..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surfin' U.S.A [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Surfin' U.S.A [Terminé]   Mar 2 Avr - 12:57

J'avais vraiment une vie éprouvante depuis quelques temps. Une rupture, une réconciliation par mail, une nouvelle rupture, des doutes sur le fait que mon premier amour fricote avec une de mes pires ennemies. Trop, c'était vraiment trop d'un coup. Ça plus ma grossesse qui me fatiguait et mon boulot plus que trépidant et je me retrouvais épuisée.

On était dimanche, il était 15h et j'avais décidé d'aller me poser à Venice Beach. Profiter d'un peu de détente à l'air libre ne pourrait pas me faire de mal, bien au contraire.
J'arrivais sur la plage relativement déserte en cette saison et m'installais face à la mer une main délicatement posée sur mon ventre rebondi.

Des surfeurs caracolaient sur la crête des vagues et mon regard se perdit, tourné vers l'intérieur. L'introspection n'était pas forcément mon truc en temps normal mais là, c'était différent, j'en avais besoin. Besoin de voir clair, de savoir ce que je devais faire de ma vie. Retourner à Londres ? Rester ? Je ne savais plus vraiment. Ce qui était certain c'était mon désir de protéger Lou de la lutte intestine qui agitait le monde mutant. J'avais fait le nécessaire en rencontrant Elias. J'avais lu attentivement les papiers qu'il m'avait remis et j'avais arrêté mon choix. J'avais ainsi fait le nécessaire pour assurer le devenir de ma fille au cas où il m'arriverait quelque chose. Je ne voulais pas que mes parents obtiennent le moindre droit sur elle. Si quelque chose m'arrivait et que Keaton n'était pas en mesure de s'occuper de sa fille je voulais la confier à Tammy.

J'espérais que la jeune femme serait d'accord de s'en occuper. Il fallait que je l'appelle, que je prenne des nouvelles, Moïra devait se demander ce qui arrivait à Tatie Kate.
Je pris la décision de les appeler en rentrant à mon hôtel dès ce soir. En attendant je sortis mon mp3 de mon sac et fichait les écouteurs dans mes oreilles avant de lancer la lecture aléatoire. Le premier titre qui passa fut Surfin' U.S.A et je souris tant c'était adapté. Je me mis a fredonner le standard des beachs boys tout en observant la mer. J'étais bien, détendue, ça faisait diablement longtemps que ça ne m'était pas arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Mar 16 Avr - 16:09

Dimanche 6 Février 2011 – Vers 15h

The day a door is closed, the echoes fill your soul... They won't say which way to go, just trust your heart to find what you're here for... Open another door but I'm not sure anymore, it's just so hard... La musique démarra alors, accompagnant les paroles sans que je n'y fasse plus attention. Elle était portée ailleurs, perdue dans le lointain, fixant la ligne d'horizon qui se profilait entre la mer et le ciel comme si elle pouvait m'apporter des réponses. Je marchais sans but, pour ne pas dire que j'errais, un casque sur les oreilles et un nouveau baladeur en poche. Ce n'était que le troisième que j'achetais en moins d'un an. Le premier avait terminé au fond de la mer lors d'un choc avec une jeune femme. Daphney... Voilà plusieurs mois que je n'avais plus de nouvelles d'elle... Le second s'était perdu dans la nuit, jeté du haut d'un toit... Ne plus y penser. J'ordonnais à mon cerveau de stopper, mais était-ce vraiment possible d'arrêter quelque chose quand le cœur est douloureux ? Tout prend tellement des proportions astronomiques en un rien de temps...

Je marchais au hasard le long de la plage. Je ne faisais pas parti du groupe des surfeurs qui affrontaient les vagues cet après-midi. Je n'appartenais pas non plus à ces gens qui profitaient du soleil pour se prélasser. Je ne me sentais pas non plus du monde des promeneurs qui avançaient par petits groupes, un air heureux sur le visage et discutant. J'étais un errant, appartenant au monde de ceux qui avancent sans savoir où ils vont. Pas de point de départ, ni de point d'arrivée, le seul objectif, c'était d'arrêter de penser. Les chanceux retrouvaient le sourire au bout d'un moment. Certains finissaient en larmes à force de trop ressasser. Les plus faibles se jetaient du haut d'un rocher, offrant leur corps et leur âme aux vagues, à cette mer entre qui ils remettaient leur destinée. Si je devais faire parti de ceux-ci, peut-être que je laisserai mon baladeur et mon casque sur un rocher avant de sauter. Histoire de laisser quelque chose derrière moi.

Pour le moment, j'étais loin des rochers, toujours sur cette plage. Je ne savais pas trop si l'air me faisait du bien ou non. Un vent léger effleurait mes bras et mon visage. Je ne portais qu'un tee-shirt et un jean. Je n'avais pas songé à me déchausser, il fallait bien que mes baskets servent ce pour quoi elles étaient destinées. Je finis par lâcher cet horizon toujours aussi loin pour m'intéresser à ce qui se passait sur la plage. Et c'est là que je la vis. Une silhouette connue non loin de moi. Elle ne m'avait pas vu, j'avais encore le choix. Tracer mon chemin. Le rebrousser. Ou la rejoindre. Le bon sens voulait que je l'évite. Je déviais de trajectoire pour ne pas lui passer sous le nez. Mon cœur contredisait mon bon sens. Il me disait que j'avais besoin de ma mère. Ce n'était pas elle, je le savais pertinemment mais elle lui ressemblait tellement.

Elle était dangereuse mais à chaque fois que je la regardais je ne voyais que les traits de Nicole. Son sourire. Sa façon de me regarder. Je ne m'en souvenais plus. Je m'imaginais juste que si elle était encore présente, elle poserait son regard ainsi sur moi. Serait-elle fière de ce que j'étais devenu et de celui que je deviendrai ? Mon père me disait que oui. De mon côté je n'avais aucune réponse. Je tentais seulement de vivre du mieux que je pouvais, essayant également d'apprendre de mes erreurs. Et souffrant ces derniers temps même si quelque part je restais celui que j'avais toujours été pour mes proches. Ne rien montrer de ce qui se cachait derrière la façade pour ne pas attirer la pitié ni l'inquiétude. C'était affligeant d'agir de la sorte alors que normalement j'étais d'un naturel plutôt expressif en ce qui concernait mes sentiments. Je grandissais, c'était moche.

Je me rendis compte que je n'étais plus qu'à une courte distance d'elle. Mes pas m'avaient guidé dans sa direction sans même que je m'en rende compte. Machinalement, je portais la main sur mon baladeur pour arrêter la musique. Je retirais mon casque de sur ma tête pour le garder autour du cou. J'avais encore le choix, je pouvais tourner les talons, courir sans me retourner, espérant qu'elle ne se partirait pas à ma poursuite. Je n'en fis rien. Je stoppais à proximité, l'observant. « Si je m'arrête quelques minutes, est-ce que tu vas tenter de me ramener une nouvelle fois là-bas... ? » Comme l'été dernier quand elle avait réussi à me convaincre de l'accompagner à Genetic. Elle avait réussi une fois, je me disais qu'elle se sentirait capable de le faire une seconde. Je me rendis aussi compte que j'avais commis une erreur. Si ça se trouvait, elle ne savait même pas que j'avais quitté le groupe pour rejoindre le camp adverse. Même pas par idéologie, mais par esprit de protection pour mon paternel. Mes prunelles descendirent et là je pris conscience que si je partais en courant, elle ne me rattraperait pas. Kate était enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Ven 19 Avr - 12:08

J'avais ressenti le besoin de m'isoler, de prendre du temps pour moi, pour profiter de cette vie qui grandissait en moi. Naturellement j'avais choisi la plage, la présence de l'océan avait toujours été comme un baume sur mes plaies. Je me sentais libre et pleine de vie quand j'étais face à cette immensité bouillonnante. Ça m'aidait à organiser mes idées à me sentir zen.

Je fredonnais allègrement la chanson des beach boys appréciant la bonne humeur et la légèreté qui se dégageait du morceau. J'avais bien besoin de douceur en ce moment. Relever la tête et voir la mer plutôt que des microscopes et des tubes à essais c'était un bon début.
Au bout de quelques minutes je sentis une présence non loin de moi et je levais machinalement la tête.

Je le reconnus immédiatement et un léger sourire apparut sur mes lèvres alors que je retirais un écouteur afin d'entendre ce qu'il pouvait avoir à me dire. Le morceau suivant démarrait quand il ouvrit la bouche. Il me demandais si je chercherais à l'entraîner de nouveau à Genetic ? Bonne question, réponse plus que simple, jamais de la vie...

J'avais pris conscience durant les semaines passées de tout ce que cette organisation avait de délétère. J'avais perdu tellement à cause d'elle...
Keaton, je n'arrivais pas à me faire à l'idée que c'était fini. Terminé avant d'avoir vraiment commencé. Nous avions en effet passer plus de temps à nous déchirer qu'a vivre heureux ensemble. J'avais vraiment une vie de merde en ce moment. J'allais répondre à Wyatt mais je suivis son regard et une main protectrice vint se poser sur mon ventre arrondi qu'il venait de remarquer.

« Bonjour Wyatt. »

J'avais parlé doucement, ne voulant pas lui donner envie de partir trop vite. Il me semblait sur la défensive ce que je pouvais comprendre. D'un autre coté je n'étais pas prête à supporter une dispute, pas en ce moment, pas alors que je bénéficiais de mon seul moment d'apaisement.

« Non, je ne chercherais pas à t'entraîner là bas. Je suis heureuse que tu en sois parti même si ça te paraîtra certainement difficile à croire. »

J'avais autre chose à lui dire et je me dis que c'était le moment, ça me ferait du bien.

« Je te dois des excuses. Pour ça, pour avoir débarquer dans ta vie avec pertes et fracas, pour avoir dénigrer ton père... »

Pour avoir été là quand on avait tué ta mère, pour ne pas avoir pu retenir les hommes que j'étais sensée diriger... Pour avoir été obsédée par ta vie, pour avoir cru que tu étais l'enfant perdu de ma sœur défunte.

J'avais tant d'excuses à lui faire, c'était un bon début. Devais je lui parler de ma responsabilité dans la mort de sa mère ? Je n'en savais rien, ça risquait de le traumatiser, il me détesterait même si je n'y étais pour rien dans le fond... Ca c'était une chose... Mais est ce que ça pouvait l'aider ? Je l'ignorais... Je ne le connaissais pas assez pour le savoir. J'avais envie de le connaître mieux mais il n'étais pas certain qu'il me laisse faire. Je levais de nouveau les yeux pour accrocher son regard.

« Je te demande pardon. Voilà c'est dit. »

Petite voix claire et douce, bien loin de la femme de glace. Ma fragilité et mon âme pas si sombre transparaissait dans mes propos. J'aimais ce gamin sans pouvoir l'expliquer et pour une fois je n'essayais pas de le manipuler ou d'obtenir quelque chose de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Mar 30 Avr - 18:51

J'avais hésité à m'approcher de Kate. Je ne la connaissais pas vraiment mais je savais de quoi elle était capable. J'avais entendu quelques bruits de couloirs à Genetic à propos de sa froideur, de son côté impitoyable. De mon côté, je ne pensais pas qu'elle était aussi froide qu'on le disait. Je ne savais pas pourquoi mais elle ne s'était jamais comportée de la sorte avec moi. Peut être une fois ou deux mais guère davantage. Ce qui m'inquiétait à son sujet, ce n'était pas son comportement mais son pouvoir. Je ne pouvais pas le définir mais un jour il y avait eu un retour de bâton. Elle m'avait fait ce que j'étais capable de faire aux autres. Je ne sais pas comment elle s'y était prise mais ça m'inquiétait. Nous n'avions jamais parlé de son pouvoir. Je savais juste qu'elle en possédait un, qu'elle l'avait utilisé un peu contre moi. C'était tout. À présent le danger était écarté, du moins je le supposais. Si je m'arrêtais quelques minutes, j'avais l'option de partir en courant. Il fallait seulement que je garde une certaine distance. Pour le reste, je ne m'inquiétais pas. Elle était enceinte, j'aurai une longueur d'avance dans une course poursuite.

Quelque chose avait changé. Je ne saurais dire quoi exactement, mais la femme qui se tenait devant moi ne semblait pas être celle que j'avais connu quelques mois auparavant. Elle protégeait son ventre en posant sa main dessus. Kate me semblait plus douce. Si c'était une vision, elle me paraissait agréable. Pourquoi ? L'explication était simple. Je gardais cette image de ma mère, de la douceur. Je me plaisais à imaginer qu'elle avait toujours été ainsi. Et de voir Kate agir de la sorte, je faisais une retranscription. Ce n'était pas une bonne chose, je m'en doutais mais pour une fois, j'avais besoin de ça. Quelque chose à laquelle me raccrocher même si ce n'était qu'une illusion qui n'existerait que quelques minutes. Avant que chacun reprenne sa route et s'occupe de sa vie. À moins que Kate cherche à me ramener à Genetic. Je ne l'espérais pas. Je ne souhaitais pas me battre, surtout avec elle.

La jeune femme avait raison. Je ne comprenais pas trop ce revirement de situation. Elle avait tout fait pour m'entraîner à Genetic et à présent elle était heureuse que je n'y sois plus. Changement radical. Je ne comprenais pas et elle m'intriguait du coup. À tel point que je pris place en face d'elle, posant mes fesses sur le sable chaud. Bonne initiative que je pris là car la suite me prit quelque peu au dépourvu et si je n'avais pas posé mes fesses, mes jambes auraient fini par ne plus me porter. Kate Reynolds, celle qui était réputée pour être la femme de glace de Genetic s'excusait auprès de moi. Où allait le monde ? Sans doute à sa perte pour ce changement de comportement. Comment devais-je réagir ? Lui pardonner ? Me méfier ? Je ne savais pas trop. « Tu as eu une opportunité pour m'approcher, tu l'as saisie, tu as eu raison. Ça m'a permis de grandir. » Ce qui était vrai, je n'avais jamais autant grandi qu'au cours des derniers mois, quand j'avais enfin eu connaissance de tout ce qu'on me cachait. Le choc avait été brutal mais en quelque sorte nécessaire. Je ne pouvais pas rester dans le monde des enfants toute ma vie. Une vie à la Peter Pan, très peu pour moi.

Mes sourcils se froncèrent. Le doute venait de naître en moi. Kate Reynolds qui me demandait pardon... « Ils t'ont fait un lavage de cerveau au cours des derniers mois... Tu me semblais... différente auparavant... Pas que je ne sois pas surpris en bien... Mais... disons que ça fait bizarre vu le peu que j'ai entendu sur toi... » Alerte rouge. Une lumière clignotait dans un coin de mon esprit. Si ça se trouvait la vraie Kate Reynolds était seulement endormie et en parlant de ce changement, je risquais de réveiller la bête qui sommeillait en elle. Un peu comme dans les cent deux dalmatiens. Cruella d'enfer qui a suivi une thérapie pour ne plus faire une fixation sur son manteau de dalmatiens... il a suffit d'une chose pour déclencher le tout et que l'ancienne Cruella revienne. Une seule sonnerie... peut être que l'on avait hypnotisé Kate sans qu'elle s'en rende compte. C'était abracadabrante comme explication mais tout à fait plausible quand on connaissait un tant soit peu les méthodes de Genetic.

En plsu de ce changement de comportement, il y avait une autre question qui me triturait l'esprit. J'hésitais à la poser. Je tergiversais quelques secondes, prenant une poignée de sable dans ma main droite que je laissais échapper et glisser entre mes doigts. Je regardais le sable s'écoulait lentement, comme il peut le faire à l'intérieur d'un sablier. Quelques secondes de contemplation avant que mes prunelles azur se posent de nouveau sur Kate. « Pourquoi m'avoir choisi ? » Je n'avais jamais su pourquoi elle avait fait une fixation sur ma personne, faisant des pieds et des mains pour m'éloigner de mon père et me ramener à Genetic. Je ne comprenais toujours pas à l'heure actuelle. Elle semblait être dans un bon jour, j'aurais peut être enfin une explication aux différentes questions que je me posais. La balle était à présent dans son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Sam 4 Mai - 13:29

Il acceptait mes excuses, en tout cas il ne les envoyaient pas aux pelotes. C'était un bon début pour cette conversation même si ça se corsa par la suite. Ses questions amenèrent un sourire sur mes lèvres dans un premier temps, jusqu'à la dernière en fait.

Pour ce qui était d'un possible lavage de cerveau et des changements qui s'opéraient en moi pas de soucis. J'avais effectivement beaucoup changé en quelques semaines à peine. En fait j'étais revenue sur les rails de ma jeunesse, j'avais retrouvé un semblant d'équilibre et d'envie de bien faire. Grâce à Keaton et surtout grâce au fruit de notre amour qui grandissait en moi. Je caressais doucement mon ventre sentant ma petite fille qui gigotait et semblait avoir décidé de refaire la décoration de ses appartements si on en jugeait par son agitation.

C'était une façon de me recentrer de décider de ce que j'allais répondre. Jouer cartes sur table ? Etre sincère ? C'était logique sans doute pour la majorité des gens, mais pas pour moi. J'avais l'habitude de mentir, de tricher, de manipuler et de me servir des émotions des autres pour les mener là ou je voulais.

Depuis quelques mois maintenant je rejetais cette façon d'être et de faire... Pour autant c'était ancré en moi. Ne pas me livrer, me protéger de tout et de tous... Peut être que cette rencontre avec Wyatt était un signe ? Peut être qu'il était temps que je baisse ma garde, que je vive, que je parle, sans me soucier des possibles conséquences ? Je n'en savais rien mais je décidais de faire comme si.

« Je ne sais pas ce que tu as entendu sur moi, par contre je sais où, et je me doute que ça ne devait pas être très agréable. Disons qu'on va faire comme si ces racontars n’existaient pas. Je suis heureusement bien plus complexe que les bruits de couloirs de Genetic peuvent le faire croire. »

Je lui souriais gentiment en disant ça, j'avais le sentiment de reculer pour mieux sauter sa dernière question toujours présente dans mon esprit.
Pouvait il entendre que j'étais là le jour de la mort de sa mère ? C'était violent, j'étais responsable... Pas directement de son décès mais bien de l'équipe qui avait fait n'importe quoi...
Je me passais une main dans les cheveux avant de poursuivre.

« En plus tu as raison, j'ai changé, sans doute la perspective d'être bientôt mère qui me fait cet effet. »

Ça me faisait bizarre de me rendre compte que ce changement intime se voyait autant. Pouvait on maintenant lire en moi comme dans un livre ouvert ? Moi qui avait toujours été si secrète ? La femme de glace semblait avoir fondu comme neige au soleil et je n'arrivais pas encore à me convaincre que c'était une bonne chose.

« Pourquoi t'avoir choisi ? C'est une bonne question. »

Une dernière pause le temps d'une grande inspiration comme avant un plongeon. Je me lançais vers l'inconnu et je n'aimais pas ça du tout.

« Quand j'étais jeune, j'avais une sœur. Une sœur jumelle qui me ressemblait trait pour trait. Ça n'était pas ta mère, c'était vraiment ma sœur. Quand elle est morte, elle était enceinte. Enceinte d'un petit garçon qu'elle avait décidé d'appeler Killian. »

J'avais mal rien que d'en parler, les larmes menaçaient comme à chaque fois que j'évoquais Shannon.

« Quand je t'ai vu la première fois j'ai cru que tu étais ce petit garçon, je ne sais pas, j'ai déconné. »

On ne pouvait plus sincère, même si j'omettais le fait que je l'avais vu bien avant notre première rencontre officielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Ven 10 Mai - 20:16

On avait tous des préjugés dans la vie. On avait beau dire, démentir, il y avait toujours un moment où l'autre durant lesquels ces préjugés l'emportaient sur le reste, parfois bien malgré nous. Nous pouvions prendre un exemple. Tous les jours, on se rend dans un lieu. Durant le trajet, on croise une personne. Celle-ci nous semble froide d'apparence. Elle nous donne l'impression de toujours faire la tête et ne semble pas ouverte du tout. Un jour, par le plus grand des hasards, on doit intercepter cette personne pour lui parler, dérogeant ainsi à nos habitudes de la croiser sans jamais lui adresser une parole. Et à ce moment là, on se rend compte que cette personne n'est pas comme on le supposait, qu'elle est beaucoup plus chaleureuse, plus souriante qu'elle le laissait percevoir. On avait juste un préjugé sur elle car derrière la façade où elle se cachait quotidiennement au moment de la croiser, on n'aurait jamais soupçonné qu'elle puisse être ainsi. C'était un beau préjugé que l'on s'était construit à son sujet. La réalité avait fini par remettre les choses à leur place.

Il me semblait que cette réalité commençait tout doucement à en faire de même au sujet de Kate Reynolds. Cette femme avait toute une réputation qui la précédait dans les couloirs de Genetic. Mais qui était-elle vraiment ? Peut être qu'en cette journée, je découvrais vraiment le visage qui se cachait derrière la femme de glace. Peut être aussi qu'elle me menait par le bout du nez, m'amenant où elle le souhaitait et je tomberai dans le panneau comme le novice que j'étais. Je ne l'espérais pas. Cette Kate que je découvrais me rappelait ma mère, du moins le souvenir que j'avais d'elle. Je restais sur mes gardes et pourtant j'avais envie de me raccrocher à elle. C'était des sensations contradictoires qui m'animaient. Kate ne m'aidait pas vraiment en affirmant qu'elle était plus complexe que des bruits de couloirs. Si elle m'avait contredit, si elle s'était comportée comme elle avait l'habitude de le faire, je ne serais pas en train de me tisser cette très fine toile de souvenirs et de moments passés en sa présence.

Cependant, il y avait un point qui me travaillait et au bout de longues secondes à hésiter, je finis par me lancer. Je souhaitais savoir pourquoi cette femme s'était intéressée à moi. Pourquoi le sosie de ma mère m'avait remarqué et avait tout fait pour m'attirer dans la toile qu'elle avait tissé et sur laquelle je m'étais accroché bien trop facilement. Elle devait avoir une motivation derrière. Si durant l'été, je ne m'étais pas interrogé à ce sujet, plusieurs mois s'étaient écoulés depuis. J'avais vécu aussi beaucoup de choses en très peu de temps. J'avais failli mourir et j'étais resté plusieurs jours dans le coma. On ne vivait qu'une fois et peut être que je n'aurais plus jamais l'occasion de poser cette question ou de croiser Kate après cette discussion. Il était temps que je sache, j'avais besoin de savoir. Je comptais sur sa perspective de devenir bientôt mère pour m'aider à m'apporter des réponses. On ne pouvait pas laisser un enfant dans le doute et même si j'avais dix huit ans, j'étais encore un enfant sur quelques points aux yeux de la loi.

Je n'avais aucune assurance qu'elle me répondrait. Elle sembla même se poser la question. Un silence suivit et je crus durant un très court instant que je ne connaîtrais jamais ses motivations. Pourtant, elle prit une inspiration et se lança. Kate Reynolds avait une sœur. Jumelle qui plus elle. Mon esprit ne réussit pas à l'imaginer. C'était perturbant de voir dans ma tête ma mère et à ses côtés deux répliques qui lui ressemblaient trait pour trait. Le monde créait de grandes différences mais il laissait émerger également des ressemblances. J'avais perdu ma mère. Kate avait perdu sa sœur. Il ne restait plus qu'elle sur les trois. La douleur qu'elle pouvait ressentir face à cette perte, je la comprenais pour avoir vécu la même chose. Je ne dis rien, cela ne servait à rien d'exprimer que je comprenais sa peine. Elle le savait. Par contre sa peine était plus grande que la mienne. Sa sœur était enceinte à sa mort, elle attendait un garçon. Est-ce qu'il m'aurait un peu ressemblé ? La science recelait de mystères que l'on ne pouvait pas encore tous expliquer. La génétique en faisait parti.

À songer à ce garçon et à cette sœur qui ressemblait aussi à ma mère, un doute commença à émerger en moi. Très mince, si infime que je tentais de le refouler. La suite ne m'y aida pas du tout. La première fois qu'elle m'avait vu, Kate avait pensé que j'étais ce petit garçon. Voilà d'où venait son intérêt sur ma personne. Ce que je ne comprenais pas, c'était que je ne l'avais jamais croisé jusqu'à notre rencontre quelques mois auparavant. Comment pouvait-elle savoir que ma mère était le sosie de sa sœur et donc que je pouvais avoir des traits de ressemblance avec ce neveu perdu ? « Il y a quelque chose que je ne comprends pas... » Est-ce que je devais me taire ou laisser sortir mes interrogations. Kate semblait bien disposée pour me répondre. Je n'étais pas aussi enthousiaste de mon côté pour avoir des réponses à mes questions brusquement. Je craignais que les souvenirs que j'étais en train de me forger et que ce doux rappel de mon passé à travers ses traits ne finissent pas s'effondrer pour me ramener à la triste réalité. Je ne pouvais pourtant pas me taire, je savais que ça me rongerait jusqu'à ce que j'obtienne des réponses à mes questions. « La première fois que l'on s'est vus, c'était l'année dernière... Comment tu pouvais savoir que ma mère te ressemblait et ressemblait à ta sœur ? Que je pouvais avoir des ressemblances avec ce bébé ? Je ne t'ai jamais vu avant mais est-ce que tu connaissais ma mère ? Il y a quelque chose qui m'échappe... » Je n'étais plus en âge de me contenter de réponses telles que « parce que » ou « c'est comme ça », ou une quelconque autre réponse bateau que l'on fournissait aux enfants. J'attendais une explication mais quelque chose au fond de moi me disait que je ne voulais pas l'entendre. Est-ce que j'espérais un mensonge de la part de Kate pour adoucir la réalité ? C'était plausible.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Ven 21 Juin - 13:26

Je m'engageais sur un terrain glissant, c'était écrit en grand sur le front de ce gamin. Et pourtant je fonçais tête baissée. Peut être parce que j'étais un peu conne ? Ou bien simplement parce que je lui devais au moins ça...

Je n'avais pas tué sa mère mais j'étais là bas cette nuit là. Si je n'avais pas choisi cette voie, si je n'avais pas perdu le contrôle de mon équipe peut être serait elle encore en vie ? Peut être... C'était un mot si simple, et si douloureux...

Peut être que j'allais être une bonne mère, mais peut être pas... Peut être que Keaton et moi avions encore un avenir... Toujours ce putain de peut être qui me sortait par les yeux.
J'avais envie de hurler, de me lever et de tourner les talons, j'avais envie de fuir, loin de lui, loin de mes erreurs passées.

Je ne le fit pas, au lieu de ça je décidais de laisser tomber le masque. J'allais me montrer sans fard, sans artifice et jouer cartes sur table pour changer. J'avais besoin de ça pour aller vraiment de l'avant. J'avais changé et il fallait que ma façon de faire change elle aussi.

C'était un tournant dans ma vie même si j'essayais de me la jouer cool. Je resserrais légèrement les mains autour de mon ventre, comme pour protéger ma fille des mots atroces que j'avais à prononcer.

« C'est normal que tu ne comprennes pas tout. Je ne t'ai pas tout dit. C'est pas vraiment facile à dire tu vois. Tu vas sans doute me détester plus encore. »

Géniale comme façon d'amorcer la conversation, on sentait le médecin très pro la dedans... Pfff ridicule, je n'avais pas 12ans je devais assumer mes actes et parler vrai pour une fois.

« Je ne connaissais pas ta mère, mais je l'avais vue. Toi aussi, tu étais tout petit. C'était le soir ou elle est décédée. Je suis désolée Wyatt j'étais là. Je devais contrôler l'équipe qui a déraillé. Nous devions vérifier le statut mutant de ta mère et peut être faire quelques tests. A aucun moment il ne s'agissait de tuer qui que ce soit. Je te le promet, pour ce que ça vaut. »

Je respirais fortement n'osant même pas le regarder.
Je venais de lui envoyer dans la tronche que j'étais la personne qu'il pouvait tenir responsable de la mort de sa mère. Il allait sans doute me sauter à la gorge...

« L'homme qui a tué ta mère a perdu la vie quand j'ai copié ton don je suis partie en sucette, j'ai ensuite fait un coma. Après j'ai cherché ta trace pour te surveiller de loin. Je ne l'ai pas tuée Wyatt mais je suis tout de même responsable, je comprendrais que tu me haïsses.  »

Des larmes coulaient sans que je les retiennent, j'avais peur, peur de son jugement, peur aussi qu'il ne décide de se venger. Pas pour moi, mais pour Lou...

Mourir ne m’inquiétait pas avant, mais maintenant il y avait ma princesse qui devait voir le jour. Je finis par prendre mon courage à deux mains et posait les yeux sur Wyatt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Lun 1 Juil - 3:05

La veille, mon père m'avait donné des photos de Nicole pour que je ne l'oublie pas. Aujourd'hui, j'étais assis dans le sable en face de son sosie. En très peu de temps, le destin me permettait de ne pas oublier mes souvenirs, les ravivant au contraire. Pourtant, toujours ce même destin décidait également de changer la courbe de la route qu'il me faisait emprunter. Je sentais que je n'aurais pas du m'interroger. Je percevais que les réponses ne me conviendraient pas. Je ressentis un frisson dans le dos avant même que la jeune femme ne commence à me répondre. Elle n'avait encore rien dit mais je notais comme un geste protecteur envers son enfant quand elle posa la main sur son ventre. C'était si dur que de dire la vérité ? À croire que c'était une coutume chez tous les adultes d'avoir des secrets pour les enfants. Je ne comprenais pas. Peut être qu'un jour leurs raisons m'apparaîtraient un peu moins obscur si je devenais à mon tour père.

Kate finit par se lancer. Ainsi, elle ne m'avait pas tout dit. J'avalais ma salive sans avoir prononcer un mot, ne souhaitant pas la couper dans son élan. Pourquoi pensait-elle que je la détesterai encore davantage ? Ce n'était pas le cas jusque présent. Je ne la détestais pas même si elle s'était servie de moi. C'était plus fort, cela devait être dans mes gênes. J'avais du mal à ne pas aimer les gens. Il y en avait que je n'appréciais pas mais le verbe détester, c'était un peu fort. Rares étaient les personnes pour qui je l'employais. Je frissonnais une nouvelle fois, sans savoir si c'était provoqué par l'air frais qui m'effleurait ou le fait d'entendre qu'elle avait déjà vu ma mère. Je n'eus même pas le temps de me poser la question que je me figeais. Elle nous avait vus ce fameux soir ? Mais.... ? Que... ? Je ne réussissais pas à formuler une seule interrogation tant j'étais abasourdi par sa révélation. Je ne me souvenais pas d'elle.

La suite fut bien pire. Elle était présente. Elle contrôlait les gens qui avaient tué ma mère. J'eus un mouvement de recul, horrifié. C'était un cauchemar. J'allais me réveiller. Je ne souhaitais pas y croire. Mes doigts s'enfoncèrent dans le sable, prenant une poignée au passage qui glissa le long de ma peau. J'étais en état de choc. Treize que j'espérais la vérité et à présent que je l'obtenais enfin, j'aurais voulu ne jamais l'entendre. Ma mère était une victime de la volonté de la science de progresser. Elle avait perdu la vie pour des putains de tests que l'on voulait faire sur elle. Et sur moi. Une larme roula le long de ma joue sans que je ne parvienne à la contrôler. Cette femme qui se tenait en face de moi... Qui ressemblait à ma mère... « Tu es un monstre... »

Je me relevais pour me remettre sur mes jambes. Je n'avais plus de sable dans mes mains, mes poings s'étaient seulement refermés. Je désirais la frapper. De toute mes forces pour lui faire payer ce qu'elle m'avait pris. Si ce n'était pas elle qui avait tiré sur ma mère, elle était tout autant responsable que les autres. Les larmes jaillissaient. J'étais en colère, triste. Anéanti par cette vérité qui venait de me frapper en plein visage. J'esquissais un geste dans sa direction mais m'arrêtais sans l'avoir tapée. Son ventre. Ce bébé qui était à l'intérieur m'empêchait de le faire. J'étais bagarreur mais j'avais des principes. Et si j'acceptais de déroger à l'un d'eux en tapant sur une femme, mon esprit bloquait pour mettre en danger un bébé qui n'avait rien demandé à personne.

« Comment as-tu pu... ! Tu ne mérites même pas d'être mère. Pas après ce que tu m'as fait ! Tu lui diras à ton enfant ? Tu lui diras que t'es une meurtrière ? » J'étais en train de perdre le contrôle de mes nerfs. Qui pourrait m'en blâmer après une telle révélation ? Je reculais d'un pas. Une douleur me traversa. Mon pouvoir se déclenchait. Je ne pouvais pas l'arrêter et même si j'avais été en mesure de le faire, je n'étais pas certain que je l'aurais voulu. C'était de sa faute. Ma mère était morte à cause d'elle. « Morte juste pour des tests... » Ma main droite se posa sur ma tempe. Ma tête allait exploser. Je plissais les yeux, me courbant à cause de la douleur. « Je te hais Kate... » Je jetais un regard dans sa direction. Les larmes que je voyais couler le long de ses joues ne suffirent pas à m'arrêter. Mon pouvoir était vraiment activé et il allait faire des ravages.

Spoiler:
 


Je me pris la tête à deux mains. « J'ai mal.. » Et si mon pouvoir faisait des ravages sur une autre personne, il en était de même pour moi. Les émotions étaient trop fortes, l'emprise du pouvoir également. Je n'allais pas tarder à m'effondrer comme c'était parti.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Lun 1 Juil - 3:05

Le membre 'Wyatt P. Callahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Lun 1 Juil - 12:56

La réaction de Wyatt fut à la hauteur de la violence de mes propos. A quoi est ce que je m'attendais d'autre ? Il avait mal, il était blessé et c'était de ma faute. Quand il prit la parole ce fut pour me traiter de monstre. Je voyais bien à quel point il était bouleversé. Il semblait sur le point de me frapper mais un regard sur mon ventre suffit apparemment à l'en dissuader.

Je m'étais remise debout prête à fuir pour mettre ma petite fille en sécurité si c'était nécessaire. Je fis un pas pour m'éloigner mais l'état de Wyatt me figea sur place. Il tremblait, se tenait la tempe et manifestement n'allait pas bien.

Un tilt résonna dans mon esprit en chantant « capacité », c'était évident. C'était encore un gosse et je le confrontais à une angoisse massive tout d'un coup. Vraiment très malin ça...
Je devais l'aider, je n'avais pas le choix, fuir serait plus facile mais... Je n'avais pas le droit à la facilité, pas alors qu'a cause de moi il avait perdu sa mère. Il avait raison j'étais un monstre, et je comprenais sa haine à mon encontre.

Il paniquait ou en tout cas ne gérait plus ses émotions et son pouvoir s'activa sans doute. En effet un homme qui allait très bien l'instant d'avant appelait maintenant au secours. Je fis les quelques pas qui me séparait de Wyatt et lui attrapait les poignets pour attirer son attention.

« Je ne pourrais jamais me pardonner ce qui est arrivé ce jour là. Et tu as raison plus personne ne doit jamais mourir à cause de ces tests. Je ne vais pas te demander pardon Wyatt, ce serait idiot. Il est normal que tu me détestes, mais ne te mets pas en danger. Pas a cause de moi. »

Je parlais doucement essayant de pénétrer le brouillard de ses émotions. J'avais copié sa capacité sans même y penser moi aussi bouillonnante d'émotions contradictoires.
Je le relâchais, ne voulant pas lui imposer ce contact physique qui devait le répugner. Ces mots avaient portés et je me sentais mal, salie... Les larmes coulaient le long de mes joues et nous devions attirer l'attention. Il fallait parler bas, ça n'était pas un sujet que l'on pouvait développer au vu et au su de tous.

« Ce n'est sans doute qu'une faible consolation mais je te promets que je n'ai jamais voulu qu'il lui arrive malheur. Je n'ai rien pu faire... Je me suis précipitée pour l'aider mais il était déjà trop tard. »

Je méritais la haine de ce garçon mais elle me faisait mal. J'avais reporté sur lui une part de mon affection pour ma sœur. C'était bizarre et tordu mais ça m'avait accompagné pendant des années. J'avais l'impression de le connaître depuis toujours, comme le neveu que j'aurais du avoir.

Cette haine était terrible mais elle le protégerait peut être d'une nouvelle incursion au sein de Genetic. Je voulais qu'il vive heureux, loin de tout ça. Il avait bien assez souffert.
Je lui avais répété mes excuses minables et maintenant j'attendais, quoi au juste ? Qu'il me frappe ? Qu'il parte ? Qu'il s'effondre ? Tout était possible et j'étais prête à assumer. Ça n'était que justice, justice pour l'âme de Nicole à qui je devais bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Sam 10 Aoû - 16:12

J'avais cru pouvoir garder vivant un morceau de mon passé grâce à elle. Car elle ressemblait à ma mère, qu'elle me permettait de garder une partie d'elle intacte. Je m'étais raccroché à quelque chose dont je n'aurais pas du attacher autant d'importance. Tout était en train de s'effondrer à cause de ses révélations. Responsable de la mort de Nicole... Toutes ces années, je m'étais demandé quelle serait ma réaction quand j'apprendrais enfin la vérité. À présent que c'était chose faite, ma réaction était plus violente que ce à quoi je m'étais attendu, et surtout préparer. J'avais pensé pouvoir garder mon calme. Il n'en était rien. J'avais pensé pouvoir garder le contrôle. Cela ne fonctionnait pas non plus. Ma capacité partait en vrille. Elle s'était déclenchée et prenait de l'ampleur au fil des secondes qui défilaient. Les coups portés au niveau de mes tempes également. Les moments où je perdais autant le contrôle étaient rares. Celui-ci en faisait parti. J'étais parti pour m'évanouir d'ici quelques minutes si je continuais dans cette direction, si personne ne m'arrêtait.

Kate tenta de le faire. À travers le brouillard de mes larmes, je la vis se rapprocher. Elle m'agrippa les poignets et quand ses doigts entrèrent en contact avec ma peau, cela me donna envie de vomir. Elle me répugnait, le moindre contact avec elle me repoussait à un point qu'elle n'imaginait même pas alors que quelques semaines auparavant, je n'aurais pas été contre qu'elle me prenne dans ses bras et me fasse un câlin, comme ma mère pouvait m'en faire, pour me rappeler ce que cela faisait d'avoir une étreinte maternelle.

Elle me demandait de ne pas me mettre en danger. Quelle bonne blague. Treize ans en arrière, cela ne l'avait pas gênée quand ma capacité s'était déclenchée pour la première fois à cause de son groupe. Les sanglots coulaient toujours le long de mes joues. À travers le brouillard de larmes qui me gâchaient la vue, j'eus un léger hoquet. Puis un mouvement vif de recul pour me dégager alors que ses mains me lâchaient. « Ne me touche plus jamais... » Sinon quoi ? J'utiliserais mon pouvoir sur elle sans hésiter ? J'en avais tellement envie. Pourquoi ma conscience me l'interdisait et surtout pourquoi mon don foirait comme à son habitude. J'entendis les appels au secours de l'homme non loin de nous. Je compris très vite que j'en étais le fautif. Je respirais profondément, tentant de me calmer. Ce n'était pas une mince affaire, je ne comprenais pas comment certaines personnes faisaient pour ne pas réagir et rester d''apparence calme.

À force de respirer profondément, j'eus l'impression de reprendre le contrôle sur mon pouvoir. Ce n'était peut être qu'une fausse impression et à tout moment, il allait déraper de nouveau. Dans tous les cas, les douleurs que je ressentais au niveau de ma tête s'atténuèrent quelque peu. L'homme que j'atteignais commença à moins se plaindre, comme si l'emprise s'était retirée sur lui. Je regardais brièvement dans sa direction. Il n'était qu'un innocent au milieu d'un conflit entre mutants. Un simple humain qui n'avait rien demandé. Je ne pouvais pas le tuer, ni même lui faire du mal. Même si j'étais en colère, triste, j'avais tout de même un bon fond en moi, qui m'empêchait de devenir une machine à tuer. Mes idéaux n'étaient pas chez Genetic, je l'avais très vite compris. Alors je continuais à prendre sur moi, tout en le regardant pour ne plus déraper. Oublier tout ce qui m'entourait pour me concentrer. Mon père ne cessait de me le répéter depuis des années pour que j'apprenne à me contrôler. Ce n'était pas évident, j'étais loin d'avoir la maîtrise de mes émotions. J'y travaillais pourtant. Et cela pourrait fonctionner s'il n'y avait pas de bruits parasites autour. Comme Kate qui jugea bon de reprendre la parole.

Ma tête se tourna dans sa direction et je la foudroyais du regard. « Une faible consolation ? Tu n'as jamais voulu qu'il lui arrive malheur ? Mais tu t'attendais à quoi ? Tu crois qu'on peut se servir ainsi des gens en leur enlevant leur liberté pour mener des expériences sur eux ? On avait une vie tranquille avant que tu arrives ! J'avais une mère, un père, j'étais loin de Los Angeles et de Genetic. Tu as brisé tout ça pour avoir des cobayes, tu nous prenais peut être pour des mini Frankestein sur qui vous pourriez faire des expériences. » Il y avait tellement de choses que je pouvais dire, tellement de haine et de rancoeur qui pouvaient sortir de mes lèvres. Si elle parlait bas, ce n'était pas du tout mon cas et des personnes commençaient à nous regarder. On attirait l'attention, surtout moi, du moins il me semblait. J'avais envie de la taper mais je ne pouvais pas à cause de son bébé. J'avais envie d'utiliser mon pouvoir mais ne maîtrisais pas assez mes émotions pour l'atteindre. Je tentais de réfléchir sur ce que j'allais faire mais tout un flot de contradictions entraient en collision dans mon cerveau. C'était comme si les choix se succédaient sous forme de cartes sur un tapis roulant qui défilait et il fallait que j'en tire une. Ce que je fis.

« Peut-être qu'il arrivera la même chose à ton enfant quand il sera né. Qu'il perdra sa mère comme j'ai perdu la mienne. J'espère pour lui qu'il aura un père comme j'ai pu avoir. C'est ce que je lui souhaite... Tu ne mérites pas de porter la vie... Ni même de vivre... » Et sur ces quelques mots, je tournais les talons. Mes poings étaient serrés, à m'en faire mal. Il était impossible de dire si c'était une menace que je venais de proférer. Est-ce que je la tuerai une fois qu'elle aurait accouché pour me venger ? Est-ce que je souhaitais que quelqu'un d'autre commette ce crime à ma place pour que l'histoire se répète dans sa famille ? Je m'éloignais, ne me retournant pas. À quoi bon, si je le faisais, je perdrais le contrôle de nouveau et cette fois je tomberai bel et bien évanoui. L'utilisation de mon pouvoir m'avait affaibli, je ne pouvais pas avoir de nouveau une utilisation aussi intensive de celui-ci sans en subir les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Kate Reynolds


avatar

Messages : 1633

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Mar 3 Sep - 12:42

J'avais tout livré, sans rien omettre, sans mentir. Sans me cacher derrière de beaux principes. J'étais responsable de la mort de sa mère et maintenant il le savait. J'avais honte, la culpabilité me rongeait. Ce n'était pas moi qui avait appuyer sur la détente mais c'était tout comme.

Sous le feu de son regard j'avais envie de m'enfoncer dans le sol, envie de disparaître. Quand il ouvrit la bouche ses propos me firent l'effet d'une gifle. Un monstre ? En étais je vraiment un ? Peut être avait il raison, peut être que je ne méritais pas d'être mère... Serais je capable de protéger ma fille de toute cette souffrance, de tout ça...

Les derniers mots firent redoubler mes larmes. Il me haïssait... Pouvais je seulement l'en blâmer ? Bien sur que non... Il avait perdu les pédales par ma faute, l'homme qui se tordait sur le sol non loin de nous en témoignait. Lui attraper les poignets et parler avait été mon seul réflexe. La risposte ne tarda pas. Il se libéra de mon emprise en exigeant que je ne le touche plus jamais.

C'était fou comme les mots pouvaient faire mal. Plus que des coups... Et encore ce n'était rien par rapport à ce qui vint ensuite. J'avais essayé de lui expliqué. De lui faire comprendre que jamais je n'avais souhaité la mort de qui que ce soit. Encore moins de sa mère... Elle me rappelait tellement Shannon...

Ces mots furent d'une dureté incroyable. Il souhaitait ma mort, il pensait que je ne méritais pas de donner la vie. Il pensait que je ne méritais pas de vivre... Peut être qu'il avait raison après tout. Peut être que j'étais bel et bien cette reine de glace, ce monstre dénué de sentiment qui méritait de crever la gueule ouverte ? J'avais changé, je n'imaginais plus traiter quelqu'un en cobaye, mais je l'avais fait...

Était il possible de se racheter après ça ? J'étais prise dans un intense flot de questions et je le vis tourner les talons comme dans un brouillard. Il s'éloignait... Je ne pouvais pas le laisser partir ainsi. Je lui couru après, ralentie par ma grossesse mais malgré tout portée par ce flot d'adrénaline qui déferlait dans mes veines. Je me plantais devant lui et le défiait du regard espérant lui imposer le silence et l'obliger à m'écouter.

« Souhaites ma mort si tu le souhaites. Je le mérite peut être. Je suis un monstre, c'est bien possible. Mais cette petite fille que je porte n'a rien demandé, elle n'a commit aucune faute. Je suis du mauvais coté, tu peux me juger responsable de tous les maux, j'ai gaché ta vie. Tout ça c'est vrai. Je l'ai fait pour des raisons qui paraissent plus que dérisoires maintenant, mais c'était dans un but précis. Je voulais éradiquer ce gène, empêcher qu'il n’entraîne d'autres décès. Empêcher que des gens ne meurent par sa faute, comme ma sœur, comme ta mère. J'ai dépassé les limites, je suis devenue pire que ceux que je combattais. Tout ça est vrai, tu peux me le jeter à la figure, tu ne seras jamais aussi méchant que je le suis avec moi même. Menaces moi autant que tu veux. Par contre ne t'en prend jamais à ma fille, jamais tu m'entends ?  »

Ma voix c'était brisée sur ces derniers mots et je repris ma course folle en sens inverse avant de tomber à la renverse quelques mètres plus loin.
J'avais du sable plein la bouche, je n'étais plus en mesure de penser à quoi que ce soit. C'était mon tour de perdre les pédales, je sentais cette capacité qui bouillonnait et je peinais à garder le contrôle. L'idée qu'on puisse vouloir du mal à ma fille me tétanisait totalement. Il n'avait rien dit de tel et pourtant j'avais peur. Peur de mes révélations, peur des conséquences et des représailles que je pourrais dorénavant subir.

Je me remis péniblement sur le dos effrayée par les contractions qui me tordaient le ventre. Je devais me calmer, il fallait que je rentre, que je me couche, que je me repose... Tout s'écroulait autour de moi, ma vie était un enfer, je ne voyais plus rien, n'entendais plus rien, je ne savais même pas si Wyatt était toujours dans les parages ou s'il était parti.
Revenir en haut Aller en bas
Wyatt PC

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   Jeu 19 Sep - 17:55

Faire un pas, l'un après l'autre. Continuer à avancer. Et ne surtout pas me retourner. J'avais tourné les talons et partais dans la direction opposée de Kate. L'espoir de garder ma mère en vie à travers elle était bien mort avec ses révélations. Elle était un monstre sans cœur, ce n'était pas elle qui avait appuyé sur la détente ce jour là mais c'était tout comme. Elle était présente et elle n'avait rien ! J'eus un hoquet à cette pensée. Des yeux pouvaient se poser intrigués sur mon visage ravagé par les larmes que ça ne changerait rien. J'avais mal comme je n'avais jamais eu aussi mal depuis longtemps. C'était encore plus douloureux que la perte de ma petite amie. J'avais tellement voulu connaître la vérité qu'à présent que je l'avais, je souhaitais qu'on ne me l'ait jamais dite. À travers le rideau de mes larmes, il me sembla apercevoir une silhouette.

Je m'arrêtais de marcher et passais le revers de ma main sur mon visage, chassant tant bien que mal les larmes qui coulaient toujours. Mes yeux commençaient à me piquer, j'allais avoir les paupières gonflées, des cernes inégalables. Et un mal de tête qui mettrait du temps à s'en aller à cause de la combinaison entre mes pleurs et l'utilisation de mon pouvoir. Que me voulait-elle encore, cela ne lui suffisait donc pas de m'avoir volé une partie de mon enfance, de ravager mon présent. Elle voulait également s'attaquer à mon futur ? Nos regards se rivèrent, le mien était tout sauf doux. La colère égalait la douleur et il n'y avait aucune place pour ses explications et son côté coupable qui s'exprimait enfin. Si elle cherchait le pardon ou à gagner son salut, elle avait encore du chemin à faire. Elle était loin d'en voir le bout pour y accéder !

À un moment dans son discours, je laissais échapper un rire. Amer. Une nouvelle fois, je passais la main sur mon visage pour dégager ma vue des larmes. « Empêcher que le gêne mutant ne tue ma mère ? T'es sérieuse là ? » Quel toupet, je n'en revenais pas de ce qu'elle venait de balancer comme ça. De cette énormité à mes yeux. « Putain, t'es pas Dieu ! T'as rien de divin, t'es qui pour décider pour les autres ! Ma mère contrôlait son pouvoir. Elle appartenait juste à une race différente, comme moi. Comme toi ! » Mais quelle conne ! Aucun adjectif ne convenait pour la qualifier. Il ne serait que dérisoire par rapport à ce qu'elle était réellement. Et elle se permettait encore de me menacer, comme si j'allais s'en prendre à cette gamine qu'elle portait. Je n'étais pas elle, j'avais un cœur sinon mon pouvoir aurait déjà agi contre ce bébé. Ou à défaut de fonctionner, je l'aurais rouée de coups de poings, espérant qu'elle crèverait au passage.

« C'est ça, tire-toi ! T'es pire que le ku klux klan et Hitler réunis ! Détruire ce qui est différent.... Connasse ! » Ce n'était pas très poli mais bon sang que ça faisait du bien de déverser toute sa rancœur et sa haine par des mots. Elle avait tourné les talons. Je la suivis du regard et ne réagis même pas alors qu'elle tombait à quelques mètres de là. Mon cœur était glacial à cet instant et je pensais « bien fait pour elle ». C'était puéril. Peut être que je m'en voudrais de mon manque de réaction par la suite. Je ne savais pas. J'étais juste là, les bras ballants, l'observant alors qu'elle se tournait pour se mettre sur les dos.

Des plagistes approchaient. Je ne bougeais pas. Je ne savais pas ce qui se passait, s'il y avait un problème par rapport à sa grossesse. J'étais trop ravagé pour songer à l'aider. C'était ma nature d'aider les gens. Au Blue Lake, je n'avais pas hésité à protéger mes amis même s'ils étaient à Genome et moi à Genetic. J'étais capable de beaucoup pour ceux que j'appréciais. Mais pas pour elle. Je devais tirer un trait et cela commençait par tourner les talons. Et cette fois, je me mis à courir, avançant aussi vite que je pouvais pour mettre de la distance entre elle et moi, en oubliant même parfois de respirer. C'était fini, Kate Reynolds figurait désormais sur ma liste noire, et rares étaient les personnes qui y figuraient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Surfin' U.S.A [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surfin' U.S.A [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: VENICE BEACH-