..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 10 Sep - 12:51

INTRIGUE #3.3
La Grande Révélation


26 Décembre 2010 - 21 heures - Quelque part en banlieue de L.A.


Julian regardait les gens entrer dans le bâtiment au fur et à mesure, inexpressif. Son visage ne laissait rien transparaître mais au fond de lui, il était fier, fier d’avoir réussi à toucher autant de personnes, fier de pouvoir affirmer qu’ils seraient nombreux à suivre sa démarche. Il y avait des gens de toutes les classes sociales, de tous les genres, de toutes sortes. Jeunes adolescents en quête d’identité, voyous prêts à tout, personnes puissantes avides de reconnaissance, monsieur et madame Tout-le-monde aussi… Julian savait que son entreprise s’adressait à tout le monde.

Voilà, ils étaient nombreux, très nombreux. Ils avaient l’air d’être soixante, peut-être même plus puisque certains arrivaient encore, d’autres restaient en retrait pour ne pas être identifiés. Julian s’en foutait : il n’avait pas besoin de les connaître puisque bientôt, le monde entier les connaitrait tous. La vieille usine désaffectée n’avait pas été autant peuplée depuis des années et aujourd’hui, les lieux abritaient une réunion des plus importantes. Julian grimpa sur les vieilles caisses empilées au centre de la salle et le silence se fit. Tous les regards étaient rivés vers lui. Il s’éclaircit la gorge et commença le travail de sa vie.

« Bonsoir et bienvenue. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Julian. Si vous êtes ici, c’est que vous savez que quelque chose de grand se prépare et que vous êtes prêts à y participer. Si vous êtes ici, c’est que vous méritez d’être connus de tous. » Sur ces mots, Julian changea peu à peu d’apparence. Sa peau passa du crème au pâle puis au gris métallique. Seul son visage resta intact. Personne ne fut surpris. Aucun son ne se fit entendre. « Comme vous le savez, nous avons décidé que l’heure de la vérité a sonné. Aujourd’hui, l’humanité doit savoir que nous existons et surtout que nous sommes le futur. Dans quelques jours, nous agirons et le monde entier saura que l’espèce humaine a évolué. Le monde entier connaitra ses nouveaux guides. » Des têtes approuvèrent, des murmures s’élevèrent, des sourires se montrèrent. « Mes chers amis, dans quelques jours, nous offrirons au monde la fin de ces années d’ignorance et pour ça, nous avons besoin de chacun d’entre vous. »

Chacun avait son rôle, chacun savait ce qu’il lui restait à faire. Bientôt, la face du monde allait changer, sa gestion aussi. Julian ne voulait pas dominer le monde, il voulait simplement que la place des mutants soit la meilleure. Et elle le serait.


30 Décembre 2010 - Après-midi - Genetic


Tussle convoqua les chefs des troupes. Romanov pour les hommes de terrain, Holster pour les gratte-papiers et d’autres petites têtes de rang tout de même inférieur. Il était hors de lui. La situation n’était pas de son goût mais surtout, elle n’était pas de celui du Cercle. Les autres lui reprochaient ce qui était en train de se produire dans la ville. D’après eux, tout ce qu’on lui demandait, c’était de s’occuper de Los Angeles et uniquement de cette ville. D’après eux, il s’avérait incapable d’être à la hauteur. Balivernes.

« Des petits rigolos semblent avoir décidé pour les millions de mutants que nous sommes que c’était l’heure de sortir du placard. Seulement, ils ont décidé de faire ça dans MA ville et c’est à VOUS de régler le problème. Romanov, vous allez me préparer les équipes de terrain et récupérer tout ce beau monde. Prenez aussi les recrues formées ou presque : ça leur fera prendre l’air. Holster, vous allez me choper tous les journalistes et tous les maîtres de l’informatique pour empêcher ces petits merdeux de me foutre en l’air le secret que nous gardons depuis des années. Il faut neutraliser leurs caméras ou leur signal pirate. Je vous préviens : je veux du résultat. N’oubliez pas que là, l’échec aura bien plus d’impact que toutes vos bavures réunies. » Romanov était là grâce à son père, Holster à cause de la peur du Cercle. Tussle savait que ça donnait une équipe bancale mais il n’y pouvait rien, c’était ainsi… Si le secret était découvert, le Cercle verrait ses efforts anéantis, sa puissance remise en cause. Et surtout, des millions de vie allaient être chamboulées et une guerre contre les mutants serait très vite engagée : l’Homme avait toujours chassé ceux qu’il estimait être dangereux pour son statut de plus grand prédateur du monde…



30 Décembre 2010 - Après-midi - Genome


Aaron O’Hara ne souriait plus depuis des semaines, des mois même. Le sort semblait s’acharner et il commençait à être fatigué par tout ça. Kensie Lockwood avait été contactée par Ed, leur informateur du port de la ville. Ils étaient retournés le voir ensemble et ses paroles avaient été claires : quelque chose de mauvais se préparait en ville, quelque chose que même le gang qu’il surveillait craignait. « Ils vont le faire, O’Hara, ils vont révéler le grand secret. Les gars du gang sont sur le qui-vive, ils ont prévu d’agir et ça va être un massacre. C’est le moment de partir, de prendre le large... »

Un message avait été envoyé à tous les membres actifs de Genome. Une réunion se tenait dans la plus grande salle du bâtiment et tout le monde était tendu : les réunions de Genome n’étaient jamais synonymes de bonnes nouvelles. « Des mutants ont décidé de dévoiler le secret de la mutation au grand public. Ils ont déployé de grands moyens pour avoir un grand impact. » Les voix s’élevèrent bien vite, une grande cacophonie l’empêcha de continuer. Seulement, la pendule ne cessait pas de tourner pour eux. Aaron attendit de pouvoir couvrir le brouhaha pour reprendre. « Ils vont faire ça en plein-air, ce sera retransmis en direct partout à travers le monde et… » Et son regard voulait tout dire : les raisonnements ne suffiraient pas. « … beaucoup sont ceux qui vont vouloir les faire taire. Nous allons avoir besoin de monde mais sachez qu’une fois de plus, ça va être une mission délicate… » Il ne supportait plus les lendemains d’événements comme celui-là où il fallait compter les blessés… Les morts…



30 Décembre 2010 - Après-midi - Agency


Anthony Cristiani avait, pour la première fois sur son bureau, un dossier différent de tout ce qu’il avait pu avoir entre les mains. Aujourd’hui, un de ses gratte-papiers avait réuni plusieurs dossiers similaires et les lui avait donnés. Ces dossiers s’ajoutaient au gros contrat qu’un vieil ami lui avait mis plus tôt dans la journée entre les mains. Plusieurs noms ressortaient régulièrement mais celui qui était constamment là, c’était celui de Julian Lancaster, un ancien type chargé de la communication dans une entreprise de la région. Ce type était un mutant dangereux de par son projet : il voulait révéler au monde l’existence des mutants et apparemment, il avait décidé d’employer de gros moyens pour l’occasion. Anthony Cristiani avait sous les yeux le dossier qu’il devait exécuter à tout pris : c’était un contrat qu’il aurait pu demander lui-même.

Ses hommes avaient fait remonter des rumeurs, des bruits de couloir mais aujourd’hui, ce n’était plus des murmures mais bien des faits. Les choses allaient mal tourner si personne ne faisait rien. Il fallait liquider ce type et ses acolytes mais surtout, s’assurer que les civils ne sachent rien. Surtout qu’un chargé de communication avait toutes les cartes en main pour frapper un grand coup. L'un de ses plus proches collaborateurs était sur le coup.



30 Décembre 2010 - 19 heures - Central Park


Julian Lancaster savait que le risque d’échec était élevé. Il savait aussi quelle image des mutants il voulait donner : l’image d’hommes forts, sages et surtout maîtres de la situation. Il avait tout d’abord voulu organiser l’action sur la place de la mairie de la ville mais si les choses tournaient mal, les civils auraient alors l’occasion de voir le côté le plus noir des mutants. Il fallait un lieu facile à évacuer, facile à boucler aussi. Comme un grand parc où les arbres empêcheraient les interventions aériennes et où les issues seraient multiples.

Chacun avait exécuté son rôle à merveille : la communication avait marché, les mutants croyant en son entreprise étaient là, un grand nombre de civils aussi. Ses amis journalistes étaient prêts : les cameramen étaient en place, les as de la transmission l’étaient aussi. Les informaticiens bénévoles avaient tout mis en place pour diffuser son annonce en direct. De nombreux mutants étaient disposés autour de lui pour le protéger en cas de pépin. Il était l’image de la révélation du secret. On lui fit signe, c’était l’heure. « Bonsoir à tous. Mon nom est Julian Lancaster et je suis à la tête d’un mouvement populaire visant à ouvrir les yeux des gens comme vous, des gens à qui tous les gouvernements du monde mentent. » Il s’arrêta, sentant l’agitation à côté de lui… Apparemment, la transmission en direct était compromise, les pirates doués qui s’étaient joints à lui connaissaient quelques difficultés. Mais ça ne l’arrêta pas : des journalistes indépendants étaient là, ils ne savaient pas ce qu’ils s’apprêtaient à filmer mais ils étaient prêts. « Des millions de personnes vous mentent. Aujourd’hui, l’Humanité a atteint le tournant de sa vie. Aujourd’hui, l’espèce humaine a dévoilé un nouveau pan de sa magnificence, un pan que les grands de ce monde ont choisi de vous cacher. Seulement, moi, Julian Lancaster, je suis là pour vous donner cette vérité que vous méritez. » Il retira sa chemise pour exposer son torse mais surtout sa peau se transformant sous les yeux ronds des civils. « Aujourd’hui, je vous montre ce que tout le monde vous cache : l’Evolution ! »

En une fraction de seconde, Julian Lancaster se retrouva couvert d’acide. En une fraction de seconde, la surprise laissa place à l’horreur et l’assaut commença…


Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 10 Sep - 12:51

« Que la fête commence... » Juan avait regardé son oncle exécuter la première manoeuvre du plan : arroser ce rat de Julian Lancaster pour s'assurer qu'il fonde. Même si ça n'avait pas marché, la suite du plan était enclenchée : buter tout ce qui se trouvait sur son chemin. Et sur son chemin il y avait un type qu'il avait vu parler avec la cible. Il lança une onde de choc qui jeta au sol toutes les personnes présentes avant de se jeter sur le pote de monsieur acier. « Merde ! » Il était passé à travers du type ! « Moi aussi j'ai mon petit talent personnel ! » Et un coup de pied dans les dents pour préparer un collier d'incisives plus tard...


Les PNJs Juan est un mutant appartenant au gang de son oncle, La Mano Negra, qui vient de s'attaquer à Julian Lancaster. Il est chargé de s'occuper des "pro-révélation" et des éventuels témoins. Son pouvoir est puissant : une onde normale met tout le monde à terre, une onde ciblée est moins étendue mais plus puissante. James est un "pro-révélation" prêt à tout pour sa cause. Il essaie de rétablir la transmission de la révélation quand Juan lui tombe dessus. Il est passe-muraille mais aussi très doué au corps à corps.

Vos personnages Aldo, Cristobal et Owen sont là pour le compte de Genetic. Ils doivent arrêter les "pro-révélation" et stopper les dégâts. Ingrid, Jayden, Craig et Thalya sont là par bouche à oreille... Ingrid doit être protégée par Genetic tout au long de l'intrigue. Vos personnages doivent s'interroger sur les conséquences de la révélation.

Informations RP Tout le monde est au sol à cause de l'onde de choc. Il est interdit de mettre K.O. ou de tuer un PNJ à ce stade de l'intrigue. Une attaque doit toujours être jouée au dé. N'oubliez pas que vos personnages ne sont pas invincibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 10 Sep - 20:08

On n’y voyait rien ! Roh… Voilà pourquoi elle détestait les manifestations populaires. Il y avait beaucoup de monde, les gens se collaient les uns aux autres, se filaient des coups de coudes, et auraient eu besoin d’une bonne douche ou au moins d’un déodorant valable. Et puis, surtout, il y avait dans l’air cette excitation palpable digne d’adolescente pré-pubert assistant au premier concert de leur artiste préféré. Un manque cruel de classe et d’élégance. Elle lança un regard dédaigneux et excédé aux alentours. Certes, c’était un peu ironique. N’était-elle pas là pour les mêmes raisons que les autres ?

Le bouche à oreille, le bourdonnement incessant et la certitude que quelque chose allait se jouer ici ce soir. Quelque chose mais, quoi ? Thalya prétendait s’en moquer, feignait d’être au dessus de tout cela. Pourtant, quelque part au fond d’elle, elle espérait que ça vaille le coup, que ça égaille sa vie monotone où rien ne changeait. Se lever, aller en cours, faire tourner son petit monde en bourrique, bosser comme une acharnée sur son physique et ses projets, rentrer, se changer, faire la guerre à son père, avaler une salade, sortir avec des amis, dormir ailleurs, rentrer chez soi. Recommencer le lendemain. Sans fin. Pour une petite princesse de la mafia, rien de bien épicé. De toute façon, ne nous voilons pas la face, si elle était là, c’était précisément parce qu’elle n’avait pas le droit d’y être. Alejandro le lui avait expressément interdit quand elle avait évoqué les rumeurs qui traînaient en ville et dans leur bar. Elle l’avait fixé de ses grands yeux clairs, avait haussé les épaules et opiné de la tête en lâchant un « Très bien, pas la peine de t’énerver » qu’elle ne comptait pas le moins du monde respecter.

Puisqu’il avait dit non, elle irait.
Il était interdit de lui interdire quoi que ce soit.

Thalya poussa un long soupir en relevant la tête, altière. Heureusement qu’elle était grande, ça lui permettait de visualiser l’estrade placée quelques mètres plus loin sans avoir à se tordre le cou. Ce que c’était chiant ! Cette escapade manquait de charme et elle commençait à regretter d’avoir désobéi. Il ne se passait rien, rien du tout ! Ah si, là, enfin. Un grand type plutôt canon ramenait enfin ses fesses. Il ne manquait pas de charisme. Elle retint même sa respiration quand il commença à ôter sa chemise. Deux secondes… Non, elle n’était pas là pour voir un streap-tease, qu’est-ce qu’il venait de dire ?

-L’Évolution !


Non mais quel con ! Sa bouche s’arrondit en un « o » presque parfait. Elle venait de comprendre pourquoi son père s’était montré si virulent. Elle venait de le comprendre quand une force incroyable et invisible la jeta au sol, lui coupant la respiration d’une façon beaucoup moins sympathique que la précédente. Elle aurait dû écouter son père, définitivement. Il fallait qu’elle se casse, et vite.

Thalya se hissa tant bien que mal sur ses jambes, sa tête bourdonnait encore et le sol lui semblait tanguer sous ses pieds. Il y avait des visages, plein de visages. Des gens qui couraient dans tous les sens. Et là, à quelque pas…

- Ingrid… Ingrid !


Elle était une garce, une poupée superficielle sans âme et sans personnalité. Elle n’existait pas. Cela ne signifiait pas pour autant qu’elle se moquait éperdument des autres. Elle s’approcha de la jeune fille et lui tendit la main.

- Il faut qu’on s’en aille d’ici…
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 10 Sep - 20:31

30 décembre 2010

C’était un jeudi et exceptionnellement Ingrid n’avait pas cours. Une aubaine, mais à côté de ça elle ne savait pas trop quoi faire. Elle aurait bien été faire des photos, mais ces derniers temps ce n’était pas ce qu’elle préférait faire. Elle voulait sortir oui mais avec qui ? Sonny ne répondait pas, elle devait être avec son amoureux, et elle ne voulait pas déranger Jayden qui devait être en cours. Oh puis zut, au pire elle lui dirait peut être qu’elles pourraient se voir plus tard !
Elle envoyé donc un petit message à Jayden. Elle avait été sa nounou, maintenant elle était son amie. Une joie car elle était la seule personne qui connaissait Ingrid aussi bien. C’était la seule personne de son passé qui lui restait. Enfin pour le moment. Elles se rejoindraient donc à 17h30 au centre-ville dans un bar huppé. Elle n’avait pas très faim, mais au vue de ce que Jayden commanda il en était tout autre pour son amie. Elle se contenta alors d’une crêpe.

« Ne t’inquiète pas, je connais sa taille, je lui ai déjà acheté un T Shirt. Par contre le truc c’est qu’il va falloir lui faire mettre ce fichu costume !! Il va être super canon dedans ! On pourra l’exhiber après ahahaha »

Ingrid rigolait à pleins poumons pendant que Jayden se délectait de son met qui sentait particulièrement bon. Elle pensa alors au jour de l’an. Elle avait hâte d’y être, elle y rencontrerait du monde, mais comparé à Jayden elle n’avait pas beaucoup de monde à inviter. Et puis le fait que la fête se déroule chez elle ne l’avait pas poussé à inviter des gens.

« Je te comprends Jay, par contre je ne comprends pas pourquoi Sonny s’est remise avec… mais je suppose que je n’ai pas tous les éléments et que ce n’est pas mes oignons… »

Cela dit elle comprenait tout à fait ce que Jayden ressentait, tout comme elle pouvait comprendre, du moins elle le supposait, ce que Sonny pouvait ressentir, tiraillée entre l’être qu’elle aime, et sa meilleure amie…

« Ouais. Ils vont tout dévoiler.A 19h00. Je te jure que c'est vrai. »
« Non t'es sérieux là ? A Central Parc ? Pourquoi exposer les mutants au monde, c'est ridicule ! »
« Chut ! Moins fort imbécile ! »
« Bah qu'on en parle là ou après, où est la différence ? »
« C'est mieux si Julian le dévoile devant une grande assemblée. Tu vois ça fait plus … sensationnel ! »


Jayden était révoltée parce qu’elles venaient d’entendre, alors qu’Ingrid elle pensait que ce n’étaient que des jeunes qui voulaient se rendre intéressants. Elle oubliait l’essentiel, ils parlaient de mutants, d’êtres comme elle, comme Jayden, comment pouvaient ils savoir si ce n’était que pour se rendre intéressant. Alors elle acquiesça à la proposition de son amie.

« Oui allons y » dit elle finalement.

Jayden l'entraîna par le bras, elles courraient à s'en rompre les poumons. Elles arrièvrent dans le parc où Ingrid avait rencontre Aleksandra plus tôt dans le mois. Enfin, une grande estrade avait été installée pour l’occasion et un homme faisait de grands gestes. Jayden et elles n’entendaient pas ce qu’il disait, elles étaient trop loin et soudain… Ce fut un vnet de panique, des gens qui couraient partout. Jayden cru que c’était parce qu’il parlait de mutants, mais Ingrid avait entendu autre chose. Elle entendit quelqu’un l’appeler, se retourna vit Thalya, et ouvrit la bouche pour mettre en garde Jayden comme Thalya venait de le faire lorsqu’elle fut projetée en l’air.

Ingrid retomba avec force et fut assomée sur le coup. Sa tête résonnait, elle n’entendait plus grand-chose, comme lorsqu’une bombe explose à côté de l’oreille. Jayden la fit alors revenir à elle à coup de petits claque.

« Humm ça fait mal… »

L’adolescente avait terriblement mal à la jambe. Pourvu qu’elle n’ait rien de cassé. Elle essaya alors de se relever, se tenant à Jayden, mais sa cheville lâcha. C’est alors qu’elle vit que celle-ci avait une étrange couleur… Elle serait un boulet pour les prochains événements.
Ca recommençait… Elle avait envie de pleurer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 11 Sep - 9:03

Le ciel était éclatant et le froid semblait s'être légèrement dissipé. Rester enfermé à l'intérieur pour étudier l'histoire de la musique, n'était pas permis. Jayden regardait son téléphone portable avec une certaine nervosité et ne semblait pas du tout appelée par son devoir. Elle jeta un regard furtif dans l'espoir d'y lire une réponse, mais rien. Plusieurs minutes s'écoulèrent, quand soudain ; bip, bip, bip. Elle ouvrit la petite enveloppe jaune qui venait d’apparaître sur l'écran. Ingrid lui proposait de se rejoindre dans un café sympa de la ville. Elles devaient prévoir la nouvelle année et acheter un costume à Jared, qui s'était renfrogné à l'idée de porter une vieille tenue des années 50.

Vers 17h30, Jayden prit la direction du centre ville et rejoint rapidement Ingrid au Joan's Thrid, un café uppé et célèbre par la grâce de plusieurs stars y ayant mis plusieurs fois les pieds. Jayden payerait l'addition, car un simple café n'était pas donné. Elles s'installèrent à l'une des grandes tables qui dominaient le prestigieux café. Un serveur vint passer commande et Jayden opta pour une bonne omelette aux œufs bio et un savoureux smoothie. Elle avait terriblement faim et son porte monnaies se portait très bien.

« Ingrid, j'ai découvert un petit magasin dans le quartier de Santa Monica. C'est une sorte de bric à broc qui vent un peu de tout et n'importe quoi. Il y a des vêtements pas mal et je pense qu'on peut trouver notre bonheur là-bas ! Par contre, je ne connais pas bien la taille de Jared... Je lui ai proposé de m'accompagner, mais il a refusé ... »

Elles discutèrent un bref moment, quand le serveur leur déposa deux grandes assiettes bien garnies. Le ventre de la jeune musicienne ne pu retenir un long gargouillis. Sans plus attendre, elle se pencha sur le délicieux plat et succomba sous le charme d'une gastronomie de haute qualité, quand l'omelette fondit sous son palais. Le temps passait doucement et les deux jeunes femmes s'emballaient de plus en plus à l'idée d'organiser ce nouvel an. Jayden avait déjà tout prévu. Sa grande demeure serait libre pour la soirée. Il ne restait plus qu'à savoir qui inviter. Dylan et Jared étaient déjà sur la liste. Jayden comptait également inviter quelques amis du conservatoire de musique et peut-être, pourquoi pas, de bons amis à Ingrid. Bien entendu, Sonny serait convié, sans la présence de Remington, mais la brunette n'y croyait pas vraiment.

Elle expliqua sa déception quand au fait qu'elle ne pouvait plus voir Sonny autant qu'elle le voulait sans la présence de son frère adoptif, quand soudain, la demoiselle fut intriguée par une conversation qui se tenait non loin d'elles.

« Ouais. Ils vont tout dévoiler.A 19h00. Je te jure que c'est vrai. »
« Non t'es sérieux là ? A Central Parc ? Pourquoi exposer les mutants au monde, c'est ridicule ! »
« Chut ! Moins fort imbécile ! »
« Bah qu'on en parle là ou après, où est la différence ? »
« C'est mieux si Julian le dévoile devant une grande assemblée. Tu vois ça fait plus … sensationnel ! »

Ils s’esclaffèrent bruyamment et Jayden se retourna vélocement vers Ingrid, les yeux grands ouverts.

« Tu entends ça ? Il faut absolument y aller ! Je veux voir qui est ce Julian et qu'est-ce qu'il veut passer comme message. Viens, il est déjà l'heure ! »

Jayden jeta un gros billet sur la table et se leva d'un bond, entraînant Ingrid par le bras. Les deux jeunes femmes fusèrent comme des folles en direction de Central Parc. Elles riaient comme deux jeunes imbéciles et il était bon d'avoir quelques moments d’insouciance. Enfin arrivées à destination, Jayden se trouvait être à bout de souffle. Un homme se tenait sur une scène arrangée, au plein cœur du parc. Il tenait un discours qui semblait fort éloquent, mais les deux amies n'étaient pas assez proches pour bien distinguer les paroles. Soudain des cris de stupéfaction. Jayden plissa les yeux en marmonnant un vague 'on n'y voit rien', et tendit le cou. Des gens couraient de partout, c'était la grosse panique. Jayden leva les yeux au ciel et se maudissait d'avoir posé les pieds dans ce maudit parc, pour sa maudite curiosité.

« Pourquoi c'est toujours comme ça quand on parle de mutants ? » dit-elle à l'adresse d'Ingrid sans vraiment attendre une réponse de sa part.

Soudain un choc terrible. Elle se retrouva propulsé à plusieurs mètres, percutant le sol de plein fouet. Bon sang, ce que ça faisait mal. Elle leva la tête péniblement et regarda autour d'elle. Ingrid gisait sur le sol, comme tout un tas d'autres corps. Jayden rampa péniblement vers Ingrid et lui déposa une main sur l'épaule. Son cœur s'emballait. Pas maintenant, pensa-t-elle d'un ton rageur. Elle plissa des yeux, essaya de se concentrer et retourna le corps inerte d'Ingrid, lui tapotant légèrement la joue. Elle revenait à elle peu à peu.

« Ingrid, ça va ? Bon dieu, je suis tellement désolée de t'avoir embarqué ici ... »

Ce parc était couvert de mutants. Du moins, c'est ce qu'elle constatait. Elle dévisagea la jeune femme qui tendit une main à son amie, d'un air suspicieux. Qui était-elle ? Une amie de l'adolescente ? Étrange, elle ne lui en avait jamais parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 11 Sep - 22:36

Il était l’heure pour moi d’y aller. Depuis la fameuse nuit du 24 décembre, j’ai pris soin de ne pas sortir boire pour oublier mes migraines. Et pour cause, je n’ai torturé personne ces derniers jours. Ma psy serait fière de moi. Mais comme je n’ai pas de psy…

Je repensais rapidement à la soirée passée avec Mathilde. Je ne l’avais pas revue depuis. Je me devais de dire que j’avais tout fait pour. Pour ne pas la revoir, bien sûr. Il était assez facile de l’éviter quand on s’en donnait les moyens. Pourquoi je l’évitais me demanderiez-vous. C’était très simple, cette fille avait un caractère bien trempé et on ne pouvait prédire ses intentions ni ce qu’elle comptait faire. Un vrai danger public quand on y réfléchissait.

Plus tôt dans la journée, nous avions appris qu’une grande manifestation aurait lieu plus tard, en début de soirée. Pourquoi la veille du jour de l’an ? Encore une bizarrerie qui ne serait sans doute jamais expliquée. Mais pour moi, c’était du pareil au même.

Ces derniers temps, on ne pouvait pas vraiment dire que j’avais brillé par ma présence ni par mon implication chez Genetic. Et je ne parle même pas des résultats. Bref, je n’ai servi à rien, on peut le dire. J’étais d’ailleurs étonné d’avoir été pris pour cette mission. Cela devait être rudement important pour m’y envoyer. Non pas parce que j’étais l’élément le plus contrôlable mais parce qu’ils devaient manquer de personnel. Mon ego me susurrait que c’était parce que j’étais le plus qualifié malgré mes mauvais penchants mais si je devais l’écouter à chaque fois… Remarque, cela expliquerait pourquoi je n’ai pas encore été viré. Grâce à Aleks ou grâce à mes pouvoirs, encore un mystère à ajouter à la liste.

Ma première mission depuis longtemps. J’avais hâte qu’elle commence pour de bon, ma vie manquait d’action ces derniers temps. Je ne vivais plus assez dangereusement, il fallait bien y remédier et donc commencer par quelque chose. J’avais prévu de mourir d’ici mes trente ans, je pouvais pousser jusqu’à la quarantaine mais il ne fallait pas exagérer non plus. Je ne me voyais tout simplement pas vieillir. Mais là encore, je m’égare du sujet.

Ma mission était très simple, je devais tuer tout le monde. Enfin, non, ça, j’avais pas le droit malheureusement. On avait de très beaux joujoux mais le but était d’empêcher l’information sur notre existence de se propager et il existait d’autres moyens de les faire taire, malheureusement.

La mission était plus corsée car il fallait également se remémorer la liste des mutants à surveiller, il y en avait peut-être dans le lot. Tuez-en un et vous êtes foutu… Et faire les yeux doux à Aleks ne servirait à rien…

*Encore une journée pourrie en fait. Tu es sobre pour rien, à tous les coups, tu ne pourras même pas utiliser tes capacités.*

Ce n’était pas une remarque idiote même si elle était dénuée d’optimisme. A croire que c’était pour les lopettes. Mais j’avais un Taser, et ça, ça faisait toujours son ptit effet. De même qu’un bon coup de poing dans le nez ou dans les valseuses. Au choix. Mais pour l’heure, la petite sauterie n’avait pas commencé. L’ambiance était pesante, l’excitation montait… il devenait évident que quelque chose d’énorme allait se produire mais il était impossible de prédire quoi. Sauf peut-être par des mutants médiums mais comment faire pour ne pas les confondre avec les charlatans ?

Je n’eus pas le temps de répondre à la question. J’étais trop loin pour entendre ce qu’il se disait sur l’estrade et ce distinctement. Cela étant, j’étais assez près pour comprendre de quoi il retournait dans cette affaire. Le type croyait se la jouer spectaculaire avec son pouvoir mais c’était paillettes à côté du mien. Non mais pour qui il se prenait celui-là ?

Et pourtant, cela fit son petit effet. Ce qui suivit également… Un truc sorti de nulle part me plaqua au sol. Une onde de choc, rien de moins. Et pas une petite en plus… De quoi bousiller les organes internes d’un humain. Au fond de moi, j’espérais qu’il n’en serait rien. Non pas que je craignais pour ma vie, non. Mais on allait encore dire que c’était ma faute.

J’essayais de me relever mais sans succès. C’était pas la première fois que je m’écroulais à terre, j’ai même déjà dormi dans mon propre vomi mais tomber comme ça et être sonné au point de ne plus réussir à se lever, c’était vraiment la honte. J’étais Owen Harwell après tout, ce genre de chose ne devrait pas m’arriver.
Sans plus attendre, je faisais part à mon entourage de mon avis sur la question :

« Putain de saloperie de pouvoir de merde, quel est con qui a osé faire ça ? »


Je supposais que plusieurs regards s'étaient posés sur moi mais je n’avais pas envie de les regarder. J’étais beaucoup trop en colère et je ne voulais pas risquer d’utiliser mon pouvoir par simple vengeance. Ce n’était pas le moment. Cela étant, j’étais toujours à terre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mer 12 Sep - 8:12

Une à une, Cristobal vérifiait les armes qu'on lui donnait, s'assurait de leur fonctionnement, prenait quelques secondes pour s'habituer à leur maniement avant de les ranger sur lui. On lui avait donné une arme, mais aussi les instructions qui vont avec, c'est à dire, évitez de tuer le plus possible, de vous faire remarquez et surtout faites attention. Il l'a rangé sous sa veste, accroché son taser à la ceinture, et mis un pistolet à fléchettes dans sa poche. Il finit par sa petite touche préférée, le couteau accroché au mollet. Parmi celles qu'il avait, c'était encore avec son coutelas qu'il savait mieux se défendre. Quand son père lui avait fait son entraînement, ils avaient beau avoir à l'époque la pointe de la technologie, en 1980 on en faisait pas des comme ça.
Cristobal se demanda encore une fois ce qu'il faisait là, dans une mission sur le terrain, entouré d'un secrétaire pistonné d'une trentaine d'années et d'un jeunot d'à peine plus de vingt ans dont il ne connaissait même pas l'implication au sein de Genetic. Au bout du compte, c'était lui le doyen du groupe, mais il espérait que ce ne serait pas lui qui traînerait de la patte, au moment où il faudra se battre. Il avait confiance dans sa tête, mais un peu moins dans son corps au moment où il faudrait se battre contre des gens de son espèces, protégés par leurs dons. Il regretta de n'avoir pas été mis dans la même équipe que Romanov, elle au moins aurait été une bonne protection !

Une fois arrivés sur Central Park, nous prîmes les positions qu'on nous avait indiqué. Ce fût simple, on fois le pont repéré. On essayait de s'approcher de plus en plus, tenter d'entendre ce qu'il se disait, là-haut sur l'estrade. Seuls quelques mots difformes, tordus par le vent qui les avait portés, parvint jusqu'à nos oreilles. Autrement dit, pas assez pour savoir exactement où il en était. Du moins jusqu'à ce que son corps se couvre d'une pellicule métallique, miroitant tellement au soleil que même de notre place, nous n'avions pas pu passer à côté. Je jetai un coup d’œil à mes confrère, du genre "Time's up, il est temps d'intervenir", quand un hurlement déchirant rappela toute son attention sur l'estrade. L'homme debout et fier d'annoncer la vérité une seconde auparavant était recouvert d'une chose à peu près...
Heu, c'était pas le moment.

L'agitation s'était aussitôt créé dans les rangs, et s'il n'y faisait pas attention, il allait être séparé d'Harwell et de Klov. Mais il n'eut pas le temps de se retourner pour s'assurer de leur présence à ses côtés qu'il vit du coin de l’œil un homme à moitié penché, avec le regard froncé et même constipé par la concentration, ses mains dirigées vers le bas. Il ne comprit pas. Il était au sol la tête tournant, avec moitié moins de ses facultés. Avec un vertige prononcé quand il essaya de se remettre d'aplomb.
L'homme avait du envoyer une décharge au sol qui avait fait tomber tout le monde comme des mouche autour. Il reprit le plus rapidement possible ses repères pour retrouver l'homme en question. Cristobal avait comme l'impression qu'il serait le premier dont son équipe devrait se charger. Il le trouva bien vite, il était un des seul debout en plein action dans un cercle proche, vu que tout le monde était tombé sous le coup de l'onde de choc. Mais il était déjà au prise avec un adversaire. Que Cristobal ne reconnu pas non plus. Rien de très surprenant, c'est vrai, il n'était arrivé qu'il y a quelques mois, à Los Angeles.


« Putain de saloperie de pouvoir de merde, quel est con qui a osé faire ça ? »

La voix venait de derrière, sur sa gauche. Le regard de Cristo tomba sur le jeune Harwell, toujours à terre de sa chute. Ou alors était-ce par paresse, ou par rage, qui sait ? Sûrement pas Cristobal en tout cas. Lui, il ne le connaissait pas. Et au vu du ton de sa voix, il n'était pas sûr de vouloir le connaître. Mais pour le moment, là n'était pas la question. Ils étaient collègues et aujourd'hui coéquipiers également, et l'heure était à ses serrer les coudes, quoi qu'il en coûte.

- Il est là-bas, déjà contre un autre type. Allez, relève toi, c'est l'heure d'entrer dans la danse.



Il lui jeta un dernier petit regard avant de se détourner. Ouais, ils étaient coéquipiers, mais il était assez grand pour se relever tout seul, il n'avait aucune envie d'être accompagné par un gosse auquel il faille torcher le cul. C'était pas son boulot.
Mais où était passé Aldo bon sang ? Il fallait se regrouper pour pouvoir lancer une offensive rangée bordel ! Il se retient de crier son nom, il ne savait pas qui connaissait qui, aujourd'hui. Et il supposait également que le monde était petit, encore plus que ce que l'on pense et surtout entre mutants...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mer 12 Sep - 13:34

Aujourd’hui, on est jeudi. Un jeudi tout ce qu’il y a de plus banal. Un jeudi où je suis sensé assister à des cours magistraux, avec un nouveau prof et de nouveaux camarades. Mais, je n’ai pas la tête à ça cette après midi. Non, pas du tout même ! Je suis allongé dans ma chambre, les écouteurs sur les oreilles et je fixe le plafond. On aurait dit un paumé. Parce que paumé, je le suis un peu. A cause d’Halloween, à cause de la discussion que j’ai eue avec Callie à propos de la mutation et de la guerre souterraine qui se prépare. Elle ne l’a pas clairement formulé mais elle me l’a fait comprendre. Et puis, il y a ce truc dont tout le monde entend mais dont personne ne veux parler. Il se murmure dans les rangs de la faculté, autour des tables du bar dans lequel je travaille, dans les conversations apparemment anodines des badauds, que quelque chose se prépare et que c’est pour ce soir. A Central Park. Un discours sur les gènes mutants. L’idiot. Il va nous révéler au grand jour et briser notre fragile, et illusoire, tranquillité.

Mon réveil indique dix huit heures quinze. Le rendez vous étant fixé à dix neuf heures, il faut que je me bouge si je veux y assister. Alors, je me décide à me lever. J’attrape la veste suspendue à ma chaise de bureau, mon téléphone et je sors. Callie n’est pas là. J’espère ne pas la croiser la bas. Ou alors si, j’espère qu’elle y sera. J’espère surtout que cela ne va pas finir en bain de sang comme la soirée d’Halloween. J’essaye de ne pas trop y penser alors que j’avance vers Central Park. Les mains enfoncées dans les poches, je laisse mes jambes me porter. Je n’essaye même pas d’éviter les passants, je suis trop focalisé sur ce que cet orateur d’opérette pourrait raconter. Je suis curieux. Curieux de savoir ce qu’il a à nous dire. Même si, dans le fond, j’aimerais autant qu’il se taise. Je n’ai pas envie que notre nature éclate au grand jour. Ca me fait flipper. D’autant plus qu’il y a un monde de fou ici. Des dizaines de fois, j’amorce un demi-tour pour rentrer chez moi. Pourtant, je suis resté. Posté juste devant un petit pont, je cherche des visages connus parmi la foule. Je ne sais pas si j’ai envie ou non d’en croiser un. Je m’appuie contre la rambarde, essayant de me tenir le plus éloigné possible de la foule.

« L’Evolution ! »

Tu parles… Du vent tout ça. On dirait un Che Guevara en carton en train de rassembler la populasse pour une révolution à deux balles. J’hausse les épaules et j’arque les sourcils. Cette fois, je fais bel et bien demi-tour quand je suis violemment propulsé au sol. Ma joue heurte le bois du pont et je sens ma peau s’entailler sous le choc. Le sang coule, légèrement mais il coule. Cela commence bien. Allongé sur le ventre, en plein milieu du pont en bois, j’entends les protestations de quelques personnes et je me maudis. Jamais, je n’aurais du venir à cette stupide… Quoi déjà ? A cette stupide boucherie ? Oui, le terme est on ne peut plus exact. Je me relève et suis assailli par les cris des passants. Mon instinct de survie m’hurle de partir en courant. Mon cœur lui, me dicte d’aider les potentiels blessés. Alors, je me remets sur mes pieds et mes yeux balayent la foule. Mes mains elles, me servent de bouclier contre la horde d’affolés qui foncent sur moi. Je sais que je suis en plein milieu du passage mais sur ce pont un peu surélevé, je vois mieux ce qu’il se passe ici. C’est une joyeuse débandade, troublée par des cris de peur, des hurlements de rage et bientôt, le sifflement des balles. Je le sais. Je le sens.

Je ne m’occupe pas de tout ces gens qui me bousculent, je me contente de scruter la foule à la recherche d’une potentielle connaissance. Je n’ai pas envie de rentrer chez moi et d’apprendre ensuite la mort d’un de mes amis alors que j’étais là, que j’aurais pu essayer de faire quelque chose, à défaut de réussir. Puis, je la vois. Je n’ai pas eu l’occasion de passer du temps avec elle depuis le soir d’Halloween. Décidément, je croise toujours Jayden dans des situations improbables. D’un geste souple, je saute par-dessus les petites barrières du pont et me retrouve les deux pieds dans l’eau. J’atterris dans un « Splash » masqué par le brouhaha ambiant. Plus j’approche, à grands renforts de coups de coude dans les côtes, plus je me rends compte qu’elle n’est pas seule. Jay accroupit prêt d’une ado, enfin non, la demie portion. Celle que j'ai malencontreusement bousculée alors que je me trouvais en skate board et qui m'en fait toute une pendule. Je me demande bien ce qu’elle fait là d’ailleurs. Elle ne devrait pas être couchée à cette heure ? Y’a école demain, non mais oh ! Il y a aussi une ravissante demoiselle que je ne connais pas. Dans une situation un peu moins apocalyptique, je l’aurais invitée à boire un verre.

J’arbore mon plus beau sourire, un peu forcé et pas du tout adapté au moment. Mon regard oscille entre Jay, la Demie Portion et la jolie inconnue. Deux femmes et demie et un homme en devenir contre une horde de mutant en colère. Le combat est gagné d’avance. Pour eux, bien entendu. J’attrape Jayden par les épaules pour la forcer à se relever, ce n’est pas le moment de rêvasser ou de pleurnicher. Il était temps de se mettre à courir. Puis, je vis la cheville bleue et enflée dans l’ado. Je grimace.

« C’est pas le moment de se morfondre, mes cocottes. Faut qu’on s’bouge et vite ! »

Je passe un bras dans le dos d’Ingrid et l’aide à se relever, lui demandant pas la même de s’agripper à moi. Me voilà bien, non content de devoir sauver ma peau, il faut en plus que je cours en supportant le poids d’une éclopée. I am happy, comme dirait Droopy.
Revenir en haut Aller en bas
Aldo Klov


avatar

Messages : 301

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mer 12 Sep - 18:54

Cela faisait quelques jours qu'Aldo n'avait pas croisé Aleksandra Romanov, dans les couloirs de Genetic. La belle russe fit irruption dans son bureau, elle avait l'art et la manière de mobiliser ces troupes. Elle reprenait à son compte mot pour mot les propos de Tussle :

"Des rigolos ont envisagé de dévoiler au monde entier l'existance des mutants, vous devez tout faire, pour les empêcher de faire cette révélation, vous capacité de leader vous nous être utile Aldo, une nouvelle fois, je vais mobiliser notre réseau de renseignement et vous activerait, vous passerez à l'armurerie". La belle russe était déterminée, elle pensait vite et devait mobiliser toutes les ressources de Genetic.

Aldo passa donc à l'armurerie. Le pas de tir était occupé.
Ca sentait le remake de Blue Lake, on venait de lui coller une arme de dissuasion dans les mains. "Eviter la révélation de la présence des mutants et neutraliser les pro-révélation" tel était le maitre mot. Aldo n'était plus sous le choc de la mort de Nathan, mort à cause de lui, ou plutôt à cause d'un Taser défectueux, mais il n'était pas question pour lui de revivre cela. Il allait vérifier par lui même que ce nouveau Taser qu'on lui avait fourni était conforme. Si on veut que les choses soient faites à sa façon, il n'y a pas deux solutions, il faut les faire soit même. Direction, donc son labo pour un test sur une victime toute trouvée : "une pomme de terre".
Clac et l'éclair bleuté surgit brusquement de l'arme qu'Aldo tenait à la main propulsant le crochet métallique dans le tubercule. La tension était supportable, la pomme de terre n'éclata pas. Aldo la pris dans sa main et constata que la peau était légèrement ratatinée. "C'est bon si je dois m'en servir, ca va faire l'affaire cette fois " dit-il à haute voix alors qu'il rengainait l'arme dans son fourreau.

Le réseau des informateurs de Genetic avait bien fonctionné. Le sms d'Alexandra Romanov indiquait que la révélation était programmée pour 19h00 à central Park, avec au programme brouillage de la zone, black-out complet des communications. Le plan de risposte était bien ficelé. Les meilleurs spécialistes avaient été mobilisé et tous les moyens avaient été mis en oeuvre pour éviter la progragation de l'information.
Mais tout le monde savait que c'était impossible de lutter contre les enregistrements qui seraient téléchargé en différé sur le Net, et il fallait absolument neutraliser la source pour éviter les fuites. Cette guerilla de l'information serait insaisissable;

Aldo s'était donc pressé au rendez-vous, Julian Lancaster haranguait la foule déjà massée, éructant et invectivant les spectateurs, posant pour les journalistes dejà prêts avec leurs téléobjectifs.
Il allait leur montrer la preuve de la présence des mutants, et alors qu'il terminait de se déshabiller, pour exposer sa mutation génétique, un type surgit de nulle part en braillant "Que la fête commence " en l'aspergeant d'acide.
Le ton était donné, l'hécatombe allait commencer, et Aldo était là pour essayer de l'éviter. Il se laissa alors aller pour sentir comment il allait pouvoir faire pour prendre le lead sur cette foule. Il savait le faire, il l'avait déjà fait, 60 personnes c'était gérable, il lui faudrait puiser dans ses ressource. Il saurait bientôt ce qu'il faudrait leur dire pour qu'il le suivent comme des moutons, restait à attente les flots des envies de chacun.

L'onde de choc qui balaya Aldo, n'était pas celle qu'il attendait! Il se retrouva alors cloué au sol. A peine eut-il le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait, qu'une voix bien familière et caractéristique retentit à ses oreilles c'était celle d'Ingrid.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mer 12 Sep - 20:53

Juan cracha du sang et une dent avant de se relever et de coller une beigne au connard de passe-muraille, une beigne qui ne passa pas à travers cette fois. « On fait moins le malin là, hein ? » James encaissa le coup, surpris. Mais il ne se lassa pas avoir une seconde fois quand Juan se jeta sur lui avec élan... Le mexicain tomba sans grâce sur un groupe de midinettes. Ah non, il y avait un ad attardé aussi avec eux. James en profita pour sortir une arme qu'il pointa sur Juan. Une ridicule onde de choc le fit pivoter et le coup partit dans une autre direction. Balle perdue, dommage. James vit alors des têtes qu'il n'aima pas. Quelque chose lui disait que ces gars là n'avaient rien de bien chouette. Surtout avec des tasers en main. Il frappa le premier gars à sa portée, un mec encore à terre... Avant de se faire choper par Juan qui le balança à son tour... Contre un type. Il n'évita pas le choc mais s'en sortit bien vite avant de se replacer devant Juan.


Informations RP L'onde de choc était toute petite dans ma tête les loulous, faudra pas vous plaindre puisque vous vous mettez à vous détruire tous seuls red Juan tombe sur Jayden, Ingrid, Thalya et Craig. Il donne des coups de coude et de poings en se relevant. James frappe Aldo au sol avant d'être envoyé contre Owen. Aldo est donc au sol, Owen est sous James quelques secondes seulement. Il est interdit de mettre K.O. ou de tuer un PNJ à ce stade de l'intrigue. Une attaque doit toujours être jouée au dé. N'oubliez pas que vos personnages ne sont pas invincibles. La balle perdue a touché un type non-identifié qui, agonisant, va balancer des des coups de poings télépathiques vers le groupe. Pour savoir si votre personnage reçoit un coup, il vous faut lancer le dé. Un oui vous cogne, un non vous sauve.

Aldo : 60 personnes, c'est juste beaucoup trop par rapport à ton pouvoir. Vues les circonstances, ton personnage ne pourra s'adresser qu'à une personne à la fois et encore, il faudra jouer l'effet du pouvoir au dé.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 13 Sep - 15:28

Spoiler:
 

Une jeune femme ramena Ingrid à coup de petite claque. En temps normal, Thalya aurait pris le temps de la détailler de la tête au pied pour voir si elle méritait son attention. Là, elle n’avait pas le temps de jouer son rôle, pas le temps de mettre le masque. Il fallait partir. Parce que ça allait dégénérer, encore plus que ce n’était déjà le cas. Elle ne connaissait pas le type lanceur d’acide, mais elle était persuadée que l’Agence serait là, au même titre que d’autres organisations qu’elle n’avait pas envie de croiser. Ça allait être un beau bordel et tout le monde risquerait sa peau. Et sa peau, la jeune femme y tenait beaucoup ! Elle la chouchoutait, la gommait, l’hydratait et une cicatrice lui fermerait beaucoup de portes au nez. Ah, et au passage, elle n’avait aucune velléité quant à raccourcir sa vie et finir six pieds sous terre. Trop jeune et trop jolie.

- Tu vas pouvoir te lever ?
demanda-t-elle à Ingrid alors qu’un type débarquait pour soutenir l’adolescente. Tant mieux ! Elle se voyait mal le faire elle-même sans mettre à mal sa réputation. Oui, faut qu’on se barre avant que ça dégénère vraiment.

Sauf que les choses ont la sale manie de ne jamais tourner comme elles le devraient, dans ce genre de situation. D’ailleurs, aucun d’eux n’avaient l’air d’être profondément choqué par l’annonce de Julian, le prophète raté. Ni par sa petite démonstration. Ça ne pouvait vouloir dire qu’une seule chose, ils étaient mutants. Tous. Cette histoire de révélation les concernait tous. Et Vlan ! On leur tomba dessus et ils se retrouvèrent les fesses au sol une nouvelle fois. Hey ! Blaireau ! Rien que sa paire de collant valait plus que toute ta tenue alors abstiens-toi ! En plus, il lui fila un gros coup de coude dans les côtes en se relevant. Thalya décida qu’elle ne l’aimait pas. Elle ne savait pas de quel côté, il était, mais serait ravie s’il se prenait une balle perdue ! Deux minutes, son tatouage là… La mano negra. Cette histoire sentait mauvais vraiment…

Les fesses dans la terre humides, son regard s’accrocha sur une petite boîte métallique. Un transmetteur. Non, sérieux ? Ces cinglés avaient voulus retransmettre en direct la petite prestation de Julian ? Les idées s’embrouillèrent dans sa tête. Elle, qui avait l’habitude de s’en remettre à Papa et à l’Agence se retrouvait toute seule à devoir faire face. En dehors d’Ingrid, aucun visage ne lui était familier et il y avait trop de monde pour qu’elle distingue ce qui se passait à plus d’un mètre. Son cœur cognait dans sa poitrine. Thalya expérimentait la peur pour l’une des rares fois de sa vie. Plus personne n’était là pour la protéger…

- Hey ! murmura-t-elle à l’adresse de qui voudrait bien l’entendre dans le groupe de jeunes adultes. Vous voyez la boîte métallique dans l’herbe, si vous voulez pas que votre petit secret soit sur les grandes ondes, faut l'exploser. Détournant les yeux vers le combat qui se déroulait à moins d’un mètre d’eux, et de préférence sans se faire repérer…

Traduction : ce serait sympa que quelqu’un, qui ne soit pas elle, fasse diversion, dans le but qu’une autre personne, qui ne soit toujours pas elle, aille détruire le transmetteur. Avec un peu de chance, ils réussiraient à se montrer discret et sinon… Sinon… Elle pourrait découvrir de quel côté le type de la mano negra penchait et… s’arranger pour être de son côté.

Il faut toujours miser sur la mafia.


Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 13 Sep - 15:28

Le membre 'Thalya Ciccelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 14 Sep - 8:03

Ingrid avait commencé la journée démoralisée, puis avoir la confirmation de Jayden à son invitation l’avait mise en joie. Elle avait hâte de trouver ce costume à leur meilleur ami. Et surtout elle trépignait de voir sa tête en voyant ce qu’elles lui auraient dégotté ! Mais cet enthousiasme s’effaça bien vite lorsque Jayden voulut voir de quoi il retournait après avoir entendu des jeunes clâmer haut et fort la futur révélation de l’évolution. Balivernes, avait elle pensé en premier lieu… mais elle s’était alors rappelé ce que Keaton lui avait souvent dit, et elle devint curieuse. Pourtant, sa défunte mère, paix à son âme, lui répétait pourtant souvent que la curiosité est un bien vilain défaut.

Les deux jeunes femmes c’étaient ainsi retrouvée dans un espèce de guet-apens. Avant même de se rendre compte qu’elle n’aurait pas dû suivre Jayden, Ingrid regretta d’être là. Un espèce de type au look impeccable déclamait quelque chose qu’elle n’entendait pas. Et puis une minute plus tard, il ne fut plus nécessaire d’entendre puisqu’un vent de panique semait le trouble dans le parc. Et puis une minute encore après elle volait dans les airs avec Jayden *I believe I can fly !!! * Qu’est-ce qu’on peut se faire des réflexion stupides lorsqu’il nous arrive quelque chose de grave !

Puis plus rien. Ingrid était complètement sonnée. Elle venait d’atterrir quelques mètres plus loin, écrasée au sol. Très vite, Jayden l’avait rejoint et la réveillait. Elle allait encore être le boulet de la bande. C’était sûr. Thalya ? Où était-elle au fait ? Elle l’avait vu et entendu. Elle appréciait beaucoup Thalya, même si elle ne parlait pas souvent d’elle. C’était l’un de ses modèles… Enfin, pour le moment, il fallait déjà se réveiller bien, et se relever.

« AYEUH » avait-elle répété plus fort. Sa cheville semblait en mauvais état.

Puis Thalya arriva à ses côtés. Ingrid lui sourit en unique réponse avant d’être coupé par une personne …
Craig débarqua sur son beau destrier blanc. Ouais on a tous le droit de rêver, surtout, qu’Ingrid se souvenait de leur seule et unique rencontre. Très peu fructueuse et elle n’avait pas envie de recommencer. Non merci.

Mais non, il ne fut pas l’infect personnage qu’elle avait rencontré, impoli etc. Il l’aida, au contraire, et la supporta pour avancer et fuir ce désastre, cette apocalypse. Elle se hissa alors à coup de grimaces, et s’assura que Jayden n’était pas loin. Ingrid regarda furtivement autour d’elle. Elle vit alors deux personnes au visage connu. Elle tira alors la manche de Craig.

« Attends ! y’a Aldo là-bas ! Faut aller voir comment ils vont ! »

Elle ne savait pas pourquoi mais elle sentait qu’elle ne serait pas très bien reçue après cette intervention. Craig n’était pas du genre patient. Si elle avait bien compris une chose lors de leur échange houleux, c’était bien ça. D’autant qu’il la considérait comme une mioche sans importance. D’ailleurs, à cette pensée, l’adolescente eut une pensée triste.

Soudain, un homme tomba sur eux. Ingrid se retrouva écrasée au sol sous… et bien sous une personne mais elle ne savait pas qui. Et puis hop un coup dans les côtes, puis un dans l’œil.

« Mais AYEUUUUUH PUT*** »

Ingrid devenait vulgaire, ce n’était pas bon signe. Elle commençait à sérieusement s’énerver. Elle allait commencer à hurlait lorsqu’elle se prit un coup. Mais il n’y avait personne devant elle.

« AHHHH y’a des gens invisibles ! » dit-elle complètement sonnée.

Elle se hissa de nouveau et se traîna vers Aldo en tirant Jayden à sa suite. Il était grand et rassurant, alors elle l’agrippa bien fort.

« Il se passe quoi Aldo… » lui demanda-t-elle ne se lamentant…


Dès:

Oui: Ingrid se prend un coup télépathique
Non : Ingrid ne se prend pas de coup télépathique
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Ven 14 Sep - 8:03

Le membre 'Ingrid Amelia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Dim 16 Sep - 9:37

La pénombre englobait tout l’espace à présent. Les cris, les bousculades, les chocs et les coups de feu, peignaient doucement un véritable film d’horreur. La peur au ventre, Jayden se rattachait à la seule envie de vouloir tuer son père pour se donner un brin de courage. Elle ne voulait plus paraitre faible, ou encore ne servir à rien. Se mettre en boule dans un coin, fermer les yeux et attendre que tout passe rapidement, aurai été une attitude qu’elle aurait adopté quelques semaines plus tôt. Mais Remington lui avait appris à se battre. Alex s’était montré un fin professeur et les grosses carrures ne lui faisaient plus peur. Elle n’était pas non plus stupide au point de se précipiter vers des hommes armés et de planter ses griffes dans leur peau.

Elle jeta un bref regard vers Ingrid, qui la cheville enflée, peinait à tenir sur place. C’était navrant de la voir dans un pareil état, et Jayden s’en voulait de l’avoir embarquée dans cette aventure. Elle se mordit les lèvres et avant de pouvoir intervenir, Craig se planta devant elles.

« Craig ? Qu’est-ce que tu fais là ? »

Sous la surprise, Jayden ne savait pas trop comment réagir. Elle ne l’avait pas revu depuis un certain temps, à part quelques nouvelles via sms et facebook. C’était réconfortant de le voir ici, même si elle se demandait si ce garçon n’était pas un aiment à problèmes. Elle lui accorda un sourire malingre, puis retourna son attention vers l’adolescente qui ne semblait pas supporter la situation. Mais à peine eurent-ils le temps de se redresser sur leurs jambes, qu’un homme les bouscula violemment. Mince alors ! Jayden maugréa tout en époussetant sa robe toute neuve. Bon sang, que se passait-il ici ?

Elle jeta un regard noir en direction de l’homme tatoué et un frisson désagréable lui parcourut l’échine, quand elle s'aperçut qu'il la toisait de haut en bas. Ils n’étaient pas en sécurité ici, et au lieu de jouer les grands héros, il valait mieux fuir. Jayden n’était pas prête à se prendre d’autres coups et encore moins un balle perdue dans la tête. Elle avait bien trop de projets et une vie bien remplie. Les cours, le conservatoire, les amis, sa famille, les voyages et entreprendre ses rêves. Non, 21 ans c’est bien trop jeune pour laisser sa vie sur un gazon mal entretenu.

Soudain, alors qu’elle venait tout juste de se remettre en état, Ingrid lui tira la manche. Elle marchait avec une certaine difficulté et semblait plus qu’exaspérée par la situation. Mais au lieu de partir dans la direction opposée du centre de la bagarre, Ingrid l’emporta vers un homme quelque peu rassurant, qui se tenait dans la lueur d’un lampadaire.

La jeune femme que Jayden ne connaissait pas, avait proposé un plan plutôt sympa. Celui de mettre leur secret à l’abri. Mais la demoiselle ne put intervenir, car déjà, elle se trouvait à plusieurs mètres à l’écart. Ingrid demanda au fameux Aldo ce qui se tramait. C’était pourtant évident non ? Un homme avait essayé de divulguer l’existence des mutants et certain n’étaient tout simplement pas d’accord. D’autres, comme Ingrid, Jayden et Craig, n’avaient rien demandé et se retrouvaient là au mauvais endroit, au mauvais moment … Jayden donna un petit coup de coude à l’adolescente.

« Ingrid, je pense que la fille là-bas a raison. Je crois que l’homme qu’on a vu sur l’estrade a essayé de divulguer notre «maladie génétique ». Il a tout fait enregistré si j’ai bien compris, et il vaudrait mieux qu’on détruise l’info avant qu’elle ne soit diffusée au monde entier. Tu pourrais faire fondre la boite métallique non ? Tu peux créer de la chaleur avec tes mains. »

Jayden était prête à se glisser dans l’ombre des arbres pour récupérer la boite. Mais y aller seule était du pur suicide. Du moins, elle ne se sentait pas d’attaque. Alors elle se tourna vers Craig, en espérant qu’il ait entendu la suggestion de la jeune inconnue. Que devaient-ils faire ? Détruire la boite, ou tout simplement fuir ? Car se battre, n’était même pas envisageable.

Oui : Jay reçoit un coup
Non : elle ne reçoit pas de coup
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Dim 16 Sep - 9:37

Le membre 'Jayden Blackwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 17 Sep - 18:35

L'apocalypse, la fin du monde, l'invasion extra-terrestre. Cela aurait donné un bon cliffhanger si tout cela avait été de l'ordre de la fiction. Scarlett Johanson aurait été excellente dans le rôle de la super-héroïne qui calmerait le jeu. Ne me regardez pas comme ça et imaginez la dans la même tenue que lorsqu'elle joue Black Widow dans The Avengers. Vous aussi vous aimeriez la voir, avouez-le.

Malheureusement pour moi, elle n'était pas là et tout ceci était bien réel. Et en plus, nous jouions le rôle des Extra-Terrestres. Franchement, c'en était presque insultant. Nous valions mieux que ça. Nous étions de la race humaine mais un grand crû ! L'évolution, la version 2.0 de l'homo sapiens sapiens. Il était temps remarquez. Non, je ne me prends pas pour un dieu même si l'idée me plaît assez.

Je devais reconnaître que notre mobilisation soulevait quelques questions. Je ne me les avais jamais posées auparavant mais maintenant, je le pouvais. C'était tentant de passer pour un dieu mais l'intelligence moyenne de ces pauvres humains frisait la bulle. Ils nous prendraient pour des monstres, des erreurs, et nous jetteraient dans la fosse aux lions dans le but de nous exterminer. Non, je refusais cela. J'étais un monstre et j'étais suffisamment effrayant pour qu'on me laisse tranquille. Cependant, contre une armée de nuisibles, je pouvais faillir. Et ça, je ne pouvais le permettre.

Revenons à nos moutons ou plutôt à nos mutants. Pour certains, c'était du pareil au même. Le chaos était sous mes yeux et je devais reconnaître que j'appréciais cela. Mais la douce vision qui s'offrait à moi se brouilla très vite car une andouille me fit tomber à la renverse. La deuxième fois en peu de temps. Évitant un nouveau commentaire de la part de mon coéquipier, je me contentais de jurer dans mes dents. Je savais très bien que je passait pour un enfant pourri gâté. Mais je savais ce que je valais. Et j'allais lui prouver.

Cet enfoiré s'est relevé très vite mais il n'a rien perdu pour attendre. Toujours au sol, j'entrepris de lui faire un croche-pied ce qui fonctionna... Il était fort, le bougre. A peine eût-il touché le sol qu'il se releva aussitôt avant de reprendre sa course. J'avais réussi à le ralentir. J'espérais l'avoir suffisamment ralenti pour qu'un de mes collègues s'en charge. Je ne voulais pas utiliser mon pouvoir pour le moment. Je sentais qu'on était loin d'avoir fini le boulot et avec ces coups encaissés en un laps de temps très court, une migraine n'aurait pas été la bienvenue. J'avais développé une résistance à la douleur grâce aux entraînements (et à l'alcool) mais il ne fallait pas exagérer non plus.

Pour la... J'ai arrêté de compter, pour la n-ième fois de la journée, je me suis relevé. J'ai aperçu Aldo qui discutait avec des inconnus. Bah tiens, fais la causette pendant que nous on bosse...

*Ah mais attends voir, cette gamine me dis un truc...*


Non, elle est trop jeune pour avoir été une de mes aventures, vous avez de ces idées tordues, c'est dingue.

*Ce ne serait pas une des personnes que Genetic voulait qu'on protège ?*


Je me souvenais particulièrement de celle-ci car Aleks avait particulièrement insisté. Aldo semblait la connaître ce qui simplifierait les choses. Je m'approchais d'eux mais je n'eus pas le temps d'entendre ce qu'ils se disaient. Un coup de poing me percuta dans le ventre sans me laisser le temps d'anticiper quoi que ce soit. Je contractais mes abdos mais trop tard. Je restais plié quelques secondes sous le choc mais il ne m'avait pas coupé la respiration.

J'entrepris de prévenir mes collègues :

"Si je trouve la raclure de pelle à merde qui envoie des coups de poings télépathiques à tout bout de champ, je le tue !"

Ne soyez pas offusqué par mon langage, ça détend de parler ainsi, vous devriez essayer.



Dé 1 : Oui : Owen se prend un coup de poing télépathique dans le ventre
Non : Owen ne se prend rien dans le ventre

Dé 2 : Oui : Owen fait tomber le PNJ (il se relèvera presque immédiatement mais cela ralentira sa course)
Non : Le PNJ esquive l'attaque et n'est pas ralenti dans sa course.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Lun 17 Sep - 18:35

Le membre 'Owen Harwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 18 Sep - 7:23

A peine Cristobal avait-il signalé les deux types en train de se battre à Owen qu'ils s'étaient dangereusement rapprochés d'eux, leur combat les obligeant à se tenir en mouvement. Le gars tatoué sur la nuque fut envoyé droit dans les parterre de jeunes, il y en avait tellement partout il faut dire... Mais Cristobal vit du coin de l'oeil Owen regarder fixement le groupe en question, les étudiant un à un... puis s'en rapprochant. *Bordel, pourquoi cet abruti se préoccupe-t-il d'elles alors qu'on a deux mutant en actes sur les bras !* Mais cette idée lui avait-elle traversée la tête que ça fit tilt. Les filles faisaient parties des dossiers. Sûrement des mutantes d'après ses souvenirs. L'une d'elle se traînait vers Aldo, l'air presque implorant, perdue et blessée.
Mais le temps qu'il avait passé à analysé la situation fut perdu à observer les deux autres ennemis. A peine avait-il tourné la tête qu'il vit un des deux types, celui avec une tête classieuse, dérouiller Aldo, toujours au sol depuis l'onde de choc. *L'imbécile, il aurait dû se relever plus vite* eut-il à peine le temps de penser. Cristobal avait l'impression que des combats se déroulaient partout à la fois et dans tout les sens, autant de ce côté-ci du pont que de l'autre, donnant pour résultat un fouillis capharnaümique. A devenir sourd de par les explosions, cris et hurlements divers, aveugle devant tant d'horreur diverses, des gens piétinés par d'autres dans la ruée, insensible devant tant de cruauté et finalement muet, tout simplement parce qu'après avoir vu la bêtise de certaines réactions causées par la peur, il n'y a juste plus rien à dire. Mais tout se passait si vite... A peine Aldo s'était-il prit un pain que l'homme qui l'avait frappé fut envoyé valser sur Owen, l'entraînant dans sa chute. *Ca y est c'est la fin, je suis entouré de bras cassé, faut tout faire soi-même...*
Ce fut le déclic qu'il attendait. Le gars avait beau eu chuté sur Owen, il était tombé avec lui, et Cristobal perçut le mouvement de son coéquipier pour le retenir, le faisant retomber à moitié. Pendant que celui-ci rechutait au sol, Cristobal s'empara en quatrième vitesse de son taser mais à ce moment même il reçut un uppercut à la mâchoire malgré l'absence de toute personne. Qu... quoi ? Il avait eu le temps d'appuyer sur la gâchette au moment où il était à l'arrêt, mais le coup de poing invisible l'avait totalement empêcher de viser correctement, et le coup avait été gâché. *Comme quoi, je ne suis pas qu'entouré de bras cassés vu que j'en suis un aussi... * Mais, chose rassurante pour lui, Cristobal n'avait pas été le seul à avoir dû se défendre contre des ennemis invisible :

- "Si je trouve la raclure de pelle à merde qui envoie des coups de poings télépathiques à tout bout de champ, je le tue !"


- Pour une fois garçon, je suis de ton avis !

En attendant, il se contenta de rejoindre rapidement le groupe de fille à l'adolescent, qui était du côté d'Aldo. Il était temps de se regrouper pour pouvoir se défendre mutuellement contre les attaques, mais surtout de s'organiser dans leur propre attaque, qui pour l'instant, il faut le dire, était assez lamentable, pour ne pas dire complètement.




Dé 1 :
Oui : Cristo se prend un coup de poing télépathique
Non : Cristo ne se prend rien

Dé 2 :
Attaque précise : Cristobal arrive malgré tout à atteindre l'homme au bras, il reçoit un décharge
Attaque imprécise : Cristobal l'atteint sur la chaussure : dommage ! il n'a rien sentit
Attaque ratée : Cristobal vise à côté, raté !

Heure du post : 21h00 (encore désolé du retard)
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 18 Sep - 7:23

Le membre 'Cristobal J. Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Mar 18 Sep - 18:34

Le membre 'Cristobal J. Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 20 Sep - 20:20

J’ordonne à mon cerveau de fonctionner moins vite pour que je puisse me concentrer. Il faut, à tout prix qu’on se barre de là. Vivants et si possible, en un seul morceau. Mais avec la gamine que je suis en train de supporter, cela ne va pas être une mince affaire. Enfin, comme d’habitude, je vais essayer de faire de mon mieux. La question de Jayden me désarçonne et je la regarde comme ci elle était verte avec des pois roses. Pourquoi les filles mettent toujours un point d’honneur à poser des questions complètement connes ?

« Probablement la même chose que toi, Jay. Je suis au mauvais endroit au mauvais moment. Bon, cette jeune demoiselle a raison, faut qu’on décampe avant que cela dégénère. »

Un coup de feu résonne. Okay, c’est maintenant que les choses dégénèrent. Machinalement, je jette un coup d’œil par-dessus mon épaule. Je vois, parmi toute cette joyeuse débandade, des personnes s’effondrer sans aucune raison apparente. Un type, injurieux comme pas permis, promet de tuer le frappeur invisible s’il le trouve. Il est un peu bêbête lui. Comment on peut trouver un mec invisible ? En lui balançant de la farine ? Enfin bref… Ingrid s’extirpe à mon soutien sans que je ne puisse esquisser un geste et dans un sens, cela m’arrange. J’ai fait ça pour être sympa mais je viens de récupérer la pleine possession de mes gestes. Ce qui peut s’avérer pratique si moi aussi, je me prends un coup sorti de nulle part.

Spoiler:
 


Soudainement, je suis projeté au sol et je m’écrase dans l’herbe humide, mes reflexes m’ont abandonnés, j’ai même pas eu le temps de réagir. Ma mâchoire me fait mal et je suis sur d’écoper d’une belle ecchymose. Je passe ma main sur mes lèvres, le coup invisible l’a faite éclater. Putain de bordel ! J’en ai marre de toutes ses conneries. A quelques centimètres de moi, la jolie inconnue, elle aussi touchée par un de coup. Elle parle d’une boite métallique, certainement un émetteur ou un truc du genre. Je ne suis pas doué en informatique et en audiovisuel. Mon truc à moi, c’est les fêtes entre copains et le basket ball. Mais à ce train là, je ne suis pas prêt de revoir un parquet. Je me relève, priant pour ne pas recevoir un second coup. Je remarque de Jayden me regarde, après avoir proposé d’aller récupérer la boite et émettre l'idée que l'adolescente puisse la faire fondre. Là, je repense à mon cahier de maths et à la capacité brûlante d'Ingrid. L'idée n'est pas mauvaise, si on exclu la guérilla ambiante et le fait que le plan comporte l'intervention de la demie portion. Et avant que je puisse dire, ou faire, quoi que ce soit, Jayden est entrainée par Ingrid vers un type inconnu. Ne reste que moi et la brunette. Je m’avance vers elle et lui tends la main pour l’aider à se relever.

« C’est toi qui a vu la boite, donc tu vas venir avec moi. On va la récupérer et on se tire d’ici. On s’occupera de la détruire dans un lieu où il n’y aura ni coup de feu, ni type invisible. »

Je sais que je peux paraître autoritaire mais dans une situation comme celle-ci, il faut toujours un chef. J’ai pas l’âme d’un chef, loin de là. Mais en ce moment, c’est plus mon instinct de survie qui s’en mit en marche. Non, en réalité, mon désir de préserver le secret de la mutation l’emporte sur mon instinct de survie. Je profite du fait qu’un grand gars s'approche, il est armé d’un taser et semble prompt à la bagarre, pour m’accroupir et essayer de m’approcher de l’émetteur. J’espère que la jolie demoiselle, ou bien Jayden en supposant qu’elle ait réussi à se débarrasser d’Ingrid, m’ait suivi. Je ne pense pas réussir seul. Ou avec beaucoup de chance.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Jeu 20 Sep - 20:20

Le membre 'Craig Riggings' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Aldo Klov


avatar

Messages : 301

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Sam 22 Sep - 8:45

Trop de confiance est la perte de bien des hommes, méditait Aldo la tête sur le rebord du trottoir, l'oeil à moitié fermé par la violence des coups qu'il venait d'encaisser.
Il s'était fait surprendre, alors qu'il se remettait tant bien que mal de l'onde de choc, qu'il venait de subir. Certes pas par orgueil ou vanité, mais simplement par manque de vigilance. Il avait négligé les principes qu'au judo son maitre lui avait pourtant enseigné vers 10 ans lorsqu'il avait débuté : la meilleure défense est l'attaque contrôlée. Il se faisait dérouiller par James un des mutants ralliés à la cause de Lancaster, bien décidé à rétablir les communications en direct pour assurer la révélation. Par pur réflexe, grâce aux automatismes qu'il avait acquis, il avait enchainé un tomonagué, ou planchette japonaise, qui lui avait permit de se dégager du mutant en le projettant sur Owen Harwell.
"Chaud derrière " avait-il exulté dans un cri de libération à l'adresse d'Owen, et de Cristobal qui fut entrainé dans le mouvement.
La préparation de l'équipe de Genetic avait pourtant été planifiée minutieusement. Le brief d'Aleksandra avait été on ne peut plus clair. Chacun savait ce qu'il avait à faire. Bon d'accord Aldo avait trouvé un peu surprenante son idée occuper le terrain et former des petites équipes autonomes et sans aucune coordination. Il n'était pas stratège, mais cela lui avait semblé curieux. Avait-elle estimé qu'il était temps qu'il se débrouille seul ? L'enjeu n'était-il pas trop important pour le mettre à l'épreuve. Sans doute avait-il suffisamment fait ses preuves ? Autant de questions sans réponse ? Les capacités de chacun était sensées les propulser dans le monde des pros, et ils s'étaient fait avoir comme des bleus : ce qui était loin de rassurer Aldo.
Cristobal avec sa quarantaine bien tassée, qu'il avait vu à l'armurerie, juste avant de partir était loin d'être un débutant. Il lui avait paru organisé, méthodique voire pointilleux. Elle lui avait assuré qu'Owen qu'il n'avait jamais vu, était une recrue de premier ordre.
Il fallait réagir et reprendre le contrôle.
A Ingrid qui s'était approchée de lui en demandant ce qui se passait, Aldo répondit :

"Tu as plutôt mal en point avec ta jambe, je vais te sortir de là, toi et ton amie, ne t'inquiète pas", dit-il d'une voix chaleureuse, en l'enserrant de ses bras pour la réconforter. Il s'était engagé à veiller sur elle, lors d'un échange de regard avec Keaton lors de la soirée Halloween, et l'adolescente savait depuis qu'elle pourrait en toute circonstance compter sur lui.

Mais les attaques ne semblait pas toutes maitrisables, et même identifiables des cris, et jurons étaient échangés contre des ennemis invisibles. De l'avis de Cristobal et de Owen, il s'agissait de coup de poing télépathiques, ils étaient tour à tour touchés. Ingrid et lui semblaient pour le moment épargnés.

Puis s'adressant à Cristobal qui s'était rapproché de lui :
"On va essayer de reprendre le contrôle, pour ce qui est de la coordination, on est un peu à la ramasse, je l'accorde. Je vais tenter de neutraliser ce type, et après on déroule le plan prévu, OK!"

Le leadership naturel d'Aldo vis à vis de l'équipe pouvait-il être réellement opérationnel sur James, cela n'était pas sûr. Cela dépendait de son niveau d'engagement et de ses certitudes, mais cela valait le coup d'être tenté vu l'urgence de la situation.

"Le transmetteur dont a parlé la jeune fille avec des reflets roux dans les cheveux doit être détruit, l'enjeu est trop important car si la révélation à lieu nous serons tous traqués, puis capturés et problablement parqué dans des réserves dans le meilleur des cas. Ce qui est différent inquiète, même si l'évolution est en marche, il nous faut nous préserver " lança Aldo en direction de James tentant ainsi de lui faire partager sa vision.

Aldo va t-il être capable de toucher James dans ses convictions et le faire douter ?

oui :
Non :

Les coups de points télépathiques du mutant blessé vont-ils finalement atteindre aussi Aldo ?

Oui
non.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   Sam 22 Sep - 8:45

Le membre 'Aldo Klov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4   

Revenir en haut Aller en bas
 

Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: CENTRAL PARK-