..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Am stram gram [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Am stram gram [Terminé]   Sam 4 Aoû - 17:31

L’Iphone s’envola tranquillement dans les airs pour atterir dans les mains tendues par reflexe de Micah. Oh l’air qu’arborait Lana n’était pas des plus amicale ou même attendrissante, bien on contraire, sans doute tenait elle plus de la panthère venant d’avaler une gazelle.

Autour d’eux, que des étudiants. Sobres ou beaucoup moins sobres. De la musique, a plein régime. C’était la fête de Delta Capa, en tant que figure populaire, Lana y avait été, évidemment, invitée. Pour cela, elle n’avait pas lésiné sur ses vêtements, sur sa coiffure, à la voir, elle faisait honneur à sa réputation. Ses jambes étaient soulignées, non dévoilées vulgairement comme la moitié des filles présentes. Son visage, finement maquillé, non peinturluré. Non, honnêtement, pourquoi pensait-on qu’elle attirait bien plus les regards que ces salopes prêtes a ouvrir les cuisses ? Un rictus faillit déformer ses traits a cette pensée. Mais cela se dissipa très vite. En vérité, elle s’était attendue à voir son jeune frère à la fête. De toute façon, il y était toujours, trop populaire, arg ! Ce qu’elle aimait l’époque où il avait des lunettes et avait des boutons plein la figure. Amusée, elle leva son verre et avala une gorgée de punch, indifférente au chaos ambiant tandis qu’a l’étage se mettait en place le troisième acte.

Alors expliquons en quoi cela consiste…Acte I ? Oh juste approcher le pilier droit de l’équipe de foot, chose aisée étant donné que monsieur bavait sur sa petite personne depuis un moment. Acte II ? Passer un pari avec, à la clé, une récompense qu’elle aurait tôt fait de contourner. Acte III ? Oh juste la petite amie de Micah en train de se faire sauter dans une chambre sous l’œil d’une webcam directement connectée au net. Belle invention que celle-là ! Alors, elle avait gardé son Iphone très précieusement dans la main…Cela allait être amusant, n’en doutons pas !

« Cadeau. »

Fit elle avec un sourire carnassier alors qu’il la regardait, méfiant. Après tout, il était habitué a ce sourire là, cela ne présageait généralement rien de bon. Lana pencha légèrement la tête sur le côté.

« Oh et évite de regarder devant tout le monde…Quoique…Ca doit déjà être sur Twitter… »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Sam 4 Aoû - 18:16

Une fête comme toutes les autres. Des groupes se formaient, se faisant et se défaisant en fonction des individus, du temps et de l'état d'ivresse de la plupart. Micah ne rechignait pas à lever le coude, mais cela faisait belle lurette qu'il n'avait pas fini ivre mort. Cela avait été bon pour fuir la pression de son père, mais depuis qu'il vivait avec Lana, il avait beaucoup moins besoin d'approcher un état comateux pour être bien. Cela ne l'empêchait pas d'aimer faire la fête. Qui aurait cru, il y a 6 ou 7 ans, qu'il serait dans la catégorie "mec populaire" et en plus qu'il aurait de jolies filles qui roucoulaient près de lui pour un sourire ? Parfois, il se demandait qui il était vraiment... Ce gamin timide et mal dans sa peau, ou ce jeune homme arrogant et je m'en foutiste qui enchainait les conquêtes dans réussir à avoir une relation stable ?

Il était autre chose que tout cela, mais c'était là une facette qu'il ne montrait pas vraiment aux autres. Ni même à ses proches. Pas même à Lana qui devinait pourtant qu'il n'était pas tout à fait cet étudiant nonchalant et charmeur. Elle l'avait connu à une autre époque, elle l'avait vu grandir, avait assisté à ses chagrins, à ses victoires, à sa transformation. Pour elle, c'était différent. Lana avait toujours été une jolie fille. Adorable gamine, aguichante adolescente, séduisante jeune femme... Mais toujours petite peste. A tendance garce avec l'âge.

Et alors qu'il reposait son verre, il entendit la voix de Lana et se tourna vers elle, récupérant de justesse l'I-Phone qu'elle lui lançait, apparemment certaine qu'il aurait encore assez de réflexes à cette heure pour ne pas le laisser tomber et s'exploser au sol. Aussitôt, son cœur se serra alors qu'il sentait le coup fourré. Il connaissait ce sourire, ce ton et il savait que sa soirée allait être gâchée. Il fut tenté de ne pas regarder le portable, mais la curiosité était plus forte que tout. Il baissa les yeux et là...

Là, sa mâchoire se contracta violemment alors qu'il assistait en direct aux ébats de sa copine avec une star du foot de l'université. Une curiosité malsaine le força à regarder quelques secondes, avant qu'il ne sert l'i phone entre ses doigts, jusqu'à en faire blanchir les jointures. Comme il fut fortement tenté d'envoyer l'appareil dans le mur. Mais il se contrôla, avant de le tendre à Lana, avec un sourire crispé et un regard noir.

- Et ça t'amuse ?

Parce que lui, pas du tout. Si elle disait vrai et si cela faisait le tour du net, OK, Ashley passerait pour une grosse salope, mais lui... Lui, il se sentit humilié alors que sa copine s'en tapait un autre, un bellâtre sportif. Un mec passa avec des verres d'un alcool quelconque et il en prit un en passant, le vidant cul sec.

- Merci du service.

Soudain, il était difficile de savoir si c'était du lard ou du cochon, alors que sa tension s'évanouissait et qu'il retrouvait son allure décontractée. Faussement d'ailleurs, mais ça, les autres n'avaient pas besoin de le savoir.

- Et merci de me gâcher la soirée en me faisant mater ma copine qui s'envoie le capitaine de l'équipe de foot. Et de montrer cette humiliation publique sur internet.

Soudain, il bondit, sa main emprisonnant le bras de Lana, alors qu'il serrait, de la colère au fond des yeux :

- Je peux savoir c'est quoi ton problème ? Qu'est-ce que tu as besoin de te mêler de ma vie privée Lana ? J'enquête pas sur les crétins qui te servent de mecs moi !
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Sam 4 Aoû - 19:53

« Ben pour dire la vérité, pas vraiment. Mais j'ai hâte de voir la tête d'Ashley.»

Bon, à voir son air limite jubilatoire, c’était difficilement possible de la croire sur parole. Pourtant c’était le cas d’une certaine. Certes, Lana aurait pu tout simplement lui dire que sa copine était une salope de bas étage. Mais a vrai dire, cela ne lui avait tout simplement pas traversé l’esprit et puis…Elle tenait a ce que cette petite pute soit trainée dans la boue. Micah pouvait se sentir humilié, mais dans les faits, ce ne serait pas lui que l’on condamnerait ou que l’on tournerait en dérision. Il ne maitrisait pas encore les aléas de la popularité pour comprendre qu’un coup comme ça allait décupler la masse de ses fans. Chose qui risquait de déplaire à la jeune femme d’ailleurs. Et que l’on jugerait plutôt Ashley. C’était ironique, mais dans ce genre de truc, la femme prenait toujours plus que l’homme. Oui, très ironique. Sauf que maintenant, il fallait gérer la colère de Micah.

En bonne petite garce qui se respecte, elle se fendit d’un sourire mielleux.

« Pas de quoi. »

Alors qu’il la remerciait avec ironie. Cependant, elle fit une petite moue amusée alors qu’il continuait.

« Oh je t’en prie Micah ! Ce n’est pas toi qui seras humilié, bien au contraire même ! Je dirais que ta cote de popularité vient de monter en flèche, tu vois ? Je pense a ta petite fierté. »

Répondit elle en balayant l’argument d’un geste de la main, envoyant un sourire automatique a un grand blond qui la matait depuis l’autre bout de la salle. Il avait aucune chance mais par reflexe, Lana étirait les lèvres d’une manière bien a elle, entre innocence et impudeur.

Une grimace mêlant surprise et douleur traversa furtivement ses traits alors que les doigts de Micah se refermait sur son bras avec force. Ah ben bravo ! Il savait qu’elle marquait facilement pourtant ! Elle serra les dents, lui opposant un sourire sardonique :

« Enquêter ? Non, je n’en ai pas eu besoin en fait…Ta chère petite Ashley n’est pas discrète, tu aurais sans doute dû faire plus attention à ce que l’on disait d’elle au lieu de faire ton ange miséricordieux accordant le bénéfice du doute à la pauvre petite brebis égarée. »

La colère de Micah ne l’impressionnait que peu. Elle le connaissait depuis trop longtemps. Mesquine, elle se pencha légèrement, levant la tête vers lui, une lueur farouche dansant au fond de ses yeux clairs.

« Quand à me mêler de ta vie…Tsss…Quelle ingratitude ! N’est-ce pas le rôle d’une grande sœur ? »

Hypocrite. Elle ne s’était jamais sentit…fraternelle avec lui.

« Protéger son trop gentil petit frère des vilaines petites putes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 5 Aoû - 10:07

Il serra les dents, un muscles tressautant au niveau de sa mâchoire, ce qui n'était jamais vraiment bon signe. Même si Micah n'était pas du genre colérique et qu'il préférait l'indifférence à l'explosion, il fallait reconnaître que Lana savait comme personne le faire sortir de ses gonds. Et ce sourire horripilant... Il aurait aimé le faire disparaître de façon un peu trop violente de son beau visage. Comment pouvait-elle être aussi exaspérante, quand il connaissait sa douceur et sa tendresse, dans de rares moments d'abandon et de vulnérabilité ? Si lui se demandait qui il était, il savait que Lana avait une personnalité plus trouble encore. Pourtant, ils étaient tous deux des jeunes gens sains d'esprit et équilibrés, ils ne pouvaient pas invoquer une enfance difficile... Quoique. La vie de Lana n'avait pas été facile jusqu'à ce qu'elle rejoigne la famille Anton et Micah avait quelque peu manqué d'amour paternel. Compensé par celui de sa belle mère.

Il la remercia du bout des lèvres et elle répliqua avec un sourire horripilant. Il continua sur sa lancée et comprit que Lana ne comprenait absolument rien à son mode de raisonnement, se trompant totalement sur ce qu'il pouvait ressenti en cet instant. C'était toujours désagréable de se faire tromper, mais que d'autres soient au courant en même temps et puissent assister à cette tromperie... C'était humiliant, voilà tout et elle pourrait bien s'échiner à défendre son point de vue, il ne la comprenait pas.

- Ma côte de popularité ? Tu te fous de moi ? Me voilà cocu et en plus, tout le monde peut voir comment elle jouit entre les bras de cet abruti ! Alors, excuse moi de ne pas voir tout de suite les bienfaits de ta petite entreprise !

Mais quel culot ! Et en plus, elle se permettait encore d'envoyer des sourires aguicheurs à d'autres mecs alors qu'ils s'expliquaient. Soufflé par tant d'audace, il sortit de ses gonds et l'empoigna durement, imprimant la marque de ses doigts sur sa chair blanche et tendre. Son masque de garce se fendilla pour laisser place à la douleur et la surprise. Il eut au moins cette satisfaction, bien mince. Mais elle répondit pourtant avec effronterie et il la lâcha brutalement, avant de rire à son tour.

- Je ne sors pas avec Ashley pour me marier avec elle, ce n'est pas sa merveilleuse personnalité qui m'intéresse, tu saisis ?

C'était son cul, pour le dire vulgairement. Qu'elle soit une trainée, encore, il s'en fichait, ce qui le dérangeait, c'était que Lana le lui colle sous le nez et en profite pour offrir cette petite sex tape en cadeau à tous les mecs ayant internet.

- Dommage que tu ne puisses pas me protéger de toi.

Insulte déguisée, en parlant de pute. Parce que la réputation de Lana n'était pas forcément des plus flatteuses du côté de la gente masculine, voyez-vous. A croire que s'être faite agresser à l'âge de 16 ans ne lui avait pas servi de leçon. Il prit une grande inspiration et se passa la main dans les cheveux, avant de soupirer :

- Je suppose qu'aller les interrompre pour casser la gueule de ce connard ne serait pas une bonne idée, hein ?

Surtout parce que le dit connard mesurait 10 cm de plus et soulevait de la fonte au petit déjeuner, de quoi calmer les ardeurs de Micah, qui sans être une ablette n'était pas non plus Mr Muscles. Sans compter qu'il n'était pas particulièrement bagarreur, l'esprit étant plus important que les muscles. Il planta son regard dans celui de sa sœur par alliance :

- C'est toi qui les a réuni dans ce lit et qui a orchestré tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 5 Aoû - 12:20

Pauvre Micah qui ne comprenait décidemment rien à rien parfois. Il pouvait avoir un QI frôlant celui d’Einstein, pour le reste, ce n’était pas gagné. Par contre, il ne s’était jamais montré violent avec elle, enfin si dans les mots mais dans les gestes c’était beaucoup plus rare, alors se faire attraper le bras comme ça. De jolis bleus à cacher demain en somme. Néanmoins, même si son petit masque s’effaça durant une seconde, il revint bien vite en place alors qu’elle renchérissait. Non évidemment qu’il ne pouvait pas voir l’avantage de la chose. Lana, elle, était très satisfaite de son petit tour. Micah s’en remettrait de toute manière, surtout lorsque la moitié des amies d’Ashley se détournerait d’elle pour venir consoler le pauvre petit ami délaissé pour un mec au cerveau de pois chiche. Il la lâcha et elle se frotta machinalement le bras avant de laisser un ricanement passer ses lèvres.

« Tous ce qui a une queue peut faire jouir cette fille Micah, même un chien. Cela dit…Il fallait te contenter de la sauter dans des toilettes minables et pas t’afficher avec comme un gentil petit couple, ça t’aurait évité d’être cocu…Ou peut-être pas remarque, d’ailleurs, je pense qu’elle devra se contenter de toilette dorénavant. Tu peux être une salope mais l’afficher est une erreur, tu saisis la nuance ? Non évidemment. »

Lana ne prenait que rarement de gants, ces méthodes étaient sans doute discutables pour beaucoup mais en être la cible était généralement mauvais. Elle n’était pas une impulsive, bien au contraire. Pour Ashley, c’était relativement facile, la jeunesse dorée était tellement…bête et les mecs tellement…Comment dire, contrôlés par le missile a tête chercheuse qu’ils avaient dans le pantalon. C’était très facile en fait. Décevant finalement. Elle leva son verre, affichant un petit sourire satisfait…Mais un éclair de colère passa dans ses iris et seule la légère crispation de ses doigts sur son gobelet prouvait que l’insulte avait portée. Oh Lana n’était pas naïve, elle savait très bien ce que l’on disait d’elle, mais la différence, c’était qu’elle avait l’arrogance de porter cette réputation avec classe, ce n’était pas donné à tout le monde. Ses lèvres se fendirent d’un sourire innocent.

« Quelle vilaine pensée Micah, devrais je te laver la bouche avec du savon noir ? Mais tu peux me croire, je suis pire qu’une pute. »

Bien pire que ça. Oh, sa réputation était très surfaite, en vérité, Lana pouvait compter ses amants sur les trois premiers doigts d’une main. C’était ses flirts qui dépassaient la raison, mais le mec largué sans l’avoir touchée s’empressait de dire le contraire pour ne pas avoir l’air con devant ses potes. Comportement typiquement masculin. D’ailleurs, certain devait se demander si elle ne couchait pas avec Micah aussi tant qu’a faire.

Elle haussa un sourcil avant de sourire avec plus d’amusement.

« Inutile, sauf si tu veux finir à l’hôpital évidemment et je ne suis pas habillée pour ça. »

Laissa-t-elle tomber avant de tripoter son I-phone quelque secondes et d’afficher un sourire victorieux.

« Oh tiens, Ashley vient de se faire virer de sa confrérie…Pauvre petite, tu crois que je devrais la plaindre ? »

Persifla-t-elle en jetant un coup d’œil rapide à Micah, entre ses cils. L’image même d’une vipère. Cependant la question que lui posa soudainement son frère la força a affronter le regard qu’il plongeait dans le sien. Elle pinça les lèvres. Elle n’aimait pas quand il faisait ça, elle avait toujours l’impression qu’il plongeait au plus profond de ses pensées. C’était dérangeant. Troublant.

« Si je dis que non tu me crois ? »

Un sourire étira ses lèvres tandis qu’elle haussait une épaule désinvolte.

« Je suppose que non, tu es cruel, même pas le bénéfice du doute…. »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 5 Aoû - 19:37

Il lui avait fait mal. Outre la grimace fugace qui avait déformé ses jolis traits un peu plus tôt, elle se frotta le bras quand il la lâcha. Il ressentit une pointe de culpabilité de l'avoir ainsi brusquer qui s'envola bien vite face à la colère qui ne désenflait pas, même si d'apparence, son humeur s'égalisait.

- Toi en tous les cas, tu sembles connaître le sujet sur le bout des ongles.

Il ne savait retenir son sarcasme face à elle, face à ses piques, à sa façon de s'immiscer dans sa vie. Mais qu'elle se mêle un peu de ses affaires, au lieu de fourrer son nez dans ce qui ne la regardait pas ! Qu'importe qu'Ashley soit une pute comme le disait si bien Lana, il savait bien qui elle était et ce qu'elle avait à lui offrir. C'était une jolie fille, populaire, qui n'était pas farouche et qui faisait bien à ses côtés, point final. Mais la voir gémir sous les assauts bourrins de ce rustre...

De nouveau, il attaqua Lana, la traitant elle aussi de pute, de façon voilée, certes, mais qui n'échappa pas à la jeune fille qui se crispa de nouveau sous l'insulte à peine déguisée de son frère. A quoi s'attendait-elle de la part de son petit frère trahi et humilié ? Plus tard, peut-être, la comprendrait-il mais pour le moment, sa fierté était trop blessée pour qu'il réfléchisse sainement. Elle retrouva son sourire, comme si les mots n'avaient pas d'impact sur elle, mais il savait que c'était faux. Comme une grande sœur moralisatrice, elle demanda si elle devait lui laver la bouche, avant de lui assurer être pire que cela.

- Ça, je le sais.

Eh, ça faisait quand même 15 ans qu'il la pratiquait, qu'il avait souffert de ses coups tordus et de sa langue de vipère, dissimulés par un sourire angélique. Bien que désormais, plus personne ne se laissait berner, Lana avait sa réputation, et elle la précédait, n'étant surement pas usurpée. Était-elle pour autant une fille facile comme Ashley ? Il n'aurait pu en jurer. De toutes façons, il préférait laisser tomber et plutôt tenter de l'humour. Comme de se demander s'il serait judicieux d'aller casser la gueule de cet enfoiré. La réponse, il la connaissait, ce n'était que de la rhétorique. Il n'avait pas envie de finir à l'hosto et Lana ne semblait pas disposée à le soutenir pour le coup.

Elle joua un instant avec son i phone, avant de reprendre, avec ironie, qu'Ashley avait été virée de sa confrérie. Micah soupira, avant de répliquer, mi amusé, mi dépité :

- Tu es quand même une belle salope quand tu t'y mets... je me demande ce qu'elle a bien pu faire pour mériter ça. C'est juste de sortir avec moi qui lui a attiré tes foudres ?

Et qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire dans ce cas ? Est-ce qu'il vérifiait les antécédents de tous les mecs avec lesquels elle flirtait d'abord ? Parce qu'il y en avait, c'était gratiné aussi. Et soudain, il fut certain qu'elle avait tout orchestré et la mit au pied du mur en le lui demandant sans ambages. Elle ne chercha même pas à mentir, c'était inutile et il eut une moue dégoutée.

- Ce n'est pas de la cruauté, c'est de la lucidité.

Il regarda autour de lui, avant d'enfoncer les mains dans ses poches, ayant retrouvé tout son flegme.

- Et maintenant, me voilà sans cavalière pour le reste de la soirée, c'est regrettable non ? Tu vois pas une jolie fille à me conseiller en compensation du préjudice que tu m'as infligé ?
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Lun 6 Aoû - 12:56

« Il vaut mieux connaitre les règles du jeu effectivement, tu devrais les apprendre. »

Lâcha-t-elle avec une indifférence affectée, jouant un instant avec son verre de punch. Etrangement, et malgré sa réputation, Lana ne buvait que très rarement jusqu'à l’ivresse. Elle avait beaucoup trop peur de ce qu’il pourrait arriver. L’alcool était le meilleur moyen de perdre la moindre fibre de contrôle sur ses humeurs et là, bonjour la catastrophe. Alors Lana savait faire durer un verre plusieurs heures et même simuler l’ébriété si le besoin s’en faisait sentir. Vraiment très ironique d’une certaine façon.

L’insulte de Micah ne passa pas inaperçu et sans doute la connaissait il assez pour le savoir. En même temps, il l’avait fait exprès, sauf que Lana, c’était beaucoup plus perverse qu’une simple nana juste bonne a ouvrir les cuisses, dommage pour lui, il en faisait les frais. Un sourire enjoué dansa un instant sur ses lèvres alors que se calmait la lueur de colère qui avait traversé son regard.

« Donc trouve autre chose, si possible d’un plus haut niveau, tu seras mignon. »

Tout le monde pensait qu’ils ne pouvaient pas se saquer, ou du moins, trouvait leur relation ambigue. Elle aussi parfois et dans ces moments-là, ses piques se faisaient plus empoisonnées le concernant. C’était toujours plus facile qu’autre chose. C’était comme ça, un jour je t’aime a en mourir, le lendemain, je te déteste a te tuer. C’était exagéré évidemment mais parfois, elle ne songeait pas ainsi. Surtout en cet instant où elle avait piétiné sa fierté, du moins, selon le jeune homme. Lana ne voyait pas forcément les choses de cette manière, mais elle ne perdit pas son temps a tenter de le lui expliquer, esquivant ses piques avec un sourire angélique qui cachait un diabolisme exacerbé. D’ailleurs, le but qu’elle s’était fixé était atteint. Adieu la réputation d’Ashley, les sanctions ne tardaient pas et elle ne sut cacher son sourire victorieux.

« Voyons Micah…Ais je martyrisé tous tes plans culs ? Je me sens blessée que tu me donne le mauvais rôle tu sais… »

Fit elle avec une moue étudiée avant de reprendre, les yeux soudainement beaucoup plus froid.

« Elle a dépassé les limites. »

Mais elle n’en dirait pas plus et surtout pas que, d’une certaine manière, il avait raison. Ashley l’horripilait à s’afficher avec son frère, a se vanter sans cesse de quel coup il pouvait être sans parler de l’étalage de la fortune de James dont elle comptait bien profiter. Quelque part, Ashley n’avait rien fait. Ou tout fait. Allez savoir. Lana refusait de s’appesantir sur le sujet. C’était se vendre. Mais Lana n’avait pas eu l’intention de nier quoique ce soit, elle était même plutôt fière, bien que déçue, cela avait été trop facile mais qu’importe, Micah s’en remettrait.

Lana se tapota la lèvre d’un ongle vernis.

« Voyons…Lucinda...la brune là-bas…Cela dit, je ne suis pas sûre qu’elle soit tout à fait nette, on parle d’herpès si tu vois ce que je veux dire….Qui d’autre… »

Son regard clair survola la salle bondée et s’arrêta sur une silhouette plantureuse.

« La blonde là ? Allez parfaite en potiche mais il parait qu’elle baise comme un pied, tu sais, le complexe de l’étoile de mer… »

Elle pivota sur elle-même, amusée soudainement, disons amusée pour ne pas dire contrariée.

« Celle là encore…Cela dit, son père t’enverrait au cimetière, il n’aime pas qu’on touche a son jouet. »

Sa main désigna une rousse d’un geste désinvolte, finalement, elle refit face a son frère, une moue faussement contrite sur le visage.

« Sinon, non…Il va falloir te résigner je le crains. »

Demanda-t-elle moqueuse, cachant son sourire derrière son verre de punch.
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 8:16

- Auprès de toi peut-être ?

Non merci. Mais il ne doutait pas que Lana avait de larges connaissances et savait parfaitement comment orchestrer ses sales tours et mener son monde à la baguette, exactement là où elle voulait les emmener. Il détestait cette faculté de la jeune fille et craignait de n'être lui aussi qu'un pion dans son petit jeu personnel et cruel. S'il paraissait désinvolte et sans doute un peu salopard sur les bords avec les filles et sa façon de se remettre facilement des ruptures, il n'était clairement pas aussi salaud que Lana. La jeune femme était hors compétition en fait. C'était étonnant cette faculté de se faire aimer et détester aussi facilement. Parce que sa sœur, il y tenait et l'aurait protégé en toutes circonstances, prenant sa défense même si elle avait tort. Il n'avait pas hésité à s'opposer à un adulte pour elle, fonçant tête baissée, sans réfléchir aux conséquences. Ils avaient un meurtre sur la conscience. Une mort restée inexpliquée par les spécialistes sans que personne ne sache que le coach avait eu le malheur de toucher la mauvaise fille, se faisant ainsi tuer par la dite jeune fille, sous le regard de son frère.

Un lourd secret, qui les liait plus surement que des liens de sang qu'ils ne possédaient pas. Et pouvait-on parler de liens du cœur quand leur relation était si chaotique ? En dents de scie, voilà comment on pouvait la qualifier. Il avait envie de l'étrangler en cet instant, de lui faire mal, comme elle avait pu le faire pour lui, d’effacer cette sale expression de son visage. Ses attaques, si elles manquaient de subtilité et de panache, faisaient mouches pourtant, alors que le regard de sa sœur changeait fugitivement et qu'elle faisait comme si elle n'était pas blessée qu'il la considère comme cette fille qu'elle venait d'humilier.

- Pas envie de me casser la tête pour toi ce soir.

Elle n'en valait même pas la peine et son petit air de mépris le soulignait clairement alors qu'il se montrait dédaigneux envers elle. A vrai dire, c'était sans doute cela qui pouvait la blesser réellement : l'indifférence ou le mépris. Elle était tellement habituée à susciter des réactions. A être entourée, admirée. Mais y trouvait-elle le bonheur ? Rien n'était moins sûr. Il lui demanda alors ce qu'Ashley avait mérité pour un tel traitement. Si Lana se défendit de s'être mêlée tout le temps de la vie sexuelle de son frère, elle avoua qu'elle avait une dent contre sa dernière conquête.

- Quelles limites ? Les tiennes ?

Qui n'étaient sans doute pas celles de son frère. Enfin, sa colère retombait au fur et à mesure qu'il discutait avec elle. Il n'allait pas demeurer inconsolable et il n'avait pas l'intention de passer pour le pauvre cocu de service, merci bien. Alors il mit sa sœur à contribution pour lui trouver une remplaçante, avec une ironie évidente. Et comme il s'en doutait, aucune ne trouva grâce à ses yeux, il y avait toujours un défaut... Elle conclut qu'aucune ne faisait l'affaire et il soupira, avant de sourire en coin et de s'emparer du verre de Lana, le vidant d'un trait et le posant à proximité. Sa main se posa au creux des reins de sa sœur et il l'attira à lui, avec une lueur indéfinissable dans le regard :

- Oh que non, je suis venu accompagné à cette soirée et puisque tu m'as volé ma cavalière, tu vas la remplacer. Tu vas te coltiner ton petit frère tout le reste de la soirée, tant pis pour toi. Oublie tes projets, tu restes avec moi. Puisque aucune fille ne trouve grâce à tes yeux... D'ailleurs je me demande laquelle serait assez bien pour moi... Une bimbo blonde, une brune épicée, une rousse incendiaire ? Une sportive, une intello, une fille populaire ? Dis-moi, je suis curieux d'avoir ton avis sur la question.

Il la gardait emprisonnée contre lui, une main au creux de ses reins. L'autre allait chercher le bras de Lana, glissant lentement le long de celui-ci et amenant sa main vers la nuque du jeune homme alors qu'il ne se départissait plus de son sourire en coin et de son regard profond.

- Finalement, je vais faire des envieux, je danse avec le plus jolie femme de cette soirée.

Et le compliment était à peine exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 15:05

Il lui semblait facile de passer outre le mépris de son sois disant frère, mais ce n’était pas le cas. Seulement, Lana était habituée a cacher ce qu’elle ressentait, trop facilement pour que cela fut normal d’ailleurs, néanmoins, même si elle le cachait, Micah savait pertinemment qu’il l’avait touchée. Il le savait à l’imperceptible crispation de ses lèvres, à l’éclat si furtif de ses iris, tant de signes qu’un gidam ne verrait même pas. Lui, il savait les discerner. C’était peut-être ce qu’elle haïssait le plus chez lui, tant l’impression d’être nue l’indisposait tout en l’excitant.

Un rire cristallin et tenu s’échappa de sa gorge alors qu’elle levait un regard rieur sur le visage de son frère.

« Mes limites oui. Tu t’en remettras de toute manière, ce n’était pas comme si tu étais fou d’amour nous sommes bien d’accord ? »

Non, il ne l’était pas. Et cette idée l’aurait sans doute rendue encore plus mauvaise, sans qu’elle n’en comprenne la raison d’ailleurs. Mais elle était certaine qu’elle aurait été bien pire si il en avait été amoureux. Pourtant, une petite voix lui susurrait qu’elle n’avait pas son mot à dire, pas à intervenir, mais cette voix était si faible qu’il était facile de passer outre. Trop facile peut être. Là-dessus, elle s’amusa a lui trouver une compagne ou plutôt un bon plan cul. Enfin, le terme l’aider était sans doute un peu fort, parce que Lana faisait tout, sauf l’aider évidemment. Cela l’amusait d’une certaine manière. Elle ne protesta même pas lorsque son verre disparu, avaler par les lèvres gourmandes de Micah, se contentant de hausser les épaules et de murmurer un petit :

« Malpoli. »

Par contre, elle ne c’était pas vraiment attendu a ce qu’il la prenne contre lui avec un sourire qui n’augurait rien de bon. Un instant, la lueur de ses yeux vacilla avant de luire avec plus de force.

« Ben voyons, veux-tu que je devienne ton Ange de l’Amour Micah ? L’idée serait amusant non ? »

Et écoeurante, mais cette pensée, elle la garda pour elle évidemment, surtout qu’elle ne savait pas d’où cela lui venait. Juste qu’elle éveillait une colère latente, une haine embryonnaire, déplaisante. Lana se laissa faire, non sans un frisson qu’elle s’empressa d’étouffer, un sourire arrogant aux lèvres, crochetant sans honte ses doigts à la nuque de son frère par alliance.

« Oh, je te penserais presque sincère là tu vois. »

Si il pensait l’humilier, il en serait pour ses frais, danser avec lui ne la gênait absolument pas, dommage hein ? Sa réputation n’en patirait pas et il y avait fort à parier que des rumeurs iraient bon train d’ici peu, alimentant les autres. Amusant. Sa deuxième main rejoignit la première tandis que son corps se plaquait contre l’autre, plus viril, plus abrupt, dans un mouvement félin.

« Tu sais ce que l’on raconte sur nous ? »

Fit elle dans un murmure en lui souriant, vipérine. Elle pencha la tête sur le côté dans un mouvement gracieux et sensuel dans le même temps. Un mélange détonnant entre innocence et langueur.

« Alors autant ajouter de l’eau à leur moulin puisque je n’ai d’autre choix que de divertir mon petit frère. »

Continua-t-elle en ondulant suavement au son d’une musique soudainement plus langoureuse. Se meurtrissant l’intérieur de la joue, elle se demanda un instant ce qu’elle foutait exactement, mais autant le dire, il y avait comme un air de défi dans les actes de Micah et bien qu’il ne soit pas déçu, elle relevait.
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 19:49

Il haussa une épaule. Non, il n'était pas fou amoureux d'Ashley et c'était seulement son ego qui était blessé, pas son cœur. Des chagrins d'amour, il n'en avait pas connu beaucoup ces dernières années. Si, plus jeune, il n'avait pas vraiment attiré les regards féminins et avait souffert de dédain des filles, il s'était ensuite rattrapé, se vengeant sans doute un peu trop sur des demoiselles qui ne le méritaient pas. Il était devenu aussi cruel que ces gamines de 13 ou 14 ans qui ne s'étaient jamais intéressées à lui et n'avaient fait que lui rire au nez ou le toiser avec dédain.

Enfin, le mal était fait, il n'avait aucun moyen de contrer les plans de sa sœur et n'avait de toutes façons pas envie de réhabiliter cette petite trainée qui avait préféré réfléchir avec son cul qu'avec son cerveau. Qu'elle supporte les conséquences de son écart de conduite, ce n'était plus son problème et il n'avait même plus envie de la voir. Mais il se retrouvait seul et il n'appréciait pas plus que ça cet état de fait. Et Lana ne semblait pas disposée à lui trouver une remplaçante, cassant systématiquement toutes les jolies filles qu'elle lui indiquait.

Alors, une idée germa dans la tête du jeune homme, qui vola le verre de sa sœur et le vida d'un trait, avant de décider d'en faire sa cavalière de la soirée, en compensation. Elle aurait sans doute pu se vexer de n'être qu'un lot de consolation, mais cela ne sembla pas être le cas et elle se contenta de le taxer d'être malpoli, avant de refuser de répondre à sa question concernant la fille qui trouverait grâce aux yeux de Lana et conviendrait au jeune homme.

- J'ai l'impression que si je veux un jour me caser, il faudra que l'heureuse élue ai ton approbation... La pauvre ne fera pas long feu si tu l'as dans le nez.

Il n'aurait pas voulu se mesurer à Lana. Il avait suffisamment souffert de ses piques et de ses coups bas pour savoir de quoi elle était capable et qu'il valait mieux l'avoir avec soi, que contre soi. Il fit glisser la main de Lana vers sa nuque et lui fit un compliment, qu'elle accepta avec une certaine méfiance. Il se fendit d'un petit sourire.

- Presque ? Tu te méfies de moi maintenant ?

Il se demandait à quoi il jouait et ce qu'il voulait exactement. Humilier Lana ? Lui gâcher la soirée ? Ou bien y avait-il une raison beaucoup moins avouable, plus secrète, plus honteuse, qu'il refusait de reconnaître ? Il avait été prit d'une impulsion. Peut-être oubliait-il qu'il avait grandi, qu'il ne collait plus la honte à sa sœur en s'affichant à ses côtés, bien au contraire. Ils étaient beaux tous les deux et sans doute un couple charmant en cet instant. C'est là que la voix de la jeune femme retentit, comme suivant le fil de ses pensées, en lui demandant s'il savait ce qu'on disait à leur sujet. Qu'ils couchaient ensemble ?

- Non, mais tu vas me l'apprendre.

Il savait, mais il voulait l'entendre lui dire ce qu'elle, elle savait, ce qu'elle avait entendu, dans les conversations captées au hasard. Elle semblait vouloir donner matière à cancaner pour les prochains jours et sa deuxième main rejoignit la première au cou de son frère. Et il ressentit soudain un désir poignant qu'il était indécent de ressentir pour celle qui était sa sœur, par alliance certes, mais quand même... Lana était belle, désirable et sensuelle, pas étonnant qu'elle rende fou n'importe quel homme normalement constitué.

- Je vais peut-être passer une meilleure soirée que prévu, finalement...

Sa voix était soudainement voilée, trahissant un émoi nouveau. En espérant que rien d'autre ne le trahisse, il risquerait de mourir de honte de nourrir des pensées impures envers elle.

- Je crois que là, on va alimenter les rumeurs pour une paire de mois...
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 20:27

Un sourire mesquin recourba les lèvres de Lana. Quelque part, elle sentait les paroles de Micah prophétiques. EN fait en y réfléchissant, elle ne trouvait pas de fille digne de lui. Mais en vérité, n’était-elle pas trop exigeante ?

« Tu me trouve trop exigeante envers toi ? »

Façon de parler mais iln’était pas faux de dire qu’elle ne voyait aucune fille avec son frère. Pourtant, ces liaisons la laissaient de marbre d’ordinaire…Ah oui ? N’avait elle pas fait capoter une paire de liaison avant même qu’elles ne puissent naitre ? Une partie d’elle le savait, l’autre le niait. Son sourire s’incurva avec plus de mystère.

« Qui sait, peut être qu’une sera capable de te rendre heureux. »

Et a ce moment-là…Non, elle haïrait ce moment-là. Elle détruirait ce moment-là. Elle la détruirait ELLE. Lana n’en laissa rien paraitre mais durant quelques secondes, elle se demanda réellement ce qu’elle ressentait…Mais la réponse faisait peur alors….lâche…elle abandonna.

« Me méfier ? Bien sur Micah…Autant j’aimerais me souvenir de toi comme un binoclar autant je sais que tu n’es pas un imbécile…Amusant. »

Mais elle adorait son esprit. Brillant, caustique, ironique parfois. Avant il était faible, trop facilement atteint. Aujourd’hui ce n’était plus le cas. Ou presque plus. Elle le connaissait encore assez pour pouvoir le manipuler….A sa guise ? Non malheureusement….Surtout lorsqu’elle ne savait même pas ce qu’elle voulait. Une chose était sûre, personne ne la séparerait de lui. C’était un fait ancré dans sa vie, dans son souffle. C’était comme ça. Et elle était prête a se battre bec et ongle. Sauf que…

Coincée contre Micah, elle jouait l’arrogance, la provoc ‘. Se serrant contre lui avec un sourire félin.

« On dit que l’on couche ensemble…On vit ensemble mais il n’y a qu’une seule chambre. On dit qu’il y a quelque chose de malsain, de trouble. On dit tellement… »

Susurra-t-elle alors que la danse commençait, qu’elle relevait ce défi silencieux, qu’elle l’informait en lui parlant des rumeurs, qu’elle jouait avec le feu, qu’elle le savait, qu’elle avait peur tout en ne pouvant refréner cela.

« Tu la pensait gâchée ? »

Un pas l’éloigna de lui, mais cela ne l’empêcha pas de jouer subtilement des hanches, comme si elle ne dansait que pour lui, uniquement pour lui. Et c’était exactement ce qu’elle voulait. Ce qu’elle….désirait…Désirait ? Son esprit se cabra…Son corps lui…ondula. Une pirouette gracieuse, une vibration intense, elle était plaquée contre son torse…Troublée…

« Une année ou deux peut être…Si j’y mets du mien »

Fit elle avant de sourire avec une once de haine, de désir, de provocation…Et ce fut sans doute cela qui la poussa à l’erreur. Sans doute fut ce cela qui la poussa à épouser ce corps qu’elle voulait sans oser le dire, sous couvert de jeu, sous couvert de défi. Ce fut sans doute cela qui lui fit perdre toute mesure et la jeta contre ses lèvres. Provocation. Un maitre mot. Un mot derrière lequel elle se cachait. Juste une fois. Sans perdre de sa superbe. Juste une fois…Et s’enivrer…Elle força la bouche de son frère, le souffle trop court, plongea la langue entre ses lèvres…Elle le voulait. Maintenant. Et cette pensée foudroyante la figea d’un seul coup…Non. Elle ne pouvait pas.

Elle ne sut pas où elle trouva la force de s’arracher a ce baiser, mais, comme mécanique, elle afficha un sourire éblouissant…

« A la réflexion…Trois ans ? »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Ven 10 Aoû - 9:29

- Non, trop exigeante pour moi.

Plus que lui-même d'ailleurs. Mais peut-être n'avait-elle pas tort, il n'était pas forcément très regardant, préférant les filles aux jolies plastiques que celles avec une merveilleuse personnalité, simplement parce que c'était plus gratifiant de sortir avec celle que tout les mecs convoitent, que celle que tous les mecs rejettent parce qu'elle n'a pas le physique qui suit. Il savait que c'était un raisonnement idiot et élitiste, un raisonnement dont il avait souffert plus jeune alors qu'il reproduisait le même schéma. Il savait aussi qu'il profitait pendant qu'il était jeune et qu'il se montrerait bien moins superficiel dans quelques années quand l'envie de vraiment vivre quelque chose de fort le prendrait.

- Tu crois que je suis malheureux ?

Non, il ne l'était pas... Ou du moins, pas à cause des femmes. Il n'était pas si mal, même si sa relation avec son père lui laissait un goût amer. C'était une blessure qui ne se refermait pas et à chaque fois qu'il se retrouvait en présence de son père, il en était malade, tendu, prêt à l'affrontement, à subir les reproches, et la comparaison avec Lana et William. Son père avait toujours outrageusement gâté Lana et Micah en avait conçu une certaine jalousie. Et William était le petit dernier, donc forcément, on lui passait tout. Micah avait déçu son père, sans que cela ne soit sa faute. Il pouvait bien être un brillant élève, devenir plus tard un physicien renommé, cela ne serait jamais suffisant, parce qu'il resterait banal.

- On ne peut pas être intelligent et sincère ? Tu es superbe Lana, c'est tout.

Il ne mentait pas, mais il n'allait pas non plus se répandre en compliments, celui-ci était déjà bien suffisant pour ses chevilles déjà enflées, sans compter qu'elle savait qu'elle était magnifique, il y avait suffisamment de mecs pour le lui dire sans que ce que pense son frangin n'ai d'importance. En attendant, il avait quand même dans ses bras une fille à tomber et il en concevait une certaine fierté, même si elle était sa sœur, qu'ils vivaient ensemble... Il ne dit rien quand elle lui rétorqua qu'on disait qu'ils couchaient ensemble. Cela pouvait être perçu comme malsain, mais après tout, ils n'avaient aucun lien de sang. Son père à lui était marié à sa mère à elle. C'était juste un bout de papier qui les faisait appartenir à la même famille. Quand bien même ils coucheraient ensemble, il n'y avait rien d'immoral là dedans. Et c'était pourtant quelque chose de scandaleux.

- Qu'ils parlent, ça les occupe.

Il faillit dire qu'eux, ils savaient à quoi s'en tenir, mais une certaine lucidité le retint. Ah oui, vraiment ? n'était-il pas troublé en cet instant par le regard de velours de Lana, par son corps contre le sien ? Il avoua que sa soirée ne serait finalement pas gâchée et elle s'éloigna de lui, soudainement joueuse, charmeuse. Le désir le poignarda violemment et il lui jeta un regard presque douloureux. Un regard qui s'égara sur le balancement de ses hanches, sur l'ondulation de son corps, avant de rattraper son regard quand elle se colla contre lui. Oui, ils allaient faire parler d'eux et Lana sembla vouloir monter les enchères. Sans qu'il ne comprenne ce qui lui arrivait, les lèvres de la jeune femme rencontrèrent les siennes. Sa langue força le passage alors qu'elle l'embrassait avec avidité. Surpris, il résista une fraction de secondes, avant que ses mains n'entourent plus étroitement la taille fine de Lana et qu'il ne le lui rende, perdant ses repères, perdant toute notion de réalité.

Et puis, elle ne fut plus à lui et sonné, il la regarda sans comprendre ses paroles. AH oui, un jeu... Il était plus que troublé et il était stupide d'y accorder de l'importance quand Lana jouait tout simplement, donnant du spectacle. Petite garce... Elle ne s’apercevait même pas qu'elle se jouait de lui. Il eut un sourire, forcé, et toussota pour tenter de reprendre contenance.

- Si quelqu'un a filmé ou pris des photos, trois ans semble en effet envisageable.

Il affecta une légèreté qu'il était loin de ressentir alors que son jean lui semblait soudainement bien trop serré. Il priait pour qu'elle ne s'en aperçoive pas, mais la fuir maintenant serait avouer qu'il était troublé et c'était hors de question.

- T'embrasses bien. J'ose pas imaginer ce que ça donne quand tu en as vraiment envie.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Ven 10 Aoû - 13:54

Lana épingla son frère d’un regard perspicace. Non, Micah n’était pas totalement heureux. Elle savait ce qui l’opposait a James même si elle ne lui en avait jamais parlé…Sauf :

« Tu le serais si tu avais développé une mutation. »

Elle avait soufflé ces quelques mots, d’un air désinvolte, mais une étrange lueur tendre dans les yeux. Lueur qui disparut bien vite alors qu’elle s’abima soudainement dans un jeu bien trop dangereux pour elle. Elle le provoquait, le défiait et lui…Lui il répondait,signant tranquillement et dans un sourire sa propre perte.

Jouer avec le feu. Lana en avait fait sa spécialité d’une certaine manière. Elle aimait repousser ses propres limites, celles des autres, toujours plus loin, jusqu’à les dépasser. Pourtant, cette fois, elle avait l’impression de les avoir…trop fortement frôlé. Beaucoup trop. Machinalement, elle passa la pointe de sa langue sur ses lèvres, d’un petit air gourmand qu’elle n’avait, pour une fois, pas calculé. Son corps s’était détaché de celui de Micah mais il ne rêvait que d’y retourner, de s’y frotter lentement, langoureusement même. Néanmoins, malgré ce mal qui la torturait soudainement, elle sourit avec un petit air malin. Les regards autour d’eux étaient éloquent pour certain, surpris pour d’autre, entendu pour quelque uns. C’était amusant. Oui, très. Elle devait s’accrocher à cette idée pour nier le cataclysme qui semblait ravager son ventre. Oui, elle devait s’accrocher à cette pensée qu’en fait, elle n’avait agit que par calcul, en l’embrassant, elle avait définitivement « sauvée » la réputation de son frère tout en l’entourant d’une aura sulfureuse. Elle aussi par la même occasion non ? Après tout, Ashley se faisait sauter à l’étage, Micah embrassait sa sœur. Rien de plus normal pour elle, habituée a jouer des rumeurs comme personne et a s’en servir. Voilà, c’était cela qui l’avait poussée à l’embrasser…Facile non ?

Malgré elle, elle tressaillit lorsqu’il renchérit, l’air tout à fait affable, la complimentant tout en la giflant sans même le savoir. En avoir envie ? Et là, elle réalisa qu’elle se cachait derrière des raisons qui n’étaient pas…En fait…Elle avait toujours eu envie de l’embrasser…L’éclat de ses iris vacilla une demi seconde avant qu’elle ne retrouve son flegme arrogant. Un sourire presque enfantin maquilla son désarroi alors qu’elle continuait à danser avec lui, frôlant son corps, se torturant par la même occasion. Elle n’avait pas beaucoup bu mais allez savoir ce qui trainait dans ces soirées là…Ce serait si simple…Non ? Se cacher, encore et encore, parce qu’il était tout simplement impossible d’avoir envie de son gentil petit frère par alliance…

« Je pourrais te retourner le compliment. »

Fit elle un rien joueuse alors qu’elle n’était que trouble. Elle devrait s’éloigner et vite n’est-ce pas ? Mais elle n’aimait pas s’avouer vaincue aussi facilement. Elle ne voulait pas s’avouer touchée. Elle ne voulait pas s’avouer…Ce désir.

« Sauf que moi, je n’aime pas l’imaginaire tu vois… »

Continua-t-elle dans un murmure soudainement plus profond sans qu’elle n’en ai réellement conscience d’ailleurs oh et puis…grimpons donc à 4 ans…et clouons lui le bec, songea-t-elle alors qu’elle se hissait sur la pointe de ses pieds chaussés d’escarpins et redessina suavement la ligne des lèvres de son cavalier de la pointe d’une langue taquine et alanguie, le poussant a les ouvrir pour elle, juste un peu. Peut-être fut il surpris ou peut-être pas, mais une lueur trouble passa brièvement dans les iris voilées de la jeune femme en les sentant s’écarter doucement avec un gout de défi masqué. L’embrasser comme si elle en avait envie…Savait-il seulement a quel point elle en avait envie ? Certainement pas et elle ne le permettrait pas. Elle profita de son avantage, glissant entre ses lèvres, impudique. Mais c’est en se plaquant contre lui qu’elle eut l’impression d’exploser de l’intérieur alors que son sang ne martelait qu’une pensée. Il avait envie d’elle. Elle pouvait le sentir contre son ventre a travers la toile du jean, le tissus fin de sa robe. Elle aurait voulu se réfréner, refouler tout ça mais malgré elle, son corps s’exaltait, ondulant sensuellement contre ce désir viril. Une coulée de lave en fusion envahit l’intérieur de ses cuisses, humidifiant le minuscule string qu’elle portait. Ses seins se tendirent dans l’attente de caresses, assoiffés…

Et elle eut peur.

Il fallait qu’elle arrête. Maintenant ! Sinon, elle se noierait dans cette envie fulgurante et…son don se mettrait en branle…ce serait…Elle fit un pas en arrière, brusquement, détachant ses bras de la nuque de son frère par alliance. Faire disparaitre le désir de son visage ne lui prit qu’une fraction de seconde alors que se peignait sur ses traits un sourire amusé…La lueur torturée de ses yeux disparut dans un battement de cils…

« Dis donc, tu es si en manque que ça pour en arriver à bander sur moi ? »

Il y avait une légère agressivité dans la voix veloutée de la jeune femme. Il n’avait pas le droit de la tenter ainsi ! Son cœur battait à tout rompre et son intimité la brulait littéralement, mais rien dans son attitude ou sa voix ne laissait transparaitre ce désir qu’elle qualifiait de désagréable.

« Ashley ne devait pas être si douée que ça si tu t’excite sur n’importe quelle fille finalement…Non décidément, tu mérites mieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Ven 10 Aoû - 20:10

Les mâchoires du jeune homme se contractèrent alors que Lana lui faisait remarquer qu'il n'était pas heureux, parce qu'il n'avait pas développé de mutation. Elle visait juste, un peu trop et le regard acéré qu'il lui lança le lui montra. Comme il l'incitait aussi à ne pas trop s'attarder sur le sujet. Un sujet presque tabou tant il lui était pénible. Lana avait un pouvoir elle, même si le père l'ignorait et que cela continuerait à être ainsi, sauf si la jeune fille en décidait autrement. Non seulement elle ne serait pas tranquille, mais en plus, cela la mettrait dans une position difficile vis à vis de son frère. Et aucun des deux n'avait envie de ça. Il savait que Lana comprenait son mal être et qu'elle ne souhaitait pas l'enfoncer davantage. C'était ce genre de petite attention qui lui rappelait qu'elle n'était pas qu'une garce.

En réalité, il serait heureux si son père n'accordait pas autant d'importance à cette satanée mutation. Lui, il s'en fichait royalement, sa vie était bien comme telle. Mais cela ne suffisait pas. Cela ne suffirait jamais. C'était là le point noir de sa vie.

Cependant, tout cela fut relégué aux tréfonds de son esprit alors que sa sœur se collait contre lui, féline, sensuelle, lui rappelant cruellement qu'elle était bel et bien une femme et une femme qui faisait tourner la tête des hommes. Ils jouaient à un jeu dangereux. Ils formaient un couple sulfureux, scandaleux. Il était le premier à avoir initié ce jeu, mais c'était mal connaître Lana que de penser qu'elle n'allait pas surenchérir de façon magistrale. Et effectivement, elle le fit... S'il pensait qu'elle se contenterait de danser... Il en fut pour ses frais alors qu'elle s'éloignait, ondulait, avant de coller ses courbes contre son corps et de s'emparer de ses lèvres en un baiser qui le renversa totalement, lui chamboulant les sens, lui faisant perdre pied, lui faisant oublier qui il embrassait.

Jusqu'à ce que leurs lèvres se séparent, qu'il papillonne des yeux alors qu'elle rompait le charme. Retrouver une contenance, ne pas laisser voir à la jeune femme combien elle venait de le troubler, alors qu'elle semblait ne rien ressentir. Sans le vouloir, il la moucha. Ce n'était pas du tout prémédité. Mais Lana n'en laissa rien paraître, se contentant de sourire et de lui retourner le compliment. Comment oser avouer qu'il en avait eu envie ? Qu'il avait répondu et vibré à ce baiser ?

Soudain, son cœur s'emballa alors qu'elle revenait vers lui, que sa langue caressait ses lèvres. Il entrouvrit les siennes, le cœur résonnant sourdement à ses oreilles, le trouble se lisant dans ses yeux bruns. Il y avait également du défi dans son expression, de l'attente... du désir. Quand ils s'embrassèrent de nouveau, ce n'était plus un baiser pour appâter les spectateurs, mais bien pour satisfaire leurs désirs respectifs. Dans ce baiser là, il mit réellement de la passion et de l'envie. Le baiser précédent avait été troublant, celui-ci était étourdissant. Les courbes délicieusement féminines de Lana étaient pressées contre son corps, le réveillant douloureusement.

Tout à coup, elle ne fut plus dans ses bras alors qu'elle reculait. Sonné, il resta coi un instant alors que Lana lui lançait une pique qui le vexa. Elle s'était aperçue qu'elle lui faisait de l'effet. Il ne répondit rien alors qu'elle continuait dans sa lancée. Il compta mentalement jusqu'à 10 avant de se forcer à sourire, aussi félin qu'elle pouvait l'être, lui lançant un regard profond et sensuel, un brin désinvolte en même temps, le genre de regard qui faisait craquer bien des filles.

- N'importe quelle fille ? Tu te dévalorises maintenant ?

Il attrapa Lana par la taille et la ramena contre lui, avant que sa main libre ne glisse le long de son cou et que son pouce n'effleure la pointe durcie d'un sein. Pas de soutien gorge sous ce petit haut. Regrettable. Elle pouvait se trahir elle aussi.

- Tss vilaine fille qui me fait des reproches sans être impeccable elle-même... A moins que tu n'invoques le froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Sam 11 Aoû - 10:25

Lana refoulait tant qu’elle le pouvait le trouble brûlant qui l’avait envahi, affectant une indifférence qu’elle était très loin de ressentir et piqua son frère. Maladroitement hélas et la réplique ne se fit pas attendre accompagnée d’un regard qui la tendit. Esquissant un sourire amusé en haussant un sourcil fin et délicat, Lana laissa échapper un petit rire.

« Décidemment, tu as été à trop bonne école. »

Elle résista a l’envie de chiper un verre de n’importe quoi pour se l’envoyer directement dans la gorge histoire que la brulure de l’alcool lui remette les idées en place. Mais avoir ce genre d’attitude ne lui ressemblait pas et se serait la trahir n’est-ce pas ? Sauf qu’elle n’avait pas vraiment conscience d’autres signes tout aussi révélateurs et impossibles a dissimulé. Elle réprima un sursaut lorsque Micah l’attira de nouveau contre lui. Durant quelque seconde, elle fut très tentée de se défaire souplement de l’étreinte pour garder une distance de sécurité relative mais n’en fit rien, se contentant de serrer les dents sous son masque d’indifférence amusée.

Un violent frisson parcouru sa peau lorsqu’il effleura son téton durcit d’un pouce moqueur et elle dut se mordre l’intérieur de la joue pour réprimer le gémissement instinctif que cette simple caresse provoqua. Une lueur de colère s’alluma dans ses yeux clairs et elle repoussa sèchement la main baladeuse avant de sourire, mesquine.

« Ah…Devrais-je te dévaloriser a ton tour ? »

Elle lui tapota gentiment la joue.

« C’était amusant finalement, dis donc, ça ne te dérangerait pas d’aller me chercher un verre ? »

Qu’il s’éloigne serait salutaire par exemple et celui lui éviterait l’étiquette fuyarde sur le front non ? Elle repoussait sans cesse les limites, c’était un fait mais parfois, il valait mieux ne pas les franchir, elle s’en rendait brutalement compte. Arriverait elle a oublier ça aussi facilement que les autres ? Elle n’en était pas certaine sur le coup et, autant le dire, cela l’agaçait prodigieusement. Il n’est jamais très agréable de voir son propre jeu se retourner contre soi, elle en faisait l’amère expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Sam 11 Aoû - 19:56

Il lui renvoya un petit sourire matois, accompagné d'un signe de tête, en guise de salut, d'hommage à son maître incontesté et incontestable. Oui, ça, pour être allé à bonne école, il y était allé, ou avait plutôt bénéficié des cours à domicile. Il ne pouvait qu'apprendre au contact de la jeune femme, il avait du se trouver des armes pour ne pas être la tête de turc, la proie trop facile à humilier. Cela avait prit du temps, mais désormais, il avait du répondant. Au final, n'était-ce pas Lana qui l'avait forgé ? Qui avait fait de lui l'homme qu'il était maintenant ? Il ne s'était jamais posé la question, mais cela lui semblait plutôt évident.

Et ils étaient désormais engagés dans une sorte de jeu, mâtiné de défis, qui exigeaient d'eux qu'ils gardent la tête froide et ne montrent rien à l'autre. Si quelques signes physiques trahissaient un désir certain entre ces deux là, ils ne laissaient passer aucune émotion autre. Si bien que Micah mit la réaction de Lana sur quelque chose d'épidermique. Comme lui non ? Pas vraiment, et c'était bien le problème, c'était bien ce qui lui donnait envie de couper court à ce jeu cruel pour retourner à ses occupations, dans les bras d'une autre, pour chasser les yeux immenses, couleur d'eau, de sa sœur.

Pourtant, il poussa encore son avantage, l'attrapant et caressant sa poitrine rendue arrogante par le désir d'un air suggestif. Comme s'il maîtrisait totalement les règles. Ce n'était que poudre aux yeux, mais tant que cela illusionnait les autres... Et Lana craqua, le repoussant brutalement. A cause de l'indécence de cette caresse ? Etait-il allé trop loin ? Ou bien était-ce un tout autre sentiment qui lui faisait rendre ainsi les armes ? Il n'en savait rien, mais au final, il ne voyait nul triomphe dans cette maigre victoire et lui était même reconnaissant d'avoir cédé la première, lui évitant de le faire. Ils risquaient bien de perdre tous les deux. Elle lui tapota la joue et il sourit, presque sournois.

- Non, surement pas, mais c'est tellement plus facile de trouver une raison bidon que d'avouer que je puisse t'exciter. Je dois au moins te reconnaître du cran.

Elle décréta que cela était amusant. C'était donc terminé et il retint un soupir de soulagement alors qu'elle lui demandait de quoi se désaltérer. Il s'(inclina avec un petit air narquois et s'éloigna en louvoyant entre les invités pour trouver de quoi les satisfaire tous les deux. Il récupéra deux verres sur le buffet et revint jusqu'à Lana, mais en prenant sans doute plus de temps que nécessaire, juste histoire de retrouver ses esprits et de chasser les images sulfureuses qui s'étaient imprimées dans son esprit.

- Et voilà pour madame !

Avec un sourire éblouissant, il lui tendit son verre, avant de se glisser derrière elle, observant les autres étudiants. Diabolique, il lui souffla à l'oreille :

- Tu crois qu'on a fait ce qu'il faut pour faire scandale ?

Mais quel petit diable s'amusait donc ainsi à le pousser au vice ? Lana lui avait offert une échappatoire et il ne s'en servait même pas... Il inspira profondément et se recula, offrant une distance de sécurité entre eux, baissant le regard vers son verre tandis qu'il faisait tournoyer le liquide dans le récipient, presque songeur.

Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 12 Aoû - 7:46

Elle se passa une main sur le front dès qu’il se détourna. Préférant ignorer ses sous-entendus. Elle avait l’étrange impression d’avoir frôlé la catastrophe, mais une catastrophe indécente et terriblement attirante. Comment en étaient-ils arrivés là ? La question tournait dans son esprit et ne trouvait aucune réponse qui la satisfasse. Son sein la brulait à l’endroit exact où il l’avait touché et elle avait le plus grand mal pour réprimer l’envie qui lui tordait le ventre. Fort heureusement, Micah prit son temps, un temps suffisant pour qu’elle s’apaise.

Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas son frère revenir et sursauta lorsqu’un verre apparut sous son nez.

« Merci »

Lâcha-t-elle avant de renifler le verre et de réprimer une grimace.

« Whisky orange non ? »

Non pas que ça la dérangeait, mais elle avait déjà assez fait d’idiotie pour la soirée, n’y rajoutons pas encore un enivrement qui risquait de la pousser à faire bien pire. Quelques gouttes de whisky atterrit sur sa main lorsque son frère murmura soudainement à son oreille, son souffle chaud effleurant sa nuque. Un rictus ironique plissa ses lèvres et elle se fendit d’un coup d’œil en coin. A quoi jouait-il en fait ? Tout à coup, elle se rendit compte qu’il n’y avait qu’elle pour être bouleversée. Qu’il ait été dur contre elle n’était qu’une réaction physique après tout, Lana se savait très loin d’être repoussante, ce genre de réaction était plutôt bon signe pour elle…Mais loin de la flatter, cette pensée la rembruni doucement. Mais qu’est ce qui clochait chez elle ?! Se donnant une contenance, elle but une légère gorgée de sa boisson. L’alcool qui lui brûlait la langue fut presque salvateur et une douce chaleur envahie son estomac.

« Il suffit de regarder autour de toi pour en être convaincu…C’est moi où Kelly Strad me fusille des yeux ? »

Fit-elle plus amusée qu’impressionnée. D’ailleurs, cela se ressentait dans le regard froid qu’elle retourna à la blonde peroxydée. Lana détourna assez rapidement son attention de la fille et haussa une épaule ronde et pâle.

« Reste a espérer que ça n’arrive pas aux oreilles de papa et maman parce qu’on risquerait de passer un sale week end la prochaine fois qu’on rentrera à la maison. »

Commenta-t-elle avec un sourire narquois. Quand avait-il changé en vérité ? Elle n’en savait rien, c’était sans doute ça le pire, il avait grandi sous ses yeux et brusquement, cela lui sautait au visage. Ce n’était pas agréable…Ou trop agréable…Elle ne savait plus quoi penser.
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 12 Aoû - 21:09

- Possible, j'ai pris ce qui me passait sous la main et à cette heure ci, les rares boissons non alcoolisées ne circulent plus.

Il avait haussé les épaules. Il ne s'était pas vraiment soucié des goûts de Lana. Il voyait surtout là une échappatoire bienvenue. Le temps de reprendre la main, de retrouver ses esprits, de jouer le jeune flambeur flegmatique que rien n'éprouve, que rien ne touche et surtout pas le corps sensuel et les yeux de biche de sa sœur. Aussi revint-il vers elle apparemment plus serein, sans aucun plan en tête, sinon de ne rien laisser voir de son trouble. Pas question d'être faible devant elle, c'était une leçon qu'il avait apprise.

- Tu ne sais plus tenir l'alcool Lana ?

Il émit un petit rire, lèvres closes et sourire railleur en coin, avant de murmurer :

- Ne t'en fais pas, je veillerais sur ta vertu si tu perds le contrôler... Tu as confiance en moi non ?

Justement, en voilà une bonne question... Avait-elle confiance en lui pour sauver son honneur ? Oui, il avait déjà montré qu'il était prêt à la protéger, quoique cela en coûte et quelles que soient les circonstances. Ils pouvaient se faire les pires vacheries entre eux, ils se soutenaient quand la situation l'exigeait et dans l'adversité.

Le souffle brûlant du jeune homme caressa la nuque et la joue de sa sœur, avant qu'il ne change de sujet et demande si leur petite mise en scène avait eu l'effet escompté, tout en s'écartant légèrement, pour ne pas se faire inutilement du mal. Il valait mieux ne pas trop jouer avec le feu au risque de se brûler. Lana avait eu la sagesse de mettre le hola, il devait en prendre de la graine. Il se contenta de jeter un regard indifférent à la jeune fille citée par sa sœur.

- Je ne vois pas de quoi tu parles... Ça doit être un problème de myopie.

Le ton de Micah était clairement ironique et amusé et il jeta un regard malicieux à Kelly, avec un petit sourire horripilant de suffisance, avant de se désintéressée d'elle pour reporter son attention sur Lana. Sa bonne humeur s'envola quand elle parla de leurs parents et une ombre passa sur le visage du jeune homme.

- Ça tombe bien, je n'ai pas l'intention de rentrer de si tôt.

Il avait parlé un peu sèchement, pas pour rembarrer Lana mais simplement parce qu'il préférait réellement éviter d'encore se disputer avec son paternel et de pourrir l'ambiance. Ce n'était pas juste pour Kristin et William, mais c'était simplement au dessus des forces. Sans s'en rendre compte, il avait serré le verre entre ses doigts jusqu'à s'en blanchir les phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Stein-Anton


avatar

Messages : 304

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Dim 12 Aoû - 21:32

« Tu es bien placé pour savoir que je bois rarement…Tu sais que ça peut…poser problème. »

Répondit-elle avec un léger froncement de sourcil presque réprobateur d’une certaine façon. Il savait pertinemment qu’elle ne buvait jamais tellement qu’elle ne le laissait paraitre. Son verre, elle le trainait souvent toute la soirée, voir le changeait à moitié vide. L’ivresse dans son cas lui causerait plus de problèmes qu’autre chose. Surtout ce soir en vérité où elle n’avait même pas eu besoin d’alcool pour se sentir…Ivre. Alors le coup de la confiance…Cela dépendait de quoi il parlait évidemment. Mais elle sourit légèrement.

« Il parait oui. »

Qu’elle avait confiance. Bon, même si les dés avaient soudainement changés de face, il y avait certaine chose d’immuable. Et le fait qu’il soit là en cas de pépin en était une. C’était plutôt tacite entre eux, ils n’en avaient jamais réellement parlé, mais ils savaient. Sauf que quelque chose s’était immiscé entre eux, assez suavement, ébranlant les bases établies et elle était incapable de savoir si c’était en bien ou en mal. Lana faillit lui jeter un coup d’œil acide alors qu’il murmurait a son oreille, ravivant des flammes qu’elle tentait tant bien que mal d’éteindre mais elle n’en fit rien, se contentant de répondre laconiquement.

Oui, ça avait fonctionné et à merveille. Tellement bien qu’elle se prit a espérer que cela n’arrive pas aux oreilles de leur parent. Ils seraient dans de beaux draps. Non pas qu’il y ai une règle établie évidemment mais…Disons que…Cela risquait de choquer. Elle bu une gorgée de sa boisson en soupirant discrètement avant de lever un regard navré sur son frère.

« Ca ne va pas mieux hein ? »

Elle joua un instant avec son verre avant d’ajouter :

« Seulement, il faudra bien que tu rentres un peu plus souvent. Maman s’inquiètes, se demande ce que tu as et me harcèle de question, sans parler de William qui commence à me trouver étouffante et trop nulle a la console si tu vois ce que je veux dire. James travaille souvent, il y a peu de chance que tu le croise tu crois pas ? »

Mais elle avait l’impression de se répéter. D’une manière ou d’une autre, si Micah avait décidé de ne pas venir, et bien il ne viendrait pas. Elle ne pouvait pas le forcer de toute façon. Finalement, elle finit son verre d’une traite avant de le reposer sur le côté.

« Allez, ramène moi, cette soirée commence à m’emmerder sévère. »

Puis, elle haussa un sourcil :

« A moins que tu ai d’autre projet évidemment, je m’en voudrais de contrer tes plans. »
Revenir en haut Aller en bas
Micah Anton


avatar

Messages : 777

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [2/3]

MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   Lun 13 Aoû - 18:43

Oui, il le savait, aussi ne répondit-il pas, mais se contenta-t-il de hocher la tête. Boire, c'était s'oublier, c'était perdre le contrôle et c'était une chose que Lana ne pouvait se permettre avec son don qui avait tendance à devenir chaotique quand elle même n'avait pas les idées claires. Elle faisait souvent semblant de boire comme les autres, il avait observé son petit manège et quand elle semblait être saoule, ce n'était là qu'un leurre. Lana était une excellente comédienne, même lui se faisait avoir la plupart du temps. Personnellement, ivre mort, il l'avait déjà été, il y a une paire d'années, jusqu'à en être malade. Cela lui était passé. Il ne risquait pas de déclencher un don quelconque et c'était un soulagement, mais il avait mûri légèrement et comprit qu'il fallait toujours garder un minimum de sobriété et être encore en état de réfléchir à ses actes et garder conscience de son entourage.

Il plaisanta sur le fait qu'il saurait sauvegarder sa vertu si elle était trop bourrée pour se rendre compte de ce qu'il se passait autour d'elle. Enfin, on en avait entendu des histoires de jeunes filles qui se faisaient abuser sexuellement, parce qu'elle, comme le mec, étaient fin jetés et pas tout à fait conscients de la gravité de la chose. Les soirées étudiantes dérapaient souvent, surtout quand on y restait jusqu'à une heure avancée de la nuit. Parler de confiance entre eux était un peu étrange étant donné leur relation ambiguë et semée de vacheries, pourtant, en cas de coup dur, ils savaient compter l'un sur l'autre et Lana ne remit pas vraiment la parole de son frère en doute.

Pourtant, leur relation évoluait encore. Cela cesserait-il jamais ? Ce soir, ils avaient montré tout le génie dont ils savaient faire preuve dans l'art de la manipulation, Lana entrainant sans le vouloir son frère dans des chemins périlleux, réveillant ses côtés les moins recommandables. Il pouvait être adorable et serviable, comme mufle et macho. Il pouvait présenter plusieurs visages, selon l'interlocuteur en face, c'était aussi simple que cela.

Cependant, son humeur s'assombrit quand Lana évoqua leurs parents. Et surtout le père de Micah. Les repas de famille étaient un calvaire pour le jeune homme. Il les évitait comme il pouvait, même si sa belle mère ne cessait de le supplier de passer plus souvent. Kristin l'aimait comme un fils et il la considérait comme sa mère, c'était un crève cœur de lui faire faux bond. Et William réclamait son frère aîné, Lana et lui devaient lui manquer en ayant quitté le nid.

- Pas vraiment et ça ne risque pas de s'arranger.

Lana reprit le fil de la conversation, réussissant à faire culpabiliser le jeune homme.

- Merci Lana, je me sens mieux là, d'un coup.

Il soupira, navré :

- Bon, d'accord, je vais faire un effort. Surtout si papa n'est pas là. Et tu as toujours été nulle à la console.

Il retrouva son sourire, malicieux, pas décidé à se laisser pourrir sa soirée par son paternel. Lana termina son verre et décréta que la soirée était nulle, désireuse de rentrer. Il regarda autour de lui, avant de hocher la tête.

- Tu as déjà contré mes plans je te signale. Et comme je n'ai pas spécialement envie de recroiser Ashley et son toy boy du soir... On s'arrache.

Il ouvrit la route, Lana sur ses talons, quittant tous deux la soirée sans autre forme de procès. Il était tard déjà, mais Micah savait déjà que le sommeil serait long à le prendre, trop de choses à ressasser, notamment sur ce qui s'était passé avec Lana suite à l'humiliation de son ex petite amie...

[Topic Terminé Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Am stram gram [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Am stram gram [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: RESIDENCES-