..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Ven 25 Mar - 19:31

« Generation »
Wyatt Callahan & Emy Morgan & Daphney Oliver & Ellana Watson


I'm sick of all this waiting And people telling me What I should be What if I'm not so crazy Maybe you're the one Who's wrong not me So whatcha gonna do Whatcha gonna say When we're standing on top And do it our way You say we got no future You're living in the past So listen up That's my generation Simple Plan - Generation


« Août 2011.
Miss Oliver aime jouer avec les liens, après tout, elle est douée pour ça. Elle, elle sait qui est lié à vous, elle connaît vos affinités, elle en sait même plus que vous la plupart du temps. Aujourd'hui, Daphney a décidé de filer un coup de pousse à Ellana, jeune fille très peu ouverte aux autres. Pour ça, elle a voulu faire jouer le destin pour son propre compte en prenant avec elle deux de ses amis, Wyatt et Emy.
Les quatre jeunes gens ont décidé de faire une virée en voiture pour voir du pays et prendre un peu l'air en oubliant le reste. Seulement voilà, Miss Oliver possède un pouvoir contrariant : elle voit ! Elle voit que Wyatt a dans ses liens certaines personnes peu fréquentables et elle n'est pas du genre à laisser les non-dits s'installer. Et si notre télépathe préférée finit par s'en mêler, les choses vont vite tourner au règlement de comptes.... Mais Wyatt va-t-il réussir du haut de ses dix-huit ans à garder le contrôler face à tout ça ? Pas sûr... Et que dire de cette pauvre Ellana qui n'a rien demandé à personne et qui se retrouve au milieu de tout ça ?

Pour l'instant, Emy Morgan vient chercher tout ce beau petit monde chez les McGregor... »

Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Sam 26 Mar - 21:55

    « Qu’elles soient Florentines ou d'Argentines, petites Françaises aux bonnes manières, qu'elles viennent des mers de Chine ou du fond des Angleterres, qu'elles aient le cheveu roux ou la peau noire, qu'elles soient indiennes ou filles d'un soir, quand elles ont du christ à l'âme, quand elles sont belles à se pendre. »

    Les lunettes sur le nez, la radio poussée à son maximum Emy fredonnait assisse dans sa voiture. Le soleil brûlant chauffait les sièges en cuir du break que la jeune fille avait loué pour la journée. Ce n’était pas tout à fait le genre de voitures tapageuses et rapides que la jeune femme adulait, mais pour emmener Wyatt, Ellana et Daphney à Santa Monica c'était tout à fait adéquat. La jeune fille ne comprenait pas vraiment quelle mouche avait piqué Daphney pour qu’elle lui demande de passer les prendre tous les trois au domicile de Ross McGregor, mais elle avait trop envie de quitter la ville pendant quelques heures pour objecter. Elle qui avait toujours le sourire, elle avait bien du mal à se remettre de la soirée passée en compagnie de Nathan et de Susan quelques jours auparavant. Comment avait-elle pu se mettre dans un tel pétrin en voulant juste aider Nathan ? Profitant d’un feu rouge, Emy farfouilla dans sa besace dans le but de trouver son paquet de cigarettes. Elle en tira une qu’elle alluma d’une main experte avant de balancer son briquet sur le siège passager. La jeune fille tira une bouffée âcre avant de passer en seconde.

    Depuis quelques jours, elle se sentait mal à l’aise. Cela avait sûrement rapport avec les découvertes qu’elle avait faites à propos de Genetic, Genome et de Nathan et Aaron. C’était la première fois qu’Emy avait autant de mal à faire la part des choses et à oublier.


    «Qu'elles soient riches de l'âme ou pauvres de l'esprit, de bonne famille ou bien des rues, qu'elles s'appellent Philomène ou Églantine, qu'elles aient des allures d'ombres de Marilyn. »

    Emy adorait cette chanson. Saez avait vraiment un don pour s’inspirer de la vie de tous les jours. Aller Emy, sourit. C’est facile. On tire un peu que les commissures des lèvres et ca vient tout seul. Ce serait une journée complète ou on ne parlerait pas de ces organismes de malades qui provoquaient des incendies dans des gymnases, qui tuaient des gens et faisaient des expériences sur les mutants. Il fallait juste qu’elle mette ca de côtés pendant quelques jours. Le temps d’y voir plus clair. Un automobiliste lui lança un large sourire. Un sourire un peu moqueur. Bah ouais, elle était canon, mais elle chantait comme une gamelle, chacun ses tares mon grand.

    & puis, ca lui faisait tellement plaisir de revoir Daphney et Wyatt. Elle n’avait pas vu sa meilleure amie depuis la fête de l’UCLA et n’avait eu de ses nouvelles que par sms. Quand à Wyatt, il lui semblait qu’il l’évitait un peu ces derniers temps, mais peut-être qu’elle se faisait des films. Pourtant, Emy avait eu l’impression qu’il détournait certaines pensées de son esprit la dernière fois qu’ils s’étaient vus dans le but qu’elle ne lui pose pas de questions. Mon Dieu. Emy, tu te rends compte que t’es en train de devenir parano ? Ce saleté de piaf avait réussi à la faire douter de tout ce qui constituer son monde. Promis, dès qu’elle reviendrait à l’UCLA, elle ferait la peau à Nathan. Elle avait toujours adoré le pigeon farci…

    Devant elle, une voiture pila brutalement et son conducteur déversa une vague d’insulte à l’égard de ce « ù%d& de feu qui venait de passer au rouge.» Décidément, les américains n’étaient pas très forts question sang-froid… Emy aspira une nouvelle bouffée de sa cigarette, et elle ferma les yeux pour mieux ressentir les battements de son cœur qui ralentissaient. Un jour, elle arrêterait de fumer, mais pour le moment, elle avait trop besoin de sa petite addiction…


    «Quand elles sont seule au bar qu'on dirait des nonnes qui ont perdu l'église, qui ont plus rien que des hommes pour espérer rencontrer Dieu, pour éponger la bruine à leurs yeux…
    Moi j'aime bien regarder, regarder les filles pleurer ça me rend gai.
    »

    Arrivée dans une zone résidentielle, Emy fit encore quelques mètres avant de se garer devant la maison de Wyatt. Il paraissait qu’une certaine Ellana venait passer la journée avec eux, mais Emy n’avait aucune idée de qui était cette fille. Elle espérait secrètement que ce ne soit pas la nouvelle copine de Wyatt, sinon, elle se ferait un plaisir de fouiller dans son cerveau avec autant de délicatesse qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine… Non mais ho. Mais blague mise à part, l’idée de Daphney était tout de même étrange, et connaissant sa meilleure amie, elle avait sûrement une idée dans la tête. L’étudiante en psychologie regretta amèrement de ne pas l’avoir vue ces derniers temps, elle aurait ainsi pu lire dans ses pensées et comprendre les raisons de ce mystère.
    Rejetant ses longs cheveux blonds en arrières, Emy sortit de la voiture, jeta sa cigarette sur le sol et gravit les quelques marches qui menaient au perron de la maison de son prof de psycho. C’était d’ailleurs un peu bizarre de se rendre chez un prof comme ca… Nerveusement, la jeune fille releva ses lunettes de soleil, essuya ses mains moites sur son short en jean et sonna. Ca allait être une bonne journée. Ca devait être une bonne journée. Sinon, elle ferait la peau au destin !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Mer 30 Mar - 11:00

Ca faisait un moment que j'en avais besoin, un moment que j'en avais envie, un moment que ça me trottait dans la tête. J'avais depuis longtemps, donc, l'irrésistible désir de sortir. Sortir, voir du monde pour m'amuser, et non pas pour épier les moindres faits et gestes de certaines personnes, ni pour me rendre au boulot. Je voulais voir du beau monde, faire un viré pour rire et me changer les idées. Des idées assez noires ces temps-ci, qui ne faisait que m'agacer un peu plus chaque jours sans réponse d'Aaron O'Hara, le brun porté "disparu". L'idée merveilleuse m'était venu d'embarquer Ellana, dans ma grande aventure, et comme plus on est de fou, plus on rit, j'avais appelle ma chère et tendre jolie blonde d'Emy à se joindre à nous. Comme miss Morgan connaissait Wyatt que dont j'avais fais la rencontre quelques mois plutôt, j'avais trouvé judicieux de lui proposer une sortie à lui aussi -pratique de connaître l'entourage des gens pour demander leur numéro…-. Bref, vive la vie !

Plus tôt dans la journée, j'étais passé chercher Elly, à qui, je devais l'avouer, je n'avais pas vraiment laisser le choix. Pas question de la laisser à l'orphelinat ou toute seule alors que je pouvais l'amener quelque part et lui faire rencontrer du monde. Nous nous étions donc donner rendez-vous chez Wyatt d'un commun accord, et de ce même accord, Emy devait venir nous chercher là-bas. Sur le chemin de l'aller, j'avais demandé à celle que je considérais comme ma petite soeur, comment elle allait, et ce qu'elle comptait faire ce mois-ci d'intéressant -on ne sait jamais, l'idée de découvrir un peu plus le monde aurait très bien pu l'effleurer. Mais apparemment, elle n'avait pas trop d'idée. Je la laissais avec ça, je lui avais de toutes façons, répété maintes et maintes fois que ma porte était ouverte et que si l'envie lui prenait, elle pouvait bien venir pour s'occuper, parler, ou bien même passer la nuit. Ma porte était toujours ouverte aux autres. En particulier à ceux que je voyais. Ca faisait depuis trop longtemps que je n'avais pas vu mon Irlandais préféré, et c'était d'ailleurs ce qui me tracassait. Le cas était le même pour Emy, avec qui je n'avais communiqué que par sms depuis le fameux soir d'UCLA.
A cette pensée, mon sourcil me gratta un peu, et je fus bien contente de ne pas avoir de cicatrice. Mon poignet me tiraillait de temps en temps, mais ce n'était pas cette fichue toiture de ce fichue gymnase qui allait me rendre la vie dure, alors que j'en était sortie vivante, pas comme tant d'autres…

Je clignais des yeux pour chasser ses horribles images qui me hantaient encore par moment, pour me concentrer sur notre chemin, avant de me rendre finalement compte, que nous étions arrivées. C'est Wyatt qui nous ouvrit. Ca faisait un petit moment que je ne 'avais pas vu, mais je me souvenais particulièrement de lui à cause de ses liens. Sa mère décédé, son père se faisant passé pour son oncle et parrain. Strange tout ça. Je n'avais pas eu de nouvelles, sauf la fois où je l'avais repéré à UCLA. Il s'en était apparemment sortis sans trop de dommage, mais dans tous les cas, ce n'était pas une discussion que j'aborderai avec lui. Aborder UCLA était encore beaucoup trop douloureux pour tout le monde. Le jeune homme nous fis entré, et je ale saluais de paroles et d'un sourire. Puis je me tournais vers Ellana. Je ne savais pas si ces deux là se connaissaient, et j'étais de toute évidence, encore trop endormie et fatiguée pour que mon don me renseigne là déçu.

- Et bien, Ellana voici Wyatt un ami de Emy que j'ai déjà rencontré, et Wyatt, voici Ellana.

Je ne savais pas trop comment présenter Elly, même si je la considérait comme ma petite soeur, je ne savais pas trop ce qu'elle en pensait, ni même si elle était au courent. C'est par prévention que je ne préférais pas trop le crier sur les toits. Sa vie ne regardait pas les autres, je préférais lui laisser le choix. On ne s'impose pas aux autres. Ce n'était pas une des règles que je respectais le plus ces temps-ci, mais j'étais vraiment prête à faire tous les efforts du monde pour Ellana. Je sortis mon téléphone et regardais l'heure.

- Alors, prêts pour une virée ? Emy ne devrait pas trop tarder d'ailleurs, je crois que c'est elle qui vient.

Bingo, on sonna, et je laissais le soin à Wyatt d'ouvrir à son amie qui était par ailleurs, la mienne. Je souhaitais que tout se passe bien aujourd'hui, parce que je tenais vraiment à ce que Elly rencontre du monde et s'amuse. Mon visage rayonna lorsqu'Emy passa la porte d'entrée. Si je ne lui sautais pas déçu physiquement, ce fut néanmoins le cas mentalement, parce que mon esprit sautait comme un gamin intérieurement. J'étais enfin excitée comme une puce, et j'étais motivée. J'allais avoir pleins de choses à raconter à ma blonde, et surtout, ça allait me faire du bien de la voir. L'irrésistible envie de chanter "I feel Good" me prit, je me reprit au dernier moment, souriant à tous ceux qui me regardaient, ou à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Jeu 31 Mar - 20:55

Cela devait être une journée loque. Une journée durant laquelle Wyatt avait décidé de ne rien faire. Le jeune homme tirait sa flemme, pour une fois. Il restait confortablement installé au fond de son lit sous la couette. Le chant des oiseaux ne l’incitait pas à se lever, au contraire, cela avait davantage tendance à le bercer. Au bout d’un moment, il se décida à bouger, attrapant son ipod pour mettre la musique. Depuis que Daphney avait fait couler son vieux mp3 dans les profondeurs de l’océan, Wyatt s’était décidé à passer à la gamme au dessus. Il devrait la remercier la prochaine fois qu’il la verrait.

« We’re not gonna be just a part of the game. We’re not gonna be just the victims. They’re taking our dreams and they tear them apart. To everyone’s the same. I’ve got no place to go, I’ve got nowhere to run. »

Daphney… Bizarrement, il se rendit compte au bout d’un moment qu’il était en train d’oublier quelque chose à son propos. Son portable, il fallait qu’il le vérifie ! Wyatt se redressa et regarda sa table de nuit. Pas de trace du téléphone… Il se pencha pour chercher au sol et le trouva sous son lit. Allez savoir comment il avait atterri jusque là, Wyatt ne se posa pas la question et parcourut ses sms. Quand enfin il trouva celui qu’il cherchait, le jeune homme se laissa tomber sur l’oreiller en soupirant.

« I’ve got no place to go, I’ve got nowhere ton run. They want to Watch me fall, they think they know it all. I’m a nightmare, a disaster, that’s what they’d always say. I’m a lost cause, not a hero but I’ll make it on my own. I’ve gotta prove them wrong… »

La sortie était aujourd’hui, comment avait-il pu oublier cela ? Daphney l’avait contacté quelques jours auparavant pour lui proposer une sortie. L’ayant rencontré quelques mois auparavant et ne la connaissant pas plus que cela, il avait été sur le point de refuser. Mais Daphney était une amie à Emy. Et Emy était sa meilleure amie… Il ne l’avait pas revu depuis au moins deux mois, avant l’incident du gymnase. Ce soir là, Wyatt avait été blessé et emporté au quartier général de Génome pour être soigné. Et ensuite, il y avait toutes les découvertes qui avaient bouleversé le petit cours tranquille de sa vie.
Il n’avait pas encore eu le temps d’en parler avec Emy. De lui dire que Ross avait un pouvoir, qu’il appartenait à Génome et aussi qu’il était son père… Il n’aurait certainement pas non plus l’occasion de lui en parler au cours de la sortie. Il y avait Daphney mais surtout une certaine Ellana. Qui était-ce ? Mystère et boule de gomme. Il l’apprendrait bien assez tôt et s’il ne se dépêchait pas de s’activer un peu, il accueillerait tout ce petit monde en caleçon.


Quand la sonnette de la porte d’entrée retentit, Wyatt avait eu le temps de prendre sa douche et de manger un bout. Vu la chaleur qu’il faisait au dehors, il s’était revêtu d’un pantacourt style militaire et d’un tee-shirt kaki. Daphney et Ellana étaient sur le seuil de la porte. Le jeune homme les salua et les invita à entrer en attendant que Emy vienne les chercher.

« Enchanté Ellana. Bonjour Daphney. Emy en retard comme d’habitude ? »


Un petit sourire en coin apparut au bord de ses lèvres. Emy n’était jamais en retard, du moins rarement. D’ailleurs, quand Daphney reprit la parole, le bruit d’une voiture se fit entendre dans la cour. Quelques secondes plus tard, la sonnette retentit de nouveau. Wyatt ouvrit la porte à sa meilleure amie. Son regard se posa une fraction de secondes sur elle avant de se planter derrière, en direction de la voiture avec laquelle elle était venue.

« Hello Emy. Je suppose que si je propose de prendre le cabriolet de mon oncle, la réponse sera non. Et que si je demande à conduire cet éléphant, tu vas dire non… donc en route mesdemoiselles ! »


La tornade Wyatt Callahan venait de se mettre en route, embarquant au passage tout le monde. En fait, il ne leur laissait pas vraiment le choix, car déjà il se mettait en route en direction de la voiture. D’office, le jeune homme se mit devant la portière arrière gauche ainsi, il se positionnerait juste derrière Emy et pourrait croiser son regard pour la taquiner. Il se retourna et regarda en direction des trois jeunes femmes. Alors là il se rendit compte…. Il était seul au milieu de trois filles et il allait se retrouver enfermé avec elle dans la même voiture et devrait les écouter piailler… Gloups… Pourquoi avait-il accepté cette sortie. La main du jeune homme se mit dans sa poche et ses mains tombèrent sur son ipod. Il était sauvé ! Les écouteurs allaient lui donner sa porte de sortie le temps de la virée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Ven 1 Avr - 13:15

Daphney avait eu l'horrible idée de m'inviter à aller "m'amuser" avec elle et, apparemment, deux autres copains à elle. Super. Moi qui n’était jamais sortie avec plus d’une personne à la fois, exceptées les sorties de l’orphelinat auxquelles j’avais participé jusqu’à mes dix ans, âge auquel je me suis rendue compte à quel point elles étaient inintéressantes. Au moins, à ces sorties, si on ne venait pas, personne ne nous en voulait. La plupart y participent car c’est la seule chose qu’ils ont à faire. À cette sortie là, j’étais bien obligée de venir, si je voulais éviter de me faire étriper par Daph’. Je n’aurais jamais du lui répondre, ce jour-là sur la plage. J’affichai donc un air renfrogné que je comptais garder toute la journée, malgré l’impolitesse dont cela faisait preuve.

Nous arrivâmes chez un certain Wyatt, jeune homme aux cheveux bruns qui semblait avoir le même âge que moi, à un ou deux ans près. Daph’ fit les présentations. Wyatt, plus poli que moi, répondit. Avec un peu d’humour à la clé. Et moi, la malpolie du pays, je le regardai simplement, marmonnant un rapide « Salut » qui ne risquait pas d’être entendu, avant de me tourner vers Daphney pour lui lancer mon énième regard noir de la matinée. Emy, dont ils avaient parlé, et dont le nom me disait vaguement quelque chose (peut-être que Daphney m’avait parlé d’elle…), ne tarda pas à arriver. À ce moment-là on devait sûrement clairement voir sur mon visage que cette sortie ne me faisait pas plaisir. Je pris place dans la voiture en compagnie des deux inconnus et de Daphney, sans me soucier d’à côté de qui je m’asseyais, si je ne disais rien, cela n’avait aucune importance. Je me retrouvai à côté de Wyatt, qui me proposa chaleureusement un écouteur, que je refusai, pas chaleureusement du tout. Il ne me connaissait même pas. Comme à peu près tout le monde, en réalité. Il avait mis si fort que je n’avais même pas besoin de son oreillette pour comprendre toutes les paroles de la chanson. C’était du simple plan. Je regardai son iPod avec envie, me promettant d’en acheter un si un jour j’avais de l’argent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Ven 8 Avr - 19:50

    Ce fut Wyatt qui lui ouvrit la porte. Une bouffée de joie remplit la poitrine de l'étudiante en psychologie lorsque ses yeux se plantèrent dans le regard bleu acier de son meilleur ami. Malheureusement, il avait l'air bien plus accaparé par la voiture qu'elle avait loué que par leur retrouvailles et Emy dut se contenter avec plaisir de la joie de Daphney. Au moins, ELLE, elle était contente de la retrouver. La joie de Daphney faisait plaisir à voir, et même si Emy sentait bien la fatigue dans ses pensées, sa meilleure amie avait l'air de bien se porter. Au moins quelque chose qui allait dans ce monde...

    Wyatt __ « Hello Emy. Je suppose que si je propose de prendre le cabriolet de mon oncle, la réponse sera non. Et que si je demande à conduire cet éléphant, tu vas dire non… donc en route mesdemoiselles ! »
    Emy__ « Tu rêves Callahan. Si jamais je pourris la voiture de ton oncle, il me mettra des F toute l'année... Et tu as bien vu pour la conduite. Tu touches le volant de cette voiture, tu le regretteras! » répondit la jeune fille en souriant.

    En lui laissant à peine le temps de finir sa phrase, Wyatt se dirigea vers le break et se mit juste derrière la place du conducteur avec la ferme intention de l'embêter durant tout le trajet. Une vague d'affection la submergea, et après avoir serré Daphney dans ses bras, Emy suivit le chemin de ses acolytes. Avant de monter en voiture, la jeune fille se retourna vers l'inconnue et ses pensées lui sautèrent au visage. Le dédain, le manque d'envie, l'absence de motivation, et surtout, le fait qu'elle n'avait pas, mais alors pas du tout envie de se trouver là... Pourquoi Daphney avait-elle décidé de leur faire subir un mini boulet? Mettant sa première impression de côté, Emy lui adressa un grand sourire, et s'apprêtait à lui dire bonjour quand la jeune fille se dirigea vers la voiture et s'assit à côté de Wyatt. Toi ma cocotte...

    Emy rangea donc sa politesse et partit s'installer au volant du break. Ses lunettes remises en place, elle attacha sa ceinture de sécurité, gratifia Daphney d'un immense sourire et après avoir vérifié que tout était en place, elle mit le contact ( sans caler). D'un coup d'œil dans le rétroviseur, la télépathe vit Wyatt proposer à Ellana une oreillette de son MP3 et la jeune fille décliner sa proposition avec la chaleur d'un bloc de glace. Charmante. Au moins, elle n'avait pas à s'inquiéter sur l'existence d'une hypothétique relation entre ces deux là... Ayant fait le tour du pâté de maison, Emy lança à Daphney un regard interrogateur. Pourquoi avoir amené une jeune fille qui devait avoir 13 ans tout mouillé et qui n'avait aucune envie visiblement de se trouver là. Si elle avait envie de faire du baby-sitting, elle lui en aurait parlé!


    Emy__ « T'es mignon Wyatt, mais tu pourrais enlever tes écouteurs quand même. Pour une fois qu'on est tous ensembles... »

    La voix d'Emy était acerbe et elle s'en rendit compte immédiatement. Souffler. Souffler. Emy ne comprenait plus. Depuis des jours, elle était irritable, fatiguée, à bout de nerfs. Certes, elle avait fait des découvertes dérangeantes, elle était fatiguée, inquiète, mais tout de même. Jamais de tout sa vie elle s'était sentie aussi nerveuse...

    Emy__ « Bref, pardon, alors qu'avez-vous de beau à raconter ! Ca fait longtemps que l'on ne s'est pas vus. Depuis la fête de l'UCLA en fait. J'espère que vous avez bien pris vos maillots de bain, il fait un temps sublime et ce serait dommage de ne pas en profiter. J'espère que Daphney t'a fait penser à en prendre un Ellana. Je ne savais pas que tu serais là sinon, je te l'aurais dit directement. Au fait, tu as quel âge? Parce que Daphney n'a même pas songé à faire les présentations, alors on ne va pas attendre qu'elle les fasse... Sinon, heu, j'ai pas pensé à prendre de déjeuner alors... »

    Décidément, c'était raté. Bien que la voix de la jeune fille se soit faite plus posée, Emy était toujours aussi nerveuse. Instinctivement, et sans quitter la route des yeux, elle fouilla à nouveau dans son sac pour glisser une nouvelle cigarette entre ses lèvres. Allé, elle allait profiter de cette journée. Elle allait oublier Nathan, Aaron et Susan, Genome et Genetic. Noa qui l'avait menacée. l'UCLA. Abigaël O'Hara. Tout. On ne se concentre que sur sa petite personne et on sourit. Un à un, ses muscles se détendirent. Plus qu'une demie-heure et elle pourrait s'allonger sur le sable chaud avec ses meilleurs amis. & cela lui ferait oublier la folie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Dim 24 Avr - 17:45

Avant de pouvoir dire ouf, Wyatt nous mit dehors, et tandis que j'embrassais ma meilleure amie, mister Callahan fonça dans la voiture, suivit à mon grand dâme par une Elly beaucoup moins motivée. J'aurais aimée qu'elle y mette un peu plus du siens, mais vu que je lui avais forcé la main, je ne m'attendais pas à grand chose de ce côté là. Ellana avait un problème. Et son problème c'était qu'elle n'appréciait pas de se trouver avec des gens qu'elle ne connaissait pas, sauf que son répertoire était assez vide, et que je lui faisait rencontrer des gens qu'elle ne connaissait pas, spécialement pour qu'elle les connaisse !
Je montais sur le siège passager et jetais un coup d'œil en direction d'Emy qui semblait "passionnée" par les pensées d'Elly, qu'elle regardait de temps à autres dans le rétroviseur. Ma blonde démarra, et après avoir fait un tour pour retrouver la route, elle me lança un coup d'oeil interrogateur, et moi, il ne m'en fallut pas plus pour comprendre qu'il s'agissait d'Ellana.
Je n'eu pas grand mal à lui montrer ma rencontre avec Ellana, à lui raconter l'histoire de celle-ci, et à lui expliquer les sentiments que j'avais envers la demoiselle, qui était beaucoup moins bougon d'habitude. "Tu sais, je crois que j'en ai trop fait cette fois..." Si j'avais pu soupirer par pensée, je l'aurais sûrement fait. "Néanmoins, je suis bien contente de te revoir." Je lui adressais un sourire flamboyant, alors qu'elle tournait au carrefour.


Bref, pardon, alors
qu'avez-vous de beau à raconter ! Ca fait longtemps que l'on ne s'est
pas vus. Depuis la fête de l'UCLA en fait. J'espère que vous avez bien
pris vos maillots de bain, il fait un temps sublime et ce serait dommage
de ne pas en profiter. J'espère que Daphney t'a fait penser à en
prendre un Ellana. Je ne savais pas que tu serais là sinon, je te
l'aurais dit directement. Au fait, tu as quel âge? Parce que Daphney n'a
même pas songé à faire les présentations, alors on ne va pas attendre
qu'elle les fasse... Sinon, heu, j'ai pas pensé à prendre de déjeuner
alors...

Je pris un air faussement outrée, comment ça c'était de ma faute ? Et soudain, j'eu un moment de doute. Est-ce que j'avais pensée à prendre le miens ? Je du avoir un air dépité un instant, et je me mis à rire de ma bêtise. Tant pis pour moi si je n'en avais pas. Un regard en direction de notre chauffeur me montra pourtant que Emy n'était pas très bien, même avec sa cigarette à la main. La cigarette. Un pensée me vint: beurk. Pourtant, j'avais essayé, histoire de, mais le jour ou je demanderai une cigarette, il faudrait comprendre par là, que j'irai très très très mal. Qu'est-ce que j'avais de beau à raconter depuis UCLA ? Mes problèmes avec Aaron ? Non. Quelques choses de joyeux... Difficil, UCLA avait laissé bien trop de traces, bien trop longtemps. Soudain, le soleil ma passa sur le visage, et mes yeux verts se délectèrent de tant de chaleur.

- Il faisait le même temps quand j'ai rencontré Wyatt. Pas vrai ? dis-je, en me tournant vers le concerné. D'ailleurs, en parlant de plage, on a faillit se jeter à l'eau tout le deux, mais au final, on s'est ravisé de justesse. On va peut-être y arriver cette fois-ci, non ?

Je ris doucement, chipais un paquet de bonbon dans mon sac-à-main, en avalais un à la pomme, et tendis le sachet vers le deux bleus à l'arrière du véhicule, un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Sam 30 Avr - 19:02

Emy ne savait pas y faire avec Ross. S’ils avaient pris son cabriolet, déjà ça aurait lui qui aurait pris le volant. Ensuite si par malheur Emy lui aurait forcé la main pour conduire et l’aurait égratigné, il n’aurait pas hésité à la couvrir pour qu’elle n’ait pas d’ennui. De toute façon, Ross ne lui aurait jamais mis des F pour le restant de l’année, il le savait car son père était droit. Et même si l’envie lui aurait pris d’agir ainsi, il serait passé discrètement dans le bureau pour changer les F en A. Il fallait juste être un peu futé pour savoir comment se jouer de Ross McGregor et lui était un expert dans le domaine pour inventer des bêtises et des diversions pour éloigner son oncle de la vérité.

Ne s’occupant plus des filles, Wyatt s’était installé dans la voiture, attendant « presque » patiemment qu’elles le rejoignent. Ce qui fut le cas rapidement d’Ellana qui se mit à côté de lui. Ayant mis en route son ipod, le jeune homme lui proposa gentiment un écouteur qu’elle déclina. Allons bon… Tentez d’être aimable avec une inconnue et voyez le résultat. En temps habituel, le jeune Callahan aurait fait une remarque ironique mais cette fois. Il était à prendre avec des pincettes depuis l’incendie et son ironie avait une légère tendance à se transformer en propos blessants depuis quelques temps. Se contentant de pousser un léger soupir, il tourna sa tête vers la vitre pour regarder le paysage même s’il ne l’intéressait pas.

Par politesse, Wyatt n’avait pas mis les deux écouteurs sur ses oreilles. Il écoutait la musique mais gardait une oreille discrète sur la conversation qui avait lieu dans la voiture. Apparemment ce n’était pas suffisant pour sa meilleure amie qui ne manqua pas de lui faire une remarque sur ses écouteurs. Lui lançant un regard noir par le rétroviseur, le jeune Callahan arrêta son ipod et balança son écouteur sur ses genoux. Voilà, mademoiselle allait être contente, il allait pouvoir écouter attentivement la conversation !

Emy reprit la parole pour leur demander ce qu’ils avaient de beau à raconter. Commérages, chapitre un, larguez les amarres et en route pour la croisière… Le visage de Wyatt se ferma davantage. A l’évocation de l’UCLA, certaines choses lui revinrent en tête mais il se força à ne pas y penser. A cause d’Emy et de sa capacité. Il voulait bien lui parler des dernières le concernant mais pas à cet instant, dans cette voiture et entouré d’autres personnes. S’accrochant à ne pas dévoiler le cours de ses pensées, le jeune homme se concentra sur la route. Il imagina un éléphant rose avec d’immenses oreilles arrivant à voler à l’allure de la voiture. Puis il pensa à son ventre quand Emy évoqua le déjeuner. Une montagne de gâteaux. Il avait eu le temps de manger avant de partir mais son estomac était un vrai gouffre.

Des bonbons, allelluia, Daphney devait être devin. Elle venait de prendre la parole pour évoquer leur première rencontre. Et ensuite elle venait d’avoir la bonne idée de sortir un paquet de bonbon de son sac à main. N’hésitant pas, Wyatt se pencha en avant pour en prendre un. Ah du sucre, il pouvait penser à une montagne de sucre pour être tranquille. Pourtant au bout d’une fraction de secondes il se souvint que Daphney venait de lui parler.


« Pas de problème pour me jeter à l’eau Daphney mais cette fois attends que j’ai posé mon ipod. Sinon, on va encore faire écouter de la musique aux poissons. » fit-il dans un sourire.

Déjà lors de leur première rencontre, le jeune homme avait évoqué le fait de donner de la musique aux poissons par la musique. Chose impossible vu que l’appareil ne fonctionnerait plus du moment qu’il aurait pris l’eau. Mais cette évocation ne pouvait pas l’empêcher de le faire sourire. Jetant un coup d’œil dans le rétroviseur central de la voiture, le jeune homme croisa le regard d’Emy. Il n’avait toujours pas répondu à sa question. S’il se murait dans le silence, elle saurait qu’il lui cacherait quelque chose. Et s’il répondait une bêtise, elle le verrait également dans son regard. Donc que faire ? La voyant tirer une bouffée de sa cigarette une idée vint au jeune homme.


« Tu m’offres une cigarette Emy ? J’ai commencé à fumer depuis la fête de l’UCLA. L’incendie m’a donné des idées pour enfumer mes poumons… »

Jolie diversion Callahan. Avec ça et un peu de chance, Emy ne se demanderait pas s’il lui cachait quelque chose. Il n’aurait pas à parler du pouvoir de Ross, ni de Genome, ni de son vrai lien avec Ross et encore moins de sa rencontre avec le sosie de sa mère, Kate Reynolds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Dim 15 Mai - 13:44

Peut-être que j’aurais demandé à Wyatt d’où venait son nom si j’étais du genre de filles qui posent des questions toutes les deux secondes. J’écoutais distraitement la discussion, n’ayant rien d’autre à faire. Un maillot de bain ? Non. Emy allait tellement vite que l’on ne pouvait même pas répondre à ses questions. Je gardai donc le silence. Je faillis ne plus du tout écouter la discussion quand ils se mirent tous à discuter de l’UCLA… Je me souvins de la dernière fois que j’en avais entendu parler. Incendie, tremblement de terre… Avaient-ils quelque chose à voir là-dedans ? Bon, tant mieux pour eux… Un de mes parents devait être curieux car cela m’intriguait quand même. Il n’était pas dans mes principes de poser des questions. Je ne posai pas de questions et me contentais de regarder défiler le paysage sans le voir. En écoutant toujours d’une oreille la conversation. Forcément, je déraillai au bout d’un moment me disant que ce serait étrange si Emy repartait chez elle après cette journée sans avoir entendu ma voix… En fait, le nombre de personnes qui avaient entendu ma voix était probablement en dessous de la moyenne… Etait-ce parce que j’étais timide ? Oui, peut-être un peu, mais aussi car je n’aimais pas parler au gens, en fait. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais vous voyez, je crois que je fuis un peu les gens. Je me rendis soudain compte que ce comportement était assez égocentrique, en réalité. Personne à qui penser, sauf moi. Et Daphney. Oh, et les clones aussi. Quoi qu’il en soit, sur le moment je ne m’intéressai plus du tout à la discussion…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Lun 16 Mai - 18:30

    Daphney __ « Il faisait le même temps quand j'ai rencontré Wyatt. Pas vrai ?D'ailleurs, en parlant de plage, on a faillit se jeter à l'eau tout le deux, mais au final, on s'est ravisé de justesse. On va peut-être y arriver cette fois-ci, non ? »
    Wyatt __ « Pas de problème pour me jeter à l’eau Daphney mais cette fois attends que j’ai posé mon ipod. Sinon, on va encore faire écouter de la musique aux poissons. »

    Les sourcils d'Emy se froncèrent, et elle oublia pendant quelques instants ses promesses. C'était quoi ces sous-entendus entre ses deux meilleurs amis? Ils lui cachaient quoi ? C'était tout de même incroyable qu'elle soit jalouse à ce point, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Pourtant, s'il s'était passé quelque chose entre eux, Emy aurait tôt ou tard intercepté des pensées, mais là rien. A part Wyatt qui pensait à des éléphants roses pour l'empêcher de lire dans ses pensées. Que se passait-il donc?

    Emy __ « Au fait, je ne vous ai jamais demandé, mais vous vous connaissez comment? C'est quand même dingue que le hasard ait réuni mes deux meilleurs amis. » dit la jeune télépathe en tirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette.
    Wyatt __ « Tu m’offres une cigarette Emy ? J’ai commencé à fumer depuis la fête de l’UCLA. L’incendie m’a donné des idées pour enfumer mes poumons…»

    Stupide diversion oui. Ha Callahan, vraiment irrécupérable. Les souvenirs du gymnase en feu lui revinrent et aussitôt, Emy caressa la marque qu'elle portait à la joue. Pour se venger, Emy fixa son ami dans le rétroviseur. Tiens. Dans tes dents. & puis, c'était quoi cette idée stupide de vouloir se mettre à fumer alors qu'il n'était même pas majeur? Encore un truc pour passer pour le gros dur qu'il n'était pas? Stupide, stupide, stupide. Ce n'était pas comme si Emy lisait en lui comme dans un livre ouvert, télépathie ou pas télépathie, cela ne changeait rien.

    Emy __ « Tu rêves mon grand. C'est un des rares privilèges de l'âge adulte, et je tiens pas à me faire sermonner par ton oncle. Je suis sûre qu'il penserait que je t'entraine sur la mauvaise voie, alors que c'est toi qui m'incite à réaliser des trucs illicites »

    CF « l'emprunt du cabriolet ». Les jeunes gens se trouvaient maintenant sur une nationale entourée par les champs. A perte de vue on ne pouvait discerner que des champs de blé, tâchés par des touffes de coquelicots sauvages. Pas une seule autre voiture à l'horizon. Tant mieux, il n'y aurait pas grand monde sur la plage. La jeune fille dévisagea une nouvelle fois Wyatt dans le rétroviseur et une vague d'affection l'envahit. Elle ne comprenait plus vraiment ce qu'il se passait dans sa vie sentimentale en ce moment, mais au moins, Wyatt était un pilier stable. Du moins, il lui semblait, car tout le monde avait changé depuis l'incendie de l'UCLA & elle la première. En même temps, comment ne pas être changée alors qu'elle avait appris qu'elle avait sauvé le chef de Génome lors de l'incendie, "tué" l'autre dirigeante, et passé la nuit avec Aaron. Qui n'avait plus donné de signe de vie. Devait-être avec Holly.

    Les yeux de la jeune femme passèrent sur Ellana. Toujours muette. Déjà qu'elle avait envoyé paitre Wyatt, mais là, cela commençait à être un peu fort. Emy adressa un regard de reproches à Daph'. Pourquoi l'avait-elle amenée ici ? Ce n'était pas vraiment la journée pour faire cotoyer à l'étudiante en psycho' des gens asociaux. Étrange. Pour la première fois de sa vie, Emy n'aimait pas quelqu'un. Il faudrait qu'elle se plonge sur la question un de ses jours. Au bout de quelques kilomètres, Emy lanca son mégot par la fenêtre et se décida:

    Emy __ «Bon, Ellana, on voit bien que t'as pas envie d'être avec nous, & faut pas avoir faire 4 ans de psychologie pour voir ca. Mais le truc, c'est que tu commences à me pourrir sérieusement ma journée, donc il serait fortement conseillé que tu essayes de sortir un peu de ta torpeur de jeune adolescente en pleine crise et que tu daignes nous adresser la parole. Au pire, & peu importe l'amitié que je porte à Daphney, je te dépose sur le bord de la route ok'? »

    Amen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Ven 27 Mai - 14:43

Mister Wyatt me répondit qu'il n'aurait aucun problème à se jeter à l'eau, et que l'on allait devoir faire attention à son Ipod, pour laisser les poison en paix, parce que je n'avais absolument aucune idée de ce que pouvait bien écouter le jeune homme.
Il venait de prendre un bonbon, et je lançais un regard en direction d'Ellana, qui ne toucha pas au paquet à mon grand regret. Dehors, les paysages changeaient, et il n'y avait pas beaucoup de monde sur la route, un avantage. Je ne savais pas à quoi pouvait bien penser ma petite brune, mais la voir murée dans un pareil silence m'attristait un peu. Des drôles de couleur m'attirèrent chez Wyatt, des couleurs que j'avais déjà vu. Sauf quelles étaient différentes… Est-ce qu'il savait ?
Aucune idée, et ce n'était certainement pas à moi de lui dire quelque chose d'une telle importance. Je me tournais vers ma blonde, qui avait les sourcils froncés, bizarre. Elle nous demanda comment nous nous étions rencontrés, nous, ses deux meilleurs amis. Emy parla de hasard. Je n'aimais pas trop cette notion, et j'avais déjà fais part de mes idées là-dessus à Aaron : pour moi, il n'y avait ni hasard, ni coïncidence, ni quoi que ce soit du même topo.
Je sursautais en entendant Callahan demandé une cigarette à ma meilleure amie. Les jeunes de nos jours !

« Tu rêves mon grand. C'est un des rares privilèges de l'âge adulte, et je tiens pas à me faire sermonner par ton oncle. Je suis sûre qu'il penserait que je t'entraine sur la mauvaise voie, alors que c'est toi qui m'incite à réaliser des trucs illicites »

La réponse de Mlle Morgan me fit rire, et je manquais m'étouffer avec mon bonbon. Bientôt, nous arrivèrent sur une grande route, avec pour seuls décores aux alentours, des dizaines et des dizaines de kilomètres de champs. Pendant qu'Emy regardait la route, je pensais à Elly, concentré sur quelque chose dont j'ignorais la nature. Si seulement parfois j'avais pu deviner ce qui lui passait par la tête… J'aurais pu avancer plus vite avec elle. Mais je lui avais forcé la main, c'était à moi d'assumer, je ne pouvais m'en prendre qu'à Daphney Oliver. Une vague passage de migraine m'obligea à bloquer mon don un moment. Maintenant, il m'arrivait d'avoir mal quand je ne l'utilisait pas, mais aussi quand je l'utilisait trop. Je me rendis compte avec horreur que je ne l'avais pas retenu depuis plus d'un mois. Est-ce que j'allais bien ? Ma blonde me sortit de ma rêverie avec un regard de serial killer, je me rappelais alors que je n'avais pas répondu à sa question de plus tôt. Est-ce que j'avais blessé sa curiosité ? Ca ne m'étais jamais arrivé, et cette simple idée me fit un instant paniquer, que j'en oubliais une réponse correcte. Puis j'oubliais la question, avec ma grande mémoire de poisson rouge. Au moment où j'allais enfin pouvoir répondre quelque chose, et que je m'apprêtais à le faire joyeusement, fière de m'être souvenu rapidement de ce dont je tentais de me rappeler, Emy s'adressa à Ellana.

«Bon, Ellana, on voit bien que t'as pas envie d'être avec nous, & faut pas avoir faire 4 ans de psychologie pour voir ca. Mais le truc, c'est que tu commences à me pourrir sérieusement ma journée, donc il serait fortement conseillé que tu essayes de sortir un peu de ta torpeur de jeune adolescente en pleine crise et que tu daignes nous adresser la parole. Au pire, & peu importe l'amitié que je porte à Daphney, je te dépose sur le bord de la route ok'? »


Je crois bien que j'avais à l'épée de Damoclès sur la tête. J'avais la bouche entre-ouverte, et je ne savais pas quoi dire. J'étais sonné, et je dois dire que j'avais honte. C'était ma faute. Une tension se mit à planer dans la voiture, je ne savais plus où me mettre, j'avais un mal de crâne qui grésillait comme une vieille radio qu'on écoute et qui n'a pas été allumé depuis des lustres. Je ne voulais pas savoir la t^te que je tirais à ce moment, mais tout ce que j'espérais, en oubliant Sénèque un moment, c'était que tout irait mieux dans le meilleur des mondes dans les minutes qui allaient suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Mar 31 Mai - 17:49

** Mon oncle… Mon père plutôt… **

Oh non, il allait devoir faire un détournement de pensées immédiat et suivre un autre itinéraire. Wyatt quitta le rétroviseur central du regard, se demandant rapidement si Emy avait intercepté le cours de ses pensées. Il avait été prudent jusque présent et espérait que non. Pourquoi n’était pas resté sur sa montagne de sucre et sur son éléphant rose. Il n’avait pas du tout envie de parler de Ross et du vrai lien qui les unissait et dont il avait découvert l’existence peu de temps auparavant. Un coup d’œil de nouveau vers le rétroviseur et son regard croisa une nouvelle fois celui d’Emy.

Depuis l’incendie de l’UCLA, il ne restait plus grand monde autour du jeune homme. Ses amis ne s’étaient pas éloignés, c’était lui qui avait mis les distances. Trop de mauvaise humeur, trop de choses en tête, trop d’interrogations qui restaient encore sans réponse. Ses prunelles dévièrent sur le paysage avant de se poser sur Ellana. Elle n’était pas si différente que lui après tout, elle vivait dans son monde, celui du silence. Connaissait-elle l’existence de Genome et Genetic ? Il espérait pour elle que non, ne sachant pas du tout si elle était différente comme eux. Son esprit déviait de nouveau, et il allait finir par trop ouvrir le cours de ses pensées vers Emy.

Cette dernière reprit la parole, s’adressant à Ellana. Pas gentiment en tout cas. Sa meilleure amie n’avait pas tort, lui également se demandait ce que faisait Ellana avec eux vu qu’elle semblait perdue à des années lumière, dans ses pensées. Elle y allait un peu fort non ? Et si sa voisine se mettait à pleurer, il ferait quoi lui hein ? Il n’allait tout de même pas prendre son parti pour la consoler de la mauvaise humeur de sa meilleure amie. Car ensuite, c’est lui qui l’aurait à dos pour le restant de la journée ! Pourtant, ce fut plus fort que lui et il ne pût s’empêcher de prendre la parole.


« Emy, tu y vas un peu fort non ? Et si elle se met à pleurer, je fais quoi moi ? La baby sitter ? Jamais ! »

Il aurait du se taire, à présent c’était lui qui allait se mettre Emy à dos. Le jeune Callahan ferma brièvement les yeux. Il sentait que la journée allait être déplorable, qu’il n’aurait pas du accepter cette invitation avec seulement des filles, que ça finirait forcément en crêpage de chignons. Ca commençait déjà, la preuve. Le jeune homme sentait déjà arriver le mal de tête. Il suffisait qu’une des trois monte en hystérie ou s’en prenne directement à lui, et il savait d’avance qu’il allait finir par perdre le contrôle de lui-même. Il refoulait tout depuis l’incendie du gymnase mais tout finit par sortir un jour ou l’autre, qu’on le veuille ou non. Et il y avait toujours des dégâts. Encore une leçon que son père lui avait appris récemment…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Mer 1 Juin - 18:54

J’avais tressailli quand Emy avait commencé à s’énerver contre moi. Tout compte fait, elle allait probablement l’entendre, ma voix. Je ne m’estimais pas assez forte pour lui arracher les oreilles. J’essayais d’évaluer à quelle distance nous étions de l’orphelinat, au cas où elle mettrait ses menaces à exécution. Je m’évertuai à afficher un regard impassible, bien que je bouillonnasse à l’intérieur de moi-même. Je me demandai légèrement quelle tête je devais avoir. Pourquoi avais-je accepté cette invitation déjà ? Ah oui. Pour faire plaisir à Daphney. Tâche se révélant plus ardue que prévue. À la remarque de Wyatt, en revanche, je perdis tous mes moyens. Et… un de ces putains de clones apparut. Juste au bon moment. Il fallait m’y attendre, peut-être,mais j’avoue que ça faisait longtemps que je n’y avais pas pensé à ceux-là… Pendant une demi-seconde, je me demandais si j’arriverais à la faire disparaître sans que personne ne s’aperçoive de rien. Perspective que je balayais rapidement, savant que je ne le pourrait pas, et que de toute manière ils l’avaient déjà vue : la demoiselle ayant senti ma colère fonçait vers Emy, sans savoir si c’était sur elle qu’elle était centrée. Comme moi, elle n’aimait pas les blondes… Pendant un instant, je trouvai ça drôle : elle n’avait aucun espoir de gagner contre elle, elle faisait au moins vingt centimètres de plus que ma clone… Mais je repris rapidement mon sérieux et me dit qu’il fallait que je réfléchisse à comment m’expliquer après ça. Le pire, c’est que je n’avais toujours pas parlé. Au moins, j’avais fait attention à la discussion…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Ven 17 Juin - 18:14


    Wyatt __ « Emy, tu y vas un peu fort non ? Et si elle se met à pleurer, je fais quoi moi ? La baby sitter ? Jamais ! »
    Emy __ « Pourquoi tu la défends? Elle pourrit l'aprem & elle a même pas l'audace de répondre. » répondit Emy en fusillant Wyatt du regard. Comment pouvait-il se permettre de prendre la défense d'Ellana en ce moment? & en sa présence? Il pouvait pas arrêter de rigoler deux secondes & être sérieux?

    Sans compter le fait que tout énervait Emy, l'absence de réactivité des deux jeunes filles l'agaçaient au plus haut point. Même Daphney, sa meilleure amie restait muette comme une carpe. C'était ahurissant. Et même chose pour Wyatt. C'était bizarre d'être aussi entourée & en même temps aussi seule. Emy avait envie de sortir de la voiture, & de courir loin d'ici. Mais pour aller ou? Chez Dylan dont elle n'avait plus de nouvelles? Chez Aaron pour parler de leur dernière nuit? Plutôt mourir.

    Emy __ « Tu peux me répondre Daphney, tu m'expliques pourquoi elle est... »

    Mais les mots de la jeune fille s'éteignirent dans un cri. Emy leva les yeux & cru défaillir. Dans le rétroviseur, la jeune télépathe pu voir Wyatt. & Ellana, & Ellana. Non, non, elle n'avait pas abusé des substances illicites, il y avait bien deux Ellana dans la voiture. Emy freina violemment sous le choc. & stoppa la voiture. Ouf, aucune voiture autour d'elle. Il ne manquait plus qu'elle provoque un accident de voiture, & ca aurait été le summum. La jeune télépathe regarda tout autour d'elle. Rien que des champs de blé. Pas une voiture.

    Emy __ « Non, non, non. » soupira la jeune femme la tête posée sur le volant. C'était du grand n'importe quoi. L'apothéose du paroxysme, du summum de la connerie. Daphney leur avait ramené une télépathe. & sans leur dire en plus. Comme s'il n'y avait pas assez de cachotteries dans sa vie avec la découverte de Génome & Génétic. « Quelqu'un peut enfin ouvrir la bouche ou je me casse ? »
    Il allait falloir creuver l'abcès. Pourquoi ils étaient tous aussi bizarres. Que cachaient-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Lun 20 Juin - 14:41

« Emy, tu y vas un peu fort non ? Et si elle se met à pleurer, je fais quoi moi ? La baby sitter ? Jamais ! »

Bon bah le meilleur des mondes c'était pas pour toute suite… Dommage ! Ellana ne divisait toujours rien ce qui me fit penser que ça allait être à moi de dire quelque chose. J'avais envie d'être ailleurs, ou d'avoir une ampoule qui clignoterait au dessus de ma tête pour me dire que j'avais eu l'idée révolutionnaire de la journée, ce ne fut pas le cas pour mon plus grand désarroi.

« Pourquoi tu la défends? Elle pourrit l'aprem & elle a même pas l'audace de répondre. »

Emy surenchérit sur la réponse de Wyatt qui n'avait rien de chaleureux à la base, et moi je préférai me retrouver dans le monde horrible des télécopies aux couleurs effrayantes et aux noms débiles plutôt que de rester dans cette voiture à n'avoir rien d'intelligent ni d'utile à dire. Le mutisme d'Elle me mettait mal-à-l'aise, mais je l'avais bien cherché après tout. C'était moi qui avais insisté auprès d'Emy, et auprès de la peite pour qu'elle puisse venir. C'était de ma faute, c'était donc à moi d'assumer. Alors que je regardais la route à la recherche de quelque chose à dire, les liens dans la voiture se firent plus sombre, et je fus parcourut, non seulement d'un frisson, mais en plus d'un mauvais pressentiment. J'étais affreusement gênée, mais je ne pouvais pas laisser tout le monde se prendre le bec à ma place.

« Tu peux me répondre Daphney, tu m'expliques pourquoi elle est... »

" Je suis désolée Emy, je voulais juste…"

J'avais commencé ma phrase en même temps que la blonde, et lorsque celle-ci cria je sursautai et me cognais le genoux contre l'avant de la voiture. Je jurai. Je me penchais pour voir l'état de celui-ci lorsque mon amie, cette fois-ci, freina brutalement. Cette fois si, je me cognai contre mon genoux et l contre la boite à gant de façon violente. Un flot de mots imprononçables sortirent de ma bouche tendis que j'appuyais de façon idiote sur ma tête dans l'espoir que la douleur s'en aille, mais le succès n'était pas au rendez-vous, comme jamais d'ailleurs. Je du faire une succession de "Ttutututu" pour répondre mes esprits et me redresser. Là, Emy répéta frénétiquement des "non" comme pour se convaincre elle même. Je me retournai pour voir si tout le monde allait bien derrière, et je perdit le son de ma voix en trouvant non pas, deux personnes à l'arrière, mais trois. Wyatt, Ellana, et un duplicata de Ellana. C'était flippant, je secouant la tête vigoureusement les yeux fermé, ça devait être le choc précédent, j'avais du me cogner trop fort, pour changer ! Mais en ouvrant de nouveau les yeux Ellana et Ellana bis étaient toujours deux. Et puis, laquelle était la bonne ?

« Quelqu'un peut enfin ouvrir la bouche ou je me casse ? »

J'avais la bouche grande ouverte, et j'aurai bien aimé que mon amie me foute un gifle pour me remettre les idées en place, mais sur le coup tout ce que je trouvais à dire à Ellana :

" Pourquoi est-ce que tu ne m'as rien dit ?"

Comme si c'était normal. Mais c'était normal, puisqu'il n'y avait personne de normal dans cette voiture. Wyatt et son Oncle/Père, Emy avec sa possibilité de lire dans nos esprits, et moi et me liens, qui d'ailleurs se cassaient la figure...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Dim 3 Juil - 19:35

Pourquoi défendait-il Ellana ? C’était une bonne question, ce n’était pas du tout son genre de jouer les bons samaritains. Tout ce qu’il savait, c’était que l’après midi allait être pourri et il avait juste tenté d’atténuer les choses. Ce qu’il n’aurait pas du faire puisque sa meilleure amie le fusilla du regard. Il réprima une envie pourtant irrésistible de lui tirer la langue et détourna son regard de nouveau vers la fenêtre, voyant sans vraiment le regard le paysage. Ce fut le brusque freinage d’Emy qui reporta l’attention de Wyatt sur ce qui se passait dans la voiture. Le jeune homme fut propulsé contre le dossier du siège conducteur sous la violence du freinage. Il se cogna la tête contre l’appui tête d’Emy et grimaça, se retenant de lâcher un juron.

« Non mais ça ne va pas la tête ! Tu veux nous tuer ! »

Se frottant la tête, Wyatt se pencha vers l’avant de la voiture pour crier après Emy. Elle avait la tête posée sur le volant. Il aurait bien pris entre ses doigts son adorable cou pour l’étrangler et lui faire payer la douleur qu’il avait. Emy ouvrit la bouche pour demander à ce qu’on lui explique ce qui se passe, sinon elle allait se casser. La stupeur se lut sur le visage du jeune homme. De quoi parlait-elle donc ? Ce fut ensuite au tour de Daphney de prendre la parole, se retournant pour s’adresser à Ellana. Wyatt se décida à son tour à tourner la tête en direction de la passagère qui se trouvait à côté de lui. Il cligna des paupières pensant qu’il voyait double. A droite, il y avait Ellana, et juste à côté de lui, sur la place du milieu, il y avait une copie de l’adolescente. Le sang de Wyatt ne fit qu’un tour pour se protéger. Il balança son poing en pleine figure et de toutes ses forces sur la Ellana qui se trouvait à côté de lui.

« Fait chier… »

Il venait de taper tellement fort sur le visage de l’adolescente qu’il s’était fait mal à la main droite. De sa main valide, le jeune homme ouvrit la portière et sortit. Il s’avança et ouvrit la portière d’Emy.

« Sors Emy, on ne sait pas de quoi elle est capable. »

Dans la vision de Wyatt, jusqu’à preuve du contraire, Ellana venait de rejoindre le rang des ennemis. Même si elle était une connaissance de Daphney, cette fille était louche. Elle ne parlait pas et en plus elle était un mutant comme eux. Double raison pour se méfier d’elle. Le jeune homme se passa une main sur le front. Son mal de tête empirait à une vitesse fulgurante.

« J’ai mal à la tête… Je crois que je ne vais bientôt plus rien contrôler.. »
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   Sam 27 Aoû - 1:17


« Daphney Oliver entraîne deux de ses amis, Emy Morgan et Wyatt P. Callahan dans une sortie en bord de mer. Elle invite sans leur en parler une de ses connaissances, Ellana Watson. Ce qui aurait du être une journée tranquille à se baigner et à se prélasser au soleil ne se déroula jamais ainsi et s'arrêta durant le trajet. Emy était encore sur les nerfs depuis l'incendie du gymnase. Ellana n'ouvrait pas la bouche. Wyatt était perdu dans ses pensées pour diverses raisons. Et Daphney était mal à l'aise. Mélangez ces attitudes, vous vous retrouvez avec une ambiance tendue et un bouchon d'une marmite qui saute quand Ellana utilise son pouvoir pour se dupliquer.
Le malaise de Daphney grandit, la colère de Emy enfla et Wyatt perdit le contrôle. Lui qui faisait tout pour se contrôler laisse échapper son flot de pensées. Emy s'immisça dans ses pensées et découvrit la véritable relation du jeune homme avec Ross. Stupéfaite, une autre découverte amplifia sa colère. Wyatt connaissait une certaine Kate Reynolds, appartenant à Genetic. Son meilleur ami en contact avec ce groupe ? Jamais de la vie !
Daphney tenta de calmer sa meilleure amie. Mais le pouvoir de Wyatt, hors de contrôle, affecta la jeune femme. Elle commença à se sentir mal alors que dans le même temps, le mal de tête du jeune homme augmentait.
Ayant un besoin de déverser la colère qui l'animait, Emy donna un coup de poing à la première Ellana qui sortit de la voiture. Celle-ci perdit connaissance sous le choc et redevint une seule. Se retournant vers ses amis, Emy refoula sa colère en voyant leur état. Elle s'approcha de Wyatt et lui parla, tentant de le calmer pour qu'il reprenne le contrôle. Elle y arriva enfin au bout de plusieurs minutes. Quand il fut en état de marcher, elle l'aida à s'installer dans la voiture. Daphney qui n'était plus sous l'emprise du pouvoir de Wyatt l'aida à mettre Ellana, toujours inconsciente à l'arrière.
La journée prévue par Daphney ne s'était pas déroulée comme elle l'entendait. La tentative de socialisation d'Ellana fut un échec. Wyatt perdit le contrôle de son pouvoir une fois n'était pas coutume. Et Emy ne se sentit pas mieux. Après l'épisode de l'incendie, elle venait de faire des nouvelles découvertes dont une qui la contrariait. »
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ In#2 ♦ « Generation » [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: ROADS-