..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aux nouvelles [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jayden B

Invité

avatar


MessageSujet: Aux nouvelles [Terminé]   Lun 13 Fév - 18:21

Le mois de septembre touchait à sa fin. Jayden claqua la porte de sa voiture, prit son sac et chercha du regard son chien Chester qui avait pour habitude de lui sauter dessus dès qu'elle mettait un pas sur la pelouse. Jayden plissa des yeux et fut étonnée de n'entendre aucun aboiement, ni même coup de chaîne. Chester n'avait jamais fuit auparavant et n'avait jamais manqué l'arrivée de la demoiselle. Peut être qu'elle se faisait du cinéma pour rien, peut être qu'il était tout simplement à l'intérieur.
Elle chercha le courrier dans la boite aux lettres, vérifia les mails sur son portable et introduit les clés dans la serrure. La porte s'ouvrit d'elle même. Jayden fut étrangement surprise et l'angoisse commença à monter le long de sa gorge. Ce n'était pas normal. Personne n'était sensé être de retour avant 17 h.
Elle ferma avec précaution derrière elle et balaya le hall d'entrée du regard. Le porte manteau était vide, aucune clé sur la commode … Vraiment étrange. Sans vraiment s'en rendre compte, Jayden déposa ses affaires près du téléphone. Elle continua à marcher silencieusement et jeta un rapide coup d'oeil dans le salon. Personne. Soudain elle entendit un bruit venant de la cuisine.
La jeune violoniste monta les trois premières marches de l'escalier et décrocha un sabre que son père avait posé là en décoration après son retour du Japon. Elle savait que la lame n'était pas affûtée, mais elle pouvait toujours se servir de la pointe pour faire mal ou même provoquer une légère frayeur au cambrioleur.

Enfin elle se retrouva dans l'encadrement de la porte de la cuisine et ce n'est pas un homme qu'elle vit, mais sa mère qui semblait chercher des papiers en haut d'une armoire.

« Maman ? Mais qu'est-ce que tu fais là ? »

Avant que sa mère ne porte le regard sur sa fille, Jayden cacha le sabre de son père derrière son dos. Elle aurait eu légèrement stupide, l'arme braquée vers sa mère, les mains tremblantes. Chester était également là. Un golden retriever tout a fait charmant, qui vint immédiatement faire la fête à Jayden. Elle lui caressa fit fait la tête, puis se dirigea vers le plan de travail central, jetant à sa mère son regard perplexe qui lui demandait en gros : donne moi des explications.
Ellen Blackwell afficha un sourire légèrement embarrassée, puis rangea tous les papiers dans un tiroir inapproprié.

« Désolée de t'avoir fait peur ma chérie. Je suis tombée en panne à trois rues d'ici et je cherche désespérément les papiers de la voiture !»

« Dans la cuisine ? »

Ellen fit ce que Jayden détestait plus que tout, prendre sa fille pour une idiote en lui accorda ce fameux sourire désolé. Elle quitta la cuisine, et se précipita vers le bureau. Jayden qui était loin d'être totalement stupide, savait que sa mère n'était pas tombée en panne. Qu'elle cherchait simplement quelque chose pendant son absence et celle de son père. Elle se dirigea vers le tiroir dans lequel Ellen Blackwell avait caché les papiers et l'ouvrit. Il s'agissait là de formulaires formels, certains sur Remington. Il y avait là les papiers d'adoption, et quelques donnés importantes sur le jeune homme. Ellen cherchait-elle à prendre contact avec son fils adoptif ?

Bien sûr, elle n'avait pas supporté le fait que son premier enfant quitte la maison, mais elle avait fait plusieurs fois le reproche à Jayden de ne pas laisser faire les choses. De laisser Remington tranquille et que si ce charmant jeune homme voulait revenir, il reviendrait par lui même. Jayden avait passé beaucoup trop de temps dans des recherches pour retrouver son frère, sans résultats. Sa mère au contrait, savait quelque chose.

Le soir même, Jayden s'enferma dans sa chambre et joua un air de Bach avant de se coucher. Elle regarda une dernière fois le mail d'Ingrid, pensa à Sonny et s’endormit.

Le lendemain matin Jayden salua d'un bref signe de la main son père et ne prit pas la peine de prendre son déjeuner. Elle en voulait à sa mère pour ce grotesque mensonge et prit la direction du centre ville. Flâner dans les rues de LA était sûrement un bon moyen pour elle, d'échapper au stress des cours, aux recherches fructueuses sur son frère et à ses parents qui devenaient de plus en plus étouffants.

Elle avait rendez vous pour 15h au centre commercial le plus vaste de Los Angeles. Autant en profiter pour faire du lèche vitrine, chose que Jayden aimait bien faire pour se remonter le moral. Après avoir passé de longues heures à rêvasser devant des robes hors de prix, des petits objets de déco dispensables et des chaussures presque démesurées, elle s'installa à la terrasse d'un bar plutôt chic et peu bruyant.
Ingrid ne devait plus tarder. Même si Jayden lui en voulait un peu pour n'avoir donné aucunes nouvelles depuis l'incendie, elle était prête à la consoler. Après tout cette adolescente avait besoin de réconfort et non d'un sermon. Elle jeta un coup d'oeil à sa montre puis commanda un jus de fraise au serveur qui passait par là. Est-ce qu'Ingrid allait bien ? Est-ce qu'elle s'était remise de ses émotions ? Tant de questions à lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Lun 13 Fév - 20:50

Tellement bouleversée par la mort de ses parents, Ingrid n’avait vraiment pas eu le réflexe de regarder ses mails et pourtant, c’est une bonne surprise qui l’attendait parmi sa dizaine de mails non lus ! Jayden ! La fille qui l’avait gardé alors qu’elle était elle aussi toute jeune, et qui ensuite l’avait aidé pour ses devoirs. Elles étaient devenus proches, et en songeant à elle, en lisant son mail, Ingrid se disait que la jeune femme avait dû avoir une sacrée surprise en arrivant devant une maison entièrement consumé par les flammes. Personne n’avait pu la prévenir…

Ingrid, maintenant qu’elle y pensait n’avait parlé de Jayden à personne. Elle l’avait préservé comme son jardin secret, alors qu’elle aurait pu signaler son existence et avoir quelqu’un qui la soutiendrait. Comme quoi, lorsque l’on vit un épisode traumatisant on ne pense pas toujours aux solutions les plus évidentes. Mais de fait, d’un côté Ingrid était pressée de revoir la jeune violoniste et d’un autre elle était pétrifiée de trouille à l’idée d’attrister Jayden par son silence. Ingrid s’empressa alors de rédiger un mail, tentant le tout pour le tout.

~Jay, je sais que cela fait longtemps que tu m’as envoyé un mail, mais j’étais à l’hôpital et je ne vis plus dans la maison que tu connaissais si bien. Il y a eu un incendie et je vis chez quelqu’un d’autre aussi maintenant. J’aimerais beaucoup que l’on se revoit… Pour tout te dire, tu es mon seul repère qu’il me reste de mon ancienne vie… Que dirais tu que l’on se voit au centre commercial de L.A ? ~

Puis elle avait attendu impatiemment la réponse qui n’avait d’ailleurs pas tardé à arriver. Au final les deux jeunes filles s’étaient fixé un rendez-vous à 15h au centre commercial. Ingrid en était toute surexcitée, elle avait même répété encore et encore à Keaton qu’elle était contente de retrouver une ancienne amie. Enfin ancienne, pas tant que cela, mais c’était la seule personne qui avait cherché à la revoir et à savoir ce qu’elle était devenue. Et elle ne lui en voulait pas de ne pas être venue à l’hôpital, comment aurait-elle su qu’elle s’y trouvait ?

Ingrid se rappela alors comment elles s’étaient rencontrées. Au début elle avait été tout à fait contre une personne qui venait la garder, prétextant qu’elle était assez grande pour se garder toute seule. Et pourtant, Jayden l’avait hypnotisée avec sa musique, et depuis, Ingrid devait l’avouer, elle la prenait comme modèle. Et c’était pour retrouver ce modèle qu’elle s’habilla en quatrième vitesse dans un jean et une jolie chemise blanche et qu’elle partit en trombe au centre commercial.

Sur le chemin Ingrid se demandait ce qu’elles pourraient bien se raconter, et comment elle allait bien pouvoir lui expliquer ce qu’il lui était arrivé. D’autant qu’elle avait toujours peur d’avoir des émotions fortes car elle ne contrôlait pas encore sa capacité dévastatrice. Et devait elle en parler ou on à Jayden ? Elle pouvait lui faire confiance non ? Mais Keaton lui avait dit d’être trèèèèèèès prudente avec ce sujet… Ingrid se torturait l’esprit avant même d’avoir entendu la voix de son amie. Quand soudain, au loin elle la vit dans un bar en train de commander. Ingrid se mit alors à courir et sauta au cou de Jayden.

« Jaydennnnnn !!! Comment vas-tu ? »

Ingrid affichait un sourire radieux. Elle lâcha la jeune violoniste et commanda à son tour un sirop de fraise. Puis elle prit la main de Jay et l’entraîna vers une table toute proche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Lun 13 Fév - 21:46

La confiance, l'amitié, les confidences, les espérances. Jayden avait bien été déçue par de nombreuses choses durant sa jeune vie, mais elle savait qu'Ingrid n'était pas le genre de personne à vous dénigrer après des longs mois d'absence. Parfois vous avez l'impression qu'une amitié née, quelle grandit au fil du temps et puis un jour, plus rien. Vous vous croisez comme de parfait inconnus, sans même vous adresser la parole. Jayden trouvait ces situations tristes, mais en dépit de sa bonne humeur et de sa vie joyeuse, elle connaissait bon nombre de personnes agissant de la sorte.
Mais comme dit, Ingrid n'était pas ce genre de fille, du moins pas avec Jayden.
Elles avaient entretenue une relation si fusionnelle, si fraternelle … C'était impossible qu'une telle amitié s'estompe du jour au lendemain. Du moins Jayden ne le permettrait pas.
L'adolescente lui sauta et les deux filles se mirent à éclater de rire. C'était des retrouvailles joyeuses, comme si rien ne s'était jamais passé.

Jayden s'installa à une petite table en fer ronde. Les sièges étaient plutôt confortables et le parasol donnait une certaine fraîcheur que les tables exposées plein sud n'avaient pas. Le sourire aux lèvres la demoiselle s'enquit de répondre à son amie.

« Très bien merci ! Tu as une mine resplendissante dis moi ! »

Le serveur déposa les deux sirops de fraise sur la table, empêchant Ingrid de répondre quoique ce soit. Jayden chercha de la monnaie dans son porte feuille et donna un pourboire au garçon. Elle n'aimait jamais payer à la fin et vu qu'elle était plutôt habituée à venir ici avec sa mère, le serveur n'en était pas étonné.
Une mèche derrière l'oreille, elle prit de suite court à la conversation, hâte de prendre des nouvelles de son amie.

« C'est plutôt moi qui devrait te demander comment tu vas ! Ça fait longtemps qu'on s'est pas vu toutes les deux. Où étais-tu passée ? Et puis où est-ce que tu vies? Je suis retournée plusieurs fois chez toi et la maison est toujours dans le même état … Je me suis inquiété ! »

La jeune femme déposa sa main sur celle d'Ingrid. Elle ne connaissait rien à propos de l'incendie, mais s'était tout de même renseignée sur les causes de l'accident. La police n'avait trouvé aucune explication tangible. Elle savait simplement que trois corps avaient péri dans l'incendie. Même si les brûlures avaient empêchés d'identifier les corps, Jayden avait devinée qu'il s'agissait là des parents de son ami. Des parents qui étaient de simples personnes, adorables par dessus tout. Des parents qui l'avaient même encouragé à percer dans le milieu de la musique... Jayden eu un pincement au cœur à cette pensée.

« Je suis désolée pour tes parents ... »

Elle ne voulait pas démoraliser Ingrid, mais il fallait qu'elle le dise. Après tout elle avait bien crut avoir également perdu son amie. Ce que Jayden ne comprenait juste pas, c'est la présence du troisième corps dans les décombres. D'après les analyses et l'autopsie, il s'agissait d'un homme, qu'on aurait pas réussi à identifier à cause de brûlures vraiment trop sérieuses. Jayden par sa nature curieuse avait voulu aller plus loin dans son enquête, mais la police n'avait pas du tout cru à son histoire d'étudiante en criminologie.
Du coup elle s'est rabattue sur google et les infos locos, mais rien de bien convainquant. Peut être qu'Ingrid savait ce qui s'était passé ? Mais vu qu'elle paraissait en pleine forme et n'avait visiblement aucune liaison dut à l'incendie, Jayden en conclu qu'elle ne se trouvait sûrement pas sur les lieux de l'accident.

Jayden avait vraiment envie d'aider son amie. Mais avant tout elle devait savoir comment elle se portait, où est-ce qu'elle vivait, et surtout ce qu'elle avait fait ces derniers mois !
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mar 14 Fév - 19:59

La première remarque de Jayden étonna Ingrid. Elle ne se souvenait pas avoir bonne mine… Ah quoi qu’en fait l’aide de Clara, le médecin qui avait été gentille avec elle, et surtout celle de Keaton qui était devenu en si peu de temps un vrai père pour elle, elle avait dû reprendre un peu de poids, et surtout elle devait avoir l’air en bonne santé ! Ce qui n’avait pas dû être le cas depuis bien longtemps, étant donné qu’Ingrid commençait déjà à sombrer dans un genre de déprime anorexique depuis quelques mois avant le drame.

Ingrid offrit un sourire resplendissant à son amie. Quel mot étrange, elle qui pensait ne plus en avoir depuis l’accident. Comme quoi, elle se trompait énormément lorsqu’elle était à l’hôpital. Mais son jugement était largement faussé par son mal être, et au final, ça ne l’avait pas empêché de revenir volontiers vers Jayden, plus qu’heureuse de retrouver celle avec qui elle avait partagé tant de choses.

« Toi aussi Jay, tu es magnifique comme d’habitude ! »

Les deux jeunes filles s’installèrent à table, et leurs sirops de fraise furent vite servis. Ingrid demanda à la jeune violoniste comment elle se portait. Elle n’avait pas vraiment l’habitude de s’appesantir sur les morceaux de sa vie avant l’incendie, et encore moins maintenant. Elle pensait toujours aux autres avant elle. Mais Jayden ne voyait pas les choses de la même manière et ne ménagea en rien Ingrid qui devait se contrôler pour rester le plus neutre qu’elle puisse l’être. C’était difficile de se concentrer sur les événements jamais on ne lui avait vraiment posé de questions. Jusqu’à présent elle en avait parlé d’elle-même et d’ailleurs chaque fois qu’elle l’avait fait en s’arrêtant trop longtemps sur les événements son corps avait lui aussi réagit. Mais la main que la jeune femme posa sur celle d’Ingrid lui faisait du bien et la rassurait.

« J’étais à l’hôpital Jayden… Ainsi tu sais que mes parents sont morts… Il y a eu un incendie. Un soir quand on est rentrées avec ma mère, j’ai été capturé par un homme trop grand pour que je me débatte, et mon père était attaché sur une chaise dans le salon. C’étaient des cambrioleurs. Et là j’ai hurlé et y’a eu le feu partout… Je ne sais pas comment la maison à pris flamme, peut être que c’est ce qu’il y avait en train de cuire sur la gazinière ou une bougie, mais ça s’est vite propagé et j’ai rien pu faire. »

Ingrid marqua un temps d’arrêt. Elle avait volontairement oublié la précision selon laquelle c’était elle qui avait mis le feu. Comment expliquer cela, d’autant que Keaton lui avait bien dit d’être prudente.

« Maintenant je vis chez mon pédiatre. En fait il n’était pas mon médecin au départ et du jour où il l’est devenu, je ne sais pas pourquoi, mais il a fait les démarches pour m’adopter… Ils n’ont trouvé personne de ma famille apte ou capable de me prendre chez lui… »

Le regard d’Ingrid était entièrement triste et vide. Elle respirait bien, suivant dans sa tête le rythme de sa respiration pour se contrôler et contrôler sa capacité. Il ne fallait pas qu’elle dérape. Elle leva un regard tremblant et empreint de larmes et observa Jayden.

« Tu sais Jay, c’est quelqu’un de très gentil Keaton et je ne le remercierais jamais assez de ce qu’il fait pour moi… Mais je me sens seule, ils me manquent… »

Et les larmes coulèrent, enfin…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mer 15 Fév - 9:59

Comment faisait-elle pour être aussi calme ? Elle avait perdu ses parents dans l'incendie, avait été agressée et maintenant se retrouvait vivre chez son pédiatre ? Jayden était époustouflée. Jamais elle n'aurait eu le courage de se lever le matin sans pleurer toutes les larmes de son corps. Il est vrai qu'Ingrid n'était pas une fille très joyeuse à la base, du moins, depuis quelques mois avant l'incident, elle ne montrait en rien des signes optimistes. Jayden n'y avait pas portée grande attention, mais peut être que l'adolescente avait ressentie ce qui se passerait ? Non ce n'était pas possible. Jayden devait arrêter de voir des mutants partout. Et puis Ingrid ne pouvait pas en être une, elle est tellement vulnérable, fragile en son genre.

Elle avait tout perdu au final. Ses parents, sa maison, ses affaires, une partie de sa vie en quelque sorte. Heureusement Jayden ne la laisserait pas tomber comme une vulgaire paire de chaussures démodées. Non, elle était là pour la soutenir. Le seul problème peut être, c'est qu'il était difficile de soutenir quelqu'un quand il manque la moitié des éléments dans une histoire dramatique.

C'est étrange quand on y pense. A Los Angeles tout parait si paisible, tranquille. On croise des stars dans les magasins, les gens sont beaux et propres sur eux, tout le monde extasie ses dents bien blanches, mais au fond ceci n'est que ce que le bon peuple veut retourner d'une société parfaite. Ingrid était là, toute menue, la mine triste. Un drame s'était produit et les gens semblaient ne pas le remarquer. En même temps, qui pouvait bien se soucier d'une gamine de 15 ans ? Il y a tant de choses plus intéressantes à LA.

Jayden était prête à sacrifier de son temps pour son amie. Elle était prête à laisser de côté les recherches sur son frère pendant un temps. Après tout il n'allait pas s'envoler. Ce qu'elle voulait c'était simplement le retrouver, mort ou vivant. Jayden laissa parler Ingrid jusqu'au bout. Enfin elle laissa échapper quelques larmes, émue de son propre discours.

« Là, là Ingrid. »

Jayden posa ses mains sur celles de l'adolescente et lui tendit un mouchoir. Elle savait ce que c'était que de perdre un être chair. Mais pas de l'avoir perdu définitivement. C'est vrai qu'après tout, Ingrid ne pourrait plus jamais revoir ses parents. Ils étaient partis pour toujours. Jayden, elle, avait l'espoir de revoir son frère...

« Tu es sûre que c'était des cambrioleurs ? Je trouve ça quand même bizarre cette histoire de feu … Peut être que l'un d'entre eux était un … Enfin non laisse tomber. Je comprends ce que tu ressens, et ça va être long. Mais il faut que tu saches, tu n'es pas seule. Je suis là, et si jamais ton pédiatre le veut bien, je pourrai toujours venir te rendre visite tous les jeudis. Comme ça on gardera notre rituel malgré l'accident. Il est important de garder des traces de son passé. »

Jayden avait du mal à boire son sirop. Elle était tellement chamboulée par la tristesse de son amie. Mais elle essaya de ne rien montrer, le sourire aux lèvres. La demoiselle trouvait juste la décision du pédiatre étrange. Pourquoi avoir adopté une adolescente ? Malgré son optimisme, Jayden était du genre à se méfier des gens qu'elle ne connaissait pas, qui de plus est, s'occupait de ses amis proches. Bon, il était évident qu'Ingrid semblait l'apprécier, mais elle s'empressa d'ajouter :

« La presse ne t'a pas trop embêtée je pense … Je n'ai lu aucun article sur … toi. En fait, je me suis tellement inquiétée que j'ai essayé de comprendre ce qui s'était passé et savoir où tu étais. Ils ne t'ont rien fait à l'hôpital n'est-ce pas ? Et ça fait combien de temps que tu vies chez Keaton ? »

Elle se trouvait un peu trop curieuse, mais il fallait qu'elle sache. Après tout elle n'avait pas vu Ingrid depuis plusieurs mois !
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Jeu 16 Fév - 21:42

Raconter enfin l’histoire allant même jusqu’à ce qu’elle ressentait aidait Ingrid. C’était la deuxième fois qu’elle racontait, mais chaque fois elle pouvait dire des choses différentes, et elle avait l’impression que chaque fois la libérait un peu plus de cette emprise qui enserrait son cœur si fort dans un abime glacé. Et c’était toujours différent de raconter son histoire à une personne qui nous connaissait, qui connaissait notre vie passée et avec qui on avait partagé tant de choses.

Jayden semblait touchée par ce qu’Ingrid racontait, bien que celle-ci reste le plus neutre possible. Elle ne voulait pas que les gens s’apitoient sur son sort. Les choses étaient bien assez difficiles sans en rajouter une couche. Pourtant, la jeune adolescente appréciait la compassion de son amie. Et sécha vite les quelques larmes qui humidifiaient déjà ses jouent. Ses parents lui manquaient terriblement, mais par respect pour Keaton, qui avait tant fait pour elle et qui faisait toujours beaucoup pour qu’elle ne manque de rien et qu’elle grandisse le plus normalement du monde, elle ne lui disait pas, elle se contentait de sourire et d’être une adolescente normale. Ça lui semblait normal.

Puis Jay posa ses mains sur celles d’Ingrid et les questions fusèrent.

« Peut-être que l’un d’entre était un…quoi ? »

Ingrid se posait vraiment la question, pour son amie s’était stoppée en plein milieu de sa phrase. Peut-être que c’était un pyromane ? Ahahah, Ingrid rigolait d’ironie intérieurement, puisque c’était elle la pyromane.

« Ouiii Keaton voudra bien, du moment qu’on ne fait pas de bêtises ça lui va ! Tu sais il est vraiment très gentil, et il me rend la vie facile. Et au contraire je pense qu’il sera content d’apprendre qu’il me reste quelqu’un de mon passé… tu sais tu es la seule à m’avoir contacté… »

Jayden le savait, Ingrid n’était pas du genre à se faire des amis. Peut-être tout simplement parce qu’elle était dans son monde et qu’elle n’en avait pas la volonté. Mais se rendre compte que personne ne tient assez à vous pour vous contacter cela fait mal. Après tout Ingrid n’était qu’une ado comme les autres qui avait besoin de rire pleurer mais aussi d’être appréciée.

Ingrid revint à la réalité et vit que Jay n’avait pas touché à sa boisson alors, elle sourit faiblement et prit son propre verre.

« A nos retrouvailles ! » déclama-t-elle en essayant de paraître joyeuse.

Elle l’était sincèrement, d’être là avec la violoniste qui avait su autrefois la dompter, mais le chagrin de la perte de son ancienne vie lui mordait toujours les boyaux. Mais la curiosité soudaine de Jayden fit sourire à nouveau Ingrid.

« Je ne sais pas pour la presse. De ce qu’on m’a dit, les autorités sont vites arrivées sur les lieux, j’ai de suite été emmenée aux urgences et on m’a gardé là-bas. Personne de la presse n’est venu me voir. Etait ce fait exprès je ne le sais pas, je ne saurais te dire… Pour Keaton je suis chez lui depuis le 25 septembre. En fait je l’avais déjà vu pendant mon séjour à l’hôpital de cet été, nous avions parlé et je l’ai recroisé quand il est venu remplir ses papiers pour ses nouvelles fonctions de pédiatre. D’ailleurs ce jour-là il était avec une fille de ton âge je crois enfin elle a 17 ans, et elle est trop marrante ! Peut-être qu’un jour tu la verras si tu viens à la maison ! «
Ingrid prit une nouvelle gorgée de son sirop. Puis elle tourna la tête pour observer l’allée derrière elle. Son regard se bloqua sur la photographe qui prenait un cliché de la foule quand Ingrid y pensa soudain.

« Au Jay, tu te souviens que j’aimais beaucoup la photo ? J’aimerais me trouver un petit boulot pour pouvoir m’acheter mon appareil, qu’est-ce que tu en penses ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Ven 17 Fév - 10:49

Ingrid semblait mener une nouvelle vie, loin des tourments et de l'agitation. Surmonter une telle épreuve ne devait pas être chose facile, mais son pédiatre était là pour elle. Visiblement il s'agissait d'une personne remarquable. Voir Ingrid aussi souriante n'était que le résultat d'un lot de consolations parfaitement mené. Elle prit une gorgée de son sirop à la fraise, puis toisa son amie qui venait de repérer une photographe dans la rue. Chose qui n'étonna même pas la violoniste.
Ingrid avait eu une période photographie avant l'incendie. Jayden se rappela de cette merveilleuse journée qu'elles avaient passées dans le jardin à se prendre en photo sous tous les angles.
Elles s'étaient amusées à enfiler des vieilles robes en dentelles, changer de coiffures et prendre des poses toutes aussi ridicules les unes que les autres. Les clichés avaient été plutôt bons, et Jayden en avait même gardée quelques uns. D'ailleurs si elle fouillait bien dans les tiroirs de sa chambre, elle pouvait toujours récupérer une photo et la donner à Ingrid. Ça ne pouvait pas lui faire de mal que de garder en souvenir des brides de son passé.
Jayden pensa qu'elles pouvaient toujours remettre ça un jour afin d'effacer au mieux les douloureuses traces de l'accident. Il faut savoir aller de l'avant et faire son deuil, même s'il est difficile de perdre ses deux parents d'un coup. Jayden ne savait pas trop comment s'y prendre, elle ne connaissait pas cette sensation, qui devait être amère... Son frère l'avait simplement abandonné, mais elle savait très bien qu'il était possible de le retrouver un jour.
Ingrid, elle, avait tout perdu. Foyer, parents, et le peu d'amis qu'elle avait auparavant semblaient l'avoir totalement oubliés. Heureusement pour elle, un homme de bon coeur était intervenu dans le moment le plus tragique de sa vie. Elle n'était pas seule, et devait le savoir.

« Je pense que c'est une bonne idée, mais … Tu es sûre de trouver quelque chose ? Je veux dire … Tu n'as que 15 ans ! Quand j'ai commencée à te garder, j'en avais 16 et c'était mon tout premier boulot. En plus de ça, c'est ma mère qui a trouvée tes parents. Bon, après avec un peu de recherches et de motivations tu trouveras peut être quelque chose ! »

Elle n'avait pas l'intention de démoraliser Ingrid, bien au contraire, mais trouver un emploi à cet âge n'était pas chose évidente. Ça, Jayden le savait bien, elle qui avait voulu être indépendante très tôt … Maintenant elle vit toujours chez ses parents et n'a plus le temps pour un petit boulot étudiant à côté de ses études. Elle pouvait toujours aider Ingrid à trouver un petit quelque chose, mais elle travaillerait sûrement trop pour gagner peu. Du coup elle laissa tomber l'idée. Détruire la capacité mental de son amie n'était pas chose à faire.

« Si tu veux je peux te passer mon appareil photo. Il n'est pas grandiose, mais c'est une bonne machine et il peut te servir pour débuter. Je ne l'utilise que très peu, tu sais j'ai plus tendance à passer du temps sur mon violon qu'à prendre des photos. »

Elle lui accorda un sourire malingre, puis essaya de se rappeler où elle aurait bien pu avoir ranger son appareil photo. C'est vrai qu'elle ne l'utilisait que très rarement, au contraire de ses amies qui s'acharnaient à flasher tout ce qui bouge en soirée. Jayden avait des choses à raconter à Ingrid et n'avait pas l'intention de partir sans lui narrer tous les événements incroyables qui s'étaient produits ces derniers mois. Ingrid savait depuis toujours que la jeune violoniste basait son temps libre essentiellement sur ses pratiques de violon et sur les recherches de son frère.

« Oh sinon je t'ai pas dit ? Mais j'ai enfin trouvé quelque chose d’intéressant sur Remington ! J'ai découvert qu'il faisait parti d'un groupe d'élites dans l'armée américaine, envoyée en Irak … Je ne sais pas s'il est encore en vie, mais au moins ça me donne un aperçu sur ce qu'il est devenu. »

Elle marqua une pause, puis regarda ailleurs, dans le mouvement de la foule qui arpentait la grande rue passante.

« C'est vraiment bizarre … Je n'aurai jamais crut qu'il s'orienterait dans une telle direction ! »

Jayden avait un peu trop idéalisée son frère. Elle n'avait que 10 ans lorsqu'il a quitté la maison pour laisser derrière lui une famille en détresse. Il était talentueux, aimait l'art et principalement le dessin. Pourquoi n'était-il pas revenu vers sa famille, pourquoi s'était-il enrôlé dans l'armée ? Jayden était en partie déçue des choix que son frère avait entrepris, mais en même temps curieuse de savoir pourquoi n'avait-il pas continué carrière dans le dessin.

« D'ailleurs, en parlant d'hôpital … Il y a quelques mois je me suis retrouvée aux urgences parce que mon père m'a retrouvé sur le sol de la salle de bain entrain d'étouffer. Et tu sais pourquoi ? J'avais une boule de poils de chat coincée dans la gorge ! Ha ha ! C'est vraiment bizarre non ? »

Jayden détournait complètement son pouvoir en dérision. Elle n'avait jamais dit à Ingrid qu'elle avait la capacité de se transformer en chat, mais cet incident l'avait tellement fait rire, qu'elle était bien obligée de lui en parler. De toute façon, ça ne pouvait que faire sourire Ingrid et non pas remettre Jayden en question. Peut être qu'il était temps de lui parler de sa capacité, ça fait bien cinq ans qu'elles se connaissent maintenant. Les secrets ont toujours eu tendance à mettre mal à l'aise la demoiselle. Malgré tout Ingrid restait très mystérieuse de son côté et Jayden n'avait pas une totale confiance pour lui dévoiler un secret aussi important.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Dim 19 Fév - 12:41

La photographie, un art où votre concentration est à son comble, et où votre personnalité transparait d’une manière subtile mais qui vous correspond toujours. Ingrid aimait la photographie, depuis son plus jeune âge. Elle avait commencé à s’y intéresser en voyant une photographe dans la rue qui prenait des clichés des passants, des arbres, enfin de plusieurs petites choses qui peuvent nous sembler banales au premier coup d’œil, mais qui sur une photographie, signifie bien plus. Ainsi la jeune fille avait voulu son propre appareil, et elle avait commencé à s’exercer. Jayden avait été l’une de ses modèles et elles avaient fait de nombreuses photos toutes les deux… Mais, malheureusement pour Ingrid, l’incendie n’avait rien pardonné.

D’ailleurs depuis l’accident Ingrid avait dû arrêter la photo, et plus que jamais elle voulait reprendre. Elle était convaincue que ça l’aiderait à se contrôler et à dompter son pouvoir. Peut-être se trompait elle, mais au moins elle se devait d’essayer. Mais déjà son amie lui mettait des doutes quant à la possibilité de trouver un emploi, un petit boulot d’étudiant pour se financer son nouvel appareil. En elle-même Ingrid se disait que Jayden n’avait pas le droit de lui faire perdre le peu de choses qui l’aidaient à tenir le choc, même si c’étaient des illusions. En fait Ingrid en avait besoin pour rester souriante et continuer à avancer. Et sans doute, Jayden s’était rendue compte de sa bourde puisqu’elle lui proposait de lui prêter son propre appareil pour commencer. Ingrid d’un naturel timide et doux n’osait pas accepter.

« Non Jay, c’est ton appareil, tu en auras peut être besoin en plus ! Quant au boulot qui ne tente rien n’a rien ! »

Oui, Ingrid était têtue ! Mais surtout elle voulait se battre et voulait oublier le chagrin qui lui pesait toujours un peu plus sur le cœur. Plus les jours passaient et plus l’amour de ses parents lui manquait. Elle survivait sans, mais se construire avec une telle perte devient toujours plus difficile. D’autant qu’elle avait cette capacité à dompter…

Alors qu’Ingrid était partie dans la contemplation de la photographe qui se trouvait non loin des deux jeunes filles, Jayden prononça le nom de son frère, chose qui ramena de suite l’adolescente à la réalité. Jayden avait parlé plusieurs fois de Remington à Ingrid, elle me nait des recherches pour le retrouver, celui-ci étant partit de la maison sans laisser de traces. D’ailleurs Ingrid savait que la vit de Jayden n’était pas rose non plus et du coup elle se sentit coupable d’avoir parlé uniquement d’elle sans s’intéresser à son amie qui elle aussi avait besoin de soutien dans ses démarches.

« En Irak ?? » demanda Ingrid choquée « Ton frère aurait combattu en Irak, mais il est fou ? »

Quelle drôle d’idée ! A la fois Ingrid ne cautionnait ni ne comprenait pas vraiment pourquoi les hommes faisaient la guerre. Comme si on n’avait pas assez de problèmes dans la vie de tous les jours, sans en plus pourrir la vie de gens qui n’avaient rien à voir dans les petites affaires des dirigeants qui s’opposaient. Mais tant qu’il y aurait des gens pour s’engager dans l’armée, les choses ne seraient pas prêtes de changer.

« Tu veux que je t’aide à le retrouver Jayden ? Il y a quand même des chances qu’il soit encore en vie, tout le monde ne meurt pas dans une guerre… je eux même demander à Keaton s’il peut nous aider si tu veux ? »

Ingrid savait depuis son premier soir avec Keaton que lui aussi était à la recherche de quelqu’un : sa bienaimée, enceinte. Alors mieux que quiconque, il devait savoir comment mener des recherches. Ingrid se demandait alors comment allaient les recherches de Keaton et si elle pourrait l’aider, comme lui pourrait surement aider Jayden, quand celle-ci passa du coq à l’âne ! Ingrid sourit, parce qu’elle était à la fois amusé des revirements de situations que provoquait Jayden, mais aussi par l’histoire de la boule de poils.

« Qui sait peut être que tu te transformes en chat ! »

Puis Ingrid, amusée par l’idée, se leva à moitié pour atteindre le cou de son amie qu’elle gratouilla comme on le ferait avec un chat.

« Humm tu ne ronronnes pas encore ton cas ne doit pas être si critique !! »

Après un éclat de rire, Ingrid reprit tout de même son sérieux.

« Non sans rigoler, on t’a dit ce que faisait cette boule de boule dans ton œsophage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Dim 19 Fév - 22:12

Oui Remington était totalement fou. Pourquoi s'engager dans l'armée alors qu'on peut exploiter un talent tel que le dessin ? Il devait vraiment se sentir mal dans ses baskets pour en arriver là. Au moins s'il été rentré chez lui, sa petite sœur l'aurait attendrit avec sa bouille d'ange bien gras. Jamais il n'aurait eu l'idée d'aller dans la gueule du diable. Mais bon, Jayden était certaine d'une chose, c'est que Remington était capable de se démerder dans toutes les situations les plus instables.
Jayden prit une gorgée de son sirop puis regarda Ingrid avec insistance. Elle avait raison, Remington n'était pas mort, elle le sentait au plus profond de son âme. Elle le trouvera malgré tout ce qui pouvait en coûter. Ingrid était vraiment trop chou et ça avait le don de donner le sourire à la jeune violoniste. Demander de l'aide à son père adoptif pourquoi pas ? Après tout un adulte savait mieux trouver les infos qu'une étudiante. Mais bon, Jayden n'aimait pas trop mêler des inconnus à des histoires qui ne la regardait qu'elle.

« Et bien je suis touchée que tu me proposes ça, mais je préfère avancer seule dans mes recherches. Ca me fait du bien de t'en parler, mais je ne pense pas que Keaton puisse m'aider en quoique se soit, à part s'il connaît des personnes qui se sont enrôlés dans un groupe d'élites en Irak … pourquoi pas. »

Jayden doutait fort qu'un pédiatre ait de telles relations. Mais bon, on ne sait jamais, parfois il se peut qu'on découvre de bonnes surprises. Ingrid semblait amusée par l'histoire de cette boule de poils qui s'était coincée dans la gorge de Jayden. Ce fut une bonne surprise pour la demoiselle qui avait imaginée un autre scénario. Elle ne savait pas si dévoiler sa véritable identité était une bonne chose. Ingrid pouvait très bien voir Jayden d'un tout autre angle et ce n'était pas forcément le moment le plus opportun. Bien sûr, cacher la vérité n'est pas une chose responsable, loin de là. Car tôt ou tard on fini par le découvrir, et ça Jayden ne voulait surtout pas que ça arrive. Il était primordiale pour la demoiselle de lui annoncer de vive voix et non pas par l'intermédiaire de média, de bouche à oreille ou autre chose du genre.
Ingrid n'était pas au meilleur de sa forme, même si elle laissait imaginer le contraire. Jayden savait comment jouer sur les apparences, elle connaissait par cœur les techniques, la manière de faire pour paraître toujours au top, même quand les choses vont mal. Au plus profond de son cœur, l'adolescente devait être meurtrie par la disparition soudaine de ses parents. Des parents que Jayden ne trouvait aucun reproches. Bien sûr elle ne les connaissait pas vraiment, elle ne savait rien de leur histoire, mais de ce qu'elle avait pu voir durant son cursus de Baby sitter ils n'avaient jamais manqué d'amour pour leur fille.

La tristesse commença à envahir le cœur de la demoiselle, elle qui n'avait pourtant pas perdu ses parents. Elle ne s'imaginait pas sans eux, leur mort l'aurait totalement anéantie. Après tout il s'agit là d'un pilier important dans la vie d'une jeune personne. Bien sûr, elle avait Keaton pour poser toutes les questions essentielle de la vie, mais ça ne devait pas être évident. Elle secoua la tête de droite à gauche, puis se cala sur la conversation qu'elle n'avait pas quitté, malgré ce léger moment d'absence.

Jayden eut un moment de surprise lorsque Ingrid émit l'hypothèse de la transformation en chat. Aurait-elle devinée ? Après tout on était plus sûr de rien de nos jours. Mais lorsqu'elle se pencha vers la violoniste pour lui grattouiller la nuque, un soulagement intense se propagea dans tous ses membres. Jayden balança un vieux rire jaune, chose qu'elle ne maîtrisa pas du tout.

« Ha ha oui tu as raison ! »

Ce fut totalement hypocrite et Jayden se sentait totalement honteuse. Pourvu que la petite Ingrid prenne ça pour une grosse blague, histoire de détendre l’atmosphère. Mais bien contre toute attente, elle reprit son sérieux. Pourquoi ? Pourquoi s'intéresser à une stupide histoire de boule de poils ? Bon, en même temps Jayden n'aurait jamais dut lancer le sujet. Mais malheureusement elle n'avait pas calculé son coup. Elle qui d'ordinaire maîtrisait les choses du début à la fin, elle qui prévoyait tout pour ne jamais se retrouver démunie dans les imprévus. Ces derniers temps rien n'allait plus. Comment faire pour dévier le sujet de conversation. Ingrid était une fille, peut être que parler de mode l'intéressait. Mais non, ce n'était certainement pas son genre. Jayden défila des moyens de subterfuges dans sa tête à toute vitesse. Enfin, elle avait trouvée quelque chose ! Parler de Hayden.

« Oh j'en sais trop rien, mais ce n'est pas très important vu qu'on me l'a retirée ! Oh fait, je ne t'ai pas dit mais … Hayden est moi c'est fini... »

Oui c'était bel et bien fini cette histoire d'amour qui durait depuis le Lycée. Mais pas sûr qu'Ingrid sache quoique ce soit à ce niveau. Il faut dire que Jayden n'avait jamais confiée ses ébats amoureux à l'adolescente. Elles étaient devenues très proches et amies au fil du temps, mais pourtant Jayden se voyait mal parler de garçons à Ingrid. Peut être parce que la différence d'âge était plus grande, ou simplement parce qu'elles n'avaient jamais vraiment parlé de garçons tout simplement.
Ingrid connaissait Hayden vu qu'elle l'avait déjà rencontré quelques fois, lorsqu'il venait chercher Jayden en bas de chez elle. Un brunt aux allures de quaterback. Plutôt gentil et attentionné. Jayden avait simplement précisé qu'il s'agissait là d'un garçon qu'elle fréquentait depuis le début du lycée et que leur relation était compliqué. Rien de plus, rien de moins.

Jayden se mordit la lèvre inférieur, espérant de tout cœur que sa jeune amie n'allait pas remettre l'histoire de la boule de poils sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mar 21 Fév - 20:55

Ingrid savait que Jayden tenait énormément à son frère, c’est pourquoi elle lui avait proposé son aide, ainsi que celle de Keaton si elle le souhaitait. Même si cette proposition était délicate, car on ne pouvait pas s’immiscer comme ça dans la vie d’autrui, même avec de bonnes intentions. C’est d’ailleurs ce que confirma la réaction de Jayden. Du coup Ingrid s’en était voulu de son audace, elle avait peur que la jeune violoniste la prenne à présent pour une petite fouine. Alors Ingrid se renfrogna un peu, et s’enfonça dans son siège pourtant dur.

« Euh je ne sais pas du tout… je lui demanderais à l’occasion... »

Ingrid resta un peu rêveuse, qu’est ce qui pouvait pousser un homme à s’engager dans l’armée et à abandonner toute sa famille ? D’autant que Jayden était une sœur adorable, et elle n’avait jamais vu les parents de la jeune fille, mais ils ne pouvaient être que de bonnes personnes. Ingrid n’avait jamais vu ce frère, mais elle se demandait bien comment il pouvait être ? Autant physiquement que mentalement, mais elle avait peur qu’un séjour au beau milieu d’une guerre ait profondément changé le caractère de l’homme. Et pas dans le bon sens ! En tout cas Ingrid espérait que Jayden ne serait pas trop déçue de ce qu’elle finirait par trouver.

Kensie avait alors changé de sujet comme de chemise. Elle avait cette capacité incroyable à parler de tout et de rien dans un enchainement qui ne choquait même pas les interlocuteurs tellement c’était soudain et sans réplique. Alors qu’Ingrid était plus rêveuse et plus analytique, elle était donc capable de poser des questions inlassablement sur un sujet, du moment que celui-ci l’intéressait un minimum. Mais là, elle ravala ses questions et s’attarda sur l’histoire de boule de poil. Que c’était étrange ? Elle avait mangé son chat ou quoi ? Cette histoire avait des airs de légèreté, mais la jeune adolescente vit bien que son comportement avait tendu Jayden…

Alors un flash lui traversa l’esprit… Elle aussi ? Après tout Keaton lui avait dit qu’ils étaient plusieurs, et il lui avait aussi dit de faire attention et tout à coup Ingrid se posa des questions sur son amie d’enfance. Etait-elle l’une de ceux qu’il lui avait parlés et dont il lui avait dit de se méfier ? Foutaises… Ingrid avait confiance en Jay, et elle ne passerait pas à un autre sujet sans ajouter quelque chose. Elle mit alors John de côté quelques instants, le balayant d’un coup de main
.
« Attends, attends un pue changes pas encore de sujet ! Comment c’est rien puisqu’ils te l’ont enlevé ! Enfin, Jay une boule de poil n’arrive pas là sans raison ! Et je sais que tu n’as pas mangé de chat quand même… Qu’est-ce que tu me caches ? »

Ingrid lança un regard investigateur à Jayden. C’était là une manière, avec cette question, de savoir les choses sans se mouiller, et selon ce que Jayden lui dirait elle pourrait lui avouer sa condition ou bien fuir ou encore téléphoner à Keaton. Si elle croyait qu’elle allait s’en sortir comme ça, elle se fourrait le doigt dans les nasaux !

Mais pour finir par alléger l’atmosphère, elle revint sur la nouvelle de Jayden, avant même que celle-ci réponde à propos de la boule de poils. Elle voulait lui montrer que de toute façon elle était son amie et elle ne la renierait pas.

« Pour John je suis désolée ! C’était le garçon baraqué qui venait te chercher à la maison ? Que s’est-il passé ? » Ingrid fit une pause et ajouta avec sérieux « j’attends une réponse à TOUTES mes questions Jay hein ! »

L’adolescente pouvait être parfois bien perspicace et c’était souvent ce que sa mère lui reprochait, car elle ne pouvait jamais longtemps lui cacher ses états d’âme. A une gamine de quinze ans ! Qu’est-ce que cela l’exaspérait de son vivant ! Mais Ingrid était une jeune fille qui aimait bien observer les gens, et deviner leurs pensées. C’était aussi pourquoi la jeune fille se posait beaucoup de questions. Elle voulait toujours tout savoir, sans se rendre compte qu’elle pouvait parfois aller trop loin, et trop chercher. Un jour c’était certain, cette caractéristique la desservirait.

Pour lors, elle se contenta de prendre la main de son amie violoniste, une main fine aux longs doigts, dans la sienne. Elle espérait qu’avec ce geste elle montrerait à Jayden qu’elle pouvait se lancer sans trop de craintes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mer 22 Fév - 12:18

Bon sang pourquoi faut-elle qu'elle remette l'histoire de la boule de poils sur le tapis ? Jayden se senti mal, très mal intérieurement. Elle avait envie de sauter par dessus la table et filer droit se cacher dans une boutique de vêtements. Non, il fallait rester stoïque et surtout ne pas montrer l'once d'un malaise. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas confiance en Ingrid, mais maintenant elle siégeait chez un homme dont elle ne connaissait rien. Et puis même si elle dévoilait son identité à Ingrid, comment son amie réagirait-elle ? Jayden était sûre d'une chose, le regard de l'adolescente serait de toute manière différent. Peut être qu'elle trouverait ça super d'avoir comme pouvoir de se transformer en félin, ou peut être qu'elle trouverait Jayden étrange, voire comme une sorte de monstre. Du moins, c'est ce comme quoi se considérait Jayden. Elle n'était qu'un monstre.

Bien sûr elle ne faisait du mal à personne, mais la transformation était douloureuse et pas très agréable à regarder. Puis être un chat n'est pas quelque chose de bien terrible. Elle se réveillait très souvent avec une arête coincée dans la gorge et parfois même s'était retrouvé des puces dans les cheveux. De quoi perdre un peu l'équilibre.
Heureusement pour elle, la jeune femme savait se contrôler la journée. Elle se transformait principalement le soir, c'était plus fort qu'elle, mais elle connaissait les symptômes avant une métamorphose. Il lui suffisait de dire qu'elle se sentait mal et elle quittait la conversation pour se transformer dans un coin sombre. Il fallait simplement rester sur ses gardes. Etre mutant n'est jamais bien vu, surtout à Los Angeles. Elle savait très bien qu'il existait des personnes ayant le même caractère qu'elle, elle en avait vu. Mais la demoiselle s'était toujours abstenue et ne voulait en rien se mêler à ce genre de personnages.

Elle se racla la gorge, puis passa une main dans ses cheveux qu'elle détacha, elle resta légèrement sur la défensive.

« Mais ... Mais rien voyons ! Ecoute je ne sais pas … Quelqu'un m'a sûrement mit sa dans la gorge pendant une soirée un peu trop arrosée. Tu sais les soirées à la fac sont un peu … comment dire … mouvementées ha ha ! Mais je te promets que si je croise celui qui m'a fait ça, il va le regretter ! »

Bien sûr il s'agissait là d'un énorme mensonge. Jayden n'était pas une grosse buveuse et n'avait jamais été saoule de sa vie. Mais bon, Ingrid n'était pas au courante de sa vie d'étudiante, donc ce mensonge pouvait passer comme une lettre à la poste. Même si Jayden détestait mentir à ses amis, là il s'agissait de se protéger et même si elle était désolée pour Ingrid, le fait est qu'elle n'avait pas envie de dévoiler sa vraie nature. Même si Ingrid insisterai, jamais Jayden ne dirait mot sur sa véritable nature.
Peut être qu'après tout Ingrid était également une mutante, du coup c'est pour ça qu'elle voulait tirer les vers du nez de Jayden, pour se sentir moins seule. Mais la musicienne ne voulait pas, c'était un risque trop important et son avenir pouvait être en jeu. Il y avait bien trop d'oreilles par ici … Elle en parlerait plus tard à Ingrid, mais pas aujourd'hui, pas maintenant, c'était encore trop tôt.

« Oui c'était lui Hayden. Nous sommes toujours de bons amis et jamais je ne l'oublierai. Tu sais, j'ai passé de très bons moments avec lui, mais en ce moment j'étais un peu trop distante. Les études, les recherches de mon frère, ça à un peu cassé mon histoire de couple. Lui voulait plus, mais moi j'étais satisfaite. Peut être que je n'étais si amoureuse que ça au final... »

Quand elle y repensait, Jayden avait vraiment l'impression d'avoir un cœur de pierre. Hayden avait fait tant d'efforts pour elle, et elle rien en retour. Elle espérait simplement qu'il comprendrait que retrouver son frère était une chose importante et que la réussite de ses études était primordiale si elle voulait pouvoir vivre de son art pour un futur comblé. Mais en agissant de la sorte, elle perdait à peut près tous ses amis. Heureusement pour Ingrid, Jayden s'était décidée de prendre des nouvelles de sa petite protégée et de prendre du temps. C'était en quelque sorte un privilège qu'elle lui accordait. Mais bon, ça il ne fallait surtout pas lui dire.

« Mais bon, maintenant je suis bien seule. Je peux faire ce que je veux, quand je veux ! Etre célibataire est en quelque sorte un brin de liberté. D'ailleurs tu n'es toujours pas amoureuse toi ? »

Lança Jayden avec un petit sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Sam 25 Fév - 16:20

Ingrid avait beau être discrète et vouloir passer inaperçu, elle n’en restait pas moins têtue. En effet sur le coup, l’histoire de la boule de poils n’avait vraiment aucune réponse pour elle. Comment une boule de poil avait-elle pu arriver dans la gorge de son amie ? Et il fallait bien dire que le bobard que Jayden lui servait ne faisait rien pour apaiser la curiosité de la gamine. Au contraire elle s’éveillait de plus en plus, au point qu’Ingrid aurait été capable de kidnapper Jayden sur place et de trouver toutes les tortures corporelles gentilles telles que les chatouilles pour qu’elle lui avoue la vérité. Les soirées étudiants mes fesses oui !

« Jayden, je ne crois pas un mot de ce que tu me dis, mais puisque tu es mon amie et que je suppose qu’il y a une bonne raison pour que tu ne me fasses pas confiance au point de me mentir, je passerais sur l’histoire de la boule de poils, mais j’ai beau être jeune je ne suis pas stupide hein ! "

Quand on est bourré pendant une soirée étudiants, Ingrid voulait bien croire que les étudiants pouvaient faire de tout et surtout du n’importe quoi, mais s’amuser à faire gober une touffe de poils à quelqu’un c’était tout de même un peu gros !

Bref Ingrid se laissa alors aller vers l’histoire avec John, elle se focalisa alors sur ce que lui disait son amie. Elle comprenait, Jayden avait la tête trop remplie pour penser à son couple, c’était dommage et triste mais parfois il vaut mieux être sincère. Mais Ingrid s’inquiétait pour son amie, car si elle continuait ainsi, elle finirait par évincer tout le monde de sa vie et elle serait alors seule, seule au monde, comme elle, elle l’était depuis la mort de ses parents, car elle se refusait de transférer l’amour qu’elle avait pour eux sur les personnes qui l’aimaient, elle, et qui l’entouraient.

« Jayden, je comprends, mais tu devrais faire attention… Il aurait pu te donner de l’amour et le soutien que tu as besoin justement pour ton frère et tout le reste… De ce que tu m’en avais dit c’était un bon gars… »

Alors contre toute attente, Jay demanda à Ingrid si elle n’était pas amoureuse de son côté ? Non, elle ne s’était même pas posé la question. A vrai dire cela ne faisait que quelques jours qu’elle n’était plus à l’hôpital et qu’elle vivait chez Keaton. Elle n’avait même pas repris l’école étant donné que Keaton l’avait autorisé à se prendre une semaine histoire qu’elle se refasse au monde.

« Non, en même temps qui voudrait d’une fille si bizarre comme moi ? »

Puis alors Ingrid repensa aux derniers événements, et elle avait beau se méfier de tout et de rien, elle se sentait comme obligée de dire la vérité à son amie, une jeune femme qui avait été là pour elle depuis de si nombreuses années. Elle ne pouvait qu’être du bon côté.

« Ecoute Jayden est ce que cela te dérangerait si on trouvait un endroit où il y a moins d’oreilles qui trainent ? J’aimerais te parler de quelque chose. J’espère juste que tu me fais confiance… »

Ingrid ne savait pas si elle faisait là une erreur, mais elle avait besoin de dire toute la vérité à son amie, et plus elle y réfléchissait, et oui elle n’avait pas oublié la boule de poils, plus elle se disait que quelque chose les liait toutes les deux et qu’elles seraient stupides de ne pas profiter de ce lien pour renforcer leur amitié. Et Ingrid en avait tellement besoin….
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Jeu 1 Mar - 20:47

Croire ou ne pas croire, c'était son choix. Même si ça lui faisait mal au cœur de lui mentir, Jayden ne pouvait se dévoiler pleinement au grand jour sur une terrasse de café. Un endroit plus discret aurait été approprié, comme par exemple sa chambre ou dans une rue peu passante. Bien sûr, Ingrid n'en croyait pas un mot et lui approuva son sentiment sur l'affaire de la boule de poils. Pourquoi lui en vouloir ? Pourtant Jayden eut le culot de bredouiller qu'elle ne disait que la stricte vériter.
Ah si seulement le père Blackwell voyait sa fille en ce moment même ! Mentir à un être cher, dans un lieu public. Si la belle parole de Dieu était là pour la punir d'un tel pêché, elle serait foudroyée sur place.

Jayden ne tenait plus vraiment en place. Devoir dévoiler son pouvoir à son amie était chose peu confortable. D'ailleurs elle n'avait jamais rien dit à Hayden à ce propos, alors qu'ils se côtoyaient depuis cinq ans. Cinq ans où à chaque pleine lune, la jeune fille refusait de voir son jeune amant. Il s'était posé des questions, avait essayé de comprendre ce qu'il n'allait pas chez Jayden, mais heureusement pour elle, ses parents l'ont protégé. Elle avait inventé une excuse bidon, faisant croire à Hayden que la famille Blackwell avait ses petites habitudes depuis des années, et qu'y mettre un terme ne serait pas bon à leur relation de couple.

Elle secoua la tête, chassant ces vieux souvenirs pour se concentrer sur la conversation.

« Oui je sais Ingrid pas besoin de me le rappeler… Mais bon, il vaut mieux mettre un terme définitif à cette relation qui ne ressemblait plus à rien. J'aime toujours Hayden, mais d'une autre façon. Et puis il reste quand même l'unique garçon qui me connaît le mieux. »

Après Sonny bien sûr. Sonny connaissait le don de la jeune violoniste, Sonny connaissait les pires angoisses de Jayden et elle connaissait un tas d'autres choses que la jeune femme n'avait jamais dévoilée au reste du monde. Oui, Sonny en savait long sur Jayden, comme elle en savait plus sur sa meilleure amie. Même si ces derniers temps, la jeune française avait coupée les ponts depuis plus de deux mois. L'idée de ne plus jamais la revoir lui brisa le cœur. A qui pouvait elle livrer les choses les plus intimes ? Ingrid ? Elle n'avait que 15 ans, impossible pour elle de tout comprendre ou même de l'aider. Bon, en même temps elle n'était pas une fille perdue avec une multitude de problèmes.

Jayden pouvait en plaindre d'autres … Soudain, elle eut une petite illumination. Pourquoi ne pas présenter le petit Tom du conservatoire de musique à Ingrid ? Ils s'entendraient peut être bien après tout. Il avait 14 ans et pourtant arrivait à faire constamment rire la jeune violoniste. Il était également un très bon virtuose, même si son caractère de cochon laisse penser autre chose. Tom n'est pas bien méchant et il se trouve qu'il est un garçon attentionné. Ingrid pourrait sûrement retrouver un peu de passion et une certaine joie de vivre chez Tom.

« Tu n'es pas bizarre Ingrid. Et puis je trouve que tu as un visage qui s'embellit de plus en plus !»

Elle n'avait pas dit ça pour être gentille, non, elle le pensait sincèrement. Jayden qui était plutôt belle fille, se trouvait de plus en plus fatiguée. Elle avait du mal à cacher ses cernes et la fatigue n'était pas là pour arranger les choses. A 16 ans on est au cœur de la beauté adolescente. C'est là que les filles se mettent en valeurs, qu'elles jouent de leurs atouts. Après la vie nous marque et laisse de coté le passage innocent de l'enfance. Après, Jayden ne trouvait pas qu'Ingrid était bizarre … Peut être sa curiosité déplacée, mais chacun avait son petit défaut rien de grave.
Jayden était sûre que Tom lui conviendrait. Il suffirait de parler au jeune garçon dans les prochains jours et le couple Ingrid-Tom se formera.

Soudain Ingrid changea de comportement. Elle semblait plus craintif, plus stressée qu'elle ne l'était il y a de ça quelques minutes. Elle agissait de façon étrange, comme si quelqu'un était en train de l'espionner … Jayden considéra son amie avec de grands yeux, puis un sourire incompris se dessina sur ses lèvres.

« Un endroit plus calme ? Mais pourquoi, on est bien ici non ? Qu'est-ce qui ne va pas Ingrid ? Pourquoi tu agis de façon … bizarre ? »

Jayden avait quelques doutes mais espérait simplement se tromper. Pourvu qu'elle se trompe. Elle n'avait pas du tout envie d'assister à ce genre d’événement. Mais peut être qu'elle se faisait de fausses idées, peut être qu'elle imaginait une situation qui pourrait l'arranger. Vu le comportement d'Ingrid il ne pouvait que s'agir de ça. Elle se mordit la lèvre inférieur, priant le grand Seigneur qu'un imprévu puisse surgir de nul part pour empêcher le conversation de se poursuivre ailleurs que sur cette terrasse.
Elle aurait très bien pu dire « oui ça me dérange de quitter les lieux », mais ce n'était pas son genre. Et puis si Ingrid avait quelque chose d'important à dire à Jayden elle devait la suivre. Alors elle se leva, passa son sac à main sur l'épaule et tendit la main à Ingrid.

« On y va ? »

Où ? Elle en avait pas la moindre idée, mais pourvu que le temps passe vite. De toute façon elle avait un rendez vous amoureux pas loin des 18h ... arriver en retard serait un comble.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Sam 3 Mar - 13:28

La discussion des deux jeunes filles retraçait un panel d’événements qui s’étaient déroulés lors des derniers mois pendant lesquels elles n’avaient pu se voir à cause de la tragédie qui avait touché Ingrid. Pourtant, c’était comme si elles ne s’étaient jamais quittées. Ce qu’Ingrid déplorait par-dessus tout, c’était leur différence d’âge, car elle aurait aimé parlé de certaines choses à son aînée et elle aurait aussi aimé que celle-ci puisse se confier mais elle savait que son jeune âge était une barrière. Le problème, c’est qu’à présent, Ingrid n’avait plus de lien profond avec des gens de son âge, elle n’avait plus de contacts avec ses anciens amis, si l’on pouvait appeler ça amis et elle ne connaissait à présent que des gens plus âgés. Au final elle se sentait toujours incroyablement seule. Et surtout elle se demandait quand est ce que les gens arrêteraient de la prendre pour une gamine qui ne comprend rien à rien. Au final, peut être que reprendre les cours lui ferait du bien ! Mais elle savait que ce qu’elle disait à Jayden à propos d’Hayden n’avait pas de poids, puisqu’elle n’avait pas d’expérience…

Parler de garçon, ces derniers temps n’avait pas été le lot quotidien d’Ingrid. En fait, de mémoire, elle n’en avait pas du tout parlé. Ou alors furtivement ou sans convictions. Et c’était étrange d’en parler avec Jayden qui avait déjà de l’expérience dans le domaine. Ingrid se sentait encore plus jeune et inapte fasse à sa magnifique amie. Mais il fallait dire qu’Ingrid n’avait pas trop la tête à cela en ce moment, même si elle était persuadée qu’avoir quelqu’un aurait pu l’aider dans toutes les épreuves qu’elle devait passer. Et à la fois comment être avec quelqu’un sans lui révéler ce que l’on est vraiment. Et c’est en cela qu’Ingrid disait qu’elle était bizarre. Non seulement elle ne se liait pas facilement aux gens mais en plus, à présent elle était distante et n’aimait pas qu’on la touche. Mais Jayden lui parlait du physique, ce sur quoi Ingrid n’avait pas trop de problèmes. Au contraire elle attirait pas mal de regards, mais elle ne s’y intéressait pas. A cet âge les garçons sont stupides et ne réfléchissent que très peu avec leur cerveau.

« Je ne parlais pas du physique Jay, mais de toute manière les garçons de mon âge sont stupides… »

Ingrid n’était pas vraiment emballée, au final trouver un jeune homme de quatre ou cinq ans plus vieux ne lui ferait pas peur. Peut-être serait-il moins abruti que les louveteaux qui l’entouraient.
Mais Ingrid était toujours tracassée par cette histoire de boule de poils et ce qu’elle-même cachait à Jayden. Alors elle décida de proposer de s’éloigner du monde, pour en dire plus à Jayden. Celle-ci sembla étonnée et même régissante à l’idée de s’éloigner. Ce qui ne faisait que confirmer les doutes de la jeune adolescente. Elle prit la main de Jayden, et l’entraîna ans une petite rue où personne ne passait. Vous savez, les genres de rue à impasse que l’on voit dans les films là où les filles sont font violer ou là où les bandits se font piéger. Ingrid prit bien garde que les deux soient protégées de la vision du monde, et elle se raidit un peu. Comment annoncer à Jayden qu’elle avait mis le feu à sa propre maison. Elle stressait oui, mais en fait comme elle n’arrivait pas à le dire, elle se contenta de remonter sa manche pour montrer son bras couleur braise. Il était chaud, comme l’autre côté d’ailleurs, mais pas encore assez pour attaquer le t-shirt, et Ingrid se contrôlait facilement. Mais elle avait découvert qu’un stress intense pouvait déclencher sa capacité lorsqu’elle était à l’hôpital. Heureusement le rougissement était visible mais pouvait encore passé pour la couleur de l’énervement ou de l’effort lorsqu’elle était à l’hôpital.

« Jay n’ai pas peur, mais c’est en partie pour ça que je disais que j’étais bizarre… Et pour ça que je culpabilise pour mes parents… Et pour ça que j’ai passé tout ce temps à l’hôpital coupée du monde, bien que eux ne sachent pas ou du moins ils m’ont fait croire qu’ils ne le savaient pas… Et c’est aussi pour ça que je ne crois pas ton discours pour la boule de poils… »

Ingrid baissa la tête et souffla un bon coup de soulagement. Puis elle rebaissa sa manche et respira à fond pour calmer ses nerfs et sa capacité. Ca y est, elle ‘l’avait fait, alors qu’elle ne devait pas, elle se mettait en danger et avait peur de faillir à la promesse de Keaton, mais Jayden était son amie et elle lui faisait confiance, et surtout, elle avait besoin que quelqu’un de son âge ou presque la comprenne.

« Ne me fuis pas s’il te plaît… » dit alors Ingrid presque suppliante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Lun 5 Mar - 18:33

C'est bien prise au dépourvue que Jayden se laissa entraîner par son amie dans une ruelle adjacente à la rue passante. Généralement ce style de ruelles se terminaient par un cul de sac où séjournait là de grandes bennes à ordures ménagères, de nombreux cartons, carcasses de vélo dépecées ou quelques bouteilles d'alcool vides. Ce n'était pas le genre de place rêvée pour deux jeunes filles, mais Jayden se disait qu'Ingrid savait parfaitement ce qu'elle faisait. L'adolescente n'était pas du genre à prendre les choses à la légère et mener la musicienne dans un place isolée de tous les regards devait être un grand signe d'alerte.
Jayden considéra Ingrid et commença à s'imaginer un tas d'explications sur la cause de leur départ précipité du bar/restaurant. C'est en quelques secondes seulement qu'elle eut le droit à sa réponse. La jeune fille venait de soulever la manche de son pull jusqu'au niveau du coude, montrant une rougeur violente qui lui mordait la peau jusqu'au bout de ses petits doigts dociles. On pouvait voir une légère ondulation se former sur son avant bras montrant que le bras subissait un réchauffement intense.

Les yeux ronds Jayden recula de quelques pas. Une peur tentaculaire s'empara de la demoiselle instinctivement, sans qu'elle ne puisse rien contrôler. Ses jambes lui disaient de courir aussi loin qu'elle le pouvait, laisser son amie en plan et se réfugier dans un coin tranquille où personne ne pourrait jamais la retrouver. Etait-ce un traquenard ? Est-ce que ce Keaton contrôlait Ingrid pour qu'elle avouer à Jayden sa véritable nature ? Non c'était impossible, pas Ingrid. Elle était tout sauf une traître … Elle voulait fuir, mais pourtant sa tête la bloquait face à l'évidence même : Ingrid et Jayden sont des mutantes.
Ingrid lui expliqua tant bien que mal la situation, mais Jayden avait du mal à l'accepter. Pourquoi tous ses amis étaient affecté par cette mauvaise blague, cette maladie ? Oui parce que pour elle c'était loin d'être un don. Combien de fois elle avait failli se faire tirer dessus, combien de fois elle s'était étouffée à cause d'une vulgaire boule de poils et combien de fois elle maudissait les nuits de pleine lune, là où la transformation se faisait plus douloureuse et violente au fil du temps. Non elle se considérait simplement comme malade et voulait redevenir normale. Cette petite fille qu'elle avait été, qui courait dans la joie et l'insouciance qu'un monde injuste et méprisant. Elle ne supportait tous ces gens qui lui disait que toute allait retourner dans l'ordre avec duplicité. Non c'était faux, rien ne peut retourner dans l'ordre. Il suffisait de prendre l'exemple d'Ingrid …

Jayden secoua la tête de droite à gauche comme s'il s'agissait là d'un cauchemars grotesque. Elle savait qu'elle n'était pas la seule à posséder un pouvoir, mais de là à avoir deux amies contaminées, c'était tout de même gros ! Jayden se mordit la lèvre inférieur et passa une main dans ses cheveux, montrant une gêne qu'elle contrôlait à l'évidence plutôt mal.

« Ingrid … Je crois que … ça te fait mal ? »

Oui la question lui mordait les lèvres dès qu'elle avait vu la rougeur prendre de l'ampleur. Les transformations de l'état humain à l'était animal n'avaient jamais été une partie de plaisir pour Jayden. Peut être qu'Ingrid souffrait tout autant qu'elle ? Elle en avait pas la moindre idée, mais visiblement l'adolescente s'en sortait plutôt bien. Elle n'avait pas émis le moindre son de douleur, ni même une quelconque grimace. Et puis un bras rouge était moins désagréable à regarder qu'une transformation monstrueuse. Bien sûr Jayden était curieuse et remplie de questions, mais vu la situation il valait mieux tout garder pour plus tard.

Bon sang, elle remettait l'histoire de la boule de poils sur le tapis … Jayden n'était pas prête à dévoiler sa capacité, du moins elle ne pouvait pas tout avouer sur un coup de tête. Ingrid était honnête avec elle et Jayden devait lui rendre la monnaie de sa pièce, mais pourtant elle n'en fit rien. Elle resta coït un instant, imaginant les situations futures, si elle allait rencontrer encore beaucoup de gens dans son genre. Devait-elle en parler, tout garder pour elle ? Mais si elle ne disait rien maintenant, Ingrid pourrait lui en vouloir par la suite. Si elle le disait maintenant, elle ne s'en remettrait pas avant longtemps. Il s'agissait là d'un secret qu'elle avait gardé pendant si longtemps et le balancer bêtement dans une ruelle sombre ne lui revenait pas. L'esprit calculateur de la demoiselle prenait le dessus sans qu'elle ne puisse rien faire. Ingrid n'était pas perdue même si Jayden n'avouait rien, car elle n'était pas prête à abandonner son amie surtout dans de telles conditions. Perdre ses parents, sa famille et ses amis ce n'est franchement pas évident à 15 ans. Elle était repartie sur de bonnes bases et Jayden devait rester à ses côtés. Mais tout de même, il était inconscient de la part d'Ingrid de dévoiler son pouvoir aussi … subitement. Il faut une confiance inébranlable envers la personne à qui l'on se confie. Etait-ce le cas pour Jayden ? Elle n'était qu'en quelque sorte sa nourrice après tout. Elles s'entendaient plutôt bien, mais Jayden ne l'avait pas vu depuis deux mois et les choses auraient pu évoluer différemment.

C'est donc un simple coup de chance qu'elle avait … Jayden empli ses poumons d'une grande bouffée d'oxygène, puis se raidit à l'annonce qu'elle allait faire.

« Ne t'inquiète pas, je resterai toujours près de toi. Mais … tu sais ce n'est pas très prudent de m'avoir montré ça. J'aurai très bien pu partir et avertir des gens à propos de … cette chose. »

Pour la réconforter, Jayden lui posa une main sur l'épaule, mais la retira immédiatement sentant que son amie était aussi chaude d'une braise. Pour éviter qu'Ingrid ne se remette en question ou qu'elle insiste sur la transformation de Jay en chat, elle ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre et s'imposa.

« Tu sais depuis combien de temps tu peux faire ça ? Keaton est au courant ? »

Oui, elle n'était pas vraiment prête à avouer qu'elle pouvait se transformer en chat. C'était d'un ridicule en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mer 7 Mar - 10:42

Ingrid était totalement inconsciente, mais comme on dit ça fait aussi partit des erreurs d’adolescents. Mais il y avait aussi le fait que Jayden était la seule personne de son passé qui lui restait… pour le moment. Enfin Ingrid pensait fortement que ce pour le moment resterait éternellement un pour le moment. C’est pourquoi, il semblait qu’elle lui faisait confiance. Non pas plus qu’à une autre personne, mais c’était la seule personne, son seul repère qui lui restait, et donc toute la confiance qu’elle pouvait donner se concentrait sur cette seule et unique personne. C’était inconscient, et Ingrid prenait plus de risques à cause de ces réactions psychologiques incontrôlables.

De fait, elle lui avait montré sa capacité, en espérant que la jeune fille ne prendrait pas peur. Mais voir un bras rouge vif avec une chaleur telle que des volutes ondules au dessus de la peau, n’est pas fait pour rassurer. D’ailleurs, Jayden était mal à l’aise cela se voyait, et Ingrid sentait qu’elle voulait prendre les jambes à son cou, c’est pourquoi elle redescendit vite sa manche et respira un bon coup pour contrôler la capacité qui pouvait faire plus de dégâts qu’une simple rougeur si jamais elle laissait la peur l’envahir.

Vite elle demanda à Jayden de ne pas avoir peur. Elle savait que c’était dur, parce qu’elle était un monstre et ocmment ne pas fuir devant un monstre… Mais Keaton n’avait pas eu peur, et il lui avait expliqué qu’elle n’était pas un mosntre, qu’elle devait apprendre à se contrôler et qu’une fois qu’elle saurait comment diriger sa capacité, elle pourrait retrouver une vie vraiment normale.

Ingrid sentait la dualité qui prenait part du cœur et des pensées de Jayden. Fallait il qu’elle considère Ingrid comme un monstre ou non ? Était elle dangereuse ou non ? Devait elle fuir ou non ? Mais à l’évidence, les conclusions lui avaient permis de rester près de la jeune adolescente et de lui poser une question à laquelle elle ne s’attendait pas du tout.


« Euh…non. Ca m’épuise c’est tout, mais ma peau semble comme imperméable. »


Vite, Jayden la rassura en lui promettant de rester là et d’être présente pour elle. Mais Ingrid savait que la jeune fille était tendue, et elle se demandait si ces mots étaient sincères. Par contre pour ce qui était de la rabrouer pour sa confiance naïve, ça, Ingrid savait que c’était sincère sans aucun doute !

« Ecoute Jayden, il ne me reste que toi, on se connaît depuis si longtemps… Même si tu ne me considères pas comme ton amie,e t même si ous avans 5 ans d’écart d’âge, tu restes comme une grande sœur pour et d’autant plus maintenant que je suis seule… Alors si je ne peux pas te faire confiance…à qui ? »
Ingrid faisait une moue triste. Ses émotions commençaient vraiment à s’emmêler dans un tourbillon incontrôlable. Mais il ne fallait pas queça aille trop loin, sinon elle craignait le pire. Peut être arriverait il plus vite que prévu, puisque déjà Jayden voulut lui mettre une main sur l’épaule, mais elle la retira bien vite. Et oui Ingrid devait être bien chaude. Elle prit alors le temps d’inspirer et d’expirer lentement, profondemment.

« J’ai commencé à avoir des symptômes quand j’ai été réglée, mais on savait pas ce que j’avais et y’a deux mois j’ai provoqué la catastrophe… Ohh Jayden si tu savais comme je m’en veux ! Je n’en peux plus, je culpabilise chaque jour qui passe. Et même si mon tuteur me dit qu’il ne faut pas que ce n’est pas ma faute que je ne suis pas un monstre, je pense tout à fait le contraire… Comment ne pas se considérer comme un monstre quand on a assassiné ses deux parents ? Je devrais être enfermée ! »

Elle ne voulait pas donner des idées à Jayden, mais Ingrid avait besoin de lâcher tout ce qu’elle avait, et les larmes coulèrent à flot… Elle en avait marre de faire bonne figure et de faire comme si sa vie était des plus normales.
Mais à nouveau elle culpabilisait parce que la jeune fille à qui elle se confiait avait elle aussi ses propres problèmes : son frère par exemple.

« Je suis désolée Jayden… tu peux me laisser si tu veux… »

Ingrid se sentait honteuse, et elle n’avait pas envie d’être un fardeau. Et, malgré la crasse qui maculait la rue, Ingrid se laissa glisser contre un pan de mur qui sembalit avoir été épargner. Elle se recroquevilla comme elle aimait à le faire pour se rassurer elle-même, et enfouit sa tête dans le creu formé par ses genoux repliés sur son ventre. Elle croyait vraiment que Jayden allait fuir…
Revenir en haut Aller en bas
Jayden B

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   Mer 7 Mar - 20:56

Fort heureusement, Ingrid ne souffrait pas. C'était la chose qui inquiétait la plus Jayden et elle fut bien soulagée d'apprendre que son amie ne subissait pas une torture physique et mentale, lorsque son pouvoir se mettait en action.
L'adolescente était tétanisée à l'idée de perdre Jayden, de la voir fuir devant ses démonstrations et la musicienne le comprenait parfaitement. Elle ressentait également le besoin d'en parler sans que pour autant, le confident prenne ses jambes à son cou. Elle n'était pas comme ça et comme l'avait dit Ingrid, ça faisait bien trop longtemps qu'elles se connaissaient pour partir bêtement.

Jayden voulut placer un mot réconfortant, mais Ingrid se lança dans un nouveau monologue, encore plus attristé qu'avant. Elle culpabilisait d'avoir tué ses parents dans l'incendie, qu'elle ne comprenait pas pour ça lui arrivait. Jayden n'avait tué personne avec sa capacité, mais savait bien qu'un jour ça pouvait arriver. Un chat ne pouvait pas faire grand chose, mais imaginons que son pouvoir mute vers quelque chose de différent ? On n'est pas à l'abri d'un changement. Elle même ne s'était jamais dit qu'un jour elle se transformerait en félin.
Ingrid était au plus mal, elle avait besoin de réconfort et d'aide. Même si Keaton était là pour la mettre sur le droit chemin, il la connaissait moins bien que Jayden. Après tout il avait décidé de la prendre sous sa tutelle après deux mois d'échange ? Pourquoi pas. Jayden restait sceptique, même si son amie confirmait le fait qu'il se soit bien occupé d'elle.

Puis là, elle se laissa complètement aller. La laisser ? Dans une rue si peu confortable ? Dans un endroit qui sentait la crasse et les ordures ? Non merci, Jayden n'était pas ce genre de fille, du moins, elle n'avait pas été éduquée de la sorte.

« Ne soit pas idiote Ingrid. Jamais je te laisserai tomber. »

Elle voulut la prendre dans ses bras, mais la peur de se faire brûler l'en dissuada. Alors Ingrid se laissa totalement aller, se laissant glisser contre un mur pour se calfeutrer entre ses genoux. Une attitude d'adolescent que Jayden ne supportait pas voir. Elle aimait Ingrid bien plus que tout, mais ce genre d'attitude la rebutait. A vrai dire, Jayden n'était pas du genre à faire l'autruche et trouvait toujours une solution pour aller de l'avant. Bien sûr, pour ce qui était de son pouvoir, elle ne disait pas la même chose. Mais jamais elle ne s'était laissé aller à ce point. Elle voulait s'en débarrasser, trouver un remède. Etre mutante n'était franchement pas une solution selon elle, mais plutôt une sorte de boulet que l'on traine tout au long de sa vie.
Au moins si elle avait eu le pouvoir de faire pousser des plantes, elle ne se serait jamais mise en question. Son avenir dépendait de tant de choses …

Alors elle s'agenouilla devant Ingrid et posa une main sur son genoux, celui-ci étant à température des plus normale.

« Ingrid … Je ne veux pas que tu baisses les bras maintenant. Tu es une fille forte et courageuse. Il t'es arrivé quelque chose de terrible, mais même si c'est toi qui en est la cause, tu n'y peux rien. Tu dois apprendre à contrôler ce don, car il s'agit là d'une chance. Tu sais qu'avec ça tu peux te défendre de toutes formes d'attaques. On apprendra à le maitriser ensemble si tu veux. Jamais je ne te laisserai tomber tu m'entends ? »

Elle lui souleva le menton et la regarda droit dans les yeux. Ingrid pleurait à chaudes larmes, elle n'était pas sous son plus beau jour, mais Jayden voyait en elle une petite étincelle d'espoir à sauver.

« Compte sur moi, je serai toujours disponible pour toi. Par contre … Je dois y aller. J'ai un rendez vous important qui m'attend à l'autre bout de la ville et si je n'y vais pas maintenant, je risque d'être en retard. Mais tu sais comment me joindre n'est-ce pas ? »

Elle lui tendit un large sourire, chose qu'elle était obligée de faire dans ces circonstances. Enfin elle enveloppa Ingrid de ses bras, se fichant pas mal de se faire bruler ou pas. Les vêtements de l'adolescente étaient encore chaud, mais cette chaleur était agréable. Elle véhiculait amour et soutient, chose dont Ingrid avait fortement besoin en ce moment.
Jayden se retira d'un pas, sécha les larmes de son amie et l’entraîna dans la rue passante. Il était hors de question de la quitter dans un lieu aussi glauque et peu rassurant. Elle lui accorda un dernier sourire et pivota sur ses talons pour vite prendre la direction du bus qui passait à quelques mètres.

Jayden s'en voulait un peu de laisser Ingrid seule après une telle déclaration. En tant normal, elle lui aurait proposé de venir dormir à la maison, mais son rendez vous n'était pas à manquer. Après tout, elle aussi avait le droit de reconstruire sa vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aux nouvelles [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aux nouvelles [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: SHOPS-