..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Go, Taxi, Go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Go, Taxi, Go   Lun 24 Mar - 12:53

18 Mai, 2:12 pm

J'étais devenue mère et ça faisait mon bonheur, mais je ne voulais pas me résumer à ça. J'espérais être une excellente mère, mais pour ça il fallait que je reste moi même. Je devais m'épanouir de mon côté, en tant que femme et en tant que médecin.

Pour ce qui était de la femme ça risquait de ne pas être simple. J'étais dans une impasse. Mon cœur était tiraillé entre mes sentiments pour Keaton et mon dégoût pour sa relation avec Cooper, il n'y avait pas d'issue, ou alors je ne l'avais pas trouvé. Par contre dans le deuxième cas, je pouvais faire quelque chose.

J'avais appelé le directeur de mon ancien hôpital, je lui avais expliqué les raisons de mon départ précipité, enfin j'en avais inventé de crédibles... Parler de Genetic, de la nécessité de m'enfuir au Cap, ça n'aurait pas fait très professionnel, et ça m'aurait avouons le bien foutu dans la merde.
Il m'avait expliqué que Jenna m'avait remplacé au poste de chef de service, qu'il ne comptait pas la désavouer. Je n'aimais pas ce que j'entendais même si c'était logique. Qui se barre au Cap perds sa place !

Pour autant j'avais envie de rebosser et je savais que cet hôpital avait les fonds pour financer mes recherches sur les maladies génétiques ayant des impacts cardiaques. J'avais sollicité un rendez-vous avec toute ma hargne habituelle et il avait cédé. Maintenant il fallait que je me magne parce qu'évidemment j'étais en retard. Ca ne m'arrivait jamais, j'étais une putain de montre suisse, mais ça c'était avant...

Keaton était pile à l'heure pour s'occuper de sa fille, pas le soucis. Il avait par contre fallut que je la prenne, pour lui faire un petit bisou avant de filer. Et là, elle m'avait joliment vomit dessus, comme une princesse, quoiqu'elle ne vomissait pas vraiment des paillettes...
J'avais mis deux heures à choisir une tenue, je voulais être superbe, aussi glaciale et pro d'apparence qu'auparavant, c'était plutôt réussi d'ailleurs...

Même mes cheveux qui avaient repoussés n'étaient pas si mal... M'enfin une fois pleine de gerbe je faisais moins rêver. Je sautais dans la douche, me frottais rapidos avant de me précipiter à demi nue dans l'appartement pour regagner la chambre de Keat. Restait à espérer qu'il ne m'avait pas vue.
Je sautais dans un tailleur pantalon plus que je l'enfilais et speedais de plus belle dans l'escalier.

J'étais classe mais moins sure de moi tout à coup. Peut être qu'il était temps que je décide de postuler ailleurs ? Peut être que je n'avais plus le niveau ? Peut être que la reine de glace ce n'était plus moi ? J'en tremblais d'appréhension quand je percutais enfin que j'avais oublié de bipper mon taxi avant de descendre l'escalier quatre à quatre.

Je n'avais pas non plus prit mon portable, c'eut été trop simple... J'avais envie de hurler de rage et de frustration mais je me contentais de m'élancer sur la route comme une folle. J'avais vu un taxi et foi de Reynolds il allait m'emmener à destination. J'étais en retard, je détestais ça, et il avait intérêt à pas me faire chié ou ça allait faire des étincelles.

Le chauffeur s'arrêta ébahi et me fit signe que j'étais marteau. Je le savais déjà et l'en remerciais d'un sourire moqueur avant de lui faire signe de déverrouiller les portières. Négation de la tête. Ohhh putain il commençait bien lui. Il me désigna le voyant signalant que le taxi était occupé et je lui fis un signe montrant à quel point je m'en cognais. Il était bloqué par une voiture derrière lui et ça commençait à klaxonner gaiement.

Je sortis de mon sac une petite liasse de billets avant de lui faire un grand sourire. Il allait se montrer conciliant, je n'en doutais pas. J'entendis le clac de déverrouillage et me jetais sur la portière pour découvrir un type déjà assis.

« Je vais pas vous escalader, allez, décalez, vous en faites pas je paierais aussi votre course. Pas la peine de faire une jaunisse. »

Soit il était simple d'esprit et ne comprenait rien, soit il était trop surpris pour réagir aussi vite que je le souhaitais. En tout cas ça n'allait pas assez vite pour moi et je le poussais avant de piquer sa place dans le véhicule. Je tendis la liasse au chauffeur.

« Au Reagan Hospital, et si vous y allez à tombeaux ouvert je double la mise. »

Ceci dit avant de m'appuyer au siège pour lâcher un petit soupir élégant avant de me tourner vers l'homme à qui j'avais volé son taxi.
Je lui fis un sourire désarmant espérant tardivement ne pas être tombée sur un malade mental comme il y en avait tant dans les rues de L.A.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel Styn


avatar

Messages : 1318

MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   Lun 24 Mar - 18:01

Une journée comme une autre.

Histoire de se changer d'air, et de penser à autre chose que le drame d'il y a presque un mois désormais. Calista y était pour beaucoup, mais il devait arrêter d'être un poids dans leur colocation. Il avait du mal à payer sa part de loyer, comme prévu initialement, aussi était-il sorti pour affronter la ville, et rechercher un emploi plus stable que ses jobs à la journée.

Il avait tenté de bien s'habiller, un jean noir et une chemise blanche, un seul bouton d'ouvert, bien coiffé, chaussures de ville propres, bref, l'attirail pour être à son avantage.

Il avait déposé son C.V. dans les quelques boites d'interim de la ville, pour des boulots de manutention malheureusement. Il était rare que l'on recherche un poète / écrivain inconnu en contrat à durée déterminée.

La matinée avait vite passé, et il était à cours de C.V. à distribuer. Il prenait la route du retour quand il marcha sur une plaque d'égoût mal fixée, et son pied, ainsi que la moitié de la jambe, s'engouffrèrent dans le trou à moitié béant. Son corps fit une torsion bizarre, tout comme la cheville du pied "encore" au sol, et il se rattrapa de justesse pour éviter de saluer les Tortues Ninja.

Il soupira avant de se relever complètement, et à peine le premier pas effectué, il sentit une douleur remonter jusqu'à l'aine, et sa cheville qui pulsait comme un cœur battant la chamade au premier coup de foudre. Baissant la tête, il remarqua qu'il avait sali sa chemise au niveau des coudes, et se retint de crier un bon coup histoire d'évacuer tout cela. Autant éviter de passer pour un demeuré en pleine rue.

Vu la route qui lui restait à faire, impossible de faire cela à pied. Et le premier arrêt de bus était selon ses estimations à plusieurs centaines de mètres. Oui, car tant qu'à marcher sur la seule bouche d'égout pourrie, autant que ce soit celle éloignée de tout moyen de transport public.

Il dut se résigner à héler un taxi, et pesta en imaginant déjà ses maigres réserves fondre au fur et à mesure qu'il avalerait les kilomètres jusqu'à l'appartement. Sans compter la tête que ferait Calista en le voyant de nouveau blessé. Elle finira par s'en lasser, c'était évident. Et s'éloigner.

Ruminant ses sombres pensées, il n'aperçut pas immédiatement la furie blonde stopper le taxi. Les klaxons derrière lui par contre, le fit sortir de ses pensées. Il se retourna pour regarder ce qui se passait via le hayon arrière, avant d'entendre la sécurité des portes se déverrouiller, et une femme le pousser sans ménagement pour s'incruster sur sa banquette arrière.

Il n'avait même pas le temps d'en placer une que déjà elle dictait ses instructions. Une jaunisse ?? Hein ?! D'accord, il avait mal, mais il ne se pensait pas si mal en point...

- Que ? Non mais .... Vous faites quoi là ?!

Si les taxis de Los Angeles étaient comme partout ailleurs, le covoiturage improvisé était rarement du goût du conducteur. Il jeta un œil vers ce dernier, qui n'avait pas l'air du tout de s'en offusquer. Étonnant....

Se retrouvant derrière le conducteur - il préférait le côté droit en plus, vraiment pas de chance - il détailla la femme qui déjà détournait son taxi pour aller à l'hôpital, et vitesse grand V de surcroît.
Soit elle avait un don paranormal pour avoir détecté qu'il était blessé, et lui venait en aide contre son gré, soit elle n'en avait rien à cirer qu'il existait, et faisait sa vie que ça lui plaise ou non. S'il optait vraisemblablement pour la seconde hypothèse, dans ce monde de mutants, il valait mieux tout envisager.

A peine eût-il terminé sa réflexion qu'il remarqua qu'elle le regardait, puis lui souriait. Que fallait-il faire dans ces moments-là ?... Il était trop gentil de nature pour faire un scandale, et de toute façon, ça n'allait rien changer. Qui plus est quand il s'agissait d'une femme en face. Ce sexe là était LE grand mystère d'Ezekiel, et avec sa poisse, s'il voulait se montrer autoritaire, il ferait sûrement rire.

- C'est une urgence, pour choisir un taxi déjà pris, plutôt qu'un vide ?... Ce n'est pas ce qui manque pourtant à Los Angeles non ?

Il grimaça en se réajustant sur le siège, et se tint la cheville. Il détailla de nouveau de haut en bas la femme, et rougit légèrement. Non pas parce que ça ne se faisait pas trop, car il n'avait pas conscience que cela pouvait paraître déplacé, mais parce qu'il remarqua quelque chose qu'il n'aurait pas dû remarquer.

- Hum ... Si vous allez à l'hôpital, il n'y a rien de grave j'espère ?

Apparemment, les deux mots "double mise" évoqués semblaient avoir donné un coup de jeune au conducteur du taxi qui se la jouait Fast and Furious. Ezekiel s'accrocha au manche au dessus de la vitre passager, se demandant si en bout de course, il n'aurait que la cheville de foulé. La seule bonne nouvelle était que chaque mètre où il survivait le rapprochait d'un hôpital ! Wouhou !!

Rougissant un peu, il se dit que vu la tenue de la femme, il devait lui dire, malgré la claque qu'il se prendrait sûrement ensuite. Au point où il en était après tout ....

- Je .... Désolé de vous dire cela, mais .... se massant la nuque, il jeta un coup d’œil bien plus bas que le visage de Kate .... je pense que votre braguette est ouverte ...

Il regarda aussitôt ailleurs, comme s'il n'avait rien vu, mais il doutait qu'aller à l'hôpital aussi bien habillée, braguette grande ouverte, risquait de faire bon effet pour elle. Advienne que pourra ! Il allait peut-être périr plus vite encore que la vitesse de la voiture.

_______________________________________________________________


Don't care where leads the road if you travel with me.

Revenir en haut Aller en bas
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   Lun 31 Mar - 17:02

Mine de rien, cette journée commençait mal. Je décrochais un entretien du feu de dieu et Lou vomissait sur ma tenue, pourtant choisit avec soin. Pas de bol ! M'enfin ceci dit, bienvenue dans le monde parent ! Avec les petits bouts de choux il y avait toujours une tuile pour vous tomber dessus.
Ceci étant ça n'était sans doute pas une raison pour prendre ce taxi en otage.

D'un autre coté dans l'instant ça m'avait semblé une bonne idée. Maintenant que j'étais en vase clos avec ce type a moitié crado et le chauffeur qui se prenait pour Fongio j'étais moins sure. Le vin étant tiré, il fallait le boire, et tout le monde savait a quel point j'avais une bonne descente.

Le type n'avait pas l'air spécialement fâché que je monopolise son taxi en même temps. Vu sa tenue il avait sans doute pas le rencard de sa vie non plus. Il était débraillé semblait avoir mal quelques part et avait les coudes dégueulasses. Comment peut on se salir seulement les coudes? Bizarre ce mec...
Je me collais discrètement contre ma portière. Hors de question que je finisse encore salopée. C'était pas le moment. Pourquoi fallait il que le sort s'acharne sur moi ?

« En effet c'est une urgence. Rien de vital, jute un entretien d'embauche et je suis fichtrement à la bourre. »

Dans mon esprit la discussion s’arrêtait là, mais non. Il embraya.

« Moi ça va très bien, par contre vu cotre état un séjour à l’hôpital vous serez sans doute bénéfique. Vous vous êtes fait passé dessus par une trottinette ou quoi ?. »

Ton acide et sarcastique comme je savais très bien le faire. Je trouvais l'attitude de ce jeune homme amusante et me payer légèrement sa tête m'aidait à me détendre. Ca m'évitait de penser à mon retard faramineux et aux secondes qui s'égrainaient, les unes après les autres, sans que je n'ai aucune prise là dessus.

J'aurais du appeler Jeremy, copier son don et me téléporter m'aurait pris bien moins de temps. Pauvre conne !
Il fallait vraiment que je connecta rapidement mes trois neurones restants ou cet entretien serait une catastrophe intégrale.
L'homme à mes côtés pris la parole une nouvelle fois. Pour m'expliquer d'une voix gênée que ma braguette était ouverte. Je haussais les sourcils avant de le fusiller du regard. Pourquoi ses yeux traînaient ils dans ce coin là ?

Il avait vaguement vu sur ma hanche et sur ma petite culotte. Enfin sur mon boxer, c'était le type de sous vêtements que j'affectionnais. Je me contorsionnais une seconde le temps de remonter la dite fermeture. Ceci fait je reposais mon regard sur lui. Il n'avait pas à laisser fureter son regard sur mon corps mais d'un autre coté c'était plutôt cool que j'arrive pas débrailler. Donc je lui devais des remerciements, même si je n'aimais pas ça et même si j'étais dans un mauvais jour .

« Merci. Je m'appelle Kate, et je suis navrée de vous avoir pris en otage. Je paierais bien entendu votre course. »

Ceci dit j'avais accomplis mon devoir, enfin presque, je sortis un billet de 50$ et le lui tendis. A moins qu'il compta retraverser la totalité de la ville pour en sortir, ça devrait couvrir la course. D'autant que j'avais beau être friquée je devais déjà une belle liasse au chauffeur de taxi. Je croisais les doigts intérieurement pour arriver dans un délai raisonnable, mais je n'étais vraiment pas sure de moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   Lun 31 Mar - 17:02

Le membre 'Kate Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Ezekiel Styn


avatar

Messages : 1318

MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   Lun 31 Mar - 18:05

A quoi devait-il s'attendre avec cette femme ? En général, les rencontres hasardeuses, étaient malheureuses, à de très rares exceptions. Et bizarrement, il doutait voir que cette femme qui semblait n'avoir cure des desiderata d'autrui allait tomber dans ces exceptions là.

Il avait l'air de la dégoûter, à voir la façon dont elle se collait à la portière comme une moule à son rocher. D'accord, il s'était sali, mais il ne puait pas, il n'avait pas à sa connaissance la tête de Quasimodo, et il s'était brossé les dents avant de quitter l'appartement. Et puis il était le premier dans ce taxi non mais !!

La discussion était des plus terre à terre dans un premier temps. Vu la situation, il n'y avait pas 36 solutions : Soit on ne décolérait pas, soit on s'ignorait dans une moue boudeuse qui en disait long, soit on parlait histoire de tuer le temps.

Quand elle l'interrogea sur son état, Ezekiel se détailla de haut en bas.

- Rien de vital non plus. Haussant les épaules légèrement, il reprit : Une bouche d'égout mal scéllée, et mon pied a cru bon tomber dedans. J'ai dû me fouler la cheville je crois. Mais ça aurait pu être pire, on s'y fait à la longue. J'allais rentrer chez moi pour passer de la glace.

Il n'avait pas de couverture sociale - qui voudrait de lui d'ailleurs sauf à vouloir la faillite - et aller chez le médecin à l'hôpital était hors de question, sauf en cas d'extrême nécessité. Il fallait juste espérer que ce n'était qu'une cheville foulée. Si c'était cassé, alors il irait aux urgences, probablement.

- Vous pouvez vous moquer de moi si ça vous chante. J'arrive encore pour ma part à regarder une montre pour ne pas arriver en retard à un rendez-vous. Comme quoi ....

Léger mensonge vu sa propension à accumuler toutes les poisses possibles et imaginables et finir en retard. Le premier vrai rendez-vous avec Calista aurait pu ne jamais avoir lieu. Mais ça, cette blonde n'avait pas à le savoir. Il avait mal, n'était pas d'humeur des plus joyeuses, se faisait piquer son taxi, partait dans le sens inverse de son lieu de destination, et il devait en plus se prendre des remarques sans broncher ?... Même lui avait une limite à tout.

Mais il était foncièrement bon de nature, et il ne voulait pas qu'elle puisse louper un rendez-vous important, d'entretien de surcroît, à cause d'une braguette ouverte. Il s'en était aperçu sans même le vouloir. Il pensait dans un premier temps que la chemise de la femme dépassait, mais c'était un autre vêtement qui était blanc, et si lui avait pu le voir, que dire d'un type face à elle en train de la scruter pour un entretien ? Du blanc au milieu de vert sombre, ça jure et ça saute aux yeux.

Le regard noir qu'elle lui porta, fut adouci par le "merci" difficilement sorti de sa bouche. Ce n'était quand même pas lui qui était responsable de la fermeture de son pantalon !!

- Je m'appelle Ezekiel, je ne sais pas si je dois dire "enchanté" alors que je semble être un otage. Et rangez ce billet, vous avez beau m'emmener à l'opposé d'où je vais, je n'aime pas recevoir de l'argent sans le mériter. Je me débrouillerai.

Tout individu normal, et fauché, aurait loué ce moment de se faire 50$ juste en étant assis dans un taxi. Mais Ezekiel n'avait rien de normal. Il connaissait la valeur de l'argent, mais également celle du travail pour le mériter. Il n'avait pas de rendez-vous lui, et l'hôpital devait sûrement avoir un arrêt de bus pas trop loin. Oui ... il se débrouillerait.

- J'espère que votre entretien se déroulera bien en tout cas. Je sais à quel point trouver du travail est compliqué de nos jours. Si ce n'est pas indiscret, vous prétendez à quel poste ?

Ezekiel avait pu observer que la tenue de Kate ne se trouvait au premier discount du coin. Rien que la qualité de son tailleur devait valoir en dollars les 3/4 de sa propre garde robe. Mais visiblement, même les gens aisés devaient travailler. Il n'osa pas lui souhaiter bonne chance, ce serait la pire ironie qu'il pourrait faire.

Il regarda défiler la route et aperçut les panneaux directionnels vers l'hôpital. Le chauffeur de taxi semblait avoir à cœur de plaire à cette belle blonde - ou son porte monnaie - et était devenu bizarrement daltonien. Feux rouges, feux verts, quelle importance ? Il connaissait celle des billets qu'il allait recevoir, et c'était tout ce qui comptait pour lui.

Leur auto frôlait d'autres véhicules, et Ezekiel se demandait quand le drame allait surgir.

Spoiler:
 

_______________________________________________________________


Don't care where leads the road if you travel with me.

Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   Lun 31 Mar - 18:05

Le membre 'Ezekiel Styn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Go, Taxi, Go   

Revenir en haut Aller en bas
 

Go, Taxi, Go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: STREETS & AVENUES-