..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Ven 27 Jan - 19:28


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

30 septembre 2010 pm

Angel Musashi pensait à Rayan Sayed ,son ancien camarade de chambre au centre de formation de Quantico pendant qu'il se trouvait dans le métro. Il avait été choisit par un tirage au sort pour tester un nouveau système de surveillance biométrique personnel. Cette technologie était composée d'une lentille avec un circuit accouplé à une application intégrée sur le portable. Le lieutenant intérimaire prit un billet , il portait une oreillette dans l'oreille gauche. Dans le commissariat de Los Angeles, L 'ancien marine était dans son bureau, il finissait de ranger tous les dossiers qu'il avait traité. Il prit la dernière chemise et la mit dans le carton des archives. Le grand perse partit en direction de la salle de pause pour manger son repas préparé dans une boite plastique avec un couvercle.Dans le même temps, Angel commença à prendre des clichés sur quelques personnes qui sortaient du métro. Il pianota sur la touche pour vérifier leurs antécédents judiciaires mais il ne trouva quelques des délits mineurs.

L'agent spécial de LA arriva à la salle de pause et mit son repas dans le four micro-onde.Il alluma la télé et regarda un match de baseball qui était une rediffusion. Dans le métro, le grand brun continuait à tester la nouvelle lentille, il décida de changer de rame. Il parlait des impressions sur la nouvelle technologie aux techniciens du commissariat de LA. Dans foule il y avait une femme avec les cheveux bruns très longs en cascade, vêtue de manière lambda. L'homme à la barbe s'arrêta car l'application fatiguait car il avait prit deux photos à analyser en même temps. Les techniciens s'affairaient pour régler le problème.Le yankee pensa :


*Il ne tient pas le coup, ce foutu système. Bon vivement que cette nuit se termine car j'aime pas être le cobaye. Mais comme je suis le chef , je dois montrer l'exemple et continuer cette expérience.*

Dans le commissariat, l'ancien camarade de Musashi à Quantico fut rejoint par une collègue métisse, elle était aussi une fan de baseball. Le match était bien serré entre eux, elle commença à discuter de l'expérience que faisait l'agent fédéral de Los Angeles.La femme avec un visage radieux, lui expliqua dans des termes scientifiques. Rayan écouta avec attention et tendit l'autre oreille pour suivre le match. Dans le métro, l'amateur de baseball prit le transport et se trouva dans la même rame que Dusty.Tout à coup ,le train souterrain s'arrêta ,une voie masculine parla:

"Mesdames, Messieurs, veuillez nous excuser pour cet arrêt brusque mais il y a un petit incident provoqué par l'un des clients. Nous sommes entrain de résoudre ce problème.Nous vous demandons de patienter."

Angel n'avait plus de réseau avec le commissariat, encore un problème de plus. Il regarda alors les personnes qui se trouvaient dans la même situation que lui. Parmi elles se trouvait aussi Dusty Derris. Pour faire passer le temps, il se leva et alla au bout de la voiture. Il regarda sur une pancarte, le prochain arrêt. Il réfléchit de manière humoristique à sa situation:

*Dans les films, les réalisateurs mettent toujours un tueur en série dans un environnement clos, le gars ou la meuf ont une apparence passe partout. Mais bon comme dirait mon pote Rayan tout va bien, on est pas au cinéma là.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Lun 30 Jan - 13:57

[... Nothing's real until you feel ]

Jeudi, enfin. Dusty n'avait plus passé de nuit comme celle-ci depuis des années. Au calme, et confortablement. En effet, depuis la veille, notre jeune fugueuse habitait provisoirement dans l'appartement de Jill, celle qui l'avait aidée à poser ses valises ici, à Los Angeles. Et quelle sacrée journée d'ailleurs ! D'abord victime de faits étranges dans le premier bar où elle décide de souffler, la voilà en train de parler de séries dépassées avec deux inconnus qui finiront par donner un sens à sa venue dans la Cité des Anges. En effet, le barman avait prit la décision d'engager Dusty comme serveuse, après que Jill en ait discuté avec lui. La pauvre n'aurait pas pu tomber mieux ! Mais n'ayant pas de toit pour le moment, Jill s'était proposée de l'hébergée jusqu'à ce qu'elle puisse s'installer dans le prochain nouvel appartement situé au-dessus du bar. Qui aurait cru qu'à peine mit pied à terre, Dusty se trouverait logée et avec un travail à la clé ? Pas elle en tout cas. Depuis une semaine et demie, c'était l'un des premiers moment que Dusty savourait. Elle ne pensait plus autant à la mort douteuse de son père qu'elle avait engendrée, ni à sa mère qu'elle avait abandonnée. Partie de San Francisco, parce que c'était là-bas qu'habitait Jill, Dusty avait du prendre le métro pour se rendre en ville et commencer son premier jour de travail. Habillée tout ce qu'il y avait de plus normal, car n'ayant pas fait les boutiques, Dusty cachait tant bien que mal son furet dans son manteau. Elle ne voudrait pour rien au monde qu'il tombe et qu'il se retrouve perdu au milieu de tout ces pas géants qui ne feraient probablement pas attention à ce qu'il y avait entre leurs pieds. C'était hallucinant le nombre incalculable de personne qui s'agglutinaient entre elles pour avoir le minimum de place requise pour tenir dans la trame. Dusty détestait ça. Elle détestait être en contact physique avec des personnes qu'elle ne connaissait pas. Se collant donc le plus possible à l'une des barres de maintien, elle se détendit sans faire attention au reste du monde. Sa première journée en tant qu'habitante de Los Angeles commençait, et rien ne pourrait lui gâcher cette joie.

- Mesdames, Messieurs, veuillez nous excuser pour cet
arrêt brusque mais il y a un petit incident provoqué par l'un des
clients. Nous sommes entrain de résoudre ce problème.Nous vous demandons
de patienter.


Il s'était arrêté. La voix d'une femme avait retentit dans un crépitement désagréable partout dans les cabines pour les informer qu'ils étaient à l'arrêt.

- C'est bien ma veine.. soupira-t-elle.

Elle levait les yeux au ciel et soupirait une seconde fois. Si elle arrivait en retard pour son premier jour, Marco et Rosie ne le lui pardonneraient pas, et elle se ferait sûrement virée. Jill qui avait mit une quelconque petit confiance en elle se sentirait trahie, et elle la mettrait à la porte. Alors Dusty se retrouverait à nouveau seule et sans toit, et elle se ferait probablement attaquée comme hier soir, seulement, John ne serait pas là pour venir la sauvée, et elle y passerait vraiment. Dusty paniquait. C'était comme ça. Elle paniquait trop vite. Et quand elle paniquait trop vite, des choses étranges se passaient... Elle inspira alors bien profondément pour se canalisée et ne pas céder. Après tout, cela devait souvent arriver puisque personne ne semblait inquiet. Puis soudain, son téléphone vibre. Elle le sort de sa poche et l'ouvre : un nouveau message. Envoyeur : Inconnu. " Je sais ce que tu as fais. ". Les yeux écarquillée et par réflexe, Dusty referme prestement le téléphone et le fourre dans sa poche en dévisageant chaque personne dans la rame. Il ou elle était ici ? Qui d'ailleurs ? Qui était au courant de quoi ? C'était évident bien sur, mais personne n'était cessé le savoir, ni même se trouver ici avec Dusty. Poppy ne la vendrait jamais, et sa mère.. sa mère devait être dans un état cadavérique, dans leur appartement ou au contraire, en train d'écumer tout les bars afin de se trouver un peu de compagnie... La jeune fille n'aimait pas y penser. Pour elle, ils étaient tous morts, comme son père. Son père qu'elle avait assassiné par elle ne savait quel miracle. Un miracle ? Un miracle ? C'était comme ça qu'elle interprétait sa mort ? En y pensant, Dusty se mit à rire doucement, d'un rire nerveux. Puis tout en continuant de scruter chaque visage, elle s'arrêta sur celui d'un homme à l'allure tout a fait banale. Banale, mais qui bizarrement ne lui inspirait pas confiance. Et ne sachant pas pourquoi, elle dévida de s'avancer vers lui.

- Excusez-moi.. savez-vous quand nous repartirons ? C'est mon premier jour de travail, je voudrais vraiment arriver à l'heure..

Dusty ne savait pas pourquoi elle lui avait demandé. C'était toujours comme ça. Quand elle ne sentait pas quelqu'un, il fallait qu'elle lui parle pour se rendre la plus humaine possible. Et qui sait ce que cette rencontre lui réservera...

Revenir en haut Aller en bas
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Ven 10 Fév - 16:27

Le grand brun regardait dans la fenêtre de la cabine , pour estimer si la voiture était loin de la prochaine station. Quant il fut interrompu par une voix féminine qui lui demanda de manière un peu stressée

"Excusez-moi.. savez-vous quand nous repartirons ? C'est mon premier jour de travail, je voudrais vraiment arriver à l'heure.."

Il se tourna et vit une brune qui semblait légèrement stressée par la situation, Angel se demandait à lui-même:

*Mais qu'en j'en sais moi, c'est marqué employé des chemins de fers sur mon front. Bon voyons où est l'interphone pour les urgences, il doit avoir une couleur reconnaissable*

Le regard du lieutenant de police criminelle fit un passage en revue de la cabine et il repéra une grille rouge entourée par un carré. Il invita Dusty avec la main et le fonctionnaire se présenta devant le micro mural. Angel Musashi répondit alors à la question:

"Vous commencez a quelle heure ? Dans tous les cas si vous voulez une réponse à votre question il faut juste appuyer sur ce bouton. Patienter un peu vous n'êtes pas la seule dans ce genre de situation."

Angel se rendit compte que tout le monde l'écoutait quand il prodiguait les conseils à Dusty. Parmi ceux qui étaient bloqués dans cette situation, il y avait une femme enceinte. Mais ce qui l'inquiétait le plus, fut le petit groupe de trois jeunes qui passaient le temps d'attente avec le baladeur numérique. Ils parlaient à voix basse, dans un coin de la cabine, un homme avec des vêtements en guenilles, commençait à respirer fortement.

Le grand brun regarda sa montre avec insistance, il se demanda intérieurement après avoir fait un état des lieux sur les personnes.

*Peut -être que je dois appuyer sur ce bouton, au moins pour donner un base de donnée au centre de surveillance. J'ai toujours pas de réseau avec ce fichu portable. Je vais patienter dix minutes maximum puis si il n' y a pas d'avancée alors j’appuierai dessus.*

Sans se rendre compte, le système de surveillance biométrique portable avait flashé tout ceux qui se trouvaient dans la cabine sauf Dusty quand le lieutenant de police criminelle avait fait une évaluation visuelle de la situation. Mais à cause du manque de réseau, le traitement de l'information était en attente.

Il se mit à s'asseoir juste en face de la femme enceinte.








Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Mer 22 Fév - 7:58

L'homme a qui s'était adressée Dusty l'invita à demander elle-même quand ils repartiraient via le " bouton de communication " situé dans la trame. Elle le remercia maladroitement d'un signe de tête et s'avança doucement jusqu'au petit bouton rouge encré dans le mur.. puis elle s'arrêta. Elle devrait parler à voix haute devant tout le monde, et elle avait horreur de ça. Après tout, la voix de la femme un peu plus tôt dans microphone avait indiqué qu'ils étaient en train de régler le problème, alors pourquoi vouloir les précipiter ? Dusty resta donc près du mur sans rien faire avant d'appeler Rosie avec son téléphone portable pour lui signaler son léger retard probable.

- Allo ? Oui, Rosie. C'est moi. Je suis bloquée dans le métro, ils ont eu un petit soucis avec l'un des passagers apparemment, je n'en sais pas plus mais on devrait repartir au plus vite. Oui ? Hm. D'accord j'y penserai, merci. A toute à l'heure.

Bien. Rosie comprenait, elle avait prit le métro pendant trois ans avant de rencontrer Marco, alors les retards inattendus, elle connaissait. Dusty rangea donc son téléphone dans la poche de son jean, puis elle se décala vers l'une des portes pour avoir un peu plus de place, s'arrêtant juste à côté du petit groupe de jeunes très liés. Bizarrement, Dusty ne les sentait pas non plus. Peut-être qu'elle n'aurait pas du se poster aussi près d'eux. Mais cette réflexion, elle aurait du se la faire quelques minutes avant puisque soudainement..

- Surtout, tu ne cries pas. Tu ne dis rien et tu m'écoutes sinon tout le monde risque de morfler ici à cause de toi. lui chuchote-t-on tout bas derrière.

Dusty sent quelque chose de froid et cylindrique s'appuyer avec juste ce qu'il faut de force dans son dos et elle écarquille alors les yeux. Bon Dieu on était en train de la menacée avec une arme ! Le cœur de Dusty se mit à battre à tout allure et elle devint livide. Ses yeux grands ouverts se posèrent sur la femme enceinte à quelques pas d'elle, puis sur le reste du groupe. Elle sent qu'on fouille discrètement dans son sac. Ils sont en train de lui voler son porte-feuille. C'était tout ce qu'il y avait " d'intéressant " dans son sac de toute manière. Puis l'homme à sa droite, tout de haillons vêtu, sortit discrètement un sac en papier brun de derrière ses pieds. Il s'en empara et l'apporta à sa bouche pour se délecter du liquide alcoolisé qu'il y cachait à l'intérieur. Les yeux injectés de sang et à moitiés fermés il tourna la tête pour regarder Dusty puis il plissa les yeux en croyant voir l'arme appuyée entre les reins de la jeune fille. Elle croisa son regard suppliant et..

- 'ttention elle a une arme ! balbutia-t-il en se levant d'une traite, tanguant.

Alerté, le jeune poussa Dusty en avant, jetant l'arme avec elle par la même occasion dans le mouvement de panique. Et c'est ainsi que la pauvre jeune fille se retrouva au milieu d'un cercle de gens suspicieux et horrifiés.. une arme à ses pieds.

- Qu.. mais non ! Attendez c'est pas ce que vous croyez ! se défendit-elle.

L'homme à la bouteille, déjà embrumé par l'alcool avait cru que Dusty cachait une arme derrière son dos, et le jeune en avait profité pour s'en débarrasser en mettant bien en évidence le pistolet avec Dusty...
Revenir en haut Aller en bas
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Jeu 1 Mar - 21:55

Malheureusement pour Dusty, elle ne savait pas que parmi les passagers de la cabine il se trouvait un flic en civil. Angel avait été distrait par la surveillance biométrique portable car le réseau s'était remis à fonctionner bizarrement. En quelques secondes, la brune était détentrice d'une arme à feu selon les dires de l'homme en guenilles, il fut soutenu par les autres passagers. De plus une arme de poing, un pistolet se trouvait sur le sol. Le modèle semblait vieux, il s'agissait Smith et wesson , un neuf millimètre. Tout le groupe était tendu car la mort était présente parmi eux, Angel s'apprêtait à sortir son badge. Cependant les ténèbres s'invitaient dans la cabine, une coupure de courant qui surprit tout le monde. Il restait encore une nuance de lumière mais elle se trouvait juste au niveau la porte latérale.

L'ampoule de l'éclairage de secours commença elle aussi à montrer des signes de faiblesse. Un clignotement lumineux qui donnait des airs de décompte avant la venue certaine du monde de la peur.L'arme n'était plus sur le sol de la cabine mais aucun des habitants de la cabine ne le remarquaient sur l'instant.. Le groupe s'était dissout, la femme enceinte était parterre, son visage montrait des signes d'inquiétudes manifestes. Angel se rappela qu'il avait une petite lampe de poche en forme de stylo.Le groupe des jeunes s'était rapproché de Dusty et l'un d'eux sortit de sa poche un objet qui ressemblait à une arme à feu. L'un d'eux pointa l'arme en direction de Dusty.

Angel cherchait avec du regard qui pouvait avoir le Smith et Wesson. Il était prêt à dégainer son arme de service. Étrangement l'appareil de surveillance biométrique portable opta pour une vision nocturne. Le homme en guenille parla très fort dans une langue que le grand brun ne comprenait avec une lumière tamisée, il crut voir le barbu entrain effectuer une prière à genoux. Le lieutenant de police se ressaisit et il vit que Dusty se trouvait plus au fond de la cabine. La coupure avait formenter une peur et un stress dans le groupe. Le yankee allait s'avancer vers la brune quand le barbu lui barra le chemin avec des yeux globuleux. Le new-yorkais voulut écarter par un mouvement de bras cependant il eut une résistance car son adversaire lui bloqua son attaque. Dans le groupe des jeunes, une autre arme fut sortie, c'était un couteau de cuisine. Il était facilement reconnaissable malgré une luminosité faible de la cabine. La couleur métallique reflétait distinctement avec la couleur verdâtre de l'éclairage de secours situé au dessus de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Sam 3 Mar - 12:09

Pour ne pas arranger les choses, le compartiment fût soudainement plongé dans l'obscurité totale, engageant quelques cris de panique en plus. Dusty préféra ne pas bouger immédiatement, de peur d'aggraver la situation en faisant une bêtise, puis les lumières de secours s'allumèrent enfin pour les éclairer faiblement, puis plus vraiment. Quelle vaine...
Dusty tente alors d'analyser la situation en inspirant profondément. Elle remarque la femme enceinte par-terre, terrifiée, et décide d'aller la voir pour la rassurer un minimum mais le jeune qui l'avait menacée un peu plus tôt avec l'arme lui barre la route avec toute sa petite bande. Il sort discrètement une arme de sa poche et la pointe en sa direction.

* Merde, merde, merde, merde, merde, merde... *

Dusty retient sa respiration en le fixant droit dans les yeux. Qu'allait-elle pouvoir faire pour se sortir de ce pétrin ? Rien. Absolument rien. Comment une minette de vingt ans pouvait-elle contrer toute une bande salauds armés ? Elle ne le pouvait pas, tout simplement.

* Et c'est flics qui ne sont jamais là quand on a besoin d'eux ! *

C'est alors que l'un des jeunes s'apprête à avancer vers Dusty, l'air tout a fait menaçant... Mémo premier : Penser à s'acheter une bombe lacrymale ou une arme. Dusty recule, encore, encore, puis après un dernier pas, se retrouve bloquée par la porte du compartiment qui est bien évidement bloquée. Mais alors qu'elle ferme les yeux pour ne pas voir ce qu'il va lui arriver, elle discerne dans la pénombre quelqu'un qui vient a son secours pour contrer le jeune. Dusty s'exclame puis les contourne alors avec prudence en courant jusqu'à la femme enceinte qu'elle aide à se relever.

- Tout va bien ? Écartez-vous au maximum. lui conseilla-t-elle en l'emmenant à l'opposé de la bagarre.

La femme enceinte se voit alors protégée par trois hommes qui l'entourent, et Dusty se retourne pour tenter de trouver quelque chose. Elle remarque un homme qui ne bouge pas sur le côté, mais qui semble concentré sur la scène. Elle s'approche de lui et voit alors qu'il est celui a qui elle avait parlé avant que tout cela ne se passe. Mais elle n'a pas même le temps de lui demander quoi que ce soit qu'elle se retrouve bousculée par tout le groupe. Elle tombe alors à terre et rampe jusqu'au fond en découvrant un couteau par terre, celui de l’agresseur probablement. Enfin arrivée jusqu'à celui-ci, elle reste par terre à genoux et s'en empare des deux mains. Là, l'un des jeunes lui crie quelque chose qu'elle ne comprend pas et le voit courir vers elle avec force, paniquée, elle ne bouge pas et retient encore une fois sa respiration, lorsqu'il arrive près d'elle, l'homme aux haillons lui décroche une puissante droite qui le fait alors basculer en avant, le faisant tomber avec fracas sur la pauvre Dusty qui pousse un cri de surprise.

Lorsqu'elle se décide enfin a ouvrir les yeux, le cœur battant, elle sent qu'un corps lourd l'empêche de bouger. La pénombre dans le compartiment n'arrangeant pas les choses, elle tente de se mouvoir un peu, le couteau toujours entre les mains. Mais un problème apparaît soudainement.. le couteau qu'elle tient fermement semble bloqué par quelque chose. Elle dé-serre alors légèrement sa prise de sa moi gauche pour la remonter légèrement, touchant le manche du couteau, puis le début de la lame qui est très vite stoppé par un tissu trempé. Dusty a un raté au cœur lorsqu'elle croit comprendre... Haletante et ne prêtant plus attention aux bruits et aux cris alentours, elle recule sa tête et son buste pour se dégager, réalisant alors que la chose qui la bloquait n'était autre que le corps transpercé par le couteau du jeune...

- Oh mon Dieu.. oh mon Dieu, non ... souffle-t-elle sans voix, c'est pas possible... c'est pas possible...

Elle fixe le corps inerte de l'homme et réalise alors seulement ce qu'elle vient de faire malgré elle. Elle lâche immédiatement l'arme et recule a toute vitesse toujours assise par-terre jusqu'à buter contre une parroi, sans détacher son regard de l'homme d'où s'échappe une flaque de sang qui coule petit à petit... Elle baisse les yeux et remarque qu'elle est également couverte de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Mer 21 Mar - 18:05

La lumière s'éteignit, ce qui surprit Angel quand il voulut enchainer son attaque avec une balayette sur l'homme en guenille. Quelques minutes, il ne vit plus le sdf et il le chercha du regard. Le policier en civil ne fit point attention aux autres. Ses mains cherchaient à sortir machinalement de son vêtement une lampe en forme de stylo. L'obscurité installée dans la cabine était limitée car le métro s'était arrêté à proximité de feux de signalisation.

Le lieutenant de police criminelle découvrit que tous les passagers avaient changé de place suite à l'invasion de l'obscurité. Mais il prit un air sérieux quand il vit une tache de sang sur le sol de la cabine. Angel Musashi suivit du regard la trainée du liquide séminal rouge et il arriva vers la brune recroquevillée. Il s'avança d'un pas lent et il pointa le rayon lumineux de son stylo sur le visage de Dusty. L'appareil de surveillance numérique biométrique portable enregistra la face de la jeune femme .La recherche prendrait beaucoup temps car les photos des autres passagers étaient déjà dans le réseau. Cela ralentissait le traitement de l'information.

Il arriva enfin vers deux passagers. Il y avait la brune avec laquelle il avait discuté sur l'utilisation de l'interphone d'urgence auparavant et un blessé. C'était un des jeunes qui semblait bien suspects pour le grand brun. Angel Musashi décida de vérifier si le jeune était encore conscient et il demanda à Dusty quelques explications. Pendant qu' il mettait la victime au sol.


"Qu'est ce qui s'est passé? Vous êtes armée vous aussi? C'est quoi votre nom ?"

l’adolescent semblait respirer mais il était inconscient. Angel Musashi prit un mouchoir dans sa poche et le plaqua contre la plaie. Puis il regarda autour de lui la position des autres voyageurs, tout le monde semblait dans la panique. L'odeur du sang incita tous les occupants de la cabine à venir vers Angel et Dusty. Le grand brun ordonna avec un ton ferme à Dusty de tenir le mouchoir sur la plaie pendant qu'il prévenait les urgences sur l'interphone rouge mais un des jeunes avait repris l'arme et pointa fermement vers la jeune femme brune en poussant un cri. Angel commençait à peine à se lever quand le doigt de l'adolescent pressait la gâchette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Ven 27 Avr - 7:23

Le grand brun avec qui elle avait échangé quelques mots sans intérêts était comme venu à sa rescousse, examinant le jeune homme en vitesse et palliant au moindre problème pour le moment. Il pointait quelque chose en sa direction sans qu'elle ne comprenne quoi et n'ai d'ailleurs envie de comprendre, puis il plaquait un mouchoir tout contre l plaie du jeune homme en lui intimant de bien le tenir appuyé. Paniquée et couverte de sang, c'est d'une main tremblante et crispée qu'elle prenait le relai de secouriste, farfouillant de l'autre dans son sac pour en sortir un petit foulard qu'elle remplaçait pour jeter le mouchoir déjà imbibé au sol.

Mais qu'avait-elle fait ? Pourquoi tout partait toujours de travers avec elle ? Elle qui s'était levée aux aurores pour être sûre de ne pas rater son premier jour de travail, et la voilà dans une cohue sans nom, tâchée de sang qui n'est pas le sien, mais celui d'un jeune inconnu qu'elle venait de planter au couteau. Et pourquoi ? Pourquoi ?

* Ooh je sais que c'est toi, Démon ! T'en as pas marre de t'en prendre à moi ?! *

Retenant alors un sanglot face à toute cette tragédie, Dusty se concentrait pour boucher au mieux la plaie du jeune homme toujours inconscient lorsqu'un silence soudain la paralysait. Angel s'était relevé pour prévenir les urgences de la ligne-même, mais en relevant la tête, Dusty voyait qu'il s'était arrêté avant même avoir pu atteindre l'interphone. L'autre jeune qui accompagnait le blessé avait reprit l'arme et la pointait droit sur Dusty qui écarquillait alors les yeux comme jamais. Il l'a visait, elle ? Dans d'autres circonstances, Dusty serait sortie de ce trame, elle serait remontée à la surface puis probablement arrêtée au milieu d'un carrefour pendant les heures de pointes. Est-ce que la mort cherchait tant que ça a la ramener auprès d'elle ? Parce que là, c'était sincèrement de l'acharnement.
Cependant, Angel n'eut pas même le temps de bouger d'un mètre que le jeune appuyait sur la gâchette, au grand damne de Dusty...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Ven 27 Avr - 7:23

Le membre 'Dusty Derris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Jeu 10 Mai - 19:02

Angel fut surpris par le coup de feu tiré et il vit que Dusty était touchée. Il sermonna le jeune et il le lâcha brutalement. Le grand brun sortit son arme de service et il présenta sa plaque de police. Il ordonna au jeune de lâcher l'arme à feu. Celui-ci obéit sans broncher et il balança le pistolet vers les portes automatiques du métro. Angel prit le flingue avec lui et il s'approcha de Dusty pour constater l'ampleur de sa blessure. La balle avait traversé la jambe et le lieutenant de police apposa son mouchoir pour obstruer le trou. Il plaça la brune en position couchée et il ordonna à l'homme en guenilles d'avertir les secours par le biais de l'interphone. Entre temps Angel commença à instaurer un dialogue avec la brune.

" Ne bougez pas, les secours vont arriver. Regardez le courant est revenu, le métro va repartir. Vous vous appelez comment ? Vous avez une personne à avertir pour les cas d'urgence comme maintenant ? "

La lumière avait reprit son territoire dans la cabine. Angel et Dusty entendirent une voix féminine qui sortit de l'interphone d'urgence. Elle prit en compte la situation dans la cabine avec l'homme en guenilles. Le métro repartait lentement, le lieutenant de police continuait de calmer la brune. Il prolongea son soutien :

" Vous avez entendu, on va repartir. Vous m'avez dit que c'était votre premier jour de travail, je préviendrai votre patron quand nous arriverons à la station. Vous travaillez dans quel secteur ? . "

Le métro s'élançait lentement vers la station, Angel demanda aux passagers de rester tranquille pendant le voyage. Il demanda à tous de se mettre sur le même siège et ils s'exécutèrent à ces injonctions policières. Le grand brun décocha un sourire à Dusty, il lui parla avec une voix rassurante. Angel avait complètement oublié l'expérience de la surveillance biométrique personnelle portable. Tous les dossiers passaient dans la base de données, mais cela ne donna rien. Les autorités avaient stoppé le test.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Lun 14 Mai - 12:39

Une vive douleur avait paralysée la jambe de Dusty l'espace d'une seconde. La balle l'avait assez frôlée pour lui faire une jolie plaie sur la cuisse. Et merde, encore une réelle journée sous le signe du mauvais karma. Le jeune bandit n'avait pas hésité une seconde et s'il avait apprit a bien viser, Dusty aurait peut-être repeint l'intérieur de la trame de son sang. Assise par terre, elle tournait immédiatement la tête voyant l'homme avec lequel elle avait échangé quelques mots un peu plus tôt empoigner le tireur pour le sermonner, lui intimant avec conviction et force de lâcher son arme après avoir présenter la sienne ainsi que son insigne de policier... quelle chance ! Il récupérait le flingue pus s'agenouillait à côté de Dusty qui le voyait comme son sauveur tandis qu'il appliquait un mouchoir sur sa plaie bien ouverte.
Il semblait parfaitement serein, comme si ce genre de choses arrivait tout le jours, ce qui était probablement le cas et dans son métier, mieux valait savoir garder son sang froid. C'est donc d'une voix solennelle mais rassurante qu'il lui affirmait que les secours allaient arriver. Les secours ? Mais elle ne voulait pas ! Elle qui aimait être le plus discrète possible, c'était raté...

- Je.. mon nom.. je m'appelle Dusty.. Dusty Derris.

Le policier habillé en civil lui demandait par la suite si elle avait quelqu'un a appeler dans ce genre de situation, mais Dusty préférait n'inquiéter personne, et surtout pas Jill.

- Il y a ma colocataire, mais je m'en chargerai ne vous en faite pas, c'est pas si grave.. du moins elle l'espérait.

Puis pour continuer de la calmer face à la panique qui s'était emparée d'elle, le jeune homme lui faisait savoir qu'il allaient bientôt arriver là où les secours l'attendaient et qu'il préviendrait son travail en lui demandant quelques renseignements.

- Je travaille au " Lumberjack " à Los Angeles, c'est sur la grande avenue.

Puis après quelques minutes, ils s'arrêtaient enfin et les portes s'ouvraient sur deux secouristes ainsi que quelques policiers venus arrêter la bande de malfrats. Dusty était sortie à présent, aidée par les ambulanciers qui la menaient à l'arrière de leur camionnette blanche. Après examen, rien de bien grave. Un vilaine plaie qui mettra quelques mois à complétement disparaître mais rien de mortel. Dusty leur assurait alors que tout allait bien et qu'elle pouvait retourner travailler ce à quoi les ambulanciers hochèrent affirmativement de la tête.
Dusty tentait de repérer le policier dans la foule qui se pressait ci et là, mais il y avait trop de monde. Elle aurait voulu le remercier pour ce qu'il avait fait, mais un étrange sentiment lui tordait l'estomac. Elle lui avait donné son nom. S'il faisait des recherches sur elle, elle pourrait bien ne plus être une victime mais bien recherchée par ce dernier...
Mieux valait filer. Si jamais rien de nouveau ne se présentait dans les prochaines semaines, alors Dusty passerait peut-être au commissariat pour le remercier de vive-voix. Mais mieux valait être prudent...


Revenir en haut Aller en bas
Angel Musashi

Nouveau Closer de Frisco

avatar

Messages : 765

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [8/8]

MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   Dim 3 Juin - 20:05

Angel fut ravi quand il vit que le métro commençait à rouler à vive allure. Dès que la cabine arriva à la station, il se leva et il présenta son badge de fonctionnaire de police. Il aiguilla les secours et les autres policiers en fonction de l'état de santé des passagers. Il donna la priorité à Dusty et il lui fit un petit sourire afin qu'elle soit rassurée. Il avait bien mémorisé le nom de la brune blessée et son lieu de travail. La foule fut contenue par les policiers et les barrières installées. Angel voulut rester avec Dusty, mais ses supérieurs lui ordonnèrent de lui faire un rapport oral dans une pièce technique du métro. Le lieutenant de police partit là-bas et il parla pendant deux heures. Quand il sortit de la pièce, les passagers de la cabine étaient placés dans les véhicules des ambulanciers. Il voulut revoir la brune, mais elle n'était plus là. Entretemps les journalistes avaient rappliqué dans la station et le grand brun décida de prendre un uniforme de police pour se faufiler le plus rapidement possible.

Le lieutenant de police sortit du barrage puis il prit un véhicule de fonction. Il avait gardé le système de surveillance biométrique portable sur lui et il partit en direction du commissariat. Il brancha le cordon sur l'ordinateur intégré du véhicule. Une recherche sur la base de données de la police se lança automatiquement car il restait la photo de Dusty. Quelques minutes plus tard Angel vit une image d'un avis de recherche avec la tête de la brune. Elle semblait être impliquée dans une affaire de double homicide. Bizarrement il ne se souvenait plus du lieu que la brune lui avait indiqué précédemment dans le métro. Angel pensait que cet oubli était la conséquence d'une fatigue émotionnelle. Pourtant, il se concentra pour retrouver le nom, mais il eut un mal de tête. Il arriva au commissariat et il décida d'imprimer l'avis de recherche sur la brune. Il devait attendre le mois de novembre pour pouvoir accéder à ce genre de dossier quand il reprendrait son badge d'agent fédéral.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le spectre de Salt Lake City dans les souterrains de LA [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: SUBWAYS-