..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 24 Sep - 14:48

James s'occuperait du type qui avait tenté de lui faire un croche-patte. Mais d'abord, il avait des comptes à régler avec le mexicain complètement barré. « Ecoute mon grand, tu dégages ou je te bute. Merde ! » L'arme pointée sur Juan, James vit le groupe de jeunes se diriger vers le transmetteur. Ni une ni deux, il se dématérialisa et traversa Juan pour stopper ces abrutis. Il tira dans le tas quand Juan lui sauta dessus dans prévenir... Non, exactement, il tira trois balles au moment où il se retrouva frappé par une onde de choc. « Bousillez-moi cette boite ou je vous bute comme je vais le descendre ! » Cria Juan à l'adresse des adolescents... Qu'il butterait quoi qu'il arrive. Mais c'était d'abord à James de trinquer. Une balle entre les deux yeux. BAM ! « Connard de passe-muraille ! » James avait réussit à piquer l'arme de Juan et le visait désormais. Nouvelle onde de choc puisqu'il ne restait plus que ça au mexicain.

Dé #1
Oui - La troisième balle se perd.
Non - La troisième balle touche Thalya en lui éraflant l'épaule.

Dé #2
Oui - L'onde de choc touche tout le monde.
Non - L'onde touche Jayden, Craig, Cristobal & Ingrid.



Informations RP Le post d'Aldo contient une grosse faute : ce n'est pas lui qui envoie James contre Owen mais bien Juan. Le croche-patte d'Owen est accepté mais c'est la dernière fois qu'une erreur passe. Le post PNJ précédant mentionnait bien "Il n'évita pas le choc mais s'en sortit bien vite avant de se replacer devant Juan." Il serait temps de lire attentivement et non en diagonale. Une balle touche Owen sans faire de gros dégâts, une balle touche Aldo plus grièvement qui tombe inconscient (joueur absent). Seul James est victime de la première onde de choc. Thalya a l'épeule éraflée par la troisième balle. La seconde onde de choc touche Jayden, Craig, Cristobal & Ingrid. Juan n'a plus d'armes, James en a deux. Il est toujours interdit de tuer/mettre K.O. un PNJ et vous devez utiliser les dés pour attaquer les autres personnages ou mettre fin à l'attaque qu'ils subissent selon sa nature.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 24 Sep - 14:48

Le membre 'The judgment' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 27 Sep - 10:13

Ça se battait de tout les côtés et pas moyen de voir plus loin que le bout de son nez, surtout qu’une fois de plus, la petite Ciccelli se retrouvait les fesses par terre. Merci pour ses fringues et les bleus qui allaient pointer. Plus qu’à prier pour que les maquilleuses de son prochain shooting réussissent à les dissimuler correctement. Ou elle perdrait sa place. Elle aurait aussi apprécié pouvoir se mettre en retrait de toute cette agitation pour se barrer, ou bien, à défaut, piger quelque chose aux forces en présence. Pour une fois, elle songeait que désobéir à son paternel avait été une très, très, vraiment très mauvaise idée.

Le dénommé Craig, puisque c’est comme ça que les filles l’avaient appelé s’approcha d’elle et l’aida à se relever. Sauf qu’il ne semblait pas avoir compris et Thalya écarquilla un instant les yeux.

- Mais je… Elle avait signalé le problème, elle ne comptait pas le résoudre. C’était trop risqué et elle tenait à la vie. Non, Craig chéri, se barrer sans s’occuper de quoi que ce soit, c’est une BIEN MEILLEURE IDÉE. Tu trouves pas? Ah non, apparemment, le jeune homme ne trouvait pas elle se décida à partir à sa suite. De toutes façons, Ingrid et sa copine avaient filé de réfugier auprès d’un gros costaud qui préférait parler plutôt que de foutre une balle entre les deux yeux du cinglé de pro-révélation… Par conséquent, elles n’étaient pas prêtes de s’occuper du vrai problème. La boîte de transmission.

Thalya hocha la tête, ravala difficilement sa salive et suivit Craig sans protester. Obéir n’était pourtant pas dans son naturel mais, Craig lui semblait tout un coup devenir sa meilleure option de survie. Le ton autoritaire qu’il avait employé ne la dérangeait pas. Au contraire, c’était rassurant. Et sexy. Il avait presque l’air de savoir ce qu’il faisait. Et puis… Se barrer de Central Park faisait partie intégrante du programme proposé. C’était simple : courir vers la boîte, la choper, et filer le plus loin possible. Du moins, en théorie. Dans la pratique, un douleur brisa son élan. La surprise lui fit perdre pieds et, elle se retrouva une nouvelle fois ventre à terre. Choquée.

Instinctivement, elle porta sa main valide à sa blessure. Les larmes lui montaient aux yeux. Elle ne s’était jamais battue contre personne, sauf quand elle s’entraînait encore des années auparavant. On ne l’avait jamais tabassée. Personne n’osait levée la main sur la fille d’Alejandro. Personne, pas même Alejandro lui-même. Son père s’attaquait au mobilier. Faisait valser les chaises. Jamais il ne la touchait directement. Et là, on lui avait tiré dessus. Le sang coulait, imbibant sa veste en daim. Allait-elle avoir une cicatrice ? Pensée idiote et futile. La tête lui tournait. Tremblant, elle palpa son épaule droite. Une éraflure. Du sang. Mais la balle n’était sas doute pas entrée. C’était bon signe.
Deuxième pensée : Comment est-ce que ce débile congénital pouvait avoir osé faire ça ? Ne savait-il pas qui elle était ?

« Bousillez-moi cette boite ou je vous bute comme je vais le descendre ! »


Hein ? Quoi ?
Oui.
Grosse gueguerre de muant. Boîte de transmission.

Elle songea que si ce vulgaire personnage qui la menaçait ne butait pas l’imbécile, elle s’arrangerait pour mettre un contrat sur sa tête. Et sur la sienne à lui aussi. Pour l’avoir menacé. On paie toujours les conséquences de nos actes et de nos propos.

Tout allait trop vite. Thalya chercha Craig des yeux et le vit se prendre une onde de choc. Toujours au sol, elle fit dériver son regard humide vers les deux zozos, principaux instigateurs du beau bordel environnant. Le pro-révélation avait deux armes. Le mafieux aucun. Merde. Aller chercher la boîte serait de suicide.

Pourquoi n’avait-elle pas d’arme ? Ah oui, elle n’en voulait pas. Idiote.
Elle ne pouvait pas risquer sa vie. Elle ne le voulait pas ! Il fallait que la situation évolue. Sérieusement ? Aucun d’eux n’avait un pouvoir qui pourrait faire pencher la balance ?
Et pourquoi, personne de l’agence, aucune de ses nounous, n’était là quand elle avait vraiment besoin de protection ?


[Hrp : si vous réussissez à désarmer James, je promets que Thalya fout un coup de talon aiguille dans la boîte magique x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 28 Sep - 13:49

Ingrid commençait à réellement bouillir. Elle qui n’aimait pas Craig, elle avait été pourtant contente de le voir débarquer. Contrairement à Jayden qui semblait plutôt bien s’entendre avec lui, elle n’avait pas pris le temps de lui demander ce qu’il faisait ici. Elle se demandait même si cela la surprenait vraiment ? Enfin cela voulait forcément dire que lui aussi était un mutant. Décidemment, la plupart des rencontres fortuites sont teintées de mutation de nos jours. Quoi qu’il en soit, il voulait la traîner loin de la scène de combat et elle en était bien contente, mais elle avait vu plusieurs personnes qu’elle appréciait et qui ne recevaient pas spécialement d’aide. Parmi les plus proches : Thalya et Aldo.

Thalya semblait être d’aplomb alors Ingrid décida de traîner Jayden près de l’homme de Genetic, car non seulement il savait ce qu’il se passait, même si pour certains ça semblait évident, ce que l’on voyait en surface en révélait toujours pas ce qui était sous l’iceberg et c’était en ce sens qu’Ingrid demandait à Aldo ce qu’il se passait, mais en plus, Aldo faisait partie de Genetic et il pourrait surement les protéger. Elle savait qu’il en était capable. Et ce fut avec gratitude qu’elle s’abandonna rapidement à son étreinte.

Thalya avait parlé de détruire la boîte noire. On se serait cru dans un crash d’avion, mais lorsqu’Ingrid y regarda de plus près, c’était une boîte noire à proprement parler. Thalya et Aldo parlaient de la détruire. Et Jayden aussi d’ailleurs. Elle lui demandait d’utiliser sa capacité. Pas de problème madame, l’adolescente était assez énervée pour que sa capacité se déclenche. Se prendre un coup et voir tout le monde s’en prendre autour suffisait. Plus tout le reste, autant dire qu’Ingrid allait même être en surchauffe si ça continuait. Et cette fois ci, il n’y avait pas d’annihilateur pour empêcher son corps de s’embraser. Elle fit alors un clin d’œil à son amie.

« Pas de problème on fait comment ? »

Mais avant même de recevoir une quelconque réponse de Jayden tout s’enchaîna. Les deux gars qui foutaient le bordel se sautèrent dessus, un des gars les menaça de les tuer si elles ne détruisaient pas la boîte, et le mexicain se retrouva sans arme alors que l’autre en avait deux, et enfin une succession de deux ondes de chocs jailli donc la deuxième propulsa Craig, Jayden, un autre type et elle au sol. Mais boudiou, ils n’allaient jamais les laisser tranquilles !

Et tout à coup Ingrid se releva et remarqua les dégâts. Elle était tournée de telle manière qu’elle vit d’abord Aldo. Il était là, jaillissant sur le sol, une blessure énorme qui crachait le sang.

« Aldoooooooooooooo »

Ingrid se sentit pousser des ailes. Adieu la douleur à la cheville, à dieu la douleur dans l’estomac et un peu partout dues aux ondes de choc ! Elle courut vers Aldo et se laissa tomber à genoux près de lui, les larmes aux yeux. Elle le secoua, mais il semblait inconscient. La rage montait en elle. Elle en avait assez, c’en était trop. Pourquoi lui arrivait-elle tout cela ? Pourquoi tous ces gens tuaient ?

Oubliant la danger environnement, et l’autre pauvre taré qui les menaçait d’une arme, Ingrid se redressa telle une zombie. Que fallait-il faire déjà ? Ah oui détruire cette boîte… Ça tombait bien, sa peau était d’une couleur cramoisie, la goutte d’eau qui fait déborder le vase était tombée. Elle marcha, lentement, en direction de la boîte, rageuse et oubliant tout ce qui se passait autour d’elle.

Dé #
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 28 Sep - 13:49

Le membre 'Ingrid Amelia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 1 Oct - 7:23

Une nouvelle vague d’onde de choc lui fit perdre l’équilibre. Le nez à terre, les cheveux au visage et des bleus commençant à lui couvrir les avants bras, Jayden pestait contre la tournure que prenait la situation. Encore quelques heures plus tôt, elle se trouvait attablée en compagnie d’une bonne amie à parler de la future soirée qu’elles s’entichaient à organiser depuis plus d’une semaine. Elle avait besoin de repos, de vivre normalement, d’avoir ne serai-ce qu’une journée de calme et pouvoir souffler un bon coup. Etait-il trop demander de pouvoir vivre comme un humain sans problèmes de mutation ? Apparemment pas … Les mutants aimaient attirer les ennuis, voire se taper sur la gueule.

Elle se releva tant bien que mal, observant tout autour d’elle avec appréhension. Se faufiler en catimini jusqu’au-delà du pont, traverser le parc dans la pénombre des arbres, telle une ombre que l’on ne distingue pas, voilà son objectif. Elle voulait prendre Ingrid par le bras, persuader Craig de ne pas jouer au héros, et quitter cette place. Mais le bon vouloir du saint seigneur n’était pas du même avis. Aldo était à terre et Ingrid semblait partie dans une rage folle. Comment faire pour ne pas causer de dégâts ? Comment faire pour rester neutre et ne surtout pas attirer les foudres de ces grands psychopathes ?

Mais en y réfléchissant bien, ils n’étaient que des jeunes. On n’allait pas leur faire du mal ? Si ? Elle jeta un coup d’œil vers Ingrid qui se dirigeait gauchement vers la boite, se trouvant à quelques pas de la zone de danger. Il avait dit qu’il les tuerait si elles détruisaient la boite. Son regard était franc et sa menace n’était pas à prendre à la légère. Alors sans tergiverser une seconde de plus, la musicienne fondit sur Ingrid lui agrippant le bras, dès qu’elle eut atteint la boite.

« Ingrid non ! Tu préfères risquer notre vie pour laisser tous les autres mutants tranquilles ? Désolé si je peux paraitre égoïste sur le coup, mais j’ai encore un tas de choses à faire dans ma vie. Il a bien dit que si tu touchais à la boite, on allait tous y passer … je t’en prie, partons d’ici … »

Etrangement sa rage féline ne semblait pas vouloir s’éveiller. Jayden était exaspérée par sa capacité, si inutile à ses yeux. Pourquoi fallait-elle qu’elle sorte les griffes alors que sa vie était au plus calme, et que lorsqu’un moment tragique se passait sous ses yeux, elle restait elle-même, jeune et frêle. Pourtant, son poing se resserra plus fermement sur le bras de l’adolescente. Il y avait des hommes dans le groupe, ils avaient des armes, ils seraient donc plus aptes à les aider. Elles … Elles devaient simplement se mettre à l’abri, à l’écart d’un éventuel massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 2 Oct - 17:19

La mission s'annonçait mal, très mal. Du chaos, notre petit groupe passait à... existe-t-il un mot pour définir cela ? Sur le moment, je n'en trouvais pas. Des balles fusaient de partout, des gens étaient touchés par les balles mais également par des ondes de chocs. Cela ne s'arrêterait-il donc jamais ? Cela faisait des mois que je n'avais pas assisté à cela et, contrairement aux apparences, ce n'était pas ma tasse de thé. Premièrement, je ne pouvais tuer personne par erreur, les balles perdues étaient proscrites et je ne pouvais me permettre de commettre une telle erreur dans ma position. Je ne serai peut-être pas viré mais ce n'était pas une raison pour tenter la diablesse rudement sexy, Aleks.

Je tentais d'analyser la situation, la fille qu'il fallait protéger attira mon attention sur un homme étendu sur le sol. Ce type bossait avec nous, il fallait que je m'en occupe même si cela ne m'enchantait guère. J'avais autre chose à faire comme par exemple... me prendre une balle. Ah tiens, non, ce n'était pas prévu ça. La douleur était violente et j'eus le réflexe de saisir mon bras gauche d'où jaillissait du sang. Ma veste en cuir était foutue, augmentant d'un degré ma rage et ma colère. Heureusement, la balle m'effleura mais ça faisait un mal de chien.

Comprimer ma blessure m'aida à ralentir l’hémorragie. Ne pouvant attaquer pour le moment, je me décidais à rejoindre mon équipier tombé sur le champ de bataille. Agenouillé à ses pieds, j'entrepris de lui donner des baffes lui mettant du sang sur le visage au passage. J'étais certain que d'autres allaient se faire une petite frayeur en le voyant. Mais il y avait plus urgent, la fille qu'on devait surveiller s'éloigna vers une boîte métallique.


*Tiens mais on est pas sensé la détruire, cette boîte ?*


Je la laissais faire, elle n'était pas en danger immédiat, je n'avais donc rien à faire. Et puis j'avais encore trop mal pour faire quoi que ce soit. J'étais né pour infliger la douleur, pas pour la recevoir. J'avais assez de mes migraines récurrentes, pas la peine de souffrir encore plus pour rien. En parlant des migraines, j'étais ravie de ne pas en avoir aujourd'hui. Mais ce n'était pas une raison pour utiliser mes pouvoirs. La situation n'était pas encore assez critique et je n'avais pas envie d'attirer l'attention. Non, je n'avais pas peur mais si je pouvais éviter de m'attirer des ennuis inutiles...

J'eus soudain une idée. Si je ne pouvais protéger la fille pour le moment, mon collègue encore debout pourrait peut-être s'en charger. J'attirai son attention en l'interpellant... Comment s'appelait-il déjà ? Aucune idée...

Hey !!! Collègue !

Je me suis dit que je ne devais pas l'appeler le vieux, ce n'était pas le moment de le vexer. Je lui fis un signe de tête en direction de la jeune fille. Il fallait que quelqu'un la protège et l'aide à détruire cette foutue boîte. En espérant qu'elle avait les mêmes intentions que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 4 Oct - 18:02

Une fois encore, Cristobal se retrouva le cul par terre. Encore un peu et ç'allait devenir un habitude. Il se releva plus péniblement que la dernière fois, mais c'était toujours avec un caractère d'urgence. Il se sentit un peu pitoyable à devoir se relever toutes les cinq minutes, fragile comme une fille, mais se rassura bien vite en voyant qu'il n'avait pas été le seul à se retrouver projeté les quatre fers en l'air.
Après que le latino se soit énervé au sujet de la boîte, menançant leur vie si elle n'était pas bientôt détruite, le médecin en vit plusieurs se diriger vers celle-ci. Une de celle qu'ils devaient protéger essaya même de la brûler, de la faire fondre entre ses doigts mais n'y parvint même pas.

Mais pour l'heure, il y avait plus grave. Sur les trois balles qui avaient été tirées, deux atteignirent ses collègues. Owen était touché mais semblait s'en sortir pas trop mal, ou du moins était-il toujours debout sur ses pattes. Mais la situation d'Aldo semblait plus préoccupante. Allongé sur le sol, il était inconscient pour l'instant. Étant le dernier de leur groupe envoyé par Genetic encore indemne, il s'interrogea sur ce qui serait le plus urgent à faire. Entre s'occuper de la boîte et de la protéger, assister Aldo ou s'en prendre aux deux abrutis, Cristobal ne savait plus par quel bout prendre le problème. Enfin, la question était surtout de le prendre à bras le corps, la régler une fois pour toute puis rentrer chez soi lécher ses plaies.
Ce fut Owen qui l'aida à prendre une décision quand il se dirigea vers Aldo pour voir dans quel état il était. Maintenant, il n'avait plus que le choix entre deux options, mais une fois encore, Owen lui en indiqua une :

- Hey !!! Collègue !

Ce fut ce qu'il lui dit en lui désignant la boîte noire. Il serait peut-être plus judicieux de commencer par là en effet, au moins elle, elle ne se défendait pas. Et une fois détruite, peut-être qu'ils recevraient l'appui du latino, vu que lui-même leur avait ordonné de la détruire, deux minutes auparavant à peine. Il se chargerait en même temps d'assurer le secret autour de la mutation et de se faire un allié. Après tout, les bons comptes font les bons amis.
Temps d'aller détruire cette boîte. Cristobal s'accorda un quart de seconde pour se décider sur la manière de la détruire. Il ne s'agissait que d'une boîte en effet, mais elle était au centre de toutes les bagarres du coin et tous ceux qui avaient pour l'instant essayé de la détruire avait échoué. Bon, autant aller au plus simple. D'abord, aller s'emparer de la boîte. Ensuite, l'écraser d'un bon coup de talon.
Cristobal se dirigea de ce côté, esquiva la jeunette qui avait été la dernière à tenter, et qui semblait légèrement chaude (mais valait ne pas trop s'approcher d'elle, son amie avait l'air de s'y être rougie les doigts). *Pitié, accordez-moi au moins cette réussite, parce que pour l'instant le destin s'acharne sur notre groupe....*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 4 Oct - 18:02

Le membre 'Cristobal J. Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 4 Oct - 20:54

Je jette un coup d’œil derrière moi. Je remarque que la jeune fille lookée comme une gravure de mode me suit. Elle a tenté de protester mais elle me suit. Bon, je n’aurai pas tout perdu. Au moins, je ne me jette pas tout seul dans la bagarre. En fait si, j’aimerais bien être tout seul. Parce que, si j’étais tout seul, je ne tirerais pas dans tout les sens, je ne déclencherais pas des ondes de choc. Moi, je me contente de bousculer les passants. C’est beaucoup moins meurtrier. Enfin, je crois. Bon bref, ce n’est pas le propos. Nouveaux coups de feu. Trois cette fois. Instinctivement, je plonge au sol et plaque mes mains sur mes oreilles. Une balle atteint l’homme auprès duquel Ingrid s’était réfugiée. Ouf, elle et Jayden n’ont rien. La seconde touche le type qui porte une veste en cuir. Et la troisième… J’me retourne. Et merde, la troisième a éraflé ma jolie coéquipière. Alors, j’me relève et je rebrousse chemin, oubliant un instant l’émetteur.

J’suis à peine debout qu’une onde de choc me fait tomber. Mon poignet émet un son pas rassurant pour un rond. Une sorte de craquement sinistre. Génial. Me voilà bien. Si le latino veut tous nous flinguer, je jure que je vais réduire en bouillie l’abruti qui nous projette à terre toutes les deux secondes. Son don ne le fatigue donc pas bordel ? Je rampe, à défaut de pouvoir marcher, vers la jolie demoiselle. Sa veste est foutue. Tant pis. Du temps que c’est que la veste. Je me met à genoux devant elle et l’oblige à enlever la main qu’elle a plaqué sur la plaie. Bof, j’suis pas médecin mais ca n’a pas l’air trop grave. Enfin, j’espère. C’est qu’une coupure.

« Ca va aller, ne t’inquiète pas. Mes sincères condoléances pour ta veste par contre. Bon, t’as entendu le latino ? Si on ne détruit pas ce truc, on est morts. »

Non en fait, c’était plus simple que ça. On le détruit pas, il nous tue. On le détruit, il nous tue aussi. En fait, quoi qu’on fasse, il nous butte. Le mieux, j’pense, ca serait de se tirer vite fait, bien fait. Non, le mieux du mieux, c’est de se tirer avec la boite. Ingrid a essayé de la faire fondre, manqué. Le grand type au tazer à essayer de l’approcher, manqué également. Youpi, on forme une sacrée bande de bras cassé. Je me détourne de ma coéquipière et me lance moi aussi dans la quête de la boiboite. Moi devoir la détruire si moi vouloir survivre. C’était à peu prêt ça, énoncé d’une manière plutôt primitive. Je jette un œil à mon poignet, il a enflé. Génialissime. De mieux en mieux.

Courageux comme un lion, je me relève. Enfin, je suis surtout stupide. Pour plusieurs raisons : Couché, je ne risque pas de tomber. Couché, j’ai moins de chance de me manger une balle. Couché, je suis moins visible. En fait, en étant debout, je suis vulnérable. Tout à mes pensées, je ne me suis pas rendu compte de ma proximité avec la boite. J’ai qu’à tendre le bras pour la ramasser. J’y suis presque !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 4 Oct - 20:54

Le membre 'Craig Riggings' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Aldo Klov


avatar

Messages : 301

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Sam 6 Oct - 19:48

Le moins qu'on puisse dire c'est que la tentative d'Aldo pour faire douter James s'était avéré bel et bien inefficace. Son leadership ne semblait pas pouvoir s'étendre au delà de son groupe. Cette situation d'urgence l'avait amenée à improviser et tester. James fut complétement sourd aux arguments d'Aldo. On pourrait même croire que son intervention, fut à l'origine de la fusillade qui en suivi. Un sentiment de doute envahi furtivement l'esprit d'Aldo, mais il n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps car tout alla très vite.

"BAM, BAM, BLAMMM". La dernière détonation fut suivi immédiatement d'une forte douleur au flanc, instinctivement Aldo porta le main à sa aine et vit un énorme trou dans sa chemise et sourdre le sang rouge vif ... L'impression d'être hors du temps, et cette brulure , cette morsure, cette déchirure..... .
Le sang gicla, lui arrachant un hurlement "AARRRRRRRRRRRRRRRRRGH ". Il était touché par une des balles tirées par James. Un pruneau digne de ceux qu'on utilise pour traquer les sangliers,et n'eut même pas le temps de voir qui d'autre était touché.

On dit que lorsque la mort arrive, on voit défiler toute sa vie. Et là rien ! Si ! Une intense chaleur liée à la brulure de sa chair, l'envahit fugacement, avant que l'intensité de la douleur n'active automatiquement les coups circuits neuronaux en le prolongeant dans un état d'inconscience......

Puis, l'oeil d'Aldo s'éclaira.

Il grelottait, et claquait des dents. Manifestement en état de choc, il avait chaud et froid en même temps. Il lui était impossible de savoir où il était, et surtout pourquoi était-il là allongé sur le bitume ? La reconnexion à la réalité s'avérait difficile. Un peu comme quand on se lève en pleine nuit dans une chambre d'hôtel non éclairée et que l'on tourne en rond pour trouver la porte pensant qu'on est dans notre chambre habituelle. Son esprit n'arrivait pas à trouver, la solution, il tournait en rond; Quant à savoir depuis combien de temps il était là étalé sur le bitume, Aldo n'en avait aucune idée. Mais le fait est, qu'il était bel et bien, la joue contre le bitume, avec l'impression d'avoir la main collée contre sa chemise. Oui c'était bien du sang, son sang.

Des pieds, des chaussures, autour de lui ...il les avaient déjà vues. Il leva la tête.

Owen venait de le relever et de lui envoyer quelques claques pour le reconnecter plus vite. Mais Aldo subissait hagard, et incapable de trouver qui était ce type brun qui le tenait par le col ? Une chose est sûre ce type n'était pas agressif pour deux ronds, même s'il lui mettait des tartes.

"Ingrid !!!!" finit-il par dire, avant répondre à Owen : "Eh mec, c'est bon ! "

Le puzzle venait de se terminer dans sa tête, s'emboitait : La mission, la révélation. Tout était en place désormais dan sa t^te. Sa mission était d'éviter la révélation de l'existance des mutants et surtout protéger Ingrid!

Evaluer la situation ! Il était blessé et sérieusement, mais il pouvait bouger çà avait l'air supportable. Il se remit sur pied,
"Mais où est-elle " s'interrogea t-il à haute voix tandis qu'il lançait un regard circulaire. Il la localisa instantanément près de Cristobal à moins de 4 m de lui. Ce dernier avait récupéré la boite de transmission.

La situation était cependant critique, James avait deux armes en main, et Aldo n'avait pas fait douté James.

Ayant complétement recouvrer ses esprits, il se répétait les mots qu'il avait prononcés. Cela aurait du, ou aurait pu faire douter James incontestablement. Aldo savait bien grâce à sa philosophie de la vie que l'échec n'existait pas. "Il n'y a que des actes qui produisent des résultats" avait-il coutume de dire. Peut être James était-il légèrement sourd , et ne l'avait pas entendu, ce qui expliquerait ainsi le fait qu'il parlait très fort.

En d'autres temps, il n'aurait pas hésité à tenter de nouveau, mais l'homme était vraiment déterminé. Il semblait impossible qu'on puisse l'ébranler dans ses convictions; Aldo dans son état s'imaginait difficilement neutraliser, James planté solidement sur ses deux jambes à 25 m de lui et armé jusqu'aux dents tel un prédateur, sans qu'il ne réagisse.

Une fois la boite de transmission détruite le pro-révélation n'aurait plus de raison de s'attaquer à eux, finit-il par se dire. Il devait donc trouver une solution pour détruire cette satané boite. Tirer une boite à environ 4 m çà, il pouvait facilement le faire avec son taser. Seulement le hic, c'est qu'il perdait du sang , et que son taser était près de la bouche d'égout à deux enjambées. Aldo estima toutes fois qu'il avait assez de force pour y arriver.

Aussi lança t'il à Cristobal, sur d'obtenir son adhésion:

"Jette la boite que je la court-circuite avec mon Taser", tandis qu'il s'élançait la main sur sa blessure en serrant les dents avec une grimace, pour récupérer l'arme salvatrice.

Aldo va t-il réussir à récupérer son taser et détruire enfin cette boite de transmission ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Sam 6 Oct - 19:48

Le membre 'Aldo Klov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 18 Oct - 15:24

Bon, il était temps pour James de tous les buter puisque apparemment, ils avaient décidé d'écouter l'autre abruti en se ruant chacun leur tout sur la boîte. Bande d'ignares ! N'avaient-ils donc pas compris que ce n'était qu'une question de temps avant que le monde ne découvre l’existence des mutants ? Il ne fallait pas attendre que les simples humains les découvrent d'eux-mêmes : il fallait prendre le taureau par les cornes et leur montrer qu'ils n'avaient pas peur, qu'ils ne se cacheraient plus et surtout que c'était à eux de diriger le bateau. Pauvres merdes. Le Mexicain se tenait face à lui, il était le dernier barrage à franchir. Ni une ni deux, James tira et transperça la peau de son premier ennemi, au niveau de l'abdomen. Juan, surpris, ne put que s'écrouler au sol. James courut alors vers la gamine anormalement rouge et lui tira dessus. Il n'avait pas visé malheureusement et il ne put que la toucher au bras. C'était déjà ça. « Soit vous comprenez que les choses doivent être révélées et vous m'aidez à buter le mexicain qui vous buttera quoi qu'il arrive, soit vous dégagez avant que je vous crève ! » Une pauvre petite onde de choc de rien du tout le fit simplement vaciller. Un coup de feu partit pour atteindre le plus vieux de la bande.

Juan se releva. Il n'avait plus rien pour se défendre en dehors de son pouvoir. Et il pissait le sang. Merveilleux. Il n'avançait que doucement, il sentait que la perte de sang devenait problématique. Il devait faire vite : quitte à crever, autant que ce soit à cause de son pouvoir. Il puisa au fond de lui pour une dernière onde de choc. Plus efficace. Ils furent tous envoyés à terre. James laissa filer une de ses armes que Juan récupéra sur le champ avant de tirer sur la boîte. « Bande d'incapables. » Il le va son arme et tira sur James qui n'eut pas le temps de se dématérialiser.


Informations RP Ingrid a pris une balle dans le bras qui désactive immédiatement sa capacité. Il faut se concentrer si elle veut la réactiver mais elle perd pas mal de sang. Jayden s'est gravement brûlée la main en attrapant Ingrid. Cristobal lui aussi prend une balle. La deuxième onde de choc lancée par Juan est dévastatrice. Les chutes sont très douloureuses. La boite est détruite. L'heure est à la survie : buter pour ne pas être buter. Vous n'avez pas encore le droit de porter le coup fatal aux PNJs. N'oubliez pas que vous devez encore utiliser les dés.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 19 Oct - 10:07

Chevalier servant, Craig revient pour analyser l’état de sa blessure. Il se veut rassurant mais Thalya est trop choquée pour lui offrir autre chose qu’un maigre sourire. Si on ne détruit pas ce truc, on est morts, dit-il. Elle a l’impression que dans tous les cas, ils vont crever. L’un des deux les butera, par vengeance, par dépit, ou pour ne pas laisser de témoins. C’est comme ça que ça fonctionne. Elle voudrait s’enfuir mais son naturel de petite princesse et son cerveau tortueux a décidé qu’elle écouterait Craig. Seule personne à peu près saine d’esprit, seule personne qui ait posé ses yeux sur elle. À deux, la situation lui paraissait moins effrayante. Il allait la protéger non ? Thalya eut à peine le temps de se relever qu’une nouvelle onde de choc l’envoyer valsé contre le tronc d’un arbre. Merci Central Park. La douleur de son bras renchérit, son dos craqua, elle grimaça en se laissant glisser au sol. Légèrement à l’écart, elle pouvait voir la scène.

Craig au sol. Ingrid blessé. Gros bras d’elle ne savait où, blessé aussi. Les deux autres hommes qui, si elle avait bien compris, était ici pour gérer la situation, avaient enchaînés les échecs et n’étaient pas foutus de maîtriser les trouble-fêtes. Quant aux deux cinglés qui se battaient à coup de conviction opposé, pro révélation venait de se prendre une balle. Assez grave pour qu’il crève ? Elle n’en savait rien. La chance n’était vraiment pas de leur côté. Tiens, un de ses escarpins Louboutin à talons aiguilles avait dû quitter sa place lors du vol plané de sa propriétaire. Machinalement, elle le prit dans sa main valide tout en continuant son inspection. Machoman avait détruit la boîte, c’était tout ce qui comptait. Un frisson la parcourut malgré le temps clément et la chaleur de son propre sang sur son bras. Ce type allait les buter les uns après les autres pour s’assurer qu’il n’y avait pas de témoins, pour s’assurer d’avoir annihilé toute velléité de révélation. Pour donner l’exemple.

Thalya savait comment ça fonctionnait. Le type trouverait une raison. Et elle finirait comme un cadavre de plus…

Spoiler:
 

Elle se releva sur ses jambes douloureuses et ferma les yeux, un instant. Elle ferma les yeux et un autre regard s’imposa au sien. Elle voyait à travers les yeux du l’anti-révélation. Il ne la regardait pas. Trop concentré sur autre chose. La seconde suivante, sa vision vacillait encore et un vertige la saisit. La colère la saisit toute entière. La colère et l’envie de rester envie.

- Hey l’enfoiré !

Elle serra le poing et sans l’avoir même prémédité, elle balança sa chaussure en plein dans la face de Machoman. Qu’il se prenne son talon aiguille en plein face et que ça lui crève l’œil !

Spoiler:
 

Thalya aurait mieux fait de se contenter de continuer à jouer les petites princesses fragiles. Elle n’était pas assez stable, sa vision était encore trop trouble et elle rata sa cible. La chaussure passa devant le visage du latino sans même l’effleurer. Elle poursuivit sa course. Merde. S’il n’avait eu aucun raison de la tuer jusque là, elle venait lui en fournir une sur un plateau royal.
L’instinct se survie refit surface. Thalya fit le tour de son arbre pour aller se dissimuler derrière en s’accroupissant. S’il lui tirait dessus, il n’y avait plus qu’à prier pour que le centenaire végétal accuse le coup. Fébrilement, la jeune femme fouilla dans l’une de ses poches. Elle se rappelait enfin quelque chose d’utile. Son cœur battait trop vite. Elle avait l’impression d’être dans un de ces cauchemars où l’on a beau essayer de toute ses forces, on court au ralentit et le meurtrier nous rattrape. Ses doigts finirent par agripper sa bombe au poivre qu’elle décapuchonna d’un mouvement sec. Elle l’agita rapidement en priant tous les dieux existants ou non. S’il se jetait sur elle, il faudrait qu’elle réagisse vite.

Elle se concentra sur le latino. De toutes ses forces. Mais… rien. Elle ne parvenait pas à partager sa vision.




Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 19 Oct - 10:07

Le membre 'Thalya Ciccelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Dim 21 Oct - 18:52

Ingrid ne savait plus vraiment ce qu’elle faisait. Plus ça allait et plus elle s’énervait contre la situation et contre les personnes présentes, et de fait plus sa capacité menaçait de se déclencher. Jusqu’au moment où, elle ne contrôla plus rien. Et plus ses bras s’embrasaient, plus elle s’épuisait. C’était le principe même de ce don qu’elle contrôlait assez mal. Et cette fois ci, elle voulait le laisser jaillir à cent pour cent, si cela pouvait les sauver.

C’est ainsi que concentrée sur sa cible, elle se dirigea vers la boîte qui contenait leur secret. Elle espérait pouvoir la détruire, ce que les gens qu’elle connaissait cherchaient eux aussi à faire. Enfin, Aldo et Thalya du moins avaient cet objectif dans la tête, elle en était sûre. Ce n’était qu’une gamine, peut-être, ils s’évertuaient tous à le dire, mais elle n’était pas stupide. Ingrid savait que leur secret ne devait pas être révélé. Elle ne voulait pas finir en rat de laboratoire. Et surtout, ils avaient touché à quelqu’un qu’elle connaissait et qui l’avait protégé.

Mais elle n’arriva pas au bout de sa volonté. Jayden l’attrapa. Elle voulut lui hurler dessus, et lui dire de ne pas la toucher car la jeune femme allait en souffrir, mais elle n’eut pas le temps i le courage ni même la force. Elle commençait à avoir les jambes tremblantes. Cependant, il fallait qu’elle dise à Jayden qu’ils ne pouvaient pas laisser le monde savoir à propos d’eux car ils allaient finir enfermés derrière des barreaux ou d’autres trucs qui pouvaient se révéler bien plus horribles les uns que les autres, mais elle n’en eut pas le temps. Les coups de feu retentirent et Ingrid se prit une balle dans le bras. Ses yeux s’arrondirent, et son regard se fixa sur Jayden avant qu’elle ne tombe à même le sol.

La douleur était intense. Son bras a lançait. Elle perdait beaucoup de sang et elle avait l’impression de le sentir s’échapper de ses veines pour finir sa course sur la terre du parc. Son corps commençait à trembler, et sa capacité s’était complètement stoppée. C’était comme si sa vie s’échappait de son corps. Elle entendait tout ce qui se passait autour d’elle comme le bruit de fond d’une télévision branchée dans la pièce d’à côté. Le monde s’effaçait petit à petit et elle n’y pouvait rien. A quoi bon se battre de toute manière, il les avait prévenus, il allait les tuer.

« Va-t’en Jay… » dit-elle dans un dernier soupir avant de s’évanouir.

Jayden était une bonne amie. Elles n’étaient pas sur la même longueur d’onde concernant leur capacité, mais Ingrid avait ressenti ce que son amie ressentait actuellement, donc elle la comprenait et elle ne lui en voulait pas. Non, au contraire, elle voulait plus que tout la voir heureuse dans la vie. Et surtout qu’elle vive, qu’elle se sorte de ce pétrin.

Mais pour Lors Ingrid était hors course, avoir vu son sang couler l’avait fait tomber dans les pommes. Surtout elle s’était trop fatiguée avec l’activation de sa capacité au maximum pour pouvoir avoir assez de force pour lutter au maximum contre la perte de sang. Qu’allait-il advenir d’elle. Serait-elle invisible aux yeux des autres et piétinée ou bien quelqu’un la sortirait elle de ce pétrin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 23 Oct - 7:26

AaOUtch !

Elle retira sa main avec une vivacité déconcertante et regarda la brulure qui avait formé une plaie d’un rouge vif en son creux. Les cheveux en batailles, de la terre sur les genoux et les vêtements, des cris qui raisonnaient sans cesse tout autour d’elle et sa tête qui semblait être prise entre deux tambours, Jayden n’en pouvait plus.

Empêcher Ingrid de détruire la boite n’était pas une chose idiote. Elle ne voulait pas voir son amie perdre la vie et se trouvait elle-même trop jeune pour rejoindre l’au-delà. Mais la torche humaine qu’était devenue l’adolescente ne l’entendait pas de cette oreille. Visiblement, elle voulait mettre un terme à cette histoire ridicule et que tous ces évènements restent sous silence. Mais à quel prix ? Un coup de feu retentit et la brunette s’écroula sur l’herbe grasse du parc. Jayden eut l’estomac noué lorsqu’elle aperçut une tâche de sang se former sur le bras droit de son amie. Elle tergiversait entre l’envie de la prendre dans ses bras et la réconforter et rester sur le côté pour ne pas se brûler une seconde fois.

La couleur cramoisie d’Ingrid s’évaporait doucement, pour laisser place à la couleur habituelle de sa peau écarlate et pâle. Cependant, son teint virait dans un blanc de neige presque inquiétant. Alors, la musicienne ne perdit plus un seul instant et plongea vers son amie. Les larmes aux yeux, elle toisa Ingrid avec pitié et stupidité. Pourquoi n’avait-elle pas écouté ce mauvais type ? Pourquoi n’avait-elle pas laissé cette boite tranquille ? Elle se mâchouilla la lèvre inférieure jusqu’au sang, puis porta son regard vers le bras de l’adolescente. Le sang dégoulinait jusqu’à la pointe de ses ongles, sans vouloir s’arrêter. Ça devait faire horriblement mal et Ingrid semblait lâcher prise.

Ce n’était certainement pas le moment de tomber dans l’inconscience, alors Jayden secoua légèrement son amie, qu’elle lova dans ses bras. Voilà qu’elle se retrouvait couverte de sang elle aussi.

« Ingrid reste avec moi ! » supplia-t-elle.

Elle voulait se retourner, flaquer une bonne raclée à tous ces gamins inconscients. Elle voulait gueuler, leur dire qu’il était inutile d’en arriver jusqu’à là. Qu’il suffisait de poser un accord et de régler les choses comme de vrais adultes. Mais visiblement, ces hommes étaient bien trop contents de pouvoir enfin faire mumuse avec leurs pistolets. Ce qu’elle détestait les armes … ce qu’elle détestait son pays.

Elle n’avait pas les compétences d’une aide-soignante, ni d’une infirmière, mais savait que qu’il fallait stopper l’hémorragie. Alors elle déchira avec un certain regret, le pan de sa robe et fit un pansement de fortune sur la blessure d’Ingrid. Il ne fallait pas rester une minute de plus ici. Jayden se releva fébrilement, jeta un coup d’œil aux alentours et souleva avec difficulté Ingrid. Enfin sur pieds, elle entraina l’adolescente vers des buissons et un banc, à l’écart de la violence.

« Ingrid ! Ingrid ! Ça va ? Tu peux tenir le coup ? Je vais appeler une ambulance. Il faut absolument que l’on sorte d’ici … »

Jayden s’en voulait beaucoup d’avoir entrainé son amie dans cette situation absurde. Elle se jurait sur le coup de ne plus jamais suivre quelqu’un prononçant le mot « mutants ». Elle tapa fébrilement le numéro de téléphone des urgences, dans l’espoir de pouvoir peut-être, réussir à s’échapper du parc sans encombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mer 24 Oct - 17:49

*Comment vais-je bien pouvoir écrire un rapport correct de notre mission ?*


Oui, c'était ma première pensée, au milieu de cette partouze sadomasochiste hard-core aux proportions démesurées. Reconnaissez tout de même que j'ai gardé cette comparaison pour moi tout seul, inutile d'en faire profiter mes collègues.

Concernant l'état des lieux, il était difficile de déterminer avec précision ce qu'il s'était passé ces... deux dernières secondes ? Beaucoup de bruits, des cris, du sang, des larmes... Ah ! Vous voyez bien que ma comparaison de tout à l'heure était excellente !

C'était lamentable, il y avait du sang partout, des morts, des personnes presque mortes... C'était difficile à déterminer pour certains mais là n'était pas le plus important. La mission était terminée dès lors que la boîte avait été détruite. Pas par nous, certes, mais Aleks n'était pas obligée de connaître tous les détails. J'arriverais bien à en discuter avec les autres avant, histoire de faire de cette journée une légende Arthurienne. D'accord, on en était loin. Okay, on en était très très loin. Mais bon, il faut bien tirer partie de ce qu'on peut et là c'était franchement mince.

Une question semblait se poser d'elle-même. Si la mission était terminée, pourquoi est-ce que ça tirait de partout ? Je préférais rester accroupi, se prendre une balle, ça va mais alors deux, ça commence à devenir abusif. Bon, ce qui me semblait être une bonne idée n'en était pas vraiment une du coup. Abandonnant un Aldo en pleine forme, bon, tout est relatif hein, j'entrepris de tourner les talons, au sens littéral du terme, en direction de la voiture. Oui, oui, toujours accroupi, la marche des canards, vous connaissez ?

Attention, ne me traitez pas de lâche, la mission est bouclée, personne ne nous a dit quoi faire ensuite, moi, je pars. J'ai dit que je mourrai à mes trente ans, ou à peu près, ce n'est pas pour claquer la porte tout de suite. Je tiens à mes quelques années.

Ma petite marche très sympathique n'eût pas le temps d'être repérée par qui que ce soit puisqu'une nouvelle onde de choc s'est invitée touchant le sol. Ma merveilleuse bonne idée se transforma en piège mortel pour mes chevilles qui souffrirent en premier de la chute. La droite semblait tordue mais grand bien m'en fasse, je pouvais encore ramper. Oui, c'est ce que j'ai fait, et avec une grande fierté. Jusqu'à ce que je réalise que mon bras gauche ne pouvait accomplir cet exploit. Je résiste à la douleur mais il ne faut pas m'en demander trop non plus.

Ramper avec un bras et une jambe, c'est très drôle... pour les spectateurs. Je remercie mes séances de musculation pour m'avoir permis d'avancer, un peu.

Cette chute ne fut pas dénuée d'intérêt, comme quoi la chance peut frapper avec humour, beaucoup d'humour... En effet, je pus apercevoir la gamine, Ingrid d'après ce que j'ai compris, se... prendre une balle.

*Ah merde... Vite, un garrot. Raaaa mais elle fait quoi l'autre ? Ouais, pour le bras c'est bon. Ah mais non, où tu l'emmènes, reviens !!*


Ramper ne semblait plus très urgent et ma cheville non plus. Sortant ma plus belle grimace, je me suis relevé pour partir à la poursuite de la fille qui m'enlevait Ingrid. Je n'était pas très rapide avec ma cheville mais l'inconnue semblait avoir du mal également, ce qui me permit de la rattraper assez rapidement.

"Hey toi ! Laisse là. J'ai ordre de la ramener chez elle et de m'assurer qu'elle ne meure pas aujourd'hui. Oui je sais, pour la protection, c'est loupé mais nous avons été prévenus trop tard. Quoi qu'il en soit, c'est pas tes oignons. Pose-là délicatement au sol et rentre chez toi, je m'en occupe."


Mon ton était grave et quelque peu pressant. Il fallait constater l'étendu des dégâts, y remédier au plus vite et la sortir de là. Mais avant tout, il fallait que cette inconnue dont je n'avais cure s'en aille. Si elle restait, elle servirait de bouclier humain et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 2 Nov - 0:07

Bon okay. La, ça va mal. Et ça fait mal surtout. J’ai le poignet en vrac. Une grosse dinde affolée n’a rien trouvé de mieux que de me pousser alors que j’avais la boite à portée de main. Idiote et stupide. Maintenant, j’enfle et j’ai mal. Surtout, j’ai un membre en moins. Comment j’aide la jolie demoiselle avec une main en moins ? Bonne question n’est-ce pas ? Bon, enfin bref. Je me remets sur mes pieds et je la rejoins dans sa cachette. Derrière un arbre, bien piètre abri. Les coups de feu reprennent. Je porte mes mains à mes oreilles, par pur reflexe. Sauf que ce reflexe m’arrache un rictus. Bordel, je crois bien que je me suis cassé le poignet. Il est bleu et c’est moche. La douleur me lance depuis le coude jusque dans le bout des doigts. Courageusement, je me penche pour regarder l’ampleur des dégâts. Je grimace, plusieurs personnes sont touchées. Le type pro révolution pour commencer. Bon ça, c’est pas une mauvaise nouvelle. Un cinglé de moins sur cette terre. C’est pas plus mal. Là où c’est plus inquiétant, c’est du côté d’Ingrid. Là d’où je suis, je vois parfaitement qu’elle a été touchée. Elle est par terre, semble inconsciente. Youpi. J’la porte pas dans mon cœur, mais quand même.

Là, je ne sais vraiment pas comment faire pour m’en sortir vivant. Enfin, disons en un seul morceau. La priorité, c’est de récupérer Ingrid et Jay et de filer de là. Là, je vois un grand type, galbé comme une allumette s’approcher des deux jeunes filles. Il boite, il doit être blessé lui aussi. En même temps, qui ne serait pas blessé dans une telle débandade. Je m’appuie de nouveau contre l’arbre, je cherche une idée. Mais à part attendre que tout ce monde dégage, je ne vois pas ce que je pourrais faire. J’suis nul à la bagarre, les armes à feu ne sont pas mon délire. Là, ma jolie demoiselle se sert de son escarpin comme d’une arme. Bonne idée. Imaginez un talon planté dans un œil.

Manqué. Et merde. J’pense que ca va pas lui plaire au latino. Il est grand temps qu’on se tire de là. J’attrape la demoiselle par le poignet.

« Allez viens, on s’tire d’ici ! »

Je me relève, la force à en faire autant. Maintenant, pour partir, on doit traverser le champ de bataille. Super, méga chouette. J’espère juste réussir à nous tirer de là sans trop d’encombre. Au cas où, je ramasse l’escarpin de ma coéquipière de fortune. C’est une arme comme une autre. Un coup de talon, j’suis sur que ça fait hyper mal.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Sam 3 Nov - 19:06

James s'écroula au sol, visé en plein coeur par le latino, mort sur le coup. Pas le temps de souffrir, pas le temps de réaliser, juste de quoi mourir les yeux ouvert, la bouche formant une grimace peu agréable. C'était fou comme la vie ne tenait qu'à un fil. Juan se vidait de son sang mais il n'avait pas terminé le boulot. Il irait jusqu'au bout. Une chaussure frôla son visage mais il ne s'en préoccupa pas, tout ce qui l'animait c'était le besoin d'aller jusqu'au bout de la mission que son gang lui avait confiée. Il vivait pour La Mano Negra, c'était une évidence, son évidence.

Un mec gisait au sol (Cristobal), Juan leva son arme pour tirer mais il se rendit compte qu'il n'avait plus rien, plus aucune balle. De rage, il balança l'arme et se mit à ruer l'homme de coup de pieds, pile là où il voyait une grosse tâche écarlate se former. Mais il s'épuisa vite, bien trop vite. Essoufflé, à bout, il se laissa doucement tomber au sol. Il avait échoué. Il espérait sincèrement que ses frères allaient finir le boulot pour lui, pour le gang...


Informations RP Les deux PNJ sont morts. Cristobal est très mal en point, il va falloir le transporter (ou le laisser là si vous vous moquez de son sort). La fin de l'intrigue se passe ici
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   

Revenir en haut Aller en bas
 

Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: CENTRAL PARK-