..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chat et la souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ross F. McGregor

Psy chic | Admin de choc

avatar

Messages : 11654

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [1/3]

MessageSujet: Le chat et la souris   Dim 30 Mar - 21:58

15 mai 2011 - Fin d'après-midi
Après un décès ou un choc émotionnel terrible, j’enseignais aux étudiants qu’il était possible de remonter la pente et de se tourner à nouveau vers l’avenir. Foutaises ! J’avais beau me dire que la vie continuait, je ne pouvais m’en convaincre. Comment pouvais-je vivre sereinement alors que la chair de ma chair, celui que je chérissais plus que tout ne sourirait plus jamais ? Mon monde s’était écroulé et même la naissance de Logan, l’enfant d’Anne et moi, n’y changeait rien. Le temps s’était arrêté le jour où Genome avait été détruit. La mort de Wyatt me hantait. J’étais envahi par une infinie souffrance et je  vivais avec une chape de plomb au-dessus de ma tête  J’étais incapable de penser à quelque chose de positif.  A  chaque respiration, j’avais l’impression que j’allais exploser et je me demandais si je supporterais encore longtemps cet état. Seule l’intention de me venger me faisait réagir. Je ne savais pas où, quand et comment j’allais m’y prendre. Il me faudrait sans doute du temps pour assouvir mon désir de vengeance mais je saurai me montrer patient ; je n’envisageai pas de réinitialiser une partie de ma vie sans avoir faire payer les responsables de la mort de mon fils et de tous les innocents ayant péri dans l’effondrement du Q.G. de Genome.

En me réveillant, l’idée de me rendre chez Gen&Tech s’immisça dans mon esprit et se fit de plus en plus insistante au fur et à mesure que les heures passaient jusqu’à ce qu’elle me paraisse évidente. Sans réfléchir, je pris ma voiture pour me rendre sans détour au cœur de Los Angeles et me garai aux pieds du bâtiment abritant l’organisation maudite. Je ne su pas pourquoi, l’instinct de survie peut-être, mais au lieu de me jeter dans la gueule du loup, je me garai et attendis. Je ne savais pas ce que j’attendais ni ce que j’allais faire ; à croire que je comptais sur le destin pour m’aiguiller. J’étais dans un état pitoyable ! Mal habillé, mal rasé, les traits tirés, des cernes marquées par le manque de sommeil, je faisais peur à voir. Si j’y avais prêté attention, j’aurais remarqué que certains passants curieux me jetaient un regard étrange et s’écartaient spontanément lorsqu’ils passaient à côté de ma voiture.  C’était bien le moindre de mes soucis car j’avais les yeux rivés sur les accès du bâtiment Gen&Tech. La silhouette de Dakota Cooper au volant d’une voiture passant près de moi me fit réagir au quart de tour. Cette même Dakota qui m’avait tendu un piège deux mois plus tôt dans lequel j’ai failli perdre des plumes.

Je sortis alors précipitamment du stationnement, ce qui me valut quelques coups de klaxon bien mérité. Rien à faire ! J’avais bien plus important à m’occuper que d’engueuler des conducteurs énervés. Ma route était toute tracée, je devais suivre cette jeune femme et la coincer dès qu’il me sera possible de le faire sans être vu. Quitte à la suivre pendant des heures et à ne pas respecter le code de la route, je ne la lâcherai pas avant de l’avoir face à moi.

_______________________________________________________________

Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Dakota R. Cooper


avatar

Messages : 896

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 3 rps et une intrigue

MessageSujet: Re: Le chat et la souris   Mer 2 Avr - 17:01


Le chat et la souris

Ross & Dakota

Il se passait des choses compliquées depuis plusieurs jours. Il fallait que je trouve de nouvelles marques, tant dans ma vie personnelle que dans ma vie professionnelle. J’avais dû déménager, chez Nate, pour ne rien arranger, parce que quelqu’un pensait que je ne souffrais pas assez de la mort de Brennen. J’étais traquée, comme un animal qu’on mourrait d’envie de dépecer et d’éviscérer. Je n’avais pas peur de mourir, la seule chose, c’était que j’ignorais le chasseur. Je savais aussi que je mettais Nate en danger, mais dès que j’en saurais plus, je prendrais toutes les précautions nécessaires. Quant au boulot…. Je ne savais pas réellement sous les ordres de qui j’étais censée bosser. J’étais agent de terrain, ok, la belle affaire… on m’avait retiré mes pass. Pour le reste… j’allais et venait et je faisais quelques tâches basiques. Alors que j’avais été coordinatrice politique. Si ce n’était pas du gâchis ! Et là, on m’avait prise pour un coursier. Je devais transmettre un paquet contenant quelque chose, à quelqu’un dont je ne connaissais pas le nom, et récupérer un dossier qui renfermait des informations dont j’ignorais la nature. Super !

Je sortis donc de Gen&Tech pour emprunter l’un des véhicules du groupe. Apparemment, personne n’avait remarqué qu’il en manquait une à l’appel et que cela était ma faute. Je n’allais pas m’en plaindre ceci dit. Je tapai l’adresse qu’on m’avait donnée dans le GPS et me mis à rouler dans les rues de LA. Spontanément, j’allumai la radio, pour m’abrutir de bruit et tirai une cigarette, insultant quelques automobilistes foireux au passage. Je ne savais pas trop si j’avais envie de finir au plus vite cette mission indigne de moi, ou si au contraire, je voulais la faire durer pour ne pas remettre les pieds à Genetic.

Mais tandis que je roulais, j’eus l’impression que quelque chose clochait. Peut-être était-ce dû à mes mésaventures avec Climber, mais je remarquai très vite que j’étais suivie. Toutefois, Los Angeles n’était pas le lieu le plus propice aux courses-poursuites, alors je ne voulais pas éveiller le moindre soupçon. Je terminai ma route comme si de rien n’était. Je me garais dans un parking souterrain, au pied de l’immeuble où j’étais attendue. Discrètement, je sortie mon arme de la boite à gants, pour la glisser dans mon dos et la recouvrir par ma veste de tailleur. Car oui, malgré ma rétrogradation, je restais toujours impeccable, ils ne pourraient pas me prendre ça. Je sortis lentement de la voiture, inspirant profondément, avant de repérer le véhicule. Ross McGregor, un gentil monsieur fiché par Genetic pour être un membre actif de Genome. Ainsi il avait survécu à l’attaque… Une info qui intéresserait peut-être mes supérieurs, si encore je savais qui ils étaient désormais.  Néanmoins, je le connaissais aussi un peu plus… personnellement. Enfin entendons nous, nous n’avions rien fait ensemble, il était trop vieux pour moi et je ne couchais qu’avec des vieux super riches. Non... Je lui avais parlé au téléphone, quand il voulait acheter l’antidote, avant que l’on ne découvre que du sureau suffisait. J’avais été malade, des scientifiques n’avaient rien trouvé alors que du sureau suffisait… Aberrant. Bref, je lui avais joué un mauvais tour, en envoyant deux hommes à ma place pour le cueillir… Des incapables… Peut-être m’en tenait-il rigueur ? Restant près de ma voiture, je rivais mes yeux sur lui, une main dans la poche, l’air de rien, mais prête à dégainer en quelques secondes en cas de besoin.

« On ne suit pas une jolie fille dans les rues comme ça M. McGregor. Vous avez visiblement quelque chose à dire, alors allons-y. »

Je ne tremblais pas, ne cillai pas, l’attendant de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le chat et la souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: ROADS-