..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour mortuaire - épisode 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Retour mortuaire - épisode 2   Sam 18 Jan - 11:05

30 avril 2011

Et un autre épisode commence. Aujourd’hui, presqu’un mois après son retour, Ryan a rendez-vous avec le meilleur ami de Maggie. Le tuteur d’Ingrid. Ingrid qu’il n’a vu que brièvement. Une gamine adorable. Une adolescente que Maggie a du garder et dont elle a culpabilisé de sa disparitions jusqu’au bout. Souvent, elle lui en parlait. Il était d’ailleurs étonné qu’il n’y ait pas de lettre pour elle. Peut-être était-elle avec celle de Keaton ? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui Ryan devait apprendre une mauvaise nouvelle à un total inconnu et lui demander son aide. Ca promettait le rendez-vous de plu difficiles. Pour une fois, il essaya de ne rien négliger. Jean, chemise, barbe rasée, dents bien blanches… enfin tout y était, sans en abuser non plus.

Il venait de se racheter une voiture, du même type qu’il avait avant de partir en Ecosse. Aussi, ce fut avec un certain plaisir qu’il reprit le volant. Il avait retardé l’échéance le plus longtemps possible, surtout voyant qu’il ne dormait que très peu, mais c’était tout e même bien plus pratique, surtout à Los Angeles. Et puis il supportait de moins en moins les transports en commun. Il n’oublia pas de prendre la photo que Maggie lui avait donnée ainsi que la lettre qu’il n’avait pas lu par pur respect et se mit alors en route.

Le chemin se fit avec une boule au ventre, quelques larmes et un sentiment de solitude profond. Il savait qu’il ne saurait pas quoi dire à cet homme qu’il ne connaissait absolument pas. Lui avait plusieurs fois entendu parler de Keaton, amis était-ce le cas dans l’autre sens, Il en doutait parfaitement. Maggie avait une fâcheuse tendance à être très secrète sur sa vie privée, ou bien sur sa vie professionnelle. Et puis il ne connaissait absolument pas son degré d’amitié, si ce n’est qu’il devait être profond pour que Keaton lui confie sa fille d’adoption. Bref, il devait se focaliser sur son but final. Intégrer la superstructure qui permettrait d’aider un plus grand nombre de mutants.
Arrivé à l’adresse indiquée par Monsieur Wetherford, cinq minutes en avance, Ryan resta dans la voiture quelques instants et observa la photo puis la rue pour voir s’il le voyait. Il n’avait plus qu’à prier pour qu’il n’ait pas tant changé que ça en quelques mois. Mais au dos de la photo était marqué « Novembre 2010, cours de surf avec Keaton et Ingrid ». On ne change pas de visage en six mois ? Quoi que… De toute manière il ne voyait personne qui ressemblait e près ou de loin. Il sortit tout e même de son pick up et se posa contre la carrosserie pour attendre. Dans ses mains, le morceau de papier qu’il tournait et retournait. Enfin l’enveloppe. Ce mot-là avait été scellé. Pourquoi ? Parfois Maggie avait des lubies étranges.

Soudain, il vit une tignasse blonde qui semblait correspondre à la photo. En même temps, c’était L.A, mais qui ne tente rien n’a rien. L’homme lui faisait dos, face à la porte correspondant à l’adresse exacte, il s’approcha alors.

« Monsieur Wetherford ? »
Revenir en haut Aller en bas
Keaton T. Wetherford

Représentant du Cap
C.A. de Genetic

avatar

Messages : 1013

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Voir dispo avec moi

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Dim 19 Jan - 8:32


Retour mortuaire – épisode 2

Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton-




En apparence tout était calme, même pour un samedi après-midi. C'était d'un point de vue extérieur car en réalité, les locaux de Genetic étaient en pleine agitation. C'était le grand jour, celui fixé par le Conseil pour mener l'opération commando contre Genome. J'avais tenté de m'y opposer lors de la dernière réunion quelques jours auparavant. En vain, la majorité du Conseil avait suivi la volonté du grand chef de Genetic, l'approuvant même si nous étions une minorité à être contre. Je jetai un coup d’œil à ma montre. Elle devait être commencée. Encore combien de temps avant que les premiers blessés soient rapatriés ? Il y en aurait, alors je me tenais prêt à aider les médecins du groupe dont je faisais parti. Probablement qu'il y aurait également des morts mais je ne souhaitais pas y penser. Je ne comprendrai jamais cette facette du groupe et je continuerai à m'y opposer. Ce n'était pas possible que l'on puisse si aisément pointer une arme sur quelqu'un pour lui tirer dessus. Cette scène me remémorait toujours la mort de ma mère. Et voilà, j'avais besoin de sortir prendre un peu l'air, me changer les idées avant que cette atmosphère m'étouffe. Ce fut ce que je fis, désertant les sous sols pour gagner l'air libre.

Je me rendis jusqu'au coin de la rue m'acheter un gobelet de café. Grand format, il me fallait beaucoup de caféine en prévision des heures qui nous attendraient. Puis je redescendis la rue, retournant à Gen&tech. Je m'apprêtai à pousser la porte de l'immeuble quand une voix m'interpella dans mon dos. Je me retournai, faisant face à l'homme qui se tenait désormais en face de moi. Cette tête ne me disait absolument rien. Ses traits étaient marqués par la fatigue, il semblait porter tout le malheur du monde sur ses épaules. Durant les quelques secondes que je le dévisageais, j'eus l'impression de voir le reflet de ma propre personne quelques mois en arrière. « Oui, que puis-je pour vous ? » Je venais tout juste de poser ma question que cela me revint à l'esprit brusquement. J'avais un rendez-vous aujourd'hui, qui devait se dérouler dans moins de cinq minutes si ma montre indiquait une heure correcte.

Avec l'opération de Genetic, j'avais complètement oublié. Bon sang, j'aurais du annuler ce rendez-vous. Si les agents revenaient et qu'on avait besoin de médecins... Ceux de Genetic se débrouilleraient très bien sans moi... Je le savais tout au fond, je ne me croyais pas indispensable mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce qui était en train de se produire. « Monsieur McCallan ? Désolé, j'ai la tête un peu ailleurs aujourd'hui. Suivez-moi. » Je tendis une main à serrer en guise de salutations puis j'invitai l'homme à me suivre à l'intérieur du bâtiment. Quelques jours auparavant, il m'avait appelé, demandant à me voir. Je ne savais rien à son sujet, seulement qu'il était le compagnon de Maggie et que tous les deux étaient partis pour l’Écosse. Nous étions discrets sur nos vies privées avec la jeune femme. Pourtant, elle était ma meilleure amie. Mais une barrière se dressait entre nous, portant les noms de Genome et Genetic. Cette barrière étant déjà assez conséquente, d'autres sujets étaient devenus naturellement tabous, et nous nous contentions d'être présent quand l'un avait besoin de l'autre.

Je traversai le couloir du hall d'accueil de Gen&tech puis ouvris une porte, faisant un signe de tête à McCallan pour y entrer. Ce n'était qu'un simple bureau, rien à voir avec tout ce qui se passait en sous sol. Nous étions dans les locaux administratifs d'un grand groupe pharmaceutique, et je ne savais pas exactement de quoi McCallan était au courant. Je supposais de beaucoup de choses mais il fallait être prudent. « Que puis-je faire pour vous ? » J'entrai dans le vif du sujet, supposant que cette demande de me voir n'était pas innocente, n'avait pas pour but de faire joli, et qu'il y avait quelque chose qui se tramait derrière. J'allais très vite avoir des réponses, du moins je l'espérais.




© B-NET

_______________________________________________________________




Take strength from those that love you


Genetic, c'est ça:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Dim 19 Jan - 10:40

L’homme qui lui faisait face le dévisageait ne semblant pas savoir pourquoi il l’interpellait. Ryan commençait à se demander s’il était venu le bon jour. Si pourtant, impossible de se tromper. Il n’oublierait pas une telle date. Il ne dit rien, laissant le meilleur ami de Maggie atterrir. Si finalement il s’avérait que tout cela soit une erreur, il partirait simplement très déçu.

Heureusement, la lumière se fit. Ryan fit un sourire complètement contrit. Non pas qu’il n’était pas soulagé mais ces derniers temps les vrais sourires se faisaient rares. Quoi qu’il en soit il serra la main que l’homme lui tendait et lui emboita le pas jusqu’à ce bureau qui avait tout à fait l’air normal. Tout paraissait se dérouler pour le mieux jusqu’à présent, mais il n’avait pas encore ouvert la bouche. A vrai dire, c’était aussi une chose qu’il ne faisait plus trop. Il faudrait pourtant bien qu’il se fasse violence pour avancer.

Keaton était conforme à la photographie qu’il avait mais aussi à la description que Maggie lui en avait faite. Tout dans son allure montrait un homme posé. Ca permettrait de faciliter les choses. Ryan en était convaincu. Le tout était à présent de savoir comment présenter les choses. Il n’avait absolument pas réfléchi à la méthode d’approche qu’il devrait employer. Il fit ce qui lui semblait donc le plus simple.

« Tout d’abord merci de me recevoir et sachez que si ce n’était pas important je ne vous aurais pas dérangé. »

Il tendit alors l’enveloppe qu’il avait tournée et retournée dans ses mains en attendant Weatherford.

« Je peux attendre dehors pendant que vous lisez si vous voulez ? »


« Bonjour Keat,
Tout d’abord je crois que je te dois une explication concernant cette lettre. Depuis le début de ma grossesse, je suis inquiète sur l’avenir. J’ai l’impression que quelque chose ne va pas, mais pour Ryan j’essaye de tenir le choc et surtout de le tenir éloigné de moi quand ça ne va pas trop. Il en souffre, mais je pense que c’est mieux ainsi. Depuis quelques jours, ma capacité déraille. Je ne veux pas changer de vie pour autant, bien qu’il veuille me séquestrer à la maison pour qu’il ne m’arrive rien. Mais le voir avec tant de sollicitude me fait mal. Ca me rappelle tout le mal que je lui ai fait. Bref, je suis désolée, mais si tu lis cette lettre c’est que je ne suis malheureusement plus de ce monde et que mes craintes se sont réalisées. Auquel cas, tu pourras demander à Ryan ce qu’il s’est passé.

Je suis directe, mais tu me connais. J’ai beaucoup parlé de toi, ici en Ecosse. Excuses moi, mais je sais qu’après mon départ, il aura besoin de toi. Fut un temps, avant qu’on parte, il voulait rejoindre Genome, je l’en ai empêché. Nous n’avons pas le matériel nécessaire pour les recherches poussées qu’il voudrait et pourrait faire. C’est pourquoi je lui ai dit que si un jour il retournait à LA sans moi qu’il n’hésite pas à te contacter. Il connaît Genome, il connait Genetic, plus que tu ne peux imaginer. Il a aussi permis de soigner Moïra et maintenant il en est très malade, ce sera surement pour cette raison qu’il ne me sauvera pas s’il m’arrive quelque chose. Enfin, s’il te plaît, si tu peux aides le.

Ceci étant, Keaton, tu vas me manquer, énormément. Je tenais à m’excuser pour Ingrid. Je l’ai littéralement abandonnée, je n’aurais pas dû. C’est de ma faute si elle a disparu. Je ne me le pardonnerai jamais quoi qu’on en dise. Je n’oublierai jamais notre partie de surf, on sourire illuminé quand on parlait de toi et ton sourire quand tu la voyais évoluer sur le surf. J’espère que tu seras plus souvent heureux comme ce jour-là. Je lui ai laissé une lettre aussi dans la même enveloppe. Elle trouvera peut-être tout ça étrange, mais tu seras là pour lui expliquer que parfois je suis plus que déraisonnée, mais en l’occurrence, j’ai aussi souvent raison dans mes craintes.

Quant à toi, prends soin de toi, éloignes toi de ce qui court-circuites ta vie. N’hésite pas. Quand je suis allée en Ecosse c’était pour ça et tu n’imagines pas comme je me sens mieux malgré cette peur qui me martèle le ventre. Prends soin de ta famille également Keat. Et n’hésite pas à trouver une autre compagne de machine à café  surtout !

Saches que où que je sois je tiens énormément à toi et m’excuse pour tout ce que j’ai pu te faire.

A dieu.
Maggie.
»


Ryan attendait patiemment un signe pour relancer la discussion. En avait-il au moins envie ? Ca ce n’était pas sûre du tout. D’autant qu’il n’avait absolument aucune idée de ce qu’avait bien pu écrire Maggie. Comme avec Sonny, il préservait sa mémoire en respectant le secret notamment, et surtout il ne savait absolument pas à quoi s’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Keaton T. Wetherford

Représentant du Cap
C.A. de Genetic

avatar

Messages : 1013

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Voir dispo avec moi

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Mar 21 Jan - 20:33


Retour mortuaire – épisode 2

Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton-




Je n'étais pas d'un naturel bavard quand je ne connaissais pas la personne en face de moi mais le moins que l'on puisse, c'était que ce Ryan McCallan semblait pire que moi. Il me serra la main et me suivit sans un mot. Je supposai qu'il attendait que nous soyons seuls dans une pièce pour me faire part du but de sa visite. De toute manière, à peine la porte fut-elle refermée que je lançai le sujet. J'espérai qu'il ne tournerait pas autour du pot. Un autre jour, j'aurais eu le temps de m'amuser à jouer aux devinettes, mais pas cet après-midi. J'avais une position à tenir même si parfois elle ne m'enchantait guère.

Plutôt que de se lancer dans une longue explication, le jeune homme me tendit une enveloppe. J'hésitai à la prendre comme si je redoutai ce qu'elle contenait. « Restez. » Cet homme n'était peut-être que le messager mais il ne méritait pas pour autant de sortir de la pièce vu le mal qu'il s'était donné pour obtenir ce rendez-vous. Je pris l'enveloppe, la décachetai et entamai silencieusement sa lecture. Très vite je compris que l'auteur était Maggie. Sa grossesse faisait dérailler sa capacité. Elle devait être au plus mal pour me demander mon aide. Mais en tant que médecin ou car j'appartenais à Genetic et qu'elle espérait que nos recherches étaient suffisamment avancées pour palier aux désagréments de la grossesse associée à la mutation.

Un léger sourire commença à apparaître au coin de mes lèvres quand elle parla de séquestration de la part de son conjoint. C'était tout naturel comme réaction. Il n'y aurait pas eu tous ces évènements entre Kate et moi, peut-être que j'aurais rejoint le lot des maris qui sur-couvent leur femme. Le sourire disparut brusquement de mon visage alors que mes doigts se resserrèrent très légèrement sur la feuille de papier. Maggie morte, non ce n'était pas possible. Pas elle. Je ne relevai pas le regard vers McCallan, restant concentré sur cette lettre que je devais lire jusqu'au bout même si je ne me sentais plus très bien moralement. Maggie m'indiquait tout ce que j'avais à savoir. Cet homme était au courant pour Genetic et Genome. Elle lui avait demandé de se tourner vers moi et elle me demandait de l'aider. L'incrédulité se lut soudain sur mon visage. C'était lui qui avait soigné Moïra et qui lui avait permis de sortir du coma. Je n'avais pas fait le rapprochement avec le nom. Je compris surtout que d'avoir soigné ma nièce l'avait affaibli au point qu'il n'avait pas été capable de sauver Maggie.

Est-ce que je devais me sentir coupable de tout ceci ? Maggie ne l'aurait pas voulu. Pourtant, je ne pus empêcher une petite pointe de culpabilité me piquer de l'intérieur. Il était trop tard pour revenir en arrière, pour faire en sorte que Moïra n'échappe pas à ma vigilance et se retrouve au milieu d'un champ de bataille dont on connait les conséquences. Maggie également se sentait coupable, envers Ingrid. Nous n'étions pas amis pour rien, ayant en commun cette faculté de culpabiliser et de vouloir porter parfois tout le poids du monde sur nos épaules. Bon sang, au delà de ma peine d'apprendre que mon amie était morte, je ne savais pas comment j'allais l'annoncer à Ingrid. Surtout qu'elle fêtait ses seize ans aujourd'hui. Je ne le ferai pas en rentrant, il faudrait trouver un moment adéquat même s'il n'en existait jamais pour ce genre de nouvelles.

Maggie terminait en m'adressant un message personnel. Un sage conseil comme elle avait l'habitude de le faire et qui faisait mouche en général sans avoir connaissance de tout ce qui se tramait dans ma tête ou dans ma vie. Je ne pus pas lire les deux derniers mots même si je les devinais. Je repliai la lettre en silence, prenant conscience de tout ce qui était arrivé et ce qui en découlait. Cet homme en face de moi était en deuil, non seulement de la femme qu'il aimait mais également de son enfant. Je comprenais mieux son teint blême et la fatigue qui transparaissait de tout son être. Je n'osai pas me mettre à sa place. Si je perdais Kate et Lou... « Je suis désolé Ryan. Toutes mes condoléances. » Je détestai ce genre de moments. Ce n'était pas le premier ni le dernier que je vivais mais la vie méritait d'être célébrée et non de nous abattre. « C'était quand... ? » Je ne pus me résoudre à formuler la phrase ''elle est morte quand ?'' Tout s'expliquait à présent et pourquoi mon dernier mail était resté sans réponse. Je me sentais un peu impuissant pour le moment, ne sachant pas quelle conduite adopter entre ce que je ressentais et surtout par rapport à McCallan. J'avais besoin d'un peu de temps, celui pour encaisser la nouvelle car la digérer serait une toute autre histoire.


© B-NET

_______________________________________________________________




Take strength from those that love you


Genetic, c'est ça:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Mer 22 Jan - 22:19

Alor Ryan resta. La demande le prenait de cours car il ne pensait pas qu’un inconnu l’accepterait pendant la lecture d’une lettre scellée qui semblait des plus sérieuses. Il respecta sans problème, néanmoins, la décision de ce Keaton.

Appuyé contre le mur, regardant ses chaussures avec passion, il se contenta de jeter des coups d’yeux à l’homme pendant qu’il lisait la lettre. D’un côté, il était très frustrant de ne pas savoir ce que racontait la lettre, d’un autre, il préférait. Connaissant Maggie, elle devait encore culpabiliser, demander qu’on protège ceux qu’elle aime, demander pardon, ainsi qu’elle le faisait avant de mourir. Et ça terrassait Ryan de l’intérieur, notamment car les derniers souvenirs qu’il avait d’elle, à part sa mort, c’étaient des brides de discussions où elle lui demandait pardon, ou elle lui donnait des instructions au cas où elle partirait avant lui. C’était glauque. Il se demandait même jusqu’à quand il serait capable de se souvenir de son sourire. Le voir sur cette photo d’elle et de Keaton, l’aidait, mais ce n’était qu’une photo.

Il sourit. Ryan avait envie de lui arracher la lettre de la main. Sourire ? Il était persuadé que dès le début de la lettre, Keaton comprendrait ce qu’il était advenu de sa douce et tendre. Visiblement, il en était tout autre. Frustré et en colère. Voilà ce qui animait-on cœur à cet instant même. En colère contre lui-même car il n’était plus capable de sourire en se souvenant d’elle. Quelque part, il était aussi jaloux. Enfin, là n’était pas la question.

Et enfin, la lecture de la lettre s’acheva. Ryan remarqua que l’enveloppe n’était pas vide, mai Keaton ne regarda pas. Ainsi, Maggie avait surement pensé à Ingrid. Pauvre gamine, elle qui avait tant perdu déjà. Il était désolé pour elle et il était prêt à lui parler lui-même s’il le fallait. Il aimait bien les gosses, ce n’était pas un problème. Le problème résidait, pour le moment, de savoir comment faire face et comment ne pas craquer, surtout durant un tel rendez-vous. Pour cela, il devait se concentrer. C’est pourquoi, quand Keaton présenta ses condoléances, Ryan se contenta de baisser la tête.

« Fin mars. »

Et le biologiste se refusait à se souvenir de la date exacte. Il avait passé de tellement mauvaise journée, qu’il ne voulait pas en sélectionner une et il souhaitait encore moins avoir une date de célébration de sa mort. Il le refusait. De toute manière s’il fallait vraiment cette put*** de date, il avait toujours l’acte de décès.

« Je… je suis désolé… je sais qu’elle vous appréciez beaucoup… et la petite Ingrid aussi… si vous voulez que je lui annonce d’ailleurs…. »

Il ne savait pas si ce qu’il proposait serait bien pris ou non, mais pour lui la demande était logique. C’était son fardeau, il serait là pour les autres, y compris les proche de Maggie qu’il ne connaissait pas.

« Ecoutez, je ne veux pas vous bousculer, mais je pense que vous avez autre chose à faire. Maggie m’a parlé de vous, de votre place au sein de l’organisation… » parler en code lui semblait plus judicieux, n’étant pas sûr d’être isolé. « Elle m’a conseillé de vous consulter en cas de besoin et j’ai vraiment besoin de m’investir dans les recherches scientifiques pour aider les mutants. Auriez-vous, donc, une place pour moi dans vos labos ? »

C’était direct, c’était franc, mais Ryan n’était pas vraiment en état pour des phrases alambiquées, pleines de détours et de routes sinueuses. Il ne l’avait, de toute manière, jamais été.

« Pardon, je suis peut-être trop direct. »

Toujours appuyé contre le mur, son cœur battait à tout rompre, ses mains étaient moites et ses yeux retenaient les larmes, symbole de la peine qu’il ressentait en pensant à Maggie.
Revenir en haut Aller en bas
Keaton T. Wetherford

Représentant du Cap
C.A. de Genetic

avatar

Messages : 1013

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Voir dispo avec moi

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Dim 2 Fév - 9:26


Retour mortuaire – épisode 2

Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton-




Quand je me rendis compte avec la réponse de Ryan que cela faisait déjà un mois que Maggie nous avait quittés, l'échelle de mon moral descendit d'un cran. L'homme ne me donna pas de date précise. Je ne l'interrogeai pas davantage. Soit il la connaissait et ne jugeait pas utile de me préciser le jour, soit son cerveau bloquait dessus, refusant de la retenir. Quelle importance à cet instant, cela ne ferait pas revenir Maggie et notre deuil ne serait pas plus rapide pour autant. Je voulus froisser l'enveloppe amenant la triste nouvelle quand je me rendis compte qu'elle n'était pas vide. Je jetai un œil à l'intérieur quand Ryan me proposa d'annoncer lui-même la nouvelle à Ingrid. Il y avait une autre enveloppe. Celle-ci portait le prénom de l'adolescente.

« Merci... Mais je préfère annoncer la nouvelle moi-même à ma fille. » C'était mon rôle de le faire, d'être présent pour elle quand il faudra lui annoncer la nouvelle. Je devais l'inviter à laisser libre court à sa peine mais également la réconforter. Une personne de plus qu'elle perdait dans son entourage. Une de plus parmi toutes celles qui se succédaient depuis quelques mois. Je ne souhaitais pas qu'Ingrid perde la foi en la vie. C'était ce qui risquait de se produire si elle n'était pas épaulée dans cette nouvelle épreuve.

Mes préoccupations allèrent vers l'adolescente. Celles de McCallan se dirigèrent ailleurs. Je relevai la tête quand il déclara ne pas vouloir me bousculer. Ainsi Maggie avait révélé la place que j'occupais précisément à Genetic. Peut-être qu'elle avait seulement été vague ne m'étant pas étendu sur le sujet les rares fois où nous en avions parlé. Les propos de Ryan confirmèrent la demande de la jeune femme dans sa lettre. L'aider s'il en ressentait le besoin et il me demanda de but en blanc si j'avais une place pour lui. « En effet, vous êtes direct. » Affirmer le contraire ne serait qu'un comportement faux cul de ma part. Je rangeai les lettres de Maggie au fond de ma poche et fis quelques pas dans la pièce pour venir m'appuyer contre le mur se situant en face de celui où l'homme se tenait.

« J'entends votre requête Ryan mais je ne peux pas y répondre. Du moins pas aujourd'hui, pas dans l'état actuel des choses. » Un scientifique qui venait proposer ses services en sachant très bien qu'il se jetait ainsi dans la gueule du loup, ce n'était pas très courant. C'était même une opportunité à saisir. Je ne pus pourtant m'y résoudre en faisant taire ma conscience. Ce n'était pas dans ma nature d'agir ainsi et je devais avant tout m'assurer qu'il avait bien conscience de ce qu'une telle requête impliquait, pour le présent mais également pour le futur. « Pourquoi nous et non l'autre groupe ? Ils auraient bien besoin de renforts. Maggie en faisait partie. Ils ont besoin de scientifiques volontaires pour les aider, davantage que nous qui en avons beaucoup. »

© B-NET

_______________________________________________________________




Take strength from those that love you


Genetic, c'est ça:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Lun 3 Fév - 20:52

Ryan ne voulait pas faire endurer l’épreuve de la révélation à Keaton, parce qu’il trouvait cela injuste. Et puis il avait tellement entendu parler d ‘Ingrid il l’avait même vu une ou deux fois, mais c’était tout. Il pouvait bien rendre ce service si ça pouvait délester d’un poids. Et en même temps il comprenait parfaitement la position d Keaton qu’il fut heureux d’entendre qualifier Ingrid de « ma fille ». La pauvre gamine devait avoir plus que besoin de quelqu’un de proche qui la soutienne coûte que coûte, surtout si, comme il se souvenait, elle avait tant perdu. Il espérait juste qu’elle n’ait pas eu à subir d’autres décès depuis.

« Très bien. Vous lui passerez le bonjour de ma part, si elle se souvient de moi ? »

Il comprenait tellement le chagrin qu’elle pouvait ressentir. Lui aussi été orphelin après tout. Mais bon le sujet n’était pas et Ryan avait assez confiance en Keaton, notamment pour ce que Maggie lui en avait dit, pour croire qu’il s’occupait à merveilles de l’adolescente mais aussi pour lui balancer de but en blanc ce qu’il voulait. Pour un des rares fois de sa vie, il demandait et ne donnait pas. Mai i sa requête était acceptée, il finirait bien par donner de toute manière, ce n’était donc pas sans intérêts des deux côtés.

Il s’excusa rapidement, se rendant compte que son franc parlé pouvait ne pas être très bien pris, mais visiblement la question passa comme il se devait. Attentif aux réactions de celui qui avait obtenu sa place chez Genetic, ainsi qu’on l’en avait informé, Ryan resta immobile, le dos appuyé contre le mur.

« J’entends bien et évidemment, je ne m’attendais pas à une réponse directe. J’imagine que si l’offre vous intéresse, je devrais de toute manière passer des tests. »

Après sa rencontre avec Tammy notamment, et d’autres membres parfois de Genome aussi, il avait facilement compris que rentrer dans une organisation ne se faisait pas comme ça, surtout chez Genetic. A la limite, il voyait plus Genome comme une bande désorganisée de résistants et Genetic comme les oppresseurs ultra hiérarchisés. Peut-être avait-il tort, et de toute manière il n’avait pas vraiment de « directives » ni même de réelle « opinion ». Pour le moment, ce qu’il voyait, c’était son intérêt et le potentiel que pouvait lui offrir l’organisation à laquelle faisait partie Keaton.

Après ce qui était arrivé à Maggie, après avoir appris que Sonny avait également des problèmes avec sa capacité de par sa grossesse, après avoir vu tant de personnes abandonnées et perdues face à cette nouveauté qu’elles ne maîtrisent pas, après s’être rendu compte du nombre croissant de gamins orphelins à cause d’un gène mutant non maîtrisé, Ryan ne pouvait qu’aspiré à faire des recherches poussées, pouvant conduire à quelque chose de meilleur, pour, bien sûr espérer offrir un avenir meilleur à tous les mutants.

« Parce que vous seuls avaient la technologie et l’avancée pour m’aider dans mes recherches pour un monde mutant meilleur. Peut-être que dire la vérité ne m’aidera pas, mais Genetic ne suit pas vraiment la ligne de conduite que je recherche, seulement, vous avez au moins cet avantage de beaucoup donné dans la recherche sur le gène mutant. Et je ne veux plus laisser personne souffrir à cause de ça. »

Ryan ne faisait que parler avec son cœur et sa logique ainsi que sa merveilleuse mais défunte femme le lui avait conseillé si un jour il devait rencontre Keaton. Il ne savait pas du tout où tout cela allait le mener, mais autant être direct, comme il l’avait été dès le début depuis les quelques minutes qu’ils étaient dans ce bureau.

« Ecoutez, je crois que personne n’est parfait. Personne ne prend le problème avec raison. J’ai pas d’idée concrète sur qui fait quoi car finalement les gens ne parlent pas vraiment ouvertement de ce qu’il se passe ici ou même à Genome, mais je crois que j’en ai vu assez. Que ce soit au Blue Lake ou bien à Halloween… Les mutants, tous autant que nous sommes, ne vivons pas pleinement notre vie. Regardez, rien que votre fille… si seulement nos recherches pouvaient nous aider à trouver un moyen biologique pour contrôler le gène tant que la personne n’est pas prête et entraînée, elle n’aurait peut être pas perdu autant de gens autour d’elle, tout comme nous n’aurions peut-être pas perdu Maggie… »

Au fond de lui, Ryan était très clair sur ses intentions, seulement une fois ses pensées retranscrites, il se demandait si c’était vraiment clair pour quelqu’un d’extérieur. D’autant plus qu’il avait une chance sur deux pour que cet homme ne veuille pas comprendre et soit totalement extrémiste, ce qui l’étonnerait fortement. D’autant qu’il savait que Maggie agissait pour Genome. Il avait donc un grand espoir, l’espoir d’être compris et accepté avec son idée aussi farfelue soit elle.

« Je suis peut être confus » ajouta-t-il, « désolé ».
Revenir en haut Aller en bas
Keaton T. Wetherford

Représentant du Cap
C.A. de Genetic

avatar

Messages : 1013

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Voir dispo avec moi

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Sam 22 Fév - 8:10


Retour mortuaire – épisode 2

Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton-




Un signe de tête en guise d'acquiescement, ce fut le geste que j'eus à l'intention de l'homme en face de moi quand il me demanda de passer le bonjour à Ingrid. Je le ferai, n'entrant certainement pas dans les détails de cette rencontre, d'une part car je n'avais aucune volonté de perturber l'adolescente et surtout d'autre part car cette discussion ne la concernait pas. Il était question de Genetic et d'enrôlement au sein de ce groupe. Je me montrai réticent. Je refusai de prononcer un oui qui scellerait le destin de cet homme à une organisation qui n'aspirait peut-être pas aux mêmes idéaux que lui. Maggie me demandait dans sa lettre d'aider son conjoint, se doutait-elle en l'écrivant que je serai réticent. Me connaissait-elle au point de savoir que je n'accepterai pas de mettre délibérément la vie de Ryan en danger, même pour les beaux yeux de Genetic ? C'était probable mais désormais il n'était plus possible de confirmer ou d'infirmer mes pensées.

L'homme songeait qu'il devrait passer des tests. Le mot était faible. Sa vie sera passé au crible, surtout si c'était moi qui le faisais entrer au sein de l'organisation. Je ne pouvais pas me permettre de risquer la place de ma sœur, ni même la mienne et encore moins celle de Kate qui n'était pas dans les bonnes grâces de Tussle et d'Holster. Je l'interrogeai alors, pourquoi nous et non Genome ? McCallan se montra franc, Genetic l'intéressait uniquement pour son avancée technologique qui lui permettrait de progresser plus rapidement qu'ailleurs. Un intérêt purement scientifique ? Il n'aspirait pas aux idéaux du groupe. Moi non plus en quelques sorte, enfin c'était plutôt les manières employées que je condamnai pour certaines.

« Vos intentions sont louables Ryan. Avez-vous des amis à Genome ? Ou des proches qui luttent contre Genetic sans forcément appartenir à un groupe ? Si c'est le cas, nous rejoindre les mettra en danger autant que vous. Vous n'aurez accès à rien et vos recherches ne progresseront pas. » Genetic se basait sur le mérite mais également la confiance. On pouvait être le plus brillant possible, si on n'avait pas la confiance des hautes sphères, cela ne servait à rien. Il n'y avait qu'à voir Kate, brillante, mais n'ayant accès à plus grand chose depuis les évènements récents. Sans compter sur le fait qu'elle était proche d'un membre de Genome et que j'avais du la couvrir sur le sujet pour qu'il ne lui arrive rien. Si j'étais prêt à le faire pour elle, j'étais plutôt réservé sur le fait d'avoir le même comportement pour un inconnu, conjoint ou non de ma défunte meilleure amie. C'était peut être égoïste de ma part mais je ne pouvais pas risquer la sécurité de ma famille pour un inconnu que je rencontrai pour la première fois de ma vie.

« Êtes-vous prêt à tirer un trait sur ces personnes pour ne pas risquer leur vie ? » Car c'était ça la vraie question. S'éloigner pour protéger. Vendre son âme à Genetic en devenant un employé de ce groupe. Rester proche de personnes luttant contre Genetic, c'était les mettre en danger et risquer soi-même de terminer dans un des derniers sous sols où seuls quelques rares élus avaient accès.

© B-NET

_______________________________________________________________




Take strength from those that love you


Genetic, c'est ça:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Jeu 27 Fév - 6:10

Cet entretien n’avait rien de facile. D’une part car il liait des amis, des inconnus et la mort, et d’autre part car il scellait, en quelques sortes, le destin de cet homme qui avait déjà tout perdu, ou presque. Il savait pertinemment que chercher à entrer au sein de Genetic, c’était comme vendre son âme au diable. Il savait également qu’il était déjà dans leur fichier, ainsi que dans ceux de Genome. Il avait connu des gens de tous abords. Son départ l’avait rendu comme invisible, il avait repris contact avec seulement quelques personnes, des personnes qui comprendraient une nouvelle disparition, surtout si c’était pour le »bien » de tous.

Le biologiste voyait bien la réticence de Keaton à l’intégrer au groupe. Ses raisons ? Surement la confiance qu’il pouvait ou non lui accorder. Ce qui était fort compréhensible étant donné le passif de chacun et surtout la place que devait avoir M. Wetherford s’il avait le pouvoir de décision d’intégrer ou non Ryan au groupe. Mais il était bien décidé à faire ses preuves. Pour sa part, il n’avait plus rien donc plus rien à perdre. Ses amitiés, il pouvait les mettre de côté, et il savait depuis un moment qu’il aurait à le faire un jour ou l’autre pour les protéger. C’est ainsi que Ryan décida d’être honnête avec Keaton. Maggie lui faisait confiance et lui avait confiance en elle… Autant jouer cartes sur table dès le début.

« Oui j’ai connu des gens de Genome, et des gens qui en sont partis et des gens qui détestent autant Genome que Genetic. Seulement, je suis parti et en revenant je n’ai pas repris contact avec tout le monde. Je suis un peu… enfin bref. Tout ça pour dire, que oui je peux tirer un trait sur eux pour la recherche. Uniquement pour la recherche. Je suis également prêt à leur laisser le choix des risques qu’ils veulent prendre. »

Tout ça pour dire qu’il serait honnête avec eux, surtout avec Sonny, car finalement, elle était la seule en qui il avait vraiment confiance et qu’il savait être complètement contre Genetic. Cela dit, il savait qu’elle connaissait Ingrid, file adoptive d’un membre de Genetic et laissée à un membre de Genome durant quelques mois, donc il se demandait réellement si les dangers pouvaient être concrètement écartés d’une manière ou d’une autre.

« Mais dites-moi, vous connaissiez Maggie, vous saviez qu’elle était de Genome, vous étiez proches pourtant. Votre place vous préserve-t-elle de toutes sortes de problèmes ? »

S’il comprenait bien les avertissements de Keaton lui-même ne les avait pas suivi, ce qui laissait tout de même une porte de sortie, ou d’entrée selon la vision des choses, au biologiste qu’il est. Il n’accusait personne car au fond, il s’en fichait, il estimait que chacun était assez grand pour prendre ses responsabilités, mais il voulait être sûr d’une chose : respecter à cent pour cent de tels engagements le protégeait-il lui et ses proches, aussi peu nombreux soient-ils ?

« Pouvez-vous me donner, également, la certitude, qu’aucun de mes proches ne sera toucher, emprisonné et testé par Genetic si je vous fais une telle promesse ? »

Il l’avait faite bien sûr, et il la respecterait même si cela lui arrachait le coeur. Il voulait juste comprendre et estimer les risques à leur juste valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Keaton T. Wetherford

Représentant du Cap
C.A. de Genetic

avatar

Messages : 1013

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Voir dispo avec moi

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Mar 4 Mar - 21:11


Retour mortuaire – épisode 2

Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton- Ryan & Keaton-





Tirer un trait sur ses proches, les exposer au danger en leur laissant le choix. Cet homme était donc prêt à tout pour intégrer Genetic, quitte à se perdre lui-même en route si ce n’était pas encore déjà fait depuis la mort de sa compagne. Il me suffisait d’ouvrir les lèvres pour lui donner mon accord, un simple oui prononcé dans un souffle. Mais je ne pus pas. Quelle assurance aurions-nous qu’un de ses proches ne le trahirait pas et ne l’utiliserait pas pour toucher Genetic ? Aucune. J’avais foi en l’âme humaine, mais pas aveuglément. Je ne pouvais pas dire amen, fermer les yeux en faisant taire ma propre conscience qui me poussait à être prudent, aujourd’hui encore plus qu’hier et un peu moins que demain. Je réfléchissais, je prenais mon temps, à tel point que je laissai l’occasion à McCallan de me retourner en quelque sorte mes propres questions.

« Je n’ai su qu’en janvier que Maggie était à Genome. Et peu de temps après, elle est partie en Europe. » Ma position au sein de Genetic ne me préservait pas plus qu’un autre. Le fait était qu’il s’était tout simplement écoulé trop peu de temps entre ma connaissance de Maggie dans le groupe opposé et son départ pour que Genetic ait le temps de mettre le nez dans notre relation. Nous avions décidé avec Maggie de ne pas en parler, de ne pas tenir compte dans notre amitié. Nous nous leurrions tous les deux à ce moment, ou peut-être savions nous tout simplement que la réalité finirait par nous rattraper un jour ou l’autre. Je ne répondis pas qu’à demi-mots à Ryan, n’entrant pas dans les détails, refusant d’en dévoiler trop sur une amitié et ne souhaitant pas lui donner assez d’arguments pour en quelque sorte me forcer la main.

L’homme me demanda ensuite de lui donner une certitude. « Non. » Je n’hésitai pas sur ma réponse à peine eut-il terminé. Je me rendis alors compte que ma négation était peut-être un peu brutale, voire sèche. Alors je décidai de la compléter un minimum, ne me fermant pas à la discussion. « Je n’ai aucune certitude à vous donner car je n’ai pas ce pouvoir au sein du groupe. Justement parce que Genetic est un groupe et que je ne suis pas seul à prendre des décisions. Certaines choses peuvent même être faites sans que je ne sois au courant. C’est une sorte de grosse entreprise et on n’est pas au courant de tout ce qui se passe dans les filières. Malheureusement. » Je mettais au défi n’importe quel membre du Cercle de savoir tout ce qui se passait à Genetic. Même Holster, depuis qu’il avait récupéré sa place, je doutais qu’il puisse affirmer tout savoir à cent pour cent. C’était juste impossible, à moins d’avoir des espions de partout, des yeux et des oreilles à chaque détour de couloirs et là, on vivrait vraiment dans un monde rempli de conspirations et de paranoïa.

Quelques coups légers furent soudain donnés sur la porte. Cette dernière s’entrebâilla et la tête d’un employé de Genetic apparut. « Excusez-moi, mais on a besoin de vous monsieur Wetherford. » Besoin de moi pour ? Était-ce le retour des agents qui s’annonçait déjà ? Un souci dans les sous-sols ? Une réunion improvisée du Conseil ? Kate dont je n’avais pas de nouvelles sans savoir où elle se trouvait ? « J’arrive. » L’employé disparut aussitôt et je me tournai vers McCallan. « Désolé Ryan mais le devoir m’appelle. Je vais réfléchir mais je ne vous garantis rien. Maggie me demande dans sa lettre de vous aider mais elle savait en l’écrivant que je refuserai de dire oui si ça vous fait courir de trop grands risques. Ne m’en tenez pas rigueur. »

© B-NET

_______________________________________________________________




Take strength from those that love you


Genetic, c'est ça:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryan McCallan


avatar

Messages : 145

MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   Lun 17 Mar - 6:40

Ryan était prêt à beaucoup pour arriver à ses fins. Et puis, il avait promis à Sonny que Genetic ne toucherai pas à son enfant et il comptait bien faire en sorte de tenir cette promesse, même si à l’époque c’en n’était pas vraiment une, plus une certitude. Quoi qu’il en soit, il ne s’attendait pas à une réponse immédiate, il ne voulait forcer personne ni même qu’une décision à la hâte soit prise. Il devrait d’ailleurs, peut-être, le dire à ce  Keaton qui semblait bien peu enclin à envisager la chose. Ce qui rendait l’affaire un peu plus compliquée qu’il ne l’avait pensé initialement.

C’est alors que l’homme en face de lui demanda quelque chose de bien difficile, si on ne comptait pa le côté solitaire de Ryan. Tout quitter pour protéger ses proches. Oui bien sûr, sauf que celui qui donnait l’avertissement ne l’avait pas fait lui-même. La preuve en était avec Maggie. ET il avait beau donner des explications il se rendait bien compte au fond, que, si ça arrivait avec une personne cela pouvait se reproduire avec une autre, la preuve étant qu’on ne pose pas comme première question à quelqu’un « t’es à Genome ou Genetic ? » et que l’homme est fait pour être un minimum sociable.

Y avait-il alors des certitudes ? Evidemment que non. C’était à s’en douter, donc finalement, Keaton était un homme comme les autres ce qui étonnait le plus Ryan c’était ce côté protecteur qu’il avait alors qu’il ne le connaissait pas et qu’il ne connaissait quasiment pas ses proches. Il avait envie de lui dire que c’était louable, mais que lui-même ne pouvait pas protéger tout le monde. Sa place devait d’ailleurs menacer en premier Ingrid, sa fille d’adoption…

« Prenez votre temps pour décider. Voici mon numéro. »

Il prit son carnet qu’il avait toujours dans sa poche et en déchira une feuille sur laquelle il coucha au stylo noir son nom, son prénom et son numéro de téléphone. Puis quelqu’un frappa à la porte et demanda à ce que Keaton le suive rapidement. L’entretien était donc terminé et l’homme était comme sauvé  par le gong. Quoi que Ryan ne l’aurait pas fait durer beaucoup plus longtemps que ça. Il n’était pas l’homme le plus bavard qui soit.

« Peut-être mais elle  ne vous l’a surement pas demandé pour rien. »

Et ce furent les derniers mots prononcés car déjà il se retrouvait seul dans la pièce. Il fit alors craquer son dos endoloris par la station debout, puis ouvrit la porte pour retourner à la voiture. Il perçut une drôle d’agitation autour de la grande tour. S’était-il passé quelque chose ? SA curiosité le poussait à agir pour aller voir, suivre les voitures, mais il se dit que s’il voulait une chance d’être accepté il fallait qu’il e tienne à carreaux une bonne fois pour toute. C’est pourquoi il décida tout simplement de e rendre au café où il avait bu un café avec Calista et où il allait de plus en plus souvent, avant de rentrer à son hôtel. Bientôt, oui bientôt, il aurait de nouveau un chez lui au bord de la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retour mortuaire - épisode 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour mortuaire - épisode 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: GENETIC HEADQUARTERS :: GEN&TECH-