..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leave out all the rest [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Leave out all the rest [Terminé]   Lun 26 Aoû - 20:21

17 février 2011 – 18h30


La journée avait été longue mais n’avait pas été des plus pénibles. C’était quand même une aubaine que miss Cooper ne puisse plus déambuler dans les couloirs de Genentech à sa guise. Et moi, ça me faisait surtout des vacances ! Même s’il fallait avouer que j’étais intrigué par ce virus qu’elle avait choppé.

La nuit était déjà tombée quand je quittais les bureaux de Genentech. Je décidais de ne pas repasser par la case appartement et me rendis directement en centre ville. J’étais un peu en avance à mon rendez-vous, j’en profitais pour me griller une clope en attendant Mary Jane à l’entrée du bar. C’était un endroit que j’affectionnais particulièrement, l’ambiance et la musique était bonne, et ils y servaient de la bonne bière et on pourrait s’asseoir et discuter tranquillement.

Je ne savais pas trop ce qu’elle me voulait. Je n’avais pas revu MJ depuis la soirée chez Bryan. Elle se faisait beaucoup plus discrète dans les locaux de Genetic depuis que Tussle était au pouvoir… étrangement… Mais ce n’était peut être pas plus mal. Lui, Dakota et leurs sbires étaient de vrais rapaces, je préférais qu’ils ignorent le moindre détail de ma vie privée. Il va sans dire que si la grande matrone apprenait que je fréquentais la fille Holster, elle allait encore péter une durite et me taper un joli petit scandale digne de ce nom ! J’avais déjà des soupçons sur le fait qu’elle me fasse surveiller, elle n’accordait aucun crédit à ma défense et je savais que tout ce que je pourrais dire ou faire serait retenu contre moi. Elle me tapait déjà bien assez sur le système comme ça, autant ne pas en rajouter !

Pour en revenir à MJ, le dernier contact que j’avais eu avec elle, fut un échange de textos suite à la fameuse soirée. J’avais pris soin de m’assurer qu’elle soit bien rentrée chez elle vue, qu’elle avait décidé de faire bande à part sur le trajet du retour.
Suite à cet échange, elle avait souhaité qu’on se revoie. J’avais d’abord trouvé ça étrange, étant donner qu’on n’avait pas spécialement d’affinité tous les deux, mais bon, je m’étais dit que si elle voulait enterrer la hache de guerre, je n’étais pas contre. On s’était bien marrés à la soirée donc, tant qu’on n’abordait pas Genetic et tout ce joyeux bordel, on pourrait s’entendre.

Je jetais un rapide coup d’œil à ma montre qui m’indiqua qu’il était l’heure.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Ven 30 Aoû - 21:59

Ca faisait plusieurs jours que je n’étais pas dans mon assiette. Je me posais un tas de questions sur ma petite vie. J’avais envie de tout changer mais ce n’était pas vraiment possible. J’aurais pu prendre le taureau par les cornes et examiner ma situation point par point pour tenter de trouver des solutions ; bah non, je ne voyais que la globalité dont le bilan était plus négatif que positif. Je n’étais pas déprimée mais je ne savais plus où j’en étais et ce que je devais faire. Je restais dans mon coin et je m’occupais comme je le pouvais. Heureusement que le monde d’internet offrait par mal de distractions ! Mais bon, ce n’est pas le virtuel qui remplace la réalité. Je ne sortais pas trop car ça me saoulait de devoir faire attention que personne ne me suivait. Parano, moi ? Pas du tout ! Je craignais juste d’être enlever une nouvelle fois. En plus, quand j’étais dehors, j’avais une fâcheuse tendance à boire plus que de raison et je me tapais des gueules de bois horribles. Alors autant rester au fond de mon ; je dormais beaucoup, ainsi ça passait le temps et ça me reposait.. Mais bon, je commençais à en avoir marre de tourner en rond et de ne rien faire. Je devais me trouver des occupations. Quoi de mieux que d’aller embêter mon petit monde ?

Lors de mes intenses réflexions, la soirée de Bryan m’était revenue en mémoire. J’y avais retrouvé quelques potes et je m’étais amusée comme une folle. Depuis, un truc me tracassais : Maxime et Jeremy. La jeune fille était ma sœur de cœur, je l’adorais ; la voir traîner avec Jeremy, membre de Genetic, ne me plaisait pas. Non pas que je voulais interférer dans leurs rapports, mais l’idée que Jeremy entraîne Maxime chez Genetic me trottait dans la tête. Ne sachant pas vraiment quels genres de relation qu’ils entretenaient j’avais besoin d’en savoir plus. Evidemment, je ne voulais pas ennuyer ma sœur de cœur, je préférais cent fois faire chier Jeremy. Je lui avais donc donné rendez-vous pour en savoir un peu plus, du moins essayer.

Je pris un taxi pour me rendre au bar. A l’heure fixée, je me pointais devant Jeremy qui attendait devant en fumant. Nos regards se croisèrent quand il releva le nez de sa montre.


- Salut touaaa !

J’esquissais un sourire espiègle. Ne sachant pas trop où je mettais les pieds, je ne pouvais pas l’attaquer de front. Je n’avais pas peur de lui, je le connaissais un peu. Ce n’était pas le mauvais bougre et s’il n’était pas au service de l’organisation créée par mon paternel, nous pourrions être potes au moins.

- T’as pas une clope pour moi ? Alors quoi d’neuf depuis la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 1 Sep - 16:38

Un nuage de fumée sortit de ma bouche alors que je relevais la tête au moment où je reconnu la voix suraigüe de Mary Jane. Ca me faisait toujours une drôle d’appréhension quand elle débarquait. Car en général, quand elle me tombait dessus, c’était rarement par hasard et souvent pour me casser les pieds…

Bon, c’est vrai, j’étais mauvaise langue. Il nous était arrivé plusieurs fois de nous retrouver dans la même soirée, sans spécialement nous embrouiller. Ca avait été le cas à la soirée merdique qui avait dérapé là, quand Capucine et Wyatt s’était disputés à cause d’une stupide histoire de joins, et puis… chez Bryan.

« Hello ! » Lançais-je à son intention afin de la saluer à mon tour.

Elle me demanda une clope, sans me faire prier, je lui tendis mon paquet ouvert afin qu’elle se serve, et ensuite mon briquet.

Il ne faisait pas très chaud dehors, aussi, l’invitais-je à entrer dans le bar d’un signe de tête. Je lui ouvrais la porte et la laissait prendre place à une table libre à l’intérieur. Il n’y avait pas encore trop de monde à cette heure-ci.

« Bof ! J’me suis fait serrer par les flics suite à la soirée, pour détention illégale de marijuana. Ils m’ont relâché y a deux jours faute de preuve. La routine quoi ! » répondis-je en haussant les épaules, sur le ton de la conversation, comme si je débitais une banalité.

« Et toi ? » Demandais-je avec un petit sourire en coin.

Je tirais sur ma clope. Bien-sûr, c’était du gros n’importe quoi et je me foutais ouvertement de sa gueule. C’était plus fort que moi. Je ne savais même pas d’où je sortais une connerie pareille ! Mais je trouvais ça plus drôle que de répondre un truc bateau, et puis j’attendais de voir la tête qu’elle allait tirer et voir si elle allait gober ma connerie. Certes, j'avais un humour un peu douteux...

Un serveur s’approcha ensuite de notre table et nous demanda ce que nous voulions consommer:

« Une Alchemist Heady Topper s’il vous plait. »

Le serveur attendit la commande de MJ avant de disparaître, puis il revint quelques minutes plus tard avec la note ainsi que nos deux consommations. Je fouillais dans la poche de ma veste en cuir et réglait pour nous deux.

« J’t’invites ! »

J’avais un job, elle probablement pas. Même si elle vivait au crochet de papa Holster qui était pété de fric… Quoi que… vue la situation dans laquelle il se trouvait, je lui souhaitais d’avoir bien placé son pognon s’il ne voulait pas voir disparaître l’empire qu’il avait construit.

Et Marie Jane dans tout ça ? Est-ce qu’elle vivait avec lui ? Comment s’en sortait-elle ? Quelque part ça m’inquiétait un peu… Maxime en savait-elle peut-être plus ? J’avais remarqué qu’elles avaient l’air de bien s’entendre toutes les deux à la soirée. Et maintenant que j’y repensais, elle m’avait demandé de veiller sur elle, avant ou après m'avoir embrassé sur la plage, je sais plus, pendant que MJ pataugeait dans l'eau, une chance qu'il faisait nuit noire soit dit en passant, et avant de retourner s’occuper de « monsieur Fairelagueulec’estmagrandepassion » son petit frère. Mais Max ne m’avait jamais parlé d’MJ avant ça. Se connaissaient-elles depuis longtemps ?

Je levais mon verre afin de trinquer avec la jeune asiatique.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 8 Sep - 19:13

Je pris une cigarette et l’allumais avec le briquet de Jeremy sans le remercier. Il me devait bien ça n’est-ce pas ? Oui car rien que le fait que je lui donne rendez-vous alors qu’il bossait toujours pour les fous de Genetic me demandait un effort ; enfin pas tant que ça. Avec sa belle gueule, ce n’était pas désagréable et je lui laissais le bénéfice du doute. Je me disais qu’il était peut-être une victime en fait et que c’était peut-être par obligation qu’il faisait partie des membres de l’organisation de mon père.  C’était d’ailleurs pour cette raison que je l’avais embêté plus d’une fois dans les locaux de Genentech, j’essayais de trouver ce qui clochait chez lui. Je n’y étais pas arrivée mais en tout cas, il ne s’était jamais montré odieux avec moi, il ne m’avait jamais vraiment repoussée et il me faisait même rire parfois. Aussi quand il me raconta son histoire de flic, je souris ; je ne le croyais pas. C’était une façon de ne pas répondre. En même temps, je m’en fichais un peu de sa vie, la seule chose qui m’intéressait était le lien qu’il entretenait avec Maxime et accessoirement de connaître ses véritables raisons de bosser pour Genetic.

- On aurait pu se rencontrer chez les flics, tiens ! Rétorquais-je comme si c’était une évidence.

Evidemment, j’évitais de parler de tout ce que je vivais et notamment que j’étais presque à la rue. Jeremy n’avait pas besoin de le savoir sinon ce serait lui donner du grain à moudre si l’envie lui prenait de me dénoncer à ses supérieurs, ou pire, à mon paternel. Méfiance quand tu nous tiens ! Avant d’entrer dans le bar et de m’installer à une table libre, je tirais une dernière bouffée sur ma cigarette que je jetais, allumée, dans le caniveau.

- Un punch pour moi ! Commandais-je au serveur qui me regarda d’un drôle d’air. Avant qu’il ne dise quoi que ce soit j’ajoutais avec un charmant sourire :
- Si vous voulez un bon pourboire, bien corsé le punch, s’il vous plait.

Même si je faisais plus vieille que mon âge, j’avais conscience que je n’avais pas la majorité pour boire de l’alcool. Il fallait donc que je table sur la cupidité des gens pour qu’ils oublient la loi le temps de me servir. Ca marchait deux fois sur trois. La chance était de mon côté aujourd’hui. Le serveur revint avec les boissons commandées et remit le ticket à Jeremy. Je levais mon verre dans sa direction, non pas pour trinquer mais pour le remercier de m’inviter.  Je bus une gorgée et prit la parole.

- Bon alors, dis-moi, qu’est-ce que tu fabriques avec Maxime ? Demandais-je sans détour.

Autant j’aimais tourner autour du pot pour faire rager mes interlocuteurs quand l’enjeu n’était pas important, autant je n’y allais pas par quatre chemins quand le sujet me tenait à cœur. Maxime était une des rares amies en qui j’avais confiance. Elle était un peu comme moi, avec de l’expérience en plus. Côté caractère, elle n’en était pas dépourvue et ça me plaisait. J’avais l’impression de lui ressembler. Je me fourvoyais peut-être mais en tout cas, je m’entendais bien avec elle. Maxime était une des rares personnes à me supporter. Il fallait dire aussi qu’elle n’était pas vraiment facile à vivre non plus. Elle était en quelque sorte mon modèle. Contrairement à mes habitudes, je n’avais posé qu’une question. Avant de lui tirer les vers du nez, je voulais prendre la température. Mon regard se fixa sur le visage de Jeremy afin de capter la moindre de ses expressions.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 8 Sep - 20:35

Elle ne goba pas mon bobard mais j’étais quand même content de lui soutirer un sourire. Elle renchérit même par une blague sur le même ton… à moins que ça n’en soit pas une… On ne savait jamais avec elle.

« Ah ouai ? t’as fait quoi comme connerie ? » Demandais-je avec un sourire.

A bien y réfléchir, mis à part que ce soit la fille d’Holster, je ne savais pas trop ce qu’elle foutait dans la vie. Elle avait encore l’âge d’user des pantalons sur les bancs du lycée, mais y allait-elle seulement ? Je savais qu’elle n’était pas en termes idylliques avec son paternel, mais je ne savais même pas si elle vivait avec lui… En même temps… une gamine de son âge, mineure qui plus est…

Je ne fus pas surpris qu’elle commande une boisson alcoolisée, même si à vrai dire, je n’y avais même pas pensé avant de voir la tête du serveur. Moi-même, j’étais à quelques mois de la majorité, s’il nous demandait nos papiers, on était mal. Mais MJ y était allée au culot, l’avait soudoyé, et ça avait fonctionné. Espérons juste qu’il n’allait pas appeler les flics, sinon on aurait le plaisir de vraiment partager une piaule au frais tous les deux cette nuit. Je n’y tenais pas trop personnellement. Je savais que je pourrais aisément me sortir de là, mais elle ?... Bof, ne pensons pas aux choses qui fâchent, et si ça merdait, on improviserait. Je m’étais déjà sorti de situations bien pires !

Le serveur nous amena nos boissons, je réglais pour nous deux et allongeais la monnaie pour acheter son silence. En même temps, il avait accepté de nous servir, il était maintenant notre complice. S’il nous vendait aux flics, il allait prendre cher aussi. J’y veillerais personnellement.

Je trinquais avec Mary Jane puis bu une gorgée au moment où elle reprit la parole. Elle me coupa l’herbe sous le pied. J’allais lui demander ce qui me valait l’honneur de cette entrevue et je n’étais pas au bout de mes surprises. Je m’attendais à tout venant d’elle, mais j’avais osé espérer qu’elle n’avait pas été témoin de ça ce soir là... Echec ! Quoi que… lors de la précédente soirée, j’avais insinué le fait que nous étions ensembles Max et moi juste pour l'emmerder. Sauf que… ça avait eu plus de conséquences que prévu. Mais ça, MJ n’avait pas à le savoir. Ca nous regardait.

Je pris le temps d’avaler ma gorgée avant de lui répondre calmement et avec le sourire :

« J’peux te retourner la question. Qu’est ce que ça peut t’faire ? T’es de la police ? »

Vue qu’elle me posait la question, je me demandais quel genre de relations elles entretenaient toutes les deux. Et connaissant Maxime, même si elles étaient effectivement proches, je pensais ne pas trop me tromper en imaginant qu’elle avait du passer mon existence sous silence.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 15 Sep - 20:07

- Des conneries ? Moi ? Jaaamais. Rétorquais-je en faignant d’être outrée.

C’était une façon de ne pas répondre à la question. Je ne racontais pas ma vie à n’importe qui. Je connaissais un peu Jeremy, mais ne faisant pas partie de mes amis, il n’avait pas à savoir ce que je faisais. Evidemment, quand je lui balançais la raison pour laquelle je voulais le voir, il employa une autre forme de détournement pour ne pas me répondre. A cette allure, je n’allais pas réussir à savoir ce qu’il fichait avec Maxime. Le jeune homme commençait déjà à m’agacer.


- Non, j’suis pas d’la police, mais j’ai le droit de savoir ! Dis-je comme si c’était une évidence.

Contrairement à ce que je pensais, il semblait que Maxime n’ait jamais parlé de moi à Jeremy. D’un côté j’étais déçue mais de l’autre je comprenais. La sauvageonne n’était pas du genre à étaler sa vie à qui voulait l’entendre. Ceci laissait supposer que les relations de ce duo n’étaient peut-être pas aussi intimes que je le pensais. Pourtant, j’avais bien vu leur petit manège lors de la première soirée, manège qui  avait continué sur un autre ton à la soirée de Bryan. Le fait qu’ils étaient fâchés tous les deux m’importait peu, mais la tête trop triste de Maxime m’avait inquiétée. Si ça se trouvait, elle ignorait que Jeremy bossait pour Genetic et qu’elle n’était peut-être qu’une jolie proie pour lui.


- Et t’as pas intérêt à lui faire du mal sinon t’auras affaire à moi ! Ajoutais-je sur un ton menaçant.

Je me doutais que ce n’était pas cette phrase qui effraierait Jeremy, mais s’il n’était pas complètement idiot, il comprendrait que j’avais des relations qui feraient le boulot pour moi, au sein de Genetic ou en dehors.


- Max, c’est ma sœur de coeur,  c’est mon amie ! J’veux pas qu’elle souffre à cause de toi, ou de n’importe qui d’autre…  J’espère que tu ne la mènes pas en bateau en tout cas.

Je plissais les yeux et fixais le jeune homme  en ingurgitant une nouvelle gorgée de mon cocktail. Mon regard suspicieux  ne lâchait pas une seconde le visage de Jeremy. Je guettais  la moindre de ces réactions. Je n’étais pas une experte en décodage d’expressions, mais avec tous les gens que j’avais rencontrés, j’avais appris à interpréter certaines de leurs réactions, notamment celles qui ne correspondaient pas aux paroles.

- Alors, tu vas m’dire ce que tu fabriques avec Max. Ordonnais-je sans pour autant hausser le ton.
Comme ça risquait de ne pas passer, je dévoilais ce que j’avais remarqué sans dire ce qui me chagrinait réellement.

- J’ai bien vu à la soirée de Bryan qu’il y avait quelque chose qui clochait entre vous !... A la soirée d’avant, t’avais dit que t’étais avec elle. Même si t’as fait genre c’est une blague, j’suis sûre qu’il y a un truc entre vous. Dis-je en hochant la tête de façon convaincue.

- Alors ? Tu fais quoi avec Max ? T’as couché avec elle ? Vous êtes ensemble ?...
Mon petit questionnaire fut interrompu par une pensée qui surgit dans mon esprit sans prévenir.
- Me dis pas qu’elle est enceinte ! Si ? Alooors ? Insistais-je en posant mes coudes sur la table pour me rapprocher du visage de Jeremy afin de ne rien rater de ce qu’il allait me raconter.

C’était un comble de m’inquiéter d’une telle éventualité. Mais bon, j’ai appris à mes dépends que ce n’était pas une partie de plaisir d’être enceinte, d’accoucher et d’avoir un gamin. Alors, si je pouvais éviter à ma sœur de cœur de faire la même connerie que moi, je n’hésiterais pas une seconde, quitte à mettre les pieds dans le plat qui ne m’était pas destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Mar 17 Sep - 19:02

J’avais balancé une boutade sur laquelle Mary Jane avait rebondit, c’était tout naturellement que j’enchainais par une question, saisissant la perche qu’elle m’avait tendue. Elle éluda ma question avec une réponse outrageusement crédible, digne de la chipie qu’elle était. Je ne savais pas si c’était du lard ou du cochon, mais si c’était vrai, je me doutais bien qu’elle ne me le dirait pas aussi facilement.

« J’en doute pas une seconde ! » répondis-je avec le sourire avant d’ajouter sur un ton faussement compatissant : « C’est vrai qu’on arrive à se retrouver au frais pour trois fois rien maintenant ! »

Une fois que nous fûmes servis, je ne tardais pas à connaître les raisons de cette entrevue. Nous y voilà ! Marie Jane Holster ou la petite commère de service ! Cette pensée me fit sourire. Je l’envoyais bouler, avec le sourire, mais il ne fallait pas qu’elle insiste. Si elle croyait que j’allais lui déballer ma vie, elle se foutait le doigt dans l’œil ! Le principe de la vie privée, c’est qu’elle est, comme son nom l’indique, privée, justement !

Comme je m’y attendais au moment même où elle avait formulé sa première question, elle n’allait pas lâcher l’affaire aussi facilement, et elle invoquait son droit de savoir. Ben voyons ! Sans me déparer de mon sourire, j’arquais un sourcil. Pour l’instant, je décidais de prendre la situation à la déconne, même si je savais la pente glissante. Je connaissais les méthodes de MJ, ce n’était pas la première fois qu’elle me faisait le coup, et son grand jeu était de me provoquer pour m’énerver. Je n’étais pas décidé à lui procurer ce plaisir. Sans me décontenancer devant ses menaces à deux balles, je bu une nouvelle gorgée :

« Ouuuh ! j’aimerais bien voir ça ! »

Une provocation en engendrait forcément une autre. Je ne la prenais pas du tout au sérieux, même si j’aurais peut être du… Je cherchais mon paquet de clope dans la poche de ma veste. Même si j’avais l’air détendu, je n’aimais pas du tout la direction que prenait la conversation et il fallait que je dévie le tir avant d’être obligé de devenir désobligeant. J’avais besoin de nicotine. Sa sœur de cœur hein ?

« Tu m’en diras tant ! » répondis-je avec insolence. Je portais une cigarette à mes lèvres, puis l’allumais tandis qu’elle continuait son petit sermon. Sans dec ? tu crois vraiment que je vais te répondre simplement parce que tu me le demandes ? J’esquissais un petit sourire ironique. Elle me balança l’ineptie que j’avais sortie à la soirée en bar pour faire chier Max, puis le manège qu’elle avait visiblement remarqué à la soirée de Bryan… elle était observatrice la merdeuse ! Je plissais les yeux, mon petit sourire en coin toujours accroché aux lèvres. Elle commençait à m’emmerder avec toutes ses questions et ça me faisait chier qu’elle soit aussi perspicace d’ailleurs. Nous avait-elle vus ? J’allais vite être fixé de toutes façons, elle ne tarderait pas à le dire, bavarde comme elle était.

« Tu ferais une bien piètre détective. » répondis-je, de mauvaise foi, sur un ton sarcastique afin de noyer le poisson. « Qu’est ce que t’as envie d’entendre ? »

J’avais compris, au vue de son acharnement, qu’elle ne lâcherait pas le morceau tant qu’elle n’aurait pas obtenu satisfaction. Elle m'avait énervé, mais je ne la laisserais pas gagner. Aussi ajoutais-je de mauvaise grâce avant de porter de nouveau le verre à mes lèvres :

« Quoi que je dises, t’as déjà tiré tes conclusions. Tu l’as dit toi-même, t’es sa frangine, tu dois être bien placée pour le savoir, pourquoi tu lui demandes pas toi-même ! »

J’avalais une gorgée… de travers. Maxime ? enceinte ? Ca relevait de l’aberration. C’était juste pas possible ! Je toussais, les bulles me piquèrent le nez. J’explosais de rire.

« T’es sérieuse ! ?  Où tu vas chercher des trucs pareils ! »

Ou alors si elle l’était, ce ne serait pas de moi. Je n’avais rien à me reprocher de ce côté-là. Je me calmais, tirant sur ma clope avant de rétorquer :

« C’est quoi le plan ? t’es sûre que t’es sa frangine ? Moi je dirais plutôt que tu te prends pour sa mère ! »

Je m’accoudais à la table, plongeant un regard de défi dans celui de mon interlocutrice : « Je suis sûr que Maxime serait ravie d’apprendre que sa… qui que tu sois pour elle, vienne fourrer son nez dans ses affaires ! »

Si elle connaissait suffisamment Maxime, elle devait le savoir. On était fais sur le même modèle, elle et moi, et j’avais déjà une vague idée de sa réaction si elle apprenait le sujet cette entrevue, quelle que soit l’estime qu’elle porte à Mary Jane. La preuve en était, elle ne lui avait jamais parlé de moi, tout comme je n’avais jamais parlé d’elle à Sacha, qui était pourtant mon ami d’enfance. Notre relation était taboue, elle ne s’expliquait pas. Nous même, n’en parlions jamais.

« Elle fait ce qu’elle veut, elle est majeure et vaccinée que je sache ! Tu tiens la liste de tous les mecs qu’elle se tape ? »

Je tirais une nouvelle fois sur ma clope avant d’ajouter avec un air faussement innocent :

« Elle a sermonné le mec qui t’as mise en cloque aussi ? »

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 22 Sep - 18:29

*C’est ça, fous toi de moi ! * Pensais-je en levant les yeux au ciel, un petit sourire moqueur au coin de lèvres.

Comme tous les mecs, il se croyait invincible face à une fille. Comme tous les mecs, il oubliait qu’il n’était pas nécessaire d’avoir recours à la force pour se venger. Je n’avais pas une âme de tueuse, loin de là, et je ne me salirai pas les mains. Par contre, je n’hésiterais pas à faire jouer mes relations pour lui mener la vie dure.  Quand il sera traqué au point d’en devenir parano ou qu’il se retrouvera à ne plus pouvoir mettre un pied devant l’autre, ou à ne plus pouvoir procréer, il rigolera moins. Autre option qui devrait lui plaire : un petit séjour dans les sous-sols de Genetic, enfermé dans une cellule, à la merci de chercheurs fous, lui qui aimait tant l’organisation de mon père, il devrait apprécier, non ? D’ici là, j’avais le temps d’y réfléchir, encore fallait-il qu’il ne satisfasse pas ma curiosité.

Voilà maintenant il ne croyait pas que Maxime était ma sœur de cœur. C’était toujours pareil ! A chaque fois que je disais la vérité, personne ne me croyait. Evidemment, il pouvait douter de ma parole car, comme je connaissais Maxime, elle n’avait jamais dû lui parler de moi. Elle avait raison ! Elle devait se méfier de Jeremy. Savait-elle qu’il bossait pour l’organisation de mon paternel ? J’en doutais. Ce dont je ne doutais pas, c’était qu’il y avait quelque chose entre eux. Il pouvait toujours faire genre que j’avais tort, je savais que j’avais raison.


- J’ai pas de plan et j’suis pas sa mère. N’importe quoi ! J’veux juste que tu ne serves pas de Max comme d’un pion. Protestais-je avec véhémence.

Je voulais m’assurer qu’il ne lui ferait aucun mal. Maxime avait déjà assez souffert comme ça et l’idée de voir un mec l’enfoncer me révulsait. Je ne me prenais pas pour sa mère, je voulais simplement venir en aide à une personne à qui je tenais beaucoup. S’il n’était pas foutu de comprendre mes intentions, tant pis pour lui. Je n’allais pas m’étaler sur le sujet.


- Tu ne m'feras pas croire que t’es avec elle uniquement pour ses beaux yeux... Ok, elle est super belle, mais j’suis sûre que tu caches quelque chose.

Si Jeremy n’avait rien à cacher, si c’était qu’une histoire de cul voire même de relation amoureuse, il ne tournerait pas autour du pot et ne me renverrait pas la balle comme il le faisait. Connaissant la pudeur de Maxime sur ce genre de sujets, je n’étais pas étonnée qu’il veuille, tout comme elle, protéger son petit jardin secret. Si c’était une histoire d’amour,  ma sœur de cœur aurait pu m’en toucher deux mots quand même ! Mais bon, on se voyait de moins en moins et lorsqu’on s’envoyait des messages, c’était plus pour déconner que pour parler de choses sérieuses. Bref ! Pour le moment, je voulais tirer les vers du nez de Jeremy et je ne lâcherai pas l’affaire avant qu’il m’en dise un peu plus.

- Si t’avais vraiment rien à ne reprocher, tu ne tournerais pas autour du pot et tu ne me renverrais pas la balle comme tu sais si bien le faire ! J’m’en fous de qui elle se tape, c’est sa vie ! Mais toi, sérieux, t’es pas clair…  

Sous-entendu qu’il bossait pour Genetic et qu’il risquait de faire du mal à Maxime. Je laissais tomber l’histoire de grossesse. L’idée que Maxime soit enceinte m’avait traversée l’esprit mais après ce qu’elle m’avait dit quand elle avait appris que j’attendais des jumeaux, je pensais que j’étais hors sujet. De plus, je n’avais absolument pas envie de raconter mon histoire au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Jeu 26 Sep - 19:20

Une fois encore, nous répétions le même schéma tous les deux. Dès qu’on avait une conversation en tête à tête, ça tournait toujours comme ça. Quel que soit le sujet finalement. MJ avait le don pour aborder les sujets qui fâchent. Elle posait toujours un milliard de questions, foutait son nez partout et elle finissait toujours par me prendre la tête. A croire qu’on n’était pas foutu de s’entendre pour aborder des sujet plus légers. Pourtant j’y mettais du mien afin ne pas céder à ses provocations. Je ne la détestais pas, mais merde à la fin ! C’était une emmerdeuse de première ! Pire que Max ! Et ce n’est pas peu dire !

D’ailleurs, en parlant de Max, s’il y avait bien un sujet encore plus épineux que Genetic, c’était bien elle. Et MJ était en train de sauter à pied joints dedans, s’en donnant à cœur joie ! Et comme un con, je perdais mon sang froid. Je devenais cassant et contribuais bêtement à nourrir ses soupçons. En gros, je jouais son jeu, et elle avait l’avantage ! Fait chier !

Je lui étais rentré dans le lard, choisissant exprès les mots qui l’énerveraient. Je savais que MJ était un peu comme Max et moi, qu’elle tenait à sa liberté, qu’elle n’aimait pas avoir un flic en guise de parent. Lui faire remarquer que c’était exactement ce qu’elle était en train de faire avec sa « sœur de cœur » eut l’effet escompté. Son emportement me signifia que j’avais touché juste. Je marquais un point, mais je n’étais pas satisfait pour autant. Ca n’avait pas suffit pas à la désarçonner. Elle était coriace la merdeuse !

J’arquais un sourcil. Max ? un pion ? Ca y est, je comprenais où elle voulait en venir. Dans deux minutes elle allait me reprocher d’être moi-même un pion de Genetic et de vouloir embrigader Maxime dans l’organisation de son paternel. J’étais prêt à le parier !

« D’accord ! nous y voilà ! »

Elle continua de m’enguirlander, je ne répondis pas, même si je rejoignais son avis à propos de Max. Je du me contenir afin de ne pas laisser vagabonder mon esprit. Je restais concentré. J’étais soulagé qu’elle fasse allusion à Genetic finalement, plutôt qu’elle essaye de savoir le fin mot de l’histoire de la relation que j’entretenais avec Max. Je la laissais terminer sans l’interrompre, puis rigolais : « j’suis pas clair… tiens donc ! »

Je m’envoyais une nouvelle gorgée de bière avant de répondre plus posément : « Je me demandais quand t’allais remettre ça sur le tapis justement ! Si tu veux tout savoir, Max n’est pas le genre de personne qu’on manipule et je n’aurais aucun intérêt à faire ça !» j’appuyais volontairement les derniers mots de ma phrase. Je me laissais retomber contre le dossier de ma chaise tout en tirant sur ma clope : « Tu peux dormir sur tes deux oreilles Calamity Jane. Il est hors de question qu’elle foute les pieds là bas si c’est ça tes craintes ! » le tout, avec le sourire s'il vous plait !

Je notais cependant qu'elle n'avait absolument pas relevé ma réponse mesquine, puérile et blessante au sujet de sa grossesse.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Sam 28 Sep - 20:27

Je n’eus pas besoin de mentionner Genetic pour que Jeremy comprenne ce que je sous-entendais. Lui non plus ne mentionna pas le nom de l’organisation ; heureusement, sinon j’aurais revu mon estimation à la baisse. Pour un type bossant pour elle, Il aurait été mal venu qu’il la cite alors qu’elle était secrète.

- T’es pas aussi stupide que t’en as l’air... finalement. Observais-je en arquant un sourcil admiratif tout en souriant ironiquement.

Cependant, j’avais du mal à croire qu’il n’ait pas une idée derrière la tête concernant Max. Puisqu’il ne me disait pas ce qu’il y avait entre eux, il était normal que je le soupçonne de vouloir l’embrigader avec lui chez Genetic ou encore de la livrer aux mains de l’organisation pour en faire un cobaye. Je savais que Tussle avait lancé une chasse aux mutants. Jeremy bossant pour lui, j’en déduisais que  Maxime était une de ses proies. Il avait sans doute envie de monter en grade aussi, comme tous ceux qui bossaient pour l’organisation de mon paternel. Alors quoi de mieux que de ramener une fille comme Maxime, de gré ou de force. Le jeune homme n’était pas un gros bourrin, il devait utiliser la ruse pour coincer quelqu’un.

D’ailleurs, il n’était pas le dernier à jouer la comédie et à faire l’innocent. La preuve, avec moi, il faisait son gentil et sa douce ironie lui donnait un certain charme. En plus, il avait une belle gueule et un sourire enjôleur qui ne passaient pas inaperçus. C’était d’ailleurs la raison qui m’avait poussée à faire sa connaissance. La première fois que je l’avais croisé dans les couloirs de Genetic, j’avais été subjuguée par sa beauté ; et son sourire, wahou ! Trop de charme le mec. A tous les coups, Maxime s’était laissée envoûter ; elle aussi aimait les beaux mecs. Pas de doute, Jeremy cernait bien ma sœur de cœur ; ne se laissant pas manipuler facilement, il devait avoir recours à des moyens subtils. Je le soupçonnais de la faire rire et de lui faire les yeux doux. Malgré son apparence, Maxime aimait déconner, elle aussi était en recherche d’affection ; alors si des personnes arrivaient à la faire sourire, elles avaient des chances de l’apprivoiser. Je pensais que Jeremy faisait partie de ces personnes.


- Bah alors, si c’est pas pour la convaincre, c’est quoi ton intérêt ? Demandais-je de façon presque juvénile.

Je ne pouvais pas faire plus directe comme question. Jeremy était obligé de satisfaire ma curiosité s’il ne voulait pas que je l’assène de nouvelles questions indiscrètes. Bon ok, il pouvait aussi ne rien dire et me planter là comme une cruche. Je comptais tout de même sur son sens du respect, j’étais quand même la fille de créateur de Genetic. De toutes les façons, s’il ne répondait pas à cette simple question, cela voudrait dire qu’il avait des choses à cacher. Dans ce cas, j’irai direct voir Maxime pour la mettre en garde contre lui.  Je bus une gorgée de mon punch tout en fixant mon interlocuteur droit dans les yeux. Je reposais mon verre, un petit sourire victorieux au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Mar 1 Oct - 19:31

Ouai c’est ça ! prends moi pour un con ! C’est qu’elle se foutait de ma gueule en plus ! Comme si le fait que je soit perspicace était un exploit ! Elle me prenait vraiment pour un débutant ! Comme beaucoup d’autres dans l’organisation, à bien y réfléchir. Je ne sais pas, je devais avoir une tête de merdeux immature… Ca m’arrangeait bien parfois, car les gens ne se méfiaient pas suffisamment de moi, ce qui me facilitait la tâche pour glaner des informations. Ca tombait plutôt bien ! L’investigation, c’était mon rayon ! Même si en ce moment, j’avais l’impression de stagner au sein du groupe, depuis que j’étais sous la tutelle de Cooper. Mais je n’étais pas du genre à renoncer à cause d’une pimbêche comme elle. Il y avait d’autres personnes capables de reconnaître ma valeur. Holster père par exemple. Si MJ savait que j’étais en contact avec lui et que j’œuvrais officieusement pour lui, j’étais quasi sûr qu’elle me ferait une crise.
Bref ! je n’étais pas venu là pour causer boulot, surtout pas avec Mary Jane. Ca puait trop à Genetic en ce moment, et je jouais un jeu dangereux à fourrer mon nez partout, le moindre impair de ma part pouvait me coûter bien plus que ma place. De plus, ce que je foutais à Genetic ne regardait que moi. Max n'avait rien à foutre la dedans ! même si elle savait. Si j'avais voulu l'enrôler, j'aurais pu le faire, à plusieurs occasions. Je m'y était toujours formellement opposé, et je continuais de le faire. Elle n'avait pas besoin de ça ! Elle avait déjà bien trop souffert ! Elle méritait mieux ! Mais ça, MJ n'avait pas à le savoir, ça nous regardait. Et ce n’était pas l’endroit pour parler de ça, je n’y tenais pas, et je savais très bien ce que la jeune fille pensait de la question. C’était notre sujet de discorde depuis que nous nous étions rencontrés, la discussion était stérile et close.

« Qui l’eu cru ? » répondis-je cependant, maniant aussi bien l’ironie qu’elle.

Mary Jane était dubitative. Elle garda le silence un instant, je ne la lâchais pas du regard, mais je doutais qu’elle se contente uniquement de ça. Soit elle ne me croirait pas et elle allait me rentrer dedans comme elle avait l’habitude de le faire, soit… elle allait insister… et c’est cette deuxième option qu’elle avait choisie. La saleté !

Mon intérêt à propos de quoi ? même si j’avais une vague idée de ce qu’elle sous-entendait par là, je me gardais cependant de poser la question car ce serait lui tendre le bâton pour me faire battre. Si je voulais continuer de jouer au con, il faudrait que je sois plus subtil, que je mette d’avantage ma saleté d’égo en sourdine et que j’arrête mes conneries. Quitte à lui dire ce qu’elle voulait entendre comme ça elle me foutrait la paix ! M’énerver me desservait et lui donnait raison. C’était ce qu’elle cherchait.

Non tout compte fait, rebalancer une ineptie du style de celle du bar, c’était stupide au vu des temps qui courent. Si ça venait à se savoir à Genetic, que ce soit vrai ou non, ça leur donnerait un moyen de pression sur moi et mettrait Max en danger. Je ne faisais pas entièrement confiance à MJ. Même si je ne doutais pas de son intelligence, elle était trop sournoise et avait la langue trop pendue, et elle restait la fille d’Holster, même si elle ne s’entendait pas avec lui. Je ne voulais prendre aucun risque concernant Maxime.
Le simple fait qu’elles se connaissent ces deux là, était déjà assez dérangeant comme ça. Un autre truc qui m’emmerdait, c’était que je ne savais pas ce qu'avait vu la chipie ce soir là. Au vu de ses questions, elle n’en savait pas plus, elle me l’aurait déjà balancé à la gueule sinon. Je pouvais donc brouiller les pistes.

« Aucun.» répondis-je simplement. Je ne me mouillais pas trop comme ça, et elle interpréterait bien ça comme elle voudrait.

Mon sourire avait disparu. J’avais repris mon masque préféré, celui de l’impassibilité, tout en expirant la fumée de ma cigarette, puis écrasais le mégot dans le cendrier. Très bien, j’avais décidé de me prêter au jeu ! Mais j’avais bien l’intention d’en changer les règles !

« D’autres questions ? »  lui demandais-je d’un air sérieux avec soupçon d’insolence, tout en relevant les yeux sur elle. Le revirement de comportement était flagrant, et j’espérais la dérouter ne serais-ce qu’un peu. Je pouvais être aussi chieur qu’elle si je le voulais.

« Hmmm tout compte fait... le principe d'une discussion, c'est l'échange, t'es d'accord ! »  C'était plus une affirmation qu'une question, mais je ne voyais pas pourquoi je devrais me plier à ses caprices, et me soumettre à son interrogatoire, simplement parce qu’elle était Mademoiselle la merdeuse Holster !

« A moi de poser des questions maintenant ! Tu la connais d’où, Max ? »

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Ven 11 Oct - 15:40

Œil pour œil, dent pour dent ; je me moquais de Jeremy, il se me moquait de lui. Je ne savais pas pour lui, mais moi ça m’énervait qu’il joue sur le même tableau que moi. A ce rythme, ça risquait de durer longtemps. Cela dit, c’était peut-être le petit truc qui faisait que quelque part je ne le détestais pas. Et puis, il avait de l’humour quand il s’y mettait et une gueule d’ange pas désagréable à regarder ; c’était toujours bon à prendre. En attendant, il ne répondait pas ma question toute simple : quel intérêt avait-il avec Maxime ? Non, je n’avais pas d’autres questions… pour le moment

- T’es tout le temps fourré avec Max et tu n’as aucun intérêt ! Bah voyons… A qui tu veux faire croire ça ?

Tout le temps, peut-être pas, mais un peu trop à mon goût. Plus Jeremy tournait autour du pot ou évinçait mes questions, plus mon imagination était en effervescence. Voulait-il la convaincre de rejoindre Genetic ? Allait-il la dénoncer comme mutante ou alors la piéger afin de lui faire subir des tests par les chercheurs de Genetic ? Si ce n’était pas pour répondre aux besoins de l’organisation, il était logique pour moi que Jeremy ait d’autres intérêts. Alors, ce que j’avais remarqué lors des deux soirées où nous nous étions rendus n’était pas le fait de mon imagination ;  à tous les coups Jeremy avait des vues personnelles Maxime. Si ça se trouvait, il voulait se mettre en couple avec elle ; ou alors ils formaient déjà un couple mais ne voulaient pas que ça se sache ? C’était bien le genre de ma sœur de cœur de le menacer de le quitter s’il le chantait sur les toits. Je savais que Max ne voulait s’attacher à personne, mais comme tout le monde et quoi qu’elle en dise, elle avait besoin d’amour pour exister. Cependant, comme elle faisait tout pour ne pas s’attacher au premier venu et à filer dès qu’il y avait un danger, je soupçonnais Jeremy d’être du genre à pratiquer le  « fuis-moi, j’te suis ». Ceci expliquerait sa tronche et son attrait pour l’alcool à la soirée hawaïenne en voyant Maxime s’amuser. Ma déduction était faite.

- Non, j’crois plutôt que t’es amoureux d’elle !

Je regardais mon interlocuteur d’un air soupçonneux, un petit sourire vainqueur aux lèvres. J’étais pratiquement sûre de ce que j’avançais.

- Et me dis pas le contraire sinon pourquoi tu faisais une tête d’enterrement à la soirée quand tu croisais le regard de Maxime ? D’ailleurs, tu pourrais me remercier, si je n’avais pas été là pour t’embêter, elle ne se serait pas liguée contre moi. Vous aviez l’air très complice quand vous m’avez coursée tous les deux. Dis-je en riant un peu.

Je m’étais amusée comme une folle à cette soirée, je n’en gardais que de bons souvenirs. Je ne savais pas si Maxime était aussi amoureuse de Jeremy. Elle ne m’en avait jamais parlé. Il était fort possible qu’elle soit avec lui juste pour le cul ; quoi de plus naturel à son âge ? Peut-être que je la questionnerais la prochaine fois qu’on se verra ? Pour l’instant, je voulais tirer les vers du nez au jeune homme pour savoir ce qu’il cachait aussi ardemment. Une discussion était un échange d’après lui. Ok, pas de problème Coco, mais avant de faire un échange, je voulais voir ce qu’il me proposait. Or, pour le moment, ce n’était que du vide.


- Jte répondrais quand tu m’auras répondu ! T’es le plus vieux, c’est à toi de donner l’exemple.

Et toc ! Pour une fois que mon âge ne me desservait pas, je n’allais pas rater l’occasion de le mettre en avant. Allais-je répondre après qu’il ait satisfait ma curiosité ? Tout dépendrait de ce qu’il allait me dire. Et puis, il était normal que je sois sur la défensive car, pour moi, tous ceux qui bossaient pour Genetic en connaissance de cause n’étaient pas dignes de confiance jusqu’à preuve du contraire. Jeremy avait encore du boulot pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Mer 16 Oct - 19:08

Mary Jane n’était pas dupe. Et comme je m’y attendais, ma réponse ne lui convint pas. Je la savais maligne et dangereuse, c’était pourquoi je m’en étais toujours méfié. Elle n’était pas comme toutes ces petites écervelées de son âge et n’était pas malléable, elle avait son caractère et elle savait ce qu’elle voulait. Même si on n’était pas toujours d’accord, voir même jamais, c’était ce que j’appréciais tout de même chez elle. Pas étonnant qu’elle s’entende avec Max ! Elles faisaient la paire toutes les deux ! La chipie et la teigne, la fine équipe !

J’avais décidé de changer les règles du jeu et de couper court à toutes ses autres questions. Elle ronchonna, bien évidement, insistant lourdement sur le fait que j’étais toujours fourré avec Maxime alors qu’elle ne nous avais vus que deux fois ensembles, si mes souvenirs étaient exacts. De plus, Max n’était pas sensée se rendre à la soirée de Bryan au départ. La belle blague ! Enfin bref ! pas de quoi en faire tout un plat ! Si ?
Je ne répondis pas à sa provocation. Même si j’avais envie de lui lancer un « Et alors ! qu’est ce que ça peut te foutre ! » que je renvoyais bien sagement à la niche, prenant une fois de plus sur moi. Max était mon double, c’était normal que je sois toujours fourré avec elle ! Chose qui n’était pas vraie en plus, car nous tenions plus que tout, l’un comme l’autre, à notre indépendance et à notre liberté. Et puis… elle vivait chez moi. Mais ça, c’était un détail.

Je savais plus ou moins ce que MJ voulait me faire dire, telle la merveilleuse commère qu’elle était, et je n’avais pas l’intention de céder. Admettre que j’étais proche de Max était comme admettre un certain attachement, qui allait à l’encontre de toutes mes belles convictions sur le sujet. Nous étions indépendants. Elle était libre de partir quand bon lui semblait. C’était clair entre nous. Le lien qui nous unissait était indéfinissable de toutes façons. Même si je le voulais, je ne pouvais pas l’expliquer.

Puis, décelant le sourire en coin de mon interlocutrice, je m’attendais à la pire des déductions de Sherlock Jane, et j’avais raison. Quelque part ça m’amusait de voir quelle ânerie elle allait encore me sortir. Mon sang ne fit qu’un tour dans mes veines, j’explosai de rire instantanément. Ça me semblait réellement absurde ! Moi ? amoureux ? ça va pas la tête ! Je ne sais même pas ce que le mot « aimer » veut dire ! et quelque part, ça me rassurait de le penser. Parce que mes sentiments pour Max…non… ça n’avait rien à voir !

Je peinais à reprendre mon sérieux pour répondre à son argumentaire à deux balles : « Ça va pas la tête ! T’en as de bien bonnes !... » c'était sorti aussi promptement qu'un cri du cœur, enfin, si on peut dire...

La soirée…ouai, ça avait pris une tournure chaotique pour moi, à partir du moment où Sacha avait perdu le contrôle de son pouvoir et qu’il avait mis un pain à Bryan par ma faute. Je n’avais d’ailleurs pas bien compris ce qui m’avait pris à ce moment là, et j’avais oublié que mon meilleur ami était un réceptacle, amplificateur des émotions… La loose ! Après…j’avais culpabilisé, un peu trop forcé sur l’alcool et mes souvenirs étaient approximatifs. J’avais raconté des conneries à Sacha et j’avais du faire chier Max… probablement… quand à mon self contrôle, il avait du s’envoler au fil de l’évolution de mon ivresse. Possible donc, que j’ai fait la gueule, mais pas uniquement à cause de Max.

« Aaaah ! ouai d’accord !  je vois le truc ! T’aimes bien te faire des films dans ta tête toi, un peu, non ?» répondis-je par déni, me calmant peu à peu, sur un ton toujours euphorique.

J’avais repris mon sérieux afin de poser les règles de l’échange, ce à quoi elle s’opposa radicalement. Comme c’était surprenant ! J’étais le plus vieux, je devais donner l’exemple…Bla bla bla... Belle connerie !

« V’la l’exemple ! » répondis-je avec ironie dressant subrepticement mon majeur au dessus de la table. Je me ressaisi ensuite de mon paquet de clopes, en tirai une nouvelle tout en ajoutant :

« Et puis tu m’emmerdes avec toutes tes questions ! C’est quoi, un interrogatoire ?  Tu vends les infos que tu récoltes après ? Qu’est ce que ça peut te foutre ! Sans dec ! » avec une lassitude feinte, teintée d’ironie, sans pour autant laisser poindre mon énervement.

J’allumais ma clope, tirais une taffe qui me détendit un peu avant de parler plus posément :

« J’estime que j’ai déjà été bien gentil de te répondre jusqu’à maintenant ! Je t’ai dit ce que tu voulais savoir non ? C’est quoi ton problème ? De toutes façons, t’es qu’une emmerdeuse, égoïste, dotée d’une curiosité mal placée ! J’te connais, tu répondras pas à mes questions !»

Je plongeai un regard sans équivoque dans le sien. Je n’étais nullement en colère, mais je n’aimais pas ne pas maîtriser la situation. Ça allait trop loin. Ces questions sur ma vie privée ne me plaisaient pas, ne la regardaient pas, qui qu’elle soit, qu’elle soit la sœur, ou le chien de Max, rien à foutre !
Je ne savais pas exactement ce qu’elle attendait de moi, ni pour quelles raisons elle me cherchait encore des puces. Mais il fallait qu’elle arrête, tout de suite ! Étais-ce vraiment un souci de protection de Max ? ou simplement pour satisfaire sa curiosité personnelle et mal placée ? Je lui avais dit qu’il était hors de question que Max mette les pieds à Genetic ! que voulait-elle de plus ? A part me faire chier ?

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 20 Oct - 22:21

La réaction de Jeremy confirma ce que je pensais. Il était amoureux de Maxime. Il pouvait faire genre que ce n’était pas vrai, détournant le sujet en arguant que j’étais folle, j’étais certaine de ce que j’avançais. Sa réponse était trop vite faite pour être honnête ! Bah oui quoi, si vraiment il n’était pas amoureux de Maxime, il aurait répondu par un simple non en m’expliquant gentiment que je me trompais. Non, là il s’en offusquait en me traitant de dingue.

- Oh, ma tête va trrrrrès bien, la tienne par contre…. Rétorquais-je en me moquant ouvertement de lui.

Ca m’amusait de le titiller en jouant sur les mots. Jeremy, habituellement très fort là-dessus, en perdait son sens de la répartie. Ralala ! Voir un si beau mec déboussolé par des sentiments qu’il portait à une fille, quel dommage ! Je le laissais parler et dire que je me faisais des films. Si ça pouvait lui faire plaisir ! Pauvre petit être handicapé du sentiment, il faut bien l’aider à sourire. Chuuuuut ! Ne dites pas que je suis dans le même cas, c’est pas vrai ; moi j’aime, ce sont les autres qui ne m’aiment pas.


- En attendant t’as pas dit non. Dis-je d’un air mutin presque enfantin.

Et toc dans les dents ! J’étais toute fière de moi et je ne le cachais pas. Je me comportais comme une gamine, contente de réussir à déstabiliser un plus grand qu’elle. *Oui j’t’emmerde, tu ne crois pas si bien dire, et non ce n’est pas un interrogatoire* Mes pensées pouvaient se lire dans mes yeux très expressifs mais pas agressifs.


- N’importe quoi ! Protestais-je en guise de réponse négative à toutes ses allusions.
- Si tu suivais au lieu de d'excité comme une puce coincée entre deux poils, tu aurais remarqué que je ne t’ai pas posé cinquante questions. Juste une à la base… Par contre toi, t’arrêtes pas ! Et pour esquiver, t’es champion, y’a pas photo. Donc je répète puisque tu sembles l’avoir oubliée : Qu’est-Ce Que Tu Fous avec Max ?
Je ne laissais pas le temps de répondre à Jeremy car je me doutais qu’il allait encore noyer le poisson.
- Si c’est juste que tu couches avec elle, dis-le ! Faut pas avoir honte tu sais. Max est une belle fille, normal que les mecs aient envie d’elle. Si c’est ça, franchement, j’vois pas pourquoi t’en fait tout un secret. Dis-je en haussant les yeux au ciel.

Pffff, ça se croit fort et c’est pas foutu d’assumer sa sexualité. Bon ok, ça ne me regardait pas. Mais siiiiii, un peu quand même ! Si Jeremy se tapait Maxime sans arrière pensée, je m’en ficherais comme de l’an quarante ; mais si le jeune homme avait en tête de l’embrigader chez Genetic, alors là oui ça me regardait. Hors de question que ma sœur se retrouve là-bas ! Mon interlocuteur avait affirmé qu’il n’avait aucune intention de ce côté-là, alors ?


- J’suis peut-être une emmerdeuse… Dis-je absolument pas convaincue.

Jeremy le pensait, pas moi. Je ne l’embêtais pas tous les quatre matins quand même ! Je défendais ceux à qui je tenais, c’était tout. Il avait quand même de la chance car je ne m’énervais pas. Normal, il était question d’une personne à qui je tenais beaucoup, je ne pouvais pas repartir en claquant la porte derrière moi sans rien avoir appris.


- Mais si tu répondais simplement à ma question, ça irait plus vite. Alors ? Alors, prouve-moi aussi que ce n’est pas pour la convaincre de te suivre chez Genetic ? Parce que tu m’as dit que non, mais comment veux-tu que je te crois alors que toi tu bosses là-bas ? … Et si tu réponds, promis, j’te répondrais ! Affirmais-je le levant la main pour taper cinq.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Jeu 24 Oct - 23:18

Sa déduction me paraissait tellement aberrante que ma réaction avait été instantanée. Trop instantanée pour être honnête sans doute, comme si toute une partie de moi rejetait catégoriquement la question. C’était comme une évidence à mes yeux ! Je m'en persuadais. Je me voilais la face encore une fois, mais l’admettre, jamais de la vie ! De ce fait, je protestai énergiquement, autant pour elle que pour moi-même, comme si je voulais me prouver à moi-même, mes propres convictions.

MJ me jetait un tabou à la figure, sujet que j’étais sensé maîtriser naturellement, il ne pouvait en être autrement ! Mes sentiments à l’égard de Max n’avaient rien à voir avec de l’amour ! L’amour c’était mièvre ! Ca n’attirait que des emmerdes ! et des emmerdes, j’en avais déjà bien assez comme ça !
Max était mon alter-égo. Ça j’en étais sûr ! Voilà ! c’était tout. Et c’était déjà beaucoup.

Mon égo me dictait de faire ravaler son sourire suffisant à cette petite peste, mais j’avais encore une once de raison qui me disait que je m’étais déjà suffisamment enlisé sur le sujet, que ça lui donnerait satisfaction et qu'il ne fallait pas lui donner ce plaisir.

« Ouai c’est ça ! laisse ma tête tranquille ! » répondis-je avec ironie, reprenant peu à peu mon sérieux.

Elle continuait de me narguer avec ses insinuations à deux balles, et elle insistait en plus !

« Absolument pas !  tu comprends bien ce qui t’arranges !»

Elle me faisait chier en fait. Elle avait réussi à m’énerver et à mettre le doigt sur mon point faible. J’avais horreur qu’on me pose des questions sur ma vie privée, et encore plus horreur qu’on me pose des questions sur Max. Afin de ne pas perdre d'avantage de contenance, je balançais avec une indifférence feinte :

« Oh et puis merde ! crois ce que tu veux, si ça t’amuses ! tu me saoules ! »

De toutes façons, j’avais déjà argumenté dans ce sens. Quoi que je dise, elle n’écouterait que ce qui l’arrangeait. Elle savait pertinemment ce qu’elle voulait entendre et elle n’accepterait aucune autre réponse. Sauf qu’il était hors de question que j'aille dans son sens. Elle se fourvoyait, sur toute la ligne ! Si c’était une histoire à l’eau de rose qu’elle voulait se mettre sous la dent, elle avait frappé à la mauvaise porte. D’ailleurs, rien que d’y penser…eurk ! c’était à gerber !

Bref ! je passais à autre chose, car j’avais décidé que la discussion à ce sujet était close. Après avoir repris mon sérieux, j’envoyais bouler MJ, lui faisant comprendre clairement et très subtilement, au moyen de mon majeur, qu’elle me les brisait et qu’il était inutile d’insister. Mais visiblement, mademoiselle était dure de la feuille. J’inspirais profondément mais n’eut pas le loisir de répondre qu’elle enchaînait déjà. Moi qui étais si calme d’ordinaire… C’était rageant comme le sujet Maxime me faisait si rapidement sortir de mes gonds !
Je tirai sur ma clope afin de faire taire mon animosité à l’égard de Marie Jane, me répétant mentalement que m’énerver ne servait à rien. Ta gueule Jeremy !

Ma réponse avait été cinglante mais il en fallait plus pour désarçonner la fille Holster. Elle me poussait dans mes retranchements. Je n’avais pas spécialement envie de devenir méchant, mais elle me gonflait sévèrement ! Si elle me cherchait, elle allait finir par me trouver !

Je restai de marbre face à son deal qui n’en était pas un à mes yeux. C’était une fois de plus un dialogue de sourd sur lequel ni l’un ni l’autre ne voulions céder.

« En quelle langue veux–tu que je te le dises ? Je n’ai rien à prouver ! Si j’avais voulu la conduire là bas, je l’aurais fait depuis bien longtemps figures toi ! c’est pas les occasions qui m’ont manquées ! » elle m’a même supplié de l’y faire rentrer, si tu savais !

« Tout le monde n’est pas aussi pourri que tu sembles le croire ! C’est pas parce que je bosse là bas, que je n’ai ni foi, ni loi ! Arrête un peu de t’enfermer dans tes idées préconçues d’adolescente pré-pubert rebelle contre la société de son paternel ! Grandit un peu ! Il ne s’agit pas de ça ok ! »

« Pour ta gouverne, je sais faire la part des choses entre mon boulot, et ma vie privée ! Et je vend pas mes amis ! Est ce que c’est assez clair pour toi ! »

Je tirai de nouveau sur ma clope avant d’ajouter :

« Et puis j’en ai rien à foutre que tu me crois ou pas. J’ai pas de comptes à te rendre ! Tu peux même aller faire chier Max avec ça tiens ! Ca va bien la faire marrer ! »

J’avais confiance en Max plus qu’en n’importe qui d’autre, et elle me connaissait mieux que personne. Au pire, MJ lui casserait les couilles aussi, elle pourrait bien lui raconter des salades, prêcher le faux pour savoir le vrai, Max était aussi tordue que moi. Je doutais qu’elle lui raconte quoi que ce soit de plus. Il y avait des chances pour qu’elle me tombe dessus ensuite. Et après ? Je n’avais rien à me reprocher.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   Dim 3 Nov - 0:15

C’était marrant de voir la tête que faisait Jeremy ! Ses réactions ne manquaient pas de me surprendre, lui habituellement très calmes avait du mal à contenir son énervement. Un petit sourire en coin s’était dessiné sur mes lèvres, satisfaite d’avoir fait mouche, je me réjouissais intérieurement. Quand il dit que je le saoulais, je pris un air très innocent.

- Non non, j’te jure, moi j’ai rien fait ! Affirmais-je en faisant référence à ma capacité.

Je savais parfaitement qu’il n’était pas question de mon pouvoir mais ça m’amusait de jouer là-dessus. Bonjour le dialogue de sourds ! En attendant, j’arrivais quand même à obtenir ce que je voulais, à savoir l’assurance que le jeune homme n’avait pas l’intention d’embarquer Maxime chez Genetic et de la laisser aux mains des chercheurs fous. Si je ne l’avais pas cru avant, sa façon de parler me donnait envie de le croire.

Oui, j’avais des idées très arrêtées sur l’organisation créée par mon paternel, et pour cause ! J’en avais vu défilé des mutants détenus contre leur gré ! C’était, parait-il, pour faire avancer la science. Mon œil ! Je restais persuadée que c’était pour mettre au point des armes  humaines dans le but de dominer le monde. Le père Holster était un égocentrique ; il aimait avoir les gens à sa botte. C’était sans doute pour ça qu’il ne m’aimait pas, je ne luis obéissais pas aveuglément.


- Les gens ne sont peut-être pas tous pourris, mais chez Genetic, y'a un sacré concentré quand même !

De ce petit entretien, MJ considérait que Jeremy n’en faisait pas partie, pas encore en tout cas. Mais quoi que le jeune homme dise, Mary Jane resterait sur sa position. Elle se fichait pas mal de son avis. Qu’il la prenne pour une gamine si ça lui faisait plaisir ! Pour une fois, la chipie ne s’en formalisait pas. Ca venait de trop bas pour être relevé. Jeremy n’était en fait qu’un sous-fifre, un pauvre petit pion que Genetic dégommerait à la moindre erreur. Dommage pour sa belle gueule ! Mais bon, il devait assumer ses choix tout comme il arguait savoir faire la part des choses entre son boulot et sa vie privée.

- Bah tant mieux alors ! Admettais-je sincèrement.
- Et non je n’irai pas faire chier Maxou avec cette histoire. J’ai pas envie de m’engueuler avec elle. Elle, elle n’a rien fait.

Je n’avais pas l’intention de parler à ma sœur de cœur de cette petite conversation. Je savais parfaitement qu’elle n’apprécierait pas mon intrusion dans sa vie privée.  Par contre, je ne me gênerais pas pour lui dire ce que je pense de Genetic et je la mettrais en garde contre tous ceux qui en font partie. Ce sera alors à elle d’y réfléchir et de faire le lien avec Jeremy.  Je lançais un petit regard en coin vers mon interlocuteur, presque méprisant, avant de me lever de table. J’avais obtenu ce que je voulais, je n’avais plus rien à faire ici.

- Salut toua !  Et…sans rancune. Dis-je en piquant une clope dans le paquet de Jeremy avant de tourner les talons pour sortir du pub.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Leave out all the rest [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leave out all the rest [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: PUBS & CO :: CLUBS & COFFEE SHOPS-