..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolène

Invité

avatar


MessageSujet: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Jeu 13 Sep - 18:55


Jolene ferma minutieusement la porte de sa chambre à clé avant de trainer ses divers sacs vers l'ascenseur. Arrivée dans le local à poubelle, elle commença son petit tri : carton là, verre là-bas, plastique ici, déchets verts dans la poubelle à compost... C'était toujours gratifiant pou elle de se dire qu'avec ce simple geste quotidien, elle contribuait à l'épanouissement de la planète... Ou plutôt à éviter à la décharge de la ville de se gorger de ses 200 kg de déchets annuels. Bref, elle se sentait mieux, persuadée d'être une bonne personne que le karma se chargerait de récompenser le jour venu. Elle s'apprêter à jeter ses déchets non recyclables quand...

HORREUR ! Jolene grimaça en voyant au fond de la poubelle une bouteille de soda. « Misère. » Elle retint sa respiration et plongea la tête la première dans le grand conteneur. Elle attrapa la bouteille du bout des doigts et remonta à toute vitesse, n'étant pas très bonne en apnée et ayant déjà la tête qui commençait à tourner. Elle regarda la bouteille avant de la jeter dans la poubelle réservée aux plastiques. Elle savait QUI avait osé jeter du plastique dans cette poubelle. Jolene sentait déjà le rouge lui monter aux joues. Elle n'avait pas honte, ça non, elle était outrée de savoir que cette garce de blonde de son étage s'amusait encore à ne pas trier ses déchets. Elle était certaine que c'était déjà une de ses poubelles qu'elle avait du trier elle-même. La jeune étudiante n'avait même pas vu le morceau de salade en décomposition qui s'était invité dans ses longs cheveux ondulés. Elle se précipita vers son étage, ses sacs de tri vides en main.

Jolene toqua si violemment contre la porte qu'elle en sentit presque vibrer les murs. Elle allait l'incendier à cette morue qui la forçait à mettre le nez dans les poubelles pour réparer ses erreurs de petite fille. C'était dans le contrat de location de la chambre : trier ses déchets était OBLIGATOIRE bon sang ! Est-ce qu'elle savait lire au moins cette blonde ? En tout cas, elle avait l'air d'être attardée. La porte s'ouvrit et Jolene inspira un bon coup pour ne pas déverser toute sa haine sur elle : après tout, elle n'avait qu'une toute petite partie de ses revendications contre le monde entier qui concernait sa voisine.

« Hum, est-ce que tu connais le règlement de la résidence ? » Elle avait laissé la preuve du délit en bas ! Elle avait jeté la bouteille ! Elle aurait du la prendre avec elle ! « Parce qu'il se trouve que j'ai retrouvé une de tes bouteilles de soda - très mauvais pour la santé soi-dit en passant - dans la poubelle des déchets non recyclables. Sache qu'il faut la mettre dans la poubelle à plastique. Et tu dois mettre tes déchets non recyclables dans un sac hermétique au passage. » Elle s'arrêta mais elle crevait d'envie d'ajouter que les bases du tri sélectif, même un gosse de quatre ans les avait aujourd'hui. Elle voulait lui crier à la face qu'elle n'était pas là pour rattraper ses conneries de greluche sans cervelle. « J'aimerais ne plus avoir à trier tes déchets. C'est usant et agaçant à la longue. Tu as signé le règlement, respecte-le s'il te plait. » Sinon, c'est ma main ta face de gourde qui va t'aider à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Kensie F. Lockwood

Sexy Naughty Bitchy Me

avatar

Messages : 3408

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Réservations ouvertes

MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Mer 31 Oct - 12:38



5 Décembre

« I'm a rocket ship on my way to Mars , on a collision course , I am a satellite. I'm out of control. I am a sex machine ready to reload, like an atom bomb about to oh oh oh oh oh explode … I'm burning through the skies, yeah! Two hundred degrees, that's why they call me Mister Fahrenheit. I'm trav'ling at the speed of light, I wanna make a supersonic woman out of you ... » Putain ce que j'étais en manque. Et même si j'adorais Queen, ils ne m'aidaient pas ces crétins. Et c'était pas comme si chanter à tue-tête - ou plutôt massacrer - allait calmer ma libido insatisfaite depuis plusieurs mois. C'était pas non plus comme si j'étais censé réviser pour les exams de demain. J'avais mon cours d'ouvert sur ma page word, j'avais tous les polycops d'éparpiller sur la table et j'avais ma cannette de redbull dans une main. L'exemple même d'un étudiant en plein travail et non d'une étudiante. Quoique non, les mecs préfèrent ne pas bosser et y aller en touriste. Et oui, j'étais tout à fait consciente du cliché que j'utilisais. Mais techniquement, j'étais le cliché vivant de la blonde trop conne pour se reconnaître dans une glace, ça ne me dérangeait pas donc pas. Et accessoirement ce cours de l'histoire du cinéma me barbait plus que de raison. Il ne me restait qu'un chapitre à revoir, mais il ne voulait pas passer. Un coup d'oeil à l'heure qu'affichait mon ordinateur me confirmait que j'étais dessus depuis déjà deux heures et je n'avais appris en tout et pour tout, qu'une citation et je ne savais même plus de qui elle était.

J'allais jeter ma cannette vide pour pouvoir me remettre sérieusement au travail, quand le Hulk frappa à ma porte. C'était violent. Presque effrayant. Soit c'était Sonny qui était énervée pour je ne sais quelle raison, mais dans ce cas-là je ne me faisais pas de soucis, un sourire de ma part et elle se calmerait, soit c'était Kelly qui avait appris que je voulais abandonner mes études et dans ce cas-là, ce serait à mon tour de faire ma Hulk contre la porte d'Amanda. Mais je dois dire que je ne m'attendais vraiment pas à ce que ce soit miss-les-cheveux-dans-un-chignon-parfait-sinon-ma-vie-est-foutue et accessoirement miss-future-femme-au-foyer-avec-son-petit-chiffon-à-la-main. Elle avait pas l'air d'avoir autant de force, mais l'habit ne fait pas le moine, n'est-ce pas ? « Hum, est-ce que tu connais le règlement de la résidence ? » Et dire bonjour c'était trop poli pour ta belle gueule ? C'était pas la première fois qu'elle m'engueulait pour ma légère inattention sur les déchets recyclables et ce n'était sûrement pas la première fois que je laissais ses mots rentrer par une oreille et sortir par l'autre. C'était le genre de fille à qui j'avais envie de dire 'parle à mon cul, ma tête est malade' en permanence. Elle sentait l'ennuie à plein nez et était inintéressante à souhait si son passe-temps consistait à trier les déchets des autres. Surtout que … une bouteille.

« J'aimerais ne plus avoir à trier tes déchets. C'est usant et agaçant à la longue. Tu as signé le règlement, respecte-le s'il te plait. » « Bonjour à toi aussi chère voisine. Je vais très bien et toi donc ? » Mes yeux doux et ma voix mielleuse étaient bien accentuées pour qu'elle comprenne bien que je me foutais complètement de sa gueule et de ses opinions. « Je suis tellement désolée d'apprendre que tu n'as rien de mieux à faire que de venir gueuler au scandale pour une bouteille mal jetée, encore plus d'apprendre que tu ne connais pas le mot tolérance et que tu ne t'es jamais trompé. En revanche, je serai très heureuse de savoir comment tu as su que la bouteille était à moi. Je crois bien ne pas être dans l'erreur en disant que je ne suis certainement pas la seule à boire du soda dans cette résidence. Quant au recyclage tu m'excuseras d'avoir des examens demain et de préférer ne pas perdre de temps à trier une bouteille. Alors maintenant t'es bien gentille, mais je suis en train de réviser. » Et dire que mon cours d'histoire du cinéma était mille fois plus intéressant qu'elle ... qu'est-ce que j'aimerais pas être à sa place. Elle doit bien s'ennuyer dans sa vie. « Et un petit conseil d'amie, ma jolie. Pète un bon coup, ça ira mieux. » dis-je en commençant à fermer la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Sam 10 Nov - 11:47

Oh la morue ! Elle avait osé ! Elle avait tout bonnement osé ! pauvre dinde sans cervelle qui ne savait pas à qui elle venait de déclarer la guerre. Parce que oui, pour Jolene, c'était une déclaration de guerre que sa voisine venait de mettre sur le tapis en ouvrant sa bouche de petite blonde sans cervelle. La sang de Jolene ne fit qu'un tour, son coeur se mit à battre bien trop fort sous le coup de la colère et des images de massacre de blondinette à mains nues firent leur apparition dans sa cervelle. Elle n'avait qu'une envie, se jeter sur cette fille et lui arracher son air suffisant de sa manucure tout juste remise à neuf.

A la place, elle se contenta d'inspirer doucement pour ce calmer et d'afficher un sourire mauvais, prête à remettre cette cruche à sa place comme il le fallait. Sauf qu'au lieu de ça, elle vit la porte se refermer doucement sur elle. C'était fini ! Fini du sourire compatissant qu'elle offrait à sa voisine pour lui signifier qu'elle ne lui en voulait presque pas pour être née avec une fraction de cervelle. Elle poussa la porte de sa main tout en mettant son pied sur le seuil de la porte. Elle n'entrerait pas d'elle-même, elle avait appris à bien se tenir tout de même. « Cette discussion n'est pas terminée. » le ton était sec, il annonçait la couleur à qui était capable de comprendre les signes avant-coureurs d'un cataclysme.

« Je sais que c'est toi car tu es tout bonnement la seule à t'enfiler cette merde en conserve et à la jeter du mauvais côté. Contrairement à toi, les autres résidents respectent le règlement. » Elle gardait toujours le pied et la main dans les mêmes positions pour être sûre de ne pas être ignorée pour de bon. « Je ne vois pas en quoi avoir des révisions aujourd'hui t'empêche de faire ton tri chaque jour. Je suis tolérante en venant t'avertir d'abord mais sache que ton comportement ne me donne pas envie d'être douce encore bien longtemps. » Elle pencha la tête un peu plus pour être sûre de pouvoir fixer cette imbécile droit dans les yeux. « Je suis certaine que tu n'as pas envie que j'aille directement me plaindre au responsable de la résidence, n'est-ce pas ? Parce qu'entre le refus de trier et le comportement agressif envers tes voisins, je pense que ton dossier sera chargé. » Surtout que Jolene en était capable, vraiment. Elle était prête à recueillir des témoignages, à chercher des preuves et à faire éjecter cette peste du bâtiment s'il le fallait pour vivre en paix et ne pas avoir à s'arracher les cheveux à cause d'elle.

« Et j'ai aussi un conseil pour toi ma petite : réviser la veille ça ne sert à rien. Si tu es aussi horripilante à cause du stress, c'est que tu n'as rien fait et que tu vas te planter. Je rajouterai des cours d'organisation à la liste, juste derrière les cours de courtoisie et les cours de tri sélectif. » Elle bougea légèrement la tête en un mouvement hautain et satisfait. Elle pensait avoir fait ravaler ses insultes à la pimbêche face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Kensie F. Lockwood

Sexy Naughty Bitchy Me

avatar

Messages : 3408

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Réservations ouvertes

MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Mer 14 Nov - 19:31

La pétasse ! Si j'avais su qu'elle m'empêcherait de fermer la porte de cette manière j'aurais mis de la force derrière mon geste et je lui aurai explosé le pied à cette conne. Cette discussion n'est pas terminée. Et puis quoi encore ? Elle croyait vraiment que j'avais envie de l'entendre piailler pendant des heures sur le tri des ordures ? Mais qu'elle aille s'acheter une vie, merde ! Non seulement elle passait son temps libre à trier ses poubelles, faisait la leçon à plus grand qu'elle - même si on faisait à peu près la même taille - mais en plus elle m'espionnait ? Elle avait un problème et il était pas question je sois victime de son délire. Y avait une caméra chez moi ou quoi, pour qu'elle sache que je buvais ça ? De 1), je blâmais Sonny, même si elle avait absolument rien à voir avec ça et de 2) je n'étais certainement pas la seule à boire du coca. Je savais de source sûre que mon voisin du dessus en buvait régulièrement. Et la source sûre c'est moi. Je l'ai vu en acheter la dernière fois au supermarché du coin. Mais si miss-balais-dans-le-cul voulait que ce soit moi, très bien ce serait moi. Et accessoirement, c'était bien moi, mais il était pas question que je l'avoue. Elle pouvait courir derrière sa limousine.

« Mais t'as un gros problème ma fille. Va consulter tu fais presque peur. Tu m'étonnes que ton passe-temps consiste à harceler les gens pour trier ses ordures, c'est ta seule forme de socialisation. Avec tout le fric que t'as, t'es pas foutue de t'acheter des amis ? À ta place c'est ce que je ferai, ça m'éviterai de me ridiculiser en public. » Quoique ... depuis le temps que je le fais, j'ai l'habitude. « Je vais te donner un cours, je suis gentille. 1) Le coca est une boisson universelle. De toute la résidence tu dois être la seule à ne pas en boire. 2) Tu ne connais pas mon emploi du temps et tu n'as donc aucunement le droit de juger mon organisation. Sachant que j'ai commencé à réviser le mois dernier. » Faux, j'ai commencé la semaine dernière, mais elle était pas censée le savoir. Et si elle est au courant alors j'irai porter plainte pour harcèlement. « 3) Depuis le début, c'est toi qui m'agresse et quelque chose me dit que si je demande aux autres voisins, ils me soutiendraient dans ces propos. Alors vas-y, va te plaindre au responsable que Lockwood ne trie pas ses ordures. C'est un crime envers l'humanité, je mérite de passer devant le tribunal international. Je mérite même la peine de mort. Et maintenant, casse-toi. Te voir de trop près et aussi longtemps me donne des cauchemars.. »

Elle m'agaçait avec son air hautain et son sourire satisfait. Comme si m'humilier sur la place publique était la meilleure chose qu'elle ait jamais faite dans sa vie. Ça ne m'étonnerait même pas, mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle ne se rendait pas compte que j'étais loin d'être humiliée et que ses menaces ne me faisaient ni chaud ni froid. Que je me fasse virer de la résidence me ferait chier, mais je savais que le coup du 'agressivité envers les voisins ' serait mal reçue par le responsable. Je ne le connaissais pas personnellement et je le croisais rarement, mais personne ne s'était jamais plaint de mon comportement et ce n'était pas une gredine qui pensait être meilleure que tout le monde parce qu'elle savait marcher avec des talons hauts de deux centimètres, avec une raison aussi bidon qu'un mauvais triage des ordures me renverrait d'une résidence où j'habitais depuis bientôt un an et où je n'avais encore jusque là eu aucun problème. Je le répète. Cette fille a un problème. Qu'elle aille se faire soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Dim 18 Nov - 14:13

Depuis quand les blondasses étaient capable d'aligner plus de deux phrases d'affilé ? C'était la question que se posait Jolene avec beaucoup de sérieux tandis qu'elle scrutait sans gêne sa voisine. Elle s'agitait en tous sens, s'énervait et visiblement, Jolene avait raison de ne pas consommer de coca en plus des litres de cafés qu'elle s'envoyait régulièrement : cette fille ressemblait à une folle.

Les insultes personnelles ne l'atteignirent même pas tellement elles lui semblaient faciles et dénuées de sens. Après tout, il était préférable de s'entourer de peu de personnes en qui on avait confiance plutôt que d'une ribambelle de gens médiocres à qui on oserait même pas prêter le moindre cours. Pauvre petite, le trop-plein de boisson énergétique plus le stress plus la cervelle d'une huître faisaient qu'elle avait tout de même un gros handicap. Mais Jolene ne s'attendrissait pas sur les gens, surtout quand ils se fourraient eux-mêmes dans de telles situations. Naître bête était une chose que cette fille n'avait pas pu choisir mais le reste, les additions de débilités ne venaient que d'elle.

« Et bien et bien, si on m'avait dit que les mollusques aboyaient, je ne l'aurais jamais cru. Mais la nature est constituée de tellement de tares que finalement, ça ne devrait pas m'étonner plus que ça. » Elle balaya l'air de sa main d'un geste hautain. « Peu importe, de toute façon, contrairement à toi, je suis une personne CI-VI-LI-SEÉ qui n'a jamais eu d'ennui avec les autres voisins. Et puisque tu as décidé que la vie en collectivité te passait au-dessus, tu ne regretteras pas ton appartement, n'est-ce pas ? » Un sourire mesquin s'afficha alors sur le visage de Jolene. « Non, ne me remercie pas pour mon aide, je ferai ça avec plaisir. » Ah si la peine de mort était devenue une obligation pour éradiquer la population incapable, les choses seraient devenues tellement plus simple pour tout le monde ! Mais il fallait bien quelques sous-hommes pour effectuer les basses-besognes, non ?

Jolene tourna les talons avant de finalement venir se replacer devant son insupportable voisine. « Au fait, si jamais tu ressens l'irrésistible envie de te racheter parce qu'un éclair de lucidité aura frappé ta conscience, sache qu'il faudra faire court dans tes excuses, mon temps est précieux. » Faire court ne devrait pas être compliquée pour une personne limitée comme elle, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Kensie F. Lockwood

Sexy Naughty Bitchy Me

avatar

Messages : 3408

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Réservations ouvertes

MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   Jeu 3 Jan - 23:43

Non, mais alors là ... gros LOL de la vie quoi. C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Elle ? Civilisée ? Le jour où je partirai, je lui déposerai un dictionnaire devant sa porte, avec la page avec la définition de civilisée d'ouverte. Cette fille me faisait pitié. Tellement pitié que j'éclatais de rire. Son langage corporel me montrait bien qu'elle prenait plaisir à dire ses conneries et le mien montrait à la perfection le fait que je n'avais absolument rien à foutre de ce qu'elle me disait. Sa voix m'énervait et son sourire me donnait envie de l'emplâtrer dans un mur, mais quoi de mieux que se foutre ouvertement de la gueule de quelqu'un, pour s'en débarrasser ? J'avais perdu assez de temps à l'entendre utiliser des mots qu'elle ne comprenait pas. Et comme la mauvaise foi était de mise chez elle, il était évident que c'était moi qui devais prendre le rôle de la blonde. Comme c'était étonnant.

Pourquoi avait-elle du revenir après avoir tourné les talons ? Croyait-elle réellement que je mourrai d’envie de lui parler ? Elle pouvait courir et se casser la gueule avec ses talons pour les excuses. Et m’excuser de quoi en plus ? Des insultes que je lui avais balancées à la figure ? Et puis quoi encore ? Elle m’avait provoqué cette catin de pacotille et si quelqu’un devait s’excuser, c’était bien elle. J’arrivais à peine à être en colère. Simplement agacée. Elle ne me lâchait pas la grappe et même rire devenait trop dur pour moi. D’un signe de la main je balayais ses mots, comme elle tout à l’heure et mon rire s’éteint, comme un feu arrosé d’eau : subitement. « Il n’y a vraiment que les putains peu chères qui ont un temps précieux et qui le prennent pour trier des ordures. Retourne pleurer chez ta mère parce que t’as pas d’amis, Lannister et ne retiens pas ton souffle pour des excuses. La prochaine fois que je te vois, je te donnerai une raison d’utiliser ton fric. Ça te permettra de justifier ton passage sous le bistouri pour te refaire le nez et la face entière. Maintenant casse-toi ! » Peut-être que j’étais énervée finalement. Bah, je m’en foutais.

Avec un sourire forcé, je lui claquais la porte au nez. Bon dieu qu’elle était irritante. Et elle m’avait cassé toute la motivation que j’avais pour bosser un cours barbant. J’avais plus qu’à regarder Grey’s Anatomy, ou me défouler en allant danser. La deuxième option était la meilleure. Elle m’éviterait une autre des plaintes à la con de face de truie « parce que le son est trop fort ». Pfff. Pauvre conne.

Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le tri sélectif, tu connais ? [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: LOCKWOOD & MORGAN'S PLACES-