaire, c'était elle... A condition qu'elle en ait les moyens. « Si ça marche pour toi, ça marche pour moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Page

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   Dim 12 Fév - 18:22

Toutes ces révélations étaient dures à avaler. Page n’avais d’ailleurs pas tout digéré et il y avait des choses qu’elle refusait de croire. Callie était en train de lui dire qu’on lui aurait menti toute sa vie, et le beau monde dans lequel elle croyait vivre avant l’arrivée de Garcia était entaché. C’était un peu trop pour elle.
Naturellement, elle se braqua. Il lui faudrait sans doute un peu de temps pour accepter, faire le tri dans ses souvenirs et se rendre à l’évidence que Callie lui disait la vérité.

Quoi qu’il en soit, elle était disposée à lui apporter son aide, et Page se sentait moins seule. Même si ce que la brunette lui disait ne lui plaisait pas, elle proposait de l’aider à sortir et c’était pour elle une chance inouïe ! Personne jusqu’alors n’avait porté attention à elle ni à ce qu’elle pouvait raconter. C’était la seule qu’il la voyait telle qu’elle était, elle n’était pas folle et ça la rassurait car elle commençait sérieusement à douter d’elle-même.

Callie lui demandait de coopérer avec les gens qui venaient la voir et de raconter son histoire, encore et encore. Page était un peu exaspérée. Ca faisait des lustres qu’elle ne clamait plus son innocence car ça ne servait à rien et personne ne l’écoutait jamais. Même si elle savait que c’était peut être sa seule chance de sortir d’ici, elle était réticente à cette idée. Mais bon, c’était sa part du marché en contrepartie de l’aide de Callie et de sa connaissance soit disant bien placée…

Page était bornée et elle ne voulait pas s’abaisser à ce genre de choses, mais elle savait au fond d’elle-même que c’était peut être sa seule issue. A contre cœur, elle accepta, mais elle n’était pas naïve au point de faire confiance aveuglément à la brunette.

« Très bien… je vais essayer. » lâcha-t-elle sans plus de convictions que cela.

Aussi bizarre que ça puisse paraître, elle était contente que Callie s'en aille pour se retrouver seule avec ses penées. A vrai dire, elle n’avait pas encore décidé si elle allait coopérer ou pas. Elle avait besoin de prendre le temps et de réfléchir seule à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Premier bilan [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier bilan [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: GENETIC HEADQUARTERS :: JAILS-