..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Troubles [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Troubles [Terminé]   Dim 11 Avr - 19:38


Work Time _ where is my mind

L'heure des examens de fin de semestre approchait et j'étais encore et toujours en retard. Genome me prenait déjà tout mon temps libre et grignotait maintenant sur mes heures de révisions. Je ne dormais presque plus et j'allais en cours, comme un zombie. Le manque de sommeil commençait à me rendre légèrement agressif sur les bords. Oui, j'étais épuisé et je n'en pouvais plus mais je devais tenir. Beaucoup trop de travail m'attendait encore et il fallait que je m'y mette sérieusement, pendant que c'était le tour de garde d'Aby concernant Genome. Je partis donc de chez moi tôt le matin pour être sûr d'obtenir une place au département de recherche : en périodes de révisions, c'était assez dur voire quasiment impossible.
Il était environ sept heures trente lorsque j'arrivai à UCLA. Je me dirigeai vers le département de recherches sans croiser une seule tête connue : tant mieux, je n'étais pas d'humeur à discuter avec qui que ce soit. La salle était vide et calme, une odeur de détergent planait encore dans l'air. Je m'installai alors à une table tout au fond, espérant être tranquille lorsque les étudiants commenceraient à affluer dans les lieux. Il y avait de quoi faire toutes sortes d'expériences, de tests et autres essais "scientifiques". Ma thèse portait sur les mutations chez l'être humain et les conséquences sur son évolution. Autant dire que je portais ma thèse sur notre situation. J'avais toujours aimé la biologie et je m'étais passionné pour la génétique à la découverte de mon don. J'excellais même dans mon domaine. Même si ces derniers temps, j'étais un peu à la ramasse. Je commençai à préparer mes affaires pour étudier les effets de certains rayons sur les cellules germinales et somatiques. J'avais alors face à moi quatre boîtes à pétri : deux ayant été exposées aux rayons et deux autres ne l'ayant pas été. Je pris alors un microscope et je commençai à noter mes observations.
Je misais beaucoup sur mes recherches : pas tellement pour ma thèse et l'obtention de mon diplôme qui était déjà une évidence, mais plutôt sur ce que j'allais apprendre. En effet, ma thèse était quasiment terminée mais mes expériences n'étaient pas toutes en rapport avec elle : je profitais de l'équipement hors des moyens de Genome dont disposait l'université pour avancer dans les découvertes scientifiques de l'organisation. Il fallait à tout prix qu'on avance et qu'on trouve des résultats probants avant Genetic. Il le fallait.
Je stoppai mes observations et pris ma tête entre mes mains. Ces résultats-là ne donnaient pas grand chose. J'avais encore suivi une mauvaise piste. Ce n'était pas la première fois mais la pression et la fatigue en plus, cela faisait trop. Et puis j'avais trop de choses en tête. Trop de problème. J'avais du mal à accepter que je n'étais qu'un homme et qu'il me fallait parfois faire attention au surmenage. J'allais reprendre une autre expérience lorsque j'entendis la porte de la salle s'ouvrir. Je levai les yeux pour voir qui allait troubler ma concentration et je compris que le boulot serait une épreuve tournant désormais vers l'impossible...


_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Ven 16 Avr - 16:01


Les examens approchaient à grand pas et cette fois-ci je m’y étais prise bien à l’avance. Après les cours, j’avais un rendez-vous quotidien avec le département de recherche de l’Université. Durant le semestre, j’avais pris énormément de retard pour des raisons que je préfère taire et de ce fait, il fallait que je bosse énormément pour mes examens. Je dois dire que je ne m’en sortais pas trop mal pour le moment, bien que mes pensées ne fussent pas vraiment dirigées à cent pour cent sur mes études. Je ne comprenais toujours pas ce qui m’était arrivé quelques semaines auparavant. Depuis mon retour, chacune de mes nuits est agité par ce même cauchemar. Qu’avais-je donc fait pour mériter une telle chose ? Je vivais ma petite vie tranquillement et il avait fallu que ce phénomène me tombe dessus.

Quoi qu’il en soit, ce matin je m’étais levée de bonne heure, j’avais rendez-vous avec une amie au département de recherche afin de bosser un peu sur un projet commun. J’avais dans l’intention d’arriver un peu plus tôt afin d’effectuer quelques recherches personnelles. Il devait être environ huit heures lorsque je traversais les couloirs de l’université. Ce n’était pas vraiment la meilleure heure pour se déplacer tranquillement dans les bâtiments, mais c’était exactement ce qu’il me fallait. J’angoissais à l’idée de me retrouver seule, mais aussi tôt soit il, je savais pertinemment que des étudiants avaient déjà pris place dans la salle de recherche.

Après une petite dizaine de minutes, j’arrivais enfin devant la porte du dit département. Je la poussais. Il y avait déjà pas mal d’étudiants déjà plongé dans leurs recherches. Je lançai un petit coup d’œil circulaire à la pièce, il n’y avait plus qu’une place de libre. Sans plus attendre, je me dirigeai vers la place. Ce n’est qu’en redressant la tête que je m’aperçus que la dire place se trouvait juste à côté d’un jeune homme que je connaissais assez bien, Aaron O’Hara. Il m’avait vu, je ne pouvais donc plus faire demi-tour, il aurait été bien trop heureux de me voir « prendre la fuite » devant lui. Je m’étais donc stoppé une fraction de seconde et je m’étais remise en route, le regard planté sur le jeune homme avec un petit sourire en coin de dessiné sur mes lèvres. Je m’installai rapidement à la place libre et posa une nouvelle fois le jeune homme, toujours avec ce même sourire joueur sur mes lèvres.
    HOLLY« Alors O’Hara, on joue au petit scientifique ? Tu commences tôt… »
Ce n’était pas forcément une phrase très sympathique, j’aurais pu simplement l’ignorer et me mettre à mes recherches, mais ça avait été plus fort que moi. A peine avais-je prononcé ces quelques mots que je détournai mon regard pour sortir mes affaires de mon sac.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Mar 20 Avr - 20:12

Voilà, ma tranquillité venait de prendre fin en quelques secondes, juste le temps qu'il avait fallu pour que Donovan entre ici et me rappelle combien elle me tapait sur les nerfs. Elle m'avait vu et avait tout de même décidé de venir s'installer à la seule place qui restait, celle qui se trouvait à côté de moi. C'était bien ma veine. Je baissai les yeux vers mes recherches, tentant de rester concentrer sur elles mais je savais que ça allait être impossible. Pourquoi fallait-il que cette fille débarque à chaque fois que j'avais besoin de calme ? Non, en fait, ce n'était pas réellement la question que je devais me poser : pourquoi fallait-il qu'elle me fasse un tel effet ? Ah, c'était si emmerdant comme effet d'ailleurs...

« Alors O’Hara, on joue au petit scientifique ? Tu commences tôt… »

Et vlan ! Voilà, elle avait en plus décidé d'attaquer direct. Je soupirai un grand coup, plus pour évacuer mon trop plein de pensées négatives plutôt que pour exprimer mon agacement, puis je levai les yeux vers elle. Erreur. Les seules pensées qui me vinrent à l'esprit tournèrent autour de l'image hypnotisante qu'elle renvoyait : et oui, c'était là tout le drame, elle était sublime. Ses longs cheveux blonds encadraient un visage angélique mais qui laissait transparaître cette malice qui m'irritait autant qu'elle me plaisait. Et merde, ça recommençait : cette fille me tapait sur le système mais je ne pouvais m'empêcher de constater qu'en plus de cela elle avait un charme fou. Le problème venait sûrement de là : j'aimais les filles qui avaient de la personnalité et un fort caractère et Donovan en avait à revendre. Et puis, sa façon de m'envoyer bouler m'énervait à un point tel que parfois, elle occupait mes pensées. Ce n'était pas un sentiment affectif, loin de là, c'était une sorte d'attirance plus physique, animale, quelque chose qui faisait que nous étions faits pour nous affronter. Enfin, au final, moins je la voyais, mieux je me portais. Tentant de rester calme, je préférai répondre de façon calme, sans chercher à continuer la conversation mais tout ce qui me vint à l'esprit ne ferait sans doute qu'attiser le brasier.

« Tu sais Donovan, si je commence si tôt, c'est dans l'espoir de ne pas croiser les emmerdeuses dans ton genre. »

Horriblement bête mais terriblement agréable et grisant : je n'y pouvais rien, ça m'avait tellement chatouillé le bout de la langue que ça avait dû sortir pour la prospérité générale. Bon d'accord, surtout pour mon petit plaisir personnel, mais le sourire qui commençait à s'afficher sur mes lèvres malgré moi témoignait de cette petite victoire qui me mettait un peu de baume au coeur. Je venais de poser un pied sur un terrain miné mais j'avais besoin de distraction et je savais que j'allais être servi. Et puis, au point où j'en étais, mes résultats n'étaient pas satisfaisant et tout était à refaire. Au pire, j'allais pouvoir me pencher dessus à Genome, pendant mon prochain tour de garde. Je lui fis un grand sourire, ce sourire qui me permettait de faire fondre n'importe quelle fille mais qui, je le savais, ne ferait que faire naître une certaine exaspération chez elle. Bien fait, elle avait commencé et j'allais m'en donner à coeur joie si elle décidait de revenir sur le ring. il existait des plaisirs simples dans la vie et celui-ci en faisait partie pour moi.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Dim 25 Avr - 14:58

Bien entendu j’aurais pu faire demi-tour ou tenter de prendre une autre place lorsque j’avais vu le jeune homme, mais je n’avais pas su faire autrement. Tout comme j’aurais pu simplement m’installer, me taire et me plonger dans mes recherches lorsque j’étais arrivée à hauteur de la table, mais une fois de plus ça avait été plus fort que moi, j’ai du ouvrir la bouche. Habituellement je ne suis pas de nature à embêter mon monde, je laisse les gens tranquille et vivre leur vie, mais avec O’Hara, tout était différent. Lorsque je suis en sa présence, je n’arrive pas à me contrôler, je lui lance des petites répliques piquantes. Après l’avoir donc saluer, je m’installais tranquillement, sortant tout ce dont j’avais besoin de mon sac. Un petit sourire en coin s’était dessiné sur le coin de mes lèvres lorsque je l’avais entendu soupirer ; but atteint ! Ou pas. Je sentais son regard poser sur moi, il devait certainement chercher quelque chose à me répliquer, je le laissais faire, jusqu’au bout d’une trentaine de secondes. Je finis par redresser la tête, prête à lancer une petite vanne, mais lorsque mon regard croisa le sien j’en restai bouché bée. C’est simple, depuis ces quelques mois où l’on passe notre temps à s’envoyer balader je pense que je n’ai jamais croisé son regard. Un regard sombre et mystérieux, quelque chose d’incroyablement attirant et irrésistible. Mais que se passait-il ?
    AARON - « Tu sais Donovan, si je commence si tôt, c'est dans l'espoir de ne pas croiser les emmerdeuses dans ton genre. »
Je redescendis immédiatement sur terre, surprise de m’être laissée emportée de la sorte. Il s’agissait de O’Hara, comment ces pensées avaient-elles pu traverser mon esprit ? Je secouai la tête. Moi une emmerdeuse ? Eh encore, tu n’as rien vu. Je ne pu d’ailleurs m’empêcher de rire.
    HOLLY – « Tu ne penses pas si bien dire, je pense même être la pire, tu n’es pas au bout de tes peines. »
D’un autre côté rien ne le retenait ici, il pouvait très bien récupérer toutes ses affaires et partir, mais non, il semblait bien installé et n’avait pas l’intention de partir. En même temps il était arrivé en premier... C’est pas possible... Ces pensées me faisaient littéralement honte, on agit comme deux gamins. Après tout, si je le déteste tant que ça, autant ne pas chercher et le laisser tranquille dans son coin, après tout il ne m’a rien fait. Mais il m’agace et je me sens obliger de le lui faire savoir.

Mon attention était toujours portée sur le jeune homme qui affichait à présent un sourire des plus charmeurs. J’avoue qu’il n’aurait pas été lui, j’aurais fondue comme glace au soleil, mais le seul résultat qu’il obtenu fut un genre de grimace de dégoût. Avant de me mettre pour de bon je répliquai exaspérée :
    HOLLY – « Non mais sincèrement, tu te crois si irrésistible que ça ? T’en a emmener combien dans ton lit avec ce sourire ? »


HJ: Désolée, c'est vraiment pas super, mais je suis un peu à court d'inspi en ce moment, mais je me rattraperais pour la suite, promis =)
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Dim 25 Avr - 19:58

« Tu ne penses pas si bien dire, je pense même être la pire, tu n’es pas au bout de tes peines. »

Et voilà, j'avais réussi à la faire tiquer un peu. Peut-être même plus que ce que je croyais. Un vrai régal. Pourquoi fallait-il que ce soit ce genre de chose que je préférais ? Autrement dit, les relations piquantes et compliquées ? Enfin, c'était seulement avec elle que c'était comme ça. Elle me tapait vraiment sur le système mais ça ne m'empêchait pas d'en redemander en entrant directement dans son jeu. Je vis assez facilement que mon attitude la mettais dans un état d'agacement qui me faisait prendre mon pied. Une petite pause divertissante dans ces révisions interminables...

« Non mais sincèrement, tu te crois si irrésistible que ça ? T’en a emmener combien dans ton lit avec ce sourire ? »

Et vlan, voilà comment elle marquait un nouveau point. Mais je savais que la partie serait serrée car je n'étais pas en reste de mon côté. Oui, le divertissement serait sans aucun doute à la hauteur. Je n'étais pas au bout de mes surprises mais elle non plus. Au fond, pourquoi me plaisais-je à jouer à ce petit jeu immature ? Que cachait se comportement ? J'essayais d'oublier la réponse : quelque part, cette fille m'attirait. J'en était légèrement conscient mais je préférais me voiler la face. Son côté miss je suis l'emmerdeuse la plus emmerdante du monde m'emmerdait justement mais me plaisait aussi : j'étais un peu schizophrène sans doute. Ou même masochiste. Ah, la jeunesse !

« Oh tu sais, mon lit, je n'y dors pas souvent en ce moment. En même temps, dormir quand on est pas seul, où se trouve l'intérêt ? Sache que ce n'est pas ce sourire qui m'aide le plus, en tout cas, te voir dans mon lit n'aurait pas l'effet positif qu'il me faut pour être diverti... »

Je venais de frapper un peu trop fort : j'avais été à la limite du type odieux mais puisque c'était déjà ce qu'elle pensait de moi, je n'en avais rien à foutre. Quoique, si elle prenait la mouche et décidait de ne plus m'adresser la parole, je me sentirais bien ennuyé de perdre une distraction aussi fascinante que la sienne. Oui, elle me fascinait. Je me surpris à contempler les coins de sa bouche se contracter face à mes paroles : agacement, quand tu nous tiens ! Mais ce n'était pas tellement l'effet que j'avais sur elle qui me troublait : c'était plutôt le fait que je trouve sa bouche attirante d'un coup. Ses lèvres si pleines mais aussi capable de s'ouvrir pour me lancer les pires phrases... Mais à quoi pensai-je ? Elle, Donovan, et moi ? Terriblement effrayant ! Mais aussi incroyablement tentant. Je devais avouer que cette jeune femme me tentait. C'était totalement contre ma volonté, contre mon esprit mais quelque chose en moi la trouver attractive. Irrésistiblement attractive.


_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Dim 25 Avr - 20:59

Je devais plonger dans mon travail immédiatement, sinon j’allais finir par craquer. Ce type m’énervait au plus haut point, mais je refusais de le faire paraître, il était hors de question pour moi de faire voir mon agacement. Cependant j’adorais cet agacement et ce jeu puéril que j’avais avec O’hara. Au plus loin je me trouvais de lui au mieux j’étais, mais je savais pertinemment que si je n’avais pas droit à cette rencontrer une fois de temps en temps je m’ennuierais éperdument, il était ma distraction, et bien qu’il agaçait énormément, il me distrayait tout autant.
    AARON - « Oh tu sais, mon lit, je n'y dors pas souvent en ce moment. En même temps, dormir quand on est pas seul, où se trouve l'intérêt ? Sache que ce n'est pas ce sourire qui m'aide le plus, en tout cas, te voir dans mon lit n'aurait pas l'effet positif qu'il me faut pour être diverti... »
Là il avait fait fort. Bon d’accord, me retrouver dans son lit n’aurait pas non plus été une partie de plaisir, mais moi au moins j’avais la décence de ne pas le faire savoir. Je savais que c’était un type odieux, mais à ce point là... Cependant il ne fallait pas que je laisse paraître qu’il avait réussit à me blesser, il aurait été bien trop heureux. Je tentais de rester concentrée tant bien que mal sur mon travail qui ne ressemblait à rien. Il avait réussit à me mettre hors de moi. Sur ce point là je ne pouvais plus attaquer, mais tant pis, je redressai la tête, toute rage ayant disparu laissant place à un air dé malice, de défi. Je me penchai vers lui.
    HOLLY – « Tu paris ? J’arrive à te faire monter au septième ciel en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! »
D’accord c’était de la vantardise, c’était complètement ridicule, mais mon égo en avait pris un sacré coup. La simple idée de me retrouver dans le même lit que lui me dégoutait. Ce n’était pas très intelligent, mais c’était la seule chose que j’avais trouvé à dire. Je me sentais complètement ridicule, enfin peut-être avais-je réussit à le surprendre un peu ? Préférant ne pas me prendre une nouvelle claque, j’affichais un nouveau petit sourire en coin avant de feuilleter activement le bouquin que je tentais de lire depuis tout à l’heure. Je tournais les pages sans les voir. J’éprouvais une terrible envie de me retourner, de lui faire face et de l’embrasser. Je me surprenais moi-même, mais c’était une envie impulsive, je devais certainement être maso, sa façon de m’envoyer balader m’attirait incroyablement. De plus je sentais toujours son regard pesant sur moi. Mais qu’est ce qu’il voulait à la fin ?

Au bout de quelques secondes, je finis par claquer le livre que j’avais en main et décida de lui faire face une nouvelle fois. Il me regardait toujours avec son petit sourire, je soupirai d’agacement.
    HOLLY – « Bon c’est bon t’as gagné ! T’arrête de me regarder comme ça maintenant ? »
D’accord c’était moi qui avait commencer, mais je ne savais plus quoi lui envoyer pour clouer son bec, alors j’avais préférer baisser les armes avant de m’énerver et ne plus réussir à me contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Sam 1 Mai - 13:11

« Tu paris ? J’arrive à te faire monter au septième ciel en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! »

Apparemment, elle n'avait pas pris ma remarque du mauvais côté. Enfin, presque... En tout cas, son attaque me laissait à la fois satisfait et curieux : en serait-elle réellement capable ? Non mais à quoi pensais-je ? Et merde, voilà que je déraillais. Je devais avoir de la fièvre ou alors le soleil filtrant à travers les stores baissés de la salle me tapait sur la tête ! Enfin, sa réplique me donnait une occasion de cogiter un peu sur sa façon de fonctionner : j'avais bien vu que ma remarque avait fait mouche mais sa réponse était assez étrange en vue de sa réaction première. Elle semblait avoir décidé de jouer à un jeu dont elle pensait mener la partie. Elle se gourait la petite. J'étais un adversaire de taille !

Elle s'était à nouveau tournée vers ses travaux, me laissant là, sur ma chaise, tourné vers elle. Un sourire satisfait restait imprimé sur mon visage. Pourquoi ? Tout simplement parce que je venais de comprendre une chose : elle était prête à jouer le jeu avec moi. C'était plus une impression mais une impression qui tourner à la certitude. Je venais de sentir qu'elle était comme moi : elle avait besoin d'un adversaire à sa taille dans cette université où beaucoup semblaient plus préoccupés par leur petite personne que par la vraie vie. Je voyais qu'elle était du genre à mordre la vie à pleines dents, même à mordre tout court d'ailleurs. En tout cas, elle voulait me mordre et me le faisait sentir ! Je l'exaspérais autant qu'elle m'exaspérait. C'était véritablement exquis. Alors que je continuais à l'observer, elle se retourna vers moi d'un coup et se pencha vers mon oreille :

« Bon c’est bon t’as gagné ! T’arrête de me regarder comme ça maintenant ? »

Je ne m'attendais pas à ça et je fus surpris par ce à quoi je fis attention : la douceur suave de sa voix, pleine de sensualité et d'intonations équivoques, l'odeur envoûtante de sa peau claire et désirable, le mouvement de ses lèvres, ... Que m'arrivait-il ? Etais-je si fatigué que ça ? En tout cas, il était clair qu'elle m'attirait. Mais il était hors de question que je laisse mes hormones gérer mes émotions ! Surtout quand il s'agissait d'une emmerdeuse comme Donovan ! Elle n'était pas au bout de ses surprises la petite. Avant qu'elle ne se tourne à nouveau, alors que sa bouche était encore près de mon oreille, je tournai à mon tour ma tête et je lui dis, dans un souffle léger et seulement audible de nous deux, alors que j'étais à quelques centimètres de son visage, plongeant mes yeux dans les siens :

« Mais si j'ai gagnée, il faut bien que j'obtienne la récompense qui va de paire avec la victoire... »

J'attendais sa réaction : une bonne occasion de m'amuser un peu mais j'avais aussi conscience que je risquais de me brûler à vouloir jouer ainsi, sur un terrain aussi glissant et dangereux. Mais je n'y pouvais rien : j'avais une envie irrésistible de la provoquer pour découvrir ses limites ainsi que les miennes...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Mer 5 Mai - 21:39

Ce jeu était dangereux, terriblement dangereux, mais ce que je pouvais l’aimer. En rencontrant O’Hara, bien qu’il m’agasse à un point inimaginable, j’ai trouvé chaussure à mon pied, quelqu’un avec qui m’amuser, quelqu’un à la hauteur. Cependant, les cartes n’étaient plus entre mes mains, le jeu tournait en sa faveur et je ne pouvais l’accepter. Le seul moyen que j’avais trouvé pour reprendre les choses en mains avait été de frapper un coup fort, trop fort peut-être. Alors je décidai d’abandonner, en m’approchant de lui et en déclarant forfait.

    AARON - « Mais si j'ai gagnée, il faut bien que j'obtienne la récompense qui va de paire avec la victoire... »
Dans quoi m’étais-je donc encore une fois embarquée ? Nos visages étant déjà à quelques centimètres l’un de l’autre, il s’était retourné pour me faire face. Lors de ces quelques paroles, j’avais pu sentir son souffle sur ma peau, j’en avais des frissons qui me parcourraient le dos. Mon regard, d’abord cloué dans le sien, finit par descendre de quelques centimètres pour se river sur les lèvres du jeune homme. Ses lèvres étaient si tentante, j’avais envie d’y gouter et elles étaient juste là, il me suffisait de m’avancer. Je déglutis, j’avais terriblement envie de craquer. N’importe qui aurait sauté sur l’occasion. N’importe qui, oui, mais pas moi. Mais à quoi pensais-je ? Je devais certainement être malade pour que de telles envies me passent par l’esprit, ou le manque de sommeil de ces derniers jours peut-être. Je n’en savais rien, mais il était hors de question que je laisse ces pulsions prendre le contrôle. Il aurait s’agit d’une autre personne, je me serais laissée tentée, mais là non, pas avec O’Hara. Je finis par me reprendre, c’était l’occasion de me remettre en course.

J’affichais un nouveau petit sourire en coin tandis que mes yeux étaient toujours rivés sur sa bouche. Je me redressai légèrement afin de lui faire face tout en tachant de resté assez proche du jeune homme. Je tentais de déchiffrer ce qu’il avait dans la tête en scrutant ses yeux, mais rien, c’est homme est un véritable mystère. Je finis par répondre sur le même ton qu’il avait utilisé quelques secondes auparavant.
    HOLLY – « Tu as gagné la manche, mais la partie n’est pas encore terminé. La récompense se sera pour plus tard. »
J’étais assez fière de moi, j’étais parvenue à me contrôler et à ne pas céder à de simples pulsions, mais je savais très bien que je n’étais pas au bout de mes peines. D’un autre côté je ne demandais pas mieux, ce jeu était dangereux, mais il devenait de plus en plus intéressant. Jusqu’à quand allais-je tenir, je n’en avais aucune idée...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Sam 8 Mai - 14:20

En voulant faire le malin, je n'avais pas fait attention et voilà que la phrase que j'avais lancé venait de faire naître en moi de nouvelles interrogations : était-ce vraiment une plaisanterie ou bien est-ce que j'attendais une récompense ? Finalement, à trop jouer, j'avais fini pas faire naître le trouble dans ma tête. Et oui, elle me troublait. Mais j'étais assez doué dans la dissimulation de ma cogitation spirituelle : enfin, je camouflais assez bien le merdier qu'étais mon cerveau.

« Tu as gagné la manche, mais la partie n’est pas encore terminée. La récompense, ce sera pour plus tard. »

Ah, en voilà un bon esprit de combat : elle me lançait un défi et je n'attendais en réalité que ça ! J'avais envie de jouer avec elle, j'avais envie de voir ce qu'elle avait encore à montrer, à dévoiler ou même à cacher. Oui, le secret : je voyais bien que derrière la jeune femme pleine de fraîcheur de bonne humeur se cachait une personnalité bien plus complexe et j'avais envie de creuser tout ça. Pourquoi elle ? Je répondrais simplement pourquoi pas mais comme je n'étais pas simple et qu'elle ne l'était pas non plus, la vérité, c'était que quelque chose nous reliait. Il y avait un truc. Ce genre de sentiment rare mais précieux, cette conviction qui faisait qu'on savait sans aucun doute possible qu'il y avait un grand mystère entre deux âmes a priori sans rapport mais avec beaucoup de points communs enfouis. Oui, j'en avais la certitude : il y avait ce petit truc entre nous. Etait-ce ça qui rendait l'atmosphère si tendu ? Oui et non : je dirais plutôt que la combinaison de ce petit quelque chose et de l'attirance physique était l'explication. Mais pour l'instant, je devais être plus fort que cette pulsion si dure à contrôler pour ne pas perdre ma raison.

« Très bien jeune fille. Mais sache que je suis un adversaire redoutable. Quoique, je sais que tu l'as déjà remarqué... »

J'étais toujours face à elle, murmurant mes paroles, faisant abstraction du monde extérieur : il n'y avait plus qu'elle et moi. Je souriais. J'aimais cet instant et je voulais en profiter jusqu'au bout : ce plaisir terrible qu'était la recherche du point faible de l'adversaire, la découverte de ses failles et le combat mené pour faire tenir les barrières... Je savais que c'était pareil pour elle. Etions-nous normaux ? Non. Et c'était ce qui nous rapprochait à mon avis. Tant mieux, je n'aimais pas les personnes normales. Et puis, la normalité était la banalité même. Nous étions loin de la banalité : les relations homme-femme étaient souvent comme ça mais la nôtre était encore différent. C'était inexplicable. C'était exquis.

« ... seras-tu à la hauteur ? »

Oui, elle le serait. Question purement rhétorique mais je n'avais pu m'en empêcher. J'aimais ça, c'était un fait. J'irais jusqu'au bout de mes limites. Peut-être que je finirais par craquer mais après tout, ce serait une fin dramatique à souhait, n'est-ce pas ?

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Sam 22 Mai - 16:22

La salle était à présent bondée et il ne cessait d’y avoir des vas et viens, mais je ne me rendais compte de rien. J’étais complètement déconnectée du monde extérieur, plus rien autour de moi n’avait d’importance. Il n’y avait plus que lui et moi et ce jeu inlassable. J’avais trouvé en Aaron un adversaire redoutable et qui acceptais de jouer le jeu. Certes, il arrivait à me mettre hors de moi, mais j’avais comme l’impression que ça m’étais devenu indispensable, ce jeu me permettais de penser à autre chose, d’oublier un peu tout en gardant les pieds sur terre.

Mon regard était toujours posé sur le jeune homme, j’essayais de trouver une faille, son point faible afin de frapper fort, mais il ne laissait rien paraître, aucune émotion n’était lisible sur son visage. J’en étais à demander s’il pouvait ressentir quelque chose. Peut-être cherche-t-il à se protéger ? Oui, mais de quoi ? Je n’en avais aucune idée, mais je voulais le savoir. J’étais totalement perdue dans mes pensées, mes yeux étaient plonger dans le regard noisette du jeune homme. Combien de temps étais-je restée ainsi, je n’en avais aucune idée, mais ces paroles me firent sortir de ma rêverie.
    AARON - « Très bien jeune fille. Mais sache que je suis un adversaire redoutable. Quoique, je sais que tu l'as déjà remarqué... Seras-tu à la hauteur ?»
Un nouveau sourire joueur se dessina sur mes lèvres. J’adorais tout simplement ce moment. C’était délicieux, cette recherche du point faible chez l’autre et cette envie de savoir où était mes limites. Serais-je à la hauteur ? Bien sûr ! Je m’approchai encore un peu du visage du jeune homme. Autant que je le pouvais, nos visages se frôlaient, mes yeux étaient plantés dans les siens.
    HOLLY – « Tu connais la réponse, reste à savoir qui de nous deux est le plus redoutable ! »
Je savourais chaque instant, tout n’était plus que murmure. J’avoue que je ne savais plus trop où j’en étais, tout se chamboulait dans ma tête. Au fond de moi quelque chose me poussait à craquer, à tomber sous le charme du jeune homme, mais il s’agissait de O’Hara, ce que je ressentais me semblait inconcevable. Comment pouvais-je ressentir de telles choses pour cet emmerdeur ? Un moment de faiblesse peut-être ? Dans ce cas je veux bien être faible plus souvent.

Je restais là sans bouger, tout se bousculait dans ma tête, mais je n’avais pas envie de me retirer, j’avais envie de savoir ce qu’il ferait. Je n’avais pas envie de briser cet instant, aussi étrange soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Sam 22 Mai - 17:01

Je tentais tant bien que mal de contrôler mon corps. J'avais réussi à calmer mes esprits, enfin je le tenais aussi calme que possible, mais je sentais que le physique risquait de ne plus suivre. Ah, la tête ne pouvait pas tout diriger malheureusement. Je réprimais tous les frissons qui menaçaient de secouer mon corps, de plus en plus insistants au fur et à mesure que Donovan se rapprochait de moi : elle voulait jouer, je le sentais. Et j'en avais plus qu'envie. Le feu était ardent, ma planait au-dessus, la brûlure était imminente mais je m'en foutais royalement.

« Tu connais la réponse, reste à savoir qui de nous deux est le plus redoutable ! »

Je sentis que je la désirais. Là, tout de suite, son visage maintenant tellement proche qu'un seul mouvement brusque mènerait sur un chemin trop près d'un ravin pour être praticable. J'allais tomber mais je m'en foutais vraiment. Sauf que je n'allais pas craquer de suite. Il fallait jouer avant et le jeu était l'une de mes parties préférée de l'histoire. Cette fille avait un truc de plus que les autres et c'était horrible de résistait. C'était douloureux mais douloureusement agréable. Masochiste ? Non, je n'aurais pas défini mon envie de la sorte : c'était plus l'envie de prolonger ces instants croustillants qui me poussait à faire durer le jeu.

« Je te propose de mener la partie dans deux semaines, lors de la soirée de fin des examens. Toi contre moi, et que le meilleur gagne. »

Je perdrais sûrement mais je risquais de gagner au change : je sentais qu'elle voulait jouer comme je le voulais et que tout s'enchainerait. Comment finirions-nous ? Je n'osais y penser. Aurais-je la faiblesse de la vouloir ? Bien sûr. Mais que se passerait-il ensuite ? C'était bien là le problème : je ne posais jamais de question avec les autres, les filles d'un ou plusieurs soirs. Mais là, les interrogations fusaient dans ma tête et c'était un avertissement. Je courrais à la catastrophe. Et puis, une soirée où il y avait de l'alcool n'était pas forcément la meilleure idée pour garder le contrôle. Tant pis, je venais d'abattre une nouvelle carte, laissant entrevoir une partie de mon jeu à l'adversaire. Mais la stratégie était encore camouflée et j'allais conserver encore quelques atouts dans les mains pour tenter d'assurer mes arrières. Pourquoi fallait-il qu'une chose aussi compliquée me tombe dessus ?

« Enfin, si tu n'as pas peur d'y laisser quelques plumes. Tu n'as pas peur, n'est-ce pas ? »

J'avais décidé de garder la distance nous séparant sans l'écourter un peu plus. De toute façon, quelques millimètres et nous perdrions sûrement tous les deux. Non, il fallait faire murir le piment pour qu'il soit assez fort au moment propice. Je n'avais toujours pas quitté son regard. C'était sûrement lui qui me faisait perdre la tête depuis le début : son intensité et sa force m'attirait. en fait, en faisant le compte, il y avait beaucoup de choses qui m'attiraient vers elle et je luttais réellement pour ne pas faillir. Pas encore, il fallait résister un peu plus. Je savais pertinemment que la chute allait être violente et douloureuse...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Holly D.

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   Sam 22 Mai - 19:03

Il ne manquait plus qu’un simple petit pas pour me faire craquer. Je le sentais, il y avait ce petit truc en moi, un frisson parcourut mon dos, mais je tentais de me contrôler, je ne pouvais pas craquer, il en était hors de question. Il valait peut-être mieux remettre la partie à plus tard afin d’éviter l’impardonnable.
    AARON - « Je te propose de mener la partie dans deux semaines, lors de la soirée de fin des examens. Toi contre moi, et que le meilleur gagne. »
La soirée de fin des examens ? La soirée sans aucune retenue. Il y aurait de l’alcool, tout serait réuni pour me faire craquer. Qui sait où nous mènerait ce jeu ? C’est comme si je connaissais déjà la réponse, mais après tout pourquoi ? Ne dit-on pas qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien ? Et si c’était ce que nous voulions tous les deux ? Mais après ? Après quoi ? J’ai encore des cartes en main, le jeu n’est pas terminé, et n’est pas près de l’être. Assez de se poser des questions ! Je n’avais pas bougé d’un millimètre, toutes ces questions fusaient dans ma tête et apparemment Aaron s’en était aperçut.

    AARON - « Enfin, si tu n'as pas peur d'y laisser quelques plumes. Tu n'as pas peur, n'est-ce pas ? »
Si j’ai peur, horriblement peur, mais j’en ai tellement envie, comment refuser ? Je repris rapidement mes esprits. Je maintenais toujours son regard. Un regard tellement profond, je n’arrivais pas à m’en défaire. Mais qu’avait-il se si particulier pour me mettre dans cet état ? Encore une question sans réponse, mais cette fois-ci j’arrivais à le déchiffrer quelque peu. Il en avait envie autant que moi, mais il savait tout comme moi que céder maintenant casserait ce lien spécial, malsain, mais délectable qui nous unissait. Je me connais et je sais que je ne suis pas ce genre de fille, je ne fais pas partit de ces filles qui tombent en un simplement claquement de doigts. Mais tant pis, j’en avais terriblement envie.
    HOLLY – « Sache que je n’ai peur de rien, et encore moins de toi ! »
Mon petit sourire en coin ne me quittait pas. Je restai encore quelques secondes dans cette position avant de me redresser et de retourner à mes affaires. Je remis tout ce que j’avais sortit dans mon sac et le mit sur mon épaule. Avant de sortir de la pièce je me penchais une dernière fois vers le jeune homme pour lui glisser à l’oreille :
    HOLLY – « A dans deux semaines alors... »
Puis je finis par me diriger vers la porte. Avant de définitivement sortir, j’adressai un dernière sourire en coin accompagner d’un petit clin d’œil au jeune homme que je venais de laisser retourner à ses affaires.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Troubles [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Troubles [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: RESEARCH DEPARTMENT-