..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hôôôôôôôme sweet home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Myers


Andrew Myers

Messages : 215

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Hôôôôôôôme sweet home.   Jeu 16 Jan - 0:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin chez soi. Il n'était pas vraiment tard, mais qu'est ce qu'il faisait bon rentrer dans son nid douillet. On avait toujours la curieuse impression de le quitter trop longtemps, non? Ou alors c'était purement personnel. Bref. Andrew venait de faire des emplettes dans un magasin de vidéo-surveillance, mais ne nous attardons pas trop dessus, puisqu'après tout, la fin, tout le monde la connait... Rentré de ses emplettes avec son petit colis de caméras et un joli boitier tout chromé, tel un petit "tuneur" du dimanche le kéké des parkings, Andrew pénétrait fièrement dans son logis après avoir dépensé son pécule en gadgets high-tech.

Maintenant, il lui fallait des outils. Où avait-il bien pu les ranger. Il savait pertinemment qu'il en avait, il les avaient ramené de son ancienne baraque pour tout réparer, car la baraque semblait pas bien neuve sur l'annonce et que c'était une occasion à saisir. Et puis, les chiottes, internet, et une boite à outils, c'était tout ce dont vous aviez besoin chez vous pour vous installer. Sans oublier le PQ évidemment.

Il ouvrit son armoire et commença à fouiller. Tiens, mais qu'est ce donc? Un soutien-gorge. Un petit pincement au coeur en le saisissant. Il avait dû être oubliée par l'autre. Ca faisait combien de temps, 5, ou peut-être 6 mois qu'ils avaient arrêtés de se voir. "Vagin sur pattes". Franchement, 0 en romantisme. Autant lui dire d'aller se faire mettre directement il aurait gagné du temps et épargner au sol des larmes de mascara. Il n'y était pas allé de main morte. Mais faut-il vous préciser que son expérience avec les femmes a toujours été une catastrophe? Et puis c'était sans doute mieux. Elle avait du retrouver quelqu'un depuis le temps. Quelqu'un de bien qui pourrait lui offrir ce qu'elle voulait. La sécurité de la relation, comme il aimait l'appeler. 

Délaissant le soutif et s'en retourner à la boite à outils, il se dit qu'il lui faudrait sans doute une échelle avec ça. Ou un escabeau au moins. Quelle chance il doit en avoir un qui traîne derrière. Ramené, lui aussi. Posant la main dessus, il remarqua les tâches de peintures bleues claires qui le parsemaient à son extrémité. Des vestiges de son père qui tentait tant bien que mal de repeindre la porte du garage. Ce bon à rien avait réellement l'art de tout foirer. Il avait viré la seule fille qui avait pénétré dans la chambre d'Andrew à l'époque. Il était sur le point de devenir un homme, et son père arriva, tel un seigneur dictant sa loi impartiale, l'obligeant à quitter sa chambre et à déguerpir sans jamais qu'elle ne puisse y remettre les pieds un jour. 

Même pas fichu de peindre une porte de garage, alors n'imaginez pas qu'il avait vu la route un peu trop mouillée et qu'il allait faire de l’aquaplaning. Mort accidentelle, mais l'overdose d'insuline de sa mère quelques mois après n'avait rien d'accidentelle, elle. Elle avait préféré en finir, plutôt que de voir le foyer familial sans l'homme de sa vie. Elle avait commencé à perdre la tête, et Andrew l'avait remarqué. Jamais il n'aurait pensé que sa folie la pousserait à mettre fin à ses jours. Vous pensez qu'il l'a sur la conscience? Peut-être. Lui même l'ignore à vrai dire. Il ne s'est jamais vraiment posé la question. Tout est allé si vite. Toutes mes condoléances pour votre père. Andy, ma piqûre. Toutes mes condoléances pour votre mère. Vous avez de la famille chez qui loger en attendant? Vous allez vous en sortir? Et hop on était déjà à L.A à apprendre à se battre.

Un tournevis cruciforme. Voilà ce qu'il fallait pour bien les visser ces petites caméras. Andy les plaçaient à ce qu'elles n'aient aucun angle mort. Peut-être devrait-il prendre exemple sur elle. Elles voyaient tout et enregistraient tout en permanence. Lui, il avait laissé des éléments lui échappaient. Sans doute par flemme ou par lâcheté. Il était trop occupé à se poser des questions, à savoir ce qu'il allait faire plus tard, à traîner tard le soir, à bouquiner, ou même à jouer à la console. 

Voilà. Toutes installées, ainsi que le boitier. Il est tard, il passe que des émissions de merde à la télé. De la vente par téléphone ou des émissions religieuses. Pff. La religion. Dieu avait-il fait autre chose pour la famille Myers que de leur affubler un mutant? Non. Rien. Les Myers avaient dû se démerder par eux mêmes toutes leurs chiennes de vies. Andrew n'avait eu en aucun cas un statut privilégié parce que son père était mort. Pour toutes leurs villes, la disparition de son père avait été synonyme de pet de mouche, et celui de sa mère, d'un rot de mouche. Alors lorsqu'il annonça son départ à ses connaissances, cela n'avait rien de surprenant. Après tout, une mouche, ça finit toujours pas s'envoler si ça veut se retrouver plus loin dans la merde.

Voilà, tout était bien mis en place, il s'allumait sa 7eme clope, s'essuyait le front et déboucher son soda. Sirotant ce dernier sur son transat face à sa piscine de 8 sur 4 mètres, qui faisait bien pâle figure comparée à celle des hôtels de luxe, tout en tirant sur sa clope comme un forcené, il laissa échapper un long filet de fumée tout en expirant un bon coup. La journée était terminée, il avait officiellement battu son record du monde de jours passés sur Terre.

Félicitations, et à demain pour de nouvelles aventures toutes plus invraisemblables les unes que les autres, apparemment c'était la tradition à Los Angeles.
Revenir en haut Aller en bas
 

Hôôôôôôôme sweet home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: MYERS'PLACE-