..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Watch and learn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Watch and learn   Mar 31 Déc - 0:30


Jeudi 28 avril 2011 - Avion

« On arrive petite marmotte. » L'avion avait commencé à perdre de l'altitude et Shannon émergeait tout doucement. Le trajet n'avait pas été long mais je pouvais comprendre qu'elle ait sombré. Personne ne dormait sur ses deux oreilles à Genome, nous étions sans cesse sur le qui-vive, scrutant le moindre mouvement de nos ennemis lorsque nous le pouvions. Depuis que nous étions tous pourchassés comme des criminels, le stress nous gagnait, nous rongeait morceau par morceau. Et l'attente, l'attente de nouvelles des autres était insupportable. Ces autres qui ne nous avaient pas donné signe de vie, ces autres qui étaient enfermés aussi. « Si tout se passe calmement, on devrait pouvoir avoir une journée pour flâner un peu. On ne rentre que mardi, ça nous laisse du temps. » Je n'ouvris pas plus la bouche, Shannon au réveil était tout sauf la plus douce des fleurs. Je regardais la ville de Washington par-dessus l'épaule de ma cousine. Je n'étais pas venu depuis longtemps, je ne savais pas ce que j'allais réellement trouver dans nos locaux. La gestion se faisait à quatre mains, les nôtres à Los Angeles, les leurs ici. Mais dans le détail, je n'avais pas d'informations suffisamment précises pour savoir avec exactitude ce que nous allions trouver en foulant le sol de Genome ici. Mes visites habituellement mensuelles s'étaient plus espacées et je ne savais que trop bien que la théorie et la pratique étaient souvent divergentes.

Genome - Washington

« Promets-moi juste d'être mignonne au moins au début. » fut la dernière phrase que je lui soufflai. C'était plus une plaisanterie dans le ton mais au fond, je savais que le caractère de Shannon pouvait entrainer une ribambelle de désagréments. Son arrivée à Genome l'avait prouvé.

A peine entrés dans les locaux, une voix familière résonna. « Aaron, j'espère que tu as fait bon voyage ! Et Shannon, enchanté. Je suis Wallace Kirke, le petit soldat de ton cousin. - Un ami surtout. » Nous nous serrâmes la main chaleureusement mais Wallace m'attira à lui pour une accolade amicale. Virile aussi, que cela soit clair. Il me lâcha pour tendre la main à Shannon. Un sourire franc et communicatif sur le visage. Wallace était le genre de type qui faisait tout avec le sourire. Qui vivait les drames avec optimisme. Qui cherchait toujours à relativiser les choses mais surtout, à communiquer son espoir aux autres. Il était le genre de leader qui permettait aux plus abattus de reprendre espoir. J'avais à maintes reprises tenté d'apprendre de lui mais sans succès. Je restais l'image même du gars qui voit tout en noir et aime s’apitoyer sur son sort. Seul, de préférence.

« Un café, ça vous tente ? Je n'ai pas eu ma dose de caféine quotidienne et nous avons une nouvelle machine qui fait des miracles. » Oh oui, j'étais prêt à tuer pour un café digne de ce nom. Celui de l'avion... Une horreur. Nous trainâmes nos valises derrière nous et je ne pus m'empêcher de sentir que, malgré la jovialité de Wallace, le climat était tendu. Les problèmes que nous connaissions à Los Angeles étaient présents ici aussi.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Mar 31 Déc - 9:50

Dormir, je voulais dormir. C'était pas si compliqué ? Alors pourquoi il ne me laissait pas dormir ! Je grognais en réponse à sa marmotte. S'il continuait j'allais lui mettre où je pense sa marmotte ! Coup de chance, je me réveillais pour un café ! Cependant, je le recrachais vivement sur le siège en face. Oups. Pas bien ... Mais les paroles de mon cousin m’interpellèrent.

Flâner ? Genre faire les boutiques ?

J'avais tourné mon regard vers lui. Je serrais ma mâchoire, preuve que je voulais lui balancer une saloperie en plein visage et c'est ce que je fis, car je savais rarement me retenir même quand il le fallait ...

Ouiiiiii prenons du bon temps pendant que d'autres se font torturer !

Et c'est ainsi que je fis mon boudin et que je ne lui parlais plus durant le trajet. J'avais été méchante et blessante. Volontairement. Je le savais. Mais depuis l’enlèvement d'Esteban, c'était encore plus dur pour moi. Je n'avais pas voulu d'un garde chiourme, mais il était plutôt sympa comme type au final Esteban. Et il s'était fait enlevé. Pour moi, c'était clairement à cause de moi. A cause de ma faiblesse. Et tous mes souvenirs de mon propre enlèvement me revinrent. Pourquoi s'acharnait-il sur nous ? J'avais passé quelques jours sous tranquillisants, car je ne supportais pas la triste réalité. Et mes séances de thérapie avec le docteur avait augmenté. J'en avais besoin, mais bien sur je tirais la tronche à chaque fois que j'y allais... Tout ceci c'était bien trop dur ...

Je serrais la main de ce fameux Wallace en continuant de bouder. Les gens qui sourient juste pour faire genre me foute en rogne, c'est plus fort que moi. Mais voir l'amitié qui le liait à Aaron, me plut aussitôt. Le souci, c'est que j'avais un autre problème que mon cousin ignorait vu que j'essayais de le cacher du mieux que je le pouvais. Quand il m'avait promis ce séjour, bien sûr que j'étais ravie de changer d'air (oui oui, vous avez bien lui, mais je le nierais), mais le souci, c'était mes règles ... Je devais les avoir d'ici deux jours, en gros pendant mon séjour ici. Et là, c'était plutôt le drame. D'ailleurs Wallace était plutôt pas mal dans son genre ...  Stop stop ! Pense à autres choses ! Tu n'es pas du tout comme ça ! Foutu pouvoir à la con. C'était surtout une plaie oui ! J'étais pas une fille d'un jour. Et me comporter de la sorte me fendait le coeur. Mais je ne voyais pas comment remédier à ce problème.

On vous suit.

Strict. Professionnel. Dans le ton, non ? Tu parles, je faisais à peine illusion. J'avais les yeux grands ouverts face à ce nouvel univers et je ne remarquais absolument pas ce qu'Aaron voyait avec ses propres yeux. J'avais encore bien du chemin à faire pour être à son niveau. Chaque chose en son temps. Pour l'instant être courtoise. Comme quoi, je savais le faire je n'étais pas encore rentré dans le tas.

Votre sourire ultra brite, c'est génétique ou juste pour faire genre ? Car vous ne dupez personne avec. Et vous avez en plus une feuille de salade coincé entre les dents. Juste ici.

Et je lui montrais avec mes propres dents où était l'objet du délit. Bon, rectification, je savais mettre les pieds dans le plat dès le début ... Youpi !
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Watch and learn   Mar 31 Déc - 11:19

Shannon avait réussi à se tenir correctement. Et je ne doutais pas du fait que la chaleur de Wallace finirait par la faire fondre. Il était sympathique, intéressant tout en ne donnant pas dans l'hypocrisie. Sauf que j'oubliais que Shannon restait... Shannon. Trop occupé à contempler les lieux à la recherche d'indices, de visages à décrypter ou autres, je ne vis pas ma cousine trop franche, trop grande gueule regarder Wallace au moment où nous arrivions près de la salle au café miraculeux. Et vlan. Elle brilla. Encore une fois. Et comme un glandu, je ne pus m'empêcher de sourire. Et de lui donner un rapide coup de coude dans les côtes, pour la forme.

« C'est génétique. Mais ça deviendra pour "faire genre" si tu continues à me tutoyer parce que j'ai horreur de ça à Genome. » Wallace retira avec classe le bout de salade d'entre ses dents après un clin d'oeil à Shannon. « Je t'avais dit que c'était une peste. - Pour l'instant elle ne me montre que son côté franc et peu subtil. » Je souris. Wallace nous invita à la suivre près de la machine du bonheur. Quelque chose de neuf, de très technique, que je n'avais jamais vu. J'étais tellement habitué à la vieille cafetière de Genome, qui ronflait comme le moteur d'une vieille voiture à l'allumage, qui crachotait ses premières gouttes avec difficulté, qui m'accompagnait depuis si longtemps qu'elle faisait partie intégrante de Genome... Bordel, j'étais réellement en manque de café, pour penser à écrire une ode à ma cafetière. Et ma cervelle avait réellement fondu récemment.

« Il y a de tout. Expresso, café au lait, macchiato, capuccino, thé, café allongé... - Triple expresso pour moi ! - Toujours accro mon grand. - Vice qui ne me quittera jamais ! » Parce que dormir c'était pour les faibles, parce que j'avais réduit mes heures de sommeil à peau de chagrin et qu'aujourd'hui, la caféine était mon seul salut. « Et pour mademoiselle je mords pour tâter le terrain, ce sera ? » Je priais pour Shannon soit mignonne. Même mignonnement mordante. Juste, qu'elle ne le prenne pas mal, qu'elle fasse comme moi et apprécie le piquant gentillet de Wallace.

C'était une mise en bouche légère, agréable. Et pourtant, je n'arrivais pas à me détendre, parce que je savais qu'il faudrait bientôt aborder la situation de Genome, le virus, les accords passés avec l'Agence à Los Angeles... Je n'avais pas envie de tout casser d'un coup, de faire planer une ambiance plus lourde encore. Je laissais donc Wallace et Shannon s'apprendre doucement parce que, si elle était aujourd'hui, c'était pour reprendre le rôle de ma chère Aby...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Mar 31 Déc - 13:39

Pardon, faut que je te tutoies en plus ?

Il plaisantait là ? Il plaisantait là sérieux ? Je regardais tour à tour Aaron et Wallace. Foutu mecs et leurs ententes silencieuses ! Je leur foutrais bien des baffes moi ! Et les voilà qu'ils plaisantaient sur moi alors que j’étais face à eux. Oh les gars ! Réveillez-vous ! Je suis là !

Peste ?, Coup d'oeil vers Aaron, Peu subtil ?, coup d'oeil vers Wallace. Ok, je vois. Et u as raconté quoi d'autre sur moi Aaron, mhum?

Et au vu de mon regard noir, c'était le cousin qui se prendrait tout pour les deux ! Je croisais mes bras et je les ignorais, ils n'en valaient pas le coup au final ! Je les laissais s'extasier sur une machine derrière cri et je jetais des regards aux gens que nous croisions. Ils avaient les traits tirés et ils semblaient tous tirés la tronche, bien que, quand ils regardaient du côté de Wallace, une sorte de flamme s'allumait dans leurs regards et ils repartaient avec le sourire. C'était ça son don à ce type ? Le charisme ? Le punchy ? Mais bien vite il me ramena à la réalité quand il m'adressa de nouveau la parole.

Mordre ? Il y a des endroits que j'adore mordre. Veux-tu les connaître ?

Pas farouche pour un sous, je le toisais du regard. Défi. Oserait-il mordre à l'hameçon ? Je n'aimais pas trop faire ce genre de remarque devant Aaron, mais si Wallace était consentant, il serait parfait pour dans deux jours. Pour m'éviter de péter un câble ! Sinon, je serais obligée de demander à Aaron ma dose, et franchement, lui demander de me commander un prostitué, j'avais vraiment pas envie d'en arriver là ... Qui sait, je serais peut être même capable de sauter sur Aaron ! Erkkk. Ce serait l'horreur ! Je ne m'en remettrais jamais.

Et votre machine avec tous ses boutons compliqués, elle sait au moins faire un simple café non ? Mais pour moi, ce sera un orangina.

Et je souriais de toutes mes dents face à ma connerie ! Peste ET chieuse, s'il vous plaît messieurs ! Mais je finis par me rembrunir et par arrêter mes conneries. Cela se vit à ma position qui changea, mon sourire qui disparu et mon ton beaucoup plus sérieux.

Et si on entamait le vif du sujet ? On a peu de temps et on est tous dans une sacrée merde. Vous avez des infos potables ou vous tournez en rond comme nous ?

Aaron ne me mettait pas dans la confidence, mais cela se voyait que c'était une merde noire. Pas besoin d'être Einstein pour le comprendre. Et moi, je voulais aider, plus activement. Il fallait que je m'occupe. Il fallait que je bouge. Il fallait que je devienne plus "puissante".
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Watch and learn   Mer 1 Jan - 14:48

Mordre ? Il y a des endroits que j'adore mordre. Veux-tu les connaître ? Je faillis en avaler mon café de travers. Si Shannon ne semblait pas avoir vu ma réaction, celle-ci n'avait pas échappé à Wallace. Et le sourire amusé qui se faufila immédiatement sur son visage ne fit qu'augmenter mon malaise. Est-ce qu'elle était sérieuse ? Et lui, est-ce qu'il... ? Non, j'étais bête, je faisais une montagne d'une toute petit bute de provocation. Mais je n'y pouvais rien, c'était ma cousine, mon bébé cousine, cette petite chose qui buvait encore du lait et avait besoin que je lui prépare son goûter avant d'aller à l'école. Non, c'était faux, je savais pertinemment qu'elle était... Grande ? Oui, grande, pas femme, je refusais femme. Voilà.

« Mais c'est qu'elle aime trancher dans le vif en plus ! Nous allons y venir Shannon, ne t'en fais pas. Et pour le soda, le frigo là-bas doit avoir de quoi te satisfaire. » Il me tendit un café brûlant dans lequel je trempai mes lèvres sans hésiter. Quelques unes de mes papilles en pâtirent, grillées sur le coup, mais le délicieux liquide noir était si bon que je n'en eus cure. Effectivement, cette machine faisait des miracles. Nous prîmes place autour d'une table tandis que Shannon allait fouiner dans le frigo. « C'est une tornade. Comme Aby. - Je vois ça. Mais ça lui va bien. » Wallace la regardait. Non pas avec un regard lubrique, heureusement, mais avec un regard bienveillant. Un regard qui me fit comprendre que la situation grave que nous vivions à Los Angeles était présente ici aussi. « C'est si moche que ça ? - On a enregistré trois autres malades hier, rien que chez nous. » Mes mains autour de ma tasse, je fixai Wallace. « On va essayer de négocier de nouvelles doses. » Le prix à payer serait sûrement élevé. « Il faut que tu me décrives mieux ce contrat passé avec ces gens. Mais pas ici. » Je hochai la tête.

Shannon revint vers nous. Elle n'avait bien sûr rien raté de la conversation, de toute façon, je ne voulais rien lui cacher et Wallace l'avait compris. « Donc effectivement, nous ne sommes pas mieux lotis que vous sous le soleil californien. Mais on continue, parce qu'Aaron est toujours là, et que les gens ici sont tout autant motivés, soleil ou pas. » Cette fois, le sourire de Wallace avait quelque chose de bien trop mélancolique pour être communicatif. « Je crois que je ne t'ai pas encore réellement présenté Wallace, Sha. Il est arrivé à Genome il y a... - Six ans. Quand les locaux de Los Angeles ont enfin pris forme. J'ai été l'un des premiers locataires de Genome. - Et surtout un des premeirs membres actifs. - Tes cousins m'ont permis de survivre, d'avoir un toit, une famille. Et quand j'ai eu mon diplôme et qu'on m'a proposé un poste à Washington... - Genome s'est exporté. »

C'était l'histoire de Wallace Kirke, étudiant fauché, qui avait trouvé refuge chez nous. Et qui s'était porté volontaire pour ouvrir une cellule à Washington quand au moment de prendre son premier poste, quelques réfugiés avaient besoin de changer de ville et d'identité. Un homme au grand coeur, aux nerfs solides et qui avait toujours su prendre les bonnes décisions.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Mer 1 Jan - 15:31

Les chefs sont les plus seuls ...

Je ne souriais plus et je buvais tranquillement mon soda. Je savais que j'étais là pour apprendre, mais apprendre l'histoire de Wallace ne m'aiderait pas à me détacher de toute cela. Bien au contraire, il me semblerait bien plus humain. Et du coup, j'aurais aussi peur pour ces gens que je ne connaissais que vaguement de nom. J'appréciais, réellement, ce que faisait Aaron pour moi, mais c'était à double tranchant. Alors je me levais en faisant un bruit monstre avec les pieds de ma chaise. Ils n'entreraient pas tout de suite dans le vif du sujet, ils l'avaient dit, ce n'était pas le bon endroit. J'en profitais donc pour les laisser seul et se raconter leurs secrets sans que je ne sois là. Une manière polie de leur laisser un instant d'intimité bien que j'étais une grande curieuse ! Je repérais une fille assise sur un banc alors je m'assis à côté d'elle.

Salut.

Elle leva un regard triste vers moi, elle devait avoir seize ou dix sept ans pas plus. Puis elle regarda de nouveau devant elle.

Tu sais quand on est poli on dit bonjour en retour.

Ouais l'empathie et moi, ça fait vingt !

Quand on est poli, on vient pas faire chier son monde.
Ouhla ! On se calme gamine ! J'essaye d'être sympa hein.
Tu peux te la carrer ou je pense !
Non mais je rêve ? Tu me cherches ou quoi ?

Je me levais d'un bond et je regardais cette fillette avec l'envie de lui en coller une. Cependant, je n'avais pas prévu qu'elle s'introduise dans ma tête pour me la déchiqueter en morceau !

*Je viens de perdre mes parents, alors la princesse va repartir d'où elle vient et arrêter de prendre ses grands airs !*

J'avais mal, terriblement mal et je me tenais les deux mains sur le crâne, elle venait de me parler dans ma tête.

T'es pas la seule. Fouille et trouve si tu en as le courage.

Et je m’aplatis sur le sol en retenant mes cris entre mes dents. Cette gamine était incroyable. Son pouvoir était incroyable et tout s'arrêta d'un coup. Et pendant que je me relevais péniblement et que je sentais les deux garçons arriver, je m'avançais rapidement vers elle et je la pris dans mes bras. Et entre deux sanglots, l'adolescente parla.

Je veux pas ... Je voulais pas ... Je veux ... Je veux ...
Ca ne changera rien. Ta mort ne changera rien. Je peux te l'assurer.

J'avais fait une belle connerie avec cette fille. Il faudrait vraiment que j'apprenne à me la fermer parfois ...

*Merci*

Mon esprit lui était restée ouverte. De toute façon, je n'avais pas de moyen de l'empêcher de fouiller. Et elle se redressa pour nous sourire à tous les trois avec ses larmes sur ses joues.

Wallace est un bon choix.

Et cette gamine me tira la langue ! Non mais vous y croyez vous ?

Pardon ?
Tu veux que je leur dise ?

Et elle nous regarda avec un sourire angélique comme seul les gamins peuvent le faire.

Je vais te massacrer !

Et c'est ainsi que deux tornades se mirent à courir dans tout le complexe. Les noms d'oiseaux fusaient, mais on pouvait surtout entendre les rires. Le plus important, c'était de se relever à chaque fois. J'avais finit par la laisser pour revenir vers les garçons un brin essoufflé et les cheveux en bataille.

Un peu chiante cette fille non ?

Genre, je n'ai absolument rien fait de mal ... Et je retournais chercher un soda tandis que j'entendais encore la fille dans ma tête.

*On se demande qui est la plus chiante de nous deux.*

J'avais un sourire jusqu'aux oreilles quand je retournais voir les garçons.

Vous savez que l'on va tous crever par et pour Genome n'est ce pas ? Alors enlevez vos têtes d'enterrements. On ne pourra pas les ressusciter et on a besoin de veiller sur les vivants. Mais n'oubliez pas de vivre, sinon, vous nous emporterez avec vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Watch and learn   Jeu 16 Jan - 11:54

Shannon plus loin, je me penchais vers Wallace. « J'espère que les nouveaux locaux conviennent. » Il me sourit. « Ils sont bien. Moins grands mais plus fonctionnels au final. On a pu réaménager l'espace optimalement et surtout, le quartier est plus discret. Avant, dans la zone désaffectée, c'était compliqué de faire circuler tout ce monde. Mais en étant dans une zone plus industrielle... On passe complètement inaperçu. » C'était peut-être ce qu'il nous aurait fallu pour Genome à Los Angeles. Quelques années plus tôt, l'endroit avait paru idéal. Mais aujourd'hui, il devenait plus vulnérable. Nous étions obligés de demander aux gens de ne pas se déplacer en masse, de faire attention, surtout avec la traque. « L'argent supplémentaire nous permettra de rendre le confort plus... abordable. » Wallace hocha la tête. Vendre pour récupérer de l'argent avait été nécessaire. Je n'avais pu m'y résoudre qu'au dernier moment mais Wallace m'avait soutenu, m'avait assuré que ça irait au mieux. Et aujourd'hui, il ne restait qu'à signer la vente définitive du vieux bâtiment. Nous avions saisi l'occasion, quand un promoteur avait trouvé la zone parfaite pour son nouveau projet. La vente nous avait rapporté le double ou le triple du prix d'origine. Les travaux officieux que nous avions réalisés durant les dernières années avaient été masquées à l'aide d'un mutant et le tour avait été joué. « Il faut que je te montre notre infirmerie. C'est juste parfait ! » Si la situation générale était tendue à l'extrême, les petits détails du quotidien ne semblaient pas tous négatifs.

Nos regards furent attirés au même instant par le corps de Shannon étalé au sol, une gamine à ses côtés. Je ne saisissais pas leur conversation mais je me crispai immédiatement, reculant ma chaise pour aller vers elle. Wallace m'en empêcha. « Laisse-la faire. Cette fille est perdue en ce moment et elle n'est pas dangereuse. » Je posai un regard interrogateur sur mon ami. « Orpheline. Et elle tourne un peu en rond ces derniers temps. » Sans me détendre, je me rassis complètement sur ma chaise, essayant de ne pas focaliser toute mon attention sur la scène. Puis une course poursuite démarra. Et je pouvais voir que Sha oscillait entre hargne et amusement. « Malgré ce qu'on peut croire, Shannon est mâture. Elle n'en a pas totalement conscience je crois, mais elle est capable de sérieux quand il le faut. C'est juste que... - Si elle pouvait ne pas avoir à grandir aussi vite que nous, elle serait plus heureuse ? » Oui, c'était ça. C'était précisément ce qu'il se passait dans ma tête. J'avais dû devenir adulte en très peu de temps, à la mort de mes parents, alors que je n'y avais pas été préparé. Je voulais que Shannon profite de son innocence encore un peu. « Ce n'est pas ça qui fera d'elle une personne heureuse ou non, Aaron, et tu le sais très bien. » Je baissai les yeux sur mon café. Je m'y prenais toujours comme un pied mais l'intention était là.

Shannon fit réapparition auprès de nous à ce moment-là. « Chiante selon le modèle de référence choisi. Tu te places où par rapport à elle ? » Wallace se marra. Shannon mettait tout de même la barre très haut de ce côté-là. Et sa dernière réplique ne fit qu'appuyer ma tirade sur sa maturité. Et cela me fit mal. J'étais persuadé que Genome entrainerait ma mort un jour ou l'autre. Mais pour les autres ? J'exécrais ce genre de prise de conscience. Et ça m'arrivait bien trop régulièrement ces temps-ci. « Vivre sans oublier la prudence, Shannon. Nous avons des tas de vies liées les unes aux autres ici et il faut éviter l'effet domino. Mais je suis certain qu'Aaron saura t'apprendre comment gérer ça au mieux. Et puis tu n'as pas connu de période calme encore. » Un regard complice me suffit pour me remémorer nos vieilles soirées étudiantes, des années plus tôt. A l'époque où tout allait relativement bien. Où nous n'étions pas traqués, où Genetic prenait son temps... Une époque bien lointaine.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Jeu 16 Jan - 14:08

Gnia gnia gnia. Je fis cette mimique à mon cousin et je lui aurais bien tiré la langue, mais je préférais faire comme si je n'avais rien entendu. Complétement débile vu que j'avais réagi à sa remarque ! Je regardais Wallace qui ressemblait bien trop à Aaron pour le coup. Cependant, j'allais réagir quand une de ses remarques me fit tiquer.

Pas connu de période de calme ? Et dis-moi, qu'est-ce que tu ne sais pas sur moi, mhum ?

Mouais, la franchement, j'étais furax ! Je regardais du coin de l'oeil mon cousin et j'avais qu'une seule envie l'étriper !

*Laisse, il s'inquiète pour toi.*

Je me tournais d'un coup vers la gamine qui s'était repositionnée par très loin en train de lire un bouquin. Genre je bouquine. Bah voyons !

*Dégage de ma tête !*

*Oh non, c'est bien trop drôle de voir ta tête ! Et puis niveau discrétion t'es vraiment nul tu sais ?*

J'étais en train de serrer ma cannette de coca et je me demandais si j'allais la verser sur cette fille ou sur mon cousin. Je finis par soupirer et par lâcher prise.

Vivre sans avoir tout le temps quelqu'un qui nous dise quoi faire, c'est bien aussi vous savez ?

Je regardais Wallace, car c'était lui qui avait parlé, mais cette remarque pouvait très bien être pour mon cousin aussi, ou que pour lui d'ailleurs !

Vous ne vous êtes jamais dit qu'en changeant votre approche, vous pourriez obtenir d'autres résultats ? Faire confiance aux personnes qui vous entourent, c'est aussi une clé. Et cela demande beaucoup de courage. Mais on ne peut pas se sentir responsable de tout ni de tout le monde. Vous vous devez de trouver votre bouée, sinon, vous coulerez. Mais vous préférez peut être vous dire qu'avoir le style "gars préoccupé" c'est fun ?

*Si tu veux je peux te dire la dernière fois qu'ils se sont amusés*
*Dis donc toi, c'est une conversation de grand, vire de là !*
*Ha c'est sûr tu es trop plus grande que moi.*
*Non mais toi je vais te bouffer oui !*
*Je croyais que les filles ce n’était pas ton genre ?*

Et là, c'est le drame. Mon coca partit devant moi éclaboussant les deux garçons au passage. Ouais super ! Sûr que là je faisais vachement mature ! Je me levais pour chercher des serviettes et j'en filais aux garçons.

Désolé ...

Je baragouinais ce mot, parce que cela me coûtait toujours beaucoup de le dire.

*C'est qui Esteban ?*

J'arrêtais mon geste d'essuyer et je finis par m’asseoir.

*S'il te plaît. Arrête.*


On avait vraiment aucun moyen de contrer les télépathes ? Je pensais qu'elle suivait juste notre conversation, mais elle semblait un suivre un fil que je ne voyais même pas moi-même. Je commençais à me renfermer et à perdre le sourire et mes niaiseries habituelles. Je me frottais la tempe car je commençais à avoir mal à la tête. Si elle continuait, elle allait bien vite m'épuiser. On put d'ailleurs entendre un "oh" venant d'elle et elle se leva pour cette fois-ci vraiment partir.

*Je ... Je ne savais pas que l'on t'avait enlevé ... Je ... Je n'aurais pas dû ...*

Un sourire triste apparu sur mon visage et je finis par rire doucement.

Elle est coriace. Je l'aime bien.
*... Merci*

Mon mal de tête commença à partir et je pu enfin souffler vraiment.

Je suis toute ouïe, que faisons-nous maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Watch and learn   Jeu 16 Jan - 22:18

Wallace semblait comprendre ce qu'il se passait entre Shannon et la petite fille près de nous, moi, je ne pigeais rien. Et je me sentais un peu con pour le coup. Je m'étais mis à faire tourner mon gobelet dans ma main, ce qui n'échappa pas à Wallace. Je ne savais si c'était Shannon ou bien lui qui avait trouvé le moyen de faire déguerpir la petite, mais elle finit par nous laisser, alors que le visage de ma cousine s'était légèrement métamorphosé. Qu'avait-il bien pu se passer ? « Lola est capable de mener des conversations télépathiques. Elle ne lit pas réellement les pensées profondes, elle peut juste établir un dialogue à qui lui ouvre son esprit. » Un mélange de télépathie pure et de télépathie inversée. C'était donc pour cela que j'avais pu uniquement suivre l'échange sur le visage de Shannon. « Elle a des contrôles qui arrivent, je lui ai simplement rappeler qu'il fallait qu'elle révise. » Visiblement, quelque chose s'était réellement passé entre ces trois-là et j'avais été laissé de côté. Fort sympathique, merci pour l'intégration. Non, en réalité, j'étais plutôt soulagé de savoir que cette pauvre petite n'avait pas eu le loisir de voir l'horreur de ma cervelle.

« Et pour répondre à ta question Shannon, et au reste de tes divagations sur le fonctionnement, nous allons changer de lieu. Et de vêtements. » Parce que oui, il avait raison, le côté fringues poisseuses collant à la peau, ça n'était pas terrible.

***

On nous donna une chambre avec deux petits lits. La salle de bain était commune à l'étage. « Je propose une douche, une micro-sieste si tu veux te reposer et... On sort après la petite réunion privée ? » Flâner dans les rues de la ville, manger des trucs dégueulasses, boire du café, acheter des conneries, rire, parler... Faire croire que nous pouvions avoir des vies normales parfois. Je n'avais pas fait ce genre de chose depuis si longtemps que je n'étais même pas certain de réussir à me fondre dans le costume du type profitant de la vie avec sa cousine. Mais j'étais prêt à essayer, juste pour faire semblant, juste pour oublier l'espace de quelques heures que la vie normale était une notion qui m'était interdite désormais.

Une question me trottait dans la tête tandis que je fouillais dans mon sac pour en sortir des vêtements propres et le kit de survie du petit voyageur. Shannon avait osé aborder des sujets sur Genome qu'elle n'avait jamais pris la peine de réellement me confier. Pourquoi ? Etait-ce parce qu'elle pensait que je n'aurais pas envie d'y prêter attention ? Ou était-ce parce que, sans m'en rendre compte, je ne lui avais jamais laissé l'occasion de me parler franchement ? « Réponds-moi franchement. Est-ce que tu as l'impression que je ne te fais pas confiance ? » Je m'étais finalement assis sur mon lit et je la fixais. Je voulais savoir. L'emmener avec moi - au-delà du besoin viscéral de l'avoir sous le nez pour m'assurer qu'elle allait bien - avait été ma façon de lui prouver que j'avais confiance en elle et que je voulais qu'elle se sente utile au sein de Genome. Mais peut-être n'avait-elle pas saisi cette signification, peut-être y voyait-elle juste... Que pouvait-elle bien voir d'ailleurs ?

Je savais que je n'étais pas facile à vivre ou à suivre. J'étais conscient de m'évertuer à toujours tout garder pour moi, de vouloir épargner en vain les autres. Mais je ne savais pas que c'était perçu comme un manque de confiance. Je ne dénigrais pas l'implication des autres... Je cherchais juste à les libérer au possible des obligations, je préférais cravacher seul et les voir s'épanouir. C'était con et j'allais forcément exploser à nouveau mais je n'y pouvais rien, j'étais irrécupérable.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Ven 17 Jan - 7:34

J'avais écouté sans rien ajouter à ce que venait de dire Wallace. S'entrainer sur moi ? Elle me le paierait oui ! Mais en vérité, cela me faisait sourire. Forte tête, ado, tout moi quoi ! Elle était trop mignonne. Mais je dois avouer que j'étais bien contente de me poser un peu. Et puis cela me permit de me rendre compte que Wallace n'avait pas répondu à toutes mes questions. Pas grave, j'arriverais à le cuisiner avant qu'on parte. Cependant quand je découvris la chambre, je me sentis de suite nerveuse. La même chambre qu'Aaron et des douches communes ... Bon, j'étais un peu prude, donc cela me gênait, mais sans plus non plus. Cependant, dans mon "état", cela devenait quasiment suicidaire de me foutre dans la même chambre qu'Aaron ! Et puis je ne pourrais prendre ma douche qu'en était sûr de ne pas tomber sur un beau spécimen mâle ... Je risquerais de le violer sur place ! Voilà à quoi j'en étais réduite. A trouver des solutions pour le mal qui me ronger. Je ne savais toujours pas si je considérais mon pouvoir comme quelque chose de bénéfique ou de malsain. Mais ma contrainte était tellement grande et insurmontable ! Il allait vraiment falloir que demain je sorte. Le premier venu, zou et c'est fini. Ouais ... Mais voilà ... Les coups d'un soir c'est pas mon truc ... Pourquoi je me prenais autant la tête la dessus !

On aurait pu avoir des chambres séparé tout de même ! Tu vas ronfler c'est une horreur ! Demande à Wallace une autre chambre pour moi s'te plaît.

Je ne le regardais pas, parce que je savais parfaitement ce que je faisais. Un caprice. Shannon ne sait faire que des caprices de toute façon. En même temps, cela m'arrangeait. C'était une bonne façon pour moi de cacher mon embarras. Car à dire vrai, la chambre était chouette et les locaux aussi. Et alors que je triais mes vêtements j'entendais la question de mon cousin. Je le regardais du coin de l'oeil et quand je le vis s'asseoir, je compris que nous n'y échapperions pas. Le souci, c'est qu'avec moi, cela se terminait en pugilat ou bien je faisais juste un mal de chien à la personne en face de moi. Je n'étais pas méchante, mais je n'étais pas diplomate pour deux sous !

Mais bien sûr que tu ne me fais pas confiance ! Regarde, je ne suis au courant de rien. Tu me colles des gardes chiourmes et je dois toujours discuter des heures avec toi pour obtenir un petit truc !

Je m'assis en face de lui. Ok, je n'avais pas opté pour je le console ... Dommage pour lui sans doute ...

Je veux savoir me battre. Je veux pousser l'utilisation de mon pouvoir. Je veux connaître Genome. Je veux t'aider.

Je levais ma main au ciel pour balayer l'air entre nous.

Oh mais j'ai bien compris que je ne suis qu'une gamine pour toi. Comme pour tout le monde d'ailleurs ! Dès que j'arrive quelque part vous changez de conversation. Tu me files soit disant des personnes qui vont m'aider, mais soit c'est un psy, merci cousin ! Je suis tarée, j'ai compris. Soit c'est un nounours qui m'apprend à donner des gifles ! Merveilleux !

Bon, ok, en fait je balançais tout ... Je vous l'ai dit, c'est pas mon fort les discussions tranquilles ...

Regarde nous. Regarde Genome. Sais-tu qui a quel pouvoir ? T'es-tu dit qu'il fallait peut être les entrainer plus sérieusement ? Qu'il fallait qu'ils contrôlent leurs pouvoirs, leurs pulsions ? Que cela pourrait être dommageable pour Genome ?

Oui, là, je parlais surtout de moi, mais je me refusais de lui avouer quoi que ce soit sur moi.

Les gars qui m'ont enlevé, ils étaient plusieurs et entrainés. Nous ne sommes qu'une bande de joyeux drille. Nous nous contentons de survivre et même cela nous le faisons mal ! On peut pas continuer comme cela Aaron.


Et finalement, je finis enfin par me radoucir. Je tenais un tee shirt dans ma main que j'avais dû faire voler dans tous les sens pendant mes explications.

Tu me surprotèges. Tu m'empêches d'être plus active. Tu ne me fais pas confiance. Ca me fait mal, mais je vis avec. Mais tu ne peux pas faire cela avec tout le monde. Car tu n'as pas un pouvoir qui te permette de sauver tout le monde. Alors laisse nous prendre soin les uns des autres, toi y compris. Tu ... Tu es important pour moi. Moi aussi j'aimerais savoir te protéger.

Je ne le regardais pas, parce que j'en étais incapable. Dès que cela devenait trop sentimentaliste, je pouvais devenir miss maladroite. Que ce soit verbalement ou physiquement. Le truc, c'est que maintenant, je ne savais plus trop quoi dire. Vous savez, c'est le genre de silence pesant où l'on regrette déjà tout ce que l'on vient de dire. J'avais envie de sortir une connerie, une boutade, mais je me retenais. Je crois qu'Aaron avait vraiment besoin de savoir ce que je pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Watch and learn   Jeu 13 Fév - 12:44

Finalement, j'aurais mieux fait de fermer ma gueule. Parce que la question que j'avais posé s'était révélée être l'élément déclencheur de la verve acerbe de Shannon. Le torrent de reproches m'assaillit, j'étais l'élève auquel on faisait la leçon. Oui je la protégeais, je la surprotégeais même. Mais j'avais mes raisons. Nous avions tout perdu en moins d'un an. Nous étions orphelins, nous n'étions plus que deux et je refusais de la perdre elle aussi. Est-ce qu'elle pouvait réellement me reprocher de chercher à la maintenir en vie ? J'avais envie de la secouer et de lui rappeler ce que ça avait donné le jour où j'avais accepter de la prendre avec moi en mission. ELLE AVAIT ETE ENLEVEE BORDEL ! Je devais me calmer, je devais essayer de l'écouter au lieu de me braquer. Elle avait raison, je la voyais encore comme une gamine. Mais, si je savais que ma conduite n'était pas la meilleure, je ne regrettais pas de m'assurer qu'elle aille bien. Je ne voulais pas qu'elle se bouffe plus que ce qu'elle avait déjà eu à surmonter.

Cependant, elle se trompait sur les autres. Mais là aussi, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi. Depuis des mois, je lui trouvais des choses à faire, des choses insignifiantes pour l'occuper. Elle ne voyait pas les séances d'entrainement, les ateliers "apprenons à gérer notre pouvoir avec le sourire". Il avait fallu freiner toutes ces activités pour cause de "on se fait taper sur la gueule et donc on doit se reposer" mais nous avions toujours en tête d'aider les autres à avancer avec leur capacité. Il était peut-être temps que je permette à Shannon de profiter pleinement de cette facette de Genome. J'allais devoir faire un gros travail sur moi-même, accepter de la voir grandir, de la voir se mettre à nouveau en danger mais si c'était ce dont elle avait réellement envie, je ne pouvais continuer à la brider.

Ses dernières paroles me firent mal. Je ne voulais pas qu'elle ait à me protéger, j'avais décrété à l'unanimité par un vote qui n'incluait que moi que c'était mon rôle de la protéger. Et pas l'inverse. Mais est-ce que je pouvais continuer à prendre cette décision seul ? Visiblement, non. Rah ce que c'était rageant de voir qu'il était impossible de la laisser dans une petite bulle sans qu'elle ne finisse par en crevant d'asphyxie. J'allais devoir... Arrêter d'être cette pâle copie de Clark Kent : après tout, ce type-là, dans ces putain de BD à chier, avait un pouvoir tellement immense que, ouais, il pouvait sauver le monde à lui tout seul. Moi... Je ne pouvais qu'enfoncer le monde à moi tout seul et ce n'était pas tellement le but recherché.

« Je... Je te fais confiance Sha. Vraiment. C'est juste que je ne veux pas t'acculer avec trop de choses d'un coup. Les entrainements existent, la partie contrôle aussi. C'est juste que... Je ne voulais pas te plonger là-dedans trop vite. Puis bon, actuellement, la moitié de nos gars chargés d'encadrer tout ça sont soit enfermés chez l'ennemi, soit cloués dans un lit à l'infirmerie à cause de ce virus de merde. » Je serrai les poings. Adam avait reçu une dose mais il était toujours faible. Esteban n'était pas là. Moi-même je ne prenais plus le temps de m'investir de ce côté-là. Il y avait une désorganisation totale actuellement à cause des récentes merdes qui nous étaient tombées sur le coin du nez. « Si c'est vraiment ce que tu veux, je pourrai t'entrainer moi-même. Le temps que tout le monde retrouve sa place, le temps que tout le monde aille mieux. On est traqué comme des bêtes, je finirai bien par trouver du temps... » Et j'allais me faire violence pour effectivement le trouver, ce temps. Parce que je savais très bien que je pourrais facilement trouver toujours une bonne excuse pour ne pas avoir à entrainer Shannon. Mais pour elle, je vaincrais ce côté trop chiant qui me caractérisait.

« Par contre, que ce soit clair : il est hors de question que nous ressemblions à Genetic. Je refuse que Genome soit un moule à soldats incapables de penser par eux-mêmes. Nous n'avons jamais voulu ça avec Aby et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer. Nous apprenons aux gens à se défendre, pas à attaquer les premiers. » Et ça, c'était immuable. Je comprenais ce que voulait dire Shannon. Je savais parfaitement qu'elle n'insinuait pas vouloir Genome ainsi. Mais je ne pouvais m'empêcher de mettre clairement les choses à plat. Les non-dits, c'était fini. « Et je n'ai pas besoin d'être protégé, tu sais ? J'ai déjà connu le pire, il ne peut pas se produire quelque chose que je n'ai pas déjà affronté. » disèje en lui souriant. Si seulement j'avais pu dire la vérité... « Mais je promets d'essayer - pas de réussir hein - de ne pas me fermer comme une huître à chaque fois. J'vais pas réussir du premier coup, j'suis qu'un con, mais au moins, je vais tenter. » Comment faire pour changer du tout au tout ? C'était impossible. Mais faire l'effort nécessaire pour laisser les autres voir ce que je m'évertuais à cacher encore et encore... Oui, peut-être, mais à petite dose.« Déjà, ce soir, tu auras la chance de dormir avec moi et de me protéger dans mon sommeil si bruyant. Si c'est pas une preuve de ma bonne foi ça ! »


_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Hara


avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Watch and learn   Lun 17 Fév - 9:43

La dedans trop vite ?

Je soupirais.

Aaron, ça fait pratiquement plus d'un an que ...

Je m’arrêtais et soupirais de nouveau. Je finis par le laisser parler plutôt que de lui couper la parole. Cela ne servait à rien de toute façon. Je roulais des yeux au ciel et j'attrapais un coussin que je serrais contre moi.

Ouaouh super ! Je vais être la gardienne de tes rêves ! Merveilleux !


Grincheuse, je l'étais forcément. Il prendrait sûrement cela de travers. Comme si je boudais vraiment. Mais en vérité, j'avais juste les chocottes. Il faudrait que je me trouve un autre lit ce soir ! Découcher quand mon cousin n'était pas dans les parages, ce n'était pas un véritable problème. Enfin si, pour ma propre personne, mais il n'y avait qui en souffrait. Là, si je n'étais pas là cette nuit, il serait fatalement au courant. Et je n'avais aucune envie de lui expliquer le pourquoi du comment vu que de toute façon je lui mentirais. Mais le problème ne se poserait que d'ici quelques heures. Malheureusement, cette discussion sérieuse tombait un peu au mauvais moment. Quand la tension commençait à monter et que j'étais à cran. Un rien pouvait me faire partir en vrille.

Tu as raison, je ne voudrais pas que nous ressemblions à Genetic. Mais dans ce cas, pourquoi nous traque t'il ? Qu'est ce que nous leur avons fait ? Je ne comprends pas. On veut juste vivre c'est tout. Est ce déjà trop demander ?

Parler de Genetic était toujours aussi une épreuve pour moi. Je faisais comme si tout allait bien, mais le Docteur Ross était un précieux atout pour moi. Oh je ne me dévoilais guère avec lui. Mais au fur et à mesure que le temps passé, je lui laissais de plus en plus d'indice où il pourrait un jour reconstituer le puzzle pour moi. Ou bien m'aider à ce que je lui déballe tout d'un coup enfin.

Ok, tu seras mon coach. Et je m'en donnerais à coeur joie !

Au vu de mon sourire, j'imaginais déjà flanquer une bonne dérouillée à mon cousin. Oh que non, je ne retiendrais pas mes coups ! Ce serait génial ! Mais je savais déjà qu'il me mentait, qu'il n'aurait jamais le temps. Mais je savais aussi, qu'en cet instant précis, il le pensait vraiment. Essayer de faire en sorte que nous passions du temps ensemble. Et rien que pour cela, je lui en étais déjà reconnaissante. Je posais finalement le coussin et je me levais avec mes affaires de toilettes.

Allez je vais me changer. On se retrouve dans dix minutes en bas, ça te va ? Ne gâchons pas notre journée farniente. Profitons en !

Je lui fis un clin d'oeil. Je n'avais guère besoin de beaucoup de temps pour une douche rapide. Je n'étais pas une bimbo. Loin de là ! Les cheveux en vrac, un jean et un débardeur, c'était déjà beaucoup trop ! Mais je n'arrivais pas vraiment à sourire. Profiter d'une journée. Cela était si exceptionnel. Partager du temps avec mon cousin. C'était un moment précieux. Mais Genome nous collait beaucoup trop à la peau pour faire comme si de rien n'était. Malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Watch and learn   

Revenir en haut Aller en bas
 

Watch and learn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: CELLULE GENOME-