..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Make a better place for you and for me [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Sam 11 Fév - 14:23

Un fardeau. Ingrid ne se le pardonnerait jamais, si elle causait encore plus de soucis à Keaton. Aveuglée par le bonheur de sortir enfin de l’hôpital, et d’être loin de ces brutes épaisses qui la droguait sans cesse pour en plus qu’elle se débatte, Ingrid n’avait jamais songé un instant que Keaton pouvait avoir ses propres problèmes sans en plus s’encombrer de ceux d’une adolescente en pleine force de l’âge, et qui plus est une adolescente dangereuse de par sa capacité à mettre le feu au moindre coup de panique.

Mais Keaton la rassura et elle esquissa un petit sourire. Seul le temps pourrait le dire de toute manière. Pour lors, il fallait faire avec ce que l’on a... Du moins c’est ce qu’elle pensait. Mais la gamine avait du mal à se convaincre en voyant son nouveau papa si agité. Il semblait emprunt à des dilemmes qu’elle pouvait difficilement comprendre de par son jeune âge et sa petite expérience de la vie. D’accord Ingrid était mûre pour son âge, il n’en restait pas moins qu’elle n’avait que 15 ans et que son expérience de la vie était restreinte. Certaines choses lui passaient alors bien au-dessus.

Comme elle se sentait en sécurité dans les grands bras de Keaton. Mais lui ? Comment faisait-il pour se sentir en sécurité quand tous ses repères s’étaient envolés ? Ingrid eut soudain peur qu’il fasse une bêtise ou qu’il se laisse aller, ce qui ne serait pas bon du tout, ni pour lui, ni pour sa sœur, ni pour sa nièce ni pour sa fiancée enceinte qui avait besoin de lui, ni pour elle-même.

« Tu sais Keaton, un jour, une personne pleine de bon sens m’a dit que malgré les souffrances que l’on doit encaisser la vie continue, et que si l’on veut lutter il faut affronter. Tu ne te laisseras pas sombrer, hein ? » La question était sincère, et Ingrid esquissa un petit sourire. C’est à l’hôpital qu’elle avait eu droit à ce sermon alors qu’elle se laissait mourir de faim.

Ingrid regardait Keaton sortir toutes ces dosettes. Il voulait se la péter comme tous les gens qui ont une machine a expresso ou quoi ? Ingrid rigola intérieurement à cette pensée, parce qu’elle ne voyait pas du tout Keaton ainsi, même s’ils ne se connaissaient pas encore beaucoup. Elle se tira un thé et prit une dosette de café pour lui, et s’afféra autour de la machine à expresso. Pendant ce temps le médecin gardait le silence. Jusqu’à ce qu’Ingrid se retourne pour lui faire face.

« Euh oui je te promets Keaton mais… »

Comment faire pour échapper à quelqu’un pour téléphoner ? Comment expliquer que l’on devait téléphoner avant de parler ? Qu’étaient Genetic et Genome ? C’est de là que venaient ses problèmes ? Ca faisait beaucoup d’information, et Ingrid, curieuse comme elle était se sentait l’envie de toutes les poser à la fois.

« … comment expliquer que je dois téléphoner à quelqu’un de manière soudaine ? Et euh… j’ai pas de téléphone si y’a pas de cabine téléphonique à côté …. »


Ingrid avait le regard interrogateur. A 15 ans les réponses ne venaient pas forcément automatiquement, d’autant qu’ils étaient encore en phase d’apprentissage l’un de l’autre. Elle espérait qu’il ne la prendrait pas pour une demeurée, mais elle supposait aussi que s’il lui donnait cette mise en garde, il y avait des erreurs à ne pas faire. D’un côté, Ingrid était flippée à l’idée que de tels gens l’abordent et d’un autre côté elle ne se rendait pas compte de l’implication de ce que Keaton lui disait. Elle ne comprenait pas, en fait, quel danger cela représentait, et elle devrait soit lui demander, soit il devrait lui dire un jour ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Mar 14 Fév - 15:53

Malgré les souffrances, la vie continuait et il fallait l'affronter pour lutter. La personne qui avait dit cette phrase à l'adolescente était pleine de bonne sens. Il pouvait s'avérer dur d'en comprendre la signification, et surtout dur de l'appliquer. Ingrid s'inquiétait qu'il puisse renoncer et qu'il se laisse sombrer. Le pédiatre lui sourit gentiment en retour, lui signifiant ainsi qu'elle n'avait pas d'inquiétude à avoir. Ce n'était pas son genre d'arrêter de se battre. Si quelques mois en arrière, il n'avait pas de famille, tout avait changé et aujourd'hui il ferait tout pour préserver celle qu'il avait et qui s'effritait à cause des souffrances de cette foutue chienne de vie.
Cela passait par une mise en garde, celle pour Ingrid, en la protégeant de Genome et Genetic. Il voulait qu'elle lui promette de rester très loin de ces gens si jamais on venait lui en parler. La jeune fille lui fit la promesse qu'il attendait. Il sentit arriver les questions sur les deux noms. Ce ne fut pas celles-ci qui sortirent en premier.

« Je t'ai dit, on t'achètera un portable, pas besoin de cabine téléphonique ainsi. »

Il sentait dans son regard qu'elle en attendait davantage en explications et qu'elle avait d'autres interrogations. Il ne répondit pas dans la foulée, prenant le temps d'enlever la tasse pleine de café pour la poser sur le plan de travail. Il ouvrit la machine expresso et remplaça la dosette pour mettre celle du café. Il glissa une tasse sous la machine et la mit en route.

« Genome et Genetic sont des groupes avec des personnes différentes comme nous. Ce serait trop long à expliquer mais en gros, ils se livrent une petite guerre entre eux, lourde de conséquences... »

Il marqua une pause avant de reprendre.

« Je ne veux pas qu'ils t'utilisent. Certains proposeront de t'aider et ils auront peut être des intentions louables. Mais d'autres sont aveuglés par leur idéologie et ils n'hésiteront pas à tenter de te manipuler pour utiliser ton pouvoir. »

Se retournant vers un placard, l'ouvrant et en sortant le sucre. S'avançant vers la machine, il en glissa trois dans sa tasse de café. Un jour, il faudrait qu'il apprenne à se modérer sur le sucre. Un jour...

« Je suppose que c'est un peu dur à prendre conscience de tout ce que je te dis là. Mais on aura le temps d'en parler plus en détails dans les prochains jours.. »

Il songea à Dylan qui était un peu son protégé. Le pouvoir du jeune homme semblait passif mais il était tellement grand. Il faisait tout pour s'évertuer à le garder en dehors de tout ça. Un don de voyance mis entre de mauvaises mains... Il ne savait pas tout ce que son protégé voyait. Il savait juste que pour le moment, il souhaitait rester en dehors de tout ça. Et il désirait la même chose pour Ingrid. Pour la protéger. Car après Moïra et Kate, il était hors de question qu'on s'en prenne à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Jeu 16 Fév - 22:30

Keaton était devenu son pédiatre, l’homme à qui elle devait beaucoup, l’homme qui l’avait tiré à une vie misérable. Pour lui, Ingrid voulait être forte, et il ne la verrait pas pleurer parce que ses parents lui manquaient. Non au lieu de cela elle serait forte et le soutiendrait dans les épreuves. Elle ‘l’aiderait à avancer, et à lui faciliter la vie au lieu d’être un fardeau !

Certes, elle avait eu une réaction vive, elle pensait être un objet de remplacement, mais vite la raison avait repris le dessus et vite Ingrid s’était rendue compte que son esprit avait divagué parce que d’un côté elle ne comprenait pas du tout le choix du pédiatre. Pourquoi s’encombrer d’une ado avec une capacité menaçante, et avec tous les problèmes auxquels il devait faire face ? Devait-elle lui poser la question ou simplement vivre avec ce qu’on lui offrait. Cela serait surement moins ingrat.

Le téléphone portable ! Mais oui Ingrid avait complétement oublié. Mais cela ne réglait absolument pas la manière dont elle devrait s’y prendre pour duper son interlocuteur afin qu’elle puisse téléphoner à Keaton. Et devait-elle le prévenir de toutes les fréquentations qu’elle avait ? Devait-elle lui faire un rapport sur tous les gens qu’elle voyait ? Parce que d’accord elle devait faire attention mais qui étaient Genetic et Genome ? Et si on ne lui en parlait pas mais qu’elle rencontrait des gens de l’une de ces organisations. Et honnêtement, ce que son nouveau père adoptif lui disait ne l’aidait pas à se faire une idée de qui pouvait bien se cacher derrière ces deux noms.

Ingrid regardait Keaton dans chacun de ses mouvements, mais elle n’y faisait pas vraiment attention. Non elle était bien plus concentrée sur les questions qui se bousculaient.

« Mais Keaton, comment pourraient-ils m’utiliser ? Et je pourrais très bien rencontrer quelqu’un d’un de ces trucs sans que je le sache… tu veux que je te dise qui je rencontre chaque fois que je croise quelqu’un ? «

Ingrid était incrédule, et sur ce coup-là, elle pensait bien avoir vraiment l’apparence d’une gamine qui n’était pas encore consciente du monde qui l’entourait puisqu’elle se retrouvait soudainement propulsée dans un monde qu’elle ne connaissait pas. Puis soudain, en voyant la main de Keaton plonger plein de sucre dans son café, quelque chose lui heurta l’esprit.

« Comment ont-ils fait pour pas me trouver avant avec les dégâts que j’ai causé chez mes parents ? Une maison qui brûle ça ne passe pas inaperçu. »


Ingrid avait entièrement oublié le thé qui devait se vider dans son estomac. Au lieu de ça elle restait figée dans la cuisine à observer Keaton, en quête de réponse. Mais elle sentait qu’elle n’aurait pas toutes ses réponses ce soir, d’autant que la jeune fille commençait déjà à bailler.

« Keaton, il y a des choses si graves que ça dans le monde ? Quand je vois ce que je peux faire, j’ai peur tu sais… »

Oui Ingrid était une adolescente très peureuse, mais après tout comment réagir lorsque son corps pouvait s’embraser à chaque instant allant même jusqu’à produire des flammes ne cas de frayeur intense ou d’émotions intenses tout simplement ? Comment être calme ? Cette capacité arrivait presque à arracher Ingrid de son chagrin causé par la perte de ses parents… D’ailleurs une dernière pensée lui revint à l’esprit et la fit totalement changer de sujet.

« Keaton tu sais s’il y a eu un enterrement pour mes parents ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Dim 19 Fév - 8:24

La mâchoire du pédiatre se crispa un peu quand l'adolescente lui demanda comment les gens dont il parlait pouvaient l'utiliser. Il ne voulait pas l'effrayer en parlant de tests, souvent volontaires, parfois forcés sur le gêne mutant. Elle avait déjà vécu un traumatisme récent dans sa vie et il n'était pas très désireux d'en rajouter une couche. Surtout que l'imagination des adolescents étaient plus débordantes que celles des plus jeunes enfants dans le sens où eux voyaient plutôt tout en négatifs alors que les jeunes vivaient des contes de fées même si parfois il y avait quelques monstres qui se trimballaient dans leurs rêves. Il secoua donc légèrement la tête avant de lui répondre. 

« Non, je te fais confiance sur tes fréquentations. Je ne vais pas être le méchant qui va t'enfermer et t'empêcher de voir du monde. Il faut juste être plus prudent que la normale vu que nous sommes différents. »

Oui, bon il avait zappé une partie de la question mais ce n'était pas si grave que ça, non ? Il ne voulait vraiment pas rajouter une couche de cauchemars à ce qu'elle vivait déjà. Il savait qu'elle dormait mal, revivant sûrement l'épisode de l'incendie dans ses rêves. Les infirmières de nuit l'avaient tenu informé. Et il avait également pu le constater lors d'une de ses gardes de nuit quand il avait fait une ronde discrète pour voir si tout allait bien dans chaque chambre. Cette nuit là, il était avec l'infirmière en chef qui lui avait parlé de tout ce qu'il y avait à savoir sur tous leurs jeunes patients. Ingrid revint à la charge soudainement avec une nouvelle question.

« Hum, ne t'inquiète pas pour ça. »

Il s'occuperait de ce détail très prochainement quand il passerait chez Genetic. Il irait fouiner dans les dossiers voir si le nom de l'adolescente apparaissait. Si les accès lui étaient refusés, il irait soudoyer sa soeur pour qu'elle l'aide. Et si jamais ils trouvaient un rapport sur l'incendie qui avait tué trois personnes mais laissé en vie une adolescente, il ferait les yeux doux à Tammy pour qu'elle efface le dossier ou le bloque. Comme Kate avait fait avec le sien durant de nombreux mois. Sa petite soeur ne faisait plus partie du Conseil d'Administration de Genetic mais elle devait avoir encore des accès.

Le pédiatre posa une main réconfortante sur l'épaule d'Ingrid. Il comprenait sa peur. Mais elle n'était pas seule. Il était là pour la protéger. Tammy également ne la laisserait pas tomber même s'il savait qu'elle passait tout son temps libre auprès de Moïra. Il avait fait le choix de prendre la jeune fille chez lui donc c'était comme si elle faisait partie de la famille à ses yeux.

Il prit la tasse de café et celle de thé et fit signe à Ingrid de le suivre jusqu'au canapé. Il posa les deux tasses sur la table basse devant eux. La dernière question qui venait de sortir, il s'y attendait. Il se doutait qu'à un moment ou à un autre elle la poserait, ce qui était normal. Il s'était posé la même interrogation pour sa mère à l'époque. Et vu qu'on l'avait placé dans un orphelinat aussitôt, personne ne lui avait jamais vraiment répondu. Keaton prit les deux mains d'Ingrid dans les siennes, les serrant brièvement avant de lui répondre.

«  Il n'y a pas eu de cérémonie non. Si tu en veux une, je la ferai organiser quand tu seras prête. On m'a juste donné un numéro de concession quand j'ai posé la question, car ils avaient pris leurs dispositions au cas où il leur arriverait quelque chose. On ira ensemble y déposer des fleurs et une plaque à moins que tu veuilles y aller seule ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Mer 22 Fév - 21:19

Oui la demande de Keaton avait provoqué un bousculement de questions sans fin dans l’esprit d’Ingrid. Et elle angoissait un petit peu quant aux personnes qu’elle pouvait rencontrer. D’autant si le pédiatre li demandait tant de vigilance. Cependant il ne voulait pas qu’elle lui fasse un rapport détaillé de ses fréquentations. C’était déjà pas mal, parce que sinon, elle aurait carrément était prise de paniqué. D’un autre côté elle se rendait compte qu’il ne répondait pas à toutes ses questions, devait-elle donc s’en inquiéter ? Mais elle décida qu’il était trop tard pour poser encore des questions de ce type, trop angoissant avant de dormir.

Par contre une chose lui vint en tête : comment ces gens n’avaient-ils pas eu vent de ses exploits dans son ancienne maison ? Enfin c’est ce qu’elle croyait, peut-être qu’en fait un dossier épais comme un doigt se trouvait quelque part dans le bureau d’un de ces méchants. Alors qu’Ingrid partait dans des délires tous plus fous les uns que les autres, elle se voyait déjà poursuivie par des hommes encapuchonnés qui voulaient se servir d’elle comme d’un cobaye, Keaton posa une main réconfortante sur son épaule qui la ramena à la réalité. Elle remarqua d’ailleurs qu’elle commençait à chauffer…Ce qui lui rappela ses parents : avaient-ils eut la chance d’avoir des funérailles ? Ou pas encore ?

Pendant qu’elle se posait cette question qui restait silencieuse, Ingrid avait suivi Keaton et s’était assise en face de lui. En prenant sa tasse et buvant une gorgée, elle prit le courage de verbaliser sa question à voix haute. Attendant alors une réponse avec beaucoup d’angoisse, Ingrid préféra reposer la tasse, histoire de ne pas la casser…

En réalité, elle n’attendait pas tant que ça la réponse. Le monde d’Ingrid s’écroula, elle réalisait que ses parents étaient vraiment morts et qu’ils ne reviendraient plus jamais, que pour toujours, elle les avait condamné aux flammes et que la consécration de cet événement serait soit sa visite à leur concession, soit leur enterrement. Son cœur se brisa en mille morceaux, et elle ne put, pendant quelques minutes, que regarder Keaton, brisée, l’esprit vide, avec pour seule image, celle de ses deux parents qui souriaient devant elle et lui disaient au revoir à jamais.

Pourquoi avait-elle posé cette question ? Jusqu’à cet instant elle s’imaginait que ce n’était pas vrai, qu’elle n’avait pas déclenché ce feu, et qu’elle se trouvait là parce qu’ils étaient encore à l’hôpital… Mais quel être stupide se voilerait la face si longtemps ? Et pourtant elle refusait de laisser sortir les larmes, on au lieu de ça, Ingrid serra les poings.

« Je veux qu’on leur fasse un enterrement, et aller poser des fleurs sur leur tombe, avec toi si tu veux bien… Et, tu crois que ça serait possible de retrouver une photo de leur mariage Keaton ? »

Ingrid gardait étrangement son calme, mais intérieurement, tout le poids de la culpabilité et de la perte la harassait soudainement. Mais surtout, elle ne voulait rien laisser paraître, parce qu’elle savait que l’homme qui l’avait recueillie et qui se trouvait en face d’elle avait lui aussi des souffrances. Il ‘avait donc pas à subir les siennes.

« J’aimerais pouvoir en mettre une sur leur sépulture… » Ajouta t’elle, remontant ses genoux sous son menton et posant sa tête dessus. « Je suis désolée de t’imposer ça, je ne devrais pas… »

Sa voix était monotone et vide d’émotion, ou au contraire, trop pleine d’émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Sam 25 Fév - 6:21

Le pédiatre n'avait pas été très à l'aise pour répondre à Ingrid en ce qui concernait ses parents. Pourtant il avait fallu qu'il se lance. Il aurait pu mettre de belles tournures pour que ses propos passent mieux mais à quoi cela aurait-il servi. Il préférait se montrer franc et honnête avec elle même si c'était dur à accepter. Il avait gardé les mains de l'adolescente dans les siennes le temps qu'elle encaisse le choc de ses propos. Une minute s'écoula sans qu'elle ne dise un mot. Puis une seconde et une troisième. Il ne se préoccupa pas du café et du thé qui étaient en train de refroidir sur la table basse. Son attention était portée sur Ingrid. Il imaginait qu'elle prenait conscience qu'elle ne reverrait plus jamais ses parents. Au bout d'un moment, il sentit les poings de la jeune fille se serrer. Il relâcha la pression de ses propres mains et les retira alors qu'elle prenait la parole.

Pour l'enterrement c'était possible, il s'occuperait de tout. Pour les fleurs également. Par contre pour la photo, voilà qui serait plus dur comme souhait à réaliser. Tout avait brûlé dans la maison, il n'était resté qu'un nounours qu'on avait donné à l'adolescente. Alors une photo de mariage ? Ingrid n'avait pas d'autre famille à sa connaissance alors qui pourrait lui donner une telle photo. Il allait falloir se creuser la tête pour exaucer son souhait.

« Je vais m'occuper de toutes les formalités ne t'inquiète pas. Par contre pour la photo, on va chercher mais je ne peux rien te garantir... »

Il était inutile de préciser que tout avait été réduit en cendres, cela n'aurait fait qu'augmenter la culpabilité intérieur que la jeune fille devait ressentir. Elle avait déjà tué ses parents sans le vouloir alors il ne fallait pas non plus lui reprocher d'avoir réduit en poussière ce qui restait de son enfance, de son passé. Ingrid reprit la parole déclarant qu'elle souhaitait en mettre une sur leur tombe. Il supposa qu'elle parlait de la plaque sans avoir confirmation de ses pensées. Elle remonta ses genoux sous son menton et à cet instant, il la trouva plus fragile que jamais. Pourtant, elle s'excusait encore de lui imposer ça. Ca quoi ? Elle ne lui imposait rien du tout, c'était lui qui s'était porté volontaire pour accomplir ses tâches ingrates et qui n'incombaient pas à une adolescente.

Keaton secoua légèrement la tête, lui signifiant ainsi qu'elle ne devait pas s'inquiéter pour ça. Il prit sa tasse de café pour en boire une gorgée puis la reposa sur la table basse. Alors il se cala confortablement au fond du canapé. Son bras passa autour des épaules d'Ingrid pour l'attirer contre lui dans un simple geste de réconfort. Elle se montrait forte, il l'admirait pour ça. Mais il savait au fond qu'elle n'était qu'une adolescente meurtrie par la mort de ses parents. Il savait ce que ça faisait, il s'était retrouvé à sa place à peu près au même âge et ses émotions avaient varié entre colère, chagrin, indifférence sans compter le je m'en foutisme. Mais l'envie de s'en sortir avait été la plus forte. Et il avait pu se reposer sur Kate qui était arrivée au bon moment dans sa vie.

« Eh, ne t'excuse pas. Je suis là pour t'aider. Même si j'ai mon lot de problèmes, je les mettrai de côté pour m'occuper des tiens et de toi. Et si tu continues à t'excuser ainsi, je vais devoir me fâcher et te donner des corvées jusqu'à ce que tu arrêtes de le faire. »

S'occuper de rendre le sourire à Ingrid était une excellente thérapie contre ses propres soucis personnels. Lui donner des corvées n'était qu'une plaisanterie balancée pour détendre l'atmosphère et faire en sorte qu'elle ne se focalise pas trop sur sa douleur. La peine était légitime mais elle pouvait très vite prendre le dessus sur le reste. La dernière chose qu'il souhaitait, c'était qu'elle s'enferme à l'intérieur, avec sa douleur et qu'elle la laisse la ronger.
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Dim 26 Fév - 15:18

A travers sa torpeur Ingrid était contente que Keaton ait été direct avec elle. Au moins il ne tournait pas autour du pot et il était sincère comme ils se l’étaient promis au tout début de cette soirée. Mais mettre un mot sur tout ça, mettre un point à cette tragédie promettait un non-retour auquel Ingrid ne s’était pas préparée du tout. Qu’il était facile de se dire qu’elle était chez Keaton comme en vacances ! Mais ce n’était pas le cas, et à présent, seulement maintenant l’adolescente s’en rendait compte et le comprenait.

Ingrid restait silencieuse mais elle était contente que ce toucher avec Keaton la maintienne dans la réalité, ainsi elle ne naviguerait pas sur des eaux tortueuses qui lui feraient perdre le contrôle de ses émotions. Qui sait ce qu’elle aurait pu faire si elle perdait ce duel. C’est alors qu’elle se rendit compte que malgré son chagrin elle devait être forte et reprendre sa vie en main. Sa mère lui avait toujours dit que la route est semée d’embuches, parfois de morts, mais il faut toujours se relever plus fort et avancer pour nous, nos proches et les gens qui nous entouraient qui nous aidaient.

Elle demanda alors à Keaton pour la photo et sa réponses, était celle à laquelle elle s’attendait Elle avait dû provoquer de sacrés dégâts, même si elle se refusait à le croire. Car comment croire que du haut de nos quinze ans nous pouvons faire bruler une maison entière avec ses habitants et en ressortir soi-même indemne, comme si on n’était pas au centre des événements ?

« J’ai fait plus de dégâts que je l’imaginais c’est ça ? Tu crois qu’on pourra aller sur les lieux ? »

Ingrid avait la sensation qu’elle avait des étapes à passer. Accepter la mort de ses parents en était une, et la suivante serait accepté ce qu’elle avait fait, même si c’était involontaire, car elle était l’origine de tout ce drame. Et enfin la dernière étape serait de se reconstruire en maîtrisant ce don. Enfin elle pourrait alors aider les autres efficacement.

Elle se rendit compte alors de tout ce qu’elle demandait à son pédiatre. Oui il avait pris sur lui pour prendre soin d’elle, il l’avait acceptée sous son toit et il promettait de la protéger et de l’aider, mais est ce qu’elle pouvait se permettre de lui demander plus que ce qu’il ne lui donnait déjà, c’est-à-dire, un toit, de la nourriture, une vie. Il lui donnait déjà tellement, elle se trouvait comme arrogante d’oser lui demander encore. C’est pourquoi lorsqu’il lui signifia d’un geste de la tête qu’elle n’abusait pas, elle se laissa volontiers aller contre lui. Elle se souvint que son père faisait la même chose le soir lorsqu’ils regardaient un film. Elle se sentait alors protégée de tout, comme dans un cocon que rien ne pouvait casser. Et quelque part, Keaton dégageait la même chaleur protectrice que son père quelques mois plus tôt encore.

Ingrid rit en s ‘étranglant un peu à l’annonce des corvées. Elle avait ravalé une larme au moment même où Keaton avait menacé de lui mettre des corvée dans son planning pour ne plus qu’elle s’excuse.

« Tu peux m’en mettre hein, j’aime bien aider ! » avait-elle alors sortit tout naturellement.

Ingrid se mit alors à s’amuser avec la manche de Keaton puis elle se tourna un peu pour le regarder dans les yeux.

« Pardonne moi Keaton mais je ne comprends pas… et je réalise enfin les choses, je réalise que je ne les verrais plus, je réalise que je ne suis pas ici en vacances, et surtout que tu vas devoir me supporter, alors que tu as tes problèmes et je ne comprends pas…je suis peut être une adolescente stupide, mais je me pose toujours des tas de questions qui attendent des réponses, et celle-là je ne la trouve pas… »

L’adolescente était confuse, mais elle voulait simplement dire au pédiatre qu’elle ne comprenait pas pourquoi il s’encombrait avec elle quand il avait tant de problèmes à résoudre de son côté. Elle avait peur ‘être un frein. Mais elle était prête à accepter que parfois on ne réfléchit pas si loin et qu’on sent qu’on doit faire ce que l’on fait pour une raison qui nous dépasse.

« Mais surtout, Keaton, ne t’arrêtes pas, ne te freine pas pour moi. Je saurais prendre soin de moi et t’aider aussi ! »

Alors Ingrid lui sourit et se recala contre lui, profitant de cette chaleur humaine qu’elle n’avait pas reçue depuis maintenant bien des mois. A l’hôpital, disons que ce n’est pas leur point fort que de donner de la chaleur humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Ven 2 Mar - 16:08

L'orpheline désirait aller sur les lieux de l'incendie. Il avait le choix et pouvait de décider de lui répondre par la négative. Sauf que s'il le faisait et qu'elle outrepassait sa décision et y allait seule, il prenait le risque qu'elle s'effondre une fois sur place. Ce moment serait dur à passer. Voir un tas de cendres à la place de sa maison, revivre la scène, l'incendie, les visages de ses parents. Il ne pouvait pas la laisser seule dans un tel moment, alors le pédiatre hocha la tête par l'affirmative. Il prit ensuite Ingrid contre lui et ils restèrent là, sur le canapé à discuter. Il l'entendit à moitié s'étouffer en riant à sa menace de corvées. Il espérait que cela la dissuade. Ce fut le contraire, elle était prête à en faire. Quel adolescent normal rêvait de faire des corvées plutôt que de vivre sa vie en sortant comme il l'entendait ? Apparemment Ingrid Amelia faisait partie de cette minorité.

Il la laissa faire alors qu'elle prenait la manche de sa chemise pour jouer avec. Et quand il sentit son regard se tourner vers lui, il tourna la tête pour l'observer de ses prunelles azures. Il attendit qu'elle prenne la parole et fronça les sourcils face à son incompréhension. La sienne venait se mêler un peu à celle de la jeune fille car il ne comprit pas sur le moment de quoi elle parlait. Elle ne comprenait pas quoi ? Il l'écouta attentivement, réfléchissant et tentant de comprendre ce qu'elle essayait de lui dire. Au bout de quelques secondes, il comprit qu'elle parlait d'elle. De sa présence dans son appartement alors qu'il avait ses problèmes à résoudre. Kate à retrouver, Moïra à sortir du coma, Tammy à arrêter d'éviter et Rose à fuir ou à surveiller du coin de l'oeil.

Un silence s'installa entre eux. Il n'avait pas répondu alors l'adolescente reprit la parole, lui demandant de ne pas s'arrêter pour elle. Ce n'était pas ce qu'il comptait faire. Entre son travail et elle, il trouverait encore du temps pour continuer ses recherches. Plus il s'occupait l'esprit et moins il avait le temps de s'apitoyer sur son sort. Il fallait qu'il reste en mouvement, toujours actif. Il ne pouvait pas s'installer seul comme ils étaient là, sur le canapé et ne rien faire. C'était tout simplement impossible dans son esprit qu'une telle chose se produise.

« Ne t'inquiète pas. J'ai fait mes choix, ils te sont peut être incompréhensibles pour le moment mais les réponses viendront avec le temps. Et puis il y a d'autres à faire que de se torturer l'esprit avec des pourquoi non ? »

Sur ces quelques mots, le pédiatre se redressa un peu. Il attrapa sa tasse de café qu'il but d'une traite. Il reposa ensuite la tasse sur la table basse. Il dégagea le bras qu'il avait passé autour des épaules de l'adolescente et se leva. Il se retourna ensuite, lui faisant face. Et il lui tendit une main pour l'inviter à la prendre et à se lever.

« Allez, il est temps de découvrir ta chambre. Et ensuite on fait ce que tu veux pour la soirée. Soit tu me laisses dans mon coin et je me plonge dans des revues médicales, soit on trouve un film à se regarder ensemble.  Mais pas question de se morfondre. Oublions les problèmes, du moins pour ce soir, tu verras ça fait du bien de temps en temps. »

Il lui sourit et attendit qu'elle saisisse sa main.

[Si tu pouvais conclure à ta prochaine réponse stp, ça m'arrangerait qu'on puisse passer à la suite. (: ]
Revenir en haut Aller en bas
Ingrid Amelia


avatar

Messages : 1821

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   Dim 4 Mar - 21:42

Ingrid vivait là sa première soirée hors de l’hôpital depuis bien des jours. Cela faisait un mois et demi qu’elle n’avait pas vu des pièces d’une couleur autre que le blanc et franchement cela lui faisait un bien immense. Keaton ne se rendait peut être pas compte de l’importance de ses actes, mais il rendait un espoir perdu à une gamine en perdition. Cela faisait un mois et demi que la culpabilité la rongeait et qu’elle aurait tout fait pour en finir de sa vie si elle n’avait pas été aussi lâche. Au fond de son cœur et de son esprit, Ingrid en était réduite à une coquille qui avait été abandonné pas tout souffle de vie. Mais cette soirée avait tout changé. Ingrid était peut être passée par toutes les émotions possible et inimaginables, mais elle était, au fond, très contente et avait envie de sauter sur place et d’exprimer sa joie. Il restait pourtant quelques questions, et la principale : pourquoi ?

Cette question établit d ‘ailleurs un silence de quelques minutes, mais la jeune adolescente ne s’en inquiéta pas du tout. Elle savait que c’était délicat, et elle ne savait même pas s’il elle s’attendait à une réponse au fond. Elle tripotait la manche de Keaton pour passer le temps et se étendre, savourer le temps qu’elle avait à présent pour vivre une nouvelle vie.

Keaton avait raison, ce n’était pas le temps de se poser tant de questions, et de toute manière les réponses finiraient bien par venir un jour ou l’autre, ou alors Ingrid finirait pas ne plus chercher à comprendre, prenant ce qu’on lui donne sans compter avec joie et le rendant avec passion.

C’est avec un sourire joyeux que la jeune fille saisit la main du pédiatre.

« J’opte pour le film ! Ça fait longtemps que je n’en ai pas vu ! »

Elle suivit ensuite son nouveau tuteur dans la chambre qui serait désormais la sienne. La pièce était de bonne taille, elle aurait de l’espace, son espace. Bien qu’elle n’avait rien à y mettre. Elle s’assit sur le lit et sauta un petit peu pour tester la souplesse. Le matelas était juste comme elle l’aimait, un peu dur. Puis elle se releva et ouvrit la porte de l’armoire ou elle découvrit avec stupéfaction…des vêtements !

« Ohhh Keaton merci ! »

C’étaient des vêtements classiques, jeans, t shirt, etc, mais c’était déjà ça, au moins elle aurait de quoi se mettre quelque chose sur le dos les premiers jours. La visite terminée, Ingrid demanda à Keaton un peu de temps pour se mettre en pyjama, et elle le rejoint dans le salon. Tous deux s’installèrent confortablement devant le canapé pour regarder le film. Ils avaient choisi Harry Potter, pour rêver d’autre chose et oublier le monde cruel et réel.

Ingrid s’était d’abord mise à ‘l’opposé de Keaton et avait fini de boire son thé, puis elle avait fini lové contre lui et s’était endormie en plein milieu du film, paisiblement, une nouvelle vie entre les mains…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Make a better place for you and for me [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Make a better place for you and for me [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: WETHERFORD & AMELIA'S PLACE-