..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Sam 24 Nov - 22:02

11Janvier 2011 # 18h30 # Starbucks


Elle n’était pas assez méfiante. Elle savait. Elle n’avait pas fait attention et elle s’était retrouvée protégée par une de ces organisations dont Keaton l’avait mise en garde. Aleksandra, cette belle fille de l’est l’avait séduite et l’avait conduite à sa perte. Ou à sa gloire ! Qui sait. Là-bas, elle avait rencontré du monde et on l’avait entraîné à contrôler sa capacité. Cela fonctionnerait-il ? Aurait-elle encore des contacts avec Dakota ? Dieu seul le savait. En tout cas, Ingrid était contente d’être enfin libre ! Plus que tout, elle avait retrouvé Keaton. Pire il l’avait retrouvée ! Il était revenu et il l’avait libérée ! Elle avait couru dans ses bras, elle avait senti l‘odeur de sa peau, l’odeur qui la rassurait. Elle avait souri à celui qu’elle considérait comme un père. L’instant où elle l’avait vu était surement le plus beau moment de sa vie !

Ils étaient donc enfin rentrés. Retrouver leur appartement avait été une bouffée d’oxygène pour Ingrid. Comme si elle retrouvait sa maison brûlée. Sauf que là tout était à la même place. Sauf qu’à présent, elle était avec son père de substitution, sauf que maintenant… elle profiter au maximum de sa présence. Et surtout, elle ferait plus attention à présent. Elle allait cimenter son cœur, elle allait contrôler chacune de ses connaissances, et plus jamais elle ne se ferait avoir.

Enfin, à peine réinstallés, elle pensait déjà à téléphoner à Maggie. C’était important, car c’était comme une maman de substitution. D’ailleurs, Keaton revenu, elle continuerait quand même à aller voir Maggie, et puis elle voulait aussi rencontrer son fiancé ! Au final, Ingrid était triste de ne pas avoir pris plus de temps avec Maggie, avant de disparaître. Mais ça, elle n’y était pour rien. Elle devait aussi rassurer Jayden, et surtout elle devait appeler Sonny. Et aussi envoyer un mail à Andrew ! Alors elle avait profité d’un moment d’absence de Keaton pour faire tout ça. Malheureusement, son entreprise n’avait pas eu le succès escompté. Mais au moins, son mail à Sonny avait obtenu une réponse, et elle avait rendez-vous au Starbucks avec sa grande sœur de cœur, ce qui la rendait folle de joie !

Il était déjà 17h et elles avaient rendez-vous vers 18h30 et Ingrid, concrètement, était toujours uniquement vêtue d’une serviette. Ce n’était pas grand-chose pour une sortie en plein milieu de Los Angeles ! Alors elle s’activa. Hop, une petite jupe, une paire de collants, un chemisier blanc, une tresse pour dompter sa longue tignasse, un petit peu de parfum à la mûre et c’était partie pour un tour ! Elle devait encore mettre porte-monnaie, téléphone, déodorant, parapluie, mouchoirs et brosse dans le sac et surtout un petit message pour Keaton !

*Keat, comme je te l’ai dit je vais voir Sonny, elle s’inquiète, on va papoter un peu. Ne t’inquiète pas j’ai mon portable sur moi et je t’envoie des messages régulièrement et je rentre vite à la maison. Bisous *.* *

Enfin prête ! Elle mit ses plus jolies bottes et prit la direction du Starbucks. Ingrid trépignait d’impatience. Elles allaient avoir tellement de choses à se raconter ! Et surtout elle. Il lui était arrivé pleins de choses ces derniers temps, des bonnes, des mauvaises et surtout elle avait décidé de changer, d’aider Keat dans sa lutte contre Genetic, sans le lui dire, car elle savait pertinemment sa réponse. Mais elle se souvenait très bien de ce qu’il lui avait dit et elle profiterait de son lien avec Dakota pour avoir toujours un pied dans l’organisation. Elle ne pouvait pas y entrer toute seule, elle était trop jeune, mais avec une amie et la volonté d’être aidée… Peut-être que… Pourtant, malgré son envie inconditionnelle de parler de ça, elle n’était pas sûre de pouvoir le faire avec Sonny. Avec qui que ce soit.

Mais, elle pourrait discuter de la mort de Morgan, de la rencontre de Maggie, de celle d’Andrew du fait que c’était lui qui avait tué Morgan, de ses problèmes avec Dwayne, du retour de Keaton, de son emprisonnement chez Genetic. Ah pourrait-elle en parler de ça ? Telle était la question.

En tout cas, elle avait tellement tergiversé sur le chemin qu’elle n’avait pas fini en arrivant devant le coffee shop et qu’elle failli le louper, et Sonny avec. Heureusement, elle s’était réveillée au dernier moment et elle avait fait demi-tour pour courir dans les bras de Sonny.

« Grande sœur !!!!!!! »

Ingrid la serra fort, comme pour se rendre compte qu’elle était dans la réalité et non dans un rêve que Sonny aurait façonné. De toute manière, rêve ou réalité, Sonny aurait vraiment été là, mais ici, en cet instant, sentir son corps contre elle la rassurait. C’était sa grande sœur de cœur. Et même si cela faisait un moment qu’elles ne s’étaient pas donné de nouvelles, elle restait l’une des personnes les plus importantes de sa vie. L’un de ses nouveaux piliers qu’elle ne laisserait pas s’écrouler du jour au lendemain, pas sans une raison valable.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Dim 25 Nov - 21:51

11 janvier

Ce jour là, Sonny avait fait l’effort d’aller en cours. Pourtant, elle s’y ennuyait. Rester assise pendant des heures, à ne rien faire d’autre qu’à écouter lui était de plus en plus pénible. Alors elle avait séché l’après-midi. Elle n’était toutefois pas rentrée chez elle, elle ne voulait pas que Remington découvre qu’elle loupait comme cela des heures de cours, sinon il lui lancerait le regard Pillsbury et elle ne saurait plus où se mettre. Alors elle avait traîné dans les rues de Los Angeles, en essayant de ne pas penser aux menaces de Jayden, à sa dispute avec Kensie, à la mort de sa mère, à l’absence de réponse d’Ingrid. Car cela faisait plusieurs fois qu’elle lui envoyait des mails et des sms sans avoir de nouvelles de sa petite sœur. Alors qu’elle devait être perturbée. Maggie lui avait dit que Keaton était parti, et que le jeune fille avait de nouveau été déplacée. Sonny s’inquiétait. Elle n’avait pas été là et elle n’avait pas été une sœur digne de ce nom. Et elle risquait de la perdre. Elle risquait de perdre tout le monde.

Ce fut donc presque sans illusion qu’elle s’installa à un cyber café et qu’elle ouvrit sa boîte mail. Et quelle ne fut pas sa surprise de voir le pseudo de sa petite sœur. Car elle avait envoyé un mail, encore un, sans y croire et là, Ingrid avait répondu. Et non seulement elle lui avait répondu mais en plus elle lui proposait de se voir, à un Starbucks. Impossible de refuser. Alors les doigts de Sonny pianotèrent sur le clavier pour confirmer leur rendez-vous, réalisant seulement après coup qu’elle ferait certainement peur à Ingrid. Car il fallait bien avouer que depuis quelques temps, elle faisait peine à voir. Mais c’était plus fort qu’elle. Elle avait besoin de voir sa sœur. Besoin de s’assurer qu’elle allait bien. Tant pis si elle l’inquiétait avec sa tête, tant pis si elle n’arrivait pas à sourire et à faire semblant alors que c’était ce que tout le monde attendait d’elle. Elle allait revoir Ingrid.

Et elle n’avait tellement rien n’a faire qu’elle se contenta d’envoyer un texto à Remington pour le prévenir qu’elle ne rentrerait pas tout de suite, mais qu’elle allait voir Ingrid, que cela lui ferait du bien, blablabla. Et elle s’était assise en terrasse du Starbucks avec une bonne heure d’avance. Puis elle la vit arriver. Et elle se sentit encore plus minable. Sonny n’était vêtue que d’un jean, de bottes, un pull long et une veste en cuir. Alors qu’Ingrid, elle, était plus que jolie. Une vraie petite femme, en jupe et chemisier. Alors qu’elle… bon, elle faisait pitié, et cela lui fit comme un électrochoc. D’autant plus qu’Ingrid ne la vit même pas… elle devait vraiment avoir piètre allure pour être ainsi invisible…

Elle se leva alors et murmura « Ingrid ? … »

Elle aussi allait disparaître de sa vie ? Non… Non ! Pas aujourd’hui. Ingrid se retourna et lui fonça dans les bras et Sonny se sentit l’enlacer. Fort. Si fort qu’elle allait l’étouffer. Mais ses bras s’accrochaient à la jeune fille. Non, la jeune femme, qui était là. Sa petite sœur de cœur était là, bien là. Après ces semaines d’absence… Et quand Sonny eut la force de desserrer sont étreinte, elle passa une main sur le visage d’Ingrid, comme pour se rendre compte qu’elle était bien là. Puis elle lui sourit avant de l’inviter à s’asseoir et à héler un serveur pour commander deux chocolats viennois.

« J’étais inquiète
, lui confia-t-elle en lui tenant toujours la main. Je n’arrivais plus à avoir de nouvelles et j’ai su par Maggie que Keaton t’avait laissée à cause de problèmes familiaux ou je ne sais pas trop quoi. Que s’est-il passé ? Est-ce que tout va bien ? »

Elle avait l’air d’aller bien en tout cas. Jolie, bien traitée. Etait-elle encore chez Maggie ? Etait-elle partie quelques temps, ce qui expliquerait l’absence de mails ? Il y avait tellement de choses à élucider. Et tellement à dire et avouer aussi. Sonny savait qu’elle devait annoncer beaucoup de choses importantes à sa petite sœur, mais elle savait aussi qu’elle avait perdu beaucoup de proches en avouant les dernières nouvelles. Et elle ne voulait pas perdre Ingrid. Donc elle préférait prendre son temps et s’assurer que tout allait bien pour elle, car elle n’avait réellement pas la moindre idée de ce qui avait pu se passer ces derniers temps.

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 26 Nov - 18:35

Ingrid était tellement contente de retrouver Sonny qu’elle s’était faite toute jolie et qu’elle fonçait vers le Starbucks. Si bien qu’elle n’avait pas vu sa grande sœur de cœur. Elle était dans ses pensées, enfoncée dans sa représentation de sa grande sœur quelques semaines après leur dernière entrevue. C’est pourquoi, lorsqu’elle se rendit compte qu’elle avait dépassé le coffee shop et qu’elle fit demi-tour, elle ne se rendit pas compte à quel point Sonny avait l’air fatigué et elle lui courut dans les bras. Elle reconnut vite son odeur. Ingrid imprimait souvent les odeurs des gens qu’elle appréciait tout comme elle immortalisait leurs images sur une photographie.

Alors qu’Ingrid serrait fort Sonny, elle murmura à son tour un « Oui Sonny, c’est si bon de te revoir grande sœur ! » Elle avait pu sortir de chez Genetic et elle pouvait à nouveau voir l’air libre, et voir ses amis, sa famille, sa nouvelle famille. Après Sonny, il y aurait Maggie, puis Jayden, Dylan et Andrew. Pour le moment, c’était Sonny le plus important, celle qui avait rompu le cercle vicieux de ses cauchemars, celle qui avait redonné un sens à sa vie, et à ses songes. Sonny qui avait su lui dégotter un travail, Sonny qui appelait à présent un serveur pour elle.

« Bonjour ! Alors je voudrais en plus un muffin aux fruits rouges et des pancakes s’il vous plaît ! »

Le serveur était reparti et Ingrid sourit à Sonny. Elle avait vraiment pris une quantité énorme de choses si on comptait en plus le chocolat commander par Sonny, mais elle avait besoin de manger et du sucré pour compenser toutes ces journées enfermées chez Genetic sans manger une sucrerie ! Et le second chocolat était pour elle. Elle se souvenait que Sonny adorait ça. Elles étaient aussi gourmandes l’une que l’autre, ce n’était pas pour rien qu’elle s’entendait si bien !

« Merci pour le chocolat ma chérie ! Sinon oui tout va bien maintenant ! Je suis affreusement désolée de ne pas avoir pu répondre avant, mais si tu savais tout ce qu’il m’est arrivé depuis qu’on s’est vues la dernière fois, et je suppose que toi aussi tu as beaucoup de choses à me raconter ! »

Par où allait-elle commencer ? L’accident de Morgan, la rencontre avec Sacha, la rencontre avec Andrew, la disparition de Jack, le départ de Keaton, l’emménagement avec Dwayne, puis la fuite de chez lui et l’emménagement chez Maggie, puis la fuite de John suite à son arrivée, ou encore le combat à Central Park et son enfermement chez Genetic, puis le retour de Keaton ? Son cerveau bouillonnait tellement avec tout ce qu’il s’était passé en un mois qu’elle enchaîna pour répondre à Sonny, bêtement, sans réfléchir.

« Oui, c’est compliqué, mais à Halloween, Keaton a retrouvé sa fiancé, et pour essayer de se reconstruire ils se sont éloignés et sont partis en Afrique du Sud. Keaton m’a proposé d’aller avec lui, mais je voulais les laisser dans leur intimité et ma vie est ici alors je suis restée. Il m’a confié à son meilleur ami qui déteste les enfants, adolescent, en fait je crois même qu’il déteste toute forme de vie, du coup une dispute de trop et il m’a déposé chez Maggie, et depuis j’ai vécu chez elle. Enfin, Keaton est revenu, il m’a sorti de là où j’étais enfermée et je revis avec lui. Je suis tellement heureuse qu’il soit revenu. Mais faut que j’aille voir Maggie aussi pour la remercier et rencontrer son fiancé, enfin s’il est sorti du coma… »

Et voilà qu’elle avait fait un premier monologue ! Cette conversation promettait d’être longue. D’ailleurs, en expliquant rapidement à sa grande sœur les derniers événements, elle avait remarqué à quel point elle avait l’air fatiguée et presque comme désemparée. Jamais elle n’avait vu sa sœur de cœur dans cet état en réalité.

« Et toi comment tu vas ? Tu as l’air plutôt mal, sans vouloir te vexer. »

Ingrid prit sa main dans la sienne, dans un signe d’encouragement et de soutien. Puis le serveur arriva avec les boissons et les friandises. Ingrid lui fit un grand sourire et lui offrit un magnifique « merci » entraînée par son enthousiasme débordant.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 26 Nov - 21:16

Sonny regardait sa petite sœur. Elle avait tellement changé en si peu de temps. Elle avait comme… vieilli. En bien, entendons-nous. Une vraie petite jeune femme à présent. Mais cela faisait un bien fou de sentir cette présence encore familière et familiale. Ingrid allait bien. Et cela était tout ce qui comptait pour le moment. Elle allait bien et elle avait bon appétit. Cela ne changeait pas et fit naitre un fin sourire sur le visage de Sonny. Elle, elle n’avait pas très faim. Elle se forçait à manger plus qu’autre chose et surtout parce que Remington la surveillait, car il savait qu’elle avait cette tendance à se laisser mourir de faim quand ça n’allait pas. Et le moins que l’on puisse dire, c’était que ces derniers jours, ça n’allait pas. Alors elle fit signe que non, au serveur, qu’elle ne prendrait rien pour elle. Déjà, elle faisait l’effort du chocolat chaud !

Elle écoutait, silencieusement… Oh oui, elle en avait des choses à raconter. Si Ingrid pouvait se douter de tout ce qui s’était passé. Les bonnes comme les mauvaises choses. Mais elle ne le pouvait pas, et Sonny ne savait pas comment tout lui dire. Pourtant, il fallait qu’elle lui annonce qu’elle allait avoir un enfant et qu’elle allait se marier, un jour. Et il fallait la mettre en garde contre Jayden, car qui pouvait prédire qu’elle ne s’en prendrait pas à Ingrid alors qu’elle était prête à s’en prendre à un bébé ? Sonny se devait de protéger sa petite sœur, mais elle doutait qu’elle la croit aussi aisément.

Mais pour l’instant, l’important, c’était Ingrid et Sonny s’obligea à ne pas décrocher et à ne louper aucune miette de ce que lui confiait sa jeune sœur.

« Attends attends… ton père t’a laissée pour aller avec une femme ? »

Oui, Sonny n’avait retenu que cela. Un père avait laissé sa fille, même à sa demande, pour s’envoyer en l’air avec une femme ? Bon stop. Pas de jugement hâtifs et puis, il y avait plus grave. Ingrid avait été ballottée alors qu’elle avait besoin de stabilité et de paix. Mais… mais… mais… il y avait tellement d’information dans le flot qu’elle lui avait lancé sans même prendre le temps de respirer que Sonny ne sut plus où donner de la tête. Enfermée… fiancé de Maggie… coma… Elle allait lui répondre quand Ingrid reprit la parole de plus belle mais cette fois pour réorienter la conversation et faire clairement sentir à Sonny qu’elle n’était pas très jolie. Puis elle lui prit la main avant de déposer des yeux avides sur les douceurs qui arrivaient. Sonny n’y jeta qu’un coup d’œil distrait. Même son chocolat ne lui faisait pas autant envie que cela.

Oui, elle n’allait pas bien, mais c’était secondaire. Si secondaire pour le moment. Elle ne pouvait pas laisser les confidences d’Ingrid s’envoler comme cela.

« J’ai eu quelques… soucis, c’est le moins qu’on puisse dire ma belle mais… on en parlera plus tard. Ecoute, le fiancé de Maggie, Ryan, je le connais. Il va bien. Enfin je veux dire, il est réveillé, donc ne t’inquiète pas trop d’accord. Ensuite… Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’ « enfermée » ? Où étais-tu ? Qui t’as enfermée ? On ne t’a pas fait de mal dis moi ? »

Qui avait osé lui faire du mal ? Qui avait osé s’en prendre à elle ? Voilà qui expliquait l’absence de nouvelle. Et Sonny se mit à paniquer. Encore une fois, elle avait failli perdre un proche sans s’en rendre compte. Si ça tombe, elle aurait pu mourir et elle n’en aurait rien su, ou un mois plus tard, comme sa mère ! Elle aurait pu la perdre et elle n’avait même pas cherché ! Elle avait été la pire des sœurs ! Et elle méritait bien tout ce qui lui arrivait. Son cœur se mit à battre… vite… trop vite. Elle se surprit même à constater que ses mains tremblaient. Débile.. elle devenait débile. Alors elle se pencha et prit de nouveau Ingrid dans ses bras, comme pour s’assurer qu’elle était bien là.

« Je suis désolée de n’avoir pas été là. Il faut que tu sois prudente Ingrid. Tellement prudente. Je t’en prie… »

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 27 Nov - 18:33

On dit souvent qu’on ne choisit pas sa famille mais qu’on peut choisir ses amis. Ingrid avait eu la chance de choisir sa famille à travers ses amis. Elle n’avait plus de famille alors elle la recomposait comme elle le pouvait. L’avantage dans ces cas-là c’était que sa grande sœur et elle ne pouvaient que s’entendre ! Elle savait qu’elle pouvait tout lui confier, sans devoir vivre avec elle et supporter les habitudes de son aînée. Mieux que cela, chaque retrouvaille était d’autant plus excitante et appréciée ! D’ailleurs Ingrid s’était tellement emballée à l’idée de tout raconter à Sonny, qu’elle n’avait d’abord pas fait attention à son débit de paroles mais en plus elle lui avait tout balancé d’un coup, comme si tout paraissait évident.

Et voilà qu’elle réduisait la décision de Keaton à une simple amourette qui prenait le dessus sur ses obligations familiales. Certes de ‘extérieur, cela pouvait y ressemblait, mais Ingrid pouvait comprendre, et elle avait été d’accord et c’était elle qui avait refusé de les suivre. Mais elle pouvait aussi comprendre Sonny et son jugement, elle ne le connaissait pas. Il faudrait d’ailleurs qu’elle le rencontre un jour, après tout ce serait tout à fait normal.

« Mais non c’est pas ce que tu crois ! Il m’aime, c’est mon père, il a décidé de prendre soin de moi ! Et puis il regrette de m’avoir laissé seule avec son meilleur ami ! Ne le juge pas trop vite s’il te plaît Sonny. »

Ingrid aimait Keaton comme un père. Peut-être était-ce ce besoin intense de se sentir aimé et d’aimer une figure paternelle, mais Ingrid considérait vraiment Keaton comme sa famille. Son unique famille. Elle ne l’avait pas dit encore mais sa tante, la seule famille biologique qui lui restait ne voulait pas d’elle, alors elle n’avait rien à perdre ni a regretté en offrant son cœur et sa vie à quelqu’un d’autre.

Tout comme elle le faisait en mettant Sonny au rang de sœur de cœur. D’ailleurs, celle-ci semblait vraiment ne pas être en forme ce qui inquiétait Ingrid qui l’avait toujours vu plus sourire, et plus active. Là elle avait un pull qui faisait trois fois sa taille et de gros cernes. Qui plus est, elle semblait être soucieuse. Mais elle balaya tout avec un « on en parlera plus tard ». Alors elle pouvait s’inquiéter pour l’adolescente mais celle-ci ne devait pas se faire du souci pour elle ! Ca ne se passerait pas comme ça !

« Ohhh tu connais Ryan ? Il est comment ? Je ne l’ai vu que dormir le jour de Noël ! » Ingrid fit une moue triste en repensant à ce jour, jour du décès de Morgan… « Sinon euh cette histoire est…compliquée. Je ne peux pas tout dire, mais il y a eu un genre d’attentat à central Park et des mutants qui sont dans une organisation m’ont « enlevée » et c’est Keaton qui m’a sorti de la bas. A vrai dire on s’est retrouvés hier soir… Tu vois c’est tout récent ! »

Ingrid se mordit la lèvre. Elle ne savait pas ce qu’elle pouvait dire ou non à Sonny. Elle faisait confiance à sa grande sœur, mais avait-elle raison et surtout est ce qu’on les surveillait ou non ?

« Mais ne t’inquiète pas, on ne m’a pas fait de mal, au contraire, ils ont soigné ma blessure et mes bleus et ils m’ont même entraînée pour mieux contrôler ma capacité. »

Au final, elle n’avait pas du tout été mal traitée. Elle ne savait pas si Dakota y était pour quelque chose, mais les faits étaient là. Elle voulait rassurer Sonny sur cela et elle ne sut pas de suite si cela fonctionnait jusqu’à ce qu’elle se penche par-dessus la table pour la serrer fort et s’excuser. Ingrid eut les larmes aux yeux.

« Mais non ma belle t’excuses pas tu as tes soucis aussi ! Tu m’as tellemennnnnnnnt manqué ! Mais dis-moi qu’est ce qui te tracasse. Je le vois sur ton visage quelque chose ne va pas, dis-moi tout, et je te raconterai tout aussi. »

Ingrid déposa un baisé sur la joue de sa grande sœur puis elle déplaça sa chaise pour se mettre côté de Sonny et elle lui prit la main, comme pour lui signifier qu’elle était là et qu’elle ne partirait pas tant qu’elle ne l’aurait pas décidé. Pour lui montrer qu’elle était là pour sa grande sœur adorée.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Ven 30 Nov - 17:14

Après avoir perdu ses amis, ses parents et sa famille de cœur, il était logique qu’elle perde Ingrid. Et c’était ce qui avait failli arriver. Failli seulement. Mais pour combien de temps ? Et surtout, Sonny commençait à sérieusement se demander pourquoi elle s’acharnait à se constituer une famille de cœur. Sa famille biologique était éparpillée aux quatre coins du monde et sa famille d’adoption avait péri dans les flammes. Que lui restait-il à présent ? Anne, mais elle allait avoir sa propre famille et Sonny ne voulait pas s’imposer. Ingrid, mais qui vivait des péripéties sans nom. Remington. Le seul qui tenait encore et qui désirait lui offrir cette famille qu’elle voulait. Mais si elle avait tort ? Toutes ses expériences familiales étaient des échecs…

Ingrid… Ingrid avait elle aussi dû se fonder une nouvelle famille, qu’elle avait trouvée en la personne de ce Keaton, qu’elle défendait bec et ongle.

« Soit, d’accord, d’accord… je ne dirais rien sur ton père mais comprends que ça me dépasse qu’on laisse sa fille adolescente dans ce monde toute seule avec un type qu’elle ne connaît pas. »

Certes, elle jugeait peut-être un peu sévèrement et précipitamment, mais d’un point de vue extérieure, cette décision apparaissait très égoiste. Mais soit. S’il vivait avec cela sur la conscience et si Ingrid lui avait pardonné, c’était tout ce qui comptait. En revanche, cette histoire d’enfermement l’angoissait réellement. Elle ne supporterait pas de perdre encore quelqu’un, surtout sans qu’elle le sache et ne puisse rien y faire. Alors elle fut obligée de serrer sa petite sœur, comme pour être sûre… Elle ne rêvait pas. Elle était là et personne ne la lui prendrait.

« Ryan s’est réveillé, c’est déjà ça. Je n’en sais malheureusement pas beaucoup plus, je n’ai pas pu… m’attarder et prendre des nouvelles. C’est un très bon ami, tout comme Maggie est mon amie. J’ose espérer qu’ils vont bien. »

Par contre, le reste des propos d’Ingrid la perturba et lui tordirent l’estomac. Ingrid avait été là elle aussi, à central park… Elle avait été là lors du massacre… elle avait vécu ça. Et surtout cette histoire d’organisation qui l’avait enlevée. Cela aurait pu être les types du boulot de Remington. Ils étaient là après tout. Mais Sonny savait que ce n’était pas le cas. Anne lui avait déjà parlé d’une organisation adepte des enlèvements de mutants… Et cette organisation avait brisé sa vie et avait encore fait des siennes à la soirée d’Halloween. Sonny se sentit mal… Comme lorsqu’elle avait des nausées. Envie de vomir, bouffées de chaleur… Genetic avait approché sa petite sœur ! Genetic avait osé poser la main sur elle ! Et… quoi ? Qu’est-ce qu’elle disait ? Qu’ils l’avaient aidée ? Ils l’avait corrompu oui ! Bourré le crâne d’idées ! Ils s’étaient fait passer pour des gentils sauveurs !

Sonny sentit à peine le baiser que lui déposa Ingrid sur la joue. Non ça n’allait pas, et cela allait de mal en pis. Genetic était plus proche encore que ce qu’elle croyait. Elle se sentit presque mal à l’aise quand Ingrid lui prit la main. Elle disait tellement de bien de Genetic… ce n’était pas normal… Et elle recula sa main… Pur réflexe, manquant de renverser le chocolat chaud.

« T’es en train de me parler de Genetic, n’est-ce pas ? Ingrid… Dis moi que tu n’es pas en train de me parler de Genetic ! J’ai tout perdu à cause d’eux, ce ne sont pas des gens bien ! Aucun d’entre eux ! Ils enlèvent des gens comme nous ! Ils font des expériences ! Ils tuent ! A Halloween ils nous ont pris pour des cobayes ! Ne t’approche pas d’eux Ingrid ! Jamais ! Je ne sais pas ce qu’ils t’ont dit pour te convaincre du contraire ! J’ai perdu mes parents à cause d’eux, et ma famille d’adoption. Ne les approche pas ! »

Que faire ? Fuir, encore ? Laisser Ingrid ? Ou la convaincre de ne plus jamais les approcher ? Et comment lui dire qu’elle allait être mère maintenant qu’elle savait qu’elle n’était pas contre eux ? Si elle leur disait… s’ils venaient pour faire des expériences sur sa grossesse ? Parce qu’ils savaient… un enfants issus de deux mutants, ça devait les intéresser… Que faire ? Sonny ne savait pas et se contentait de fixer Ingrid… ne sachant plus que penser.

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Ven 30 Nov - 18:49

Sonny ne connaissait pas Keaton et elle le jugeait. Ingrid n’appréciait pas parce que pour elle si elle avait une vie en dehors d’un hôpital ou d’un orphelinat c’était grâce à lui. Il l’avait laissée un petit mois, mais l’important c’était qu’il était revenu et qui plus est, il l’avait libérée des locaux de Genetic. Mais Sonny comprendrait elle un jour que tout n’est pas blanc ou noir ? En tout cas, oui Ingrid avait souffert de son absence, mais avec tout ce qui lui était arrivée ces derniers temps, elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Elle se demandait même si elle avait la force d’en vouloir à qui que ce soit ! Elle se contentait pour le moment de profiter de la vie, et de revoir tous les gens qu’elle aimait.

« Sonny ce n’est pas si simple. Tout le monde fait des erreurs, et je n’oublie pas que si j’ai une vie d’adolescente quasi normale, c’est grâce à lui. Tu sais, s’il ne m’avait pas prise sous son aile je serais dans un orphelinat, et on ne se serait peut-être jamais rencontrée. Il est un peu le héros que j’attendais quand je m’enfonçais alors que j’étais encore à l’hôpital… »

Ingrid aimait Keaton, comment ne pas faire autrement ? Et puis, il était arrivé pile au bon moment et quelque chose lui disait qu’il ne la laisserait plus, elle l’espérait du moins. Car le retrouver avait été si bon ! Son cœur avait fait moult bonds dans sa poitrine, et ses yeux s’étaient remplis de larmes de joies… Elle ne voulait pas que tout ça s’efface à nouveau. De même qu’elle aimerait voir Sonny plus souvent, lui donnait des nouvelles régulièrement…

« Sonny, tu te rends compte, c’est incroyable le nombre de connaissances en commun ! Jayden, Kensie, Maggie, Ryan, et je suis sûre qu’on va encore en trouver ! Enfin j’espère qu’ils vont bien aussi. Tiens d’ailleurs c’est peut être Maggie qui vient de me répondre ! »

En effet, le portable d’Ingrid venait de vibrer dans sa poche. Elle regarda vite fait et bingo c’était Maggie ! Ingrid lui avait envoyé un message le matin, ne sachant pas si elle travaillait ou non et Maggie lui demandait où elle était ! Alors l’adolescente lui répondit furtivement qu’elle était au Starbucks avec Sonny, qu’elle pouvait venir la chercher si elle voulait pour aller chez Keaton ! Elle ferait une pierre trois coups !

« Pardon, je lui répondais ! Elle va peut-être passer me chercher pour me ramener tout à l’heure ! »

Les deux filles s’étaient alors enlacées, comme pour vérifier que l’autre était bien présente sous ses yeux, en chair et en os. Bizarrement, Ingrid avait l’impression que chaque fois qu’elle revoyait quelqu’un cette personne se demandait si elle était dans un rêve ou non. C’était valorisant en un sens, et Ingrid se sentait moins seule, plus aimée. Enfin continuerait elle à se sentir aimée c’était là toute la question. Il n’était pas aisé de donner toutes les explications en une seule tirade, et Ingrid avait peur que comme pour Keaton, Sonny anticipe le reste… Ce fut le cas d’ailleurs. L’adolescente lui expliqua brièvement ce qu’il s’était passé le 30 décembre et de suite Sonny vit juste. Genetic. Ce qui la paniqua et elle en eut un mouvement de recul. Ingrid fit une moue triste et se mordit la lèvre, comme lui expliquer franchement et brièvement. Surtout qu’elle était dans un grand dilemme. Ne pas les approcher quand son père adoptif était en plein dans l’organisation serait un peu beaucoup très dur… Peut-être fallait-il qu’elle passe ce détail ?

« Non Sonny ! Je ne les approche pas … Mais j’ai un pied dedans, j’ai mes entrées. Je n’aime pas ce qu’ils ont fait à Halloween et encore moins avoir été enfermée là-bas ! Mais imagine ce que veut dire avoir un pied dans l’organisation quand tu es conscients de ce qui est ou non ? «

Comprendrait-elle ce qu’elle voulait dire ? Car oui Ingrid se méfiait de tout ce qui s’approchait de près ou de loin de Genetic, sauf peut-être Keaton, même si au premier abord en apprenant qu’il faisait partie de l’organisation elle n’avait pas bien compris. D’autant que c’était lui qui l’avait mise en garde.

« Ecoute, ne t’inquiète pas Keaton veille bien sur moi et il m’a toujours mise en garde contre eux. Depuis qu’il m’a pris sous son aile et qu’il sait pour ma capacité il m’a mise en garde contre Genetic et Genome. Tu devrais faire attention aussi Sonny… Mais s’il te plaît arrêtons de parler de ça, ça me fout des frissons dans le dos. Dis-moi plutôt ce que tu as sur le cœur … »

Ingrid tenta alors de reprendre la main de Sonny. Et elle l’observa un regard tendre accroché à son visage.

« Sonny qu’est ce qui ne va pas… Tu es tracassée, et je sais bien que ce n’est pas ce qui m’est arrivé, tu l’étais avant qu’on parle. Rien que ta tenue parle pour toi. Je m’inquiète grande sœur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 3 Déc - 19:03

Genetic était partout. Anne le lui avait dit et elle même l’avait dit à Sacha. Mais Sonny ne pensait vraiment pas qu’ils étaient aussi prêts. Ils avaient atteint Ingrid. Elle n’avait pas pu leur échapper. Ils avaient osé l’approcher et elle… Est-ce qu’elle avait confiance en eux ? Est-ce qu’elle croyait en eux ? Il fallait d’abord se calmer pour réfléchir. D’un côté, elle avait un père qu’elle considérait comme un héros. Un père qui l’avait laissée mais qui était revenue… pour la sortir de Genetic… Bon sang, lui aussi connaissait Genetic ! Elle était en plein cauchemar. Elle pensait avoir atteint le maximum le 1er janvier, mais finalement, elle était loin du compte. Même leurs connaissances en commun n’avaient pas grand intérêt dans l’esprit de Sonny à ce moment là.

« Tu parles ! Jayden… Jayden est une folle furieuse jalouse et psychopathe. Elle veut tuer mon… »

Respirer, respirer… Rien n’allait s’améliorer. Rien de rien. Elle ne savait plus trop ce qui se passait, dans quel ordre les propos était tenu. Ses pires ennemis étaient si près, là, dans les yeux de sa petite sœur, derrière ce visage angélique. Elle avait la tête qui tournait. Est-ce qu’Ingrid savait ce qu’ils y faisaient ? Et oui, ce Keaton semblait libre d’y aller et venir. Un partisan ? Un membre ? Est-ce qu’il avait décidé de mettre le feu au Domaine ? Surtout qu’il avait l’air de sous entendre que Genome ne valait pas mieux que Genetic. Elle n’y comprenait rien. Rien du tout. Et Ingrid qui tentait de détourner la conversation en lui parlant de sa tenue…

« Arrête Ingrid ! On s’en fiche de ma tenue ! Non ça ne va pas bien et savoir que ma petite sœur fricote avec ces types ça n’arrange rien ! Qu’est-ce que tu es pour eux ? Comment je peux te dire ce qui ne va pas s’ils sont proches de toi ? Ils ont fait brûler ma maison et ma famille ! J’ai dû tout abandonner, j’ai tout perdu à cause d’eux ! comment je pourrais me dire « ma sœur côtoient mes pires ennemis mais faisons comme si de rien n’était. »

Ingrid chez Genetic… Et son père aussi. Quel était son rôle ? Et Maggie ? Maggie savait-elle ? Est-ce que… Sonny se passa une main sur le front. C’était trop ! Beaucoup, beaucoup trop.

« Que fait-il ton Keaton pour avoir ses entrées là-bas ? Que t’a-t-il dit de Genetic et Genome ? Est-ce qu’il t’a dit que ces types enlevaient des gens pour faire des expériences sur eux ? Comment tu peux les côtoyer après ça ? Et Maggie ? Est-ce qu’elle sait ? »

Sonny venait de se lever. Elle ne savait véritablement plus quoi faire. Elle était perdue. Genetic lui avait tout pris. Tout. Et Ingrid était en contact avec eux… Comment lui parler ? Comment lui confier des choses ? Qui pouvait prédire que ses confidences ne glisseraient pas jusqu’aux oreilles de ce Keaton et par là-même à celles de Genetic ? Même si ce type lui avait dit de se méfier de cette organisation, comment et de quel droit y avait-il ses entrées ? Sonny devait lutter contre une menace du nom de Jayden Blackwell, elle ne pouvait pas se permettre de se faire remarquer par ses vieux démons. A cause de qui elle avait quitté ses parents, à cause de qui elle avait rompu le contact… à cause de qui elle n’avait pas été là pour dire adieu à sa mère… pour pleurer avec son père… La jeune fille se rembrunit encore un peu plus.

« Je suis désolée Ingrid, je… je ne peux pas te dire ce qui… J’ai perdu quelqu’un de très proche et c’est dur. Méfie toi de Jayden et n’approche pas Genetic, sous aucun prétexte. Il faut… il faut que j’y aille… »

Le chocolat n’était même pas bu. Elle n’avait pas dit à Ingrid tout ce qui s’était passé dans sa vie, elle ne le pouvait pas. Elle ne le pouvait plus. Elle devait protéger d’autres vies que la sienne à présent. Et même si cela faisait mal de devoir se méfier d’Ingrid, qui pouvait dire quelle influence avait Genetic sur elle ? Elle n'était plus en état de raisonner. Elle n'y parvenait plus. Trop de trahisons. Trop de déceptions. Trop de gâchis.

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 3 Déc - 19:53

Ingrid ne contrôlait plus rien. Ce qui aurait dû être de grandes retrouvailles tournaient à un chaos affligeant et effrayant. Car oui, Ingrid avait peur. Elle voyait l’humeur sombre de Sonny et son entêtement à tourner autour de la discussion de Genetic, et elle ne savait plus quoi faire. SA grande sœur semblait effrayée, perturbée et amer. Ingrid avait l’impression qu’elle aurait pu lui cracher dessus de déception et ça lui faisait mal, ça lui pinçait le cœur, ça la vidait de son énergie. Ingrid avait la pression, car Sonny ne semblait pas comprendre. Et surtout l’adolescente semblait enfoncer le clou sans le vouloir.

Elle ne reconnut donc pas la description de Jayden dans les mots de Sonny, bien qu’elle aussi ait eu des doutes la concernant lorsqu’après Halloween, elles avaient discuté et que Jayden avait émis son souhait de bénéficier du vaccin de Tussle. Comment pouvait-elle ? Et surtout, de quoi parlait Sonny ?

« Elle veut tuer qui, Sonny ? » demanda-t-elle alors menaçante.

Toucher à Sonny était impossible à ses yeux. Elle ne le cautionnerait pas et elle avait les moyens de faire payer quiconque toucherait à ses proches. Ingrid n’avait plus de famille, elle s’en était construite une nouvelle, ce n’était pas pour la perdre elle aussi. Encore moins lorsqu’elle venait d’en retrouver le membre essentiel. Elle se battrait pour cette famille, elle s’en faisait la promesse ! Et c’est pourquoi elle essayait désespérément de changer de sujet, pour que son amie se calme et qu’elle retrouve ses esprits. Mais ça ne fonctionnait pas. Elle s’en prenait toujours un peu plus dans les dents. Sonny ne comprenait pas. Elle la noyait d’avertissements, de questions pour se lever et commencer à partir ! Ohh que non, ça ne se terminerait pas ainsi !

Ingrid se leva alors, et attrapa le poignet de Sonny. Elle ne pourrait pas être si injuste avec elle avant d’avoir entendu ce qu’elle avait à dire, avant qu’elle ait tout lâcher ! Comment pouvait elle croire des choses aussi absurdes, comment pouvait elle la juger aussi facilement Sa grande sœur était-elle à ce point aveuglée par sa propre douleur ? Ne comprenait elle pas qu’Ingrid était peut-être la mieux placer pour comprendre la douleur de la perte d’un être cher ? Ce sentiment de vide et de culpabilité, elle le traînait depuis des mois, sans jamais en dire mot à quiconque. Et c’était elle, celle qui était devenue sa grande sœur de cœur qui aurait dû s’en rendre compte mieux que quiconque puisque c’était elle qui avait pénétré ses cauchemars, ceux qui tournaient en boucle à chaque seconde de sommeil. Comment pouvait-elle oublier ça !

L’adolescente prit alors fermement le poignet de sa sœur de cœur et la traîna dans un coin à l’écart, là où la foule se faisait quasi inexistant.

« Tu es injuste Sonny ! Tu crois que c’était une partie de plaisir de me faire enlever ? Et comment j’aurais dû réagir face à une fille qui est capable de m’empoisonner avec sa capacité sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit ? Et comment je devais réagir face à des gens qui m’ont enfermé et contre lesquels je ne peux rien faire ! Et si tu avais eu une capacité comme la mienne qui a tué mes parents, car oui j’ai tué mes parents tu n’aurais pas profité de ton malheur pour essayer de contrôler cette capacité, même si cela te faisait cotoyer le diable ? De toute manière je n’avais pas le choix ! Si je ne coopérais pas je n’en serais surement pas sortie qu’avec les cicatrices de ce qu’il m’est arrivé le 30 ! Sonny pourquoi tu réagis ainsi ? Pourquoi tu me rejettes comme si j’étais un insecte qu’il faut écraser ou éloigner le plus de toi ? Je t’aime, et Genetic n’est rien pour moi ! Et n’as-tu pas pensé que je pourrais peut être profiter de mes entrées là-bas pour t’aider à retrouver celui qui a brûler ta maison et enfin avoir ta revanche ? Je suis de ton côté Sonny ! Ne le comprends tu pas ? Comment aurais-je pu faire autrement ? Tu voulais qu’on me torture ? Qu’on me tue peut être même ? Keaton n’a eu de cesse de me mettre en garde contre les organisations car ça nous met dans le pétrin, on ne sait pas ce qu’ils veulent au fond, et surtout Genetic, ils nous manipulent ! Mais en agissant de l’intérieur on a une chance, j’en suis sûre, et si je me trompe, au moins j’ai une chance de savoir quelles sont les pourritures de cette organisation ! Et n’oublie pas non plus que je dois la vie à un type de là-bas, qui a promis à Keaton de me protéger à Halloween, et qui s’est pris une balle dans le ventre pour moi ! Alors Sonny s’il te plaît ne soit pas si INGRATE ! Quant à Maggie, non elle ne sait pas encore ce qu’il m’est arrivé, enfin je crois, et elle passe me prendre tout à l’heure ! Et je suis désolée pour la perte de la personne proche, mais je dois te dire que je suis déçue que tu ne me fasses pas confiance et encore plus que tu ne comprennes pas que je suis la plus à même de comprendre, j’ai perdu mes parents et le jour de Noël mon meilleur ami, Morgan, il est mort sous mes yeux, je n’ai rien pu faire… Ne sois pas injuste. Tu n’as pas le droit de me demander comment ça va et quand je te raconte ce qu’il m’est arrivé que tu crois que c’était facile et que tu partes comme ça, comme une voleuse. Je t’aime Sonny, tu es ma grande sœur et je ne veux pas que tu m’abandonnes, je ne le supporterais pas, pas toi… »

Ingrid avait du mal à reprendre son souffle et les larmes berçaient ses paroles. A la fin de sa tirade, elle ne put que s’effondrer contre l’arbre. Elle avait l’impression que la douleur qui l’avait rongé après la mort de Morgan revenait pour grignoter les restes de son âme, le peu de joie qu’il y avait encore en elle s’envolait… Elle n’était même plus capable de se rendre compte si ses paroles étaient cohérentes ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 4 Déc - 21:48

Ingrid avait tilté sur sa phrase, sur son mot retenu in extremis. Son bébé. Jayden voulait tuer le bébé que Sonny portait. Parce qu’il était l’enfant de Remington, la preuve qu’il avait fondé une famille alors qu’il avait fui la sienne. Et rien que cela était un crime impardonnable à ses yeux. Après un tel revirement, après une telle trahison, Sonny ne savait plus à qui elle pouvait faire confiance. Sa meilleure amie s’était jouée d’elle et lui avait montré un visage meurtrier. Jamais la menace n’avait été si proche. Est-ce qu’Ingrid serait du même acabit ? Est-ce qu’elle aussi la trahirait et dirait à Genetic qu’une survivante du Domaine trainait dans les rues de Los Angeles et qu’elle était enceinte ? Comment lui dire cela avec cette menace…

Elle ne le pouvait pas et décida de partir. C’était mieux ainsi. Qu’elles arrêtent avant de se trahir. Sonny n’aurait pas dû sortir. Elle aurait dû rester chez elle à se morfondre et voilà, comme elle le faisait depuis des jours. Il n’y avait pas d’espoir alors pourquoi s’acharner à en chercher, à courir après ? Elle était ridicule. Alors elle voulut partir. Mais elle fut stoppée dans son mouvement. Ingrid lui avait agrippé le bras et ne semblait pas décidée à la laisser partir. Au contraire, elle l’attira même fermement dans un coin. C’est qu’elle avait de la force… ou alors c’était Sonny qui s’était réellement affaiblie. Hypothèse valable dans les deux cas. Et là, Ingrid se mit à vider son sac. Tout sortit d’un coup. D’habitude, c’était plus Sonny qui était coutumière du fait, des monologues infernaux, mais là, ce n’était pas le cas.

Et les informations se mirent à pleuvoir de plus belles. Sonny parlait trop, elle le savait, mais sa sœur de cœur suivait la même pente. Sonny essaya d’intégrer les paroles de la jeune fille… mais il y en avait tellement… Elle avait été enlevée et sous la menace d’une femme qui avait menacé de l’empoisonner ? Cela ne l’étonnait guère que Genetic regorge de dégénérés psychopathes comme ça. Mais visiblement, ils lui avaient vraiment appris à contrôler sa capacité et elle revendiquait sa position. Elle affirmait savoir qui ils étaient et ne pas cautionner cela mais elle présentait les choses comme si elle s’était servie d’eux. Pour apprendre… mais avait-elle appris ? Elle, il lui avait fallu des années et toute la patience d’Anne et Liam pour contrôler de simples rêves alors une combustion spontanée… Puis elle proposa de trouver celui qui avait mis le feu… pour qu’elle ait sa vengeance…

Sa vengeance. Voilà bien des jours et des semaines qu’elle n’y avait pas pensée tant son présent avait été chargé et riche en émotion. Avait-elle encore envie de cela ? Oui, peut-être… ou pas. Elle n’en savait rien, car elle avait un bébé à protéger. Et Genetic était une menace à court et à long terme. Elle avait un ange gardien aussi, première nouvelle. Et elle devait s’en souvenir ? Mais Ingrid ne lui en avait pas encore parlé ! Comment Sonny pourrait-elle s’en souvenir ?

Ce qui l’ébranla en revanche, ce fut l’annonce de la mort de Morgan, son meilleur ami. Le jour de Noël. Et Sonny n’avait rien su. Pour cause, elle était à des miles et des miles de Los Angeles, dans le Montana, en train de se déchirer et de se fiancer avec Remington. Mais pourquoi ne lui avait-elle rien dit ? Pourquoi ne l’avait-elle pas appelée pour lui annoncer cela ? Pourtant elle savait… Ingrid savait que Sonny avait perdu son meilleur ami dans l’incendie. Alors pourquoi…

Et pourquoi disait-elle qu’elle l’aimait ? Pourquoi au point d’en avoir les larmes aux yeux ? Et Ingrid s’effondra. Les poings serrés, Sonny lui tourna le dos et eus envie de faire quelques pas. Sauf qu’elle poussa un soupir et alla s’accroupir et prendre Ingrid dans ses bras. Elle espérait que tout ce qu’elle lui avait dit été vrai… qu’ele n’était pas manipulée par Genetic, que son père ne trempait pas dans leurs magouilles.

« Tu aurais dû me prévenir pour Morgan. Tu aurais dû me le dire et je serais venue. Je sais à quel point ça fait mal. Pour ce qui est de Genetic, je suis sérieuse, évite-les. Evite-les comme la peste. Même pour m’aider. Ne cherche pas qui est responsable de l’incendie. Tu ne ferais qu’attirer l’attention sur toi et ce n’est pas ce que je veux. Après tout ce qui s’est passé dans ma vie, après Jayden… je crois… pour l’instant j’ai des ennemis encore plus proche qu’eux. N’éveille pas leur attention, je ne veux pas qu’ils sachent que je suis encore en vie, si près et que tu me connais… c’est beaucoup trop risqué. »

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mer 5 Déc - 18:19

Ebranlée par le chagrin, Ingrid n’en revenait pas. Ce qui aurait dû être de chaleureuses retrouvailles se transformait en un combat pour l’amour fraternel ! Après s’être battue pour bien vivre son emprisonnement, pour vivre avec la mort de ses parents et de Morgan sur la conscience, et tout le reste, pour même rester en vie et ne pas faire de bêtises, elle se battait pour l’amour de sa sœur, sa confiance et son indulgence. Elle n‘aurait jamais cru devoir faire ça. En ce qui la concernait, son amour pour Sonny était inconditionnel, de même que sa confiance. Penser à sa sœur de cœur lui donnait du courage. Elle ne comprenait pas ce revirement de situation, mais elle ne laisserait pas les choses partir à volo, comme si de rien était, comme si cette amitié si franche ne lui importait pas.

Alors elle agrippa le bras de Sonny, avec une force décuplée par la volonté de se battre pour le peu qu’il lui restait dans sa vie. Elle s’agrippait à Sonny comme si c’était le dernier souffle de vie qu’il lui restait, et elle déballa ce qu’elle avait à dire. La confusion la gagnait proportionnellement au chagrin qui s’en prenait à elle, mais au moins elle lâchait ce qui lui pesait sur le cœur. On la croyait forte, mais au fond elle n’était qu’une petite fille qui souffrait. Une petite fille qui n’avait plus de repères, et qui n’avait plus d’encadrement. Le retour de Keaton promettait de changer cela, mais encore fallait-il être sûr qu’il resterait près d’elle maintenant.

Et malgré tout, malgré son lâché d’états d’âmes, Sonny lui tourna le dos. Ingrid eut un sanglot sonore lorsqu’elle crut que sa grande sœur de cœur l’abandonnait corps et bien et elle tremblait comme un millefeuille lorsqu’elle celle-ci s’accroupit et la prit dans ses bras. Ingrid attrapa alors les bras de Sonny et se cala contre elle, se laissant aller aux larmes. Sentir a chaleur du corps de sa grande sœur la rassurait et la calmait. Elle devait, de toute manière répondre à ses interrogations, réagir à ses remarques.

« Je ne t’ai pas appelé parce que je n’arrive pas à faire le deuil Sonny. Je le vois des fois, je vois son visage, comme s’il était là… Il me manque si tu savais… Je veux qu’il revienne… Mais il est mort sous mes yeux, et je ne parviens pas à oublier ses derniers mots, à oublier son dernier regard et je n’arrête pas de me dire que si j’y étais allée toute seule, il ne serait pas mort… »

Et encore une fois elle revenait à Genetic, Ingrid en avait assez de Genetic. Elle savait ce qu’elle voulait faire avec ses entrée, elle savait qu’il faudrait énormément de temps mais elle avait fait une promesse à Keaton et elle s’apprêtait à faire la même à Sonny. Pour le bien de tous. Elle s’y tiendrait, plus ou moins, mais il y avait Dakota et ça, elle ne pouvait se permettre de rompre le lien… D’autant qu’Ingrid était fichée, il fallait donc qu’elle fasse le nécessaire pour se protéger et protéger les gens qu’elle aime.

« Je te promets de faire attention et de ne pas y remettre les pieds. De toute façon Keaton ne le permettrait pas. De même qu’il a accès aux fichiers, je suis sûre que si je lui demande de faire en sorte que certains noms n’apparaissent pas, ils n’apparaîtront jamais. Mais je te promets Sonny, que jamais oh grand jamais je te trahirai. Tu es tout ce qu’il me reste ici avec Keaton. Je suis seule, je n’ai personne d’autre. Par contre, tu me dis de faire attention, mais toi aussi. Demande-toi, autour de toi, s’il n’y a pas des gens qui font partis de cette organisation et qui te côtoient pour de mauvaises raisons. Pour ma part, je ne fais plus confiance à personne excepté toi, Keaton, Maggie, Andrew et quelques autres personnes. Enfin, j’aimerais que tu me dises pourquoi tu ne fais plus confiance à Jayden, que t’a-t-elle fait ? Qui a-t-elle menacé ? »

Ingrid se sécha les larmes qui demeuraient sur ses joues, puis elle fit un baiser à Sonny.

« Si tu ne me crois pas tu peux toujours infiltrer mes rêves, tu y verras la vérité. Tu y as bien perçu la culpabilité que je ressentais pour la mort de mes parents, tu pourras y voir tout ce que tu veux… «

Ingrid était convaincue que l’inconscient pouvait révéler à quelqu’un comme Sonny n’importe quelle vérité. Elle savait aussi, qu’il était mieux de comprendre lorsque l’on voyait des images et lorsque l’on ressentait directement les émotions de l’autre. C’était plus facile à croire.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Sam 8 Déc - 16:42

Sonny commençait à avoir l’habitude de ce genre de situation, dans laquelle elle ne savait pas quoi faire et où elle se sentait totalement perdue. Cela devenait de plus en plus récurrent ces derniers-temps. Mais elle n’aurait jamais cru qu’elle aurait pu éprouver ces doutes face à Ingrid. Et pourtant. Elle avait appris que le danger pouvait venir véritablement de partout, y compris des gens les plus proches de nous. Les traîtres étaient partout et Ingrid ne la tromperait peut-être pas volontairement, mais si elle se faisait manipulée ? Et en même temps, Sonny s’en voulait de penser à cela. Elle s’en voulait parce que sa petite sœur avait visiblement besoin d’elle, mais elle ne savait pas si elle était encore capable de jouer son rôle, si elle pouvait encore assurer ses devoirs envers Ingrid. Il ne fallait pas se voiler la face. Elle n’était pas un modèle à suivre, elle faisait tout de travers et surtout, elle était faible. Très faible. Trop faible pour porter la peine d’Ingrid sur ses épaules, trop fatiguée pour lui mentir et lui dire que la peine passera avec le temps, pour lui faire croire à ces doux mensonges illusoires.

Mais Ingrid tremblait. Elle tremblait tellement que Sonny crut que ses bras ne parviendraient pas à la calmer. Et cela lui fit comme un électrochoc quand la jeune fille lui agrippa le bras. Elle aussi était en train de sombrer. Elle aussi venait de perdre quelqu’un. Elle aussi était perdue et avait vécu des expériences douloureuses. Elles se ressemblaient décidément trop toutes les deux. Et elle culpabilisait. Ingrid portait déjà en elle la mort de ses parents, Sonny ne pouvait pas se résoudre à la laisser se torturer comme cela, car elle aussi savait tout cela. Elle connaissait la souffrance et la douleur, l’envie de se mettre à parler à l’autre, comme s’il était encore là. Elle connaissait cela par cœur. Et elle ne voulait pas qu’Ingrid se détruise comme elle était en train de se détruire.

« J’ai éprouvé ça quand Richard est mort. Tu te souviens, je t’en avais parlé. Je me suis souvenue pendant des nuits de la dernière discussion que nous avions eue. C’était à propos de Los Angeles d’ailleurs. Mais ça, ça s’efface. C’est bien la seule chose qui s’efface. C’était un accident Ingrid. Juste un accident. Je le sais parce que… j’ai perdu ma mère comme ça. Un accident. Je n’arrive pas non plus à oublier. Je crois qu’on ne le peut pas… »

Ce n’était peut-être pas ce qu’elle aurait dû dire, mais à quoi bon mentir ? Le mal était là et il resterait toujours. Sonny ne savait pas pour combien de temps. Si elle avait fini par ne plus souffrir autant de la perte de ses amis du Domaine, là, elle ne voyait pas comment elle pourrait s’en sortir. Elle embrassa le front d’Ingrid quand celle-ci lui promit de ne pas trop s’approcher de Genetic et de ne pas la trahir, et inconsciemment, elle resserra son étreinte sur sa petite sœur. Jayden… Jayden avait juré de ne pas les laisser, elle et Rem en paix jusqu’à ce qu’ils soient dans une tombe. Elle avait menacé la vie de son bébé. Qui pouvait dire qu’elle ne s’en prendrait pas non plus à Ingrid ? C’était une folle furieuse psychopathe, qui pouvait dire qui serait sa prochaine cible ? Les pensées de Sonny se bousculaient dans sa tête. Devait-elle lui dire la vérité sur Jay ? La vérité sur son état à elle ? Est-ce que cela ne ferait pas trop d’un seul coup ? Seul le baiser qu’Ingrid déposa sur sa joue la fit réagir et poser les yeux sur sa petite sœur au visage zébré de larmes.

« Je ne veux pas voir tes rêves, Ingrid. Je te crois. Je sais que tu as mal et je sais que tu ne veux pas me faire du mal. Je sais juste ce dont ces gens sont capables. J’aimerais t’aider à aller mieux tu sais. Même à te faire un rêve sur mesure pour que tu puisses dire au revoir à Morgan comme il se doit. Je le ferai peut-être mais en ce moment… je ne suis pas assez forte. Quant à Jayden… Je sais que tu l’aimes, je sais quel visage angélique elle peut avoir et je me suis faite berner moi aussi mais il y a quelques temps elle… Elle n’a pas supporté d’apprendre que Remington et moi… on va être une famille Ingrid. On va être une famille parce que j’attends un bébé et Jayden a menacé ma grossesse. Je ne sais pas jusqu’où elle est prête à aller, mais comprends que je sois… méfiante. »

En lui souriant, elle avait tendue devant elle sa main gauche, désormais agrémenté d’une bague de fiançailles. Elle avait perdu sa famille biologique, sa famille d’adoption, sa meilleure amie, la confiance de certains. Mais elle avait gagné un foyer de cœur. Anne, Wyatt, Remington et leur futur bébé, Sacha et Ingrid, sa petite sœur qui était là, dans ses bras…

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Dim 9 Déc - 15:02

Ingrid ne comprenait pas sa grande sœur. Elle disait perdre tout le monde, et elle qui voulait rester près d’elle et la soutenir, elle la fuyait, impunément, comme si jamais elles ne s’étaient connues. Il avait fallu qu’elle tombe au sol de désespoir pour qu’elle se détourne de son objectif et qu’elle revienne. L’adolescente avait mal, terriblement mal de se battre ainsi pour garder les gens qu’elle aimait près d’elle. D’un côté, elle avait l’impression de les retenir contre leur gré, surtout Sonny en cet instant, et cela lui pinçait le cœur. Mais elle avait besoin de Sonny, juste de sa présence. Elle ne lui demandait pas de porter le poids de ses pertes à sa place, mais juste d’être là, de temps en temps pour aller boire un chocolat et discuter comme des filles, être là pour son anniversaire, ou même aller se faire un cinéma, être là et la laisser l’aider dans sa vie de tous les jours car Ingrid savait aussi que Sonny n’avait pas la meilleure vie qu’il soit en ce moment. Cela se voyait sur elle. Mais Ingrid avait loupé dix jours de sa vie et de celle des autres, contre sa volonté, et sortant à peine de sa prison, il fallait qu’elle refasse surface.

Alors elle s’accrocha à Sonny. La seule personne qui pouvait vraiment la comprendre, elle le savait au plus profond d’elle. Malgré leur différence d’âge, elles se ressemblaient plus qu’elles ne l’imaginaient. Elle n’en attendait pas moins de sa grande sœur que ce qu’elle lui disait. Que cela ne s’effaçait pas. Ingrid e le savait que trop bien. Depuis des mois elle vivait avec la mort de ses parents sur la conscience. Elle n’en parlait pas, pour essayer d’oublier mais c’était vain. C’était ancré. Commet oublier des personnes qui nous ont mises au monde et éduquer ? Ca faisait mal. Et les larmes partirent de plus belle. Enfouissant son visage dans le cou de Sonny elle s’exprima.

« Ça fait mal, ça fait trop et si tu pars loin de moi je me relèverai pas, je resterai appuyée contre cet arbre… »

A quoi bon mentir ? Sonny était l’un de ces principaux piliers. Avec Maggie et Keaton. Si elle les perdait, elle n’était plus rien. Alors pour la garder, pour les garder elle était prête à promettre tout et n’importe quoi. A faire de son mieux pour les satisfaire, pour les garder simplement. Pour le reste c’était secondaire et elle aviserait après. Elle sut ainsi, avec le baiser de Sonny, qu’elle avait toujours droit au moins à sa compassion. Elle sera d’autant plus son étreinte, de peur qu’elle e lui échappe entre les doigts, comme elle l’avait fait avec Keaton la veille, ne croyant qu’à peine à son réel retour. L’As qui tombe à pic !

Puis ce fut le choc. Les mots qui suivirent eurent l’effet d’un électrochoc sur Ingrid. Elle lâcha complètement Sonny et fit un bond sur ses fesses d’un mètre en arrière. Jayden… Remington… Sonny… bébé… fiançailles… QUOI ?

« QUOI ? »

Elle remonta ses jambes à demi pliées puis posa ses coudes sur ses genoux et appuya son visage sur ses mains, les yeux rivés sur le sol. Jayden avait menacé la vie du bébé de Sonny, mais pourquoi avait-elle fait ça ? Voilà qu’elle se sentait à nouveau tiraillée. Elle savait que Sonny et Jay avait déjà eu des problèmes, mais à ce point-là ! Ingrid voulait connaître l’histoire, et entière, pour comprendre et savoir comment se positionner, car elle en avait assez d’être tirée sur deux flancs opposés. Mais d’abord il fallait qu’elle fasse autre chose. Elle se ressaisit et sauta au cou de Sonny avant qu’elle n’ait eu le temps de dire ouf.

« Mes félicitations, grande sœur ! Alors le mariage plus le bébé, va falloir que tu me racontes tout ça et surtout, maintenant c’est obligé que je rencontre ton prétendant ! Mais avant j’aimerais que tu me racontes pou Jayden. J’en ai assez d’être entre elle et les autres, je veux savoir ! D’autant que j’ai peur pour elle depuis Halloween… Elle a changé. »

Ingrid s’était à nouveau détachée de Sonny, et elle la regardait à présent avec un regard des plus sérieux, même s’il était encore troublé par les larmes. Selon ce qu’elle lui expliquerait, elle lui dirait ce qu’elle savait et ce qui lui faisait peur. Elle lui ferait part de sa discussion avec elle d’après Halloween. Mais elle lui dirait aussi qu’elle était là pour la sauver le 30 décembre et que sans elle, elle ne serait surement pas là à présent, qu’elle ne pouvait pas totalement la rayer de sa vie, et qu’au contraire, elle pouvait profiter de leur complicité pour la surveiller vis-à-vis de Sonny.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 10 Déc - 19:10

Elles en avaient manqué des choses toutes les deux. Des choses capitales. Des choses qui auraient dû être partagées. Et qu’elles avaient malheureusement vécues seules. Peut-être qu’il n’était pas trop tard pour rattraper le temps perdu. Quoique. Non, il était perdu, mais elles pouvaient grappiller quelques miettes. Se raconter ce qui s’était passé, avancer. Elles avaient toutes deux eu leur combat à mener, leurs ennemis à contrecarrer. Elles étaient pareilles. Elles avaient vécu la perte, l’arrachement au foyer, la mort. L’univers était donc un éternel recommencement. Mais Sonny se demandait sincèrement pourquoi cela tombait toujours sur elles.

Pour l’instant, elle se concentrait sur le souffle chaud de sa petite sœur. Elle était là. Elle n’était pas partie. Elle ne l’avait pas encore abandonnée. Il fallait profiter de ces instants. Genetic ne viendrait pas la lui prendre. Elle le refuserait. Elle écouta Ingrid, qui affirmait être capable de rester là, de ne plus se relever. Oh, oui, oui, elle savait que c’était possible. Cela lui était déjà arrivé. Alors que Remington voulait qu’elle parte, en octobre. Elle était restée assise, à l’embrasure de la baie vitrée, à moitié dans la maison, à moitié dehors sous la pluie.

« Je resterai avec toi… »

Après tout, il était plutôt confortable cet arbre. Alors oui, pourquoi ne pas rester ? Au pire, on viendrait les virer. Non, au pire, Ingrid partirait en courant et en la détestant après avoir entendu les mots que Sonny allait prononcer. Parce que c’était souvent ça… après qu’elle annonce sa grossesse, les gens lui en voulaient. Enfin, pas tous. Elle avait encore des alliés. Plusieurs en fait. Anne, Maggie, Wyatt et Sacha. Mais elle se sentait seule. Aucun d’eux ne remplacerait sa mère. Et puis… Maggie avait Ryan sur qui elle devait veiller, Wyatt était loin, Sacha était en France. Et Anne… elle avait Ross et sa propre grossesse. Ses repères s’effritaient, alors elle comprenait ce que ressentait Ingrid. Alors, qu’allait-elle faire ou dire en apprenant « l’heureuse » nouvelle ?

Eh bien cela commençait… Ingrid venait déjà de se reculer. Ce n’était pas comme si c’était une surprise. Ce n’était pas la première à avoir cette réaction. Sonny baissa les yeux, se concentrant sur sa bague de fiançailles. Elle ne tenait pas spécialement à voir le dégoût ou la colère sur le visage d’Ingrid. Alors autant fixer cette bague. Toute simple. Sans fioriture. Il l’avait parfaitement choisie.

« Wohoooooooooooooooo »

Il n’y aurait pas eu un tronc d’arbre pour la retenir, nul doute qu’elle aurait basculé en arrière à cause de l’élan d’Ingrid. Elle semblait bien le prendre finalement. Trop bien même, puisqu’elle voulait rencontrer Remington. Pas une bonne idée ça… Généralement les gens s’en mordaient les doigts de l’avoir rencontré. Il n’aimait pas les enfants et les ados. Pour un futur père, c’était déjà problématique mais là, elle se demandait bien comment il réagirait. Mais surtout, Ingrid voulait comprendre, pour Jayden. Oui, Sonny aussi aimerait comprendre. La française la regarda quand Ingrid s’écarta de nouveau. Pas d’échappatoire possible, il fallait qu’elle parle. Pourquoi tout le monde voulait qu’elle parle alors que pour une fois elle n’en avait pas envie. Les gens ne pouvaient pas savourer leur bonheur et profiter du silence ?

« Je sais qu’elle a changé. Halloween lui a donné l’espoir de redevenir « normale » mais rien ne s’est concrétisé. Tu sais, je ne suis pas dans sa tête mais… elle s’est toujours sentie abandonnée par Remington. Elle lui en veut d’être parti, de ne pas avoir voulu de leur famille alors qu’il va en avoir une avec moi. On se connait depuis peu et il ne m’a pas laissée, alors qu’elle n’a pas eu cette chance. Elle a dit… qu’elle ne nous laisserait pas en paix avant qu’on soit dans une tombe et que je devais faire attention à mon ventre car un accident était vite arrivé. »

Comme si elle avait besoin d’elle pour mettre en danger son bébé… Halloween, le malaise dans les escaliers, la perte de sang, les cuites… Elle était déjà un danger pour ce bébé, Jayden n’avait pas besoin de se fatiguer… Sans s’en rendre compte, elle avait porté sa main à son ventre à peine arrondi. Il n’y avait rien à sentir et pourtant…

« Je ne sais pas comment elle est avec toi, mais je ne veux plus rien avoir à faire avec elle. Je lui ai annoncé tout ça parce que je la considérais comme ma meilleure amie et il était évident qu’elle ferait partie de ma famille mais elle ne le souhaite clairement pas. Hors de question qu’elle m’approche ou qu’elle touche à mon bébé. J’ai le droit d’avoir une famille, non ? Rem et ce bébé… pourquoi je n’y aurais pas le droit ? »

Et pourquoi elle demandait cela à une adolescente de quinze ans ? Pourquoi ?

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 11 Déc - 19:13

Ingrid ouvrit grand les yeux lorsqu’elle entendit les quatre mots les plus touchants qu’elle eut entendu depuis un moment. Sonny était prête a rester avec elle, ici, si jamais elle ne pouvait se relever, si jamais elle s’effondrait. Mais si Sonny restait, il n’y avait pas de raison. La peur de perdre sa grande sœur de cœur était surement l’une des plus importantes depuis ces derniers jours. Elle s’était rendue compte à quel point une seule personne peut changer une vie, nous manquer, et être importante. Et Ingrid ne put faire autre chose que de fondre en larmes et de murmurer dans le creux de l’oreille de Sonny qu’elle l’aimait plus fort que n’importe quoi, qu’elle la considérait vraiment comme sa grande sœur et qu’elle voudrait être plus présente pour elle.

Puis Sonny sembla alors se relâcher, se détendre et elle confia une grande et heureuse nouvelle à l’adolescente qui lui sauta au cou. Littéralement. Au point d’arracher un cri de surprise à son amie. Elle était heureuse pour elle. Elle semblait mal en point, mais au fond cela cachait une plutôt bonne nouvelle, non deux bonnes nouvelles même ! Que souhaiter de plus ! Et même si Sonny était encore jeune, Ingrid ne doutait pas une seconde que sa décision était réfléchie. Mais du coup Ingrid voulait rencontrer son précieux, son Remington. Elle lui avait parlé de lui, et depuis elle ne l’avait jamais rencontré. Le gardait-elle son précieux ainsi que Gollum l’avait fait avec son anneau ? C’était dangereux car il l’avait perdu, elle espérait bien que Sonny ne le perdrait pas. Puis elle se fit une réflexion personnelle : *Qu’est-ce que j’ai avec le seigneur des anneaux et Gollum en ce moment ? » Question futile et sans réponse qu’elle balaya de son esprit en se refocalisant sur la discussion présente et sur le sujet Jayden.

Elle ne l’aimait aps ce sujet, parce que visiblement de l’amitié entre Sonny et Jayden il ne subsistait rien ? L’adolescente ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants, elle n’avait pas la version de Jayden, mais elle savait tout ce que son amie avait mis dans les recherches pour son frère, elle se souvenait qu’elle lui avait dit l’avoir retrouvé, alors elle pouvait comprendre ce sentiment d’abandon qui la dévorait. Pourtant, elle n’avait pas le droit de s’en prendre à Sonny et surement pas avec de la violence car la violence ne résout rien, absolument rien, au contraire. On dit souvent que la violence engendre la violence.


« Ecoute Sonny ne t’énerve pas. Je connais plus ou moins l’histoire de Jayden et son frère. Elle l’a cherché très longtemps. Je ne sais pas depuis combien de temps tu la connais, mais elle était ma nounou et d’aussi loin que je la connaisse elle cherche son frère. Donc comprend aussi, que s’il la rejette et qu’il préfère sa meilleure amie, elle soit jalouse. Comprend que elle, n’ayant rien demandé à personne, elle ne comprend pas pourquoi son frère l’a reniée, l’a fui. Imagine-toi si la seule famille qui te reste te renie et te rejette ? Je le vis avec ma tante et Sonny, Dieu sait que je serais bien violente avec elle de colère… Même si ce ne serait surement pas à la manière Jayden. Après, je te comprends largement, elle a mal agit et le fait toujours. Je ne cautionnerais jamais qu’elle te menace, et oui tu as le droit à avoir ta famille. Surement plus que quiconque. Et moi je te souhaite plein de bonheur, et surtout je veux être tata et pouvoir avoir un droit de garde hein ! Mais si tu as peur de Jayden, peut être que tu devrais poser une interdiction d’approche. Elle ne pourra plus s’approcher de toi et de ta famille comme ça, et si tu veux, je peux essayer de lui parler, de comprendre, voire même de la raisonner. Mais dis-toi qu’il vaut mieux te rendre compte de vos divergences maintenant qu’il n’est pas trop tard. En tout cas, je suis là si tu as besoin grande sœur. »
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mer 12 Déc - 20:48

C’était si délicat d’expliquer une situation à laquelle elle-même ne comprenait rien. Elle n’avait pas vu venir la réaction de Jayden, elle ne l’avait pas réellement comprise. Mais elle ne voulait plus essayer. C’était terminé. Elle avait menacé la vie de son enfant, alors c’était fini. Sonny le protégerait tant qu’il serait dans son ventre et elle le protègerait aussi quand il serait là. Jayden ne l’approcherait jamais. Elle ne poserait même jamais les yeux sur lui. Si elle ne pouvait pas convaincre Ingrid de s’éloigner de Jayden, si elle n’avait pas cette influence sur elle, elle pourrait au moins écarter son bébé.

Elle écouta donc Ingrid avec attention. Jayden lui avait raconté l’histoire de ce frère parti et si longtemps recherché. Mais lui avait-elle dit qu’elle avait eu sa chance ? Qu’ils auraient pu renouer ? Que cela s’était joué à peu de choses ? D’accord, Sonny ne savait pas ce que cela faisait que d’avoir une famille qui vous rejette, c’était même plutôt l’inverse avec Cristobal qui lui avait affirmé vouloir jouer son rôle d’oncle. Mais elle ne pouvait pas tolérer ce qu’elle avait dit. Non, elle n’était plus rien qu’une menace à tenir bien éloignée. Qu’elle se débrouille avec son père et avec le reste, elle ne voulait plus la voir. Une ordonnance du juge ? Non, elle avait mieux. Elle avait Remington. Beaucoup plus sûr et efficace.

« Ingrid, entre Jay et moi, c’est terminé. Si elle se comporte bien avec toi, soit. Mais elle n’a plus rien à faire dans ma vie. Je ne veux pas qu’elle apprenne des choses sur ma grossesse, ou qu’elle sache où ça en est. Je ne veux pas qu’elle apprenne quand on se sera mariés Rem et moi. Je ne veux pas qu’elle sache quand j’aurais accouché, ni si c’est une fille ou un garçon. D’accord ? C’est tout ce que je te demande. »

Sinon, la prochaine fois, Sonny l’accueillerait avec une arme. Elle avait appris à s’en servir. Elle avait même peut-être tué un homme à Central Park, alors quelqu’un qui était une menace, elle n’hésiterait pas.

« Les histoires entre elle et Rem ne concernent qu’eux d’eux. T’a-t-elle dit qu’elle avait passé un week end chez lui, je ne crois pas. Ils ont eu leur chance. Moi je ne veux plus. »

Elle se releva alors difficilement et attrapa la main d’Ingrid pour l’obliger à faire de même. Et elle la força à retourner à leur table où leurs chocolats avaient refroidi. Qu’importe pour Sonny, elle avait si peu goût à la nourriture ces derniers temps qu’elle s’en fichait totalement.

« Pour ce qui est de rencontrer Rem, ça se fera peut-être un jour mais il n’est pas très sociable et en ce moment… Enfin, ce n’est pas le bon moment. C’est un peu dur en ce moment, à cause de moi. Je suis fatiguée de toutes ces mauvaises nouvelles. Je crois que tu es bien placée pour comprendre. Pour ce qui est d’être tata… il va falloir patienter un peu. Il ne devrait pas naître avant juillet. »

Comme pour prouver ses dires, elle tira ses vêtements pour qu’ils moulent son ventre à peine rond. En fait, on ne pourrait même pas deviné qu’un bébé se cachait à l’intérieur.

« Je ne sais pas si les collègues te l’ont dit… quoique, c’était les vacances, tu n’as pas dû bosser. Mais j’ai perdu mon travail à la bibliothèque. J’ai dû m’absenter sans prévenir, ça n’a pas plus. Mais j’ai trouvé un job de correctrice maintenant, pour une maison d’édition. Comme ça, je peux travailler tranquillement dans mon canapé. Cool, hein ? »

Ouais enfin… elle avait un peu délaissé son travail aussi, tout comme elle délaissait la fac… et tout le reste. Peut-être que la motivation reviendrait un jour. Ou pas.

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Ven 14 Déc - 20:49

Plus Ingrid essayait de comprendre et moins elle comprenait. Comment Jayden avait pu menacer Sonny, sa meilleure amie et encore plus le petit bébé à naître ? Comment pouvait-elle consciemment s’en prendre à un petit être qui n’avait rien demandé à personne. Jamais elle n’aurait imaginé son ancienne nounou ainsi, jamais elle ne l’aurait cru capable d’un tel acte. Qu’elle ait des problèmes avec son frère, cela ne regardait qu’eux deux, mais Sonny n’avait rien demandé, elle se contentait de vivre sa vie et d’essayer de se construire une famille bien à elle à défaut d’en avoir une à moitié inexistante. Ingrid la comprenait donc. D’autant qu’elle aussi avait pu constater les changements chez Jayden, même si ça n’avait été que furtif, puisqu’elle était bien trop concentrée sur son chagrin pour observer le monde extérieur avec attention. Du moins avant son enlèvement.

« Tu sais depuis que vous avez eu des différends je ne parle plus vraiment de toi avec elle. Y’a pas de problème de toute façon, je respecte ton choix que je comprends. J’espère que tu ne m’en veux pas si je ne la bannis pas tout de suite de ma vie. »

Mais Sonny avait raison, et ça Ingrid ne la contredirait pas. Les chances qu’ils avaient eu, leurs histoires et autres ne concernaient qu’eux. Cela ne donnait aucun droit de vie ou de mort sur Sonny et son enfant à Jayden, et surtout Ingrid ne laisserait pas quoi que ce soit de mal arriver à sa grande sœur de cœur sans réagir. Elle avait une capacité qui pouvait servir, ça elle l’avait compris auprès de Dakota, une capacité qui pouvait imposer une volonté ou une vengeance. Elle ne l’oubliait pas, d’autant qu’à présent, à défaut de contrôler l’arrêt de son don elle contrôlait le déclenchement.

Elles finirent par se relever, Ingrid grâce à Sonny. Sa main dans la sienne elle se sentait rassurée et les larmes avaient totalement cessé de couler. Elles se rassirent à leur table, mais le chocolat chaud n’était plus. Il était glacé même. Etaient-elles restées si longtemps près de l’arbre ? Ou faisait-il si froid que cela ? Enfin, elle le but quand même et appela à nouveau le serveur pour demander un thé bien chaud tout en faisant un signe de tête à Sonny pour qu’elle commande à nouveau si elle le souhaitait.

« C’est dommage. J’espère juste que tu ne le caches pas exprès … »

Le fait de ne pas pouvoir rencontre l’amoureux et futur mari de Sonny était frustrant et ne rendait Ingrid que plus curieuse. Mais elle ne forcerait pas les choses. Par contre pour ce qui était d’être tata, Sonny n’avait pas le choix.

« Je m’en fiche je peux être patiente et je me vois déjà le ou la gâter et te le ou la kidnapper pour le ou la garder de temps à autres. » dis elle le regard plein d’espoir tout en mettant la main sur le ventre de Sonny qui tirait son pull trop large.

« Tu crois que tu le sentiras bouger quand ? »

Ingrid avait toujours rêvé d’avoir un petit frère ou une petite sœur. Mais jamais cela n’était arrivé et cela ne risquait pas d’arriver de nouveau. Enfin pensait-elle. C’est pourquoi elle se rejetterait volontiers sur le bébé de Sonny. Mais sa grande sœur cassa le sourire d’Ingrid en parlant de boulot. Elle aussi avait dû perdre le sien. C’était même certain.

« Tu sais, fin décembre j’ai sécher la plupart des cours et le travail et j’ai été enfermée dix jours alors à mon avis je suis aussi à la porte. Mais c’est classe ton nouveau travail ! En plus ça correspond plus à tes études non ? »

Mais l’allure de Sonny parlait pour elle, elle n’avait pas l’air vraiment concentrée sur les choses importantes de la vie quotidienne et Ingrid aurait voulu savoir pourquoi.

« Mais Sonny, j’aimerais que tu me fasse une promesse. Rends soin de toi, appelle moi quand ça ne va pas… J’ai envie d’être là pour toi, j’ai besoin d’être là pour toi… «
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Sam 15 Déc - 16:02

Que pouvait faire Sonny à part mettre Ingrid en garde contre Genetic et Jayden ? Rien. Elle n’avait pas à lui ordonner de ne plus les fréquenter, elle n’avait pas ce pouvoir sur elle. L’adolescente savait à quel point ils pouvaient être dangereux et elle voulait quand même les garder dans sa vie. Sonny ne pouvait pas lutter contre cela, elle veillerait juste à ne pas se mêler de cela.

« Sois quand même prudente. »

Elle eut envie de lui demander si elle savait où se trouvait Jayden ces derniers temps. Etait-elle revenue à sa petite vie de fille modèle ? Apparemment, elle n’avait pas encore tuer Ben, sinon les journaux en auraient parlé. Quoique, ils l’avaient peut-être fait. Elle n’aimait pas les journaux ces derniers temps, alors elle n’en avait pas ouvert. Mais elle n’avait plus jamais croisé Jayden depuis. Qu’importe dans le fond, plus elle était loin, mieux c’était. Toutefois, il fallait toujours garder ses ennemis à l’œil et là, ce n’était pas le cas. Qui savait dans quel recoin elle patientait, attendant son heure…

Mais pour le moment, il fallait avancer. Se dire les choses. Elle déclina la proposition du serveur de lui apporter autre chose. Elle avait une boule à l’estomac à cause de toutes ces nouvelles alors elle ne pouvait rien avaler. Elle se contenta de sourire quand Ingrid l’accusa de cacher Remington.

« Tu voudrais me le piquer après… »

Ou se sauver en courant. Parce que Rem pouvait être dur parfois et nul doute que s’il se comportait avec elle comme il l’avait fait avec Ryan , elle fuirait à toutes jambes et ne voudrait plus jamais le voir… ni Sonny par la même occasion. Pourtant, ils finiraient bien par se rencontrer. Parce qu’Ingrid ferait toujours partie de sa vie et Rem aussi. Mais chaque chose en son temps et autant ne pas affronter tous les problèmes d’un coup.

« Tu vas devoir rivaliser avec ses tontons alors. Au moins, il ou elle sera bien entouré. »

Cela lui fit bizarre de sentir la main d’Ingrid sur son ventre. Bizarre à plusieurs niveaux. Déjà elle la posait résolument pour sentir le bébé et personne ne l’avait fait avant elle. Ensuite eh bien… il n’y avait malheureusement pas grand chose à sentir. Une petite bosse, mais effectivement, à ce stade, il n’y avait pas d’enfant qui bougeait.

« J’en sais trop rien. Sur internet ils disent qu’on ne le sent pas bouger avant le sixième mois au moins. J’aurai un ventre énorme si ça tombe… »

Elle avait encore du mal à se le représentait ça. Cristobal lui avait annoncé qu’elle risquait de prendre au moins dix kilos et de toute façon, il faudrait bien caser le bébé quelque part, mais elle avait toujours été fine alors imaginer un ventre… Et ça se verrait. Et Rem le verrait. Bref, elle n’en était pas encore là et elle rentrait encore dans ses vêtements habituels. Pour l’instant, si tant est qu’elle en retrouve le courage, elle pouvait mener une vie normale, entre la fac – où elle ne tenait pas en place – et le boulot. Et la vie à la maison. Mais aucun de ces domaines n’était au top ces derniers temps. Et apparemment, il en allait de même pour Ingrid.

« Pour les cours, tu arriveras à rattraper. Tu n’es pas bête, loin de là. Par contre, pour le boulot… c’est un risque en effet. J’espère que tu avais eu assez d’argent pour t’acheter ton appareil photo comme tu le voulais. Et si ça se trouve tu en trouveras un mieux, de boulot. Comme tu dis, le mien correspond plus à mes études et au moins, je n’aurais pas à slalomer entre les tables ou les rayonnages quand je serai à huit mois. »

Elle leva sur Ingrid des yeux tristes et fatigués quand elle l’entendit inverser les rôles et jouer à la grande sœur. Prendre soin d’elle, appeler, parler. C’était des choses basiques de la vie qu’elle ne parvenait plus à faire.

« Je pourrais te dire la même chose, Ingrid. C’est une mauvaise phase en ce moment, mais, ça finira bien par aller. On continuera à se parler par mail et téléphone si tu veux. Mais ne t’inquiète pas pour moi, Rem veille sur moi. D’ailleurs, vu l’heure, tu peux parier qu’il ne va pas tarder à téléphoner. Maggie ne devrait plus tarder, non plus. Alors prends soin de toi aussi. Je sais que c’est dur, quand… il faut dire au revoir, donc n’hésite pas à envoyer des sms. Si j’ai assez de force, je pourrais essayer quelque chose pour tes rêves. »

Quand on parle du loup, le portable de Sonny se mit à vibrer. Certainement un sms de son cher et tendre lui rappelant qu’il fallait se nourrir…

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Dim 16 Déc - 16:06

Ni l’une ni l’autre ne opuvait s’obliger à voir ou non telle ou telle personne, mais ce qui était certain, c’était qu’Ingrid prenait les recommandations de Sonny à leur juste valeur. L’adolescente avait toujours eu pour devise ne juge pas avant d’avoir vu. Le problème était qu’elle voyait les dégâts sur Sonny mais rien ne lui assurait qu’il y ait eu méprise ou bien que Jayden et Remington cachaient bien plus à Sonny qu’elle ne l’imaginait. Surtout qu’Ingrid ne connaissait pas ce Remington, et il semblerait qu’elle ne le rencontrerait pas de sitôt. Pour elle s’était louche, mais elle resta sur le ton léger qu’avait instauré Sonny pour parler de lui.

« Han jamais de la vie, il est trop vieux, et puis je crois que j’ai trouvé mon prince charmant, même si ça n’a pas très bien commencé… Mais il me manque terriblement et puis mon cœur bat à cent à l’heure quand je le vois. »

Bien sûr Ingrid parlait d’Andrew. Leur relation était étrange, et elle ne savait toujours pas ce qu’il en était, tout ce qu’elle savait c’était que malgré l’accident, malgré cette journée au cimetière, pendant ces dix jours il lui avait terriblement manqué. Et le pire dans tout ça c’était de se dire qu’il ne s’était probablement même pas rendu compte de son absence à cause de ses pertes de mémoire. Au final, Ingrid se rendait compte que cela était tout aussi douloureux de se dire que quelqu’un que l’on aime ne pourrait même pas se rendre compte de notre absence.
Enfin, l’adolescente devait aussi voir vers l’avenir. Un avenir qui promettait d’être mouvementé, mais qui allait accueillir l’enfant de Sonny. Et ça, elle ne le louperait pour rien au monde. Elle voulait être aux premières loges, il n’y avait pas le choix, elle serait très triste sinon. Par contre savoir qu’il y avait de la rivalité lui fit froncer les sourcils.

« Les tontons ?? C’est qui ??? »

Ingrid, jalouse ? Jamaiiiiis. Mais il fallait qu’elle sache, au moins par curiosité. De même qu’elle aurait voulu savoir quand le bébé bougerait dans son antre bien douillet pour manifester sa présence. Et, la main sur le ventre de Sonny, elle s’imagina déjà diffuser de la chaleur au corps de sa grande sœur si elle en avait besoin. Peut-être que lorsqu’elle contrôlerait parfaitement sa capacité, elle serait capable de faire ça. Ce serait tellement bien.

« Mais tu feras une belle femme enceinte Sonny ! Si seulement tu sortais de ces vêtements trop larges et que tu te coiffais et que tu te maquillais un peu et que tu dormais pour effacer un peu ces cernes ! »

Oui ça faisait beaucoup de « si » mais elle savait à quel point sa grande sœur pouvait être jolie, et d’ailleurs elle ne comprenait pas bien pourquoi elle s’était laissée sombrer à ce point. La déprime engendre la déprime, c’est un cercle vicieux qu’il faut enrailler avant de perdre pieds. Ingrid voudrait être là pour sa grande sœur, mais elle avait déjà tellement à faire de son côté, comment pourrait-elle tout faire ? Surtout si Sonny ne voulait pas se laisser aider… Elle espérait de tout cœur que sa grande sœur allait se reprendre en main et surtout que son homme l’aiderait à le faire… Ne pas le connaître la frustrait vraiment. En tout cas, elle se fit une petite note mentale dans laquelle elle se jurais d’envoyer un e-mail à Sonny tous les jours.

« Oui je sais que je rattraperai, je l’ai fait plusieurs fois déjà… Mais est ce que j’en ai envie, c’est une autre histoire… j’ai promis à Keaton de retourner en cours de toute façon. Et pour l’appareil photo j’ai pas eu le courage d’en acheter un nouveau. J’ai les sous, de côté, mais j’ai cru qu’en achetant un nouveau j’abandonnais celui que Keaton m’avait prêté et donc tout espoir de le revoir. C’est nul je sais, mais je me sens tellement seule depuis quelques temps… »

Elle avouait ses faiblesses et ses peurs comme si c’était sur ses épaules depuis des mois et des mois, mais cela lui faisait du bien d’en parler. De même qu’elle était contente que Sonny ait trouvé un autre boulot plus en adéquation avec ses études, ce qu’elle voulait faire et surtout sa grossesse.

« Tu crois que tu vas pouvoir finir tes études avec la grossesse ? »

Ingrid ne pouvait pas ne pas s’inquiéter pour sa grande sœur, et elle verbalisa ses pensées précédentes. Il ne pouvait en être autrement. Sonny quant à elle avait le regard triste, ce qui ne présageait rien de bon. Et ce qui suivit, et bien elle n’aimait tout simplement pas.

« J’ai l’impression que tu me dis au revoir pour un moment, je n’aime pas ça. Je t’enverrai des mails tous les jours pour prendre de tes nouvelles, je ne veux pas te perdre Sonny. Et Remington a vraiment intérêt de prendre soin de toi sinon je n’hésiterai pas à le faire cramer sur un bucher ! »

Elle eut un sourire moqueur. Bien sûr elle n’était pas capable de tuer consciemment quelqu’un, mais elle tenait trop à sa sœur de cœur pour qu’on ne prenne pas assez soin d’elle. Elle se pencha, et l’enlaça quand son portable se mit à vibrer. Elle avait raison, les ordres étaient au garde à vous ! Le portable d’Ingrid aussi se mit à vibrer. C’était Maggie qui disait qu’elle arriverait d’ici une dizaine de minutes.

« C’est trop court. Ce n’est pas juste. On en s’est pas vues depuis des mois et quand on se retrouve c’est triste et court… Ce n’est franchement pas juste. »

Ingrid faisait une moue triste. Elle aurait franchement imaginé leur temps ensemble plus gai. Des retrouvailles c’était censé être enchanteur et non glauque à ce point !
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Lun 17 Déc - 17:32

Ces derniers temps, parler des choses quotidiennes ne semblait plus aussi anodin qu’avant à Sonny. Elle avait peu à peu vu son quotidien s’effondrer. Sa mère biologique, sa mère de cœur, envolées. Wyatt, parti. Cristobal, plus de nouvelles. Jayden, n’en parlons pas. Sacha, en France depuis quelques temps. Et l’envie de parler s’était également évaporée. Des jours qu’elle ne parlait presque plus, même à Remington. Ou alors elle ne parlait pas d’elle, refusant de mettre des mots sur ses émotions. Aussi fut-elle plutôt rassurée d’entendre Ingrid parler. Cela meublait et détournait la conversation. Trop vieux, Rem ? Pour Ingrid ça c’était sûr. Pour elle en revanche. Ils avaient quoi… neuf ans d’écart. Bon cela pouvait paraitre conséquent mais dans le fond, cela n’avait jamais eu d’importance. La seule différence c’était qu’elle était encore à la fac. Mais c’était tout. Par contre, la curiosité de Sonny s’éveilla quelque peu à la mention du prince charmant de sa petite sœur. Mais quelque chose clochait.

« Ton prince charmant ? Moi j’ai mis vingt ans à trouver le mien et encore, ce n’est pas un conte de fée tous les jours. Mais… Tu n’es pas en train de me parler de Jack n’est-ce pas ? Alors je ne sais pas qui est ce jeune homme mais si tu es amoureuse, tant mieux. Ne fais juste pas de… bêtise avec lui. Tu es encore jeune pour connaitre certaines choses et je ne voudrais pas que tu sois… enfin tu vois… »

Et Sonny mima un ventre rond. Ingrid n’avait que quinze ans après tout, elle avait le temps de découvrir les choses de l’amour et surtout de prendre le risque de se retrouver enceinte. Car si Sonny avait vingt ans, elle se sentait déjà dépassée par ce bébé qui allait tout changer, même si elle ne pouvait en faire état devant Remington. Et en plus, même si ce bébé n’avait pas été désiré, le père était resté. Est-ce qu’un gamin adolescent assumerait ? Est-ce qu’Ingrid pourrait assumer un bébé ou un avortement ? Et pourquoi elle se demandait tout cela ? Après tout, la pilule et le préservatif existaient, ce n’était pas parce qu’elle avait merdé qu’Ingrid ferait pareil. Et encore faudrait-il qu’elle en soit déjà à ce stade de la relation.

« Faut que tu parles de ça avec quelqu’un quand même. La première fois, la contraception… Bon, je ne suis pas un bon exemple… »

Et en parlant d’exemple, Sonny eut un sourire en voyant l’empressement d’Ingrid à connaitre les tontons de son futur bébé. Celui-ci allait grandir entouré de deux lascars débordants d’énergie et de ressources en matière de bêtise.

« Hey bien, il y aura Sacha, mon meilleur ami. Il a réagi comme toi, en me prenant dans ses bras en apprenant la nouvelle. Et puis il y a Wyatt. C’est un peu comme…. Un petit frère de cœur. Un casse-pied, comme tous les garçons, mais j’ai toujours pu compter sur lui, comme sur Sacha. Ils ne sont pas là en ce moment. Ils me manquent beaucoup… »

C’était vraiment étrange de parler bébé et famille. Elle n’avait personne avec qui en parler. Là, elle en avait l’occasion, mais les circonstances n’étaient guère propices. Et décidément, l’inversion des rôles était totale en ce jour. Elle se sentait comme une petite fille prise en faute se faisant sermonner par sa grande sœur… Ingrid était en train de lui prodiguer des conseils vestimentaires et de look !? Cela prêtait à sourire. Elle, elle avait de l’allure, il fallait le reconnaitre. Mais dormir lui était pénible et franchement, passer des heures à se pomponner ce n’était plus son truc. Mais peut-être qu’elle devrait faire des efforts, ne serait-ce que pour Rem. En même temps, elle n’allait pas mettre des vêtements moulants qui souligneraient son ventre. Elle voulait que sa grossesse soit la plus discrète possible. Elle avait déjà imposé ce bébé à Rem, elle ne voulait pas lui imposer le reste.

« Je fais si peur que cela ? Qui sait, quand ça ira mieux, de toute façon, je risque de devoir me racheter des vêtements bientôt, tu me conseilleras peut-être car tu as l’air de t’y connaitre. »

Elle lui fit un clin d’œil. Ingrid avait changé. Tant physiquement que psychologiquement. Elle avait grandi sur tous les plans et Sonny ne pouvait pas en dire de même. Ingrid, elle, était capable de parler de ce qu’elle ressentait et n’avait pas honte de dire qu’elle allait mal.

« Ce n’est pas ridicule. Mais maintenant ton père est rentré, donc cette page là tu peux la tourner. Pour les études, je ne peux que te comprendre, j’ai du mal à me remettre dans le bain. Je… en fait, techniquement je devrais pouvoir mener mes études et la grossesse. Je n’accoucherai qu’en juillet donc je pourrai faire mon année. Rem voudrait que je finisse le cycle, il est prêt à payer les frais. Donc il y aurait juste les regards et les jugements à supporter mais c’est très secondaire. Seulement, je ne suis pas sûre d’avoir envie de continuer. Je ne sais pas quoi faire après les études. J’ai l’impression qu’elles ne me serviront pas. Et j’ai du mal à bosser. Ce n’est peut-être que passager. »

Il fallait croire que Sonny n’était véritablement pas douée pour masquer ses émotions car Ingrid s’inquiétait pour elle. Est-ce qu’elle était vraiment en train de lui dire adieu ? D’un côté, elle perdait tout le monde, alors c’était possible. Pourquoi Ingrid resterait alors que tout le monde la laissait ? En même temps, Sonny n’avait pas envie de la laisser échapper. Surtout en la sentant de nouveau dans ses bras… Avant que leurs portables ne se mettent à vibrer. Les chaperons les rappelaient à l’ordre.

« Je sais. Mais on en aura d’autres et j’ose espérer que le pire est derrière nous. Alors cela ira mieux les prochaines fois. Et puis, il nous reste internet et le téléphone. J’ai simplement pas envie de t’imposer mon état actuel, mais on se reverra quand ça ira mieux et là, il n’y aura pas de catastrophe. Aller, Maggie va arriver alors souris. Et moi je vais aller nourrir ton neveu ou ta nièce. Souris… »

Et même elle décocha un sourire à Ingrid. Elle s’en voulait d’être comme cela, de ne pas réussir à profiter du bonheur de retrouver sa sœur. Elle voulait ressentir de nouveau quelque chose… Peut-être la prochaine fois. Là au moins, elle était rassurée, sa sœur était forte, elle avait une famille derrière elle. Elle avait un avenir.

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 18 Déc - 6:56


Sonny avait profondément changée, c’était un fait. Pourquoi ? Quand ? A cause de quoi ? C’était une autre histoire et Ingrid ne l’aurait surement pas en entier et encore moins ce soir. Elle le savait, elle le sentait. Ce qui lui faisait mal c’était de s’imaginer et de savoir au fond d’elle que sa grande sœur ne lui faisait pas entièrement confiance et qu’elle ne lui disait pas tout. Ou pire que comme tous les autres elle la prenait pour une gamine incapable de comprendre. Ce que les autres par contre ne voyaient pas c’était que l’adolescente taisait ses maux pour paraître forte, pour ne pas être un poids et parce qu’on ne lui laissait pas souvent l’occasion d’être triste. Si elle l’était de toute manière personne ne serait là pour elle quelques instants, complètement, parce que chacun avait ses propres problèmes, et ses propres maux. C’est ainsi qu’elle avait appris à se taire, et à paraître forte. Jusqu’à ce soir devant Sonny. Car le rock n’est pas toujours la plus solide des choses existant sur cette Terre. Parfois, il s’effrite. C’était le cas d’Ingrid ce soir. Mais jusqu’où arriverait on à l’effriter, et surtout serait il solide assez longtemps ? Ingrid avait e l’espoir. Pour Sonny et pour elle-même. Il fallait du temps, mais elle n’aimait pas cette notion. Car en fait, il fallait du temps pour tout et un temps pour tout. Ce soir elle était avec Sonny, puis après elle serait avec Maggie et peut être que demain elle verrait Andrew. Qui sait ce qui arrivera entre chaque rencontre ? Si elle avait appris quelque chose c’était de ne pas se fier au train train quotidien.

« Jack ? Non je n’ai pas de nouvelles de lui… Dommage je l’aimais bien mais nous ne nous sommes vus qu’une fois donc bon… Non je te parle d’Andrew. Mais c’est bien compliqué déjà et je ne suis pas amoureuse. Je sais même pas ce que je suis, c’est compliqué… Mais il est gentil et il a besoin de moi, enfin je crois, et même si ce n’est pas le cas, j’ai besoin de lui. »

Oui, elle se voyait mal dire à Sonny qu’il était celui qui était au volant de la voiture qui avait percuté Morgan. Parce que là, elle était sûre que ce serait interdiction de le voir par tous les moyens que ce soit. Elle s’imaginait déjà Sonny perchée à un arbre avec une grosse paire de jumelle et un lasso pour la retenir si elle approchait de trop près le garçon. Et l’image la fit d’ailleurs sourire. Elle était complètement amusée par l’image qu’elle avait de sa grande sœur à cet instant. Un vrai orang-outang !
Mais elle revint vite à ce à quoi sonny la mettait en garde. Et elle devinait que ce ne serait pas la première à lui faire la leçon sur ce sujet. Mais bon sans être méchante elle la trouvait mal placé pour donner des leçon justement en parlant de son ventre. Ingrid fit un nouveau sourire.

« Euh alors non je n’ai pas prévu d’être enceinte ! J’ai que quinze ans et niveau stabilité de vie ça laisse à désirer ! Par contre je risque de prendre des cours d’éducation sexuelle grande sœur ! »

Ou comment passer un message de manière très peu subtile ! Mais quoi ? C’était vrai, elle allait pas indéfiniment rester vierge, comme semblait croire Jack, pour les beaux yeux de Sonny, ou de Keaton. Oups, lorsqu’elle pensa à son père adoptif elle se dit qu’il valait mieux qu’il ne sache rien de tout ça, parce qu’elle n’avait pas spécialement envie de passer des heures à l’entendre la sermonner, ni même qu’il passe Andrew au détecteur de mensonge. L’angoisse. Pour lui surtout. Et il ne passerait pas le test avec un meurtre à son actif.

« Euh Sonny, si jamais un jour tu rencontres Keaton et que je côtoie toujours Andrew, tu pourras ne pas lui en parler s’il te plaît ? » lui dit elle avec un grand sourire immense de pitié.

Puis sa grande sœur évoqua un fait important : en parler avec quelqu’un.

« Pourquoi pas avec toi ? »

Choix logique. Elle grande sœur de cœur d’Ingrid, donc elle apprendre à Ingrid. En parlant de lien de cœur, il semblerait que Sonny avait aussi deux frères de cœur et Ingrid n’avait d’autre perspective que d’être complètement jalouse. Elle avait toujours été fille unique et avait un désir irrépressible de se sentir unique dans le cœur de quelqu’un, privilégiée. C’était fichu.

« SACHA ??? Tu connais Sacha ??? C’est ton frère de cœur ??? »

Ingrid était choquée. Et encore une personne de plus en commun à leur actif ! Cela s'arrêterait quand?

"D'ailleurs comment va-t-il?"

Ingrid se sentait de plus en plus isolée. Qu'avait-elle manqué pendant ces dix derniers jours, pire même depuis Noël? Ou avant? Elle avait l'impression qu'un fossé s'était creusé entre elle et ses amis, et sa famille de coeur. Il fallait qu'elle se reprenne. Ne pas sombrer. Tel serait son credo. (CLIC ICI). Tel Simba dans le roi lion, elle se relèvera avec sa nouvelle vie et avancerait vers son avenir. Il fallait juste qu'elle trouve son timon et son Pumba ! Une fois trouvés, elle pourrait les prêter à Sonny, parce qu'elle aussi avait besoin de soutien moral. C'était un fait indéniable lorsque l'on voyait son accoutrement et les cernes qui ne mettaient pas vraiment ses yeux à son avantage.

"Owiiiii, on pourra faire les magasins toutes les deux pour te trouver des vêtements de grossesse????"

A cette idée, Ingrid était des plus enthousiastes. Par contre est-ce que Sonny aurait le complexe de la femme enceinte? Cette histoire, elle vous sera contée une autre fois... Par contre Ingrid savait qu'une session shopping pourrait leur faire du bien à toutes les deux.

"Tu as raison, je vais traîner sur internet pour me trouver un appareil, puis chercher un autre petit boulot. Et toi si tu ne te sens pas bien dans tes études pourquoi ne pas faire une formation à distance dans quelque chose qui te plaît vraiment? Prends du temps pour toi, tu en as besoin. Et au pire il y aura bien quelqu'un pour t'amener les cours si besoin est. Je peux les récupérer pour toi, c’est sur le chemin ! comme ça tu étudieras à fond si au final tu veux passer les examens. Ce serait mieux... Que tu finisses au moins ce que tu as commencé, enfin je pense"

Ce serait bête en effet de ne pas finir sa dernière année. Même si ça ne lui servait pas maintenant, peut être que plus tard...

Enfin, vint le moment des au revoir. Ingrid n'aimait pas ça, et ce que sa soeur lui disait était complètement stupide.

"Tu n'es pas ma grande soeur pour que je te laisse tomber ! On est là dans les bons comme les mauvais moments... Tu ne m'imposes rien ! Tu sais, je n'ai plus envie de louper l'avancée de la vie de ma famille et de mes amis. On m'a privé de vous trop longtemps, contre mon gré et j'ai appris la leçon.Tu es importante pour moi Sonny, tu es un de mes piliers, je veux être là pour toi. C'est tout, t'as pas le choix ! "

Elle lui sourit alors, ainsi qu'elle le lui avait demandé, mais c'était avec une peur profonde de la voir s'éloigner. Décidemment, elle n'aimait pas sa façon de se comporter. Ce n'était pas la Sonny qu'elle connaissait. Ca lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny Malone

La Fille de vos Rêves… ou de vos Cauchemars

avatar

Messages : 9103

All about you
Your secret life:
Disponibilité: demandez-moi ^^

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 18 Déc - 16:36

Ingrid était en train de grandir. Elle grandissait très vite. Trop vite peut-être. Sonny se demandait où elle en était à son âge. Quinze ans… Sa capacité ne s’était pas encore déclenchée. Elle vivait en France. Elle était naïve et heureuse. Elle n’avait pas connu de drames. Elle avait des coups de cœur pour certains garçons, mais elle était loin d’avoir eu son premier baiser. Ingrid, elle, était en proie à ces émotions adolescentes. Les premiers émois, les premières hésitations. Savoir que l’on était amoureuse n’est pas chose aisée. Lorsqu’elle avait rencontré Remington, Sonny aurait pu jurer sur ce qu’il y avait de plus sacré qu’elle ne l’aimait pas, que c’était autre chose. Mais en réalité, à l’époque, elle ne savait pas réellement ce que signifiait « aimer ». Est-ce qu’Ingrid ressentirait cela un jour ? Est-ce qu’elle aimerait à ce point le garçon avec qui elle perdra sa virginité ? Sonny ne regrettait pas réellement sa première fois. Elle n’était pas avec Rem, mais elle avait été très attachée au garçon en question. Et puis, des premières fois, elle en avait eu, de tous ordres, avec Rem. Et finalement, si la première fois était importante, l’homme qui comptait le plus était le dernier avec lequel on avait une première fois. Mais ça, il faut avoir trouvé le bon pour le comprendre.

« Pour être honnête Ingrid, je n’avais pas non plus prévu d’être enceinte. Ce bébé est… un accident, même si c’est horrible dit comme ça. Et niveau stabilité, je crois que je ne suis pas un modèle non plus. Quant aux cours d’éducation sexuelle, ils se limiteront à : refuse de faire quoi que ce soit si le garçon ne met pas de préservatif, prends la pilule, surtout ! Et le plus important, ne le fais que lorsque tu te sens prête. Ce n’est pas une courses de vitesse. J’avais trois ans de plus que toi quand je l’ai fait… »

Non qu’elle regrettât d’attendre cet enfant. Mais il fallait reconnaitre une chose : elle ne saurait pas la joie que procure la découverte d’une grossesse attendue et désirée, l’enthousiasme des préparatifs. Cette enfant l’avait déboussolée, comme il avait déboussolé Rem. Tout avait été précipité. Ils auraient dû avoir du temps pour eux, pour vivre leur vie de couple. Ils l’auraient eu, si elle avait fait attention. Si elle avait pu trouver la force d’avorter. Mais elle n’avait pas pu. Elle ferma les yeux et dut retenir un sourire en entendant la demande de sa petite sœur.

« J’ai mis presque quatre mois avant de présenter mon premier petit copain à mes parents. Cacher la vérité à ton père n’est pas une très bonne idée, mais soit, je ne dirais rien. Ce n’est pas personne d’autre de le lui annoncer. »

Elle dut également se retenir de lui dire qu’elle doutait de rencontrer Keaton un jour. Il appartenait à Genetic d’après le peu qu’elle savait de lui. Et elle ne voulait pas être mêlée à eux, elle ne voulait pas que Genetic apprenne qu’elle était enceinte. Ils seraient capables de faire des expériences sur son bébé et elle, alors il en était hors de question. Néanmoins, elle ne voulait pas faire de mal à Ingrid, alors elle garda ses craintes pour elle.

« Avec moi !? Donc on fonctionnera sur le « fait ce que je dis, pas ce que je fais ». Mais il est évident que tu pourras m’en parler quand tu auras des questions ou juste… besoin d’en parler. »

Elle n’allait pas lui dire non de toute façon. Et puis, ce n’était pas le genre de choses que l’on pouvait évoquer au cours d’un repas avec ses « parents ». Non, il fallait des amies, des grandes sœurs pour cela. Alors si Ingrid avait besoin d’elle pour… acheter des capotes ou aller chez le médecin, elle le ferait. Elle ne voulait pas qu’elle se retrouve désemparée le moment venu. La conversation avait alors dévié, mais tournait toujours autour des garçons. Deux hommes auxquels Sonny tenait. Wyatt et Sacha. Sacha qu’Ingrid semblait connaitre. Parce qu’il n’y avait que lui pour provoquer de telles réactions.

« Attends tu… tu connais aussi Sacha Kwon ? Mais… comment ? Parce que, oui, on se connait, même plutôt bien. C’est, mon meilleur ami, on s’est rencontré… en septembre, peu après mon arrivée en fait. Là il est en France, en train de tourner une série. Et il s’est aussi mis en tête de retrouver mon père. Il lui faudrait une sacrée chance pour y arriver. »

Oh oui, une sacrée. Tout comme elle avait de la chance d’avoir trouvé Ingrid. Et pas seulement pour la sortie shopping qu’elle réclamait à corps et à cris.

« D’accord, d’accord, on verra quand on peut s’organiser ça. »

De toute façon, Ingrid n’accepterait pas un non, donc pourquoi lutter ? Tout comme elle n’allait pas entrer dans un débat sur ses études. Elle n’avait envie de rien ces temps-ci, alors qu’elle avait toujours aimé étudier. Elle ne savait pas si elle devait laisser tomber la littérature ou juste les études de manière générale. Elle n’arrivait plus à se passionner ou à s’imaginer dans quelque métier que ce soit.

« T’embête pas pour les cours. Je me débrouillerai. Je trouverai bien un jour pour quoi je suis faite. »

Qui essayait-elle de convaincre ? Ingrid, ou elle-même ? Bonne question… elle doutait sérieusement de trouver sa place dans le monde. Mais Ingrid n’était pas décidée à la laisser tomber, alors elle s’efforça de sourire et la prit à son tour dans ses bras. Ingrid était capable d’aller de l’avant, il ne fallait pas lui couper les ailes ou ralentir son vol.

« On ne se laissera plus ma belle. Et là, ce n’est qu’un au revoir. Il faut juste… qu’on rejoigne nos familles. »

Elle l’embrassa alors sur le front, s’obligeant à croire en ce qu’elle disait.

« Il faut y aller… ce n’est qu’un au revoir. »

_______________________________________________________________




Nobody said it was easy, I'm going back to the start



Sonny c'est aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   Mar 18 Déc - 21:56

Chacune d’elle voyait l’autre évoluer sous ses yeux, sans pour autant comprendre exactement où cela les conduisait ? Pour Ingrid, c’était angoissant, car elle avait l’impression qu’elles allaient finir par s’éloigner et s’imaginer perdre sa grande sœur lui arrachait le cœur. D’ailleurs ces derniers temps, elle avait plus l’impression que son cœur s’émiettait qu’il ne se renforçait. Les seules fois où il battait à tout rompre, bien vivace, bien présent en elle, s’était lorsqu’elle pensait à Andrew. Elle n’arrivait pas à lui pardonner ses actes et pourtant elle avait toujours cette sensation étrange en pensant à lui. Ce désir de se retrouver dans ses bras. Il était à vrai dire la seule personne qui s’était rapprochée d’elle ces derniers temps qu’elle souhaitait plus que tout revoir. Et pourtant, elle ne l’avait toujours pas contacté. Que la femme est étrange parfois !

La preuve, Sonny était enceinte, c’était un accident et elle faisait tout de même la morale à Ingrid. Signe évident d’une situation paradoxale que l’on accepte pourtant comme telle parce que cela fait partie de la morale et de l’éthique. Les grands principes fondamentaux régissant l’avenir d’autrui… Très philosophique, mais au fond l’homme peut parfois l’être plus qu’il n’y paraît. Enfin, tout ça pour au final se dire qu’elle espérait que Sonny ne regretterait pas son enfant celui-ci né. Parce qu’elle trouvait que c’était le plus beau des cadeaux pour un couple !

« Bien m’dame ! Tfaçon j’ai pas prévu de perdre ma virginité ! »

Elle fit un clin d’œil à Sonny, puis sirota son thé. Avant de se rendre compte qu’elle ne voulait pas que son lien avec Andrew s’ébruite. En fait, elle ne savait pas ce qu’elle ressentait pour lui, mais elle voulait jalousement garder leur lien secret. Seule Sonny, sa grande sœur serait au courant, car elle pourrait surement l’aider, un jour ou l’autre, à savoir ce qu’elle ressentait. Pour le moment, l’adolescente devait le revoir, c’était la seule chose qui importait, et qu’il fallait pour éclaircir ses sentiments à l’égard du garçon.

« Merci grande sœur. »

Elle ne savait pas si elle rencontrerait un jour Keaton, mais elle savait que Sonny connaissait Maggie, et elle, elle était amie avec Keaton. Le téléphone arabe, ça va vite ! Et elle ne voulait pas qu’on l’empêche de voir la seule personne avec laquelle il fallait qu’elle éclaircisse les choses. Ce serait de la torture pure et simple. Et pour garantir le soutien de Sonny, elle lui demandait aussi d’être son professeur d’éducation sexuelle. Fonctionner sur le thème du « fais ce que je ne dis pas ce que je fais » convenait parfaitement à l’adolescente, même si cela la fit sourire. A croire qu’elle avait l’air de vouloir être enceinte ! Elle était trop jeune pour cela et elle le savait très bien !

« Merci Sonnyyyy ! Oui j’aurais surement besoin d’en parler un jour ou l’autre… Je t’avoue que rien que de m’imaginer embrasser un garçon ne m’intimide, mais je pense que ça viendra avec le temps, comme tu me l’as déjà dit. En tout cas, merci d’être là. »

Sa grande fit un signe de tête qui disait « pas de quoi », puis la discussion dévia sur sa grossesse. Forcément, elles l’avaient évoqué. C’est ainsi qu’Ingrid apprit que Sacha, ce garçon qui l’avait aidé, ou du moins avait essayé de l’aider, lors de la mort de Morgan n’était autre que le meilleur ami de sa grande sœur d’adoption. Le monde était vraiment petit. Alors, pour répondre à la question elle se contenta d’un signe de tête positif, sans aller plus loin. Encore une fois, elle ne savait pas encore ce qu’elle ressentait pour Sacha, qui lui avait volé ses sentiments et n’avait fait que repousser le chagrin de quelques heures. Il avait voulu l’aider, mais au final cela avait été pire que tout.

« Oui il m’a aidé. Enfin je crois. »

Fut tout ce qu’elle dit à Sonny. Elle voyait le temps défiler, et elle savait que la fin approchait et pourtant elle n’avait pas envie de voir partir sa grande sœur, alors qu’elles recommençaient à peine à reparler normalement. Les sujets s’enchaînaient, après Sacha, ce fut son père, puis les cours, le shopping, et enfin les au revoir. Elle ne put s’empêcher de faire un immense câlin à Sonny, comme si elle voulait s’imprégner une dernière fois de son parfum après avoir graver ce baiser qu’elle avait reçu sur le front.

« Oui, tu as raison ! Puis la technologie est avec nous ! Prends soin de toi Sonny et appelle-moi ! »

Ingrid se leva alors, et partie au coin de la rue attendre Maggie, pendant que Sonny avait pris le chemin inverse pour rentrer chez elle, auprès de son futur mari, auprès du père de son enfant, auprès de sa nouvelle famille. Ingrid n’espérait qu’une chose, que sa grande sœur garde confiance.


TO BE FOLLOWED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Take my dreams sister, and you'll see who I am [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: PUBS & CO :: CLUBS & COFFEE SHOPS-