..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 12:48

INTRIGUE #3.3
La Grande Révélation


26 Décembre 2010 - 21 heures - Quelque part en banlieue de L.A.


Julian regardait les gens entrer dans le bâtiment au fur et à mesure, inexpressif. Son visage ne laissait rien transparaître mais au fond de lui, il était fier, fier d’avoir réussi à toucher autant de personnes, fier de pouvoir affirmer qu’ils seraient nombreux à suivre sa démarche. Il y avait des gens de toutes les classes sociales, de tous les genres, de toutes sortes. Jeunes adolescents en quête d’identité, voyous prêts à tout, personnes puissantes avides de reconnaissance, monsieur et madame Tout-le-monde aussi… Julian savait que son entreprise s’adressait à tout le monde.

Voilà, ils étaient nombreux, très nombreux. Ils avaient l’air d’être soixante, peut-être même plus puisque certains arrivaient encore, d’autres restaient en retrait pour ne pas être identifiés. Julian s’en foutait : il n’avait pas besoin de les connaître puisque bientôt, le monde entier les connaitrait tous. La vieille usine désaffectée n’avait pas été autant peuplée depuis des années et aujourd’hui, les lieux abritaient une réunion des plus importantes. Julian grimpa sur les vieilles caisses empilées au centre de la salle et le silence se fit. Tous les regards étaient rivés vers lui. Il s’éclaircit la gorge et commença le travail de sa vie.

« Bonsoir et bienvenue. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Julian. Si vous êtes ici, c’est que vous savez que quelque chose de grand se prépare et que vous êtes prêts à y participer. Si vous êtes ici, c’est que vous méritez d’être connus de tous. » Sur ces mots, Julian changea peu à peu d’apparence. Sa peau passa du crème au pâle puis au gris métallique. Seul son visage resta intact. Personne ne fut surpris. Aucun son ne se fit entendre. « Comme vous le savez, nous avons décidé que l’heure de la vérité a sonné. Aujourd’hui, l’humanité doit savoir que nous existons et surtout que nous sommes le futur. Dans quelques jours, nous agirons et le monde entier saura que l’espèce humaine a évolué. Le monde entier connaitra ses nouveaux guides. » Des têtes approuvèrent, des murmures s’élevèrent, des sourires se montrèrent. « Mes chers amis, dans quelques jours, nous offrirons au monde la fin de ces années d’ignorance et pour ça, nous avons besoin de chacun d’entre vous. »

Chacun avait son rôle, chacun savait ce qu’il lui restait à faire. Bientôt, la face du monde allait changer, sa gestion aussi. Julian ne voulait pas dominer le monde, il voulait simplement que la place des mutants soit la meilleure. Et elle le serait.


30 Décembre 2010 - Après-midi - Genetic


Tussle convoqua les chefs des troupes. Romanov pour les hommes de terrain, Holster pour les gratte-papiers et d’autres petites têtes de rang tout de même inférieur. Il était hors de lui. La situation n’était pas de son goût mais surtout, elle n’était pas de celui du Cercle. Les autres lui reprochaient ce qui était en train de se produire dans la ville. D’après eux, tout ce qu’on lui demandait, c’était de s’occuper de Los Angeles et uniquement de cette ville. D’après eux, il s’avérait incapable d’être à la hauteur. Balivernes.

« Des petits rigolos semblent avoir décidé pour les millions de mutants que nous sommes que c’était l’heure de sortir du placard. Seulement, ils ont décidé de faire ça dans MA ville et c’est à VOUS de régler le problème. Romanov, vous allez me préparer les équipes de terrain et récupérer tout ce beau monde. Prenez aussi les recrues formées ou presque : ça leur fera prendre l’air. Holster, vous allez me choper tous les journalistes et tous les maîtres de l’informatique pour empêcher ces petits merdeux de me foutre en l’air le secret que nous gardons depuis des années. Il faut neutraliser leurs caméras ou leur signal pirate. Je vous préviens : je veux du résultat. N’oubliez pas que là, l’échec aura bien plus d’impact que toutes vos bavures réunies. » Romanov était là grâce à son père, Holster à cause de la peur du Cercle. Tussle savait que ça donnait une équipe bancale mais il n’y pouvait rien, c’était ainsi… Si le secret était découvert, le Cercle verrait ses efforts anéantis, sa puissance remise en cause. Et surtout, des millions de vie allaient être chamboulées et une guerre contre les mutants serait très vite engagée : l’Homme avait toujours chassé ceux qu’il estimait être dangereux pour son statut de plus grand prédateur du monde…



30 Décembre 2010 - Après-midi - Genome


Aaron O’Hara ne souriait plus depuis des semaines, des mois même. Le sort semblait s’acharner et il commençait à être fatigué par tout ça. Kensie Lockwood avait été contactée par Ed, leur informateur du port de la ville. Ils étaient retournés le voir ensemble et ses paroles avaient été claires : quelque chose de mauvais se préparait en ville, quelque chose que même le gang qu’il surveillait craignait. « Ils vont le faire, O’Hara, ils vont révéler le grand secret. Les gars du gang sont sur le qui-vive, ils ont prévu d’agir et ça va être un massacre. C’est le moment de partir, de prendre le large... »

Un message avait été envoyé à tous les membres actifs de Genome. Une réunion se tenait dans la plus grande salle du bâtiment et tout le monde était tendu : les réunions de Genome n’étaient jamais synonymes de bonnes nouvelles. « Des mutants ont décidé de dévoiler le secret de la mutation au grand public. Ils ont déployé de grands moyens pour avoir un grand impact. » Les voix s’élevèrent bien vite, une grande cacophonie l’empêcha de continuer. Seulement, la pendule ne cessait pas de tourner pour eux. Aaron attendit de pouvoir couvrir le brouhaha pour reprendre. « Ils vont faire ça en plein-air, ce sera retransmis en direct partout à travers le monde et… » Et son regard voulait tout dire : les raisonnements ne suffiraient pas. « … beaucoup sont ceux qui vont vouloir les faire taire. Nous allons avoir besoin de monde mais sachez qu’une fois de plus, ça va être une mission délicate… » Il ne supportait plus les lendemains d’événements comme celui-là où il fallait compter les blessés… Les morts…



30 Décembre 2010 - Après-midi - Agency


Anthony Cristiani avait, pour la première fois sur son bureau, un dossier différent de tout ce qu’il avait pu avoir entre les mains. Aujourd’hui, un de ses gratte-papiers avait réuni plusieurs dossiers similaires et les lui avait donnés. Ces dossiers s’ajoutaient au gros contrat qu’un vieil ami lui avait mis plus tôt dans la journée entre les mains. Plusieurs noms ressortaient régulièrement mais celui qui était constamment là, c’était celui de Julian Lancaster, un ancien type chargé de la communication dans une entreprise de la région. Ce type était un mutant dangereux de par son projet : il voulait révéler au monde l’existence des mutants et apparemment, il avait décidé d’employer de gros moyens pour l’occasion. Anthony Cristiani avait sous les yeux le dossier qu’il devait exécuter à tout pris : c’était un contrat qu’il aurait pu demander lui-même.

Ses hommes avaient fait remonter des rumeurs, des bruits de couloir mais aujourd’hui, ce n’était plus des murmures mais bien des faits. Les choses allaient mal tourner si personne ne faisait rien. Il fallait liquider ce type et ses acolytes mais surtout, s’assurer que les civils ne sachent rien. Surtout qu’un chargé de communication avait toutes les cartes en main pour frapper un grand coup. L'un de ses plus proches collaborateurs était sur le coup.



30 Décembre 2010 - 19 heures - Central Park


Julian Lancaster savait que le risque d’échec était élevé. Il savait aussi quelle image des mutants il voulait donner : l’image d’hommes forts, sages et surtout maîtres de la situation. Il avait tout d’abord voulu organiser l’action sur la place de la mairie de la ville mais si les choses tournaient mal, les civils auraient alors l’occasion de voir le côté le plus noir des mutants. Il fallait un lieu facile à évacuer, facile à boucler aussi. Comme un grand parc où les arbres empêcheraient les interventions aériennes et où les issues seraient multiples.

Chacun avait exécuté son rôle à merveille : la communication avait marché, les mutants croyant en son entreprise étaient là, un grand nombre de civils aussi. Ses amis journalistes étaient prêts : les cameramen étaient en place, les as de la transmission l’étaient aussi. Les informaticiens bénévoles avaient tout mis en place pour diffuser son annonce en direct. De nombreux mutants étaient disposés autour de lui pour le protéger en cas de pépin. Il était l’image de la révélation du secret. On lui fit signe, c’était l’heure. « Bonsoir à tous. Mon nom est Julian Lancaster et je suis à la tête d’un mouvement populaire visant à ouvrir les yeux des gens comme vous, des gens à qui tous les gouvernements du monde mentent. » Il s’arrêta, sentant l’agitation à côté de lui… Apparemment, la transmission en direct était compromise, les pirates doués qui s’étaient joints à lui connaissaient quelques difficultés. Mais ça ne l’arrêta pas : des journalistes indépendants étaient là, ils ne savaient pas ce qu’ils s’apprêtaient à filmer mais ils étaient prêts. « Des millions de personnes vous mentent. Aujourd’hui, l’Humanité a atteint le tournant de sa vie. Aujourd’hui, l’espèce humaine a dévoilé un nouveau pan de sa magnificence, un pan que les grands de ce monde ont choisi de vous cacher. Seulement, moi, Julian Lancaster, je suis là pour vous donner cette vérité que vous méritez. » Il retira sa chemise pour exposer son torse mais surtout sa peau se transformant sous les yeux ronds des civils. « Aujourd’hui, je vous montre ce que tout le monde vous cache : l’Evolution ! »

En une fraction de seconde, Julian Lancaster se retrouva couvert d’acide. En une fraction de seconde, la surprise laissa place à l’horreur et l’assaut commença…


Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 12:49

Santos ne s'était pas attendu à ce que son acide fait maison ne fasse que s'écouler le long du corps de sa cible : qui avait eu la putain d'idée de ne pas lui dire que ce moins que rien pouvait se transformer en bout de fer ambulant ? Enfin, maintenant, un vent de panique soufflait un peu partout autour d'eux et il fallait faire vite. Ses ordres avaient déjà été donnés : pas de témoins gênants. Comprendre : éliminer tous ceux qui voyaient leur tête. « Pedro, avec moi ! » Son plus vieil ami le rejoignit. C'est là qu'il vit deux visages familiers : un large sourire inquiétant se dessina sur son visage balafré. Les brûlures avaient cicatrisé grâce à un coup de pouce mutant mais les marques étaient toujours là. « Pedro, regarde qui est là, nos vieux amis. » Pedro sortit un long couteau de sa poche en souriant à son tour. « Mais c'est Blondie notre pyromane. Comment tu vas poupée ? » D'un signe de tête entendu, les deux amis décidèrent qu'ils les avaient trouvés, leurs témoins gênants du jour... « Oh, regarde Pedro, une demoiselle affolée ! » Le chef du gang mexicain attrapa avec force une jolie rousse qui passait par là et qui avait eu le malheur de croiser son regard : elle ne l'oublierait pas alors autant qu'elle crève...
Les PNJs Santos est le chef du gang La Mano Negra. Pedro est son second. Ensemble, ils se sont déjà battus contre Kensie et Aaron lors d'une précédente intrigue et ont des comptes à régler. Santos est l'investigateur de l'attentat à l'encontre de Julian Lancaster et il est prêt à tuer tous ceux qui seront sur son passage. C'est d'ailleurs l'ordre qu'il a donné à tous ses hommes. Il crée une substance acide qui sort de ses mains et qui est inflammable. Pedro, lui, transforme la peur des autres en paralysie physique : plus la victime à peur, moins elle réussit à bouger. Les deux savent se battre et sont armés.

Vos personnages Aaron et Kensie sont là pour le cpmpte de Genome : ils doivent empêcher l'information d'être divulguée mais surtout limiter les dégâts causés par La Mano Negra. Micah, Lana et Jackson sont là par simple bouche à oreille : ils ne s'attendent pas à ce que ça dégénère comme ça. Dylan est là parce qu'il a eu une vision floue de l'événement. Anastasia est là parce qu'elle a été convoquée par Genetic mais elle se détache involontairement de son groupe et voit là une opportunité à sa fuite. Vos personnages doivent s'interroger sur les effets de la révélation et s'ils sont pour ou contre.

Informations RP Santos attrape Lana par le poignet. Le moindre geste brusque déclenchera l'arrivée d'acide. Il est interdit de mettre K.O. ou de tuer un PNJ à ce stade de l'intrigue. Une attaque doit toujours être jouée au dé. N'oubliez pas que vos personnages ne sont pas invincibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 13:34

Ce n’était qu’une rumeur. Une de plus et pourtant, elle figea Lana sur place alors qu’elle buvait tranquillement un cocktail à la terrasse d’un café. Une partie d’elle avait envie de se lever et d’aller vers ses deux ados pour leur dire de fermer leur grande gueule et l’autre…L’autre se trouvait fascinée, étrangement attirée vers ce qu’elle entendait :

-Si, Central Park.
-N’importe quoi ! Faut arrêter le ciné mon gars ! Et pourquoi pas les Avengers ou mieux ! Wonder woman j’suis sûr qu’elle est sexy !


Le blond frappa son pote d’un coup de poing dans l’épaule, la mine grave :

-Déconne pas avec ça merde ! J’étais là bas ! Je sais ce que je dis – il baissa d’un ton – des mutans…ouais mon vieux, des putains de mutants et des vrais…je l’ai vu le type et ce qu’il a fait…Ce soir, à 19h00, j’te garantis mon pote, que c’est pas des conneries…

Lana n’avait pas cherché à en apprendre plus, elle s’était levé, avait payé et était partie. Ou peut-être avait elle fuit. Elle-même ne le savait pas trop, secouée comme jamais, indécise. Elle, la froide Lana, paniquée ? Peut être…Espoir ? Etait-ce cela que l’on leur promettait ? Qu’est ce qui les attendait en fait ? Une place dans le monde ou juste un accès direct à Génétic ou Genome ? Nul doute que James allait sauter sur place si il venait a entendre ça mais Lana n’avait pas l’intention de le mettre au courant, non. Elle chercha son téléphone dans son sac et le trouva, fébrile, elle dût s’y reprendre à deux fois avant de pouvoir composer le numéro de son frère.

« Micah, c’est moi….Discute pas, rentre à la maison tout de suite, je t’y attends. Magne ! »

Ordonna-t-elle à peine avait il décroché avec un ton sans réplique mais aussi, étrangement vulnérable. Une faille que seul son frère serait capable de détecter. Elle raccrocha et fonça chez eux. Dès que Micah mit un pied dans l’appartement, elle se précipita vers lui, racontant par des mots pressants, presque hachés, ce qu’elle avait entendu. Elle voulait y aller. Il devait venir avec elle. Ne serait-ce que pour voir, pour comprendre. Quelque part, elle avait peur mais se forçait à maitriser ce sentiment.

-------------------------------------

Finalement, ils étaient à l’heure. Lana ouvrit grand les yeux. Il y avait…Des caméras, la presse, tant de monde, plus qu’elle ne l’aurait jamais cru. Instinctivement, elle rechercha la protection de son frère, se blottissant contre lui, glissant son bras autour de sa taille. Et puis l’homme…Le leadeur, Lana n’avait aucun doute tant il irradiait d’assurance, ouvrit la bouche. Les mots voguaient dans l’air et la jeune femme trembla. N’était ce pas agiter un drapeau rouge devant un taureau ? ne risquaient ils pas de se retrouver proie ?

« Il est…fou ? Oh mon dieu Micah ! »

L’homme n’était peut être pas prêt à accepter…Et puis, tout s’emballa, des cris s’élevèrent alors que l’homme était soudainement couvert d’une étrange matière, mais ce n’était pas cela qui interloqua Lana, non, ce fut sa…transformation ? Il n’y avait pas d’autre mot et cela provoqua un mouvement de panique qui se propagea sur toute la populace. Comme un réflexe, elle entraina Micah plus loin. Trop loin puisqu’elle tomba nez à nez avec un homme ayant tout l’air de sortir de l’époque de cro magnon. Son visage couturé l’interpella et elle ouvrit grands les yeux. Une erreur mais cela, elle ne le savait pas encore, ses yeux clairs imprimèrent son visage puis tombèrent sur les armes qu’il portait puis revinrent sur son visage, son sourire déformé mais cruel.

« Merde ! »

Murmura-t-elle avant d’amorcer un mouvement de fuite, poussant Micah devant elle, mais elle n’alla pas bien loin, une poigne de fer se referma sur son poignet. Elle aurait aimé se démener pour y échapper mais étrangement, elle n’arrivait plus à bouger. Affolée, elle regarda Micah, le suppliant du regard de fuir, tout de suite ! Alors que le type à la gueule défoncé se marrait, interpellant son copain goguenard.

« Lâches moi Frankeinstein ! »

Rugit elle entre ses dents serrées, désirant plus que tout se défaire de sa poigne, mais la peur se disputait à la colère en elle et, sans le savoir, elle s’auto courcircuitait.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 14:21

J'aurais du m'en douter, j'aurais du savoir que cette intervention allait une fois de plus tourner au vinaigre et pourtant, j'y avais encore une fois envoyé Genome. Peut-être qu'au final, je n'étais qu'un petit despote bien sadique qui, sous ses airs de pauvre jeune homme en mal d'amour, avait trouvé un moyen de venger la mort de ses proches en mettant tout le monde dans la merde... Y compris moi. Non, je ne pouvais pas être comme ça et pourtant, j'avais encore une fois l'impression que tout était de ma faute. Une révélation au grand jour, une intervention pour tenter une nouvelle fois de régler les choses pacifiquement... Nos hackers étaient sur le coup pour contrer la transmission de la scène mais apparemment, nous n'étions pas les seuls : Anna m'avait dit avoir "trouvé des embouteillages sur la toile". Je ne savais pas exactement ce que ça voulait dire mais j'en avais saisi l'essentiel : on était plusieurs sur le coup...

Et j'avais pu très vite vérifier cette information en direct quand notre orateur fort peu avisé s'était fait asperger d'acide... ACIDE ?! Premier réflexe : « KENSIE ! » J'avais crié non pas pour la trouver mais pour couvrir les cris s'élevant aussitôt de la foule : elle était avec moi sur ce coup et j'eus tout juste le temps d'attraper son poignet avant d'être emporté par une vague humaine. Une vague humaine de panique. Je la trainai derrière moi en me dirigeant vers le bord de l'estrade avec difficultés. Il fallait empêcher d'autres attaques, il fallait quadriller la zone pour être sûr... Merde. Cette voix me glaça le sang et je n'osai imaginer la réaction de Kensie... Enfin, je la tenais toujours pas le poignet et je pouvais la sentir figée... Je la lâchai mais restai très près d'elle. Ed nous avait prévenus, il nous avait dit que le gang se méfiait de tout ça, non ? J'aurais du savoir que nous allions retrouver ces raclures ici...

J'étais prêt à sortir une arme... A fléchettes, encore mais cette fois, j'avais aussi une arme à balles... L'histoire Jefferson m'avait laissé un goût amer en bouche et il était hors de question que je répète mes erreurs. Je n'allais pas pouvoir tirer à cause des civils mais au moins, ça m'aidait à comprendre pourquoi j'étais là et ce que j'avais à faire... Ne pas me laisser berner par un optimisme qui ne me mènerait nulle part ailleurs qu'entre quatre planches... Santos attrapa une gamine sans même que je ne puisse réagir. J'étais encore dans mon trip "mon ennemi mexicain et là et je vais devoir le buter sinon c'est moi qu'il va buter". Je sentais monter une colère en moi, une colère qui s'était accumulée au cours de ces derniers mois et que j'allais devoir évacuer très vite. Sur ces deux connards de préférence. « Santos, lâche-la : c'est nous que tu veux, non ? On est là. » Je m'avançai, prêt à tout... Sauf à apercevoir une frimousse blonde perdue. La blonde de Calloway. « Merde, Anya... » Si Santos ou son pote me voyait la regarder... Je levai mon arme et la pointai alors sur le pote à Santos. « Tu la lâches ou il te lâche. » Bluffe ? Non, c'était une arme à fléchettes que je pointais sur lui...

Dés
Oui - Santos & Pedro trouvent ça drôle... Mais au moins, ils sont calmes.
Non - Santos & Pedro n'aiment pas tellement l'affront et vont très vite s'énerver...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 14:21

Le membre 'Aaron O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 15:43

Des gens, des cris, l'obscurité. Dans un parc ? Central Parc peut-être. Tout le monde semblait horrifié ou pétrifié face aux événements qui venaient de se passer. Le froid englobait ses membres l'empêchant d'agir. Tout semblait flou d'un seul coup. Un homme se dressait sur une estrade, clamant de belles paroles au monde. Des journalistes se trouvaient sur sa gauche. Leurs visages étaient flous. Les paroles étaient peu distinctes. Elles semblaient flotter dans un vide sans dimensions et pourtant, percutaient des parois invisibles. Ça lui faisait mal. La panique se lisait partout aux alentours et lui, tapis dans l'ombre, peinait à se rapprocher.

Sursaut. Une sueur froide perlait sur son front. Il transpirait, il avait chaud et se sentait mal, nauséeux. Le jeune homme se leva de son lit, marcha maladroitement jusqu'à la salle de bain et posa ses deux mains fermes sur levier. Il fit couler de l'eau froide et d'un geste presque mécanique se barbouilla le visage. Ça faisait du bien, mais pourtant une boule se formait au fond de sa gorge. Il leva ses yeux et se regarda dans le miroir. Bon sang, Dylan était certain que ce qu'il venait de voir allait se passer. Il ne savait ni quand, ni comment. Quel jour, quelle heure ? Il avait reconnu Central Parc malgré l'obscurité. Sûrement le soir.

Sans perdre un instant, le jeune homme se précipita vers la table ronde du studio, sorti une feuille de son sac de cours et un stylo. Il ferma les yeux et se concentra. Rien. Alors il se concentra plus fort, serra les dents. Toujours rien. Il serra si fort son poing, que son stylo semblait avoir craqué sous la pression...

- Allez !  ragea-t-il.

Une image floue apparut. Le soir, à central parc toujours, mais plus calme. Tout semblait paisible. Des couples se baladaient sous la lueur blanchâtre des lampadaires. Des enfants rigolaient et certains visages paraissaient septiques, même s'il ne les distinguaient que très vaguement. La lune … non, une minute ! La lune indiquait 19h00 … L'horloge du parc bien sûr. Il nota instinctivement l'heure sur le bout de papier. Après avoir ouvert les yeux, ses mains tremblèrent. Il saignait du nez et se sentait terriblement faible. Bon sang, ce qu'il détestait se sentir faible … Pourtant Keaton lui avait appris à gérer ses émotions, à contrôler son état de stresse. D'ailleurs où était-il ? Pas une seule nouvelle depuis décembre.
Bien, il n'avait toujours pas d'indice sur le jour précis où se déroulerait l'action. Il voulait en avoir le cœur net et curieux comme il est, Dylan n'allait pas laisser cette vision de côté.

Il passa une grande partie de sa matinée couché sur le lit à regarder son plafond et penser à Emy. L'après midi défila plus lentement, pris dans ses révisions. D'ailleurs qu'en était-il de Ryan ? Ça faisait une éternité qu'il ne l'avait pas vu et s'en voulait de ne pas lui avoir donné la moindre nouvelle. Mais ces derniers temps, Dylan essayait de s'en sortir seul. Il ne voulait plus d'aide, dans n'importe quel domaine. Après tout, il s'en sortait plutôt pas mal. Son année scolaire débutait bien, son nouveau boulot lui convenait et ses amis semblaient plus attentifs.
Bien il était 18h00. Faire un petit tour à Central Parc pour voir ce qu'il en est de cette vision. Il grimpa sur sa moto et fonça vers le centre ville. Il s'arrêta pour acheter un sandwich et se glissa dans les ombres du parc. Une scène était installée, la même que celle vu en rêve.

De nombreuses personnes étaient présentes. Des couples, des personnes âgées, des jeunes, des familles, des gens seuls... bref, une sorte de réunion. Dylan s'adossa contre un arbre et croqua dans son sandwich d'un air blasé. Rien ne se passait et tout le monde attendait. Soudain, un homme monta sur la scène et commença un speech. Bon sang, qu'était-il en train de faire ? Il voulait révéler au monde l'identité des mutants ? Dylan se santait mal et manqua de s'étouffer lorsque l'homme en question fut aspergé d'un liquide suspicieux. La panique envahi l'espace en un rien de temps. Dylan ne comprenait pas. Pourquoi cet homme voulait montrer au monde la présence de mutants ? Ne voulait-il pas vivre en paix ? Ou était-ce là la cause nouvelle pour dominer le monde ?
Il se contraignit à regarder la scène à l'ombre de son arbre, tout en s'intimant de rester de pierre. L'homme avait beau gueuler, la distance l'empêchait d'entendre ce qu'il disait, surtout avec les nombreux cris qui raisonnaient tout autour.

Il avait compté que les ténèbres lui permettraient de se rapprocher en tapinois pour mieux discerner ce qui se passait, mais deux hommes semblaient plus dangereux que notre porte parole d'un nouveau monde. Silencieux comme une ombre, se dit-il en courant à travers les arbres. Si profondes étaient les ténèbres qu'il n'osait courir, de peur de buter sur quelques obstacles invisibles ou de s'égarer dans la foule en délire. Soudain une femme passa devant lui, et sans prévenir il lui agrippa le bras.

Hey ! Tu sais ce qui se passe ici ? 


HJ : Dylan attrape le bras d'Anastasia.
Revenir en haut Aller en bas
Kensie F. Lockwood

Sexy Naughty Bitchy Me

avatar

Messages : 3408

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Réservations ouvertes

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 10 Sep - 16:22

    Wickenburg, Arizona. 6h00

    Pour la première fois depuis l'épisode de la forêt, j'avais réussie à dormir sans faire de cauchemars. Retourner à la maison n'avait pas été une bonne idée. Entourée par les souvenirs encore vifs de ma mère et de Bryton, j'avais passé mes journées à retenir mes larmes et mes nuits à crier dans mon sommeil, jusqu'à ce que mon père ne prenne les choses en mains. Lui aussi avait du mal, mais il vivait dans cette maison vide depuis tellement d'années qu'il avait appris à faire avec et c'est avec un vrai coup de pied aux fesses que j'ai été forcée d'aller voir le médecin. Et voilà que ça marchait. Une vraie nuit de sommeil, c'était rafraichissant. Le seul problème était ce foutu téléphone. Avec ce qui se passait chez Genome, je ne pouvais pas l'éteindre, je devais être joignable à toute heure du jour et de la nuit, surtout depuis que j'étais devenue le contact d'Ed. Et c'était lui qui m'appelait. Pourquoi maintenant ? Pourquoi est-ce qu'il avait fallu que tout se passe maintenant ? Ça ne pouvait pas attendre 2011 ?

    Le coeur battant, j'avais sauté du lit et m'étais habillée en quatrième vitesse, tout en essayant de contacter Aaron. Chose facile à cette heure-ci. Le plus difficile fut de réveiller mon père pour qu'il m'emmène d'urgence à l'aéroport de Phoenix. Conduire jusque là, seule, ne m'aurait pas dérangé, mais quelque chose me disait qu'il avait besoin de sa voiture pour se déplacer et la laisser là-bas aurait été un léger problème. Mon sac avait été fait en quatrième vitesse, mais tout était rentré et après un dernier regard vers la chambre de Bryton, j'avais couru jusqu'à la voiture. Pas le temps de manger, mais ce n'était pas comme si mon estomac noué me permettait d'avaler quoique ce soit. Je sentais le regard interrogatif de mon père, mais que pouvais-je bien lui dire ? La vérité était hors de question et lui mentir était quelque chose qu'il m'avait toujours été impossible de faire. 1H15 de trajet pour arriver enfin à Phoenix. Le prochain vol pour Los Angeles était à 11h. Un regard à ma montre me disait que j'avais le temps, mais l'horloge qui sonnait dans ma tête me criait que c'était beaucoup trop tard. C'était dans ces moments-là que j'aurais voulu avoir le pouvoir de téléportation, ou être la Torche pour voler. « Kensie ! Qu'est-ce qui se passe ? » J'avais prié pour qu'il ne pose pas la question, pour qu'il accepte mon silence. « Rien, ne t'inquiète pas. » Voyant qu'il allait rétorquer, j'avais secoué la tête pour l'empêcher de parler. « Je t'appelle dès que je peux, ok ? » Je ne pouvais pas penser que je ne pourrai peut-être pas l'appeler. Rien n'était sûr, c'était peut-être rien après tout, mais la conversation qu'Aaron, Sonny et moi avions eu avec Ed, plombait le semblant d'optimisme que je manifestais.

    Los Angeles – 19h00

    Positionnée à côté d'Aaron, je regardais et j'écoutais. La boule qui résidait dans mon ventre depuis le coup de fil d'Ed ne m'avait pas quitté de la journée, mais je m'étais forcée à manger. La grosse merde allait éclater et tenter d'empêcher les évènements sans énergie aurait été stupide. Si l'incendie de la forêt m'avait appris une chose, c'était bien que la stupidité pouvait être mortelle. Sans jamais arrêter d'écouter les paroles de Julian, j'observais. Les caméras tournaient, les journalistes notaient et tout le monde écoutait. La seule chose qui me rassurait un minimum était que les hackers de Genome faisaient tout leur possible pour empêcher que la transmission ne se fasse. Mon regard se posa sur l'homme qui se tenait sur l'estrade. Sale gueule, mais je ne pouvais pas nier son charisme. Je ne pus réprimer une grimace lorsqu'il tomba la chemise pour dévoiler un torse peu attrayant qui se recouvrait d'acier et je ne pus cacher la surprise qui me secoua lorsque l'acide atteint le corps de Julian. Un seul prénom résonnait dans mon esprit, même si ce n'était peut-être pas lui, quelque chose me disait qu'il était là. La panique régnait dans Central Park et j'entendis à peine le cri d'Aaron. Je sentis sa main m'empoigner cependant et je n'eus d'autre choix que de le suivre alors que nous nous laissions emporter par la foule. Nous nous rapprochions de l'estrade avec difficulté lorsqu'une voix m'arrêta. Santos avait bel et bien survécu et je ne savais pas si j'avais envie de pleurer ou de crier.

    Sous mes yeux, alors que j'ignorais royalement l'homme de première main de gueule de serpent, ce dernier s'empara d'une rousse. La première chose que je sentis fut un soulagement. Il ne s'agissait ni d'Elizabeth, ni de Maggie. La deuxième chose, fut de la colère. J'étais prête à dégainer mon briquet, mais ce n'était pas le moment. Trop de monde, trop dé dégâts possibles. Je devais me contrôler, je devais réfléchir avant d'agir. Tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler. Je devais empêcher Santos de foutre sa merde et s'il fallait le tuer pour ça, alors je n'hésiterais pas. Cette pensée me glaça le sang. C'était donc ça, que j'étais devenue ? Une meurtrière ? Carl n'était pas suffisant, il fallait que j'en tue un autre ? Les poings serrés, je laissais Aaron parler à ma place. Santos ne voulait pas de la rousse, il me voulait moi et il m'aurait, c'était une certitude. « Ne te débat pas ! dis-je à la rousse. C'était le meilleur moyen pour qu'elle se fasse brûler. Mon regard se posa sur Santos et un sourire étira mes lèvres lorsque je vis l'étendu des dégâts sur son visage. Du coin de l’œil, je vis Aaron pointer son arme en direction de Pedro, mais je ne fis rien pour l'en empêcher. L'heure de la négociation touchait à sa fin et bientôt, ce serait l'heure de tuer ou de se faire tuer. J'avais envie de vomir. Je me dégoûtais. Je devais chasser les pensées de Bryton, de Carl et de Sonny. « Lâche-la Santos, ou je finis ce que j'ai commencé la dernière fois. » Briquet en main, je ne lâchais pas tête de serpent du regard.

    Ce n'était pas du bluff, mais je ne le ferai pas immédiatement. Je devais attendre qu'il y ait moins de victimes potentielles au cas-où je perdrais le contrôle. Je devais attendre que la rousse se dégage de son emprise d'une manière ou d'une autre et si possible, sans se faire brûler. Je devais attendre, prendre mon mal en patience. Tout en sachant que Santos n'hésiterait pas à utiliser son pouvoir et l'autre aussi, s'il en avait un. Tout en sachant que l'affront d'Aaron additionné au mien les mettraient en rogne. Je ne pouvais plus que penser à mon père. Est-ce que j'aurai la possibilité de l'appeler après tout ça ? Cette question en suspend me serrait le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mar 11 Sep - 9:53

Nous étions le 30 décembre et je n’avais toujours pas récupéré ma fille. Il allait être temps de sortir la grosse artillerie, quitte à y laisser ma peau. Mais laisser une orpheline serait un coup du sort dur à encaisser. Enfin je ne serais plus là pour l’encaisser si c’était le cas, mais Charline n’avait rien demandé. Elle avait déjà perdu sa mère, elle n’allait pas en plus perdre son père. Par contre je pouvais bien ressortir avec quelques blessures. Après tout être videur dans cette boîte pourrave m’avait bien fait gagner cette belle cicatrice au bras.

D’ailleurs, je retournais travailler. Je savais où était le repère de ces bandits, mais j’avouai que sans mon équipe je me sentais un peu seul, voire beaucoup seul. J’étais un bon stratège… lorsque j’étais entourré.

Enfin, là n’était pas la quesiton, je devais aller au boulot, c’était tout de même ce qui me permettait de vivre pour le moment et d’être proche de Charline, même si elle ne le savait pas, et ça me rassurait quoi qu’il en soit. Comme tous les jours, je passais par Central Parc histoire de sentir un peu la nature. D’ailleurs les arbres et les forêts Canadiennes en général commençaient lourdement à me manquer. Mon air pur me manquait.

Il était 19h lorsque j’entendis pas mal de rumeur. Je captai alors une discussion entre deux mioches à la casquette de travers.

« Hey John t’as vu, ce Julian va révéler les mutants aux yeux du monde… »
Quoi ? Mais c’était qui cet abruti ? Était ce bien vrai. Je me rapprochai alors, et vis une estrade posée en plein milieu du parc, des milliers de gens étaient là. Enfin j’étais peut être un peu marseillais sur les bords, mais il y avait beaucoup de monde. Tiens d’ailleurs il fallait que je cherche l’origine de cette expression qu’un Français m’avait balancée à la figure quand je lui avais dit que ma voiture était plus rapide qu’une ferrari. Pour moi c’était ironique, pour lui j’étais marseillais.

Enfin, je vis ce Julian parler, puis tout s’accéléra. Un autre commença à… puis un autre à côté de moi hurla « ACIDE » puis il s’enfuit à toutes jambes. Je n’avais rien compris au film. Jusqu’à ce que…Vindiou le gars balançais carrément de l’acide de son corps ! Bah je préférais mon petit écureuil interne personnellement. Je risquais moins de faire du mal. Puis une nana se fit kidnappée et là plus personne ne pouvait bouger. Tout le monde courrait autour de nous. Nous étions cinq ou six. Peut être un ou deux de plus. J’étais focalisé sur cette fille qui était maintenue par l’homme à l’acide.

Il cherchait un moyen d’aider la rousse qui était prisonnière sans attirée l’attention sur els autres qui l’avaient pris frontalement et tout en paraissant innocent. C’était facile, il y avait tellement de monde qui se bousculait. Je fis alors un détour, histoire de me placer derrière et je me mis à courir avec la foule. Au passage je passai vraiment près du groupe et bousculai avec violence, c'est-à-dire avec un jeu de coudes fort sympathique, l’enfoiré qui menaçait une innocente.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mar 11 Sep - 9:53

Le membre 'Jackson Chase' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mar 11 Sep - 17:53

Lana paniquée, c'était rare, très rare. Quand elle l'avait appelé en lui intimant de rentrer rapidement à la maison, il n'avait pas cherché à discuter ou à tergiverser, trop conscient de cette note dans la voix de sa sœur qu'il devait être le seul à pouvoir déceler. Il s'était inquiété tout le long du trajet, avant qu'elle ne lui révèle ce qu'elle avait entendu, cette rumeur qu'elle avait surprise à propos de mutants qui désiraient révéler au monde leur existence. Et donc celle de Lana et Micah. Bien que ce dernier en soit toujours à se demander si son père ne s'était pas planté dans ses tests, tant aucune capacité spéciale ne semblait vouloir pointer le bout de son nez. Il avait cherché, en vain.

Résultats, la veille de la St Sylvestre, ils se retrouvaient tous les deux à Central Park. Suivant les rumeurs. Qu'il soit mutant ou pas ne l'intéressait pas plus que ça, ne le tracassait pas en cet instant, s'il était là, c'était pour Lana, qui avait besoin de sa présence, qui avait besoin de son soutien. Il avait pu compter sur elle quand il avait chancelé, il fallait que la réciproque soit possible et elle l'était. Il y avait plusieurs personnes de rassemblées là. Des curieux comme les deux étudiants ? Sans doute. Et peut-être d'autres groupuscules qui n'avaient aucun intérêt à ce que l'on parle.

Et cela se vérifia quand soudain, le type fut aspergé d'acide, sauf que cela ne lui fit ni chaud ni froid. Voilà, les mutants étaient en action et pas vraiment de faon pacifiste, c'était bien dommage. Lana semblait effarée par l'intervention du mutant, puis par cette démonstration de violence et ils décidèrent de filer, ne pas s'attarder, ne pas se retrouver coincés dans une émeute. Sauf que soudain, sa sœur lui échappa et quand il se retourna, il avisa avec horreur qu'elle était retenue prisonnière par le mutant qui balançait de l'acide. Il vit bien qu'elle désirait qu'il fuit, mais pour qui le prenait-elle ? Fuir ? Mais elle était dingue ! Pas alors qu'elle était entre les sales pattes de ce type ! Son coeur se serra violemment, sous l'effet de la peur pour elle et il se sentit comme... paralysé. On disait que la peur paralysait, mais ce n'était pas au sens propre normalement ! Son corps lui semblait de plomb, mais son cerveau, lui, continuait de fonctionner.

Merde, merde, merde, s'il avait un pouvoir, ce serait quand même bien qu'il se déclenche genre... MAINTENANT ! TOUT DE SUITE.

Mais non, en vain, rien ne se produisit. Un homme intervint alors, menaçant l'un des deux psychopathes, mais sans grand succès et une blonde fit de même. Apparemment, ils se connaissaient. Alors que venait faire Lana dans tout ça, hein ? La panique reflua, remplacée par la rage impuissante, la colère. Si jamais il arrivait quoique ce soit à Lana, il ne répondrait plus de rien. D'accord, il n'avait aucun pouvoir, il ne savait pas particulièrement se battre, sachant juste décrocher des coups de poings, lors des bagarres entre mecs. Et enfin, il se sentit comme libéré. Sérieusement, c'était quoi ce délire là ? Il regarda l'autre mutant, méfiant. De quels pouvoirs disposait-il ? Et le blonde et le brun, ils étaient mutants eux aussi ?

Et sans qu'il ne comprenne pourquoi, Lana se retrouva propulsée dans ses bras. Un mec, du genre bien costaud, bouscula tout ce petit monde, libérant Lana au passage et des jets d'acide également.

Spoiler:
 

Il accueillit la jeune femme dans ses bras, avant de la relâcher brutalement, trop conscient de cet acide qui rongeait tout. Il en prit une giclée sur le bras et la main, la brûlure ne tardant pas à se faire ressentir alors qu'il frottait sur sa veste en retenant un cri de douleur et de surprise. Il retira son manteau, avant d'aider Lana. Tant pis pour sa veste, elle était ruinée, mais autant faire en sorte que cela ne touche pas sa peau. Il ôta la veste de Lana, sans crier gare.

- Débarrasse-toi de ça, l'acide va tout bouffer.

La veste tomba au sol et il reprit sa sœur, dans ses bras, non sans reculer légèrement pour faire face aux mutants, alors que le brun et la blonde demeuraient là. Ainsi que le grand baraqué.

- Ça va ?

Oui, il avait eu peur pour elle, normal. Mais il restais sceptique concernant sa paralysie soudaine. Qu'est-ce qu'ils allaient faire avec les deux barjos maintenant ? Il avait envie de leur écraser le nez sur la face pour avoir osé la toucher. Et il avait mal sur le dessus de la main, là où les gouttelettes avaient touché la peau, la rougissant déjà.

Spoiler:
 

- Mais c'est qui ces types ?

Question lancée au vent. Il ne savait rien des deux agresseurs, ni des trois sauveurs, il avait l'impression d'être pris dans une situation qui lui échappait totalement.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mar 11 Sep - 17:53

Le membre 'Micah Anton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mer 12 Sep - 20:07

    Anya se demandait encore vaguement pourquoi, non de dieu, pourquoi elle avait décidé de repousser un rendez-vous à l’après-midi. Elle n’avait pas voulu sauter un cours, parce qu’elle voulait faire ça bien ; ses études, ses devoirs, son avenir, tout ça, c’était une chance inespérée, un moyen de se raccrocher à une vie normale. Une vie normale avec un corps normal, un job normal, des réunions normales. Pas des doigts qui lancent des éclairs, une formation de tueuse et des réunions où on vous expliquait que vous alliez devoir arrêter les mutants de revéler au reste du monde que vous et les autres autour vous étiez comme si ces squatteur d’usine désaffectée. C’était peut-être d’ailleurs mieux de le laisser faire. Ou pas. Elle n’en savait rien, sauf peut-être que rien ne changerait vraiment pour elle dans un cas comme dans l’autre.

    Maintenant, elle était là, seule. Elle s’était perdue dans ses pensées durant une seconde, et elle s’était séparé du groupe et noyé dans la foule. Elle se consola en se disant qu’elle n’avait jamais voyagé aussi loin de sa vie. Romanov l’avait peut-être emmenée pour qu’elle tue des gens si ça déraper trop, mais c’était quand même un voyage qui comprenait l’avion, le séjour et Central Park. La petite blonde regarda autour d’elle, et l’idée fugace qu’elle pouvait se mettre à courir dans n’importe quelle direction et disparaitre à l’angle d’une rue lui traversa l’esprit. Personne ne le saurait jamais. Elle retournerait dans la rue, libre au moins. Non, elle ne pouvait pas : elle avait toujours Esteban, et tant que cet idiot ne se réveillerait pas, elle ne l’abandonnerait pas. Elle n’eut pas le loisir de tergiverser très longtemps : celui qui l’avait indirectement amené ici venait de tirer sur sa chemise pour dévoiler une peau en fer. Sa première pensée fut scientifique, elle n’avait jamais vu ça et en tant que future infirmière se demandait s’il y avait moyen de percer sa peau. Sa deuxième pensée, que l’acide sur la peau, même en fer, devait vraiment faire mal.
    La pagaille, les cris, les hurlements que tout cela avait provoqué… Elle n’y fit pas attention, pas vraiment. Elle songea douloureusement qu’elle commençait à avoir l’habitude. Ses yeux cherchèrent la provenance du jet d’acide et elle se mit à marcher un peu au hasard, sans savoir si, une fois reperée, elle allait courir vers celle-ci ou l’inverse. Un grand blond qui lui planta ses doigts dans le bras l’empêcha de se décider. Elle le regarda de haut en bas. Le réponse juste à sa question était ‘un mutant a voulu révéler l’evolution d’un gène et les autres essayent de l’en empêcher. Ma boss et ses agents vont certainement bientôt arrivé pour nettoyer tout ça.’

      « Non, aucune. Ce type…Il s’est fait tiré dessus, j’crois. Pour l’empêcher de parler. »


    Elle avait parlé vite, ayant hâte de se débarrasser de lui, elle venait de repérer un manque d’agitation intéressant. Tout le monde était figé car tout le monde tenait en otage tout le monde. C’était l’un d’eux qui avait lancé le jet d’acide ; il fallait qu’elle se rapproche.
    Une fois à moins de deux mètres, et alors que le mouvement reprenait juste devant ses pieds, elle reconnu le brun juste en face d’elle qui braquait une arme sur un mexicain douteux, vraisemblablement celui qui lançait de l’acide.

      « Aaron ? » ne put-elle retenir au fond de sa gorge tellement elle était surprise.


    Non, en fait, en y réfléchissant, elle n’avait pas de quoi être surprise. C’était lui dirigé Genome, non ? Dans le fond, c’était assez logique. Mais elle ne put s’empêcher de le fixer pendant un moment avant de regarder les deux jeunes, dont un garçon à peine plus vieux qu’elle qui regardaient la scène avec effarement. Ils n’avaient aucune idée dans quoi ils venaient juste de s’embarquer.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mer 12 Sep - 21:18

Pedro réagit du tac-o-tac quand son boss et ami se prit un gros con dans la face. Il prit son arme et donna un grand coup de crosse sur le crâne en forme d'oeuf de pâques du gars. « Pauvre naze. » Santos laissa son grand copain s'occuper du minable pour commencer à frapper à sa façon : il empoigna cette fois la petite blonde qui semblait connaître son grand copain Aaron et pointa une arme version pauvres humains sur la tempe de la gosse. « Alors, Aaron, on fait quoi exactement de cette petite là ? Un visage fondu ou une balle dans la cervelle ? Je t'écoute. » Pedro revint à se moment là et il sourit à Kensie... Un sourire qui ne disait rien qui vaille... Santos leva sa main libre en souriant à son tour.


Oui - Le coup de crosse fait mal, Jackson est étourdi durant tout le tour, il va avoir besoin d'aide.
Non - Le coup ne fait que permettre à Pedro de venir s'en prendre à Kensie mais tout de même, sa tête tourne.


Informations RP Pedro fout un coup de crosse à Jackson. Santos empoigna Anastasia. Il a une main de libre, mais c'est sa main gauche : il lance de l'acide avec moins de précisions, il faut que chacun lance un dé afin de savoir si vous êtes touchés ou non. Un oui vous donne des éclaboussures, un non vous épargne. Pedro paralyse Kensie jusqu'à ce que quelqu'un stoppe son action avec un dé. Il est interdit de mettre K.O. ou de tuer un PNJ à ce stade de l'intrigue. Une attaque doit toujours être jouée au dé. N'oubliez pas que vos personnages ne sont pas invincibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mer 12 Sep - 21:18

Le membre 'The judgment' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Jeu 13 Sep - 12:29

Pourquoi ne pouvait-elle pas bouger ? Pourquoi ne pouvait-elle rien faire ? Suppliante, elle fixait Micah. Non pas qu’il la sauve, mais qu’il se sauve lui. Elle était assez coriace pour s’en sortir sans trop de bobo. Frankenstein ignora son insulte mais elle n’eut pas le temps de s’y attarder. Un homme entra en scène, dégainant un flingue. Lana ouvrit grand les mirettes. Bon sang ! Dans quoi les avait-elle entrainé ?! La panique faisait s’accélérer les battements de son cœur mais semblait paralyser ses membres. Elle ne pouvait même pas se débattre, elle ne comprenait même pas ce qu’elle faisait là. Tout ce qu’elle savait, c’était que son frère était en danger à cause d’elle et, qu’importe ce que l’on dira, elle avait une promesse a tenir.

Une jeune femme blonde fit son entrée en scène, estomaquée, Lana comprit que ces deux là étaient là pour l’homme qui la tenait. Une fois encore son cerveau ordonna à sa main de se dégager mais, encore une fois, pas un muscle ne lui obeït. Elle lâcha un grognement de frustration, de colère rentrée et puis…Tout s’emballa. Elle ne vit pas très bien l’homme qui bouscula soudainement son ravisseur tout ce qu’elle comprit et sentit, fut son poignet libéré, elle se jeta en avant comme un réflexe. Mais ses muscles un peu ankylosés ne répondirent pas tout de suite et elle s’effondra presque dans les bras de son frère qui la retint. Il s’agitait sans qu’elle ne comprenne vraiment pourquoi.

Spoiler:
 

« Oui…Non…Je sais pas. »

Gémit elle à son frère, l’écoutant , se délestant de sa veste. Mais la brûlure de l'acide avait déjà atteint son pull et elle le fit passer par dessus sa tête avec un petit cri de douleur. Mais cela n'était rien, rien comparé au poignet de Micah. Voir ces marques rouges s'étaler sur sa peau lui fit voir rouge. Littéralement rouge. On ne touchait pas son frère. On n'en avait pas le droit. Pas. Le. Droit. Son regard clair se posa subitement sur Santos, elle oublia les autres. Elle voulait qu'il meurt. Qu'il meurt réellement.


Spoiler:
 

Un vertige la saisit et, elle savait que la nausée n'était pas loin. Les jambes flageolantes, elle s'accrocha aux épaules de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Jeu 13 Sep - 12:29

Le membre 'Lana Stein-Anton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Jeu 13 Sep - 13:35

Kensie et moi formions une équipe. J'espérais qu'elle soit solide parce que là, nous étions franchement dans la mouise. Elle semblait aussi déterminée que moi et ça, c'était un bon point : elle allait mieux que lorsque je lui avais gentiment annoncé qu'elle prenait du galon en prenant un indic' sous son aile. Le temps qu'on essaie de s'entendre pour mettre un plan au point en toute improvisation, un malabar au crâne luisant se jeta sur Santos... Je lâchai un juron en comprenant tout ce que ça allait impliquer... La rousse fut libérée, elle était touchée, mais un gars s'inquiétait déjà pour elle... Et le temps que je réalise sa libération, Santos avait empoignée... Anya !

Il avait son arme braqué sur son crâne bon sang ! Je commençais à sentir mon rythme cardiaque s'accélérer dangereusement : j'étais en train de m'énerver et pas qu'un peu. Sauf que l'énervement faisait des étincelles avec ma capacité que je tentais toujours de garder bien éteinte. Mon arme toujours levée, je dus reculer bien vite pour ne pas recevoir une salve d'acide... Et je compris que Kensie ne pouvait pas bouger quand elle ne réagit pas à l'attaque de Santos...

    Dé #1
    Oui - Aaron est touché par l'acide, vire ta veste garçon, ça brûle déjà.
    Non - Aaron n'est pas touché.


« Sale... Kensie ! » Je n'avais heureusement pas été touché. Soudain, Santos sembla étouffer, son visage devint rouge, ses yeux sortirent de leurs orbites... L'effet ne dura pas longtemps et s'estompa petit à petit, juste assez pour que je puisse tirer Kensie par le bras pour l'entrainer hors de portée de ce type qui accompagnait Santos. Elle était comme collée au sol, tous ses muscles étaient crispés, elle n'avait pas l'air de vouloir bouger.

    Dé #2
    Oui - Aaron tire Kensie vers lui, le mouvement stoppe le pouvoir de Pedro sur elle.
    Non - Aaron tire Kensie qui est un poids mort, le mouvement réduit juste l'effet du pouvoir mais ça ne suffit pas, il faut que la blonde maîtrise sa peur pour s'en sortir.


Elle semblait se détendre, elle était libérée de son emprise. Mon regard se tourna instinctivement vers Anya qui était toujours entre les mains de Santos. « Lâche-la Santos ! Lâche-la ou je te bute sans hésiter ! » Je repartis dans sa direction pour reprendre le boulot que je n'avais pas voulu faire en août : détruire ce mec. La fille rousse près de moi vacilla et j'eus tout juste le temps de changer de trajectoire pour la rattraper, pile quand Santos reprit ses appuis. « Attention, ne reste pas ici. Partez ! » dis-je, m'adressant aussi à son pote. Et j'aperçus une tête connue... Une tête que je n'étais pas franchement bien content de voir. Travis... On avait cette sorte d'agacement mutuel, cette envie de se tuer du regard dès qu'on se croisait. Est-ce que ça avait un rapport avec Emy ? Avec Shannon peut-être ? Je ne savais pas ce que je lui avais fait exactement mais il m'insupportait au moins autant que ce que je pouvais lui taper sur les nerfs. Espérons qu'il choisisse intelligemment son camp s'il voulait rester parmi nous...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Jeu 13 Sep - 13:35

Le membre 'Aaron O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Sam 15 Sep - 20:31



Spoiler:
 

Elle ne savait pas. Tout venait dans la précipitation, dans une sorte de chaos improbable. Dylan regardait la scène avec les yeux ronds, sans vraiment savoir s’il devait prendre les jambes à son cou, ou prêter main forte. La jeune femme qu’il venait d’interpeller, se libéra pour se précipiter vers un groupe de mutants. Aaron … il était là, se tenait à quelques mètres de lui à peine. Ce mec prônait le respect mutuel entre mutant, il cherchait à mettre les gens en sécurité, à leur apprendre à contrôler leurs capacités, mais au final, Dylan le retrouvait toujours dans les situations les plus problématiques.

Il se retint de ne pas venir vers lui et mettre un bon poing dans sa figure. Ça ne servait à rien, visiblement, d’autres s’en chargeaient déjà. Soudain, l’un des gars attrapa la jeune blonde et d’un sourire malsain leva la main. Un jet d’acide en sorti, essayant de viser les personnes présentes. Dylan évita de justesse le liquide et parti en retrait du groupe. Il n’avait nullement besoin de se mêler à ça. Franchement, que ces gens s’entretue, il en avait rien à foutre. Après tout, personne ne pourrait le soupçonner d’être mutant. Il pouvait se considérer comme médium … On en voit partout !

Le jeune homme se glissa dans la pénombre, pestant sa curiosité qui l’avait poussée à venir jusqu’ici. A quoi rimait toute cette mascarade ? Et puis pourquoi fallait-il qu’il croise Aaron ? Ce pauvre mec qui lui avait volé son amour de toujours ? Sa belle et douce Emy … Qu’il aille au diable, qu’il crève, qu’on lui foute de l’acide en pleine gueule, au moins Los Angeles redeviendrait calme. On lui demandait de choisir son camp ? Très bien, jamais il ne soutiendrait Genome. Des intentions qui pouvaient se montrer louables, mais qui finalement s’avéraient totalement fausses, dirigées par un incompétent de premier ordre.

Il cracha au sol, et d’un œil noir, observa la scène plus en retrait, les bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Sam 15 Sep - 20:31

Le membre 'Dylan Travis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Kensie F. Lockwood

Sexy Naughty Bitchy Me

avatar

Messages : 3408

All about you
Your secret life:
Disponibilité: Réservations ouvertes

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 17 Sep - 15:47

    Mais qui était ce con ? Avais-je envie de crier. Sérieusement, qui sautait sur un mec qui tenait une meuf en otage ? Qui ? Même moi je n'étais pas assez conne pour le faire. C'était exactement le genre de situation qui demandait un facepalm. Levant les yeux au ciel, je me retenais de sortir tous les jurons que je connaissais. C'était vraiment le genre des mister muscles de frapper avant et réfléchir après. Il l'avait achetée où sa cervelle ? Il était temps de la remplacer et de demander un nouveau modèle. Surtout vu ce qu'en faisait malabar numéro 2.

    La rousse avait été libérée, mais à quel prix ? Un rapide coup d'oeil me confirma qu'elle, au moins, était intelligente, lorsque je la vis enlever son pull, aux côtés d'un gringalet à la coiffure douteuse. Déjà désintéressée, je reportais mon regard sur Santos qui venait de prendre une nouvelle victime. Blonde cette fois. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, il en profitait pour tendre sa main dans notre direction. Le souvenir de notre dernière rencontre me revint en mémoire et avant même que je ne puisse dire pickaboo, j'étais devenue une véritable statue. Qui aurait pu savoir qu'être paralysé par la peur était réellement possible ? Pas moi. Et le mauvais rêve se transforma en véritable cauchemar lorsque Santos attaqua. J'allais lui faire bouffer son acide à ce gros crevard et pour mieux finir le boulot, j'allais lui cramer sa gueule de serpent à moitié mort que personne ne voulait regarder. Avoir une tête aussi hideuse ne devrait pas être autorisé. Prenant une grande inspiration, je fermais les yeux et attendais l'impact de l'acide sur ma peau.

    lancer de dé:
     

    Pas deux secondes plus tard, je sentais l'acide ronger mon bras. Enflure. Salopard. Fils-de ... Il fallait que je respire et que j'évite de les insulter de vive voix, sous peine de subir pire. C'était plus facile à dire qu'à faire et lorsque je me mordis la lèvre pour la deuxième fois, je sentis Aaron me tirer vers lui. Je pouvais bouger à présent, mais ce n'était peut-être pas une bonne idée pour ces deux cons. « Putain de putain de putain de putain de merde ! » grognais-je sous ma barbe. « Je vais me les faire. Ils sont cuits, je te jure Aaron, ils sont cuits. » Et pour accompagner mes paroles, je sortais mon briquet de ma poche grâce à mon bras valide. L'autre était posé contre mon ventre et continuait de me brûler. Saignants, à point ou semelles, je m'en foutais, mais ils étaient sur le point d'avoir leurs culs barbecuter. Le briquet à présent dans ma main moins valide je l'écartais de mon t-shirt pour l'allumer et encore une fois, pas le temps de dire pickaboo qu'une boule de feu apparaissait dans le creux de ma main tout à faite disposée à la leur jeter à la gueule.

    lancer de dé:
     

    C'était l'heure de réfléchir maintenant. La jeter sur Santos revenait à la jeter sur la gamine blonde. Mauvaise idée. La jeter sur son lèche-cul, revenait à risquer qu'il l'évite et qu'elle touche quelqu'un dans la foule. Et c'est là que je me rendis compte que je faisais partie de ceux qui terrorisaient les humains lambdas. Et c'est là que je me rendis compte qu'en fait, j'en avais rien à foutre. Je savais que lorsque tout serait fini, je serai prise de remords, mais pour le moment, Santos et grosse brute avaient besoin d'être neutralisés. Agir maintenant, réfléchir après. Au final je faisais exactement la même chose que crâne d’œuf, tout à l'heure. « Tu choisis Santos, tu la lâches ou c'est ton chéri qui trinque. » Il y avait de grandes chances pour que gueule de serpent en ait absolument rien à foutre, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 17 Sep - 15:47

Le membre 'Kensie F. Lockwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 17 Sep - 20:14

Mon entreprise, fort peu intelligente, je dois l’avouer, fonctionna tout de même. Au prix d’un coup de cross et de quelques coups. Je fus d’abord sonné. Cet enfoiré de fils de p**** était réactif, mais en plus il avait à cœur d’avoir quelqu’un en otage ce n’était pas possible ! Ces deux types avaient l'air de faire partie d'une bande mexicaine au nom bien espagnol. Peut-être même qu'il en avait enfermé derrière les verrous. Quoi qu'il en soit, ces types, avaient aussi une capacité. D'ailleurs Jackson était surpris de voir combien de gens comme lui il pouvait y avoir. Jamais il n'avait été fermé à l'idée qu'il y ait d'autres mutants, pourquoi aurait-il été le seul, mais à ce point, dans une seule et unique ville?

Dé *1* :
Spoiler:
 

Bref ils se prenaient tous de l'acide. Du moins s'étaient pris, et moi en titubant après le coup de crosse j’avais réussi à y échapper, de peu, de très peu. J’avais envie d'asséner un coup si fort, que j’en assommerais ce sale type, mais je voyais qu'il avait à nouveau choppé une autre jeune femme et que les autres qui se prenaient pour Michelangelo et Leonardo des temps modernes, alors pourquoi risquer de me faire tuer dans un combat qui n’était pas le mien. L’autre type s’était mis en retrait et il me semblait, après coup que ce n’était pas plus mal. J’avais une petite fille à retrouver ce n’était pas le moment de mourir.

Pourtant mon instinct primaire de flic m’empêchait d’abandonner la partie. Mais comment faire pour ne pas provoquer une catastrophe. La nana pontait son arme sur le type qui était ami avec le kidnappeur, l’autre mec les menaçait aussi. Pendant que la jeune femme libérée et son ami se débarrassaient de leurs fringues touchées par l’acide. Les pauvres. J’ôtai d’ailleurs ma veste en cuir et la balança vers eux pour que la dite Lana puisse l’enfiler. Il faisait nuit à présent, presque du moins et le frais était aussi au rendez-vous.

Puis je décidai de me positionner derrière les deux loubards. J’avais toujours ma matraque de vigile, que je brandis avant de siffler. Me battre à mains nues ne me faisait vraiment aps peur, si c’était ce qu’il fallait.

« Et les amis, je croyais que j’étais qu’un pauvre salop, attaquez-vous aux bonnes personnes ! »

Je faisais peut être n’importe quoi mais si je pouvais donner une chance aux autres d’aider la jeune femme et d’attaquer, ce serait toujours ça de pris !

Dé *2*
Spoiler:
 

Mon idée avait fonctionné, maintenant restait à savoir si Michelangelo et Leonardo prendraient les choses en main de l'autre côté pour libérer la blonde et faire en sorte de mettre ces deux balafrés hors jeu. Enfin pour cette partie du plan je pourrais surement les aider. Même si leurs regards méprisants ne m'avaient donné qu'une envie, celle de me tailler loin d'ici et de les laisser dans leur merde.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Lun 17 Sep - 20:14

Le membre 'Jackson Chase' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   Mer 19 Sep - 10:17

Le pauvre type qui avait bousculé le ravisseur et permit de lâcher Lana se prit un coup de crosse qui aurait sans doute causé un trauma crânien à Micah mais ne fit que faire chanceler l’armoire à glace. Une demoiselle était arrivée quasiment en même temps, nommant le jeune type qui tenait le flingue Aaron. Mais tout le monde se connaissait ! Entre la blonde qui semblait avoir des liens avec le fameux Aaron qui pouvait bien braquer jeteur d’acide, s’il ne tirait pas, ça ne servait à rien et cela ne semblait pas impressionner vraiment le type et maintenant la demoiselle qui surgissait… Sans compter que la blonde et Aaron avaient des comptes à régler avec les deux mecs pas commodes qui s’en prenaient ainsi à l’aveuglette aux passants qui n’avaient rien demandé à personne et avaient juste eu le tort de se trouver là. Comme eux.

Il avait récupéré Lana, oui, mais cela ne semblait pas du tout être du goût de son ravisseur qui ne semblait pas pouvoir se passer de menacer une femme et s’en prit à la blonde puis se mit à balancer des jets d’acide sur toutes les personnes présentes, de façon assez imprécise, monsieur ne devait pas être gaucher. Il ne toucha pas grand monde, mais la blonde amie d’Aaron n’eut pas de chance.

Spoiler:
 

Il avait déjà la main qui le brûlait du premiet jet et heureusement, il évita le second. Lana et lui se retrouvaient sans veste, histoire d’éviter que l’acide ne ronge le vêtement jusqu’à la peau. Lana retira aussi son pull, le jet ayant été assez puissant pour traverser la veste et Micah jura de voir sa sœur dans cette tenue légère au vu de la saison. Il la garda contre lui, avant de lui demander si elle allait bien. Réponse évasive, avant qu’elle ne fixe celui qui l’avait agrippée. Il sentit Lana s’affaiblir, s’accrocher davantage à elle et comprit qu’elle utilisait son pouvoir sur le type, dont le visage changea de couleur alors qu’il se demandait ce qui lui arrivait. Il resserra son étreinte autour d’elle. Le dénommé Aaron en profita pour récupérer la fille blonde qui était son amie, mais l’autre fille était toujours entre les pattes du dénommé Santos. Sympa, ils commençaient à faire connaissance à lâcher leurs petits noms au hasard. Il félicita sa sœur qu'il savait à l'origine de cet étouffement, même s'il avait encore du mal à comprendre comment agissait son don.

- Bien joué.

Aaron menaça Santos, s’inquiétant de Lana qui vacillait au passage, avant de conseiller aux deux étudiants de filer d’ici. Micah ne remarqua un jeune homme blond que tardivement, en retrait, observant la scène sans intervenir, mais ayant été visé par l’acide lui aussi. Et là, la blonde libérée sortit un briquet et produisit une boule de feu, dans sa main, prête à la balancer… Micah en resta fasciné. Fasciné de voir ce genre de pouvoir se manifester devant lui. Le costaud qui avait permit de libérer Lana de façon fort peu subtile leur balança alors sa veste pour couvrir la jeune femme et Micah l’attrapa au vol, reconnaissant. La sienne était malheureusement morte et voir Lana et soutien gorge ne lui plaisait pas, aussi enveloppa-t-il les épaules de Lana dans la veste donnée.

Et puis ce fameux inconnu provoqua lui aussi les deux agresseurs. Pas peur le gars. Micah ne s’y serait pas frotté, mais à sa décharge, il n’avait pas du tout la même corpulence. Mais ce qui était incroyable, c’était que les deux types se fassent avoir et soient distraits. Le jeune homme n’hésita pas et récupéra sa veste au sol pour la lancer sur celui qui tenait encore la fille, histoire de l’aveugler et permettre ainsi à la demoiselle de s’échapper de sa poigne. Et peut-être à Aaron et Dracofeu d’attaquer simultanément pour couvrir la fuite de la petite blonde.

Spoiler:
 

La veste ne vola pas assez loin, peut-être que ce mouvement réussit à embrouiller le type et permette à la fille de se barrer, peut-être que les deux autres mutants qui les tenaient en joue allaient enfin mettre leurs menaces à exécution... Il était tenté de faire ce qu'Aaron lui avait ordonné...
Et puis merde, ça commençait à bien faire cette histoire. Cela ne le concernait pas, mais Micah n’était pas lâche et voir ces types se comporter ainsi le foutait en rogne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Int #3.3 ♦ La Grande Révélation ♦ Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: CENTRAL PARK-