..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la mort... Le réconfort. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 2 Déc - 19:44

29 décembre 2010 soirée
La journée était à marquer d’une pierre noire.  Elle fut terriblement horrible pour Mary Jane qui suivit le cercueil de son bébé et qui assista de loin à l’enterrement de Morgan. Elle y croisa Ingrid accompagnée de Maggie. Les deux adolescentes échangèrent quelques regards, rien de plus ; elles étaient toutes les deux submergées par la douleur et incapables de se soutenir mutuellement. C’était en pareilles circonstances que les jeunes gens se rendaient compte que les adultes servaient à quelque chose. D’un autre côté, malgré la présence d’Elias, Mary Jane ne s’était jamais sentie aussi seule. Elle aurait aimé que Maxime, Ryan, Keaton et son père soient là. Oui même si ce n’était pas le grand amour entre le père et la fille, l’adolescente aurait apprécié de le voir à ses côtés ;  ceci aurait été la preuve qu’elle comptait pour lui, un tout petit peu au moins. Quel parent laissait son enfant vivre un deuil seul ? Très peu ! Dunney Holster en faisait partie. Triste constat encore une fois.

Mary Jane avait l’impression de porter tous les malheurs du monde sur ses frêles épaules. Depuis son réveil,  elle n’avait pas décroché un mot. Elle s’était murée dans le silence comme si celui-ci était une source de quiétude. Les sons qui auraient du sortir de sa bouche s’étaient transformés en pleurs. Les larmes n’avaient pas cessé de couler jusqu’à ce qu’elle quitte le cimetière. Elias avait soutenue la jeune fille, physiquement sans aucun doute, moralement peut-être. Elle ne saurait le dire. Elle agissait mécaniquement sans écouter, sans penser. En tout cas, sans Elias, elle n’aurait sans doute pas réussi à survivre à cette funeste journée. Elle lui dirait peut-être plus tard qu’elle lui était reconnaissante de ne pas l’avoir laissée tomber cette fois. L’avocat l’avait raccompagnée chez Shante où elle demeurait toujours. Ce dernier n’était pas présent. Etait-il venu au cimetière ? Elle n’en savait rien. Très peu de gens avaient été informés de l’enterrement. Elle ne savait plus d’ailleurs si elle l’avait dit à son fournisseur préféré.

Une fois à l’abri des regards et au chaud, la jeune fille se mit à hurler à la mort, comme une louve un soir de pleine lune. Un cri plaintif et languissant à transpercer le cœur des âmes sensibles se fit entendre à plusieurs reprises. A bout de souffle, MJ se tut. Dans l’air vicié de ce cauchemar, la jeune fille courut aux toilettes, se plia en deux en rendit tout qu’elle pouvait dans la cuvette ; encore et encore. Elle réalisait enfin qu’elle était en deuil et que rien ni personne ne pouvait la sortir de là, à part elle. Au bord de la crise de nerfs, elle préféra passer sous la douche toute habillée plutôt que de casser tout ce qui se trouvait à portée de main. Après une vingtaine de minutes, elle se défit de ses vêtements, se lava en frottant, fort, très fort, comme si elle voulait retirer toute la peine qui lui tenaillait les entrailles. De l’eau chaude, elle passa à l’eau froide. Ca lui fit un bien énorme. Elle était toujours triste mais bien décidée à ne pas se laisser submerger une nouvelle fois.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Quoi de mieux qu’une virée en ville pour une fille de son âge ? Elle se vêtit d’un jean noir, d’un boléro blanc et d’une paire de baskets blanches. Elle mit un collier avec une épée en pendentif autour du cou et une bague assortie à chaque main. Elle se parfuma, et se coiffa. Elle enfila une veste noire et prit son petit sac noir dans lequel se trouvait l’essentiel. Ainsi, elle quitta l’appartement de Shante. Elle marcha un bon bout de temps sans savoir où elle allait, la tête dans les nuages. Elle revint à la réalité lorsqu’elle percuta quelque chose. Ah non, quelqu’un. Mary Jane le dévisagea avec un air de reproches comme si c’était la faute du jeune homme. Elle allait râler quand elle le reconnut.


- Ooooh David ! Qu’est-ce tu fais dans le coin ? Demanda-t-elle en écarquillant les yeux comme s’il était l’homme qui tombait à pic.

- Dis, t’as prévu quelque chose pour ce soir ? Ca te dirait de m’accompagner ? Demanda-t-elle encore en esquissant un petit sourire charmeur.
- J’ai pas encore décidé où aller, mais si t’as une idée, j’te suis. J’ai pas envie d’être seule... J’veux faire la fête !  Précisa-t-elle en prenant le jeune homme par le bras comme s’il avait déjà accepté de se joindre à elle.

Mary Jane était triste, mais en bonne comédienne qu'elle était, elle essayait de le dissimuler. Elle savait très bien que les gueules d'enterrement n'étaient jamais engageantes. Qui voudrait passer la soirée face à une tête de déprimée ? Pas elle en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Sam 8 Déc - 22:54

Alors que je marchais dans cette rue vers mon appart, je sens que quelqu'un me rentre dans le dos. Aïe. Je me retourne pour voir qui c'est et engueuler cette personne. Merde, ya pas un chat dans cette rue, et même si il commence à faire noir, faut vraiment le vouloir pour taper dans quelqu'un... Oh, attends David. Cette fille, je la reconnais... Mary Jane!

J'ai eu le temps de ne lui rien dire que déjà, elle me prend avec elle en souriant et elle m'embarque. Ok, elle n'a pas changé par rapport à d'habitude, celle-là. Tant mieux. Maintenant que j'y pense, ça va faire un moment que je ne l'ai pas vu... Une ou deux semaines, quand même! J'ai eu du bol de la croiser. Je devrais lui demander son numéro pour qu'on se voit plus souvent, ça serait cool.
Elle tombe bien en plus; moi aussi, j'ai envie de faire la fête. Ça fait depuis longtemps que je me suis pas éclaté avec des gens que je connais, ça me manque. Je lui souris.

"-Salut... euh non, j'ai pas trop d'idées là. Je pensais rentrer chez moi mais bon... On peut rien faire là-bas."


C'était sûr, vu la taille de mon appart et les voisins que j'ai, c'est mort pour faire la fête. Non seulement c'est tout petit et on peut assez difficilement y vivre à deux, mais en plus les voisins appelleront les flics directement si il y a le moindre bruit. Et franchement, ça vaudrait mieux pour moi qu'ils ne fouillent pas mon appart, pour ne pas trouver mes produits et mon fric, en trop grosse quantité pour être honnête. A propos de ça, tiens...

"-Par contre, si tu veux faire la fête, t'as du bol! Il me reste pas mal des trucs à fumer. Si tu veux, on trouve juste un coin discret et je t'en offre?"


Je venais juste d'en prendre chez un fournisseur. Pas grand chose, vu que j'ai dû me déplacer, mais je peux quand même en offrir un peu sans problèmes. Il faut juste trouver un endroit plutôt tranquille où s'installer, mais c'est pas ça qui manque à Los Angeles. Finalement, je la sens plutôt bien, cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Ven 14 Déc - 21:52

- Aaaaah ! Super ! M’exclamais-je en donnant un petit coup de poing amical sur le bras de David.

Le jeune homme était d’accord pour m’accompagner. Trop cooooool ! M’accompagner où ? Euh… aucune idée. Pas grave, on trouvera bien un truc pour faire la fête tous les deux. Que tous les laissés pour compte, les abonnés à la malchance, nous suivent ! Il serait très étonnant que nous restions seuls. S’ils ne nous suivaient pas, tant pis, on irait à leur rencontre.


- Bon bah on va y’aller au pif ! On verra bien.

Quand rien n’était prévu, c’était souvent là qu’on s’amusait le mieux. De toutes les façons, cette soirée devait être incroyable, inoubliable pour que je ne pense plus à mes galères. Je voulais m’amuser, je l’avais décidé. Rien ne m’arrêterait ! J’étais super contente que David se joigne à moi. En plus, il avait des cartouches en réserve et il m’en faisait cadeau. J’avais de la chance d’un coup. Elle n’était pas belle la vie ? Pourquoi n’en était-il pas toujours ainsi ? Bon ok, les trucs à fumer, ça puait et ça me faisait tousser une fois sur deux. Ce n’était pas ce que je préférais mais ça pouvait toujours servir. N’étant pas dépendante de ces cochonneries, rien ne pressait.

- On verra ça plus tard. Faut déjà qu’on s’trouve un bar sympa.

Moi, je préférais de loin l’alcool. Ca avait du goût et le choix était très large. Entre les dizaines et des dizaines de boissons plus ou moins fortes, ce que je préférais étaient les cocktails. Miam, un peu d’alcool avec un judicieux mélange de jus de fruits, c’était trop bon ! Rien que d’y penser, j’en avais l'alcool l’eau à la bouche. *C’est parti mon kiki* Tenant le bras de David j’accélérais le pas. Plus vite nous trouverions un endroit sympa, plus vite nous nous amuserions. Discutant de banalités, nous marchions un bon moment jusqu’à ce que nous tombions nez à nez avec Ingrid qui se trouvait en bas de chez Keaton.

- Ingriiiiiiid ! Que fais-tu dans le coin ? M’exclamais-je surprise
- Dis, tu as prévu quelque chose ce soir ? Tu viens faire la fête avec David et moi ? Demandais-je avec un enthousiasme exagéré.
- David, je te présente Ingrid. Ingrid, voici David ! Il est super cool. Par contre, je sais pas trop où aller, et David non plus. T’aurais pas un plan pour la soirée toi ? On pourrait la passer ensemble, qu’en dis-tu ?

Je n’avais pas oublié l’horrible journée que j’avais passée mais je faisais tout pour dissimuler mes ressentis. Il était hors de question que je me laisse submerger par la tristesse. Je savais aussi qu’Ingrid avait eu une sale journée comme moi. Ca lui ferait le plus grand bien d’oublier tout ça ! Nous étions jeunes, nous avions tout l’avenir devant nous ! Quoique nous n’en savions rien en fait. La preuve, Morgan était bien mort et l'un de mes bébés aussi. Il fallait en profiter tant que nous étions en vie.

Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Sam 15 Déc - 17:57

La journée avait été longue et épuisante. Aussi bien physiquement qu’émotionnellement. Un enterrement qui l’avait mise sans dessus dessous au point de ne même pas aller voir les seules personnes qu’elle appréciait et qui étaient là. Enfermée dans sa bulle elle s’était contentée de se fondre dans l’étreinte de Maggie et avait à peine lancé un regard à MJ et Elias. D’ailleurs pourquoi était-elle accompagnée de l’avocat Le monde était si petit que ça ? Il faudrait qu’elle lui en parle… Plus tard. Pour le moment elle ne cessait de ressentir, elle ne cessait de se morfondre et de tourner en rond. Peut-être aurait-elle du rester avec Emy, cette inconnue qui avait voulu la sauver alors qu’elle n’en avait pas besoin, du moins pas au sens où la jeune femme l’avait pensé. Mais oui, Ingrid avait besoin d’être sauvée de son chagrin, du malheur qui tournait autour d’elle. Plus que jamais elle avait besoin de Keaton. Elle aurait pu lui envoyer un mail, mais elle ne voulait pas l’inquiéter. De plus, elle était trop incohérente pour pouvoir écrire quelque chose de sensé.

Faisant les cents pas dans sa chambre, elle décida finalement du programme de sa soirée. Elle partit d’abord se prendre une douche bien chaude. Elle en profita que Maggie n’était pas là, prenant soin de so homme et travaillant, pour prendre une douche plus longue qu’à l’accoutumée. Là, elle se laissa aller à sa peine, pleurant de tout son soul. Mais elle ne pourrait pas faire cela toute la soirée, alors elle s’habilla rapidement d’un jean et d’un débardeur, enfin sa veste en faux cuir et partit en direction de l’appartement de Keaton. Elle avait le double de clefs, toutes ses affaires étant là-bas. Et parfois elle se demandait pourquoi elle n’avait pas tout simplement été vivre là-bas lorsque ça avait dégénéré avec Dwayne. Surement parce qu’elle se savait incapable de vivre seule.

Enfin, lorsqu’elle retrouva la chambre qui était la sienne chez Keaton, elle s’assit sur le lit. Il faisait froid, les radiateurs ayant été coupés. Mais son cœur était réchauffé à la vue de cet espace commun. Ce lieu qui l’avait aidé à faire le deuil de ses parents. Elle revoyait Keaton assit sur la chaise du bureau en train de lui parler, de la rassurer, puis elle tourna la tête et vit toutes les photos qu’elle avait prise de ses amis trônant encore sur la table de chevet. Il y avait Sonny, Jayden , Jared qui lui avait envoyé une photo, mais aussi Morgan. C’était ce qu’elle était venue chercher. La photo de Morgan. Elle la garderait sur elle, tout le temps après l’avoir miniaturisée avec son ordinateur.

Il se faisait tard et elle devait rentrer. Maggie ne serait pas d’accord qu’elle soit tard dans les rues de L.A ce qui était tout à fait normal. Elle referma la porte comme il fallait et puis repartit doucement en marchant quand elle tomba nez à nez avec Mary Jane. Surprise, Ingrid n’eut même pas le réflexe de dire bonjour. En fait, elles s’étaient déjà vues, désespérées, les yeux pleins de larmes. Comme à l’accoutumée, Mary Jane débordait d’enthousiasme et pour toute réponse, Ingrid se contenta de lui sauter au cou, la serrant fort dans ses bras. Puis aussi furtivement elle tendit sa main au David en question pour la serrer.

« Enchantée ! »

Elle se tourna alors à nouveau vers Mary Jane.

« Ca me tente bien de m’amuser avec vous, j’en ai besoin, mais je ne sais pas où nous pourrions aller, d’autant qu’étant mineures… Sinon on peut toujours aller chez Keaton ? On sera tranquilles là ! On pourra se faire un karaoké ou des jeux de société ? »

Elle se demandait si c’était le genre de divertissement que son amie et David cherchaient, mais au moins elle avait proposé quelque chose. Restait à voir s’ils accepteraient ou non. Mais Ingrid devait s’avouer quelque chose, elle aurait bien tenter de boire de l’alcool ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Sam 15 Déc - 21:11

Tiens, quelqu'un d'autre vient nous voir. Une amie de MJ, on dirait. Je lui serre la main rapidement, et je réponds un "enchanté" assez neutre. Elle a l'air plutôt sympa, mais d'un autre côté, je n'ai pas envie de passer une soirée avec plein de monde, j'ai assez la flemme. Et surtout j'ai pas envie de payer mes doses à tous les potes de MJ qu'on va croiser, c'est quand même mon boulot que je donne. Mais bon... Dans le pire des cas, je lui dirais et tant pis pour eux. Je ne fais pas la charité aux potes des potes. Mais si on n'est que 3, ça devrait aller.

« Ça me tente bien de m’amuser avec vous, j’en ai besoin, mais je ne sais pas où nous pourrions aller, d’autant qu’étant mineures… Sinon on peut toujours aller chez Keaton ? On sera tranquilles là ! On pourra se faire un karaoké ou des jeux de société ? »


Tiens, bonne idée ça! Même si Keaton ça ne me dit rien, je serais pour passer la soirée chez lui. Déjà, d'après cette fille, personne ne risque de venir nous emmerder pour savoir ce que l'on fume. Et en plus, avec le froid qu'il y a dehors, le mieux serait de rester au chaud, plutôt que rester à grelotter dehors. Et enfin... un type de 30 ans en train de fumer avec des mineurs, ça donne envie aux vieux de sortir de chez eux rien que pour faire chier, ou d'appeler les flics. Et j'ai pas envie de finir au poste.
Mais par contre, faire du karaoké ou des jeux de société... Beuh. D'un coup, la soirée risque d'être beaucoup moins intéressante que prévu. J'ai envie de m'éclater avec des potes moi, pas d'avoir une visite dans une maison de retraite, ou encore d'être invité à un goûté d'anniversaire! J'espère que MJ est d'accord avec moi, et qu'on va vite trouver autre chose autre part.
Ou bien... On peut peut-être passer une bonne soirée, et chez cette fille après tout... Si c'est qu'un problème d'âge pour s'éclater, ça peut se régler...

"-Bof, j'ai pas envie de faire des jeux de sociétés ou des trucs dans le genre pour ce soir... Si vous voulez, on passe par une petite boutique, vous me donnez un peu d'argent pour qu'on s'achète de quoi boire, et on va passer la soirée chez Keaton. Ça vous dit?"


Bon ok, c'est peut-être pas une très bonne idée de leur proposer à boire, surtout que les deux sont mineures. Mais elles sont assez vieilles pour boire, après tout. Et puis de toute façon, si l'une des deux n'est pas d'accord, je me casse chez moi. Passer la soirée à me faire chier, même avec des amis, très peu pour moi. Je préfère passer ma soirée tout seul dans mon appart, même si c'est pas mieux au final.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 23 Déc - 0:58

Je fus surprise de voir Ingrid me sauter au cou et me serrer dans ses bras. Je n’étais pas habituée aux marques d’affection débordantes me concernant. Autant, je sautais de joie ou au cou de quelqu’un quand j’étais excitée comme une puce, autant j’avais du mal quand on agissait de la sorte à mon encontre. Je restais donc les bras ballants en attendant que l’adolescente me lâche. En tout cas, j’étais contente qu’Ingrid accepte de passer la soirée avec nous. Pfffff, elle avait raison ! Nous étions mineures toutes les deux ; elle encore plus que moi. Bah oui, elle avait un an de moins ; ça compte à cet âge là ! Si moi je pouvais me faire passer pour une vraie jeune fille, c’était plus difficile pour Ingrid. Cette dernière avait encore une frimousse de gamine. Même avec du maquillage, une autre coiffure et des vêtements plus sexy, l’adolescente ne passerait jamais les portes d’un bar branché. Il y avait bien la solution « David » mais en le regardant, je doutais qu’il puisse se faire passer pour son père. Il n’avait pas la tête de l’emploi en plus. Je fis une moue ennuyée en pensant que mes premiers plans tombaient à l’eau. Ce n’était pas ce soir qu’on irait s’éclater en boîte ou ailleurs. Je retrouvais le sourire lorsque j’entendis le prénom de Keaton.

- En voilà une idée qu’elle est bonne ! Observais-je avec entrain.

Je savais que le pédiatre avait quitté Los Angeles depuis plusieurs semaines. Personne ne viendrait nous déranger ou nous faire la morale. Oui parce que les leçons de morale des adultes, j’en avais ras la casquette. L’idée de karaoké me plaisait bien ! Ca n’avait pas l’air de brancher David. Par contre, j’étais d’accord avec lui, je ne voyais pas trop comment on pouvait s’amuser avec des jeux de société. Quoique, un poker menteur avec des gages à la clé, ça pouvait s’avérer très amusant.


- T’as raison David, on achète ce qu’il faut pour la soirée et on fonce chez Keat. J’ai de l’argent sur moi. J’t’en donne. On va se faire une orgie de gâteaux et de bonbons. Faut toujours manger quand on boit. Comme ça si on supporte mal l’alcool et qu’on est malade, ça fait moins mal au ventre.

Hum, les jolis détails affriolants que je narrais ! Pourtant je n’étais pas souvent malade, mais le peu de fois où je l’avais été, j’avais constaté qu’il était moins douloureux de rendre ses tripes quand l’estomac était plein.

- Bon moi, j’adooooore les cocktails. Prends aussi des sodas et des choses à grignoter. Ah oui, des fruits et du chocolat aussi. Dis-je en sortant quelques billets de mon sac que je remis à David.

J’étais un tantinet donneuse d’ordres, mais je voulais aussi pouvoir profiter de la soirée en mangeant des trucs que j’aimais.


- Et toi qu’est-ce que tu veux Ingrid ? Demandais-je alors qu’on était déjà devant l’épicerie qui se trouvait au coin de la rue de l’appartement de Keaton.

[HJ : Je vous laisse nous emmener dans l'appartement de keat]
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Mer 26 Déc - 6:51

Ingrid était vraiment au plus bas. Elle aurait tout fait pour passer un peu de bon temps et oublier ce qu’il venait de se passer, oublier toute la tristesse qui l’animait depuis les derniers jours. D’autant que le lendemain, elle devait voir Jayden et elle ne pouvait pas se montrer sous ce jour-là. Elle ferait semblant mais à la moindre petite anicroche elle exploserait, elle le savait. Enfin, elle rentrait chez Maggie en se demandant pourquoi elle ne s’était pas terrée un peu plus chez Keaton lorsqu’elle tomba sur Mary Jane et l’une de ces connaissances. Elle avait vu la jeune fille à l’enterrement et n’avait pas été capable de sortir un seul mot. Un geste de la tête pour se saluer, un sourire qui n’en était pas un pour compatir et puis des larmes. Voilà ce qu’avait été leur dernière rencontre. Et maintenant qu’elle la voyait, elle avait besoin de la prendre dans ses bras. Une relation qu’elle n’avait jamais eue avec Mary. Elles s’étaient rencontrées alors qu’elle n’aimait pas être touchée encore moins en lieu public à cause de sa capacité, Ingrid n’avait donc pas développé ce type de comportement avec elle à l’époque. A présent qu’elle savait comment ça fonctionnait et qu’elle le sentait venir, elle se le permettait. Et dieu que c’était réconfortant !

Enfin, Mary Jane lui proposait de passer la soirée avec eux. D’abord elle salua le nouveau venu. Il avait un peu une tête de drogué, mais ça n’étonnait pas plus que ça l’adolescente qui fit d’ailleurs remarqué à MJ qu’elles étaient trop jeunes pour entrer dans n’importe quel endroit pour acheter de l’alcool. Elle se souvint avec un sourire que son amie aimait se faire passer pour plus vieille mais cela ne fonctionnait qu’avec les gens qui ne demandaient pas une carte d’identité ! Mais au final, il semblait que le garçon ait l’âge ! A la bonheur ! Ingrid venait de proposer d’aller chez Keaton. Ils n’étaient pas loin, elle connaissait, et ce serait tranquille puisqu’il n’était pas là. Il faudrait juste qu’elle prévienne Maggie et qu’elle lui dise quelque chose pour la rassurer. Par contre elle devrait essayer de rentrer tôt le lendemain matin.

Elle sourit. Les deux étaient enthousiastes à l’idée de squatter son ancien lieu de vie quand son tuteur était encore à Los Angeles. Par contre ils étaient moins enthousiastes à l’idée de faire du karaoké ou des jeux de société. Ingrid fit une grimace. Elle avait une notion largement différente de l’amusement visiblement. A la fois elle n’avait jamais bu de sa vie, elle ne savait donc pas ce qu’on faisait quand on était dans une soirée avec de l’alcool. Ou même sans alcool. Elle n’avait jamais fait ça !

Elle finit par sortir son porte-monnaie et donna de l’argent à David. C’était leur chaperon machiavélique. Il dévergondait deux jeunes filles ! N’avait-il pas honte ? En tout cas Mary Jane semblait emballée et savoir exactement ce qu’il fallait. Ca laisser le loisir à Ingrid de ne rien dire. Remarquez, ce n’était pas de cette manière qu’elle allait s’amuser !

« Euh je ne sais pas j’ai jamais bu d’alcool. Par contre j’adore le pain d’épice et le chocolat ! »

Bon bah ça c’était fait. Elle allait paraître extraterrestre ou leur donner une mission dans la soirée. Elle découvrirait les âpres de l’alcool. Enfin, David s’occupa de récupérer toutes les denrées nécessaires. Une fois sortit, Ingrid les conduisit jusque chez Keaton. Elle ouvrit donc le passage.

« Mary Jane tu es déjà venue ? Sinon je vais faire le tour du propriétaire à David. Par contre on essaye de pas foutre trop le bronx hein, faudra que je nettoie après, qu’on croit que personne n’est venu ! »

Elle prit tout des bras de David et partit le déposer à la cuisine le temps qu’ils ôtent leur veste. En attendant, elle commença aussi à sortir des verres et des assiettes pour mettre la nourriture dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Jeu 27 Déc - 23:02

Bon bah on va sûrement passer une bonne soirée au final! J'espère déjà qu'on ne fera pas de jeux de sociétés ou de karaokés, mais ça a l'air bien parti pour. Tant pis. En tout cas, cet appart a l'air plutôt sympa pour faire la fête. C'était une bonne chose de croiser cette fille, au final. J'ai pris aussi pas mal de trucs dans l'épicerie, et je suis passé sans problèmes pour les boissons. Il y a une bouteille par personne avec le diluant, des gâteaux, des bonbons, du pain d'épice... Ça devrait aller pour que tout le monde ait ce qu'il faut.

"-Bah si on fait du bordel, on t'aidera à ranger et à nettoyer avant de partir de toute façon, c'est pas grave. Mais si on fait à manger, faut faire des pâtes, c'est ce qui se fait le plus vite!"

C'est ce qui passe le mieux quand on vomit aussi. Mais c'est le genre de trucs que tu ne dit pas à voix haute dans une conversation. Même si c'est nécessaire d'y penser, surtout que la copine de Mary Jane, Ingrid, n'avait jamais bu de sa vie, et que je lui avais pris un truc un peu fort (vodka et jus d'orange). Enfin, fort, seulement si elle le dose mal, mais vu que c'est la première fois qu'elle boit... Elle dosera forcément mal son verre à un moment ou un autre. J'espère qu'elle ne finira pas en loques, surtout si elle veut fumer avec nous, ce qui risque d’aggraver son état. Bah au pire, ça lui fera pas mal de premières fois en une seule soirée. Première cuite, premier joint, première fois qu'elle vomit en soirée. Pour Mary Jane par contre, tout ça s'était déjà fait depuis longtemps. Mais au moins, je suis sûr qu'il restera quelqu'un pour m'accompagner ce soir.

Je pose ma veste sur le dossier d'une chaise, pas trop loin de la table à manger. J'ai mis dedans toutes mes clopes, mon bout de shit et tout mon matériel pour rouler, donc j'en aurais bientôt besoin. Un jeu de cartes aussi, pour les occasions comme celles-là justement. Après avoir passé pas mal de soirées, je connaissais plutôt bien les jeux de cartes créés pour boire, assez marrants à jouer tous ensemble. Les chansons à boire aussi. Mais on verra tout ça après manger. Pour le moment, on va plutôt visiter cet appart en détail et noter les lieux importants, à savoir, les toilettes si on veut vomir et la cuisine si on veut boire de l'eau. Même si ça semble bizarre, quand on mal au ventre ou qu'on ne veut pas avoir la gueule de bois le lendemain, le mieux c'est de boire beaucoup d'eau. J'ai juste une petite question pour Ingrid :

"-Au fait, Keaton c'est ton père ou juste un pote Ingrid?"


Parce que si c'est son père, on risque de devoir faire très attention à l'appart et de fumer par la fenêtre dans le froid, vu que l'odeur de shit reste quand même longtemps imprégnée dans les salles. Et parce que j'ai jamais croisé un père heureux d'apprendre que des types qu'il ne connaît pas, invités par sa fille, ont cassés des trucs et ont fumés de la drogue chez lui. Mais si c'est juste un pote... Quelque part, on s'en fiche de sa réaction. Il sera juste dégouté de ne pas avoir passé la soirée avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 30 Déc - 0:24

En voyant David ressortir de l’épicerie, les bras chargés de bonnes choses, un grand sourire se dessina sur mes lèvres. La soirée s’annonçait sous les meilleurs hospices. J’allais pouvoir oublier cette affreuse journée déjà rangée dans un coin de ma mémoire. J’ouvris de grands yeux étonnés lorsque le jeune homme dit qu’on rangerait si on foutait le bordel. Ah bon ! Première nouvelle. Keaton n’avait-il pas une femme de ménage pour faire ça ? En tout cas, ce n’était pas moi qui me précipiterais pour la remplacer. Mais bon, si David était partant, que bien lui fasse. Il n’avait pas besoin de moi pour ça.

- Oh ouiiiiii, des pâtes à la carbonara ! J’adoore çaaaaaaaa ! M’exclamais-je.

Rien que d’y penser, j’en avais l’eau à la bouche. Et après on pourrait boire et manger toutes les cochonneries qu’on voulait. Un vrai festin !


- T’inquiète Ingrid, on fera attention ! On n’est pas des sauvages. Dis-je pour rassurer la jeune fille.

Un fois dans l’appartement de Keaton, je fis faire le tour du propriétaire, guidée par Ingrid, en compagnie de David. J’étais déjà passé chez le pédiatre pour je ne sais plus quelle raison, mais je ne m’étais jamais attardé. Je ne voulais pas croisé son horrible maîtresse, de son prénom Kate. Je ne voulais pas que cette dernière sache que je connaissais son adorable mec. Je me demandais encore et toujours ce que Keaton fichait avec une telle femme ! Un homme si gentil, à moins d’avoir un vice caché, ne pouvait pas vivre avec la femme de glace. C’était incompréhensible pour moi. Mais bon, il parait que le cœur à ses raisons, que la raison ne connaît pas ; ce qui était sans doute le cas pour Keaton. Bref ! En tout cas, son appartement était décoré avec goût. J’aimais beaucoup, j’aimais tellement que j’avais l’impression d’être chez moi. Pour me mettre à l’aise, je posais mon sac sur la table, ma veste par-dessus celle de David et je retirais mes ballerines.
J’émis un petit rire après la question posée par le jeune homme à Ingrid concernant Keaton.


- Bon bah moi j’vous laisse faire connaissance tous les deux. J’vais préparer les pâtes.

Une fois dans la cuisine, je m’activais comme une abeille. Trouver les ustensiles nécessaires, les ingrédients, les assiettes et les verres était comme une expédition en territoire inconnu. En bonne jeune fille débrouillarde et active, je ne mis pas trop de temps à mettre tout en route. Je rejoignis mes deux amis du jour pendant que les pâtes cuisaient. Je fouillais dans mon sac à la recherche d’un paquet de cigarettes. Ah zut, je n’en avait pas.

- Hey David ! T’as pas une clope ? .. Et tu nous prépare un bon cocktail dont t’as le secret dit ?

Je ne savais absolument pas de quoi était capable le jeune homme, c’était une simple expression qui se voulait flatteuse afin qu’il ne rechigne pas à la tâche. Bah oui ! C’était bien connu, les garçons avaient tendance à se faire servir si on ne leur donnait pas un petit coup de pouce.

- Sinon, t’as dit que t’avais une petite réserve sur toi. Bon moi j’t’avoue que je préfère l’alcool. Mais faut qu’on fasse goûter ça à Ingrid. Elle va adorer j’suis sûre !
Je me tournais vers mon amie pour le demander quand même :
- T’as déjà fumé un joint, rassure-moi ? Au fait ! Il est où le lecteur de cd ? Ca manque d’ambiance là. Faut mettre de la musique !

Et hop, je repartis dans la cuisine pour finir de préparer les pâtes. Bon elles ne seront pas à la carbonora. La crème fraîche et les lardons manquaient à l’appel. Heureusement, j’avais trouvé une boite de sauce bolognaise, ça ferait l’affaire. Et puis, il y avait tout ce que David avait acheté à l’épicerie. On ne risquait pas de mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Mar 1 Jan - 17:47

Ingrid se demandait dans quoi elle s’embarquait, pourtant elle avait envie de le faire même si c’était une bêtise. Juste pour avoir l’occasion de penser à autre chose que la tristesse qui l’animait. Par contre le fait d’avoir un adulte si tolérant avec elle, la perturbait. Il achetait volontiers de l’alcool à deux adolescentes et prévoyait même de fumer. Deux choses qu’Ingrid n’avait jamais faites auparavant. Elle allait passer pour une ringarde, mais après tout il y a une première fois à tout dans la vie ! Enfin, bien qu’elle ait hâte de tester toutes ces choses, une chose la tracassait toujours. La propreté de l’appartement de Keat et aussi le fait de le retrouver en entier, ce qui serait un plus non négligeable. Non pas qu’elle n’avait pas confiance, mais elle ne connaissait pas du tout ce David, et Mary Jane, et bien elle savait que c’était une tornade, mais en soirée elle ne l’avait jamais vue.

Après tout cette même Mary Jane qui semblait si enthousiaste à l’idée de manger des pâtes pouvait tout aussi bien être une vraie furie sous l’emprise de l’alcool. D’ailleurs en parlant de pâtes, elle allait être vraiment déçue. Keaton et Ingrid ne vivant plus dans l’appartement il n’y avait plus rien au frigo. Donc pas de crème fraîche, ni de lardons pour la carbonara.

« Merci c’est sympa ! » rétorqua-t-elle simplement lorsque Mary Jane et David dirent qu’ils feraient attention et l’aideraient à ranger… Même si elle doutait recevoir une quelconque aide à la fin.

Enfin vint le moment de la visite. Ce qu’elle indiqua en priorité fut les toilettes et la salle de bain. En général en soirée c’est ce qu’on a le plus besoin, avec la cuisine, qu’elle présenta en dernière avant de rejoindre le salon.

« Keaton est mon tuteur depuis le mois de septembre. Je suis orpheline. »

Ingrid ou l’art et la manière d’annoncer les choses. Mais comme on dit question claire réponse concise. Elle l’avait peut-être inventé, mais elle ne voyait pas pourquoi elle ferait tout un tas de fioritures pour dire ce qui est. Surtout quand ça la démangeait de rejoindre Mary Jane pour l’aider à tout préparer. Elle était mal à l’aise avec David, sans savoir expliquer pourquoi.

Mary Jane revint alors tout à coup en trombe, demandant un cocktail et une clope. Ingrid fit des yeux ronds. Elle ne savait pas que son amie fumait. C’était horriblement jeune. Et elle fut d’autant plus choquée de la réaction de David. C’était le monde à l’envers. Pour l’adolescente les adultes étaient là pour réguler les adolescents et non pour les pousser au vice. Elle allait protester quand vint la question fatidique.

« Euh non jamais. Jamais bu. Jamais fumé. Je sais je suis ringarde. »

Elle baissa la tête un peu honteuse, alors qu’elle ne devrait pas l’être. Et au lieu de s’attarder sur le sujet, elle préféra aller mettre de la musique. Mais elle doutait avoir quelque chose qui plaise, alors elle mit la radio, sur une station techno dance.

« T’es pas commun comme adulte David. Tu devrais nous empêcher de faire tout ça, pas nous montrer comment … »

Ce n’était pas un reproche, mais plutôt une constatation.

« Mary Jane tu veux quoi comme musique ? » finit-elle par hurler pour qu’elle l’entende de la cuisine ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Ven 4 Jan - 22:33

Orpheline. D'accord. Elle est directe au moins, la copine à MJ. Un peu froide, mais directe. Bon, ça répond à ma question, j'essayerais de faire gaffe à son appart et de fumer dehors si je veux ne pas avoir d'ennuis avec son tuteur.

"-Pas de problèmes MJ! Par contre, tu sais rouler?"


Sans attendre sa réponse, je vais à mon manteau, fouille une poche intérieure et en sors mon tabac à rouler, mes feuilles et mon paquet à filtres, que je mets directement dans les mains de MJ. Normalement, je fumais plutôt des clopes déjà roulés que je gardais avec moi; mais j'en avais pas acheté de nouvelles, et j'avais trouvés celles-là pour moins chers que les autres. Et surtout, et parce que c'était le meilleur tabac pour faire des clopes avec des extras. Si c'était une clope déjà roulée, il fallait déjà l'ouvrir, et en plus on pouvait pas mettre la dose de tabac qu'on voulait.

"-T'inquiètes pas aussi Ingrid, ya un début à tout! Et puis on va se débrouiller pour que tu ne finisse pas mal, c'est tout!"

Enfin ça, c'était pas sûr. On pouvait très bien boire des bières et fumer des clopes, et finir super mal pendant une soirée. Ça dépend surtout de sa résistance de la personne. Et comme elle n'avait jamais essayé rien du tout, les deux conjugués... Enfin bon, ya pas beaucoup de risques qu'elle finisse mal quand même, si on fait assez gaffe.

"-Jvais gérer les mélanges aussi! Vous voulez que je vous fasse ça dans un verre ou dans la bouteille?"


Je vais déjà dans la cuisine en prenant les bouteilles de tout le monde. De toute façon, Ingrid ne sait pas faire de mélanges et MJ ne veut pas, donc je vais m'en occuper. Mais d'abord, je m'occupe de moi.
Je sors ma bouteille de soda, et j'en vide un tiers dans l'évier pour faire de la place pour l'alcool. Ça sera pour les égouts, tant pis. Je remplie ma bouteille de soda avec mon whisky, bouche ma bouteille, la secoue et voilà! J'ai mon copain pour la soirée. Bon ok, on verra pour le goût, mais ça devrait être sympa quand même.

Alors que j'ai fini ma boisson, j'entends la musique qui vient de la salle. Bordel. Presque en courant, je sors de la cuisine, fonce au poste de radio, et je le coupe. Déjà, je sens que je suis allé un peu trop vite pour quelqu'un de normal. Je sens un petit vertige, mais heureusement ça passe vite. Je souris à Ingrid et à MJ avec un air désolé.

"-Excusez-moi, j'ai chopé un truc à l'oreille il y a peu... Dès qu'il y a un son un peu trop fort, ça me fait super mal...."


Bon ok, excuse pourrie, mais j'ai que ça en stock pour le moment. Je m'attarde pas sur ce sujet, et j'en profite pour répondre à Ingrid.

"-Pour ta réponse Ingrid... Bof, de toute façon, si c'était pas moi ni quelqu'un d'autre, vous l'auriez fait toutes seules, et mal sans doute. Moi au moins, je vous apprends à bien faire, on passe tous une bonne soirée comme ça... Et puis écoutes pas les conneries de la télé, on devient pas accro à tous ces trucs en ne s'amusant qu'une seule fois."


J'étais assez fier de mon petit speech. J'espère que ça suffira pour changer son point de vue, et qu'elle voudra bien faire la fête avec nous. Puis je lance à MJ, avant de retourner dans la cuisine :

"-Tu veux bien me rouler une clope aussi MJ steuplé?"

Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 13 Jan - 23:53

A peine revenue dans le salon, je me retrouvais avec tout le nécessaire pour rouler des cigarettes. Je regardais David d’un air étonné. Un type comme lui qui ne savait pas rouler une clope, ce n’était pas commun. Comment faisait-il pour les joints ? Il demandait à quelqu’un d’autre de s’en occuper ? Franchement il la foutait mal. Je n’allais quand même pas lui donner une leçon ! Logiquement, étant plus vieux que moi, il était plus expérimenté. Je posais tout l’attirail sur la table. Je n’étais pas une grande consommatrice de tabac, ça pouvait attendre. Ingrid me regarda avec des yeux ronds. Ne m’avait-elle jamais vu fumer ou boire ? Peut-être ou alors elle n’avait pas fait attention. Je fis la même tête qu’elle quand elle répondit qu’elle n’avait jamais toucher à rien. Une vraie petite sainte la Grigri. Purée ! Mais comment faisait-elle pour être aussi sage ? Elle devait s’ennuyer à mourir en soirée ou alors elle ne sortait jamais. J’optais pour la seconde hypothèse ; elle était plus jeune que moi et connaissant Keaton, il n’était pas homme à laisser l’adolescente faire ce que bon lui semblait.

- Mais nnnnon t’inquiète. Confirmais-je après David.
- T’es pas ringarde, c’est ton tuteur qu’est pas à la page ! Observais-je avant de demander.
- Il est passé où d’ailleurs ? T’as de ses nouvelles ? Il rentre quand ? Il est toujours avec sa pétasse de Kate ?

Oui, je sais, je pose souvent beaucoup de question. Cela veut dire au moins que le sujet m’intéresse. Je ne m’inquiétais pas pour le pédiatre fleuriste, mais je l’aimais bien. Je me demandais où il était passé depuis deux mois. J’avais appris qu’il était parti en voyage, mais un voyage aussi long, ça m’étonnait. Kate aussi avait disparu de la circulation. Etait-elle partie avec lui ? J’espérais bien que non. Si toutefois c’était le cas, j’espérais que Keaton l’oublierait dans un coin de la planète. Elle ne méritait pas qu’un homme s’intéresse à elle d’aussi près ! Bref, passons aux choses sérieuses.

- Fais comme tu veux David pour le cocktail ! T’as pas l’habitude ou quoi ?

En attendant qu’il se décide à bouger ses fesses, je m’activais à préparer quelques cigarettes honnêtes. Pas besoin d’y mettre un produit illicite pour le moment, j’avais surtout envie de me rafraîchir le gosier. Pendant que le jeune homme préparait le breuvage, Ingrid mit un cd de musique rock. J’eu à peine le temps de commencer à me dandiner que David accourut comme s’il y avait le feu. Il baissa la musique en prétextant des maux aux oreilles. Euh… Si on ne pouvait pas mettre de musique, comment allait-on faire pour danser ? Pas de panique, j’avais la solution.

- Tu préfères que je chante ? Demandais-je d’un air charmeur en espérant qu’il n’était pas allergique à tout ce qui produisait un son.
- Et le feu Vivi ?C’est pas possible non plus ?

Je m’approchais de lui et portais gracieusement une cigarette à mes lèvres. Je venais de trouver un surnom à David. Depuis le temps que j’en cherchais un ! Enfin non, pas si longtemps que ça. Mais bon, comme j’adorais donner des surnoms à mes potes, quand je n’en trouvais pas un rapidement, ça m’ennuyait ! Pourquoi ? Et bien, si je faisais une gaffe devant des inconnus, ils ne pouvaient pas savoir de qui je parlais. Oui parce qu’il fallait toujours se méfier des inconnus. Ils pouvaient être flics ou ennemis ou redresseurs de torts. Et puis c’était drôle non ? En tout cas, moi, je trouvais ça pratique et amusant. C’était un peu comme un nom de code que j’attribuais à ceux qui frappaient à la porte de mon cercle restreint d’amis.

- C’est bien Vivi comme surnom, hein Grigri ?
Sans attendre la réponse, je me précipitais dans la cuisine pour rapporter le cocktail que David avait abandonné. Je remplis les verres à ras bord et levai le mien.
- A nous ! Vivi, Grigi et MJ ! LE trio de choc du siècle !
Et hop, je bus le verre d’un trait et je me resservis. Bah quoi, j’avais vraiment très soif moi !
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Sam 19 Jan - 11:40

La solitude est le mal de l’âme. Chaque homme a besoin de savoir qu’on l’aime et de se sentir accompagné, d’avoir au moins un ami. C’est une réel besoin, une nécessité, à laquelle personne ne peut échapper, qu’elle le veuille ou non. Tout comme personne ne peut échapper à des moments de solitudes. Ce soir, l’adolescente allait se sentir seule et entourée à la fois ; Ce soir allait être agitée, et allait signer une nouvelle avancée dans la vie de trois êtres. Une soirée supplémentaire de vie sur Terre, une soirée de moins à vivre.

Le problème pour le moment était qu’elle n’arrivait pas à se lâcher, elle n’arrivait pas à se détendre et elle restait sur ses gardes. Tendue comme une ficelle de string elle répondait aux questions, simplement mais directement, au point même de refroidir l’ambiance. Elle s’en voulait un petit peu car les deux autres n’y étaient pour rien, mais elle avait du mal à se sortir de son chagrin. D’ailleurs, sur ce point-là, elle enviait terriblement Mary Jane qui semblait toute joyeuse ! Même si Ingrid savait qu’il devait en être tout autre au fond d’elle. Mais elle au moins, savait faire la fête. Ce qui n’était pas le cas d’Ingrid.

« Ce n’est pas spécialement Keaton, je n’ai jamais vraiment fait la fête… Sinon il est partit au Cap début décembre avec Kate qui est enceinte et Tammy et Moïra je crois. »

Ingrid passait à la fois pour une gamine pathétique qui ne faisait rien de fun de sa vie mais aussi pour l’indique de référence. Elle n’avait jamais rencontré les personnes qui attendaient Keaton et Kate au Cap, mais elles semblaient gentilles de ce que son tuteur lui avait dit. Et il lui faisait assez confiance pour la laisser ici et se débrouiller toute seule. Au départ il pensait que Dwayne rendrait soin d’elle. Au final c’était Maggie. Enfin ce qu’il restait de Maggie en ce moment. C’est-à-dire pas grand-chose.

Quant à savoir quand est-ce que Keaton reviendrait, c’était une grande question sur laquelle Ingrid ne s’attarda pas. Faisant alors comprendre qu’elle-même ne le savait pas et que ça la touchait plus qu’il ne le faudrait. Après tout son tuteur lui avait proposé de l’accompagner et c’était elle qui avait refusé. Enfin, ainsi va la vie…

Pour le moment, plus les deux autres parlaient d’alcool et plus elle avait envie d’essayer et de voir ce que ça faisait que d’être saoul. Si seulement ça pouvait l’aider à oublier quelques instants sa tristesse ? Elle savait que beaucoup de gens palliaient au manque de cette manière, peut être que cela fonctionnerait sur elle ? Après tout, qui ne tente rien n’a rien… Elle dansait donc d’un pied sur l’autre en attendant que Monsieur prépare les cocktails. Pendant ce temps, avec Mary Jane, elles parlaient musique. Euh enfin elles n’eurent pas tout le loisir de choisir puisqu’à peine un son se fit entendre que David vint tout éteindre. Ingrid lui fit les gros yeux, limite outrée. Puis son regard se tourna vers Mary Jane qui proposait de chanter. Pitié non ! Le rock c’mieux, ça fait moins mal aux oreilles !! Ahhhh !

« Bah David comment tu veux qu’on fasse si on ne peut pas mettre la musique ? Tu ne semblais pas contre tout à l’heure !! »

Houla ! Vivi ? Grigri ? Purée, Mary Jane était en forme et Ingrid se mit à rire. Ces noms étaient complètement ridicules !

« Alors pour continuer dans les « i » tu seras « Mimi » ! ahahahahaha »

Dès que Mary revint avec de quoi boire, elle la laissa la servir et but le verre d’une traite en plissant les yeux.

« Waouh ça dégomme encore ! »

Et elle représenta son verre au milieu de la table, vu que Mary Jane avait la bouteille dans la main. Elle sentait le liquide alcoolisé descendre le long de son œsophage et elle se demandait s’il n’attaquait pas ses organes. Puis sa tête commença à tourner un petit peu et son corps à chauffer. Paniquée d’un coup elle s’observa et non elle ne devenait pas rouge. Ce n’était pas sa capacité qui chauffait mais le liquide ! Elle n’avait jamais bu de sa vie. C’était une découverte. Et elle comprenait mieux ce que David venait de lui expliquer en disant en gros qu’il ne servait à rien de leur interdire mais qu’il fallait plutôt qu’il soit là pour leur apprendre à se comporter comme il faut fasse à ces substances. En effet, sans David, Ingrid se descendrait probablement la bouteille d’un trait et finirait soirée et nuit au bord des toilettes.

« A nous, à cette pourrie de vie, à l’avenir ! Ou pas – hup ! »

Et bien cela promettait, elle commençait déjà à avoir un hoquet, au bout du deuxième verre, qu’elle buvait quand même plus lentement. Heureusement.

« Bon Daviddddddddddddd on peut mettre la musique, j’ai envie de bouger et danser lààààà ! »

Un petit verre et hop la Ingrid timide et distante c’était complètement envolée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Sam 19 Jan - 23:17

Je termine de faire les cocktails dans la cuisine, en tremblant un peu. Je ne m'attendais pas à ce que ça s'active, surtout ici. J'avais même réussi à garder ça hors de ma tête ces derniers temps. Merde, il faut vraiment que je fasse gaffe à n'importe quel moment si je ne veux pas que ce... truc, ou ce gros délire dans ma tête, arrive. Putain, j'ai vraiment l'impression d'être dingue. Ça va me pourrir la vie si ça continue comme ça. Si ça se met à déconner à chaque fois que j'écoute de la musique... Et les filles qui veulent en plus en remettre... Elles vont me prendre pour un dingue si je leur dis la vérité, et je vais pourrir l'ambiance si j'en remets pas...

Je respire profondément. Relax David. Du calme. C'est un gros délire dans ta tête ce problème, c'est tout. Ya rien de réel. T'es crevé ces temps-ci, et bam, ça se voit sur ton comportement et tu hallucines. Tu vas aller revoir les filles, et leur dire qu'elle peuvent remettre de la musique, que c'est bon. Il faut juste que ça ne soit pas trop fort pour ton oreille. Peut-être que si il n'y pas trop de musique, t'auras plus cette impression.

J'avais fini les deux cocktails et je rebouchais les deux bouteilles pour Ingrid et MJ, quand MJ rentra dans la cuisine, une clope aux lèvres. Ah, elle avait l'air pas mal! Elle s'était entraînée depuis la dernière fois que je l'avais vue rouler une clope. Bon ok, elle était saoule à ce moment là, ce qui explique en grande partie l'état de sa clope dans mon souvenir.

"-Pas mal ta clope! Tu pourras rouler les joints avec moi comme ça!"


Vivi? Pourquoi pas, après tout ça aurait pu être pire. MJ avait l'air plutôt douée pour les surnoms. Par contre, qu'elle chante? Bof. Ou alors des chansons marrantes, mais on était encore trop tôt dans la soirée pour ça.

"-T'inquiètes pas, si la musique n'est pas trop forte le médecin m'a dit que ça passait. Et tiens, prends un briquet pour ta clope!"


Je le lui envoya et je pris les bouteilles avec son aide. Enfin, elle prit plutôt ma bouteille dans son coin et alla la boire avec Ingrid pendant que je les rejoignais, mais le résultat était le même après tout. Je posa les bouteilles sur la table, et je bus mon verre d'une traite. C'était pas mal! J'étais plutôt content de moi. Ça avait l'air d'avoir plu à Ingrid, vu comment elle commençait à passer de la fille coincée à la fétarde normale. Après un seul verre par contre... Hum, mauvais signe. J'avais bien fait de ne pas trop chargé sa bouteille. Faudra que je la surveille un peu pour qu'elle vomisse pas.

"-T'es généreux avec ma bouteille par contre MJ! Buvez vos bouteilles plutôt, yaura pas de jaloux comme ça!


Ok, ça fait plutôt radin comme remarque. Mais en soirée, il faut plutôt faire gaffe à sa bouteille et à ses affaires en général. Sinon, on finit en général sans rien, sans avoir pu toucher à ses affaires pendant que les autres ont bien profité de ta bouteille ou encore de ton tabac. Là ça n'était pas vraiment le cas d'une soirée dans ce genre là, on n'était que 3 et j'avais pas trop à craindre avec MJ et Ingrid, mais quand même. C'était ma bouteille, et puis elles avaient les leurs; c'était mieux comme ça. Et j'avais chargé la mienne assez fortement, donc il fallait mieux que Ingrid ne la boive pas.

"-Pas de problèmes pour la musique par contre, mettez juste le son pas trop fort pour pas que ça me fasse mal et ça ira!"


Je ramasse aussi ma clope que MJ m'a roulé sur la table et je l'allume. Ok, la soirée commence maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Lun 21 Jan - 22:09

Je regardais Ingrid d’un d’air ahuri quand elle dit qu’elle n’avait jamais fait la fête. Comment était-ce possible une chose pareille ? J’avais du mal à comprendre qu’une fille de mon âge vive comme une petite vieille reclus dans un coin. En y réfléchissant un peu, la première fois que je l’avais rencontrée, elle n’était pas bien dans ses baskets. J’avais du la poussée pour qu’elle sorte de l’hôpital sans autorisation simplement pour aller manger un morceau en dehors.

- Bah c’est l’occaz là ! Fis-je en lui donnant une petite tape amicale dans le dos d'Ingrid.

Si je n’étais pas dans l’optique de vouloir m’amuser, l’information comme quoi Keaton était parti avec Kate à Pétaouchnock, m’aurait contrariée. Je haussais simplement les épaules. Il était hors de question que je laisse une mauvaise nouvelle me saper le moral. J’avais déjà assez donné avant de tomber sur David !


- Mimi, ouais, ça m’va !

Ce surnom changeait du classique « MJ » dont tout le monde m’affublait. Cela dit, la plupart du temps, je me présentais ainsi. J’avais bu le premier verre d’un trait tout comme Ingrid. Hhhhmmmm trooooop bon ! Je me mis à rire en voyant la réaction d’Ingrid qui devenait toute rouge.

- Ah ça ! C’est pas pour les pédés ! Plaisantais-je en remplissant de nouveau le verre de ma pote et le mien avant de retourner dans la cuisine voir ce que David fabriquait.
Il avait préparé d’autres mélanges qu’il avait mis en bouteille. J’étais avec ma cigarette aux lèvres en attendant que le jeune homme l’allume. J’en avais rien à faire qu’elle soit bien roulée et les joints n’étaient pas ma priorité.


- Ok on verra… Mais une clope sans feu, ça sert à rien ! Lui fis-je remarquer.

Il n’avait même pas relevé mon petit numéro de charme. Il fallait bien que je le bouscule si je ne voulais pas rester avec mon envie de fumer pendant cent sept ans. Bah oui, l’alcool faisait cet effet sur moi ! Il me donnait une envie irrésistible de tabac. Je n’aimais pas attendre. Pourtant, Vivi, un tantinet obnubilé par ses précieuses bouteilles, ne daigna me lancer un briquet qu’après s’être assuré qu’il récupérait la sienne.


- Ah bboooooooooon ! On a une bouteille chacun ! M’exclamais-je étonnée en saisissant quand même une des deux bouteilles qu’il venait de ramener.

Au moins, il ne faisait pas les choses à moitié. Par contre, il n’avait pas l’air content que j’ai utilisé une partie de la première bouteille qu’il semblait s’être réservé. Tant pis ! Il n’avait qu’à le dire avant, il n’y avait pas écrit David dessus non plus. C’était quand même bizarre cette réaction. Quand j’étais en soirée, je ne m’occupais jamais de ce genre de choses. « Chacun sa bouteille » était peut-être un truc qu’il faisait entre de mecs ? Ou alors David était un grand maniaque qui ne supportait pas qu’on touche à ses affaires. Mais bon, si ça lui faisait plaisir, ce n’était pas la peine de le contrarier au risque de foutre la soirée en l’air. Je haussais les épaules d’un air de m’en foutre ?


- J’t’ai quand même servi un verre, avec TA bouteille. Dis-je en désignant du menton le troisième verre qui trônait sur la table.

Le feu vert avait été donné pour mettre de la musique. Youpiiiiiiii, on allait danser jusqu’à pas d’heure. En même temps, il n’avait pas trop le choix. Soit je me serais mise à chanter, et je chantais bien quand même, soit je mettais la musique quand même.


- Vas-y Grigri, mets ce que tu veux. Moi j’m’en fous du moment que ça bouge !

Pendant qu’Ingrid choisissait des morceaux, je m’étais rapproché de David en sirotant mon deuxième verre Comme il n’avait pas l’air très emballé, ou parce qu’il avait deux de tension, je lui pris la main pour le tirer vers l’endroit où il y avait assez d’espace pour se remuer le popotin.

- Alleeeeeeeez, viens danser ! A moins que tu ne veuilles nous faire une petite démonstration sur la table ? Dis-je en rigolant.
Non non, je n’étais pas saoule, juste un peu gaie. C’était tout ce que je voulais. Rire pour ne pas pleurer et m’amuser pour ne pas penser.

Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Mar 29 Jan - 17:47

Ingrid était complètement paumée. Ca parlait d’alcool, de cocktails, de clope, de joint et elle n’y connaissait fichtrement rien. Elle se sentait toute petite, une réelle gamine en train d ‘apprendre le monde et d’un coup elle avait honte. D’autant qu’elle était parfaitement partagée entre l’envie de pleurer et celle de noyer son chagrin et de faire la fête. Et elle savait que Mary serait la personne la plus adéquate pour l’emmener sur le chemin de la bonne humeur lors d’une soirée déjantée.

D’ailleurs, elle la servit assez vite. Un cocktail que David avait préparé. Mary en avait servi trois verres. Un chacun. Ingrid savait encore compter ! Elle but le sien d’un trait, serra les dents et devint toute rouge. C’était fort ce truc ! Mais la sensation de chaleur le long de son œsophage puis dans son estomac était comme réconfortante. Elle en voulait plus. Elle avait tout chaud et elle voulait avoir encore plus chaud que ça ! Mary Jane ajouta un nouveau verre, avant de se faire houspiller par David. Ils avaient apparemment chacun une bouteille. L’adolescente les laissa régler l’histoire et elle se chargea de mettre de la musique. Pas trop forte, comme l’avait indiqué le seul adulte de la soirée. Adulte très responsable d’ailleurs.

Alors au programme il y aurait : de la techno, de la pop et du RnB. Assez cool comme musique. Ça commençait par du Shakira. Une bonne musique latino pour se déhancher. Ingrid aimait beaucoup danser sur ça, et avec ses joues toutes rouges, ses yeux pétillants et son peps il n’est de doute qu’elle fasse un malheur dans une soirée. Et lorsqu’elle se retourna, elle vit qu’il y avait trois bouteilles.

« Wow je crois que ma vue est déjà soumise aux méfaits de l’alcool. Je vois trois bouteilles. »
Avec des yeux tous ronds et la tête penchée sur le côté, elle s’approcha de la table, s’agenouilla et observa les fameuses bouteilles de très près les touchant l’une après l’autre.

« Une….deux…trois… A non y’en a vraiment trois ! »

Elle but alors de nouveau le verre plein que Mary lui avait fichu sous le nez avant de voir cette dernière traîner David sur la piste. Ingrid, debout à présent sentait sa tête aller de sa droite à sa gauche. Le sol ne semblait pas droit. C’était étrange. Elle se sentait bien, elle ne pensait à rien. Elle était comme dans un autre monde. Et dans ce monde-là, il fallait s’amuser et faire tout et n’importe quoi. Elle se déchaussa et grimpa sur le canapé. Là, alors que Mary avec ses petites forces avait réussi à décoller David du canapé assez pour que l’adolescente ait de la place pour lui sauter au cou, mais ce fut un échec. Elle avait mal calculé et s'écrasa sur le canapé tête la première. En se relevant , les cheveux en bataille elle se pouffa de rire. Puis comme si de rien était, elle reprit de l'élan et elle se précipita sur David et dégrafa sa chemise pour commencer à l’ôter assez sauvagement.

Dés :
Spoiler:
 

« Streap teaseeeeeeeeeeeeeee !!! Yiihhaaaaaaa ! »

Ingrid était toute rouge et eut un rot d’alcoolique sonore dans l’oreille de David avant de rire comme une demeurée. L’alcool faisait rapidement effet sur quelqu’un qui n’avait jamais bu de sa vie. Et surtout ça lui donnait des forces !

« Viteeee Mary attache lui les piedddds ! Et à la doucheeeeeeeeee ! »

L’adolescente était accrochée au cou de David et ne le lâchait plus. Bien agrippée elle comptait bien lui faire payer gentiment sa venue ici, ce soir ! En tout cas, Ingrid ne regrettait pas pour le moment ! Elle rigolait plutôt bien, au détriment, surement des oreilles de son hôte.

« Mwahahahahahah »
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Mar 29 Jan - 17:47

Le membre 'Ingrid Amelia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Ven 8 Fév - 22:34

Évidemment, à chaque soirée, il y a toujours le moment que je déteste. Celui où il faut se trémousser sur le piste de danse... Bordel, je hais ça. Devoir bouger mon corps en rythme avec de la musique, je sais pas... C'est la pire chose que l'on puisse me demander de faire. Sans doute parce que je suis totalement nul pour ça. Enfin bref, pour faire plaisir à MJ, je me suis laissé trainé près du poste de radio, qui hurlait une musique de Shakira.
La première chose que j'ai remarqué, alors que MJ me trainait vers le petit espace qui semblait servir de piste de danse, c'est que je ne me sentais pas bizarre. Pas de mouvements accélérés, pas de sensations bizarres de vertige, rien. C'était peut-être à cause de l'alcool? Ou du fait que la musique ait été baissé? Quoiqu'il en soit, ça avait l'air d'être un début de solution à mon problème. Et ça, c'était une excellente nouvelle.

Je suis donc allé danser avec MJ, avec une moins mauvais humeur que les autres fois où je dois danser, tout en regardant un peu Ingrid du coin de l’œil. Et bé. Elle a dû boire quoi, un ou deux verres? Et bah on la retrouvait à genoux par terre, en train de se demander si il y avait bien 3 bouteilles ou si elle voyait triple. Et là, elle venait de s'écraser contre le canapé. Ça avait l'air d'être vraiment un cas, une fois qu'elle avait bue. Et franchement, je trouvais ça plutôt marrant.

Enfin, peut-être moins au moment où j'ai réalisé qu'elle allait me sauter dessus, au sens propre du terme. Curieusement, mon premier réflexe a été de lâcher ma clope par terre, au lieu de me dégager hors de sa trajectoire. Une seconde plus tard, je me suis retrouvé au sol, le souffle coupé, avec ma chemise dégrafée, et une adolescente de 15 ans sur moi, ivre en train de me roter dans l'oreille. Ah oui, et en train de vouloir que je fasse un strip-tease, aussi.
Curieusement, face à ça, j'ai éclaté de rire. J'avais bien fait de venir. Ça faisait depuis longtemps que j'étais pas sorti avec des potes; et des délires comme ça, ça m'avait manqué, sans que je m'en rendais compte. Mais bon, au bout d'une dizaine de secondes, j'ai réalisé qu'il fallait vraiment que je me dégage, là. Non seulement elle pesait son poids, mais en plus finir à poil ne me tentait pas trop. Et enfin, elle riait trop fort et trop près pour mes oreilles.

"-Rooh Ingrid! Non voyons! On ne fait pas des choses pareils avec des inconnus!" lui ai-je dis en faisant des gros yeux étonnés.

Je l'ai alors poussé vers le canapé pour qu'elle ne se fasse pas trop mal, de la façon la plus douce possible pour chasser un gros poids sur soi. Même si elle s'était bien accroché, il devait y avoir au moins 15 ans et 10 kilos de différence entre nous deux; elle n'avait pas suffisamment de forces, heureusement pour moi, pour me garder au sol. Je me suis alors relevé, j'ai remis ma chemise et j'ai cherché ma clope du regard. Introuvable. Tant pis. On passe à plus lourd. J'ai alors claqué dans mes mains.

"-Bon allez, on passe aux choses sérieuses! Je commence à rouler les joints, vous m'aidez?"


En sifflotant l'air qui passait sur la radio, je suis allé fouiller dans mes poches de mon manteau pour prendre tout ce dont j'avais besoin, et j'ai fait un petit détour pour prendre ma bouteille. Bah quoi, rouler ça prend du temps! Et je risquais d'avoir soif. Et maintenant, j'avais une bonne excuse pour ne plus me mettre à danser.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Lun 11 Fév - 20:52

Je souris en voyant Ingrid compter les bouteilles. Elle n’avait bu qu’un verre et elle ressentait déjà les effets de l’alcool. Si j’en doutais avant, là j’étais certaine qu’elle n’avait pas l’habitude de boire. C’était marrant de la voir faire ! En plus ça avait l’air de lui plaire mais à ce rythme elle risquait de mal finir. J’étais sur le point de lui dire qu’elle mange quelque chose entre deux mais elle ne m’en laissa pas le temps. Je vis une fusée foncer sur David. Ecarquillant les yeux de surprise je me demandais quelle mouche l’avait piquée. Lorsque que je compris ses intentions, je me mis à rire.

- Oooooooh ouiiiiiiiiiiiiiiii ! Un strip-tiiiiiiiiiiiiiiiiz. M’exclamais-je en la rejoignant.

En voyant David rire également, je m’agenouillais dans l’intention de prêter main forte à Ingrid. Seulement le jeune homme se dégagea et se releva réprimandant gentiment l’adolescente.


- Pffff t’es pas drôle ! Dis-je un peu déçue qu’il ne se soit pas prêté au jeu.

J’aurais aimé le voir en caleçon et le transformer en homme objet. Attention, je n’avais aucune intention malsaine, je voulais simplement faire une séance d’épilation pour qu’il devienne imberbe un temps. Ok, peut-être n’aurait-il pas voulu mais avec Ingrid on aurait pu réussir à le convaincre, de gré ou de force. David avait d’autres projets. Je me demandais si c’était une bonne idée de faire fumer Ingrid. Avec deux verres, elle était déjà à moitié partie, alors avec un joint par-dessus, ça risquait de faire des dégâts. Je voulais m’amuser mais je n’avais pas l’intention de finir aux urgences.


- Tu crois que c’est une bonne idée ? Demandais-je à David en désignant discrètement Ingrid du regard.

Ce petit moment d’hésitation lucide passa aussi vite qu’il m’avait traversé l’esprit. Après tout, la jeune fille était assez grande pour savoir ce qu’elle avait à faire. Moi qui n’aimais pas qu’on me dicte ma conduite, je n’allais certainement pas jouer les gardes chiourmes. Et puis j’avais une autre petite idée en tête.


- Ok David, on fait un concours alors ! Celui qui roule le plus vite la première clope donne un gage à l’autre. Ingrid, t’es hors compète, mais si tu veux t’entraîner on te montre une fois d’abord ok ?

Avant de passer aux choses sérieuses, comme l’avait dit le jeune homme, je pris ma bouteille pour me rafraîchir le gosier de quelques gorgées. Je préférais l’alcool à l’herbe, je trouvais le goût meilleur. En passant près d’Ingrid je lui chuchotais quelque chose d’inaudible à l’oreille en riant à moitié.

- Tu vas voir………. se marrer…. trop bon ! Pouvait-elle comprendre.
- Vas-y David, montre lui comment on fait ! Dis-je en m’asseyant à côté du jeune homme.
En attendant, je pris ce qu’il fallait pour rouler un joint. Dès que j’eus fini je m’exclamais triomphante :

- J’ai gagnééééééééééééé ! Han, han, han han. T’as vu ça ? J’suis la plus fooooorte !

Je me levais d'un bond, tout contente de mon petit exploit et fière de ma petite ruse. David pouvait dire que j’avais triché, je m’en fichais. Je n’avais pas triché d’abord, j’avais détourné l’attention de mon adversaire sur Ingrid pour le griller. Ainsi, j’étais la première à avoir roulé une clope prête à l’emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Mer 13 Fév - 11:44

Etrange effet que celui de l’alcool dans un corps aussi fin et petit que celui d’Ingrid. Non pas qu’il s’agissait d’une naine, encore qu’à cet instant elle aurait pu le croire, mais elle était encore jeune et buvait pour la première fois de sa vie. Intéressant. Ses réactions étaient donc des plus spontanées et on pouvait voir qu’elle avait l’alcool joyeux, du moins, en ce début de soirée. Mary Jane aussi était joyeuse, comme à son habitude. Elle cachait bien ses émotions, contrairement à Ingrid. Enfin quoi qu’il en soit, elle avait réussi à traîner David sur la piste de danse et donc elle, elle le déshabillerait ! Non pas pour ce que la plupart des adultes penseraient, mais juste pour le fun ! Histoire de s’amuser, de rigoler devant le streap tease d’un gars qui n’y connaissait rien. Ça aurait pu être drôle. Mais comme on dit, rien ne se déroule jamais comme on l’avait prévu.

Déjà sauter sur le dos de David n’allait pas être chose aisée dans le sens où elle en voyait deux. Bah flûte alors comment viser ? Elle avait secoué la tête et les deux David s’étaient réunis. Voilà qui était mieux. Elle put enfin s’accrocher à son dos et lui défaire une partie de sa chemise tout en lui rotant dans l’oreille. La honteeee ! Mais lui, ça le fit rire, alors pourquoi pas ne l’accompagner ! C’est vrai que c’était drôle ! Mais il ne voulait pas se plier à leur désidérata. Il était nul.

« T’es nullllll » se plaignit Ingrid en suivant la plainte de Mary. Puis en fixant son amie elle lui dit en silence « On l’aura t’inquiète pas ».

Juste les lèvres d’Ingrid avaient bougé, juste assez pour que Mary puisse y lire les quelques mots. Et elle se fit dégager presqu’aussitôt du dos de David.

« Maiiiiiis j’étais bien là-haut moi ! »

Heureusement que le canapé était là pour amortir les chutes. Par contre est ce que quelqu’un serait là le lendemain matin pour amortir le mal de crâne ? Ça c’était moins sûr. Mais pour le moment l’innocence et la joie étaient au rendez-vous, il fallait qu’elle en profite. D’ailleurs, elle en profitait tellement qu’elle était aux aguets pour la moindre connerie à faire. Si bien qu’elle els entendit les fourbes, parler derrière son dos comme si elle n’entendait pas.

« Hey ohh j’ai peut-être bu mais j’entends toujours Maryyyyy »

Elle s’était redressée sur le canapé et fixait Mary Jane, faussement agacée par le comportement. En fait, elle avait aussi prévu quelque chose pour son amie, mais ce serait pour un peu plus tard. En attendant, elle était pressée de voir le concours de roulage de joins.

« Ouiiiii je veux apprendre, ça à l’air drôle !!! Davidddddddddddd montre-moi !!Ecoutes Mary Jane la sage !! »

Le surnom qui allait peut être le moins à son amie mais qui fit bien rire Ingrid. Elle but à nouveau dans sa bouteille puis observa les deux rouler. Ça n’avait pas l’air si difficile que ça. Ingrid fit alors un bond quand Mary Jane cria à l’exploit. Elle était trop concentrée pour se rendre compte de ce qu’il se passait à côté d’elle, mais elle applaudit farouchement pour féliciter la victoire de son amie avant de se lever d’un bond pour aller vers les toilettes, puis subrepticement à la cuisine.

« Attendez moi je vais au pipi water ! »

Faisant alors attention à ce qu’on ne la voit pas aller vers la cuisine plutôt que vers les toilettes, Ingrid se mit à fouiller dans les placards. Trouver quelque chose d’utile, et collant… Hum pas facile dans un appartement inhabité depuis un mois. Mais elle y revenait de temps en temps, et elle s’achetait de quoi manger de temps en temps, même si ça se résumait à une tomate, un pot de nutella ou une bouteille de chantilly. Bingo ! Elle avait trouvé ! Elle ouvrit le frigo et prit la bouteille en question. Elle appuya sur le dessus histoire de voir qu’elle n’était quand même pas périmée, ce serait dégoutant sinon. Puis toute fière d’elle et avec des hoquets de bourrée, elle rejoint ses amis, les mains dans le dos, cachant le bombe aux autres. Elle passa exprès devant Mary Jane pour qu’elle voit la bêtise qui allait arriver, puis se dirigea vers David, innocemment.

« J’ai le droit de fumer alors ? »

Détournant ainsi l’attention de David, elle se précipita sur lui et déversa une bonne partie de la bombe de chantilly sous sa chemise et sur sa tête, avant de courir de l’autre côté de la pièce, se tapant au passage dans la table basse et dans un meuble.

« ahahaha ! tu ressemblerais presqu’au Père Noël David !! »

Puis elle renversa la bombe et la positionna au dessus de sa bouche grande ouverte avant d’en faire couler un soupçon dans sa bouche.

« Humm elle est bonne en plus ! Tu veux tester Mary ? »

Ingrid était définitivement le petit boulet de la soirée. Et encore, elle n’avait pas fumé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 17 Fév - 20:34

"-Bon ok Ingrid, je te montre rapidement comment ça marche et ensuite tu essayeras toute seule..."

Je m'installai sur le canapé avec MJ, et je me mis à tout mettre en place à côté de moi. Tabac, feuilles à rouler, carton pour les filtres, extras... Ok, j'avais tout. Tout en préparant mon joint, j’essayai de montrer à Ingrid comment bien préparer l'extra, comment faire le filtre... Ça me rappelait ma première soirée quelque part, lorsqu'on m'avait fait rouler et fumer pour la première fois. J'avais fini la tête dans les WC, à vomir jusqu'au matin, mais ça avait été dans l'ensemble une assez bonne soirée. Mais à force de vouloir tout expliquer à la débutante de la soirée, j'avais oublié ma course avec MJ, qui me la rappela avec son cri de victoire. Merde, elle va pouvoir me donner un gage. Si même elle se met à me faire des crasses... Je sens que je vais prendre cher, ce soir. Malgré sa victoire indiscutable, je regardai quand même le joint de MJ en faisant la moue.

"-Mouais, t'as été la plus rapide, c'est sûr... Mais je m'en fous, le mien est le plus beau!" j'ai lancé, en présentant fièrement mon joint devant elle.


C'est à ce moment précis que Ingrid arriva, et me demanda si elle pouvait fumer. Au moment où j'allais répondre, elle sortit une bombe de chantilly de derrière son dos, et la vida sur moi, toujours assis sur le canapé. En hurlant une insulte, j'ai mis mes mains devant mon visage devant mes yeux pour me protéger le visage... le joint toujours en main. Une fois le danger Ingrid partie un peu plus loin, c'est-à-dire à quelques mètres à se goinfrer de chantilly, j'ai regardé mon joint dans ma main. Ok, les joints à la chantilly ne peuvent pas se fumer. Enfin ici, on peut plutôt parler de chantilly au joint, mais le résultat est le même; il est foutu. Bordel. J'ai regardé MJ avec un air blasé, la chantilly en train de dégouliner sur mes vêtements.

"-Sans déconner, j'espère qu'elle n'est pas comme ça tous les jours ta copine."


Je me levai ensuite, et je me dirigeai vers la salle de bain. Je pris une serviette et de l'eau, et commença à m'essuyer avec plus ou moins de succès selon les zones les énormes paquets de chantilly sur ma chemise et sur ma tête. Je n'étais pas vraiment fâché contre Ingrid, même si elle avait ruiné ma clope et l'extra que j'avais acheté assez cher, mais il fallait que je riposte! Je commença donc à chercher rapidement de quoi lui faire regretter son acte. Du savon dur? Non, trop dur. Le tuyau de la douche? Pas assez long. Du shampooing? Parfait! Je m'emparai de la bouteille, et me dirigeai en marchant lentement derrière Ingrid, toujours avec sa bombe de chantilly. Une fois assez proche, je l'attrapai rapidement par derrière, et je lui vidai la bouteille sur ses cheveux et ses habits.

"-Un partout!" je lançai, avec une voix ravie.

Je la relâchai une fois la bouteille aux trois quarts vide, et remis le bouchon dessus. Si elle voulait encore m'attaquer, j'avais de quoi me défendre maintenant!

"-Bon allez, on fait la paix! Viens t’asseoir avec nous, tu vas fumer ton premier joint maintenant!"


Je retournai sur le canapé avec ma bouteille de shampooing dans une main et en prenant ma bouteille d'alcool dans l'autre main, dont je bus quelques gorgées avant de m'assoir. Ensuite, j'ai attendu que MJ apporte le joint pour qu'on puisse le fumer tous ensemble. J'aurais préféré fumer le mien par fierté, mais... maintenant, il était plus bon pour la poubelle que pour être dans une bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Jane Holster


avatar

Messages : 3348

All about you
Your secret life:
Disponibilité: 0/4

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Lun 4 Mar - 23:05

On ne se voyait pas très souvent, Ingrid et moi. On ne se connaissait pas tant que ça en fait. Chacune avait sa vie et c’était très bien comme ça. Ce soir, nous étions sur la même longueur d’ondes ; l’alcool ajouté à la tristesse donnait un résultat surprenant. De mon côté, ça allait très bien, il me fallait plus de deux verres pour partir dans des délires incontrôlés. Faut dire que j’avais de l’entraînement ; avant de tomber enceinte, je ne crachais pas sur l’alcool et peut-être que ma capacité m’aidait à mieux l’encaisser. Ingrid, par contre, n’avait pas besoin d’ingurgiter plusieurs verres ! Elle était déjà à moitié saoule avec le peu qu’elle avait bu. C’était marrant de la voir faire ; mon sourire amusé traduisait ma pensée. Je lui fis un clin d’œil d’approbation sur le fait qu’on allait avoir David comme on l’avait envisagé. Rien de méchant n’était prévu, c’était juste pour rigoler.

Pendant que le jeune homme faisait une démonstration de roulage de clope, j’en profitais pour en faire autant et gagner en rapidité.


- Ouaip, le tiens est plus beau mais c’est moi qui ai gagnééééé ! Dis-je en tirant la langue à David et en faisant une grande révérence à Ingrid qui m’applaudissait.

Maintenant je devais réfléchir à un gage. Qu’est-ce que j’allais lui faire faire pour que ce soit amusant ? Ingrid interrompit le cours de ma réflexion intense en arrosant David de crème chantilly. Ah oui ! Quand même ! Peut-être devrait-elle s’arrêter de boire ? Oui mais non, c’était trop marrant de voir l’air blasé de David.


- Nnnnan t’inquiète, d’habitude elle est très sage. Beaucoup plus sage que moi. Répondis-je en me retenant de rire pour avoir l’air sérieux.

Je regardais alors le jeune homme s’éclipser. Il était allé dans la salle de bains, sans doute pour se nettoyer mais, à tous les coups, il préparait aussi une riposte. Gagné ! Il revint avec une bouteille de shampoing qu’il déversa sur la tignasse de son attaquante. Oh le beau sol du salon ! C’est Keaton qui va être content de voir qu’il a été nettoyé.


- Ah bah voilà ! T’as plus qu’à passer sous la douche Grigri. Vivi, elle peut pas s’asseoir comme ça, elle va coller de partout, heuuuuurk. Avant, tu devrais l’accompagner dans la salle de bains et faire attention qu’elle ne se casse pas la figure. Parce que là, ça risque d’être chaud ! Faudrait pas qu'elle se fasse mal et qu'on se retrouve aux urgences. Dis-je avant d’enchaîner sur une chanson revisitée par mon inspiration du moment.

- Le ffffffffeuuuuuuuu, ça bruuuuuuûle
Et l’eau ça mouiiiiiiiiillleuuuuuuh
Tous les paumés piquent dans la caisse
Les prisonniers font des trous pour s’évader
Le shampoing ça mouuuuuuuuuuuuuuusssseuh
Et les cheveux ça poussssssent
Grigri n’est pas chauve, elle va s’laver les ch’veux
Et Vivi va faire d’la mousse pour qu’tout l’monde soit heureux
Yé, yé, yéééééééééééééééé


Faut pas croire, ce n’était pas parce que je chantais que je ne réfléchissais pas au gage que j’allais donner à David. Je bus une nouvelle gorgée de ma bouteille et la brandis fièrement en direction du jeune homme.

- J’t’oublie pas Vivi, tu me dois un gage ! O-bli-gé !
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 10 Mar - 21:24

La soirée partait littéralement en cacahuète. Ingrid buvait et maintenant on lui montrait comment faire un joint, et peut être même qu’elle allait fumer. Non elle fumerait. Pour tester. Parce qu’elle était dans un état second. Parce qu’après avoir été adulte pour supporter tout ce qu’il lui était arrivé, elle ne voulait plus suivre les règles. Elle avait le droit de ne plus suivre les règles, une fois de temps en temps. Et ce soir c’était l’occasion. Elle était entourée, elle pourrait dévier sans qu’il ne lui arrive quelque chose de grave puisqu’il y aurait de toute manière quelqu’un pour la récupérer. Enfin, elle l’espérait. Elle faisait peut être trop confiance, mais c’était elle, et elle ne changerait pas de sitôt. La naïveté d’Ingrid était ce qui la caractérisait le plus. Sans ça, ce ne serait plus Ingrid.

Première gaminerie de la soirée : maquillage à la chantilly pour David. Bah quoi ? Il ne voulait pas faire de streap tease, alors autant se venger et bousculer un peu la soirée ! C’était mou ce soir-là ! Et puis les joints, elle s’en fichait littéralement de comment ça se roulait ! Elle préférait bouger, sauter et s’amuser. Après tout ils étaient là pour ça !

« Heyyy je te permets pas David ! Je suis exemplaire … huuc… d’habitude ! Je bois pas, je fume pas, je reste dans mon coin, je lis et je fais de la photo … huuc… NAH ! »

Puis David était partit dans la salle de bain. Fière d’elle, elle augmenta un peu le son de la musique, et se mit à danser. Elle ne vit donc pas arriver la vengeance.

« Ahhhhhhhhhhhhh ! David non ! Non ! Non ! » dit-elle en se débattant en vain.

Fichtre ! Il allait le payer ! L’appartement il ne fallait pas le souiller !! Mais c’était elle qui avait commencé, alors elle ne pouvait pas l’engueuler. Mais du gel douche quoi ! Fichtre ! Bon, il ne lui restait plus qu’à passer sous la douche comme le suggérait si bien Mary. Par contre elle n’avait pas besoin de David, elle pouvait se rincer toute seule comme une grande, elle n’avait pas deux ans. Mais il la suivit quand même.

Spoiler:
 


« J’ai pas cinq ans David tu sais ! Ça se fait pas de regarder les adolescentes sous la douche ! »

Elle afficha un visage gentil et joyeux et surtout un sourire des plus malicieux. Elle venait d’avoir une idée en entendant Mary rappelait à David son gage. Il allait payer. Finalement, elle lui crocheta le bras et le conduit vers la salle de bain avec elle.

« Je vais avoir besoin de toi pour que tu m’ôtes ce que tu m’as mis dans les cheveux. »

Elle tourna le visage et fit un clin d’œil à Mary Jane. Si elle avait compris, elle viendrait lui prêter main forte. La salle de bain avait une clef de disponible sur le côté extérieur de la porte, il suffisait que son amie vienne fermer à clef une fois qu’ils seraient à l’intérieur, et Ingrid faisant semblant de se rincer ferait gicler l’eau de partout sur David. Plus de retour en arrière…
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 10 Mar - 21:24

Le membre 'Ingrid Amelia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   Dim 17 Mar - 10:57

Je soufflais, toujours assis sur mon canapé. La flemme de me lever. Bordel, je voulais juste fumer mon joint, moi! On n'avait même pas encore commencé à fumer ce soir, c'était mal, ça! Et puis, Ingrid était une grande fille, et la regarder complétement saoule c'était assez drôle. Par contre, devoir la surveiller pour qu'elle ne fasse pas n'importe quoi... C'était déjà beaucoup moins bien, surtout que ça demandait du travail. Et j'étais pas son père, moi! Mais bon, c'est vrai qu'elle était vraiment partie pour faire n'importe quoi... Et devoir terminer la soirée aux urgences, ou pire, au poste de police, c'était la pire chose qui pouvait nous arriver, surtout pour moi. C'est donc surtout pour ça que je décida de l'accompagner.

"-Ok, j'arrive Ingrid... Mais après, on fume, hein!" je lançai à MJ.

Je bus une ou deux gorgées de ma bouteille, et je me levai, avec ma bouteille de shampooing dans ma poche. Pourquoi j'avais décidé de la prendre, au lieu de la laisser là? Mystère. Peut-être en prévoyant ce que voulait me faire Ingrid, pour l'arroser encore, ou encore... Pour une raison inconnue, tout simplement.
Je remarquai surtout mon état lorsque je me mis debout. Mince, le monde commençait déjà à un peu tourner! Il fallait que j'y aille un peu moins lourdement sur ma bouteille, si je ne voulais pas finir la soirée dans mon vomi. Je suivis ensuite Ingrid à la salle de bain, pour l’empêcher de se casser quelque chose. Je répondis à MJ, resté dans la salle à chanter une chanson bizarre :

"-On verra pour ton gage, mais il faut pas que ça soit trop sale ou trop dur à faire!"


Je ne savais pas si elle m'avait entendu, mais j'espérais que non. Je la connaissais assez bien pour savoir que si on essayait pas de lui mettre des limites, elle serait capable de me donner le gage le plus horrible qu'elle pouvait trouver. Et que si elle m'entendait en train d'essayer de lui mettre des limites, elle allait me harceler jusqu'à que je change d'avis.
Ensuite, en marchant de façon chaloupée, j'allais à la salle de bain. C'est au moment où je vis le visage de Ingrid, surtout son sourire que j'ai compris que quelque chose n'allait pas bien. Elle avait le même sourire vicieux que quelques minutes plus tôt, lorsqu'elle m'avait aspergé de chantilly. C'est pourquoi je me mis sur mes gardes lorsque je la rejoignis dans le couloir.

"-Ouais je sais Ingrid, faudrait pas normalement, mais euh... Moi je suis un adulte, donc voilà, et puis... Faut pas que tu te casses un truc quoi, ça serait mal... Puis t'enlèves pas tes habits, c'est tout..."


Bon ok, voilà, avec des justifications pareils, je passe obligatoirement pour un gros beauf ou un gros coincé. Mais bon, l'alcool commençait déjà à monter au cerveau, et je n'avais pas du tout envie de passer de passer pour un pervers. Même si, paradoxalement, c'était exactement ce qui était peut-être en train de se passer. C'est pourquoi je laissai tomber mes excuses et je l'accompagna à la salle de bain.
Puis, une fois devant la porte, elle me crocheta le bras de façon un peu maladroite, et elle m'emmena à l'intérieur de la salle de bain après avoir fait un clin d’œil à MJ. Bordel, je savais pas ce qu'elles préparaient toutes les deux, mais il allait falloir que je fasse attention!

Une fois dans la salle de bain, je me libérai de sa prise maladroite. Même si je commençais à être ivre moi aussi, je réussissais quand même à me libérer lorsqu'elle essayait de me bloquer, ce qui était logique vu notre différence de gabarit. Un bon point.

"-Je sais pas ce que t'essayais de faire, mais ça marche pas!" lui dis je en rigolant. "Bon allez, tu te nettoies vite, et on va fumer!"

Au moins, maintenant, j'avais les mains libres! Je m'installai alors sur le carrelage en tailleur, et j'attendis qu'elle finisse de se doucher. Je sortis une clope de ma poche que j'avais déjà roulé, et je l'allumai. Je posai aussi aussi ma bouteille de shampooing sur le carrelage, juste à côté de moi, au cas où si elle voulait encore se venger et m'attaquer. Je tirai alors sur ma cigarette, et je m'appuyai sur le mur. Au moins, je ne m'ennuyais pas, ce soir!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Après la mort... Le réconfort. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la mort... Le réconfort. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: WETHERFORD & AMELIA'S PLACE-