..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Laborantins mutantisés... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Dim 26 Aoû - 17:14

12 novembre 2010 - 9 heures


Avec Genome, avec mes soucis personnels et tout ce qui allait avec, j'en avais négligé mes études... Et mon doctorat n'était pas aussi près de moi que ce que j'avais pu croire. Je devais me bouger un peu si je ne voulais pas me retrouver avec le statut d'étudiant toute ma vie. J'arrivais encore à venir donner les quelques TD qu'on m'avait imposés mais pour le reste, mes recherches n'avançaient pas et ça allait finir par devenir problématique, surtout le jour où mon directeur de thèse allait venir me demander de lui fournir mes idées, mes avancées, ma base quoi. Base qui se limitait à ce que j'avais fait les années précédentes.

Il était neuf heures, je n'avais pas dormi de la nuit, je ruminais encore ce qu'il s'était passé pour Halloween, ce que le nouveau big boss de Genetic nous avait fait mais surtout le silence de Holly... Et je me retrouvais dans un des laboratoires de la fac pour faire mes expériences. Je n'en avais rien à foutre et je me plantais dans tout. C'était la dixième fois que je refaisais le même test... Et la même erreur de débutant. De colère, je balançai mes tubes à essai ainsi que mes boîte de pétri à travers la pièce, me croyant seul. Je serrai les points en relisant mes notes. Je ne réussirais pas à faire quoi que ce soit aujourd'hui, c'était clair. Je pris donc mon mal en patience et me mis à nettoyer... C'était bien beau de tout casser, ça allait vite, ça soulageait mais après... C'était le nettoyage qui était plus long et surtout qui faisait regretter le geste dévastateur.

Une fois ma paillasse nettoyée, je réunis mes expériences qui me paraissaient à peu près potables et les rangeai au frais ou au chaud selon les résultats attendus. Je pris mes affaires mais je restai là. J'avais besoin de relire ce que j'avais fait jusqu'à présent, de vérifier que mes recherches n'étaient pas vaines... Mais comment croire en mes toutes petites recherches insignifiantes alors que, du côté de Genome, j'avais l'espoir de faire des trouvailles intéressantes ? Je ne pouvais pas travailler sur la mutation ici mais là-bas... Les laboratoires de Genome étaient mon chez moi, ma base. Je prenais plaisir à y travailler alors que la fac était devenue ma bête noire... Peut-être parce que l'UCLA était devenue le symbole de la mort d'Aby...

Je me levai et me dirigeai alors vers la sortie quand je vis que je n'étais pas seul. Ma petite scène de colère avait eu un témoin. Et merde. Je soufflai un « Désolé » quand je vis que le visage ne m'était pas inconnu... Comme quoi, Genome me suivait partout...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Dim 26 Aoû - 18:11

Ryan était au bout du rouleau. Il broyait du noir toute la journée et même la nuit. Il ne dormait plus et avait de beaux cernes. Il essayait par tous les moyens de trouver une porte de sortie à tous ses problèmes, mais aucune solution ne s’imposait à lui. Il songeait aussi de plus en plus à recontacter Anne, pour essayer de voir s’il pouvait apporter son aide à sa cause. Ca l’aiderait à se sentir utile dans un domaine au moins.

Pour le moment, une nouvelle journée commençait et Agathe l’attendait pour bosser sur leur nouvelles plantes. Il n’était absolument pas motivé. Mais il savait aussi qu’elle n’était pas présente au bureau aujourd’hui alors, il ferait acte de présence, et au lieu de se pencher sur ces magnifiques plantes tropicales, il continuerait ses lectures sur le génotype humain. Ça lui changerait les idées, pour sûres.

Ce fut donc avec « Introduction to modern genetics » que Ryan s’installa dans les labos de l’UCLA. C’était un lieu tranquille où il se sentait bien. Il y était dans sa bulle et personne ne pouvait vraiment l’en sortir tant qu’il était plongé dans ces odeurs de biologie. Il s’était donc installé, à l’aise en face de la porte. Il était caché par la moitié des instruments posés sur la paillasse ainsi que la pile de bouquins qu’il avait récupérés sur des sujets en tout genre, mais il voyait les gens rentrer aussi.

Il bouquinait depuis plus d’une demi-heure lorsqu’il entendit un jeune homme, non loin de lui jurer, ou du moins s’agaçait. Ryan n’y porta pas plus attention que cela, car ce n’était pas rare que quelqu’un s’énerve de ne pas trouver le bon résultat. D’habitude il proposait son aide, mais aujourd’hui ce n’était pas dans ses intentions. Il était quelque peu ermite. C’était un de ces jours où l’on broie du noir et où l’on a envie de rien. Juste de faire ce qui nous chante quand ça nous chante sans être dérangé.

Enfin, cette idée était fichue, puisque le gamin venait de passer devant lui en s’excusant. Enfin le gamin, il était plus jeune certes pourtant ce ne devait pas être au point de le qualifier de gamin. Surtout, ce qui frappa Ryan en plein c’était que son visage lui était familier. Où le biologiste avait-il vu ce joli minois ? On ne pouvait pas l’oublier. Après tout Ryan voyait beaucoup de monde à l’UCLA tous les jours, mais lui c’était autre chose qu’un étudiant. Il n’arrivait cependant pas à mettre la main sur les circonstances de leur précédente entrevue. Si entrevue il y avait eu… En tout cas, cette reconnaissance l’avait figé, et il ne pourrait plus échapper à la discussion.

« Blue Lake… » souffla alors le biologiste dans une lueur de compréhension.

Il l’avait vu au Blue Lake lorsqu’il y avait eu l’échange. Par contre, i ne se souvenait plus dans quel camp, ce qui pouvait être assez problématique. Surtout vu la manière dont il l’avait interpelé.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Dim 26 Aoû - 23:30

Les deux mots soufflés me firent l’effet d’une bombe. D’ordinaire, être dans les laboratoires de la fac me permettait d’échapper à ma nature et à Genome mais cette fois, c’en était fini. Juste deux mots et l’un de mes seuls refuges s’effondrait, glissait entre mes doigts sans que je ne puisse l’arrêter. Il me restait quoi désormais ? Ma maison et la rivière où Aby et moi nous rendions plus jeunes… Mais ces deux derniers cocons étaient reliés à son souvenir, souvenir qui m’était encore parfois trop douloureux. Deux mots et tout se mit en place dans ma tête. Blue Lake

Je posai réellement mon regard sur lui, le sondant, le scrutant. Je savais qu’il avait été là, je me souvenais de sa silhouette mais pas de ses actions ou pire… De son camp. Mais non, je ne m’étais pas battu contre lui, je l’aurais su de suite, je l’aurais senti sans même le voir. Et puis la lumière se fit là-haut, dans mon crâne : c’était lui qui avait aidé Shannon, qui s’était assuré que les dégâts corporels subis par ma chère cousine, la dernière personne qu’il me restait, soient moins graves. Un don de guérison, voilà, c’était bien ça. Je ne pouvais mettre de nom sur le visage mais je pouvais affirmer qu’il nous avait aidés.

Je mis alors tous mes dossiers sous un bras et lui tendis la main. « Aaron O’Hara. Vous avez soigné ma cousine ce soir-là. » Je regardai autour de moi. C’était déjà trop tard, si quelqu’un était là, tout avait été entendu. Mais d’après ce que je pouvais voir, il n’y avait que lui et moi. Lui dont je ne me souvenais pas du nom – je ne l’avais peut-être jamais su – et dont je ne savais pas comment il s’était retrouvé à se battre à nos côtés. Seulement, c’était un homme qui avait aidé Genome, mes camarades et surtout ma cousine.

Le voir là, évoquer cette dure nuit raviva le souvenir tragique et difficile à supporter. Nous avions perdu tant d’alliés mais surtout des amis ! Genome avait mis de longues semaines à s’en relever et encore aujourd’hui, les plaies n’avaient pas tout à fait cicatrisé. Et puis il y avait eu cette soirée d’Halloween qui avait été un véritable fiasco, de quoi détruire le peu que nous avions reconstruit… On aurait pu croire qu’être mutant suffirait à l’organisation cosmique mais non, il fallait qu’en plus d’avoir droit à cette malédiction, nous ayons en plus la chance d’avoir pour destin la destruction, le mal, la souffrance… J’étais fatigué de tout ça, j’avais besoin de vacances, de pauses et même durant mes breaks, je croisais des personnes comme ce scientifique qui me rappelaient ce que j’étais, qui m’aidaient à ne jamais oublier que ma mutation était mon fardeau.

Je ne savais pas si je devais l’interroger sur ce qu’il s’était passé pour lui après le Blue Lake. Je ne savais pas si je pouvais aborder le sujet de la mutation sans risquer d’être envoyé sur les roses. Je ne savais même pas qui il était après tout… Alors je choisis de rester comme ça, ma main tendue en attendant qu’il la serre… Ou m’envoie un signal clair en refusant cette poignée de main.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Lun 27 Aoû - 18:50

Il avait touché LE point sensible. Cela se voyait aisément au visage de jeune homme. Il semblait choqué. Comme si l’on venait de déterrer un mort sous ses yeux, un mort qu’il n’espérait plus voir. Ryan n’avait pas fait exprès, d’autant que le souvenir de cette journée lui était aussi douloureux. Mais surement pas autant qu’à lui. Car après tout, il ne connaissait personne des gens qui se battaient sur le champ de bataille alors. Enfin… à part Moïra, pauvre petite. Il espérait tant qu’elle s’en sorte.

Il observait son interlocuteur, enfin s’il le devenait, en espérant trouver dans son regard son identité. Ryan savait qu’il l’avait vu là-bas mais qui était-il ? Après tout, il se demandait même pourquoi il se prenait la tête puisqu’il ne connaissait personne à l’époque si ce n’est Anne puis par la suite Maggie et Wallas. Les autres il n’avait jamais mis de noms sur leurs visages. Alors il lui fallait attendre que le jeune homme qui était face à lui et qui le scrutait fasse le premier pas. Qui qu’il soit, il en saurait toujours plus que lui sur la question.

« Ryan McCallan… Shannon était donc votre cousine… Vous êtes donc de ceux pour qui je me suis embrigadé. Enchanté ».

Il avait serré sa main. Il se rappelait de Shannon. Pauvre jeune femme contusionnée dans tous les sens qu’il avait soignée. Il avait fait gagner un temps fou à Wallas et Maggie, mais il lui avait semblé être plus un boulet qu’une arme par la suite. Mais bon ce qui était fait était fait, il n’y avait plus rien pour changer le passé.

Ryan prit le temps de dévisager Aaron. Il avait déjà entendu ce prénom, pourtant son esprit était lent. Il ne voulait pas faire l’amalgame des informations et pourtant il savait, il connaissait cette personne d’une manière ou d’une autre. Pas en physique certes, mais au moins de nom. Il lui sourit, comme pour compatir de la situation quand la mémoire lui revint. Sa cousine l’avait eu au téléphone lorsqu’il était allé la voir avant qu’elle ne sorte des soins. Il la surveillait, prenait soin d’elle de peur qu’elle soit victime des représailles dues au nombre de pertes conséquentes lors de cette folle opération.

« Votre cousine va comment ? Personne ne lui en a trop voulu… c’était sa peur lorsque je l’ai vu la dernière fois… et vous, vous en êtes remis ? »

Le biologiste n’en n’avait pas envie mais c’était plus fort que lui, il s’inquiétait pour les gens qui avaient participé à cette tragédie. Quelque chose les liait à présent. Plus que cela, il savait que c’était pour cet homme qu’il s’était engagé auprès d’Anne. Il savait que c’était pour l’aider lui. Il pourrait peut être, alors, l’éclairer sur certains points. En retour, lui-même pourrait peut-être l’aider.

« Vous êtes biologiste ? » lui demanda-t-il alors avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Mar 28 Aoû - 12:29

Je soupirai doucement en déposant mes affaires sur un bout de paillasse libre pour ne pas déranger ce Ryan McCallan et pris place sur un tabouret à ses côtés. Je n'avais pas envie de me retrouver debout, tendu comme un arc comme lors de chaque entrevue qui concernait Genome. J'étais épuisé, j'avais besoin de relativiser tout ce qu'il s'était passé jusqu'à aujourd'hui et puisque j'allais être amené à discuter de sujets fâcheux - parce que je sentais bien que nous allions y venir - autant être bien installé.

« Shannon va bien. Elle a repris les cours et elle se sent mieux parmi les autres personnes ayant été sur les lieux... » Ma pauvre petite Shannon qui s'était retrouvée, comme moi, à avoir le sentiment de porter tout le poids des responsabilités sur ses frêles épaules. J'avais essayé de lui faire comprendre qu'elle n'y était pour rien, que c'était moi le fautif, moi l'avais entrainée dans une mission bien trop vite, mission qui s'était avérée être une guet-apens sordide et mesquin. Retrouver une vie sociale lui avait fait du bien mais elle se plaignait régulièrement d'être mise à l'écart : je ne voulais plus qu'elle s'investisse pour Genome. J'avais trop peur de la perdre, il ne me restait plus qu'elle au monde... « Je te remercie pour tout ce que tu as fait pour elle. Je ne sais même pas si j'ai eu l'occasion de le faire la dernière fois avec tout le bordel qui a suivi l'explosion... » En gros, j'avais légèrement perdu connaissance donc j'avais été incapable de faire quoi que ce soit...

« Effectivement, je suis biologiste. Je suis tombée dedans tout petit. » dis-je en souriant. J'avais toujours aimé la nature et ses mystères puis, en grandissant, c'était l'Homme qui m'avait fasciné. Sa complexité, son ADN, tout ça... « Je suis en plein dans ma thèse, j'ai validé des étapes, il m'en manque d'autres mais c'est surtout le temps qui me manque... » Parce que Genome le bouffait quasiment intégralement, mon temps, et c'était dur de tout concilier. « Vous êtes spécialisés dans quoi exactement ? » il n'avait pas l'air d'un étudiant. Peut-être était-il un chercher officiel du laboratoire ? La fac avait des partenariats partout et employait de nombreuses personnes quand les étudiants ne suffisaient pas à son goût. En tout cas, les installations étaient extrêmement bonnes ici et le matériel de pointe me poussait souvent à faire les expériences de Genome à la fac... En toute illégalité bien sûr.

Parler de biologie, ça me changeait un peu. En dehors de Genome, de Genome et encore de Genome, mes conversations étaient... limitées. Peut-être que finalement, j'allais pouvoir obtenir cette petite pause bien méritée... Ou pas. Trop rêver, ça n'était jamais bon surtout que le destin m'avait souvent montré à quel point il aimait se jouer de moi le saligaud.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Mar 28 Aoû - 19:42

Discuter... Aaron semblait agir de sorte qu’ils allaient se poser et discuter. Il n’était pas certain d’en avoir réellement l’envie, mais pourquoi pas après tout. Il pourrait peut-être en apprendre plus sur la cause qu’il avait défendue sans réellement la connaître, juste pour protéger une femme qu’il connaissait à peine. Pus encore il avait soigné la cousine de ce garçon, sans savoir qui elle était, sans savoir qu’on lui serait reconnaissant, réellement reconnaissant quelques moins plus tard encore. Ce fut donc tout naturellement qu’il demanda des nouvelles de Shannon. Il sourit face à ce positivisme.

« Je suis heureux de l’apprendre. Au moins parfois de mauvaises choses en amènent des positives. Ca nous donne une raison de continuer à avancer, n’est-ce pas ? »

On pouvait voir dans le regard d’Aaron à quel point il tenait à sa cousine, et cela lui faisait chaud au cœur. Il ne savait pas ce que cela faisait d’avoir quelqu’un à qui l’on tient autant. Bien sûr il avait sa famille adoptive mais il s’en détachait si facilement. C’en était frustrant. Et pourtant, il aurait tout fait pour eux. Si un jour sa petite sœur adoptive était en danger, il ferait tout pour l’aider. Mais actuellement, il n’avait personne de si proche à LA. Si, il mentait, il se mentait à lui-même. Mais c’est tellement plus simple, surtout lorsque l’on sait que l’on fait du mal à quelqu’un. Enfin…

« Non mais tu n’as pas besoin de me remercier, c’est normal. Je pouvais le faire, j’aurais été égoïste de rester là à regarder Maggie et Wallas s’acharner pendant des heures alors qu’en quelques secondes je pouvais arranger les choses. Je n’exigerai qu’un café pour la peine ! «

Et sur ses paroles, il se dirigea vers la cafetière qu’il avait ramenée. Parfois, lorsque l’on étudie la biologie, car oui même en tant que chercheur on continue d’apprendre, il lui fallait des litres de café pour rester réveiller et faire aboutir ses recherches à quelque chose.

« Du sucre ? » demanda-t-il distraitement à Aaron.

S’en suivit une question aussi tout à fait anodine. Une constatation en fait.

« Hum tu travailles trop à côté… Je serais toi je laisserai tout ce qui n’a pas trait à ta thèse quelques instants. Ca ne te ferait pas de mal. Délègues un peu… »

Ryan était sincère. Il se souvenait que cette période, celle où on passe des jours et des nuits à faire des recherches et certainement la phase la plus dure des études de biologie, mais aussi l’une des plus importantes.

« Je suis chercheur en biologie, spécialisé dans la flore. Mais je fais pas mal de recherches sur le génotype pendant mon temps libre. Plusieurs sujets me fascinent à vrai dire. Et toi ? Quel est ton domaine de prédilection ? »

La biologiste n’évoquait pas Genome délibérément, mais il se doutait que si Aaron était de cette organisation, il devait s’intéresser à la biologie humaine. Quoi qu’il en soit, il lui apporta le café qu’il déposa devant lui et s’assit de l’autre côté de la paillasse. Deux hommes qu’un destin bien sanglant avait réunis malgré eux pouvaient ils avoir une discussion qui allait dans tous les sens sauf celui qui les réunissait ?

« Ta thèse parle de quoi sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Jeu 30 Aoû - 10:26

J’acceptais avec plaisir le café qu’il me proposait : j’avais oublié d’en prendre ce matin et le manque de caféine était devenu… Gênant. Notamment parce que j’avais eu l’impression en bossant de sentir une odeur d’or noir partout autour de moi sans réussir à savoir d’où ça provenait. Hallucinations, hallucinations… « Oui, un s’il te plait. » Ou comment passer au tutoiement en un claquement de doigt sans s’en rendre compte. C’était mieux ainsi, je n’avais pas envie de chercher à me prendre la tête : j’avais face à moi un autre mutant biologiste avec qui j’allais pouvoir parler sans enrobage agaçant et inutile.

« Il y a certaines choses qu’on ne peut déléguer éternellement… » Surtout lorsqu’il s’agissait de mener Genome, de donner des directives, de s’assurer que tout allait bien, de dire qui devait faire quoi, de faire bonne figure. Déléguer devenait compliqué dans ce genre de situation. Je ne m’en plaignais pas, pas réellement en tout cas, j’avais juste besoin de me reposer un peu, de lâcher prise sans lâcher mes amis du même coup. « Mais quoi qu’il en soit, je vais devoir m’aménager du temps si je veux espérer pouvoir enfin obtenir ce titre de docteur. » Docteur en biologie, ça en jetait, non ? Mais à quoi cela me servirait-il concrètement si je devais me limiter à mes recherches dans les sous-sols de Genome, aidé de Dean ? Je devais arrêter avec ces petites questions : je savais que ça me servirait au moins de couverture. Je n’aurais qu’à faire de petites choses ici, qu’à continuer à donner quelques coups et puis pouf, tout serait facile. Ou presque.

« J’ai commencé par m’intéresser aux anomalies génétiques mais finalement, j’ai été happé par l’épigénétique. Je suis fasciné par les interactions entre l’Homme et son environnement et je trouve fantastique qu’un gène puisse s’exprimer différemment selon l’individu et son mode de vie. » Les yeux plein d’étoiles, je réussis à sortir de mon fantasme en souriant sincèrement, ma tasse de café entre les mains. « Il ne faut pas me lancer sur un tel sujet, je finis vite par me perdre et perdre mon interlocuteur. Tu dois connaître ça, non ? Ce n’est pas toujours évident de faire comprendre aux autres pourquoi on se bat pour faire avancer les choses, surtout quand la personne à qui on s’adresse ne comprend pas la moitié des termes de biologie élémentaire. » Je ris et me souvins avec mélancolie de la tête d’Abigaël à chaque fois que je lui avais parlé de biologie. Elle me manquait atrocement.

Se battre pour ses idées, ses idéaux, c’était ça Genome. Enfin, au début, ça l’avait été mais aujourd’hui, que pouvais-je en dire ? Que nous étions une bande d’éclopés de la vie, persuadés de pouvoir changer les choses mais c’était l’histoire de David contre Goliath… Et nous, nous n’avions que très peu de chances de nous en sortir. Vraiment très peu. Il restait encore des personnes comme Ryan McCallan pour croire en nous au point de venir nous aider mais parmi nos rangs, l’espoir n’était plus là. Nous ne savions plus si ce que nous faisions était utile ou non. J’en doutais moi-même tous les jours…

« Tu es chercheur ici ? C’est comment que ça se passe exactement ? » Quitte à finir dans ces locaux, autant savoir si ça me laisserait le temps de faire avancer Genome ou non…

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Sam 1 Sep - 9:35

Parler de tout et de rien est toujours quelque chose qui apaise. Lorsque l’on vit dans un monde de mutants, il faut savoir apprécier la moindre petite goutte de répit. D’autant qu’une simple discussion de biologistes pouvait tourner à la catastrophe et dériver sur des eaux boueuses d’une seconde à ‘l’autre. Pour le moment, ils en étaient au café et c’était très bien ainsi. D’ailleurs Ryan remarqua qu’Aaron pouvait détendre l’atmosphère à merveille rien qu’un instaurant le tutoiement. Chose qu’il n’aurait su faire. Mais suivre oui.

Enfin, la thèse, oui Aaron était dans sa thèse mais il semblait se laisser divertir par d’autres choses. Ryan mettait facilement un nom dessus : Genome. Mais il ne citerait pas et ne ferait pas d’allusions directes, comme s’il comprenait de quoi il parlait, il se doutait que le jeune homme avait besoin de souffler un peu.

« On ne peut déléguer éternellement, mais dans ton cas c’est juste le temps de ta thèse, qui je pense, est bien plus importante à cet instant précis ».

Ryan faire le papa poule ? Non jamais. Mais il savait que ce qui pouvait écarter du monde des mutants était important et surtout lorsqu’il s’agissait d’un diplôme qui lui donnerait un métier, une paye, des finances, de quoi vivre etc… Et il voyait bien qu’Aaron ne négligeait pas ce point, sinon il ne prendrait pas partie de faire le nécessaire.

Quant à Ryan il prit partit de repartir sur un sujet de discussion qui les happerait tous les deux. L’épi génétique, une science définie dans son sens moderne par le biologiste Waddington, était un domaine des plus fascinants. Sur ce point Aaron avait entièrement raison.

« Ah mais si tu fais de l’épigéniétique tu dois avoir une thèse bien intéressante… Quel est ton sujet ? » Ryan était lancé sur le sujet, les deux étaient morts, surtout s’ils étaient pareil… ah bah semblerait-il que oui. « Oh que oui je connais, mais j’ai l’avantage d’avoir Agathe pour parler de biologie. Bon sauf que nous deux sommes spécialisés dans les plantes pour la recherche pharmaceutique notamment. C’est aussi un sujet intéressant, on se rend vite compte que perdus dans une forêt nous aurions largement de quoi survivre et nous soigner.»

Ryan rit avec Aaron. Il comprenait bien ce qu’il lui disait. Il se rappelait les moues de certaines personnes avec qui il avait essayé de parler biologie. Bien que sa branche soit plus facile à comprendre niveau intérêt, les termes restaient quelque peu nébuleux pour les non-initiés. Seules Anne ou encore Maggie le comprenaient. D’ailleurs Il fallait toujours qu’il contacte Anne pour travailler sur la génétique.

« Oui je travaille ici depuis un moment déjà. C’est sympa, puis Agathe, ma patronne est une vraie mère poule, très compréhensive. Même si elle m’a obligé à être maître de stage. Après comment ça se passe, et bien tu as des horaires aménageables, tu peux aussi bosser de chez toi si tu as le nécessaire, mais c’est quand même mieux de venir ici, et pour la socialisation et pour le matériel. Pourquoi tu serais intéressé pour bosser ici ? Si tu veux je peux en parler à Agathe ? «

Et bien oui, cela ne lui coûtait rien après tout.

« D’autant que je ne sais pas si tu la connais, mais je pense que oui étant donné ton statut, mais Anne devrait venir m’aider à bosser sur la génétique. »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Sam 1 Sep - 14:23

Ce n'était pas ma thèse qui m'importait le plus : je pouvais aisément prendre mon temps et la faire en une ou deux années de plus, je pouvais trouver des tas de prétextes comme des résultants me poussant à aller plus loin par exemple. Le problème était que je ne pouvais négliger Genome pour mes études. Je n'avais pas eu besoin de le faire jusqu'à maintenant parce que les choses avaient été calmes au début et que mes études n'avaient pas été complexes... Mais depuis deux ans, tout se corsait des deux côtés et ça devenait... Compliqué. Je menais une double vie et j'en payais le prix.

Enfin, au moins, je prenais toujours plaisir à travailler sur ma thèse même si elle passait au second plan depuis un long moment. « J'ai dévié plusieurs fois de ma trajectoire mais apparemment, c'est tout à fait normal. » dis-je en souriant. Je me souvenais de mes débuts et des trente ou quarante sujets différents qui s'étaient très vite bousculés dans ma tête. Le choix avait été difficile jusqu'à ce que je tombe sur LE sujet intéressant. « Au départ j'ai eu envie de mêler science et psychologie en travaillant sur les enfants orchidées puis finalement, de fil en aiguille, je me suis intéressé aux effets de l'environnement sur un gène lié au caractère sociable de l'espèce. Je ne vais pas entrer dans les détails parce que même si c'est agréable de pouvoir employer des termes techniques sans passer pour un fou, ce serait tout de même chargé de détails inutiles. »

Mon sujet m'intéressait réellement. A Genome, je travaillais sur une autre thèse que je ne pouvais développer ici : les effets de l'environnement sur le gène de la capacité... C'était plus complexe et encore plus fascinant mais là je devais réellement mettre un frein à mes envies pour ne pas me perdre dans trop de recherches.

« Je ne recherche pas vraiment une place de chercheur comme celle-là, je pense que je vais me contenter de continuer à animer des TDs pour pouvoir me servir du labo. Mais je ne peux encore être sûr de moi c'est pour ça que je cherche à tâter un peu le terrain. » Je ne voulais pas être chercheur à temps plein, je voulais simplement pouvoir faire quelques recherches dans mon coin en échange de quelques cours. Peut-être que prof me plairait aussi : quelques heures par semaine et hop ! « Mais qui sait, peut-être qu'un jour je viendrai pour un poste ici... Les recherches personnelles sont possibles ou... Il faut faire ça discret ? » Je voulais bien évidemment parler des recherches pour Genome. J'essayais déjà de me servir quand je le pouvais du matériel de pointe du labo mais c'était dur de passer inaperçu. Si bosser ici permettait d"avoir plus de facilités dans le domaine, autant sauter le pas plus tard...

Genome, encore Genome, toujours Genome... Je pensais en priorité à l'organisation, je m'en rendais bien compte mais je n'y pouvais rien : c'était un peu le travail de ma vie, mon plus gros projet. C'était même toute ma vie, que je le veuille ou non...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Jeu 6 Sep - 17:17

En discutant de thèse avec Aaron, Ryan avait l’impression de rajeunir. Il se voyait lui aussi, dans une galère phénoménale en train de choisir son sujet. Tout était intéressant en biologie, chaque sujet méritait d’être approfondi. Alors lorsque l’on était curieux de tout, ou presque, il était bien difficile de choisir un sujet et de s’y tenir. C’est pourquoi il comprenait les difficultés de son comparse biologiste. Pourtant, il fallait aussi savoir être ferme avec soi même. Il faut savoir se donner des objectifs et les atteindre. Et surtout, se donner le moyen d’arriver au bout du chemin que l’on a choisi de parcourir.

« Je comprends ne t’inquiètes pas . Cependant j’aimerais bien la lire, ou du moins ce que tu as déjà rédigé si tu le veux bien. »

Après tout, Ryan était maître de stage et il avait pris goût à lire le travail des autres et à donner des conseils. Bien sûr il ne le faisait qu’avec ses élèves. Quand il ne disparaissaient pas du jour au lendemain bien sûr. Mais ici, le sujet d’Aaron l’intéressait vraiment. Surtout qu’il était lié à autre chose, de bien plus profond. Il le savait, peut être parce que lui aussi était un mutant et que lui aussi faisait des recherches en ce sens, sans pour autant savoir où chercher puisqu’il n’avait aucune données concrètes.

« Ai-je raison de supposer que tes recherches vont bien plus loin que la simple thèse ? »

Oui, Ryan entendait par là qu’il pensait qu’Aaron faisait le même type de recherches à Genome, mais basées sur la mutation. C’était tout à fait logique, c’était même une évidence en soi.
Au final ce type était plutôt sympa, et Ryan se prenait au jeu de la discussion innocente qui partait dans un sens puis dans l’autre, sans sous entendus particuliers. Il se rendait compte aussi qu’Aaron n’était pas si différent des jeunes hommes qu’il rencontrait ici, alors qu’il gérait Genome. Et il n’était pas du tout à l’image qu’il s’était faite de lui lorsque Shannon lui avait parlé de son cousin. Enfin, il remarquait que comme lui, ils ‘était pris au jeu de l’apprentissage et de la passation de connaissances.

« Je vois que toi aussi tu aimes transmettre tes connaissances. C’est une grande qualité je trouve…. Pour ce qui est des recherches personnelles c’est possible du moment que cela ne nuit pas à l’avancée de tes autres projets. Puis Agathe n’est pas toujours présente donc tu gères vraiment ton temps comme tu l’entends. Elle n’est pas femme a être derrière toi du moment que le boulot est fait. »

C’étai vrai, Ryan ne se prenait jamais la tête avec le boulot. Il se prenait plus le bec avec Agathe pour son côté mère poule qui le surprotégeait sans cesse. Il n’avait jamais compris pourquoi elle était comme cela, mais il ne cherchait plus de toute manière.

« Ce que je trouve enrichissant à bosser ici, c’est que l’on est pas mal en contact avec les étudiants, et il y en a toujours pour avoir de bonnes idées. Et je suis pour l’adage qui dit que deux cerveaux valent mieux qu’un. »

Il finit son café et s’en fit un second.

« D’ailleurs, si ça t’intéresse, nous espérons participer à un colloque public pour l’initiation à la biologie auprès de lycéens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Dim 9 Sep - 18:04

Et voilà.
J’étais venu pour avancer dans ma thèse et résultat, j’avais non seulement délaissé le boulot en très peu de temps mais en plus de ça, je prenais un café avec un autre biologiste pour parle de tout sauf de mon boulot. Mes bonnes résolutions concernant mon diplôme s’étaient un peu trop vite envolées et j’allais devoir trouver un autre moyen pour bosser sérieusement sur mon projet. M’enfermer dans un laboratoire en Antarctique peut-être ? Pas de possibilité de sortir, pas d’autres occupations qu’un bunker isolé du froid, pas de contact avec l’extérieur en dehors de communications à distance… J’allais peut-être devoir prendre cette idée au sérieux si je ne bougeais pas un peu plus.

Bien sûr que je lui ferais lire la thèse si c’était ce qu’il souhaitait : je n’étais encore qu’un étudiant qui avait besoin de l’avis de ses comparses expérimentés. C’était d’ailleurs franchement sympa de sa part de me le proposer… Et je déchantai d’un coup lorsqu’il aborda « mes » recherches… Voilà, nous y étions : Genome. Il savait qui j’étais, je ne savais que très peu de choses sur lui et je n’aimais pas cette équation déséquilibrée. J’hochai simplement la tête sans m’étendre plus. Heureusement, il ne demanda pas son reste et enchaina vite. Avait-il senti que le sujet était délicat ou n’avait-il simplement pas attendu plus de détails ?

Apparemment, bosser ici était plaisant. Peut-être que je pourrais m’y faire. Mais malheureusement, je ne réussissais pas à me projeter plus loin que ma thèse. J’avais appris à vivre au jour le jour à cause de toutes ces merdes qui avaient traversé ma route et dans lesquelles j’avais du sauter à pieds joints. Je ne réussissais pas à faire des plans d’avenir. Mes plans se contentaient d’englober la semaine à venir et ce que j’allais faire pour nourrir ma cousine. Fabuleux.

Et le temps que je tente de me faire une idée du boulot, il me faisait déjà une proposition. Il enchainait les sujets et me laissait tout juste le temps d’assimiler ses phrases. Bref, je passais de ma thèse à Genome pour arriver à… Une conférence pour lycéens. Et franchement, l’idée ma plaisait bien. Après tout, ça me changerait et me permettrait d’oublier un peu le côté mutant pour ne penser qu’à la biologie. « J’en suis. Enfin, l’idée me plait bien et si vous avez besoin de moi, je serai là. » Ce type buvait son café encore plus vite que moi. Ah non… Ma tasse était vide aussi. Je me fis le mien, prenant mes aises avec simplicité et naturel.

« On est censé leur raconter quoi à ces jeunes ? Leur montrer que la biologie c’est plus que ce qu’il voit en cours ? Ou leur parler vraiment de nos spécialités ? Désolé, je vais peut-être vite en besogne mais je dois t’avouer qu’une telle aventure me changerait de mon… quotidien. » Oublier les mutants pour une intervention plus… Normale.

J’avais bien fait de me lever pour travailler ma thèse même si ça avait été un échec cuisant du côté de ma motivation…



_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Dim 9 Sep - 19:08

Ryan avait oublié comme une discussion normale qui ne tournait pas autour des mutants, d’une capacité quelconque, ou même animée par l’animosité d’un autre était reposante et délectable ! Cela faisait un moment que cela ne lui était pas arrivé surtout avec un mutant. D’ailleurs lorsqu’il y pensait il avait l’impression de ne connaître que des mutants. Peut-être parce qu’au fond, Ryan n’était pas le plus sociable des gars.

Enfin, il se reprit un café et laissa Aaron faire de même. Ce jeune homme était à l’aise, et ça faisait plaisir à voir. Des gens qui se sentent comme chez eux en un rien de temps, c’était aussi un hôte qui mettait à l’aise. Ce qui avait toujours le don de l’étonner car il se savait distant et étrange ; Enfin la question n’était pas là, mais à la biologie. Ryan aurait bien aimé lire la thèse d’Aaron. Il pourrait lui dire ce qu’il en pense, et lui pourrait voir le point de vue du jeune homme sur un sujet qu’il n’avait pas encore bien développé.

Il ne s’était pas attardé sur l’histoire mutants car il n’en avait pas envie de son côté, et d’un autre il se disait que son interlocuteur n’avait pas forcément envie d’en parlait. Avec tous les derniers événements, plus on pouvait s’échapper de ce genre de discussion mieux on se portait. D’autant que le sujet pouvait bien vite nous rattraper sans en rajouter derrière. Non, alors au lieu de cela, il lui proposa, contre toute attente de participer à un colloque pour des lycéens. Il n’était pas sûr que l’idée lui plaise, mais après tout il animait des TDs c’était donc, que d’un côté il aimait partager son savoir et ses expériences.

Et l’idée plût à Aaron. Ryan lui sourit et écouta attentivement chacune de ses questions. On aurait dit un gamin à qui l’on offrait le jeu qui l’attendait depuis si longtemps. Face à un tel enthousiasme il était difficile de rester de marbre.

« Et bien le but est de donner l’envie à ces lycéens de faire de la biologie tout en les sensibilisant sur nos spécialités. L’avantage du colloque c’est qu’il dure toute la journée et que l’on peut leur faire faire des recherches, enfin faire un vrai cours, ou bien juste parler avec eux en entretien individuel ou bien en groupe. »

Ryan prit alors un gros classeur qui était à côté de lui. Il l’ouvrit face à Aaron. Dedans se trouvaient des fiches d’élèves et leurs questions.

« Le truc génial, c’est que le lycée a tout préparé. Ils ont demandés aux élèves intéressés de réfléchir à ce qu’ils voudraient savoir et ils ont tout réuni. Du coup on peut bosser sur notre intervention avant le colloque et s’adapter aux attentes. Par exemple, regarde celui-ci, voudrait savoir reconnaître les cellules qui composent notre sang… et lui voudrait apprendre à soigner les plantes… Enfin voilà tu vois, les questions sont basiques, mais je pense qu’on peut les aider, et nous ça peut nous aider pour notre langage vulgarisé au moins. »

Ryan poussa le classeur près d’Aaron, si jamais il voulait feuilleter un peu les fiches. Il se leva une nouvelle fois, pour se refaire un café. Il carburait décidemment trop au café, mais c’était bon. Sinon, il se contenta de récupérer une autre feuille.

« Tiens si ça t’intéresse vraiment, tu remplis cette fiche et tu me la redonnes, j’appellerai le lycée demain. »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Jeu 13 Sep - 14:51

Je lus quelques demandes d'élèves et des tas d'idées commencèrent à fuser dans ma tête. J'avais envie de leur dire tout ce que j'aurais aimé que mes vieux profs de middle et high school me disent. C'était ça qui manquait à l'enseignement des sciences : se mettre à la place des élèves, analyser la façon dont ils voyaient les choses pour leur apporter des explications personnalisées.

Je pris directement la fiche que me tendait Ryan. Je n'avais pas besoin d'hésiter : j'avais besoin de changement, de spontanéité et c'était grâce à ça que j'allais être servi. J'étais trop prévisible, je calculais trop tout ce qui m'entourait alors cette fois, place à l'inattendu. Bon, d'accord, je ne prenais pas vraiment de risques mais au moins, j'avais l'impression de faire un choix pour moi et moi seul. Et puis, advienne que pourra par la suite. Je griffonnai les réponses sans avoir à réfléchir : la motivation, ça venait tout seul, l'expérience je l'avais, les informations personnelles, facile. J'espérais vraiment que ça marche tout d'un coup, c'était comme un nouveau jouet qu'on me présentait et j'étais impatient de l'essayer. Bon, peut-être qu'après réflexion, je me rendrais compte que j'allais vite en besogne mais quoi qu'il en soit, j'étais motivé.

« J'espère franchement que ça va le faire. » dis-je à Ryan en lui rendant la feuille. « J'ai besoin de me retrouver un peu côté biologie et je pense vraiment qu'un truc comme ça peut me rappeler comme tout a commencé entre les sciences et moi. Surtout qu'au début, c'était pas gagné. » dis-je en souriant, me remémorant mes années lycées. J'avais été un sale gosse, du genre fils à papa, qui aimait un peu trop les filles, les fêtes et le sport. J'avais quand même des résultats satisfaisants mais je ne m'étais pas donné la peine de faire mieux. Pas avant que mes parents ne disparaissent en réalité. Aby avait été plus sage que moi, plus appliquée. Elle avait longtemps été mon repère d'ailleurs. Puis j'avais grandi et découvert ma voie. Mais sans elle et sans... « Ma prof de junior year était à tomber. Une déesse comme on en fait malheureusement trop rarement au lycée. J'étais - comme tous les mecs de ma promo - amoureux d'elle. Je me suis battu pour qu'elle me remarque et finalement, c'est mon envie de faire de la bio que j'ai remarqué. » Aaaah Madame Strawberry.

Je me souvenais de son odeur, de ses courbes, de son décolleté dans lequel je m'étais perdu si souvent que j'en avais même deviné la profondeur. « Et toi ? C'est venu comment la bio ? Evidence ? Hasard ? Un peu des deux ? Nos expériences peuvent servir à ces gosses je pense. » Sans une prof comme Strawberry, je n'aurais pas su. Mais en même temps, c'était son beau petit cul qui m'avait séduit, pas le contenu de ses cours... Et comme tous les profs n'étaient pas aussi bien roulés...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Mer 19 Sep - 21:02

Ryan ne put que sourire en voyant l’enthousiasme que nourrissait Aaron face à sa proposition pour aider des mômes de lycées. L’idée lui vint instantanément parce qu’il comprenait que son comparse avait tout autant besoin que lui de retourner aux sources. Cependant il ne s’attendait pas à une telle précipitation venant de lui. Il remplit le formulaire aussi vite qu’une fusée et la rendit aussi vite à Ryan. Le biologiste se rendit compte qu’il venait apparemment d’offrir un fruit défendu à Aaron.

Le faire ? Assurément, avec des gens motivés ça ne pouvait que le faire. Ryan se souvenait les quelques fois précédentes où il avait participé à ce genre de colloques. La plupart de ses camarades étaient là par obligation et au final l’ambiance avait été ce qu’on peut qualifier de pourave. Les élèves ne s’intéressaient pas et au final les intervenants parlaient dans le vide et n’avaient aucun échange. Avec des gens comme Aaron, les choses seraient complètement différentes. Et cela Ryan s’en assurait en prenant en charge une partie du recrutement. C’est donc avec satisfaction qu’il rangea le formulaire tout en écoutant l’histoire du jeune homme.
C’était assez marrant de s’imaginer le beau garçon qu’il était maintenant en train de mater le décolleté de la prof de biologie au lieu d’écouter son cours. Quoi que pour finalement s’être passionné pour la bio, c’était que d’un côté il avait écouté. Il voyait Aaron rêveur et perdu dans ses pensées c’est pourquoi il se moqua ouvertement de lui.

« Et alors les cellules qui composaient la poitrine de ta prof étaient toutes parfaites ? »
Ouais, bon c’était petit.

C’est alors que le jeune homme lui demanda d’où était venue son envie de faire de la biologie. Ryan réfléchit une longue minute. Il se rappela alors ces journées dans le parc, cette colombe qu’il avait soignée alors qu’il était tout petit. Il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait à l’époque, mais voir cet animal blessé dans ses mains lui avait donné envie d’étudier la nature, puis plus tard, voir des gens qui guérissaient rapidement lui donna envie de comprendre le corps humain, puis plus tard encore quelques voyages et la vision de spécimen de plantes hors du commun le dirigea vers la biologie végétale.

« Je dirais qu’inconsciemment c’est mon don, puis par la suite la découverte. Les voyages dans les pays exotiques m’ont rendu curieux. Puis par la suite en commençant à étudier la biologie des plantes j’ai lu quelques essais sur les autres domaines et je m’y suis intéressé, plus particulière à la biologie humaine puisqu’elle nous correspond et d’autant plus récemment avec ma découverte…si tu vois ce que je veux dire… »

Ryan observa sa montre et il se rendit compte qu’il avait bu beaucoup de café en très peu de temps. Il était temps de limiter les dégâts.

« Je vais peut-être me remettre au travail avant de tomber de sommeil ou de boire trop de café pour être concentré. Si jamais tu veux te joindre à mes recherches un jour tu es le bienvenu ! »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   Lun 24 Sep - 15:58

Je comprenais parfaitement l'influence de sa nature, de notre nature sur ses choix professionnels. Même si j'avais toujours aimé la biologie, c'était bien ce que j'étais qui avait fait que j'en était là aujourd'hui. J'avais eu ce besoin de savoir qui j'étais, de quoi j'étais fait exactement et comme on disait si bien, on n'était jamais mieux servi que par soi-même. « Les cellules de ma chère Mme Gallagher étaient tout simplement parfaites. » dis-je en souriant, me souvenant parfaitement de cette poitrine généreuse qui avait fait chavirer le coeur de tous les élèves attirés par le sexe féminin.

Merde, effectivement, j'étais là depuis longtemps - ma montre en était la preuve - et je le ralentissais dans son boulot. Je me levai, finis en vitesse ma seconde tasse de café et alla la rincer dans l'évier du labo qui servait d'évier à vaisselle. C'était ça, la vie de chercheur, une vie dans son labo, à vivre à travers tout ça. Je retournai vers lui et lui serrai la main. « J'espère sincèrement te revoir sous peu et dans des circonstances favorables si possible. » j'avais essayé de sourire en disant ça mais ça n'était tout simplement pas possible, pas possible du tout même. en gros, à vouloir faire une petite boutade, j'avais juste fait une grosse gaffe qui nous rappelait que nous nous connaissions à travers toute cette merde. Toutes ces circonstances qui faisaient se croiser au moins la moitié des mutants de la ville, à croire que nous étions des aimants grâce à ce putain de gène en plus.

« Tu peux vraiment compter sur moi pour ces interventions auprès des jeunes et... Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit lié à ce que nous sommes, contacte-moi sans hésiter. » Mon regard planté dans le sien l'assurait qu'il pouvait et devait le faire. Vraiment. Je pris enfin toutes mes affaires et sortis du labo en adressant un dernier regard à Ryan McCallan chercheur et mutant.

Je me sentais un peu plus léger après tout ça. Les événements d'Hallowen avaient encore enfoncé le couteau dans la plaie et là, cette rencontre m'avait rappelé que je n'étais pas qu'un jeune à la tête d'une organisation de petits rebelles inexpérimentés. J'étais aussi un étudiant plutôt doué, une personne qui avait une passion première et qui pouvait espérer encore des choses de la vie. J'avais le droit de me projeter, j'avais le droit de me trouver un vrai job. J'avais le droit de finir cette thèse que je laissais trainer - sûrement volontairement - depuis des mois. Merci Ryan McCallan.

Il était grand temps de trouver un équilibre entre Aaron le chef de Genome un peu à la ramasse et Aaron l'homme qui avait le droit de continuer à se construire... Malgré l'absence pesante d'Abigaël...


TERMINÉ

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Laborantins mutantisés... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laborantins mutantisés... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: RESEARCH DEPARTMENT-