..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Mer 4 Sep - 11:49

Le membre 'Shannon O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Jeu 5 Sep - 20:26

Spoiler:
 

Je crois le mioche quand il dit qu’il hésitera pas à tirer et je bloque. Le bras de Camilla est maintenu dans son dos, je la tiens par les cheveux, prèt à lui faire bouffer ses dents. À la dernière seconde, j’avais réussi à reprendre le dessus. Je ne fais rien d’autre qu’émettre un grognement rageur. J’ai la haine.

Merde.. Je l’entends qui fait sauter la sécurité. À deux doigts de lâcher prise. Je ne peux pas être responsable de la mort de Shannon. Je ne veux pas qu’elle paie le même prix que sa cousine. Aaron ne s’en remettrait pas. Shannon me fait, par contre, douter de la sagesse de ma décision. Dans sa bouche, elle me semble soudainement lâche. Je parviens difficilement à garder mon attention rivée sur Camilla. C’est difficile de ne pas détourner le regard pour vérifier si Sha va bien. Et s’il lui tirait une balle en pleine tête, là comme ça, alors que je peux l'éviter ? La violence de cette scène imaginée raffermit mes convictions. J’vais leur péter les dents.

Elle a raison. Peut-être que Genetic ne cherche pas à nous capturer mais à nous éliminer. Si je ne m’étais pas pris un coup de tranquillisant, je l’aurais peut-être pigé. Mais pourquoi s’armer d’un tranquillisant si ce n’est pas pour nous embarquer ?  J’comprends plus rien. Je ne suis plus sûr de moi. J’ai la tête comme dans du coton. Mes yeux me brûlent comme si je luttais contre un état de fatigue avancée. Restons basique. Restons concentrés. Ce sont les méchants, ils ne doivent pas gagner !

Heureusement pour moi, ma coéquipière est plus réactive. Elle prend les devants, cherche à gagner du temps. Elle se place entre le gamin et moi. Je me mords la joue pour pas lui gueuler d’arrêter ses conneries. Elle va  prendre un risque. Encore un. Pour sauver notre peau, mais quand même putain ! Quelle gamine butée ! Je ne sais plus quoi faire. Camilla tente de renverser la situation, je réagis au feeling et la plaque violemment contre le mur, tordant un peu plus son bras. Elle laisse échapper un tout petit cri qui force le respect. Je ne relâche pas pour autant ma prise.

Encore une fois, tout va trop vite. Sha’ foire sa technique de l’espace et s’écrase sur le sol. Il me suffit d’un coup d’œil pour le constater. On est foutu ! Ça ne fait qu’un tour dans ma tête. L’adrénaline dévale mes veines. Je balance la tête de Camilla dans le mur, y mettant tout mon reste de force. Ils peuvent crever pour nous enfermer ! Pas question qu’on lâche l’affaire. Je n’ai plus qu’une idée en tête. Tirer miss O’Hara de ce traquenard. Par tous les moyens. Même si je dois y laisser ma carcasse. Je balance le crâne de Camilla contre le mur et la lâche avant de me jeter contre le gamin pour lui en coller une. Direct dans la mâchoire. S’il comptait toucher à un cheveu de Shannon, il est mal barré. J’vais me le faire.

Je vais pour lui coller en coller une autre sauf que… Sauf que Fantômette est loin d’être assommée. Elle a même récupérer son arme. Putain. « Shannon ! Attention !» Je gueule. J’essaie de la prévenir. Putain, pas elle !

Mon sang ne fait qu’un tour dans mon corps. Mes mains crépitent. Mes paumes chauffent. Il va falloir que j’expulse l’énergie si je ne veux pas en subir les conséquences. Je ne sais pas si j’aurais la force de le faire. Ça déraille.

« Tire-toi de là, il peut pas nous perdre tous les deux ! »

Allez, c’est chacun sa pomme. Je peux m’occuper d’eux suffisamment longtemps pour qu’elle ait le temps de se tirer. Je les amocherais autant que je le pourrais. Qu’elle se barre. J’attrape tout ce qui me passe sous la main pour leur balancer à la gueule, à commencer par le porte-manteau dans lequel je donne un grand coup de pied. À partir de maintenant, je vais plus chercher à me tirer d’ici, j’vais juste les retarder avec mes poings et mes pieds. Ils vont payer.

J'ai du mal à coordonner mes mouvements. il y a comme une lourdeur et une lenteur qui emprisonne chacun de mes mouvements, les privant de leur élan. Par contre, j'ai la rage, l'énergie du désespoir et de ceux qui sont sûrs de leurs choix. Je protègerais Shannon coûte que coûte. Sur ma vie, ils ne l'emmèneront pas.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Jeu 5 Sep - 20:26

Le membre 'Esteban Calloway' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Ven 6 Sep - 7:23

Le battement assourdissant qui martelait mes tempes fut rompu par la voix de la jeune femme. Elle conseillait à superPaperMan de ne pas lâcher prise. Il serra plus fort, c’était ce que j'avais déduit du gémissement que poussa ma partenaire toujours maintenue contre le mur. Le rythme de mes battements cardiaques s’accélérait. Je serrais les dents. Très bien, j’avais compris. Il ne la lâcherait pas.

« Tu crois vraiment que je vais t’épargner parce qu’il l’a coincée ! » répondis-je avec un sourire en coin à peine esquissé. C’était pas le moment d’ironiser. S’il levait la main sur elle… je…
« Lève la main sur elle et je te jure que ta copine va bouffer du plomb ! »  lançais-je avais hargne à l’intention de Calloway. J’avais horreur de ça ! Je ne voulais pas en arriver là ! Je savais que Camilla n’avait pas du y aller de main morte, mais ça me révulsait quand même qu’un mec s’en prenne à une femme ! Putain de principe à la con ! Si j'avais été moins gentleman, c'était ce que j'aurais rêvé faire à Cooper.

Bref ! revenons à nos moutons !

J’avais le regard rivé sur Shannon, un regard froid, le visage fermé, déterminé. Elle bougea lentement encore une fois. Je la suivais dans mon viseur. Elle m’avait déjà fait le coup tout à l’heure, elle essayait de gagner du temps. Ca ne prendrait pas cette fois ! Je fis claquer ma langue contre mon palais :

« Une fois ! pas deux ! Me prends pas pour un con ! »

J’étais sur mes gardes, et je savais qu’elle allait faire un truc stupide. Encore… Ce à quoi je ne m’attendais pas par contre, ce fut sa question. Et elle ne croyait pas si bien dire. Non, ça ne me plaisait pas d’être là, et non ça ne me plaisait pas de faire ça. Mais je n’avais pas le choix. Elle avait ravivé les démons qui me bouffaient déjà l’avant veille. Je ne devais pas me laisser déstabiliser.

« C’est très aimable à toi de te soucier de mon sommeil. T’as ptêtre un mauvais souvenir de ton séjour, mais si tu coopères, y a pas de raisons pour que tu finisses en cage ! »

J’avais toujours été doué pour me voiler la face et pour rester impassible dans ce genre de situations. Dieu merci ! Mais je savais au fond de moi qu’il y avait une partie de vrai dans ce qu’elle disait. Elle m’avait atteint. C’était d'ailleurs ce qui me poussait à garder Max le plus loin possible de tout ce joyeux bordel. Si Genetic était si "safe" que ça, cela ferait belle lurette que je l’y aurais mise en sécurité... Ou pas.
Je ne leur avait jamais fait pleinement confiance, et encore moins depuis que ces enfoirés avaient destitué Holster et Reynolds. De toutes façons, ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle ! C’était la règle ! Point barre !

J’avais accepté de fermer les yeux sur certaines choses, car je n’avais pas vraiment le choix, mais je n’étais pas aussi naïf que tout le monde semblait le croire. Mais quelque part, ça m'arrangeait qu'ils me croient malléable. Même si je n’étais pas au courant de tout, il fallait être franchement con pour ne pas voir que ça ne tournait pas rond leur histoire ! Mais je n’étais pas payé pour me poser des questions… c’était juste que là, ça dérangeait mon éthique personnelle. Shannon avait touché juste. Et ça me foutait les boules.
De plus, je n’avais toujours pas digéré la petite discussion que j’avais eue avec mon alter-ego deux jours auparavant, et j’avais encore les nefs à fleur de peau.

« Qu’est ce que t’attends putain ! Tire ! »  beugla Camilla qui reprenait du poil de la bête, me tirant de ma torpeur.

Perdu dans mes considérations, j’avais eu une absence d’une seconde. C’était le temps qu’il avait fallu à Esteban pour éclater la tronche de ma coéquipière dans le mur et à O’Hara pour me bondir dessus.



Le coup siffla.

Dé 1:
 

Je n'eus pas le temps de voir où la balle s’était logée, mais le cri qui suivi me provoqua un haut le cœur. Non ! Je l’ai touchée !
Shannon s’écroula à mes pieds. J’étais sûr d’avoir dévié le tir… je ne comprenais pas. Je la regardais avec effroi, le souffle court. Les bras m’en tombèrent, je lâchais le flingue avant de me prendre un violent coup de poing dans la gueule. Ma lèvre inférieure explosa à l’impact. Je reculais de quelques pas et perdis légèrement l’équilibre. J’étais désorienté. Je me redressais, essuyant le filet de sang qui venait de poindre sur mon menton lorsque mon adversaire amorça un nouveau coup. Pas le temps de réfléchir. Je n’accusais pas le coup. Je levais les yeux sur Esteban attendant l'impact. Puis il se stoppa dans son élan pour hurler après O’Hara. Je ressentis son désespoir dans sa voix, ses actes… Comme ce sentiment m’était familier ! Mes entrailles se nouèrent de plus belle. J’étais submergé. C’est pas le moment ! Mais putain ! Qu’est ce que j’ai fait !

La voix de Max résonnait dans ma tête au sujet de leur liberté qu’ils n’allaient pas nous donner si facilement… Putain ! C'est pas comme si elle ne m'avait pas prévenu !ça ne va pas ! Qu’est ce que je fous bordel !

Je ne comprenais rien. Je ne réagissais pas. Je ne savais pas quoi faire. Shannon se redressait et je vis Camilla s’avancer vers elle. Elle pissait le sang. Mon cœur manqua un battement. J’étais quand même soulagé de n’avoir tué personne…

Dé 2:
 

Calloway me sortit une nouvelle fois de ma torpeur quand je le vis fondre sur moi avec le porte-manteau. Je n’esquivais pas, intentionnellement ou non, je n’en savais rien. Pourtant je l’avais vu arriver. Ses mouvements me semblaient de plus en plus lents. Mais mon corps à moi, avait refusé de bouger. Le coup dans le bide me plia en deux. C’était pas suffisant pour me mettre KO et je savais que je pourrais me relever sans problème pour lui en coller une si je voulais. En avais-je seulement envie ?

J’esquissais un sourire. J’nous trouvais pitoyables.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Ven 6 Sep - 7:23

Le membre 'Jeremy Stenson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Précision attaque' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Dim 8 Sep - 12:09

C'était bien beau d'essayer de gagner du temps mais ça marchait franchement pas terrible. Le gars se méfiait en même temps je lui avais fait le même coup quelques minutes plus tôt. Ils n'embauchaient pas que des trisos comme Harwell... Dommage...

Je parvins tout de même à me mettre entre lui et Esteban, mon coéquipier n'était plus dans la ligne de mire. Quand mon instinct prit les commandes je me lançais comme une championne d'arts martiaux et m'envolait en prenant appui sur le mur, pour m'écraser comme une grosse merde aux pieds de Jeremy.

Un coup de feu avait sifflé à mes oreilles, j'avais pu sentir le souffle de la balle qui m’effleurait.
Vu le cri de la pouf c'était elle qui c'était pris la balle. Petite satisfaction qui ne compensait pas vraiment mon souffle coupé. J'avais du mal à reprendre ma respiration et Jeremy avait l'air aussi sonné que moi. Il me regardait, sans doute persuadé qu'il m'avait touchée ?

Je reculais sur le dos essayant de me mettre en sécurité quand Esteban sembla passer en mode furieux. Une sorte de kamikaze version moderne. Il balançait tout ce qui lui passait sous la main en me hurlant de me barrer, qu'Aaron ne pouvait pas nous perdre tous les deux. Il avait raison, je devais me barrer, c'était la bonne décision... Mais je ne pouvais pas. Impossible de le planter là, je ne pouvais pas vivre cachée à l'autre bout de la ville avec ça sur la conscience.

Quand Esteban attrapa le porte-manteau j'étendis mes jambes, toujours par terre. Stenson allait se prendre les pieds dedans avec un peu de chance. Je décidais finalement d'aider un peu la chance et refermait mes jambes sur les siennes. Ça plus un coup de porte-manteau de mon alter ego et il se cassa la gueule.

Je me jetais alors sur lui et l’attrapait par les cheveux pour lui cogner la tête par terre. J'étais une vraie furie, une tigresse qui se battait pour sauver sa vie et je ne réfléchissais plus du tout. Un coup, sbam, un autre sbam...
J'allais lui faire sa fête à ce connard... C'était un bon plan non ? J'avais juste omis qu'Esteban semblait de plus en plus ralenti et que la pétasse qui pissait le sang n'avait pas désarmé pour autant.

Elle avait récupéré son flingue tranquillisant et se tenait dans mon dos. Esteban m'avait bien crié de me méfier mais je n'avais pas vraiment imprimé. Je voulais la peau de ce connard qui m'avait tiré dessus. Il m'avait dit de me tenir tranquille pour ne pas finir en geôle ? Croyait il lui même aux inepties qui franchissaient ses lèvres.

Camillia arma et tira...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Dim 8 Sep - 12:09

Le membre 'Shannon O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Lun 9 Sep - 10:39

Les dés méritent-ils des bonbons ?:
 

« Ben voyons ! »

J’ai pas pu m’empêcher de souffler cette petite remarque moqueuse. Il nous prend pour des cons ou quoi ? Si on se conduit bien et qu’on est sage, ils nous foutront pas en cellule ? Comment ce mioche peut-il penser qu’on va mordre à l’hameçon. S’ils nous choppent, c’est fini pour nous. Sha’, c’est la cousine d’Aaron et moi, j’ai déjà fait pas mal de dégâts dans leur petit organisation de salopards finis. Et l’autre connasse qui beugle à son coéquipier de tirer. Je vois rouge et lui encastre la tête dans le mur. J’espère qu’elle pisse le sang. Non, j’espère rien. Je me lance dans un combat à corps perdu avec pour seul objectif que Sha’ dégage son cul d’ici !

Je ne joue plus. J’entends une balle qui siffle, ça ne fait qu’augmenter ma rage. Jamais, jamais, jamais, je laisserais ce petit con la remettre à cage ! Est-ce qu’il sait seulement dans quelle état on l’a récupérée la dernière fois ? Dans quel état s’est retrouvé notre Luna dont le genou ne se remettra jamais totalement ? Connards ! Bande d’enflures ! La colère gonfle à l’intérieur de moi jusqu’à prendre toute la place. Ça me donne de la force. Je leur en veux pour tout ce qu’ils ont fait, tout ce qu’ils m’ont pris. Pour Anya, pour Aaron, pour Sha’ et les autres…Je me jette sur le gamin et lui éclate la lèvre. Tout s’enchaîne. Avec rapidité et lenteur. Trop vite pour que mon cerveau n’analyse tout correctement.

Je suis au ralenti. J’vois Sha’ qui saute sur le gamin, mais lui il vient de faire quoi là, d’esquisser un sourire. Un putain de sourire ? Pourquoi ?! Je recule et je chancèle. Mes jambes ne soutiennent plus mon corps. Tiens mes pieds ont butés sur un truc. Mon déséquilibre me fout à genoux. Mes mains sur le sol rencontrent quelque chose. Un truc que le gamin a laissé tomber. Un truc que je connais pour m’en être déjà servi. Je récupère l’arme et me relève. Camilla tire sans éprouver la moindre hésitation.

Plus je côtoie Genetic, plus mes principes sur le respect de la vie humaine se font la malle. Je l’ai déjà fait. Vaguement, je me rappelle avoir tiré sur l’un des leurs pour sauver la peau d’un des nôtres. Est-ce que je serais capable de recommencer ? On verra… Je suis lent. Bon dieu ce que mes pas sont lourd. Je vérifie l’absence de la sécurité, mes paumes chaudes crépitent. Le gamin vient de se prendre la fléchette. J’le regarde. J’vois Anya. Ce qu’elle aurait pu devenir. Ce qu’on aurait pu la forcer à être. J’ai de la peine pour ce gosse, finalement. Un peu. J’écarte ce sentiment. J’inspire profondément et puise dans mes dernières forces pour modeler une boule d’énergie que je balance en l’air pour calmer le jeu. L’énergie crépite avant de se dissiper. Un coup pour rien, une fatigue supplémentaire mais je n’ai pas eu le choix. Fallait que j’évacue de l’énergie sous peine de surchauffer. Au moins, j’ai gagné leur attention.

Je pointe mon arme en direction de Camilla, le sosie d’Anya. J’ai mal de la voir comme ça, une balle dans l’épaule, le visage ensanglanté. C’est pas Anya. Rentre-toi ça dans le crâne ! « Shannon ! Lâche-le ! » Ma mâchoire se crispe sous l’effort de la concentration. D’une main je saisis son épaule avec autorité et la conduis derrière moi. « On se tire, va faire tourner la moto ! On se tire, et si l’un de vous deux fais un geste, je le descends ! C’est clair ? »

J’aurai aimé que ma voix ait plus de force, qu’elle vibre plus de rage que de faiblesse. J’ai la main qui tremble malgré ma hargne. Ma vision n’est pas non plus très nette. Il m’est difficile de reculer lentement. Je le fais quand même. Un pas. Un autre. Je compte sur Sha’. Je suis presque à bout.

« Stenson, t’as pas intérêt à les laisser filer ! Il peut pas nous viser tous les deux ! »

Pétasse.
Je tire. La balle se loge juste derrière elle. Je continue de reculer en direction de la porte d’entrée. Au cas où, l’un d’entre eux n’ait pas compris, je vais leur traduire les sous-titres.

« La prochaine fois c’est dans son crâne que je la mets ! Compris ? »

Si elle fait un geste pour nous viser avec son tranquillisant, je lui tire une balle. Si le gamin fait un geste qui me déplaît, c’est à lui que je tire une balle. Le truc, c’est que je peux pas les surveiller tous les deux. J’essaie tant bien que mal. Je continue de reculer jusqu’à sentir le large paillasson sous mes pieds.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Lun 9 Sep - 10:39

Le membre 'Esteban Calloway' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :


--------------------------------

#3 'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Jeremy Stenson


avatar

Messages : 2854

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Mar 10 Sep - 8:24

J’avais encaissé les coups de Calloway sans broncher. Je n’avais pas pris la peine d’esquiver, ni même de riposter, alors que j’aurai pu. Même si je n’étais pas encore aussi bon qu’un agent surentraîné, l’entraînement que je suivais étais sensé me préparer à ce genre de situations. Je l’avais même mis en application tout à l’heure, dans le couloir en appliquant un ou deux reflexe de self défense que j’avais acquis. Mais cette fois-ci, rien. Inconsciemment, je n’avais pas envie de me battre avec lui. Je ne voyais pas l’intérêt de dézinguer les mecs de chez Genome juste parce qu’ils représentaient une infime menace dans le plan machiavélique de Tussle. C’était ma mission, je n’avais pas à discuter les ordres, certes. Mais je n’approuvais pas cette méthode. Il y avait d’autres moyens plus subtils de neutraliser des gens bordel !

O’Hara en profita pour me faire tomber et se rua sur moi, m’attrapant par les cheveux afin de me claquer la tête au sol. Elle avait une force hors norme, j’avais du mal à lutter. Je plaquais mes paumes sur ses épaules et tentait de la repousser.

« T’es sourde ou quoi ? » articulais-je les dents serrées entre deux coups. Elle commençait à me gonfler elle aussi ! Avait-elle si peu d’estime pour sa putain de vie ? Si elle avait vraiment fait un séjour si désagréable que ça dans les geôles de Genetic, pourquoi elle ne se barrait pas putain !
Je lui donnait un violent coup de rein, bloquant une de ses mains au passage, j’inversais nos positions, le regard mauvais :
« Qu’est ce que tu comprends pas quand ton pote te dit BARRE TOI ! »
Ironie ou pas, ils interpréteraient bien ça comme ils voudraient. J’espérais juste que le message avait percuté sa cervelle de piaf dans son corps de tigresse !

A ce moment, je sentis une douleur vive dans mon épaule gauche accompagnée d’un râle :
« Qu’est ce que tu fous ?! »
Je portais la main à tâtons sur mon épaule et retirais la pointe qui y était restée logée. Je poussais un grognement étouffé et roulais sur le côté, libérant Shannon. Par chance, Camilla ne m’avait pas vidé entièrement la capsule, sinon je serais déjà au pays des rêves. Je sentais le liquide brûlant se répandre dans mon épaule, descendre dans mon dos et déjà gagner mon bras. Super ! j’avais bien besoin de ça !

« T’aurais quand même pu attendre qu’on en ai fini pour te venger ! » balançais-je avec ironie.
« Ta gueule ! » grogna-t-elle entre ses dents.

Je tentais de me redresser et je me rendis compte que je ne sentais déjà plus très bien mon dos. Calloway avait rappelé sa furie et la poussait dehors. Il nous menaçait avec un flingue maintenant. Mon flingue !
« Génial ! » répondis-je à voix haute, peinant à me relever. J’avais pris soin de mettre mes mains au dessus de ma tête, comme un gentil garçon bien élevé, des fois qu’il croie que j’allais tenter un truc stupide, même si j’allais effectivement tenter un truc stupide.

Camilla ne trouva rien de mieux que de m’aboyer dessus. Un coup de feu retentit. J’étais debout. Je tournais la tête vers ma coéquipière. Il l’avait évitée... Mais il avait quand même tiré ce con !
« Je crois que dans le langage Genomien, ça veut dire ta gueule chérie ! »
Je la vis pincer les lèvres. J’avais une vague idée de ce qu’elle pensait et je savais aussi ce que jouer les petits malins ne me servirait pas bien longtemps. Je savais ce que j’avais à faire. Si je ne faisais rien, c’était échec de la mission et ça me retomberait dessus, à coup sûr. Je voyais de là l’air satisfait de Cooper et ça me collait la gerbe !

Je lançais un regard appuyé à Forester signifiant que j’étais Ok malgré tout. Il ne pouvait pas nous viser tous les deux hein ? mais elle avait conscience que si je faisais ça, ce serait elle, sa cible… Il fallait que je sois plus rapide que lui.
La moto ? je ne la visualisais pas. Je n’arrivais pas bien à me souvenir de son emplacement exact. Par contre, je visualisais bien la devanture de la maison.
Deux coups de feu… de quoi rameuter tout le quartier et attirer les flics. Il devait y avoir des voisins derrière leur fenêtre en train de guetter ce qui se passait. Ce serait un peu stupide et inconscient de ma part de me téléporter dans la rue… En plus, avec cette connerie de tranquillisant, j’avais un peu du mal à me concentrer. Il fallait que j’agisse vite, car bientôt, je serais soit complètement ankylosé, soit j’aurais le droit à un aller-retour pour le pays des rêves, et mon réveil serait un vrai cauchemar !

Prions pour qu'il n'ait pas les couilles de la descendre ! Il reculait toujours. Lentement. Son pied gauche atteignit le paillasson. Maintenant !

Je me volatilisais et réapparaissait la seconde d'après juste derrière Esteban. Voile noir. Et merde ! J'avais prémédité mon action, sans le voir, je passais mon bras autour de son cou et en profitait pour m'accrocher à lui lorsque je me sentis vaciller. Je collais mon autre main dans son dos, de telle sorte à lui faire croire que je braquais une autre arme sur lui. Je raffermissais ma poigne à mesure que je retrouvais mes esprits.

" Lâche ce jouet ! tu risques de blesser quelqu'un."
Aussi lui chuchotais-je à l'oreille :"J’admire ton courage mec. J’espère que ta gonzesse va avoir la sagesse de t’écouter parce que... je vais t'avouer un truc : Ca me ferait chier de l'embarquer ! Et il faudrait qu'elle dise à tous vos ptits copains d’arrêter de jouer aux super héros, s’ils veulent pas tous se faire descendre. Vous n’êtes pas de taille à lutter. "
Ce n'était pas une menace. J'étais vraiment navré pour eux et c'était sincère. Mais je ne pouvais pas les laisser partir tous les deux sous les yeux de Forester. C'était mon arrêt de mort que je signais si je le faisais et... j'avais une promesse à tenir.
Qu'est ce qui me prenait de faire ça ? Aucune idée. Je n'aimais pas l'injustice, et on va dire que c'était ma façon à moi de me rebeller contre le système pourri jusqu'au trognon. Si Genome était introuvable, des innocents seraient sans doute épargnés, et ça plomberait le plan de Tussle tout puissant ! Un peu idéaliste comme plan…

"Je suis désolé que tu te soit trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment."
J'enfonçais un peu plus mes doigts dans son dos. Je n'avais rien en réalité... juste le reste de la capsule de tranquillisant dont Forester m'avait gracieusement fait cadeau.

Dés:
Oui : Je lui enfonçais sans ménagement la fléchette tranquillisante dans le dos. Celle-ci se déversant de presque tout son contenu, du moins, ce qu'il en restait. Ce n'était une question de minutes avant qu'Esteban ne tombe inanimé sur le sol. "Fait de beaux rêve mon vieux !"
Non : Je lui plantais la fléchette dans le dos mais il me flanqua un coup de crosse dans le crâne. Je fus contraint de lâcher prise, un peu sonné, sans savoir si la dose lui avait été administrée ou pas.

Je le lâchais ensuite, puis courrais dehors à la poursuite de Shannon. Je commençais sérieusement à me traîner, et ma dernière téléportation m'avait affaibli. Elle avait enfourché sa moto et attendait Calloway. J'espérais qu'elle aurait le réflexe de se barrer en me voyant débouler à sa place.

"Aller ! Titre toi !" Marmonnais-je pour moi-même dans ma barbe, comme si je pouvais influencer sa décision.

_______________________________________________________________

"I'll be here...
I'll be waiting...... for you... so......
If you come here......
You'll find me......
I promise."

You know what :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://edfantasy.over-blog.com/
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Mar 10 Sep - 8:24

Le membre 'Jeremy Stenson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Mer 18 Sep - 16:20

Bérézina, c'était genre le nom d'une ville, ou d'une bataille à la con, je m'en souvenais plus trop. Pourtant c'était le premier mot qui me venait à l'esprit quand j'essayais de prendre un peu de recul.

J'avais passé la porte, obéissant à Esteban j'avais couru droit devant moi. Je devais rejoindre la moto, il fallait qu'on parvienne à s'enfuir. Je remontais le cours des événements mais j'étais trop choquée pour réfléchir. Mon instinct me soufflait de fuir de rejoindre genome. Je ressentais le besoin physique de me faire la malle et j'avais du mal à lutter.

Pas Esteban, je ne pouvais pas le planter là, il ne pouvait pas subir ce que j'avais subi. Pas lui, je l'appréciais vraiment ce con, il était mon seul véritable ami dans cette putain de ville.
J'enfourchais la moto et démarrait le moteur. Que faire ? L'attendre ? Non... Il n'était pas en état de courir jusqu'ici... En même temps l'autre ne pouvait pas courir non plus... La cavalerie ? Putain ces deux cons devaient attendre leurs petits amis et ça puait grave pour mes miches.

J'enlevais la béquille décidée à me rapprocher quand je vis quelqu'un débouler, mon cœur empli d'espoir manqua un battement quand je m'aperçus que ça n'était pas Esteban. J'avais envie de hurler de frustration. Si ce type était là ça signifiait qu'Esteban était hors course. Il ne l'aurait pas laissé me rejoindre tout seul.

Je mis les gaz, à fond, le casque d'Esteban sur l'avant bras gauche, j'avais espéré pouvoir le lui balancer avant de fuir. Au lieu de ça, venait ce mec. Je pétais les plombs et fonçait sur lui. Je maîtrisais bien ma bécane mais ça restait risqué, tan pis, il méritait bien que je prenne le risque.

Je frôlais Jérémy tout en étendant mon bras bien à l'horizontale. Il se le prit en pleine tête. Je le vis s'écrouler au sol dans mon rétro et un sourire mauvais orna mes lèvres. Il n'avait eu que ce qu'il méritait. Il pouvait bien crever là, je n'irais pas l'aider. Ceci étant il était évident que je m'en voudrais ensuite à mort si ça devait arriver. Je ne voulais pas devenir un monstre de son acabit.

Je fonçais dans l'allée de la maison pour découvrir Esteban sur le sol, affalé et endormi avec l'autre gonzesse qui le veillait tout en parlant au téléphone.
Elle était armée et franchement pas nette quand on voyait son comportement. Elle avait l'air prête à tout. Je devais m'avouer vaincue.

Je balançais mon casque dans sa direction et elle leva vers moi un regard morne. Elle savait ne pas pouvoir m'atteindre. Pourtant elle me fit un sourire, elle se foutait de ma gueule.
Je secouais la tête, adressais une prière pour qu'Esteban me pardonne un jour et je fit demi-tour. Je chialais comme une madeleine. Je fonçais dans les rues de la ville semant tout éventuel poursuivant avant de rejoindre Genome.

Une fois sur place je m'effondrais dans les bras d'Aaron, totalement catatonique, incapable de dire ce qui c'était passé. Aaron comprit pourtant... Esteban était entre leurs griffes...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Mer 18 Sep - 16:20

Le membre 'Shannon O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   Dim 6 Oct - 0:34

The Judgment a écrit:
La traque a commencé, certaines cibles sont prioritaires comme Aaron O'hara. Une planque est mise en place devant son domicile officiel. Ce sont Jeremy Stenson et Camilla Forester qui sont chargés de cette mission. Jeremy n'a pas le droit à l'erreur, il le sait, d'autant plus qu'il est supervisé par Camilla totalement dévouée à Genetic.

Finalement ils ne sont pas confrontés à Aaron mais à sa cousine Shannon et à Esteban Calloway, chargés par Aaron de récupérer des affaires avant de se terrer dans les murs de Genome. Une mission simple en apparence mais qui se complique rapidement quand Jeremy se téléporte dans la maison.

Calloway se trouve aux prises avec Forester tandis que Shannon peine à échapper à Stenson. Tout se gâte pour les membres de Genome quand Esteban se prend une fléchette de tranquillisant. Il n'est plus en état de fuir, il a beau se défendre comme un beau diable il est fait comme un rat. Il parvient cependant à subtiliser l'arme de poing à Jeremy, il blesse Camilla mais la jeune femme a de la ressource.  Seule Shannon parvient à quitter la souricière, elle se précipite vers la moto tandis que Jeremy parvient à endormir Esteban.

Le jeune homme s'écroule aux pieds de Camilla qui appelle des renforts. Shannon ne peut plus rien faire pour son ami. Elle est obligée de mettre les voiles. A fond sur sa moto pour rejoindre Genome, elle parvient au passage à esquinter Jeremy et le laisse inconscient dans la rue. Elle se précipite chez Genome, parvient à faire un rapport plus que confus à Aaron avant de tomber dans un état catatonique.

Genetic marque un point même si personne ne sort grandi de cette affaire.

Jeremy Stenson est blessé en proie sans doute à sa conscience, mais pour Genetic, il gagne en confiance ; Camilla Forester a besoin de soins et d'une chirurgie pour retirer la balle de son épaule.
Esteban Calloway est maintenant détenu par Genetic, sachant qu'il est malade même si les symptômes ne se sont pas déclarés, il reste à espérer qu'il bénéficiera du sérum... Etre captif de Genetic n'est peut-être pas si négatif ?
Quant à Shannon O'Hara, elle est au plus mal, persuadée que son ami paye pour son incapacité et son inconscience, c'est un vrai zombie ! Avec les chocs successifs qu'elle subit depuis des mois, ne risque-t-elle pas de devenir folle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

RPC #4.2 ♣ La traque n'est que le commencement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: O'HARA'S PLACE-