..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 22:29

Le membre 'Maggie A. Wellsan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Sam 17 Déc - 12:55

Il s'était endormi. Il s'était réellement endormi. Ce n'était pas de la comédie, non, il était tout bonnement tombé dans la torpeur provoquée par la fléchette qui s'était plantée dans sa cuisse. Mais des cris, une branche qui frappa son épaule, et le vent qui s'insinuait sous ses vêtements et qui claquait sur son visage le réveillèrent en un sursaut. Il se frotta activement les yeux, cherchant à quitter le plus rapidement possible et avec efficacité les bras de Morphée. Et son regard tomba sur celle qui venait de provoquer aussi bien les braillements des gens alentour que son réveil. A l'aide d'une espèce de...Tornade. Il était bien évidemment aux yeux d'Harwell qu'elle en était l'entière investigatrice. Mais elle ne semblait ne plus rien contrôler, elle était...Ailleurs. Et elle devait bien être capable de tuer une bonne partie des individus présents, au vu de la violence du vent qu'elle avait créé, si personne ne songeait à l’arrêter. Ou du moins, en blesser une certaine quantité. Le dégénéré s'en moquait bien, elle pouvait bien les faire tous crever, ce n'était pas son problème, tant qu'il n'était pas à son tour touché. Mais il était si proche qu'il pouvait être très rapidement touché si elle perdait le contrôle de son pouvoir. Il récupéra son arme qui jonchait sur le sol à quelques mètres de lui, qui avait disparu puis réapparu durant son sommeil aux yeux de tous les membres de Genetic. Mais personne n'avait dû y faire attention, tout comme personne n'avait remarqué qu'il venait de la récupérer, maintenant. Il recula de quelques mètres, observant la scène qui se déroulait sous ses yeux. Ils étaient tous bien occupés à se débattre avec ses hommes. Les mêmes colosses qui n'avaient apparemment pas étaient très efficaces durant sa courte absence. Aucunes de leurs victimes n'étaient mortes, seulement blessées. Juste légèrement, personne n'était vraiment hors d'état de nuire. Ils étaient incapables de mettre fin aux jours de ces incapables qui ne savaient même pas tirer ? Seul William était véritablement dangereux. Heureusement, il semblait avoir été blessé au bras gauche. Les dirigeants de Genetic allaient l'entendre, qu'est-ce que c'était que ces tapettes qu'on lui avait refilé ?

Owen se releva et se dressa sur ses deux pieds, alors qu'il fixait l'endroit où il y avait le plus d'agitation. Son infirmière en titre, traître de son état, tentait tant bien que mal de soigner comme elle pouvait le bras de Smith alors que la quadragénaire qui avait menacé de son arme le dégénéré se ramena. Il était trop loin pour saisir ce qu'elle leur disa. Il eut juste la chance de voir. L'employée de l'hôpital s'approcha de la folle dangereuse, pour lui tirer une balle dans la tête. Rapide, radical, efficace. Tout ce qui ne correspondait pas à Genome. Tout ce qui ne correspondait pas à une femme comme celle ci. Ils changeait tous, devant ce bain de sang. Ils n'étaient plus eux mêmes. Et c'était terriblement amusant à regarder et à constater. Parce qu'il était certainement l'un des seuls à ne rien ressentir lorsqu'il en venait à tuer un être humain, ou lorsqu'un de ses collègues tombaient sous les balles, en s'étant battu à ses côtés. C'était sans doute un point fort. Plus rien ne pouvait l'ébranler. Et il était temps de commencer à se mêler à cet affrontement. Il s'approcha lentement de Maggie, son 9mm dans la main, sans faire de bruit. Elle devait certainement être trop choquée pour remarquer quoique ce soit. Et il pointa son arme vers elle, prêt à tirer.

« Tu viens de tuer une innocente, uniquement parce qu'elle n'a pas appris à contrôler son pouvoir. Et Genome prétend faire le bien ? Comique. Mais je vais t'épargner d'avoir des regrets, ne t'en fais pas... »

Il lui lança un regard amusé, visant son cœur, et il appuya sur la détente, sentant l'adrénaline monter en lui.

Option :
Attaque précise : Harwell touche gravement Wellsan, non loin des organes vitaux.
Attaque imprécise : La balle se loge dans le haut de sa cuisse.
Attaque déviée : Le psychopathe perd l'équilibre au moment de tirer, à cause d'un retour de fatigue, et la balle manque de quelques millimètres l'orteil gauche de l'infirmière.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Sam 17 Déc - 12:55

Le membre 'Owen Harwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 19 Déc - 22:12

Un hurlement résonna dans les oreilles de Shannon. Elle mit plusieurs secondes avant de réaliser que c'était elle et ses griffes qui venaient de le provoquer. Elle était tellement persuadée de rater son coup que ses griffes étaient plantées dans la mâchoire de l'homme. Horrifiée devant la scène, Shannon la retira immédiatement. Elle avait pour la première fois déchiré la chair d'un homme avec ce qu'elle considérait être la part de monstre en elle. Elle fit un pas en arrière et détourna les yeux. L'homme continuait de hurler de douleur tandis que Shannon sentait son estomac se nouer. Si elle regardait une seule fois la plaie béante de celui qui avait menacé William un peu plus tôt elle allait vomir. Elle inspira du mieux qu'elle pu, mais chacune de ses inspirations lui rappelait les coups de poing qu'Owen lui avait fait subir. Peut-être avait-elle également une côte cassée ? Non, probablement pas, elle n'arriverait pas à bouger comme elle l'avait fait jusqu'à présente. Du moins, elle l'espérait.
Shannon avait besoin de plus d'air. Elle avait l'impression de suffoquer. Sa tête commençait à lui tourner. Elle voulut poser sa main encore valide sur sa poitrine, mais lorsqu'elle vit que ses griffes, ses doigts et ses ongles étaient recouverts de sang, elle eut un haut le coeur et pria pour ne pas vomir de suite. Ce n'était pas le moment. L'homme défiguré pour le restant de ses jours avait cessé de crier, et Shannon n'osait toujours pas lever les yeux vers lui. C'est au moment où elle prit enfin son courage à deux mains, qu'une violente bourrasque de vent se leva soudainement. Grâce à cette dernière, Shannon fut déséquilibrée juste à temps pour éviter la main de celui de genetic. Il n'avait pas apparemment l'air d'en avoir fini avec elle, et pourtant, un vent violent vint les séparer. Shannon tomba au sol et fut projetée contre un arbre un peu plus loin. Elle entendit quelque chose dans son dos craqué. Elle ne put bouger, plaquée contre l'arbre par la force de ce vent. Elle regarda autour d'elle et vit cette tornade monstrueuse qui n'avait rien de naturel. Un peu plus loin, une femme, qui paraissait complètement folle, ne cessait d'augmenter la puissance dévastatrice de ce qu'elle venait de créer. Shannon tenta par tous les moyens de se redresser, mais en vain. Elle abandonna et ferma ses yeux qui commençait à la brûler. Quelques petites minutes plus tard, le vent cessa brusquement. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Shannon vit le corps de la femme allongée sur le sol. Sentant une piqure dans son dos, elle tira une branche morte qu'elle avait réduite en miettes. Elle poussa un soupir et se releva.
Shannon n'eut pas le temps d'apercevoir Maggie l'arme à la main et Owen qui la menaçait et pour cause, l'homme de Genetic a qui elle s'en état pris fonçait droit sur elle. Encore engourdie par cette tornade, Shannon se prit un coup au visage. désarçonnée, elle fit un pas en arrière. Sentant la colère monté en elle. Elle fit abstraction de la douleur nouvelle que ce fichu crétin venait de lui assener et se tint prête pour lui rendre le coup. Elle voulut le frapper au visage, mais il esquiva sans problème. Elle n'osait pas regarder les morceaux de chairs qui pendaient de sa joue. Alors, Shannon tenta l'un des seuls coups qu'elle réussissait dans sa vie. Elle s'approcha de l'homme et lança son genou et sa jambe droite en direction des parties génitales de l'inconnu

Oui : Shannon réussit son coup et l'homme tombe à genou
Non : Shannon rate et déséquilibrée, elle tombe à la renverse
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 19 Déc - 22:12

Le membre 'Shannon M. O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 20 Déc - 14:35

Le vent était presque insupportable. Wallas se tenait à son arbre avec la force du désespoir. Si il se laissait emporter, il ne donnait pas chère de sa peau. Wallas entendit une détonation malgré le vent qui sifflait à son oreille. Souhaitant que ce ne fût pas pour lui, il se cramponna de plus belle au tronc d’arbre. Le vent se calma. Un coup d’œil vers la jeune femme responsable de la tornade lui indiqua qu’elle était au sol. Manifestement, quelqu’un lui avait réglé son compte et lorsque Wallas vit qui l’avait fait, il en resta pantois. C’était Maggie qui l’avait descendu. Wallas alla la voir au pas de cours, lui posant une main sur l’épaule pour lui montrer sa gratitude. Elle lui fit comprendre qu’Anne le demandait. Il partit donc vers Anne courant en baissant la tête de peur des balles perdues.

Arrivant devant elle, il l’examina rapidement. Maggie lui avait dit qu’Anne était blessée, mais il ne put voir aucune plaie. Il posa la main sur la zone qui, de tout évidence, avait du recevoir la balle. Zone délimitée par le trou fait dans le vêtement. Il vit une grimace se dessiner sur le visage de la femme.

Vous avez été guérir par Ryan, n’est pas ? Dommage qu’il n’est pas enlevé la balle. Il va falloir l’extraire après que tout soit fini. En attendant, bouger ce bras le moins possible. La balle pourrait provoquer une hémorragie interne.

Il porta ensuite son regard vers William dont la blessure avait l’air assez important. Bien que Anne pressait sur la blessure, il y avait toujours une légère hémorragie. Wallas repoussa la jeune femme, enleva la compresse de fortune et posa sa main quelques secondes dessus. Le sang stoppa de couler rapidement, laissant une fine couche noirâtre sur la plaie.

Ça suffira pour l’instant, mais je vais avoir des travaux de couture pour plus tard.

Le regard de Wallas fut attiré pas la lueur de plus en plus vive. Elle l’aidait bien pour examiner William mais Wallas perçu instinctivement cette lueur comme néfaste. Elle était beaucoup trop importante. Il regarda Anne dans les yeux.

Il faut décamper d’ici au plus vite. Il y a trop de blessés et avec tout le bordel, les autorités ne vont pas tarder à poindre leur nez et je n’ai pas …..

Wallas n’eut pas le temps de terminer sa phrase, un agent se déplaçait à la limite de son champ de vision sur sa gauche. D’un mouvement réflexe, Wallas visa. il put reconnaitre l’agent qui l’avait engagé au corps à corps sous la tente avant que le coup ne parte.



Attaque précise : la balle arrive en plein dans la gorge du malheureux.
Attaque imprécise : la balle lui arrive dans l’épaule droite et il lâche son arme
Attaque déviée : la balle touche le gilet pare-balle, il lâche son arme sous le choque et Wallas se précipite au corps à corps.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 20 Déc - 14:35

Le membre 'Wallas Mac Arthur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 20 Déc - 21:28

Il nous aurait trahis. Ce sont pourtant ces mots-là et non les actes de Jeremy qui lui apparaissait alors comme une trahison. Maxime fit volte face pour fusiller sa tutrice du regard. Elle n’avait pas compris un traître mot de ce qu’elle venait de lui dire et n’essaya même pas. Peu importe de quoi Anne lui parlait, elle était dans l’erreur en considérant Jeremy de cette façon. Comment pouvait-elle ? Comment osait-elle tenir de tel propos au sujet de celui qu’elle voyait pourtant comme un fils ? Le connaissait-elle si mal ?
Jeremy était quelqu’un de bien. Certes, il avait des défauts mais jamais il ne les aurait trahi, son attachement pour eux était bien trop prononcé. Elle n’avait aucune idée de la personne qu’il était et de ça, Maxime lui en voulu terriblement.

Sa bouche se déforma en une grimace de dégoût, son estomac se révolta, près à déverser sur le sol tout ce qu’il contenait. Le chaos environnant ne l’avait pas perturbée. La réaction d’Anne, oui. Ce fut des mots que Maxime lui cracha au visage.

- Je ne sais pas de quoi tu parles mais tu te plantes sur toute la ligne. Jer’ est la personne la plus fiable que je connaisse. Tu…

Tu …quoi ? Tu mes dégoutes ? Tu me déçois ?
La française ne savait pas vraiment et de toute façon, sa tutrice ne lui laissa pas le loisir d’y réfléchir d’avantage et lui lança des mots qui mirent un terme à leur conversation. Anne s’en alla sans que son ancienne pensionnaire ne baisse les yeux ni ne daigne lui répondre quoi que ce soit.
Max se détourna finalement pour se frayer un chemin à travers les arbres. L’avantage de jouer la froideur et l’indifférence était qu’elle réussissait à garder son calme. Elle ne savait pas pourquoi elle se battait ni ne se laissait le temps de s’interroger là-dessus. Elle y penserait plus tard. Pour l’instant, elle devait agir, combattre Genetic pour permettre à Anne de cesser le combat et de rentrer à Genome.

Même si elle lui en voulait pour le moment, la colère ne parvenait pas effacer son besoin de la savoir en sécurité. Son devoir était de tout faire pour qu’il n’arrive rien à sa tutrice. Car si quelque chose arrivait et qu’elle était restée passive, Maxime ne se le serait jamais pardonné.
Et puis peut-être qu’elle cherchait à se racheter d’un crime qu’elle avait commis.
Tandis qu’elle se frayait un chemin dans les bois, un vent anormal se leva, la prenant au dépourvu. Elle en chercha la cause mais ne la trouva pas. Tout cessa en une détonation… Un mort de plus. Un mutant mort de plus. Oui, mais de quel côté ?

Max franchit le seuil des bois alors qu’une lumière crue semblait s’étendre jusqu’à eux depuis la plage. Elle n’eut pas le temps de jeter un œil vers sa provenance. Quelque chose, ou plutôt quelqu’un retint son attention. Owen Harwell. Ce sale fils de pute au regard de cinglé. A lui seul, il avait foutu un sacré bordel au gymnase. Il était sans doute le plus dangereux de tous, le premier à éliminer. D’autant plus qu’il tenait en joue l’une d’entre eux.
Tout occupée qu’il était à pavaner comme un paon en rut, il n’avait pas le temps de la voir arriver.

Il tira. Elle se jeta sur lui, profitant sans le savoir d’un instant de faiblesse de la part de l’agent de Genetic. Maxime ne prononça pas le moindre mot en lui sautant sur le dos pour l’étrangler de toutes ses forces avec son bras, plaquant son autre main sur sa joue en activant son pouvoir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 20 Déc - 21:28

Le membre 'Maxime Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mer 21 Déc - 18:12

La fatigue l'avait de nouveau envahi, il s'était senti vidé de ses forces, il avait lutté contre l'envie de sombrer à nouveau dans le sommeil, et il avait perdu l'équilibre, manquant de tomber sur le côté. Puis, il avait tiré. Et il avait, accessoirement, raté sa cible. Et de loin. La balle n'avait même pas effleuré la traitresse. Elle était encore sur ses deux pieds. Elle était encore vivante. Il avait été pourtant certain de l'atteindre. Mais il n'en était rien. Il poussa un cri de rage, suivi de quelques jurons. Et son regard fut attiré par une puissante source de lumière. La petite Moïra en était au centre. Et était surtout la responsable. La responsable ? Putain de bordel de merde, qu'est-ce qu'elle foutait ici ? Cette gamine était dangereuse ! Il savait que cette gosse, qu'il s'amusait à effrayer de temps à autre lorsqu'il la croisait dans les locaux de Genetic, possédait un pouvoir en rapport avec la radioactivité. Pouvoir qu'elle ne contrôlait certainement pas le moins du monde. Ils allaient tous crever si elle dérapait. Il fallait la buter, comme l'autre tarée et sa tornade. Il la mit en joue, et rapidement, les visages de Beckett et Reynolds lui revinrent en mémoire. S'il tuait leur petite protégée, elles allaient littéralement s'associer pour en faire de même avec lui. Les autres n'avaient pas hésité à achever la folle, et pourtant, devant une enfant aussi dangereuse qu'elle, il n'y avait plus personne. Bande de tapettes.

Mais il n'eût pas le temps d'écarter le danger, il n'eût pas le temps de tirer, non, une chose le percuta, lui sauta dessus, plaçant un bras autour de sa gorge pour commencer doucement mais sûrement à l'empêcher de respirer. Dans un instinct de survie et par les réflexes qu'il avait appris, il essaya de se débattre, pour faire lâcher prise à son agresseur. Ou son agresseuse, il n'en savait rien, il n'avait pas le temps de réfléchir, tout était flou. Il ne songeait qu'à aspirer une grande bouffée d'air, et à se débarrasser de ce bras qui tentait de l'étrangler. Et puis, une impression particulière s'empara de lui. Il accusait déjà un état de fatigue à la base, dû à la fléchette. Mais, maintenant, il était exténué. Il bougeait au ralenti, il n'arrivait même à jeter à terre le protagoniste qui s'en prenait à lui, ni même à ne bouger n'est-ce que son bras, pour pouvoir mieux respirer. Et ses jambes n'arrivaient plus à porter son poids et celui de l'individu qu'il portait malgré lui sur son dos. Et il tomba à genoux, aux pieds de Maggie. Cette dernière, qui était certainement en train d'observer la scène avec insistance, pouvait voir apparaître des rides qui se creusaient dans la peau du psychopathe, qui, quelques secondes auparavant, était encore un jeune homme.

Ses réflexions s'enchainaient au ralenti, alors que l'oxygène se faisait de plus en plus rare. Il tenta d'actionner son pouvoir, mais l'effort lui semblait beaucoup trop surhumain pour que celui qui l'étranglait puisse ressentir quelque chose d'assez fort pour le décontenancer. Il ne restait plus qu'à tirer à l'aveugle...Il serra comment il pouvait son 9 mm dans sa main, alors qu'il commençait à s'échapper de ses doigts. Et il appuya sur la détente, après avoir essayé de faire basculer par dessus son épaule l'inconnu dans un dernier geste brusque. Il se sentait partir, perdre pieds, tomber dans l'inconscience...Le bruit provoqué par la détonation lui parvint de loin, il n'eût pas le temps de voir s'il avait réussi à touché quelqu'un, il n'eût que le temps de prononcer en un murmure quelques mots :

« Battez en retraite... »

Et il sombra dans l'inconscience. Les battements de son cœur s'étaient ralentis.

Option pour le tir :
Attaque précise : Il réussit à faire passer Maxime par dessus lui et la balle l'atteint dans l'épaule.
Attaque imprécise : Maxime reste accrochée et c'est Maggie qui prend dans l'abdomen.
Attaque déviée : Maggie n'est atteinte qu'au mollet.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mer 21 Déc - 18:12

Le membre 'Owen Harwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mer 21 Déc - 22:43

Une détonation. Un corps qui s’effondre. La tempête s’arrête aussi brusquement qu’elle avait démarré. La balle tirée par Maggie avait atteint sa cible et celle-ci en était morte. La rousse mit un certain temps avant de réaliser qu’elle venait de prendre une vie. Elle qui s’échinait chaque jour que Dieu fait à sauver ses pairs, venait d’en éliminer une. Son monde venait de s’écrouler. Tuer était une chose facile finalement. Un doigt avait suffit. Son bras retomba le long de son corps mais elle tenait fermement l’arme donnée par Anne. Des larmes remplirent ses yeux avant de rouler sur ses joues. Jamais elle ne pourrait oublier cette fille qu’elle ne connaissait pas quelques minutes auparavant. Le reste des personnes présentes sur cette plage étaient sauvées, sa vie à elle, détruite. Même le geste et le sourire de Wallas n’y changèrent rien. Pourtant, il était rare que quelqu’un éprouve de la gratitude envers une meurtrière. Car c’est ce qu’elle était devenue et ce qu’elle resterait toute sa vie, une meurtrière. Une voix derrière elle ne manqua pas de le lui rappeler.

Owen. Il avait terminé sa sieste celui là. Un sourire triste passa sur les lèvres de l’infirmière qui éclata d’un rire sans joie. Ce type lui faisait la leçon. Un tueur à gage de Genetic qui parlait de bien et de mal. D’ailleurs, il avait une vision bien manichéenne de la vie. Il n’y avait pas de bien, ni de mal. Maggie était persuadée que, même au plus profond de lui, Harwell avait quelques petites qualités. Bien cachées, mais elles étaient là. Comme elle, qui venait de tuer une fille de sang froid. Ce qui se passait ici n’étaient que chaos alors que les protagonistes, peu importe le côté pour lequel ils œuvraient, étaient persuadés du bien fondé de cet échange. Alors non, le bien et le mal, n’existaient pas et encore moins sur cette plage. Et puis, il allait la descendre. Elle avait entendu la sécurité de l’arme sauter. Suivi d’une détonation. Et rien. Margareth tenait toujours debout. Il l’avait manquée. Quel nul ! La jeune femme mit un certain temps avant de se retourner pour faire face à son agresseur.


« Tu te fous de ma gueule, Harwell. Toi, tu me parles de tuer les innocents ? Vous êtes en train de faire quoi, toi et ta bande d’abrutis ? Qui est-ce qui nous a envoyé sa meute ? Non mais regardes toi ! T’es même pas capable de toucher une cible qui se trouve à moins d’un mètre. T’es ridicule. »

Maggie le défiait du regard. Non mais il s’imaginait quoi ? Qu’il lui faisait peur ? C’était granguignolesque. Risible. Il avait roupillé alors que ses larbins essayaient de les éliminer tous les uns derrière les autres. Et là, il se permettait de lui faire la morale. Alors qu’un combat silencieux s’engageait entre la rousse et le psychopathe, Maxime arriva comme une balle et attrapa Owen par la gorge, lui plaquant une main sur la joue. L’infirmière put donc admirer l’étendue de son pouvoir. Harwell déclinait à vue d’œil. Il passa d’un jeune homme, plutôt mignon il fallait l’avouer, à un vieillard en quelques secondes. L’écossaise ne pouvait s’empêcher de regarder, un phénomène pareil quand on travaille dans le milieu médical, c’est fascinant. Quand il réussit à se dégager de l’emprise de Maxime, Maggie recula instinctivement, là ça sentait le grabuge. Le reste se passa très vite. Harwell fit passer Max par-dessus son épaule, un coup de feu partit et l’atteignit à l’épaule. Et le psychopathe s’écroula à son tour.

C’était étrange comme sensation mais la rousse avait l’impression que c’était un peu de sa faute. Si elle ne l’avait pas trahi en parlant de ses fractures, probablement qu’il n’en serait pas là. Il n’aurait jamais tenté de la tuer si elle avait su tenir sa langue. Mais, en faisant cela, elle aurait trahi Genome. La encore il fallait faire un choix. Maxime ou Owen ? Owen ou Maxime ? Elle ne choisirait pas. Agenouillée à côté du psychopathe, elle posa deux doigts sur sa nuque pour vérifier qu’il y avait encore un pouls. Oui mais très faible. Max l’avait salement atteint avec son pouvoir. Maggie le débarrassa de son gilet pare balle, lourd et qui rendait la respiration difficile puis attendit. Il mettrait de temps à se remettre de l’attaque de Maxime mais il n’y resterait pas. Elle avait pris une vie, c’était bien suffisant. Il fallait maintenant que les deux jeunes femmes déguerpissent de là et au pas de course. Maggie aida Maxime à se relever. Soutenant la blessée comme elle le pouvait, rejoignit les autres sur la colline. Elle venait certainement de sauver la vie d'Owen, pourvu qu'il s'en souvienne la prochaine fois qu'il aura envie de la descendre.


Arrivée sur la colline, elle avait une vue imprenable sur l'étendue des dégâts. La plage ressemblait plus à un champ de bataille qu'à autre chose. Et au milieu de tout ce bordel, gisaient des corps par ci par là. Un agent de Genetic tué par Anne, celui de Miss Tornade et Owen. Sans qu'elle ne puisse se l'expliquer, la jeune femme répugnait à l'idée de le laisser ici. Elle l'avait trahi une fois déjà alors qu'il lui faisait confiance. Elle se tourna vers ses compagnons.

« J'pense qu'il est temps pour nous de lever le camp mais... On devrait peut être le ramener avec nous, non ? » fit il en désignant le psychopathe du doigt.

Alors qu'elle les fixait, Margareth comptait. Six, ils étaient six. Il en manquait donc un. Ryan ? Où était donc passé Ryan ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 23 Déc - 14:27

Je me sentais parfaitement inutile. Mes mains tremblantes tentaient de stopper l'hémorragie de William, mais c'était peine perdue. Je n'avais aucune expérience en cas de blessure par balle et encore moins de matériel sous la main. Je ne pouvais qu'appuyer dessus, obligeant mon compagnon à me cacher sa douleur. Je ne pouvais qu'attendre que Maggie ou Wallas reviennent par ici. Pour l'instant, seuls mes yeux me servaient à analyser la situation. Shannon se battait toujours avec un agent de Genetic un peu plus loin et si je n'avais pas craint de la toucher, j'aurais certainement tenté mon coup en utilisant mon arme. Je ne pu calculer davantage la distance me séparant de la jeune femme car c'est à cet instant que Wallas fit son apparition. Je n'eus pas le temps d'expliquer le cas de William qu'il me saisit le bras gauche. Cette foutue balle n'avait pas voulu sortir lorsque Ryan m'avait guéri. Quelle saloperie ! Lorsqu'il posa sa main dessus, je serrais des dents pour ne pas crier, mais je ne pu m'empêcher de sourire aux conseils du médecin.

- « J'essayerai d'y penser si on arrive à quitter cette plage en un seul morceau. Par contre, je m'inquiète pour William..."

Je retirais mes mains pour laisser le champ libre au médecin. Lui au moins, il pourrait l'aider efficacement. Plus efficacement que je ne le pensais d'ailleurs... Sa capacité était surprenante et non négligeable en pareilles circonstances. Je levais des yeux impressionnés et reconnaissants vers Wallas. J'acquiesçais sur le boulot qui nous attendait à Genome une fois que tout le monde serait revenu. Et là mes pensées divaguèrent vers Aaron, Adam et surtout Ross... Une boule à l'estomac me prit en traître. Mais je ne pu me laisser aller. Une lumière semblait naître au milieu de tout ce chaos. Qu'est ce que c'était encore ? Soudain, l'ampoule s'alluma au dessus de ma tête. C'était la petite fille de tout à l'heure ! Je regardais Wallas et nous fûmes d'accord sur la marche à suivre. Il fallait se tirer illico presto. Premièrement, parce que cette lueur n'augurait rien de bon. Deuxièmement, nous avions un de nos meilleurs tireurs blessé et le second était je ne sais où. Et pour finir, nous étions assez amochés pour ce soir. Rester serait du suicide ! Wallas voulu mettre par mot son idée de décamper mais ne pu aller jusqu'au bout. Un indésirable venait de faire son entrée.

Merde, il ne pouvait pas rentrer à la niche celui là ? Wallas n'hésita pas et tira sur l'agent qui fut blessé à l'épaule droite. Je me levais, ramassais l'arme et la pointais sur le gars.


- « Je te donne cinq secondes pour te tirer de là. Si j'arrive à six, tu rejoindras ton pote.", terminais-je en montrant d'un signe de tête celui que j'avais abattu.

L'homme se releva prudemment et se mit en marche alors que je lançais le compte à rebours à voix haute. J'étais étonnée qu'il s'exécute, mais pourquoi pas. Seulement, c'était mal connaître les agents de Genetic qui avaient des tendances suicidaires. Il se retourna et allait faire un pas en direction de William pour je ne sais quelle raison, seulement, il n'en eut pas le temps. Il avait fait le mauvais choix ! Un second coup de feu me parvint aux oreilles. La lumière brillait de plus en plus, ce qui me permit de voir Maxime touchée par le gamin de Genetic. Comment allait-elle ? Je n'avais qu'une envie, être auprès d'elle. Il fallait qu'on parte ! Je regardais Wallas, essayant de ne pas faire grand cas de ce que je venais de faire. J'espérais qu'il n'allait pas me traiter de meurtrière. Ce ne serait vraiment pas le moment de se disputer ! Je regardais à nouveau là où Maxime était tombée et ne la vit plus. Maggie par contre était arrivée jusqu'à nous. Depuis quand était-elle là ? Elle nous parlait du gamin qui venait de tirer sur Maxime. Elle voulait qu'on le sauve ?

- « Ils n'ont pas de pitié pour nous. Je ne vois pas pourquoi nous aurons pitié d'eux. Nous aurons déjà assez à faire avec nos membres, inutile de perdre du temps avec les toutous de Genetic. Occupez vous de ramener Ryan et Maxime au fourgon. J'arrive avec Shannon et William »

Sur ces bonnes paroles, je me dirigeais vers Shannon pour l'aider avec son adversaire mais m'aperçus que celui-ci courrait déjà en direction de la lumière. Avait-il eu peur de moi ? J'en doutais, mais c'était toujours bon d'y croire. Je tendais la main vers la jeune femme pour l'aider à se relever.

- « On se replie ! Ca va aller pour marcher ? »

J'espérais que oui car je me voyais mal supporter le poids de mes deux amis. Surtout que les douleurs se faisaient de plus en plus intenses, mais je n'arrivais pas à déterminer celle qui gagnait la première place. Le bras ou la tête ? J'en avais trop fait avec ma capacité. J'en étais parfaitement consciente, mais son utilisation avait été nécessaire. Je fis le chemin avec Shannon pour récupérer William et nous nous mîmes en marche vers les fourgons. Vive la bande de bras cassés ! Heureusement pour nous, les coups de feu dans notre coin se faisaient plus rares. Cela aurait été périlleux de se jeter à terre à chaque détonation. Lorsque nous passâmes à côté du corps du gamin, l'envie de lui coller une balle en pleine tête me démangeait.

- « Ne traînons pas... Nous avons mieux à faire que de crever ici »

J'essayais de tenir mon arme le plus fermement possible, mais la pression s'affaiblissait à vue d'œil. Ce n'était vraiment pas le moment de lâcher. Mais nous étions en veine ! Le fourgon était là ! Nous étions sauvés !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 23 Déc - 21:22

Ryan était faible. Deux guérisons, c’était bien trop, l’énergie nécessaire à cet acte était bien trop importante comparé à ce qu’un corps humain pouvait fournir surtout dans un aussi petit lapse de temps. Surtout lorsqu’à ces guérisons on accompagnait les traumatismes de coups supplémentaires.

Ryan avait vu Moïra, comme illuminée par un halo dont l’origine lui était inconnue. Il avait peur pour la petite fille qu’il avait décidé de prendre sous son aile lors de cours. Mais que faisaient tous ces amis ici ?

Anne, puis William et enfin Moïra…Et encore il n’avait peut-être pas vu d’autres gens qu’il connaissait. Peut-être qu’il avait connu tout le monde par intérêt au final rien n’était hasard… Du moins c’est que l’homme se dit, alors que ses forces le quittaient.

Il pensait avoir parcouru plusieurs mètres, son souffle était très court, ses muscles lui faisaient un mal de chien comme si des milliers d’aiguilles le transperçaient et sa vision était terriblement brouillée. Il se prit les pieds, dans ce qui semblait être le corps d’un homme…Pas quelqu’un du bon côté espérait-il. Il n’eut cependant pas le temps de vérifier car il tomba de tout son poids dessus l’un des cadavres de Genetic, s’assommant au passage sur l’arme qui gisait non loin de là.

Gisant à seulement deux mètre de l’arbre auquel Anne l’avait posé, Ryan sombrait dans un léger coma. Il vit les visages des gens qu’il connaissait mais aussi de ceux qu’il avait rencontré pendant cette expédition tournoyait sur un fond noir, pendant qu’il entendait à nouveau les mots de Moïra. Le vent quant à lui cessait et les bruits s'éloignaient de plus en plus.

« Je voulais dire que tu sais faire des choses, chuchota-t-elle. Tu soignes les gens, tu les guéris, comme les magiciens. Sauf que c’est pas vraiment de la magie, c’est de la science.
Quand tu m’as touché, je n’ai plus eu mal, parce que je suis malade tu sais. Et là, j’avais plus rien, j’étais guérie. Et toi tu allais mal, comme moi. Comme si tu avais pris ma maladie. Tu vois ? Tu comprends ? »

« Tu peux faire des choses, sauver des gens, les aider à aller mieux. T’es pas comme les autres… »

« Mais t’es pas le seul. On est beaucoup, on doit pas le dire à n’importe qui, mais on est beaucoup… à savoir faire des choses. »


Et les visages continuaient de danser alors que Ryan perdait toute conscience du monde extérieur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 26 Déc - 12:48

    Shannon se sentait perdue, et assez ridicule. Elle venait de tomber à terre en tentant d’agresser celui qui allait probablement l’abattre de sang froid. Elle était sur les fesses par terre à la merci de son assaillant. Elle aurait a nouveau voulu hurler. Elle aurait voulu crier aussi fort que sa voix l’avait déjà fait. Mais la peur et l’angoisse la paralysait littéralement. Elle n’essaya même pas de se relever, et plongea ses yeux dans le regard de l’homme qui la pointait de son arme. Au moins, elle pourrait avoir la satisfaction de lui avoir rendu la tâche difficile en le défigurant pour le restant de sa vie. Il se souviendrait d’elle, c’est sûr. Mais au final, a quoi bon subir en silence des tortures aussi insupportables les unes que les autres juste pour mourir près d’un lac qu’elle ne connaissait même pas, entourée d’inconnus qui se battaient ? Rien n’avait de sens ici, en Amérique. L'Irlande lui manquait tellement. Plus que quelques secondes et Shannon pourrait retrouver ses parents, ceux qu’elles aimaient tant. Ils l’attendaient probablement, elle espérait.

    Mais son heure ne semblait pas arriver. La jeune femme aperçue une lumière éblouissante qui l’aveugla quelques secondes. D’où venait-elle ? Ce qu’elle ne savait pas c’est qu’elle émanait d’une toute petite fille qu’elle n’avait même pas remarqué. Quand elle voulut à nouveau regarder l’homme de Genetic, il n’était plus en face d’elle entrain de la menacer. Il courrait à toute allure vers la lumière. Shannon poussa un soupir de soulagement et ferma les yeux. C’était fini. Il était temps de partir d’ici et en vitesse avant que quelqu'un ne revienne pour la tuer ou lui faire quoi que ce soit d’autre. Quand elle se releva enfin sans prendre attention à l’allure qu’elle pouvait avoir, Shannon vit Anne s’approcher d’elle. Elle semblait assez fatiguée et salement amochée elle aussi. Mais peu importe, le temps pressait réellement. La quadragénaire l’aida à tenir sur ses deux jambes et lui demanda si elle pourrait marcher.

    « -Ca devrait aller. » répondit Shannon dans un demi-sourire.

    Mais il n’y avait plus le temps pour les mots, ni pour rien d’autre. La lumière qui semblait si éclatante il y a quelques secondes paraissait inquiéter tout le monde. Elle en était devenue presque menaçante. Anne partit en direction de William tout en annonçant qu’il allait falloir partir d’ici. Enfin, ils allaient rentré. Peut-être pas tous sain et sauf, mais au moins ils allaient quitté cet enfer où Shannon croyait finir ses jours. Cette dernière pressa donc le pas malgré ses ecchymoses qui lui faisaient un mal de chien. Sous l’adrénaline, elle ne sentait quasiment rien. Du moins, elle faisait comme si elle ne sentait rien. Les deux femmes soulevèrent simultanément William par un bras et l’emmenèrent un peu plus loin. Shannon comprit seulement quand elle aperçut les fourgons qu’ils allaient peut-être finalement tous s’en sortir. Elle vit arriver d’autres personnes qui avaient été avec elle un peu plus tôt. Mais elle n’osa pas regarder leur état. Trop de sang probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 26 Déc - 13:40

Maggie fixait Anne, perplexe. Un sourcil arqué, un sourire incrédule sur le visage. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Cette femme serait prête à laisser mourir quelqu’un ici ? Même si Owen avait essayé de les tuer, juste le ramener à Genome le temps de le soigner puis le foutre dehors une fois rétabli. Ce n’est pas comme ci ils l’adoptaient. Mais elle dut se rendre à l’évidence, Anne avait raison. Rien qu’ici, il y avait déjà quatre personnes à soigner. Ils ignoraient dans quel état reviendraient leurs compagnons partis au front. Elle fini par capituler d’un haussement d’épaule. L’heure n’était pas aux grands élans d’héroïsme. Et cette lumière qui ne cessait de s’accroitre n’annonçait rien de bon. Elle se tourna vers Wallas.

« Viens m’aider à récupérer Ryan, s'il te plait. Faut qu’on décampe d’ici avant que cette gamine n’explose. »

La rousse attendit que le docteur MacArthur lui emboite le pas pour s’enfoncer dans la forêt à la recherche de Ryan. La dernière fois qu’elle l’avait vu, Anne et Maxime le mettait à l’abri. Pourvu que les agents de Genetic ne l’aient pas emmené pendant que personne ne lui portait attention. Margareth avait mal partout, ses jambes semblaient bien lourdes, son dos la faisait drôlement souffrir. Sans parler la coupure causée par la balle qui s’enflammait à chaque fois que le tissu de son pull la frôlait. Bref, l’écossaise avait l’impression qu’elle allait s’effondrer comme un château de carte. Sans parler des remords et de la culpabilité qui la prendraient en traitre une fois rentrée chez elle. Elle secoua la tête pour chasser ses pensées noires pour le moment et essaya de se concentrer pour retrouver Ryan.

Il était allongé sur le sol, non loin de l’endroit où l’avait laissé Anne et Maxime. Maggie s’approcha de lui et se rendit compte qu’il était tombé dans les pommes. Manquait plus que ça ! Heureusement qu’elle avait demandé à Wallas de l’aider, jamais elle n’aurait été capable de le ramener seule.


« Merde ! » Pesta la rousse.

Aidée de Wallas, la jeune femme passa un bras de Ryan autour de ses épaules et elle le maintenait par la taille. Maintenant, il leur fallait retraverser tout le champ de bataille pour retourner vers l’endroit où devait théoriquement se trouver les fourgons. En espérant qu’ils y soient, sinon le repli serait plus difficile. Elle détourna le regard quand elle passa à côté du corps sans vie de Miss Tornade. Elle ne voulait pas voir ce qu’elle venait de faire. Cette fille, qu’elle ne connaissait pas, la hanterait jusqu’à la fin de ses jours. A quoi bon se torturer l’esprit maintenant, elle avait toute la vie devant elle pour ça.
C’est avec soulagement qu’elle vit les véhicules attendre sagement à l’orée de la forêt. Elle aida Ryan à se hisser à bord et s’installa à côté de lui. Elle conduisait comme une savate, inutile de faire courir un risque à ses nouveaux amis alors qu’ils venaient de survivre à une bataille pareille. D’ailleurs c’était un miracle qu’ils soient tous en vie, en miettes, mais en vie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 26 Déc - 13:52

Tout se passa très vite, trop vite pour qu’elle comprenne quoi que ce soit. Max avait agit sans vraiment réfléchir, poussée par sa colère envers le monde entier. À bien y réfléchir, elle n’était pas certaine que sauver la vie de rouquine ait valu le coup. En quelques secondes, Owen l’avait faite basculer en avant et une douleur brutale, sauvage, telle qu’elle n’en avait jamais connu lui transperça l’épaule droite. Elle résistait bien à la douleur. Elle s’était pris une tige de métal dans l’abdomen une fois. Ca ne signifiait pas pour autant qu’elle ne souffrait pas.
La française hurla et les larmes lui montèrent aux yeux avant qu’elle ne transforme toute cette douleur en rage. Maggie voulu l’aider à se relever mais elle l’en empêcha :

- Me touche surtout pas,
cracha-t-elle. Tu veux te retrouver comme lui ?

Non ce n’était pas par orgueil qu’elle refusait son aide mais bien par obligation. Maxime ne contrôlait pas véritablement son don. La douleur l’activait systématiquement. Sa peau était un venin meurtrier. Elle se releva tant bien que mal, la mâchoire crispée. Elle sentait son sang, visqueux, couler le long de son bras sans rien pouvoir y faire. La balle était encore dans son épaule, était-ce une chance ? En tout cas, cela régulait temporairement l’hémorragie.
Elle suivit Maggie sur la colline et manqua de s’étrangler lorsque celle-ci leur exposa son « plan ». Sa tutrice refusa et Maxime ressentit sa colère contrôlée. Elle ne doutait pas qu’Anne ait autant envie qu’elle de tirer une balle dans la tête de cet enfoiré d’Harwell.

- J’te previens, tu le ramènes, je le finis, c’est clair ? Et si c’est pas moi qui le termine, Aaron s’en chargera. Aucun de vous n’était là en mai pour voir ce fils de pute déclencher les emmerdements. On devrait l’achever

Elle en crevait d’envie, mais lumière envahissante lui indiquait qu’il était temps de se barrer. Anne ne se fit pas prier pour le faire remarquer et lancer le repli. Sa tutrice fila récupérer Shannon et William tandis que Max conduisait Wallas et Maggie à Ryan. Le type était étalé, inconscient sur le sol. Les deux médecins le prirent en charge, à la demande de Maggie et tous se dirigèrent vers les fourgons.

Quelques minutes plus tard, Maxime montait dans le fourgon où Anne n’était pas montée et s’assit à même le sol. Certains membres de l'organisation rebelle étaient à présent des cadavres. Ceux qui pouvaient encore tenir debout avaient soutenu les blessés jusqu'aux fourgons.Eux, au moins, avaient survécus à l’apocalypse.

Oui, mais à quel prix ?

Revenir en haut Aller en bas
Moïra

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 26 Déc - 14:57


- Va t’en !


Elle avait l’impression qu’on ne l’écoutait pas, que personne ne prenait en considération ce qu’elle disait. Elle se sentait si petite, si insignifiante, si impuissante. Elle avait réussi à les repousser un peu, mais les deux types revenaient et il y avait cette fille aux cheveux longs (Nell) qui observait la scène, médusée. On aurait dit un vautour venu manger les restes.
Moïra ne l’aimait pas.

Quelqu’un se jeta sur le plus grand de ces deux assaillants et réussit à l’éloigner d’elle. Ils roulèrent sur le sol tout en se battant l’un contre l’autre. Elle ne pouvait que les regarder, totalement paniquée. Elle serrait les poings aussi forts qu’elle pouvait.
"Moïra, calme toi, tu peux y arriver et t'arrêter de briller, et tu le sais"
Cette fois-ci, la petite fille l’entendit et se tourna vers lui. Il était loin d’elle mais elle le distingua tout de même. Elle croisa son regard et hocha la tête. Elle avait un peu moins peur et tout en le regardant, elle sentait que la chaleur de son corps diminuait un peu. Elle y arrivait, elle réussit. Tout doucement, petit à petit, son cœur battait un peu moins vite. La lumière baissa légèrement autour d’elle. Mais ce qui la rassura le plus fut un autre visage, juste à côté de celui qui lui parlait. Elle vit Keaton.
Ses larmes redoublèrent mais cette fois-ci, le soulagement se mêlait à la peur. Moïra avait conscience qu’elle ne pouvait pas courir tout de suite vers eux. Il fallait d’abord qu’elle se calme, mais elle y arriverait.

La petite princesse ferma les yeux et s’efforça d’oublier le monde autour d’elle et d’imaginer l’Afrique. Des paysages de sable. Le soleil qui brûle au dessus de sa tête. Un tigre immense à ses côtés, la protégeant de tous les dangers. Un sourire faible anima ses lèvres tandis qu’elle se concentrait sur son rêve. Cela lui semblait plus simple maintenant. C’était doux.

La lumière qu’elle renvoyait s’affaiblissait lentement et régulièrement. Les membres de Genome avaient presque tous, à l’exception des morts et de quelques retardataires, regagné leurs fourgons. Ceux de Genetic étaient à présent rassemblés dans un grand groupe, attentif à l’enfant. Beaucoup des agents étaient d’ailleurs déjà dans les fourgons, prêts à démarrer au moindre signe de Tammy. Ils observaient l’enfant, espérant qu’elle se calme et que le pire soit évité. Jack a réussi à avoir le dessus sur Nallaan et l’a abattu avant de rejoindre le groupe.
En arrière plan sonore, Moïra n’entendait plus que la voix rassurante d’un homme qui lui disait de se calmer, qu’elle pouvait le faire. Patiemment, elle l’écoutait et lui obéissait. Tout aurait pu se finir ainsi. L’enfant se serait apaisé et il ne se serait rien passé.

C’était sans compter Genome et Aaron. Le leader avait averti Shane que la petite fille était retenue contre son gré par Genetic. Il avait reçu l’ordre de la récupérer, de la sauver des griffes de cette organisation sadique qui essayait de se servir d’elle comme d’une bombe ! Voilà ce dont il était convaincu. Et voilà pourquoi il brisa tout. Même le rêve de Moïra.
Shane Jones se jeta sur la fillette pour l’encercler. Ses bras puissants formaient une prison. Quand il la souleva de terre, la petite eut le souffle coupé et tous ses efforts pour se contrôler furent anéantis. Comme ça, si facilement. À cause de cette petite erreur. Moïra lança un regard terrorisée à l’intention de sa famille et hurla.

- Au secours !!!!!

Son cri déchira le silence.
Sa lumière déchira l’obscurité.
Shane Jones avait appuyé sur le détonateur qui allait tous les tuer. En une fraction de seconde la plage fut défigurée.
Le pouvoir de Moïra explosa.




Dans un rayon d’un mètre autour d’elle, tout est calcinée. Le corps de Shane Jones n’est plus qu’un squelette fumant. Plus on s’éloigne de la fillette, moins les dégâts sont importants. Rien n’a survécu dans un rayon de cinq mètres.
Mû par un instinct phénoménal, Keaton a réussi à lever un épais mur de lierres, de rosiers, et de fleurs en tout genre qui a protégé Genetic et ses partisans.

Le mur végétal s’effrite et tombe au sol. Tammy L. Beckett et Keaton Wetherford savent ce qui s’est passé. Ils se jettent vers l’enfant que Tammy prend dans ses bras. Moïra est brûlée sur plus la moitié de son corps. Ses vêtements se sont désintégrés.
Elle entend qu’on l’appelle et ouvre doucement les yeux, elle essaie de sourire mais sa peau craquelée lui fait mal. Moïra est épuisée. Elle n’est plus qu’un pantin désarticulé. Tammy la sert contre elle, Keaton semble regarder les dégâts sur son corps si mince.

- Maman… parvint-elle à murmurer, faiblement. Ils la regardent. Elle a envie de pleurer mais n’y parvient pas. Je suis désolée…

La petite fille ferme les yeux. C’est terminé.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: THE BLUE LAKE-