..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les choses se corsent [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kate R.

Invité

avatar


MessageSujet: Quand les choses se corsent [Terminé]   Mar 31 Aoû - 13:24

Et c'est parti^^ Tout comme tu m'as dit !

Kate était fatiguée de son labo ce qui était rare… Elle en avait marre de ne pas avancer auprès de Killian enfin Wyatt. Son obsession était revenue en force depuis qu’elle avait vu son père adoptif. Ross, charmant homme avec qui elle s’amuserait pourtant sans remord. Il était rare que Kate s’attache à quelqu’un au point de ne pas souhaiter lui faire de mal. C’était arrivé bien sur mais elle avait alors pris la fuite comme si elle avait peur de se découvrir une fragilité quelconque, peur d’avouer son humanité…

En tout cas cette situation stagnante avait assez duré. Kate avait approché par hasard ce cher Rossy mais ça allait lui permettre d’entrer dans la vie de Ki.. Wyatt. Pourquoi remettre a plus tard ce qu’on peut faire immédiatement. Cette pensée en tête Kate pris une douche dans la partie qui lui était réservée au labo. Une sorte de petit havre de paix et de luxe pour la responsable du labo qui en avait bien besoin ne comptant pas ses heures.

Sa douche prise elle s’habilla sobrement avec un pantalon noir un haut beige en lin et une veste cintré mettant en valeur la finesse de sa taille. Elle sortit du labo et prit la route du domicile de Ross. Elle avait pris la peine auparavant de faire constater par un de ses hommes qu’il était bien sur son lieu de travail mais que le fils de la famille par contre était à la maison. Elle avait choisi un homme qui n’avait aucun lien avec Genetic pour ce boulot ne voulant pas que ça puisse atteindre les oreilles de Dunney. Elle avait gardé de nombreux contacts dans les milieux parallèles de la ville et ça se montrait utile parfois.

Elle écoutait la musique en chantonnant bien installée dans sa voiture de luxe totalement détendue comme toujours en intervention. Le stress ne la paralysait jamais au contraire elle sortait d’elle-même pour n’être plus qu’une machine à servir ses intérêts. Elle avait décidé d’un plan d’attaque et verrait bien s’il se montrait applicable ou non. Elle gara sa voiture un pâté de maison avant son objectif ne voulant pas qu’on remonte à la jolie chirurgienne si d’aventure les choses ne se passaient pas bien. Elle marcha quelques minutes se composant une expression douce et discrète ainsi qu’elle imaginait la mère du petit loup à qui elle rendait visite. Impossible de savoir qu’elle jouait la comédie c’était sa seconde nature. Ce visage avenant en étendard elle rejoignit la porte et sonna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Sam 2 Oct - 16:44

Normalement, avec le temps qu’il faisait en cette journée, Wyatt aurait dû être dehors à se promener avec ses amis et à rire. Il aurait du prévoir une farce à faire, une pitrerie quelconque ou dépenser son argent inutilement. Depuis une certaine soirée de fin d’année sur le campus, certains de ses hobbies étaient passés à la trappe. Le jeune homme s’était renfermé sur lui-même et parlait beaucoup moins qu’avant. Quand il consentait à desserrer les dents, c’était souvent pour placer des remarques acerbes. Ses amis n’y étaient pour rien et pourtant c’était souvent eux qui prenaient.

Son idole et modèle s’était effondré en même temps que son humeur. Pourquoi Ross lui avait menti durant toutes ces années ! Il ne comprenait pas, il n’avait pas voulu entendre l’explication de son oncle. Si avec son entourage, il était parfois insupportable dans ses propos, depuis cette soirée, avec Ross c’était tout le contraire. Le jeune homme se murait dans le silence. Il n’adressait plus la parole à son parrain, seulement quand il y était obligé. En bon psychologue qu’il était, Ross avait bien tenté d’instaurer un dialogue entre eux pour s’expliquer mais Wyatt y restait sourd à ses tentatives. Le silence et cette colère qui l’animait, c’était le meilleur moyen de punir son oncle. Il préférait même la compagnie de Maxime à présent !

L’année scolaire allait commencer et celle-ci serait lourde pour lui. En effet, pour passer le moins de temps possible à la demeure familiale, il avait opté pour un double cursus, économie et informatique. Il avait réussi également à décrocher un stage chez Genetech, qui lui occupait aussi une partie de son temps. Il avait mis toutes les cartes de son côté pour ne plus le croiser.

Ce jour-là, Wyatt était seul chez lui. Il savait son oncle occupé ailleurs alors il était rentré tôt. Il n’avait pas croisé Ian en rentrant, ni Maxime. Enfermé dans sa chambre, le jeune homme tentait de gratter quelques accords sur sa guitare acoustique. En vain, la concentration ne voulait pas pointer le bout de son nez et il n’arrivait à sortir que des fausses notes. Il n’insista pas davantage et posa son instrument pour s’allumer une clope. Ah le tabac, mauvais pour la santé, tuant ses poumons, mais cela le calmait. Il s’était mis à fumer quelques jours après avoir appris que son oncle avait un pouvoir et faisait parti d’un groupe nommé Génome.

La sonnette de la porte d’entrée retentit. Wyatt tendit l’oreille mais n’entendit pas de pas dans le couloir. Ian était vraiment absent. Sa cigarette entre les lèvres, le jeune homme se décida à aller ouvrir. Il tourna la poignée de la porte et quand il ouvrit celle-ci pour jeter un œil au visiteur, l’incrédulité le gagna. Ce n’était pas possible, il devait rêver ou faire encore un de ses énièmes cauchemars. Les traits étaient un peu plus vieux que sur les photos mais c’était elle. Cette douceur qu’il lisait sur son visage, il l’avait tellement regretté durant toute son enfance.


« M… Maman… ? »

Ce n’était pas possible, ça ne pouvait pas être elle. Nicole était morte l’année de ces cinq ans, il l’avait vu agonisante, perdant son sang avant de s’évanouir. Quand il s’était réveillé, Ross lui avait dit qu’elle était morte. Mensonge ? Après avoir menti sur son pouvoir, son père adoptif n’aurait quand même pas eu la cruauté de mentir sur la mort de sa mère ! Pour quelle raison surtout aurait-il fait cela ? Toute à sa surprise de voir en face de lui celle qu’il ne pouvait contempler que sur des photos ou des videos depuis treize ans, Wyatt en lâcha sa cigarette qui glissa de ses lèvres pour tomber au sol. Les mots ne venaient plus, il regardait cette apparition sortie tout droit de son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Mar 2 Nov - 14:38

Kate avait décidé que c’était le moment de débuter l’offensive. Il fallait qu’elle pénètre dans le cercle de Wyatt qu’elle débarque dans sa vie. C’était potentiellement compliqué au départ car ils ne côtoyaient pas les mêmes cercles mais la découverte du mariage Dunney-Ross lui avait donné un bon prétexte pour faire connaissance avec le père adoptif du jeune homme. Prétexte également suffisant pour se présenter à leur domicile en faisant évidemment en sorte que Wyatt y soit seul.

Un visage doux et avenant un sourire délicat sur les lèvres et en avant Guingamp Kate avait sonné à la porte. Elle n’attendit pas longtemps avant que la porte s’ouvre et qu’elle voit apparaître celui qu’elle considérait comme son neveu, plus que ça comme une extension de sa sœur bien aimée et disparue. Elle lui fit un sourire tendre qu’on lui voyait rarement et vit le jeune homme se tétaniser. Sa cigarette lui tomba des lèvres et s’écrasa au sol tendit qu’il l’appelait maman…

Kate sourit de plus belle en posant le pied sur le mégot du jeune homme pour l’éteindre. Elle releva ensuite les yeux vers lui et tendit la main pour lui effleurer la joue. Elle ne savait plus vraiment comment réagir désarçonnée par la réaction du garçon. Elle se ressaisit pourtant et prit la parole.


« Bonjour Wyatt. »

Elle recula ensuite d’un pas pour ne pas l’oppresser et laissa retomber sa main. Elle le dévorait des yeux retrouvant en lui sa sœur et ne voulant même plus réfléchir à la réalité des choses. Il était là devant elle bien réel le reste ne comptait plus vraiment.

« Puis je entrer? »

Elle ne savait pas trop que faire pour le moment mais n’avait pas envie de lui dire abruptement qu’elle n’était pas sa mère. Elle allait laisser les choses se décanter et peut être même profiter de l’ignorance de Wyatt. Kate avait pour habitude de profiter des situations qui s’offraient à elle et ça n’allait pas changer aujourd’hui. Elle le regardait gentiment attendant sa réaction. Elle ne savait pas comment les choses allaient tourner mais ce n’était pas un problème, les capacités d’adaptation de la jeune femme n’étant plus à démontrer elle se savait capable de s’adapter.

Les pensées de Kate se mirent rapidement à vagabonder. Elle se voyait enfant sa sœur à ses cotés, leur proximité, leur tendresse mutuelle… En perdant Shannon c’est une part d’elle-même qu’elle avait perdu. Une part qui lui faisait maintenant cruellement défaut. Sa sœur avait emporté dans la tombe son humanité et sa foi en l’homme pour ne laisser dans le monde qu’une coquille vide en quête de vengeance mais peut être aussi d’amour?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Lun 14 Mar - 18:16

Machinalement, Wyatt suivit du regard de la femme qui se tenait devant lui. Elle écrasa du pied le mégot qu’il venait de laisser tomber, trop stupéfait qu’il était à voir cette réincarnation en face de lui. Une foule de pensées se bousculait dans sa tête. En fait non, c’était plutôt l’inverse. Son cerveau commençait à ne plus réagir et ne se posait plus de question. Il était comme hypnotisé par la silhouette féminine. Elle venait de le saluer en employant son prénom en plus, ce qui aida encore moins le jeune homme à remettre en route son cerveau. Et cette main qui effleura sa joue, Wyatt crut que son cœur allait s’arrêter un instant. En même temps que la femme, le jeune homme recula d’un pas. Pense Wyatt, pose-toi des questions, fais quelque chose bon sang ! Mais rien ne se passa et ce ne fut pas lui qui reprit la parole en premier.

« Euh… »

Pourquoi cette hésitation lui venait-elle subitement ? Cette femme ressemblait à a sa mère, elle n’avait pas réagi quand il l’avait appelé maman et l’avait salué par en employant son prénom. Tout laissait à supposer que devant lui se tenait Nicole Callahan et pourtant…. Pourtant comme un instinct protecteur ou un truc du genre se déclencha en lui et lui soufflait de se méfier. Alerte rouge, alerte rouge, le voyant il pouvait presque le voir clignoter devant ses yeux mais Wyatt passa outre. Il se décala un peu pour laisser entrer la personne qui se tenait en face de lui. Sa mère ? Un sosie ? Le jeune homme était suffisamment futé pour ne pas se jeter dans les bras de la première personne qui ressemblait à Nicole. Même si sur le moment, il l’avait appelé maman.

« On se connait ? »

Cerveau presque remis en route, alleluia, il était sauvé ! Enfin pour l’instant car selon la réponse, il ne garantissait pas la façon dont il allait réagir. Il n’était pas anglais et n’avait pas leur flegme légendaire. Lui était un bon p’tit gars américain, avec quelques origines françaises du côté de sa mère, et du côté de son père… Il n’en avait aucune idée vu qu’il ne le connaissait pas et ne l’avait jamais vu.

[Mieux vaut tard que jamais et c'est court mais faut se remettre dans le bain XD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Mar 15 Mar - 13:32

Tant de choses avaient changé depuis le drame de l’UCLA… Ses relations avec Ross déjà… Ils avaient mutuellement fait des découvertes et l’idée de Kate de se rapprocher du père pour atteindre le fils avait fait long feu. Du coup elle avait décidé de faire les choses autrement. Elle débarquait chez eux profitant de l’absence de Ross qu’elle avait fait constater.
Elle savait que Wyatt avait décroché un stage dans l’entreprise pour la rentrée et souriait intérieurement à cette idée. Elle allait pouvoir le prendre sous son aile. Son fils…

Elle ne tournait pas rond et ça ne s’arrangea pas quand le jeune homme prit le parti de l’appeler maman en la voyant. Elle lui caressa la joue tendrement sans le détromper et demanda à pénétrer chez eux. Il s’effaça et la laissa passer tandis qu’il reprenait la parole pour lui demander s’ils se connaissaient.
Pour Kate c’était l’évidence. Il était tout ce qu’elle avait toujours désiré retrouver depuis la mort de Shannon. Même si elle avait participé à la mort de sa mère elle se sentait proche de lui.


« J’en ai l’impression en tout cas.  Même si ce n‘est qu‘une impression.
Je m‘appelle Kate, Kate Reynolds.»



C’était dit sur un ton très doux que nul ne lui connaissait pas même Keat son ami de toujours. Son instinct maternel qu’elle rejetait depuis des années remontait d’un coup à la surface et dévastait tout sur son passage. Kate en oubliait la douleur qu’elle trainait depuis le drame elle en oubliait ses soucis avec ce dégénéré d’Harwell ou encore cette peste de Romanov.
Le boulot ne comptait plus. Quoique…
Elle devait être prudente maintenant qu’elle occupait la place de numéro 1. Elle ne devait pas montrer son attachement pour qui que ce soit sinon on s’en servirait contre elle c’était certain. Si Dunney avait beaucoup d’ennemis à l’extérieur de Genetech pour Kate c’était plus compliqué car elle en avait aussi à l’intérieur même si elle faisait en sorte de les virer. Une fois dans la maison Kate se dirigea vers le salon et se retourna attendant le jeune homme.


« J’espère que je ne te dérange pas. Je venais pour le voir .»


Faux… Mais inutile de le lui dire… Elle s’en tenait à son excuse de départ. Ross n’était pas là et heureusement car il n’aimerait sans doute pas voir Kate tourner autour de son fils. Et encore il ne se doutait pas des intentions de la jeune femme sinon il ferait sans doute construire une barricade autour de sa maison. Enfin… Une barricade serait elle vraiment suffisante pour arrêter Miss Reynolds?

« Il est là? »

Elle regardait autour d’elle prenant intérieurement note de la foule de petits détails qu’elle observait. L’intimité de quelqu’un permettait d’en apprendre plus sur lui… Elle voulait tout connaître de Wyatt et des informations sur Ross seraient bonnes à prendre. Elle avait un compte à régler avec lui…
Kate paraissait à son aise pourtant elle n’en menait pas large. Elle avait attendu pendant des années de rencontrer ce jeune homme et maintenant elle était tétanisée…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Ven 18 Mar - 17:07

Si un mince espoir subsistait de voir Nicole en chair et en os devant lui, celui-ci fut brisé quand la jeune femme se présenta. Kate Reynolds. Ce nom ne lui disait rien du tout. Wyatt ne savait pas trop s’il devait être déçu ou content. Un mélange des deux l’animait intérieurement. Il était déçu car il avait espéré quelques secondes que cette femme soit sa mère, qu’il n’allait plus être orphelin et qu’ils allaient pouvoir rattrapé le temps perdu. D’un autre côté, le jeune homme était heureux. Si ce n’était pas Nicole qui se tenait face à lui, cela voulait dire que Ross, parmi tous ses mensonges, n’avait pas joué sur le décès de sa mère. Nicole était bel et bien morte une dizaine d’années auparavant. Et il n’avait pas à penser qu’elle avait disparu, ou même mieux que Ross était à l’origine de tout ça pour l’enlever. Ce qui aurait été grotesque quand il songea à cette idée, car il savait que son oncle aimait autant sa mère que lui et que son décès l’avait éprouvé. Et ce, même s’il avait tenté de le cacher en bon psychologue qu’il était.

Wyatt ne se présenta pas. A quoi bon, Kate connaissait son prénom donc sans nul doute son nom de famille également. Ses prunelles ne quittèrent pas la jeune femme alors qu’elle se dirigeait vers le salon. Quelle assurance de sa part, elle le précédait comme si elle était chez elle au lieu de le suivre…. Sans un mot, le jeune homme entra à son tour dans le salon alors qu’elle se retournait vers lui. Elle venait pour le voir ?? Ian ? L’idée était absurde que cette femme vienne voir Ian Orlov, l’homme qui travaillait pour eux. Elle avait bien dit « le voir » donc ce n’était pas pour Maxime non plus. Sur la liste des occupants de la maison, il ne restait plus que Ross….

« Hum…. »

Ce sosie de sa mère débarquait l’air de rien et voulait voir son oncle. Dans quel but ? Déjà une foule de questions commençait à se bousculer dans le cerveau de Wyatt. Ross connaissait cette femme mais n’avait jamais pris la peine de lui en parler. Elle ressemblait trop à sa mère ? Après tous ses mensonges au sujet de Genome et de son pouvoir, il montait encore un plan derrière son dos ? Il espérait que le froid polaire qui habitait la maison depuis quelques mois avait servi de leçon à son parrain mais si ce n’était pas le cas ?

« Si c’est mon père que vous cherchez, il doit être à l‘université…. »

Son père…. Rarement, il prononçait ces mots, ayant pour habitude de dire oncle Ross ou son parrain. Pourtant cette fois il l’avait fait. Un instinct de protection vis-à-vis de lui mais également peut être cette sensation qui était en train d’éclore en lui pour doucement et lentement l’envahir. Devant Wyatt se tenait le sosie de sa mère ! Avait-elle le même caractère ? L’aimerait-elle autant que Nicole l’avait aimé ? Il s’assit sur l’accoudoir du canapé, ne quittant pas Kate du regard. Il la détaillait de la tête aux pieds, comme s’il cherchait quelque chose.

« Si vous connaissez Ross, je suppose que vous devez savoir à qui vous ressemblez…. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Lun 21 Mar - 13:09


Défi RP relevé
- Palafitte
- Suburbicaire
- Monogatari

C’était une belle baraque il n’y avait rien a dire à ce propos. Une décoration sobre et élégante qui ressemblait assez à l’idée qu’elle s’en faisait avant de venir. Quelques touches de déco sympa pour éviter que ce soit trop froid. Kate prenait note sans même y réfléchir de tout ce qu’elle voyait. Tout oui comme ce tableau représentant un palafitte. C’était assez surprenant de voir que Ross en plus d’être un fin psychologue pouvait s’intéresser à l’art. Enfin Ross ou quelqu’un d’autre après tout elle ne savait pas grand-chose de sa vie privée si on exceptait son mariage compromettant avec Dunney. Quand on y réfléchissait bien d’ailleurs c’était à se demander si ce n’était pas un coup monté bien orchestré de la part de Genome…

Quand la jolie blonde aurait récupéré son patron il faudrait qu’elle lui en parle si il ne l’avait pas appris lui-même. Son patron… Allait il le rester? Kate avait participé à son enlèvement elle en était même la pièce maitresse car sans elle rien n’aurait pu avoir lieu.
Elle avait accès à tout le bâtiment et aucun garde n’aurait eu le culot de lui demander qui l’accompagnait. C’était elle qui avait fait entrer le loup dans la bergerie… Enfin, drôle de bergerie… Pas vraiment remplie d’agneaux innocents et tout mignons au contraire. Il ne fallait pas confondre Genetic et une œuvre de charité. Kate n’avait rien d’une nonne, ni l’abnégation ni la vie chaste et dévouée à une grande cause. Quoique… Elle ne se dévouait pas au tout puissant et n’avait rien de religieux mais elle vivait pour sa cause.
Pour sa cause mais pas forcément pour Genetic et son patron. Elle était capable de trahir si nécessaire car le plus important dans la vie de Kate c’était de s’en sortir et toute seule tant qu’a faire. Elle n’était pas comme les prêtres suburbicaires qu’elle avait rencontré à l’occasion de son dernier voyage en Europe. Elle était capable de tout car à ses yeux peut importait les moyens pourvut qu’elle ai la fin.
Une fois dans le salon de la famille elle se retourna pour dévorer Wyatt des yeux. Et elle relança la conversation.


« En effet c’est lui que je venais voir. Tu sais si il rentre bientôt? »

C’était bien beau de venir comme ça à l’improviste sachant l’absence du papa mais maintenant il fallait trouver un moyen rapide d’établir le contact. Wyatt ne semblait pas se souvenir d’elle. Il n’avait pas du faire gaffe lors du drame à UCLA. Elle avait fait en sorte de détourner l’attention du dingue Harwell mais ça n’avait pas été une réussite. Pour autant Wyatt n’avait pas du la voir alors ou faire attention à la ressemblance avec sa mère défunte car il paraissait maintenant avoir vu un fantôme.

Le retour d’entre les morts de la mère chérie, on pourrait se croire dans un monogatari mais non… Triste réalité ce n’était pas le cas. Elle pourrait pourtant être une mère pour lui si il le désirait. Une mère avec de nombreuses failles et une personnalité plus que déviante mais beaucoup d’amour a donner et prête à tout pour ses beaux yeux. Kate ne pouvait même pas expliquer ce qu’elle ressentait en regardant cet adolescent face à elle. Il était intelligent et après l’avoir détaillée des pieds à la tête il lui demanda si elle savait à qui elle ressemblait et si Ross le lui avait dit.


 « Il ne m’a rien dit mais a voir ta réaction en ouvrant la porte je suppose que je ressemble à ta mère? »

Elle était bien placée pour le savoir mais ne pouvait le lui dire. Elle allait faire en sorte de prendre sa place, de remplir ce vide dans la vie du jeune homme.

« En même temps pour tout te dire on ne s’est pas vraiment quitté en bon terme la dernière fois que je l’ai vu. »


Une idée germait dans l’esprit de Kate. Monter le fils contre le père jouer sur le fossé générationnel et se montrer compréhensive. Etre l’adulte a qui on pouvait se confier sans crainte d’être jugé ou d’avoir droit à une leçon de morale.

« Après le drame à UCLA lui et ses chers amis ne voulaient pas vraiment me laisser tranquille. Enfin… Je ne vais pas te déranger avec ça… C’est sans doute son mariage qui lui avait tourné la tête… »

Tic tac, tic tac le compte à rebourg était lancé. Kate ne révélerait pas qui était l’époux de Ross car elle avait promis de ne pas parler du mariage de son patron. Elle n’avait pas promis de ne pas parler de celui de Ross par contre et elle doutait franchement que le bel écossais en ai parlé à son fiston. Maintenant il n’y avait plus qu’a attendre. Tandis que Wyatt se trouvait toujours assis sur l’accoudoir du canapé elle remit son sac sur son épaule faisant mine de partir vu que Ross n’était pas là. En fait elle ne comptait pas quitter les lieux ou alors accompagnée. Wyatt pouvait devenir son fils spirituel ainsi elle serait comblée et ce serait une bonne vengeance contre Ross et la bande de dégénéré avec qui il faisait mumuse chez Genome. On ne s’en prenait pas à Kate Reynolds sans en payer le prix. Elle se voyait déjà avec Wyatt à ses cotés se jouant de Ross…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Mer 23 Mar - 15:08

[Bon, je suis obligé d’intégrer au rp le fait qu’il sache que Ross est son père…]

Wyatt haussa simplement les épaules en guise de réponse à la question de la jeune femme. Les rapports étaient encore tendus entre Ross et lui. Auparavant, il n’était pas du genre à le surveiller mais à présent, il l’était encore moins. Alors savoir quand il rentrait, il n’en avait fichtre aucune idée. D’ici quelques minutes, une heure, plusieurs heures, tout dépendait du programme de Ross. Si elle tenait vraiment à le savoir, le jeune homme voudrait bien faire l’effort de l’appeler pour se renseigner mais cela lui demanderait un effort surhumain pour qu’il se motive. ^^

A la question suivante de Kate, il répondit par un signe affirmatif cette fois de la tête. Effectivement elle ressemblait à sa mère, à un point qu’elle ne pouvait pas imaginer. La voix lui semblait différente pour ce qu’il s’en rappelait, mais le physique était quasiment le même. Les mêmes traits, le même sourire. Une fois Wyatt avait vu un reportage qui disait qu’on avait sans doute un sosie quelque part dans le monde, du moins une personne qui nous ressemblait fortement. De là à voir cette personne en face de lui, il ne l’avait jamais espéré. Même pas rêvé car il se doutait que cela était impossible. Jusqu’à ce jour…

Le jeune homme ne demandait rien, aucune précision. Il s’interrogea donc sur le fait que cette femme lui parle qu’elle n’avait pas quitté en bon terme Ross la dernière fois qu’elle l’avait vu. Si c’était la première fois qu’il la voyait, il comprenait sa réaction. Rencontrer le sosie de sa meilleure amie décédée, cela ne devait pas être une agréable sensation. Il ne savait pas lui-même s’il devait se réjouir ou continuer à être dérouté par cette présence chez lui.

Une désagréable sensation monta rapidement à l’intérieur de Wyatt. Est-ce que la rencontre de Kate avec Ross avait quelque chose à voir avec la double vie de son père ? Accepter l’idée que Ross appartienne à un groupe, cela avait été dur. Celle qu’il avait un pouvoir tout comme lui avait été pire. Mais apprendre finalement que son oncle était en réalité son véritable père, cela avait achevé Wyatt moralement. Il avait encore du mal à réaliser ce qui lui arrivait. Tant de secrets sortaient d’un coup, il devait les digérer tout en prenant sur lui-même pour accepter la réalité. Il ne devait plus y avoir de secret, c’était une condition qu’ils s’étaient passés entre eux. Le sang du jeune homme se glaça donc dans ses veines quand Kate reprit la parole. Le début de ses propos, il les zappa complètement, restant buté sur le terme mariage. Ross marié, il le saurait et serait un des premiers au courant non ? Wyatt se leva d’un bond pour se positionner devant la jeune femme et l’empêcher de partir. Elle ne croyait tout de même pas qu’elle allait partir ainsi après avoir lâché sa petite bombe.


« Vous devez faire erreur… Mon oncle n’est pas marié… Il n’a même pas de petite amie… »

Le poing du jeune homme se serra pour contrôler la colère qui montait en lui. Il ne voulait pas croire cette absurdité même si une voix tout au fond de lui soufflait à l’intérieur de son cerveau ‘Et si c’était vrai…’. Non, non, ce n’était pas possible. Il n’avait jamais vu ces derniers temps Ross en présence d’une femme. Dans le passé, à chaque fois qu’il avait eu des relations plus ou moins durables, son père avait pris la peine de lui présenter sa conquête. Car s’il devait refaire sa vie, la femme qui y rentrerait devrait accepter également son fils. Il ne pouvait pas non plus s’être marié pour le compte de Génome. Wyatt avait réalisé que Ross prenait soin de ne pas mêler sa vie privée à ses activités extérieures. Quel intérêt aussi aurait-il à faire cela ? Kate Reynolds devait donc faire erreur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Ven 1 Avr - 9:57

Kate face à ce jeune homme était quasiment désarmée, elle ne comprenait pas le maelstrom d’émotions qui se bousculaient en elle. Elle aimait ce môme, elle l’aimait comme elle avait aimé sa sœur… Ca n’avait rien de rationnel mais c’était un fait indéniable. Elle retrouvait Shannon dans la façon qu’il avait de bouger dans son petit signe de tête pour confirmer que c’était bien à sa mère qu’elle ressemblait. Il était le neveu qu’elle aurait du avoir et le fils qu’elle rêvait secrètement d’avoir.

Kate n’aurait jamais avoué ce désir profond d’avoir un enfant considérant cela come une preuve de faiblesse et pourtant… Elle sentait s’emballer son horloge biologique chaque jour un peu plus mais repoussait cette idée de toutes ses forces. Elle ne serait pas capable, elle ne pouvait pas quand on voyait sa vie… Pleins de mauvaises raisons pour s’empêcher d’y croire alors que c’était tout ce don elle avait besoin et que c’était sans doute ce qu’il lui fallait pour revenir sur terre et retrouver son humanité. Elle avait trop peur de souffrir trop peur de voir s’envoler son rêve que son bébé soit malade ou disparaisse. Elle le cachait à merveille mais son cœur était un champ de ruine et elle n’avait pas envie de laisser quiconque l’aider à le reconstruire.

Kate se ressaisit pourtant et engagea la conversation dans une autre voie décidant de créer un malaise entre Wyatt et son cher papa. Elle parla du mariage de Ross comme si l’info lui échappait tout en faisant mine de partir et la réaction de Wyatt fut immédiate. Il se leva d’un bond et se plaça sur sa route le poing serré un air tendu sur ses traits fins. Il avait du caractère et ne se laissait pas faire ce qui plut à la jeune femme.


« Oooh j’en ai trop dit je suis désolée je pensais que tu avais été le premier mis au courant. »

C’était méchant de mettre ainsi en exergue les cachotteries de Ross car ça risquait de blesser Wyatt mais ça servait son objectif et pour Kate peu importait les moyens pourvu qu’elle ai la fin.
Elle avait prit un air coupable et vraiment géné et regardait le jeune homme avec compassion.


  « Pour la petite amie je n’en sais rien je crois que ce mariage s’est décidé très vite. J’en ai trop dit déjà et ce n’est pas à moi de t’en parler. »

Elle ne livrerait pas Dunney car elle avait promis. Pour autant elle allait répondre à toutes les autres questions du jeune homme pour se démarquer et donner l’impression de ne faire aucun secret. Elle voulait se poser en adulte accessible et ouverte et elle allait bien voir si ça marchait avec Wyatt. Sinon pas de problème elle changerait d’approche.
Ici il était dans son univers et du coup pouvait se raccrocher à pleins de choses donc en cas de besoin elle ferait en sorte de l’emmener ailleurs afin de le déstabiliser.


« Je suis désolée d’être responsable de cet air malheureux!

Disant cela elle leva la main pour lui effleurer la joue en un geste tendre et doux. Elle n’avait pas besoin de feindre la douceur car elle sentait en elle le besoin de le protéger et de le câliner.
C’était bizarre de ressentir cet élan vers quelqu’un elle n’en avait pas l’habitude mais la chaleur que ce sentiment faisait naitre au creux de son ventre lui faisait du bien. Cet état la réchauffait et elle se sentait un peu plus vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Dim 3 Avr - 7:12

La jeune femme en rajouta une couche ce qui eut pour effet d’augmenter la colère de Wyatt. Son poing se serra davantage, prêt à partir pourtant le jeune homme se retint. Il n’était pas du genre violent même si ces derniers temps, il avait laissé paraître le contraire. En plus, c’était une femme en face de lui, il n’allait pas la taper, risquant de se créer des problèmes tout en créant au passage des soucis à son père. Et enfin, elle avait tout de même le visage de sa mère ! Et jamais il n’aurait envisagé de frapper l’un de ses parents ! Sauf qu’il avait déjà frappé son père quand il avait appris qui il était…

Kate lui effleura le visage de la main. Quelle douceur après des propos aussi diaboliques ! En réaction, le jeune homme recula d’un pas. Hors de question qu’il se laisse avoir. Il ne savait pas qui était cette femme mais elle ne l’aurait pas si facilement. Une fraction de secondes, il se demanda si elle appartenait à Genetic et si elle avait pour but d’atteindre Ross à travers lui en jouant sur sa ressemblance avec Nicole.


« J’ai peut être l’air niais parfois…. Voir même souvent, mais je ne suis pas con. Donnez-moi une preuve concrète de ce que vous avancez. »

A moins qu’elle ne sorte le certificat de mariage de son sac, Wyatt doutait fortement qu’elle puisse lui fournir une preuve à l’instant. Il regrettait que Ross ne soit pas là pour lui poser la question et qu’il lui écarte tous les doutes qui germaient en lui. Il n’y en avait pourtant pas encore assez pour diminuer sa colère. Le jeune homme n’osait pas la frapper, mais rien ne lui interdisait d’user discrètement de son pouvoir sans qu’elle ne s’en rende compte. L’air renfrogné, il se concentra sur la jeune femme qui se tenait en face de lui. Il capta assez rapidement les battements de son cœur. Il n’avait plus qu’à passer à l’action, se concentrant sur son sang pour le faire augmenter en température. Ce qu’il fit.

Il commençait à user trop souvent de son pouvoir, le jeune homme s’en rendait compte. Il savait qu’il devait faire attention car il ne le maîtrisait pas encore complètement. Un dérapage pouvait arriver et à ce moment là, il serait bien embêté pour expliquer à un médecin ou un ambulancier ce qui s’était passé. J’ai un don, je joue avec le sang des gens. Non, non, ce n’est pas de la folie, juste une pure vérité. Je peux vous montrer si vous le souhaitez ? Hors de question qu’on le prenne pour un fou, il était assez perturbé depuis quelques mois, depuis ce fichu incendie à l’université ! Mais en parlant de folie, une question se pointa à l’esprit de Wyatt. Il n’attendit pas pour la poser à Kate.


« Vous êtes une patiente de Ross ? Si c’est le cas, je veux bien comprendre que vous ayez l’air dérangée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Sam 9 Avr - 10:14

C’était compliqué de faire la part des choses. Kate était douée pour manipuler parce qu’elle ne ressentait rien à l’idée de blesser ou de trahir mais face à ce petit bonhomme ça devenait compliqué. C’était pathologique certes et ça n’apporterait sans doute rien de bon ni pour elle ni pour lui mais elle l’aimait.

Ce n’était pas un sentiment classique pour Kate. Ca ne ressemblait pas à ce qu’elle ressentait habituellement. Elle était tombée amoureuse elle avait senti son cœur transporté d’allégresse en voyant le visage de l’être aimé mais c’était différent… C’était plus profond, ça venait du creux de son ventre comme si cet adolescent au visage fermé était le fils qu’elle aurait du avoir…

Il était intelligent en plus et ne se laissait pas facilement avoir. Il recula d’un pas alors qu’elle lui caressait la joue et Kate lui sourit. Elle aimait cette façon de réagir elle aimait qu’il ne soit pas assez bête pour se laisser avoir aussi facilement. Il demandait des preuves concrètes sachant qu’elle ne pourrait pas en produire et Kate secoua la tête de droite à gauche. Mécanisme de défense… Il cherchait à se protéger refusant l’évidence… C’était inutile d’insister la dessus pour le moment surtout qu’il s’énervait. Il haussait la voix les poings serrés le visage renfrogné.


« Tu sais pertinemment que je ne me ballade pas avec le certificat de mariage dans la poche. Maintenant pense ce qui t’arrange si tu aimes la facilité. »

Ton neutre visage toujours avenant Kate prenait sur elle pour ne pas s’énerver. Elle n’avait pas l’habitude de laisser quiconque lui parler comme ça… Quelques secondes plus tard Kate sentir de petits arcs électriques sur sa peau tandis qu’elle avait des bouffées de chaleur. Son sang semblait bouillir dans ses veines et elle avait les idées qui s’embrouillaient. Elle avait une sensation de malaise très désagréable à gérer. Elle serra les poings et fixa le jeune homme face à elle d’un air nettement moins amène.

Elle allait prendre la parole pour l’envoyer paître quand il lui déblatéra une réplique digne d’un film. Il se demandait si elle n’était pas folle et n’était pas une patiente de Ross.
Elle éclata de rire et se passa une main dans les cheveux sentant de plus refluer la capacité du jeune homme.


« Tu crois qu’utiliser ta capacité sur moi soit la solution pour me rendre moins dingue? Tu ferais un fin psychologue…»

Ton glacial et yeux plissés par la colère avec un air mauvais sur le visage. Kate n’appréciait pas du tout les libertés que prenait Wyatt. Elle adorait ce mioche certes mais ça ne l’autorisait en rien à faire ce genre de choses. Kate n’avait jamais laissé qui que ce soit s’attaquer a elle de quelques manière que ce soit sans en subir les conséquences.

« Oooh je sais tu vas la jouer mais quelle capacité? Ca doit être de famille. »

Elle avança de nouveau vers la porte passant à coté du jeune homme. Elle lui saisit le bras et utilisa contre lui sa capacité. Elle refroidit son sang d’un coup et assez violemment. Durant un simple instant mais suffisamment pour que ce soit douloureux.

« Ne joue pas avec mes nerfs Wyatt ça pourrait mal se terminer.  Je n‘ai pas pour habitude de me laisser faire.»

Il allait être surpris sans nul doute qu’elle emploie cette capacité contre lui. Kate avait un avantage certain. Plus elle avançait en âge et plus elle pouvait utiliser facilement les capacités des autres. Tant qu’elle se contrôlait elle pouvait en très peu de temps assimiler un pouvoir et la façon de s’en servir par contre elle pouvait être dévastatrice quand elle perdait le contrôle.

« Tu peux me croire folle si tu veux. Crois ce qui t’aideras à dormir la nuit. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Mar 10 Mai - 15:42

Cette femme ne le connaissait pas du tout même si elle donnait un peu l’impression du contraire. Car croire que Wyatt aimait la facilité, c’était en réalité elle qui l’aimait et l’utilisait ! Il n’y avait rien de plus compliqué qu’un adolescent. Enfin si, un adolescent perturbé par plein de découvertes. Les pensées se bousculent dans la tête, on ne sait pas quelle décision prendre, ne sachant pas laquelle est la meilleure. Ou alors la moins pire…

L’étonnement se lut sur le visage du jeune homme quand Kate lui parla de sa capacité. Comment était-elle au courant ? Une fraction de secondes, il pensa que c’était Ross qui en avait parlé mais il chassa rapidement cette idée, jamais son père ne le trahirait. Le pire, c’était qu’elle semblait au courant que Ross avait également une capacité. Ennemie ou amie de son père ? Il n’arrivait pas à déterminer si elle appartenait à Genome, Genetic, ou à aucun des deux groupes.


« J’ai la capacité d’être chiant, oui je l’avoue… »

Il n’avait pas pu s’empêcher de se moquer une nouvelle fois indirectement de cette femme en employant l’ironie et son côté désinvolte. Le jeune homme déchanta aussitôt qu’elle lui prit le bras pour exercer sa propre capacité sur lui. Il sentit son sang se glacer, ressentant pour la première fois de sa vie ce qu’il faisait aux autres. Cette sensation fut très désagréable et surtout douloureuse. Avait-elle le don de reproduire toutes les capacités des personnes qu’elle rencontrait ? En plus d’être folle, cette femme semblait dangereuse si son don était effectivement de copier les autres pouvoirs.

Wyatt se dégagea brusquement de la main qui tenait son bras. Il avait mal mais la douleur commençait à partir. Le jeune homme se dirigea vers la porte et l’ouvrit en grand.


« Vous devriez partir madame Reynolds. Je ne crois rien car vous n’êtes rien pour moi. Au plaisir de ne pas vous revoir un jour ».
Revenir en haut Aller en bas
Kate R.

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   Jeu 19 Mai - 7:59

Ce môme elle l’adorait mais c’était un sentiment venu de nulle part apparut comme ça du néant parce qu’elle faisait une fixette. Pour autant elle ne le connaissait pas et ne maitrisait pas du tout les subtilités des adolescents bien au contraire. Il était agaçant et elle s’énervait vite dans ces cas là donc ils se retrouvèrent au bout de quelques instants à utiliser la capacité de Wyatt l’un sur l’autre.

Il avait du cran et elle appréciait cette qualité pour autant elle ne pouvait lui laisser croire qu’il pouvait jouer avec elle de cette façon. Ils étaient amené à se revoir et elle se préparerait mieux cette fois là pour réussir son opération séduction. Elle n’avait même pas réagi à sa petite remarque comme quoi il avait la capacité d’être chiant préférant lui montrer directement ce qu’il s’amusait à faire subir aux autres.

Elle vit la douleur s’afficher sur ses traits mais n’en tira aucune glorification. Elle n’avait nulle envie de lui faire du mal pourtant il devait comprendre à qui il avait a faire et c’était un moyen comme un autre. Elle lâcha son bras dès qu’il essaya de se libérer et elle écouta ses propos avec un sourire amusé tandis qu’elle regardait la porte grande ouverte.

Il ne manquait pas d’air et elle secoua la tête amusée. Il venait de l’éconduire comme une malpropre malgré la douleur… Bravo petit loup… Elle passa la porte avant de se retourner vers lui.


«  Quand tu en auras marre qu’on te mène en bateau tu seras sans doute content de me revoir… Mais nous verrons ça en temps voulu Wyatt. Ravie d’avoir fait ta connaissance. »

Un ton urbain et poli avant de tendre la main pour effleurer sa joue en une caresse tendre. Elle n’avait pu résister à l’envie de le toucher même si elle s’attendait à ce qu’il la repousse ou retire son visage. En étant si près de lui elle touchait son rêve du doigt. Elle se détourna et prit le chemin qui la menerait à sa voiture. Elle allait rentrer au labo ses batteries remplies.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand les choses se corsent [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les choses se corsent [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: CALLAHAN & MCGREGOR'S PLACE-