..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something in the water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Something in the water   Mer 15 Jan - 12:38


4 mai 2011

Genome était tombé. Ce n'était pas tellement le genre de chose qui réjouissait Callie mais savoir que Genetic avait fait mouche était une victoire et cela la satisfaisait. Seulement, ce sentiment avait vite était balayé par les révélations de la veille : un traitre se nichait dans Genetic. Et ça, ça donnait à Callie une raison de continuer ce qu'ils avaient commencé avec Stenson : fouiner.

Elle se dirigea vers l'infirmerie et réussit à y entrer sans trop de problèmes. Après tout, beaucoup d'agents avaient été blessés : l'accès avait été facilité pour que la solidarité entre les membres y trouve une place. Callie y voyait surtout là un moyen de faire croire que les agents de Genetic pouvaient être une famille mais comme cela allait en son sens, elle faisait semblant. Elle était passée rapidement voir Craig, toujours en quarantaine. Son état stagnait. Si seulement il avait pu être dépisté avant, la maladie n'aurait pas autant progressé. Callie espérait qu'il recevrait l'antidote mais évidemment, il n'était pas prioritaire en cas de dose récupérée. Alors elle prenait son mal en patience. Elle était malade elle aussi, mais l'avait su de suite. Merci Stenson pour le cadeau. Mais ça avait valu le coup.

Elle entra dans la chambre où Stenson se remettait de ses blessures. Il avait été au front. Callie l'enviait à moitié. Depuis Central Park, elle ne savait pas si elle était capable de retourner se battre, de supporter la pression, d'être réactive. Le traumatisme avait été réduit mais elle sentait qu'il était encore là, tapi au fond d'elle, attendant le moment parfait pour ressurgir et tout dévorer sur son passage.

« Room service. Vous avez bien commandé la suite de nos aventures ? » Elle le regarda avec un sourire mutin. Oui, Callie parvenait à faire de l'humour quand elle le voulait. Et ces dernières semaines passées à côtoyer Stenson et à le savoir de son côté lui avait permis de mieux apprécier le personnage. Ce n'était pas Ben ou Craig, mais Stenson avait un petit quelque chose qui faisait que Callie l'appréciait un peu plus que le commun des mortels. Elle s'assit sur le bord du lit et regarda sans ciller les bandages qui recouvraient les brûlures. Elle se souvenait parfaitement de la balle qui avait traversé ses viscères et avait fait des premières semaines de l'année un calvaire. « Ils t'ont pas raté. » dit-elle simplement. Elle ne savait pas qui il avait eu à affronter. Les terroristes de Genome ou les tarés aiguillés par la taupe qui se terrait à Genetic ? « Nous avons deux fois plus de raisons de continuer notre petite entreprise mon cher. Je ne sais pas si tu as entendu mais un crevard se cache parmi nous et divulgue nos secrets. »

Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2856

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Something in the water   Jeu 16 Jan - 15:56

« Monsieur Stenson ! Ca fait deux fois aujourd’hui ! Je vais me faire taper sur les doigts si le docteur Sanchez ne vous trouve pas dans votre lit ! » gronda l’infirmière.
« Ca va ! chui pas mourrant non plus ! » ralai-je plus pour la forme qu’autre chose. Ca faisait quatre jours que j’étais coincé ici parce que Milo me gardait en observation, soit disant. Je le soupçonnais de le faire exprès pour m’emmerder ! Bon, certes, il fallait changer mes bandages tous les jours et nettoyer les plaies afin qu’elles ne s’infectent pas. C’était pas des plus agréable, mais ça ne m’empêchait pas de vivre quand même ! Et puis je m’emmerdais ferme moi, dans cette putain de piaule ! Si en plus je devais rester cloué au pieu ! Fait chier ! Je levai les yeux au ciel tandis qu’elle me forçait à me remettre au lit.

« Si vous n’êtes pas capable de vous tenir tranquille je vais devoir vous calmer moi-même ! » J’esquissai un sourire moqueur, l’air de dire « J’aimerais bien voir ça ! » elle me rabroua aussitôt en appuyant légèrement sur mon épaule bandée. « Ne jouez pas au plus malin ! » Je serrais les dents afin de ne pas laisser la douleur déformer mes traits. « Tenez, prenez ça ! » Elle me colla un cachet dans la main et déposa un verre d’eau sur la table de chevet. « C’est quoi ? » Je la soupçonnais de vouloir me foutre sous sédatifs, ou pire, de m’empoisonner ! « Anti-douleurs. Je repasse m’occuper de vous tout à l’heure. Et vous avez intérêt à être dans votre lit ! » Je regardai le médoc qu’elle m’avait filé puis esquissai un nouveau sourire. Je fus soulagé de la voir enfin quitter la chambre. Je l’entendais encore marmonner dans le couloir « Ah ! Ces jeunes !... »

Je posais le cacheton sur la table de nuit à côté du verre. Étrangement, je ne lui faisais pas confiance. Et puis la douleur, ça allait encore, tant que je n’y touchais pas. J’étais assis dans mon lit avec pour seul vêtement, un pas de pyjama, sous les draps, le seul truc qu’on m’autorisait à enfiler et qui n’appuyait pas sur les bandages que je portais à la cuisse. J’avais l’impression d’être une demi-momie, mes brûlures partielles s’étendant de la ceinture à l’épaule droite pour ce qui était du haut du corps. J’avais des bandages enroulés autour du ventre, remontant à peu près jusqu’aux pectoraux, ainsi que d’autres bandages traversant le haut du corps. C’était un peu comme un t-shirt avec une seule manche. Par chance, mes bras avaient été à peu près épargnés. J’avais également quelques brûlures, mais sans gravité. J’avais l’air fin comme ça tiens ! Je soupirai.

Une voix familière m’interpella, je cru d’abord que c’était cette maudite infirmière qui revenait me faire la morale sur mon escapade de tout à l’heure. Je fus soulagé qu’il n’en soit rien et de découvrir à la place, le visage de Callie. Dans un premier temps. Avant de me rendre compte que je n’étais pas sous mon meilleur jour, et que j’aurais préféré qu’elle ne me voit pas comme ça. Afin de dissiper ma gêne, et surtout, ne pas la montrer, je répliquai sur le même ton qu’elle : « Bonne idée ! Je prendrais volontiers un plan d’évasion de cet enfer ! »

Elle vint s’asseoir sur le rebord du lit et le regard qu’elle porta sur mes blessures ne fit qu’accentuer mon embarras. Je ne sais pour quelle raison, me revint en tête à cet instant, la tête qu’avait fait Maxime lorsque j’étais rentré de ma dernière mission. Elle avait complètement vrillé en découvrant les quelques égratignures que j’avais eues. Si elle me voyait maintenant… Ma gorge se noua malgré moi. J'étais parvenu, à force d'habitude, et sans m'en rendre compte, à rester impassible. Mais Callie aurait surement noté mon absence passagère.

J’entendis lointainement le commentaire qu'elle fit au sujet de mes blessures, chassai rapidement Max de mon esprit, tout en détournant la tête, évitant soigneusement le regard de Callie. Mon besoin de nicotine s’était ravivé.

Je remerciai intérieurement la jeune fille d’entrer dans le vif du sujet, ce qui ramena mes pieds sur terre, ainsi qu'à l’instant présent. « Vaguement. Ils ne me laissent pas sortir d’ici et personne n’a rien voulu me dire à ce sujet pour l’instant. » Même si j’avais l’impression de mieux me porter aujourd’hui, les premiers jours de mon admission ici, je n’en menais pas large. Et les toubibs s'étaient tenus au silence afin que je me tienne tranquille. Ce n’était que depuis aujourd’hui que je cherchai vraiment à me tirer d’ici afin de faire mon rapport à Romanov, sur ce qu’il s’était passé là bas. Et je voulais savoir ce qu'il s'était passé aussi. Je n’avais pas encore tenté de me téléporter, même si j’avouais que ça me trottait de plus en plus dans la tête.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Something in the water   Jeu 16 Jan - 23:20

Stenson était réellement retenu en otage. Pauvre enfant. Callie pouvait comprendre sa frustration, elle avait eu du mal à supporter de rester à Genetic quand la maladie avait été dépistée. Alors être cloitrée dans une chambre... Elle le plaignait, vraiment, sans même dénigrer ses ronchonnements. Est-ce qu'elle commençait à se comporter comme une personne... Compréhensive ? Peut-être, mais c'était déjà se poser trop de questions sur elle-même et elle préféra passer à autre chose au chapitre de ses pensées.

La taupe... Le sale rat qui s'amusait à donner des informations à l'ennemi, à laisser cette organisation sournoise prendre une longueur d'avance sur Genetic. Callie n'appréciait pas, parce que Genetic était son chez elle, parce qu'elle était loyale à cette organisation bien plus qu'au reste des choses qui remplissaient sa vie. Genetic était sa base, son tremplin et savoir que quelqu'un, ici-même, sabotait tout, c'était le meilleur moyen pour la faire rebondir sur les mois douloureux qu'elle venait de vivre. « Des agents de l'organisation à l'antidote étaient présents à Genome et ça n'était pas une coïncidence. C'est un type de chez nous. Des têtes vont tomber, Stenson. Et si on peut ne serait-ce qu'aiguiser la hache qui va les trancher, autant foncer. » Ambitieuse la petite Newark ? Evidemment. Elle n'avait pas donné de sa personne pour cette organisation par simple altruisme, elle comptait bien ramasser ce qu'elle avait semé durant des années. Elle méritait de la reconnaissance et était prête à actionner le mécanisme qui ramènerait devant elle la récompense due.

« Je vais m'occuper de voir qui a des pistes potentielles mais je pense que tout le monde sera interrogé. » Qu'ils viennent à elle, elle n'avait rien à se reprocher. Et elle se ferait une joie de leur tirer les vers du nez pour savoir où fouiller ensuite. « Une idée du temps qu'il te reste à passer dans ce trou ? » Pas qu'elle était pressée de le voir debout mais... Callie savait que s'il devait passer l'éternité dans cette chambre, ils n'avanceraient pas.

Ils en avaient fait du chemin en quelques semaines. Elle revoyait le Stenson méfiant, celui qui n'avait pas eu envie de l'écouter quand elle avait commencé à mettre le doigt sur la vérité qu'il s'était évertué à ne pas voir. Et puis il était revenu, avec des questions, avec une attitude plus ouverte. Quelque chose avait changé et il avait compris où se situait son intérêt. Ils travaillaient ensemble désormais, les deux disciples des femmes fortes de Genetic, Romanov et Reynolds. Sauf que la confiance de Callie envers Reynolds diminuait, de jour en jour. Pourquoi ? L'affaire Holster pour commencer. Et quelque chose d'autre, que Callie définissait mal avec des mots mais comprenait avec ses tripes : l'attachement de la scientifique pour Genetic avait changé et ça, ça n'avait pas échappé à Callie. Cependant, elle n'imaginait pas cet attachement s'effriter au point de trahir. Reynolds n'aurait pas commis une nouvelle erreur aussi grossière.

Elle se décida à placer sa confiance, enfin, un échantillon suffisant en tout cas, entre les mains de Stenson. « J'aimerais juste que tu sois prudent avec une personne. Reynolds me semble bancale et beaucoup aimeraient voir sa tête rouler au sol encore aujourd'hui. Si on veut être discret, il faut éviter le contact avec elle. » Cooper la première se ferait un plaisir de descendre froidement la scientifique, tout le monde le savait. Et Callie n'était pas inscrite à l'encre rose fushia dans les petits papiers de cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2856

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Something in the water   Mar 21 Jan - 20:12

« Ouai ! L’Agence ! J’étais sûr que c’était eux ! » j’en avais vu un sur les lieux. J’avais tenté de lui tirer dessus à deux reprises, avant de me faire cramer la gueule par Kensie. Je ne savais pas ce qu’il était advenu de ce type. Tout ce que je savais, c’était qu’il avait descendu une de mes cibles… et que c’était entre autre, à cause de lui que j’avais foiré ma mission. Enfin… ça m’arrangeait de voir les choses de cette façon. Je chassai rapidement le souvenir d’Adam se vidant de son sang, fermant les yeux quelques secondes, afin de me re-concentrer sur les dires de Callie. « Un mec de chez nous tu dis ? » C’était dur à avaler et je ne voyais pas trop l’intérêt. Pourquoi ? Ils voulaient nous doubler ?

« Attend une minute ! J’veux bien que la taupe vienne de chez nous, mais… tu sais, les mecs que j’ai vu là bas, ils étaient pas là pour faire dans la dentelle. Où alors Genome détient quelque chose qu’ils ne voulaient pas que nous obtenions. »

J’essayai de reconstituer le puzzle dans ma tête. Et c’était un gros bordel ! Des milliers de pièces se ressemblant, ayant du mal à s’emboîter les unes dans les autres. Callie affirma que tout le monde serait interrogé, ce qui ne m’étonnait pas des masses. Je n’avais rien à me reprocher non plus à ce sujet, je n’avais trahi personne et je n’avais pas de contact à l’Agence, à ma connaissance. Par contre, compte tenu de mes connaissances à Genome, je n’étais pas serein… J’avais averti Max et Sonny pour la traque, et cette dernière m’avait avoué avoir été mise au courant par Genome. L’info était donc remontée. Par contre, je n’avais rien dit à personne au sujet de cette ultime mission. Je m’étais simplement assuré que Max serait loin de tout ce bordel ce jour là.
Un frisson désagréable me parcouru l’échine. Ce n’était pas le moment de laisser remonter mes démons et mes faiblesses à la surface. Jamais à Genetic ! Reconcentre-toi Jeremy ! De toutes façons, personne ne peut savoir.

Quand aux pistes possibles dont parlait Callie… « Quel intérêt un mec pourrait-il avoir à nous balancer à l’Agence ? J’veux dire, ils n’étaient pas là pour nous arrêter. Bien au contraire ! » ajoutai-je, reposant les yeux sur la jeune femme. Je réfléchissais à mesure que je parlais. Ils nous avaient déjà devancés sur l’Antidote, et maintenant, c’était quoi leur but ? Il allait falloir tirer les choses au clair. J’avais hâte de lire les rapports de mission de tous les agents présents sur les lieux pour y voir un peu plus clair. Mais pour ça, il fallait d’abord que je me tire d’ici.

« Je dirais… » Je n’avais aucune idée de combien de temps ils voudraient encore me garder en observation. Mon état ne me permettait pas d’être efficace sur le terrain, mais pour l’investigation, ce n’était pas trop gênant, à mon sens. « …plus très longtemps. » ajoutai-je avec un sourire malicieux. Je venais de le décider. Si je n’obtenais pas l’autorisation de sortie des toubibs, je la prendrais. Qui pourrait me forcer à rester ? De toutes façons, j’étais contraint de rester enfermé à Genetic à cause de cette saleté de virus, je n’irais donc pas bien loin. Je n’aurais qu’à revenir ici pour mes soins et puis le tour serait joué.

Callie semblait se dérider un peu plus à chaque fois que je la voyais. Elle me paraissait un peu moins distante qu’au début de notre collaboration, que j’avais tout d’abord déclinée. Certes, j’avais fini par y trouver mon intérêt et j’avais changé d’avis. Elle était très intelligente et savait beaucoup de choses que j’ignorais sur l’organisation. Contrairement à moi, les gens ne se méfiaient que peu d’elle. Si Reynolds n’avait jamais été déchue, il en aurait peut-être été de même pour moi. Notre jeunesse  et notre supposée naïveté nous servait d’alibi, et ça, c’était un avantage non négligeable ! Cependant, en ce qui me concernait, l’affaire Reynolds planait encore au dessus ma tête, alors que je n’avais jamais rien fait d’autre qu’être son disciple, ni n’avais cherché à nuire à Genetic. J’avais réussi racheter la confiance de certaines personnes, en me montrant loyal et dévoué. Mais j'avais conscience que tant que je n’aurais pas clairement fait mes preuves, il y aurait toujours des gens pour médire à mon sujet.  Cooper en tête !

Ce fut ce que me rappela Callie, enfin, pas tout à fait. J’avais une vague idée de ce qu’elle insinuait, me rappelant de la première entrevue que nous avions eue, Kate, elle et moi. J’avais le sentiment qu’elle avait des doutes à mon sujet elle aussi. « Je vois pas ce que Reynolds viendrait faire là dedans. Je suis sous la responsabilité de Romanov je te rappelle. » répondis-je de but en blanc, soutenant son regard. Ca, c’était la version officielle et professionnelle. Les dernières entrevues que j’avais eues avec Kate relevaient du domaine du privé, et ne regardaient que moi. « Hurle avec les loups. » m’avait-elle dit…

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Something in the water   Jeu 13 Fév - 13:37

Evidemment, ce cher Stenson s'était refermé comme une huître au moment où Callie avait abordé Reynolds. Pour l'impassibilité, il faudrait repasser. Il cachait assez bien ses émotions mais là, le pauvre, il se lisait comme un livre ouvert. Le genre de livre où tout était écrit en gros pour s'assurer que le lecteur ne loupe aucun passage, avec des images explicatives aussi, pour bien cerner la situation. Il allait devoir faire un travail considérable là-dessus.

Callie était passée experte dans la lecture d'émotion. Si elle savait les générer grâce à sa capacité, elle savait aussi les analyser. Observer, traduire, utiliser... Elle avait passé des années à ne faire que cela au sein de Genetic, parce qu'elle avait eu du temps à tuer et des tas de personnes de tous genres à analyser. Stenson était une cible facile. Une cible qu'il allait falloir endurcir. Ce challenge lui permettrait de trouver de quoi s'occuper un peu, de donner un peu de sens supplémentaire à son combat personnel. Puisqu'il l'avait rejoint dans le club des jeunes agents prêts à tout pour sauver Genetic, autant qu'elle lui fasse profiter de ses talents et qu'elle le façonne un peu à son image, non ? Cela prendrait du temps mais ce serait sûrement agréable. Elle pourrait par la même occasion percer ses secrets sans même qu'il ne s'en rende compte, pour ensuite pouvoir les utiliser contre lui si jamais il venait à trahir leur accord.

« Tu mens mal Stenson. En ce qui concerne Reynolds, en tout cas, on sent que l'implication te touche trop pour que tu réussisses à garder ton calme quand il s'agit d'elle. Si elle finit par couler, actuellement, tu es bon pour plonger avec elle. Et ça, ça ne m'arrangerait pas. Je ne veux pas que Reynolds s'écrase, soyons clairs, mais elle a de grandes chances de le faire parce qu'elle n'a pas toujours fait les choix les plus intelligents. Si tu me laisses faire, je t'aiderai à masquer ton attache pour elle. » dit-elle en jouant avec le drap, le laissant glisser entre ses doigts. Elle bougeait doucement la tête, la penchant d'un côté, puis de l'autre, suivant le jeu de ses doigts, le rythme de cette danse. « Je ne sais pas si tu le sais, mais ma capacité est plutôt psychique. En fait, je suis capable d'entrer dans la tête des gens et de créer des émotions. » Un sourire passa sur ses lèvres. « Cela n'a rien à voir avec les sentiments mais c'est plus vil, parce que ça entraine toutes les réactions physiques liées à ces émotions, quand je fais bien les choses. Par exemple, si je prends une pétasse lambda dans la rue, que je la fais se sentir honteuse d'un coup, elle va rougir, se mettre à douter, elle va adopter une démarche hésitante sans même s'en rendre compte... Et tout ça, avec une toute petite émotion de rien du tout. Oh, ne t'en fais pas, je n'ai encore jamais essayé sur toi. Et je ne compte pas le faire. » Elle stoppa le mouvement de ses doigts et plongea un regard froid dans celui de Stenson. « Je connais les émotions, je les façonne, et pour cela, j'apprends à les décrypter. Et je t'assure que tu vas avoir besoin de mon aide pour gérer les tiennes. Parce que c'est un handicap pour nous. » Elle ne le lâcha pas du regard. Il fallait qu'il comprenne que lui mentir ne servait à rien, sinon à la foutre en rogne et à les perdre tous les deux.

« La taupe existe, je ne sais juste pas qui cela pourrait être. Et surtout, ça doit être une personne douée. Une personne qui n'hésitera pas à désigner un faux coupable pour sauver sa peau. Ne lui donnons pas l'occasion de poser son regard sur nous et de décider de nous évincer. Nous ne sommes pas dangereux mais si on commence à déranger, on pourrait s'en mordre les doigts. » Callie ne voulait pas que sa petite investigation personnelle se retourne contre elle. « Alors, tu seras prudent avec Reynolds ? » Il n'avait pas le choix de la réponse. Mais il pouvait au moins s'exprimer, c'était une délicate attention de la part de Callie.

La jeune fille gagnait chaque jour en assurance. Elle gagnait aussi en humanité, ce qui, finalement, la rendait plus dangereuse : il n'y avait pire chose que les sentiments humains pour faire d'une petite poupée un monstre si le mélange n'était pas dosé avec prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2856

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Something in the water   Mer 19 Fév - 22:08

Callie m’avait percé à jour malgré tous les efforts que je faisais pour rester le plus neutre possible. Visiblement, je n’avais pas encore retrouvé ma panoplie de masques préférés. J’accusais encore le contrecoup de la mission ainsi que ses conséquences, et j'avais à gérer le conflit intérieur de mes divers états d’âmes. La visite de Sacha n’ayant rien arrangé à mon état, je ne parvenais plus à faire abstraction de tout le bordel qui tournait dans ma tête en permanence, rien n’allait plus, j’étais vulnérable et aucun détail ne semblait échapper au regard aiguisé de la jeune femme. Il allait vite falloir que je me ressaisisse, que je me tire d’ici, ou je finirais par devenir une proie facile pour tous les requins de ce monde. C’était facile à dire ! Mais en pratique, c’était une autre histoire.

J’esquissai un sourire ironique. Effectivement, ce qu’elle me disait au sujet de Kate me foutait les nerfs en pelote. Comment savait-elle ça ? Personne n’était au courant de ça ! J'avais été le subordonné de Reynolds, point barre ! Merde ! Je détournais le regard vers le mur afin qu’il ne me trahisse pas d’avantage. Je mens mal !? J’t’emmerde ! ... Elle est bien bonne celle là !
Je serrais les dents. Il n’était pas dur de me mettre dans un état second en ce moment, en même temps. N’importe quel sujet aurait fait l’affaire tant j’étais à cran ! J’avais besoin de nicotine à cet instant, afin de m'aider à garder mon calme. Je jetai un bref coup d’œil au tiroir de ma table de nuit contenant le précieux paquet que Sacha m’avait apporté la veille. Il avait déjà pris une sacrée claque ! Idée stupide. Elle allait encore trouver une interprétation à ce manque là. Fait chier !

Si je m’énervais, je lui donnais raison, il n’en était pas question. Je devais garder mon calme, coûte que coûte, même si l’exercice était difficile aujourd’hui. J’étais fort pour ça d’habitude, rester zen, en toutes circonstances. Je semblais avoir temporairement perdu le mode d’emploi pour ces choses là… Je ne parvenais pas à me composer une expression adaptée à la circonstance, je me contentais donc de démentir, simplement, de tout le calme dont je faisais preuve, le regard rivé sur l’extérieur afin de me faciliter la tâche : « Je ne vois pas de quoi tu parles. »

Je me retins de tourner la tête dans sa direction lorsque elle évoqua sa capacité. J’écoutais, attentivement. Me concentrer sur ses paroles m’évitait bien des divagations indésirables. Son don pouvait être redoutable en effet. Puis le fait qu’elle s’amuse à inceptionner des émotions aux gens, m’amena forcément à me poser la question à laquelle elle répondit avant même que je n’ai eu le temps de réfléchir à sa formulation. J’avais reporté mon attention sur elle, j’accrochai son regard que je soutins par défi, mais elle me mettait mal à l’aise. Je ne devais pas le lui montrer. J’avais horreur de ce genre de pouvoir. Tout ce qui touchait au domaine des émotions me dérangeait profondément. Je ne tolérais pas qu’elle essaye de m’analyser et je supportais encore moins ce qu’elle était en train de me dire. Elle commençait à empiéter sur mon espace vital. Foutaises ! Les émotions sont un handicap, tu ne m’apprends rien ! Et c’est bien pour cela que je ne les tolère pas ! Les montrer ? encore moins ! Il avait juste fallu que miss je sais tout vienne me rendre visite aujourd’hui, dans un moment de faiblesse pour faire son foutu constat ! Tu m’emmerdes Newark !

Mon visage se ferma. « Vraiment ? » répondis-je avec ironie, accompagné d’un sourire en coin. J’étais encore loin d’avoir retrouvé toute mon aisance à ce jeu, mais elle me poussait à reprendre le taureau par les cornes.
Cela dit, même si je n’aimais pas du tout ce qu’elle était en train d’essayer de faire, j’étais tout de même curieux de voir comment elle comptait s’y prendre pour palier à ce « handicap ».

Je fus soulagé qu’elle change finalement de sujet et qu'elle aborde de nouveau la taupe. Effectivement, nous allions devoir rester sur nos gardes, mais pas seulement vis-à-vis de cet individu. Je savais très bien de qui je devais me méfier à Genetic. C'est-à-dire, approximativement de tout le monde. J’étais d’accord avec Callie sur ce point, mais mon répit fut de courte durée, elle me ré-attaquait déjà avec Reynolds. Je ne bronchai pas cette fois, ne lui laissant pas le loisir de me piéger, si c’était ce qu’elle cherchait à faire. Je me contentais d’éluder sa question et de répondre comme si de rien n’était: « Nous n’aurons qu’à trouver cette taupe les premiers. »
C’était plus par fierté qu’autre chose. J'avais une sainte horreur qu'on me dicte ma conduite, et je n'avais pas d'ordre à recevoir d'elle. Je n’étais pas complètement con, et je n’allais pas rapporter à Kate le genre d’investigation que je faisais avec Newark alors qu’elle m’avait fortement déconseillé de fourrer mon nez dans les affaires du CA.

« D’ailleurs, il y a deux ou trois petites choses dont il faudra que je te parle, à l’occasion. » Je jetais un coup d’œil vers la porte de la chambre afin de m’assurer qu’il n’y avait personne dans le couloir. Je ne savais pas s’il était judicieux de parler de ce genre de choses ici, vue les mises en gardes que j’avais reçues. J’approchai mon visage de celui de la jeune femme afin de lui chuchoter : « J’ai appris quelques petites choses sur ceux qui tirent les ficelles. »

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Callie Newark


avatar

Messages : 277

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Nope

MessageSujet: Re: Something in the water   Ven 21 Mar - 10:18

Callie avait peut-être fait une erreur en lançant un rapport de force entre elle et Stenson : déjà qu’il n’était pas très coopératif, elle pouvait facilement le braquer plus encore. Mais la jeune fille n’en avait que faire, il fallait avancer et vite. Et si elle perdait Stenson en route, et bien tant pis. Elle aurait plus de difficultés pour progresser seule mais elle ne pouvait se permettre de trainer un boulet, un type qui n’avait aucune intention de lui faire confiance un jour. C’était quitte ou double, la prise de risque était nécessaire.

Apparemment, elle avait bien fait. Si Stenson montrait clairement qu’il n’appréciait pas qu’on agite ses faiblesses sous son nez, il n’en restait pas moins prêt à travailler avec elle. Callie sourit. Il se pencha vers elle. Oh alors il avait du nouveau ? La jeune fille fit claquer sa langue contre son palais pour exprimer son agacement. « Allez Stenson, balance. On n’est pas dans une série à faux suspense. Pas besoin de faire cette mise en scène mystérieuse à deux cents. » lâcha-t-elle avant de  laisser un sourire moqueur s’afficher sur son visage. « Bon, après, si tu aimes cette daube théâtrale, c’est ton problème, mais on gagnerait du temps si tu l’évitais pour le coup. » Elle se foutait clairement de sa gueule. Surtout qu’évidemment, elle aussi, elle aimait jouer de ces petits effets et elle ne s’en était pas privée avec lui. C’était plutôt de bonne guerre, non ?

Que pouvait-il bien savoir qu’elle ne savait pas ? Que Holster avait retrouvé sa place mais qu’il était toujours sous pression ? C’était quelque chose que tout Genetic avait remarqué. Que Tussle avait été éjecté en apparence mais que sa voix comptait toujours ? Même chose. Non, il devait avoir quelque chose de nouveau à lui donner, quelque chose qu’elle avait raté. Mais quoi ? Qu’avait bien pu rater Callie Newark, princesse des fouines de Genetic ? La jeune fille avait beau chercher, elle ne voyait pas. Et c’était un brin agaçant, parce que c’était elle, l’experte dans le domaine. Seulement, elle ne connaissait pas les secrets de tout Genetic. Et c’était bien pour cela qu’elle s’était associée à Stenson pour cette enquête, non ?

Elle aurait pu regretter l’époque où elle savait tout sur tout le monde, regretter cette douce période où seul Genetic comptait à ses yeux, où Holster était à son apogée, où son destin à elle était tout tracé. Seulement, Callie appréciait la difficulté, plus que ce qu’elle avait cru. Elle appréciait le challenge constant qu’était Genetic, elle se complaisait dans cette incertitude, dans cette ambiance électrique. Cela la poussait à se dépasser, à explorer des facettes de sa personnalité qu’elle ne connaissait pas encore. Il y avait du bon dans toute cette merde.

« Tic tac Stenson. Je perds patience. Mais peut-être n’as-tu rien à m’offrir en réalité ? » Non, elle le croyait. Il avait forcément quelque chose. Il n’avait aucune raison de la faire mariner pour rien. A moins qu’il n’ait envie de se venger ? Oui, il avait forcément envie de la faire taire mais pas avec ce genre de moyen de pression. Leur but était commun, tout comme leurs intérêts. Callie prenait du plaisir à cette collaboration : titiller son coéquipier était divertissant, mais apprendre à le connaître l’était plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2856

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Something in the water   Dim 6 Avr - 19:52


Prudence était mère de sûreté. C’était le maître mot que l’on enseignait à tous les agents de terrains, Callie devait le savoir ! Et j’appliquais ce principe à la lettre. Toujours se méfier, c’était la règle ! Surtout lorsque il était question de déjouer l’ennemi sur son propre terrain de jeu !

Je m’étais rapproché de Callie afin de lui souffler ce que j’avais appris. J’hésitai à lui proposer d’aller faire un tour dehors, à l’abri des oreilles indiscrètes, même si je savais que j’allais encore me faire enguirlander par l’infirmière si je bougeais encore de là, car le fait de savoir que n’importe qui dans mon entourage proche pouvait être l’agent Smith et faire partie de la matrice m’effrayait un peu, si ma source était fiable. Et je ne mettais aucunement sa parole en doute.

Callie se foutait ouvertement de ma gueule, ce qui me piqua dans mon égo. Je la dévisageais un instant d’un air sceptique puis secouai la tête, un sourire en coin avait étiré mes lèvres lorsqu’elle me parla de ma daube théâtrale. Elle m’avait coupé dans mon élan, me forçant à reprendre une distance convenable. « Tss ! » soufflai-je avant de reporter mon attention sur elle.

Je me surpris à m’amuser d’essayer de décrypter l’expression de son visage. Je la tenais en haleine malgré tout, et je fus satisfait de la voir perdre patience. « Qui sait ? » J’avais envie de la faire lambiner un peu plus encore pour me venger d’avoir essayé de me psychanalyser : « Tout vient à point qui sait attendre ! » balançai-je en français avec un sourire suffisant. A charge de revanche ! Je l’observais un moment avec un regard malicieux puis m’approchais une nouvelle fois d’elle, lui chuchotant à l’oreille la traduction de ce que je venais de lui dire dans ma langue d’adoption. J’attendis un instant de voir sa réaction puis j’ajoutais : « Ce que je sais concerne le CA. »

Jusqu’à aujourd’hui, je savais, comme le reste du personnel de l’organisation, qu’il existait un conseil d’administration. Mais j’ignorais quelles étaient leurs fonctions et je ne m’étais jamais soucié de savoir si ces gens avaient un rôle réellement important et encore moins s’ils savaient ce qui se tramait ici bas, à Genetic. Pour moi, ils n’étaient que des actionnaires, et celui qui tirait les ficelles, c’était le PDG, à savoir Tussle ou Holster. Les récents évènements, ainsi que Callie, m’avaient poussé à remettre cette certitude en question. Et il s’avérait que ce CA était plus impliqué que ce que j’avais tout d’abord pensé, et qu’il était potentiellement dangereux. « Ce sont eux qui tirent les ficelles, qui prennent les décisions. Ce qui explique ce radical revirement de situation. Nos soupçons sont fondés. Ceux que nous croyions être nos dirigeants ne sont que des pièces sur l’échiquier. » Je faisais allusion au PDG de Genetic bien entendu et pour l’instant, je ne faisais que confirmer ce dont nous nous doutions déjà. « Il paraît qu’ils sont puissants, influents, et que certains de leurs représentants se trouvent parmi nous. » Je marquai une pause, jaugeant sa réaction. Etait-elle déjà au courant de cela ?


_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Something in the water   

Revenir en haut Aller en bas
 

Something in the water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: GENETIC HEADQUARTERS :: TESTING TIME-