..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Jeu 8 Déc - 20:51

Le membre 'Maggie A. Wellsan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Jeu 8 Déc - 20:59

La fuite avait toujours été sa tactique préférée. Elle avait toujours été très douée pour sauver sa peau et comprendre qu’il était temps de mettre les voiles. A part peut-être lors de l’incendie de mai. A part peut-être aussi, aujourd’hui.

Elle entendit Anne hurler et se tourna instinctivement vers elle. Sa voix lui faisait du bien et la déchirait en même temps. Max n’eut pas le temps de s’appesantir sur le détail de ce qu’elle ressentait. La situation était trop grave. Elle devint même pire.
Quelqu’un tira dans le bras de sa tutrice. Elle vécut la scène comme dans un vieux film noir, au ralentit.
Maxime hurla de toutes ses forces sans entendre le son de sa propre voix et se rua vers sa mère, inconsciente du monde qui l’entourait. Si Anne mourrait, Max ne se le pardonnerait jamais. Arrivée près d’elle, elle lâcha son arme et la laissa tomber sur le sol.
Erreur de débutant ? Rien à foutre. La seule chose qui comptait était sa tutrice.

- Anne ! Ca va ? lui demanda-t-elle précipitamment, cherchant la blessure du regard pour évaluer les dégâts. Question stupide. Super retrouvailles. On a besoin d’un médecin !

Ils étaient bien dans le coin infirmerie de fortune, non ? Alors qu’un médecin ramène son cul illico presto ou elle lui ferait bouffer son putain de stéthoscope à la con.
Et non, elle n’était pas mentalement vulgaire. Juste sur les nerfs. Ça fait une grande différence.

- Faut qu’on se barre d’ici, que t’aille de mettre à l’abri !

La plus jeune donnait des ordres à celle qui aurait pu être sa mère. Juste parce que la savoir en danger lui retournait l’estomac comme un gant.
Maxime leva enfin les yeux vers Anne et croisa son regard. Elle du serrer les dents pour contrer l’émotion et les larmes qui vinrent lui piquer les yeux. Hors de question qu’elle pleure, elle était plus forte que ça, plus adulte et plus indépendante. Elle n’avait besoin de personne ! Mais bon sang, comme elle lui avait manqué.
Pour éviter de perdre la face, elle se détourna de sa tutrice.
Parfois, son sale caractère avait du bon et c’est peut-être ce qui lui sauva la vie.

Elle était mise en joue par un des soldats de Genetic. Elle ne réfléchit pas plus et poussa Anne de l’autre côté avant de rouler sur le sol pour éviter la balle. Ou pour essayer en tout cas…

Spoiler:
 

Précision de l’attaque :
Attaque déviée: Éraflure à la cuisse guiche
Attaque imprécise: Touchée à la cuisse, blessure douloureuse mais relativement superficielle.
Attaque précise: Sévère blessure à la cuisse. (en mode j'me vide de mon sang. Pitié pas ça)
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Jeu 8 Déc - 20:59

Le membre 'Maxime Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Dim 11 Déc - 14:44

J'avais raté ma cible... Pas elle vu son demi sourire satisfait. Ma fille allait mourir parce que je n'aurais pas su la protéger. Comme je n'avais pas su aider ceux du Domaine. Non ! Je ne pouvais permettre que cela arrive une nouvelle fois. Mes yeux étaient fixés sur la jeune femme lorsque je la vis crier et se précipiter vers moi. Pourquoi me demandait-elle si ça allait ? C'était plutôt à moi de m'inquiéter ! N'était-ce pas elle qui venait de se prendre une balle ? D'ailleurs, pour quelle raison étais-je à terre ? Je devrais plutôt me charger de régler son compte à cet abruti et de soigner mon enfant ! Soudain, je sentis une vive douleur au niveau de mon bras gauche lorsque Maxime la toucha. Un liquide rouge avait imbibé le tissus de mon pull et s'était mis à couler le long de mon bras. Le lien entre la balle et cette tâche rouge se fit enfin dans ma tête. Illumination. Ce n'était pas Maxime qu'il avait visé mais bien moi. Je fus rassurée. Même si les conséquences pouvaient être terribles pour moi, je n'en avais que faire tant que je pouvais protéger ma famille. D'un autre côté, je remerciais Ross de m'avoir obligé à porter un gilet par balle. Ross... Mon cœur se serra à cette pensée.

Maxime me proposait d'aller me mettre à l'abri, mais sans utiliser le « nous ». Il était hors de question pour moi de partir. Je ne pouvais pas laisser William que j'avais entraîné dans cette affaire. Je lui avais promis qu'il serait à l'abri et caché. Il était désormais découvert. Pour lui éviter tout problème, il nous fallait supprimer les témoins de sa présence lors de l'échange. Shannon... J'avais beau ne pas la connaître, je ne pouvais pas la laisser tomber par rapport à Aaron. Il m'avait chargé de la protéger, tout comme j'avais promis aux médecins de les dissimuler pour qu'ils puissent aider les blessés. Mais encore ma présence ici était impérative parce que Maxime était là. J'avais besoin d'elle, même si elle ne semblait plus avoir besoin de moi. Cette pensée m'attrista, mais je lui répondis néanmoins avec détermination :


- « Je n'irais nulle part sans toi. Je ne pourrais supporter une nouvelle fois d'être séparée de toi... Ma petite fille... »

Mon regard se fixa dans le sien, mais bien vite, elle se détourna. J'aurais aimé voir son visage un peu plus longtemps. Si elle pouvait imaginer à quel point elle m'avait manqué, le soucis que je me suis fait après sa disparition. J'eus également une pensée pour Jeremy. Avait-elle des nouvelles de lui ? Ils étaient partis tous les deux. J'avais espoir qu'ils soient restés en contact. Mon esprit tournait au ralentis. Je mis ça sur le compte de la perte de sang et de ma capacité. D'ailleurs, cette dernière me demandait de plus en plus d'efforts. Seulement, je devais tenir. Nous n'étions pas en position de force et toute idée, manœuvre était la bienvenue. Nos jeunes se battaient bien alors je ne devais pas les abandonner. Je ne laisserais personne mourir ! C'est là que je sentis Maxime me repousser pour éviter que l'un de nos adversaires nous achève. Nous devions nous ressaisir. Ce n'était ni le lieu, ni l'endroit de se prêter à ce genre de tendresse.

Maxime était encore en mauvaise posture. A terre, il y avait une arme à mes côtés. Etait- ce mon pistolet ou non ? Aucune idée et je n'eus pas le temps de tergiverser plus longtemps. C'était le moment d'agir. Mon bras gauche me faisant trop souffrir, je tirais d'une seule main en serrant les dents.




Options :

OUI : Anne a récupéré son arme et réussit à tirer dans la cuisse de l'agent, atteignant l'artère fémorale. Il mourra dans quelques instants Very Happy

NON : Anne a seulement récupéré un pistolet à fléchettes tranquillisantes et l'atteint à la cuisse. L'agent de Genetic s'écroule de tout son poids sur Maxime sans la blesser avec son arme
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Dim 11 Déc - 14:44

Le membre 'Anne Williams' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Dim 11 Déc - 22:51

Dans une ultime tentative pour échapper au gros bras qui passait sous la tente pour chopper Wallas, et même qui conque se trouverait dans le champ de saisie, Ryan avait pris le rocher qui retenait une bonne partie de la tente de fortune. Après tout l’abri ne servirait à rien si les médecins étaient morts.

Ce qu’il n’avait pas calculé c’est que ce maudit abri pouvait être lourd et désagréablement froid et poussiéreux. Quoi qu’il en soit, tout s’était écroulé sur sa tête et surement celle de Wallas. Etant déjà à moitié assommé, Ryan s’était complètement écroulé, la douleur des blessures qu’il avait soigné l’emportant sur sa force spirituelle.

Tout était noir, il avait du mal à respirer et son esprit se trouvait entre l’inconscience et la réalité, une réalité bien noire. Bien plus noire que ce qu’il avait déjà vécu jusqu’à présent. Il sentait qu’on le touchait mais il ne savait pas qui c’était. Peut-être Wallas qui s’extirpait de dessous la tente ? Ou alors le gros bras qui s’insinuait sous la tente pour les zigouiller tous les deux le plus vite possible.

Ryan ne voulait pas mourir aujourd’hui pas maintenant. Rien ne le retenait dans ce monde, mais il trouvait ça trop bête de mourir à son âge. Du coup une nouvelle bouffée s’empara de lui et il se redressa non sans peine. A bout de forces il essaya de s’extirper de la tente. Une main, un avant-bras, une épaule, puis la tête.

Le spectacle qui se déroulait devant lui était impressionnant. Wallas était déjà sorti et il se trouvait à peut-être deux mètres de Ryan, face à Maggie. Au loin il voyait Anne, allongée sur le sol…Etait-elle blessée ? Puis William était un peu plus loin aussi , sauf que Ryan la vision brouillée par du sang dont il ne connaissait pas la provenance, ne distinguait pas ce qui entourait William.

L’homme s’extirpa entièrement de dessous la tente, essayant de faire attention à ce qui l’entourait pour que lui ne soit pas aussi menacé par un des molosses du camp adverse. Il lui fallut alors un petit moment de latence pour se rendre compte que Maggie était poursuivie par un géant. Il était dans un dilemme, aller aider Anne qui avait l’air mal en point ou aider Maggie, l’infirmière qui semblait aussi gentille et innocente qu’un enfant, mais qui n’en avait pas moins la rage d’un ours lorsqu’il s’agissait de défendre une bonne cause. Du moins ‘était ce que Ryan avait pu saisir de sa personnalité, s’il ne se trompait bien sûr.

Une idée vint alors à l’esprit du guérisseur. Malgré ses blessures il voulait aider. Il fouilla alors le sol du regard et trouva deux choses essentielles à son plan. Cette chance semblait cacher une malchance prochaine, mais il ne voulait pas se concentrer sur sa possible défaite. Elle pourrait surement lui coûter la vie.

En primer il prit la seringue et s’injecta l’anti douleur que Maggie voulait précédemment injecter à Shannon et prit l’arme que quelqu’un avait abandonné à environ un mètre de la tente écroulée. Le problème : Ryan n’avait jamais tenu d’arme, ça serait le teste.

L’homme à moitié cassé se releva, la douleur précédente s’apaisant quelque peu et il évalua les distances. Maggie était toute proche de lui et le molosse aussi, il pourrait le mettre en joue, et se dépêcher de rejoindre Anne pour la soigner. Si tout fonctionnait, quelqu’un devrait l’évacuer car cette fois ci il le savait il ne se relèverait pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Dim 11 Déc - 22:51

Le membre 'Ryan McCallan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 7:17

L’échange d’otages me semblait loin... J’avais comme l’impression qu’il avait été fait uniquement dans le but d’éliminer les encombrants des deux côtés. J’étais un spécialiste dans le genre mais je me retrouvais au milieu d’une bande d’amateurs qui faisaient n’importe quoi. Comment faire du bon boulot dans ces circonstances ? C’était impossible. J’avais raté ma cible, déséquilibré par je ne sais trop quoi ou qui. Ca ne m’arrivait pratiquement jamais. Si je voulais sauver ma peau, je devais le faire en tenant compte de ce gros bordel. Pas facile car je ne bossais pas comme ça d’habitude.

Ceux qui se trouvaient à l’arrière pour soigner les blessés étaient complètement dépassés. Anne était blessée mais je ne pouvais rien pour elle, j'étais pas guérisseur; je n'avais qu'à la couvrir le temps qu’elle se mette à l’abri. Je fus surpris de voir débarquer Maxime et encore plus surpris de voir qu’elle avait l’air de bien connaître Anne. Que le monde est petit ! J’aurais préféré voir débarquer un tireur d’élite, mais bon, fallait faire avec tout ces gens qui se trouvaient là. Ils se mettaient en danger et ils me mettaient en danger.

Je ne pouvais pas me permettre de m’arrêter plus longtemps sur tous ceux qui se trouvaient à proximité. J’avais un molosse qui me menaçait toujours de son arme. L’échange de tir l’avait fait changer de position. Ca m’avait permis de prendre le pistolet automatique que j’avais planqué dans la ceinture de mon pantalon. Je me retrouvais avec une arme à balles réelles dans la main gauche et l’arme à flêchettes tranquillisantes dans la main droite. Je suis droitier, donc les tirs de la main gauche sont pas très précis mais avec un peu de chance, je pourrais peut-être dégommer un des molosses de Genetic.

Je visais deux molosses. Celui qui m’avait déjà pris pour cible plus un autre qui menaçait un des membres de Genome. Je tirais en sachant que mon tir de la main gauche serait imprécis.

Oui/oui : Les deux molosses sont touchés. Le premier tombe endormi, l’autre est légèrement blessé ce qui me laisse le temps de me planquer.
Oui/non : Un seul molosse tombe endormi, l’autre me blesse légèrement.
Non/oui : Je blesse un seul molosse qui me blesse également. Si personne ne s’occupe du deuxième, je risque de passer un sale quart d’heure.
Non/non : Je n’atteint pas mes cibles et je suis blessé.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 7:17

Le membre 'William Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 13:36

Maggie était revenue et au bon moment. Avec son aide, il put se mettre à couvert. Là, elle lui débita tout ce qu’elle savait à la vitesse d’une mitraillette. Il assimila les informations importantes. Anne était blessée, surement par balle et devait avoir besoin de soin. Après tout le reste ne lui sembla que peu important, surtout qu’il savait déjà que les agents de Genetic avaient débarqué. Il aurait bien voulu dire à Maggie de se calmer, de se poser et de réfléchir à la situation. C’était la meilleure chose à faire mais Maggie repartit surement pour aider Ryan qui semblait ne pas s’en sortir avec la toile de tente. Là, l’agent qui lui avait tiré dessus, voulu capturer Maggie qui réussit à l’éviter on ne sait comment. Ryan réussit enfin à sortir de la tente. Wallas pu voir qu’il avait du sang sur la tête. Il avait du se prendre la traverse de l’abri dessus. Après un petit temps de réflexion Ryan alla vers Anne. Il s’écroula peu après. Il en avait surement fait trop. Wallas inspira profondément. Il y avait trop de blessés pour faire une évacuation d’urgence et surtout, il n’y avait pas de soutien disponible pour cela.

Il savait ce qu’il avait à faire. Assainir cette zone, pour que l’on puisse rapatrier les blessées et ouvrir une voie de retrait pour les autres. Maggie passa devant lui toujours avec le molosse aux trousses. Cette fois-ci, c’était pour lui. Sa cible n’était pas loin de lui. Il prit son M1911 dans les mains et visa attentivement. Il se rappela la phrase fétiche de son instructeur de tir.

« Pour être sûr de toucher un homme. Y a qu’une chose à faire. Viser les burnes !! »

Ce qu’il fit sans hésiter plus que cela. Trop de vies étaient en jeu pour avoir des états d’âme. Il se rappela juste avant de tirer quel résultat cela avait donné la dernière fois qu’il avait tiré sur quelqu’un. Wallas était totalement conscient des conséquences. Wallas pressa sur la détente deux fois consécutivement. Deux balles partirent dans la direction de l’agent. Il ne devait pas le louper ce salopard.


Oui, oui Les deux balles atteignent le molosse et il meurt peu après.
Oui, non Seule la première balle l’atteint malheureusement pour l’agent là où Wallas avait visé. L’agent est gravement blessé.
Non, oui Seule la deuxième balle le touche, mais à cause du recule frappe le gilet pare-balle , il n’est que légèrement blessé.
Non, Non les deux balles le loupent
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 13:36

Le membre 'Wallas Mac Arthur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 16:59

« -Et merde ! »

Shannon ne servait décidément à rien. En plus d’être inutile, elle avait failli tuer ou du moins assommer un de Genome. Même si elle ne le connaissait pas elle aurait eu quelques regrets et ça lui aurait causé plus de problèmes qu’elle n’en avait déjà. A peine le dit concerné lui envoyé une remarque acerbe bien mérité, Shannon fut surprise par le bruit de corps qui tombaient sur le sol. Elle détourna son visage pour regarder derrière elle. Même si c’était probablement une erreur de débutante, c’était un réflexe. Un, deux trois, elle n’aurait sur dire combien de corps gisait maintenant sur le sol. Elle ne sut encore moins les reconnaitre à cause de cette fichue brume qui ne se dissipait pas, mais surtout à cause des larmes qui noyaient ses yeux. Elle priait pour que ce ne soit pas un de Genome. Pour tout dire, elle priait pour que tout cela s’arrête. Le bruit des balles sifflaient à ses oreilles, et son corps meurtri ne voulait pas la laisser reprendre le contrôle. Et pourtant, il avait supporté pendant plusieurs heures des tortures plus abominables les unes que les autres. Comment ne pouvait-il pas résister à quelques courbatures ou bleus.

Mais Shannon n’eut pas le temps de réfléchir que des coups de feu en direction de William résonnèrent. Sursautant, Shannon laissa tomber le taser au sol. Ne s’en rendant même pas compte, elle essuya d’un revers de la main gauche ses yeux pour voir si celui qu’elle était supposée aider était touché. Au vu de la grimace qu’il faisait, Shannon en déduit que oui. Elle inspira encore un coup. Il fallait agir maintenant et cesser de trembler comme elle le faisait. Un homme était toujours prêt à tirer sur William. Et il n'était même pas blessé. Au moins, il ne prêtait strictement aucune attention à la jeune femme. Shannon ne fit plus attention au blessé derrière eux, et laissa le taser de côté. Elle ne savait pas tirer et était beaucoup plus dangereuse avec une arme que sans. Il fallait donc qu’elle agisse avec ce qu’elle pouvait. Elle fit sortir ses griffes de sa main gauche et sentit son cœur s’accéléra. Elle réfléchissait trop. Elle était terrifiée et allait probablement craquer si elle ne faisait rien. Elle allait se détester si elle laissait quelqu’un mourir sous ses yeux.

Alors, Shannon ne quitta pas des yeux l’homme de Genetic. Aussi discrètement que possible elle arriva à sa hauteur, par derrière. Sans hésiter cette fois, et au moment ou l’homme la remarqua Shannon se concentra pour planter ses griffes dans le visage de l’homme. Ces dernières n’auraient probablement aucun mal à déchirer de la simple chair humaine. Du moins, Shannon l’espérait. Peut-être que c'était suicidaire de s'attaquer à un homme armé, mais elle comptait sur un effet de surprise qui n'était pas si surprenant...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 16:59

Le membre 'Shannon M. O'Hara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Lun 12 Déc - 21:25

Une grosse main calleuse s’apprêtait à la chopper en pleine course. Maggie eut juste le temps de plonger au sol, évitant ainsi de se faire attraper comme une peluche dans une fête foraine. En retombant sur la terre boueuse de la forêt, elle s’érafla les paumes des mains, troua son pull au niveau des coudes et tâcha son pantalon de toile. Après un roulé boulé savamment étudié (ou pas), ce fut une souche d’arbre qui l’arrêta, lui arrachant un bref cri. Bordel que ce bois était dur ! Elle écoperait certainement d’un beau bleu dans le dos. Elle n’était même pas relevée que le type lui fonçait déjà dessus. Il était sacrément coriace et elle, à moitié dans le brouillard. Il fallait qu’elle se remette debout, qu’elle l’affronte comme la grande fille qu’elle était. Elle avait surtout besoin d’aide. Un premier coup de feu résonna, la balle siffla tout prêt d’elle et se perdit dans les bois. Ryan. Il avait manqué sa cible. Toujours au sol, coincée par la souche de l’arbre, Margareth recherchait péniblement un moyen de se tirer d’affaire.

Un second coup de feu. La jeune femme releva la tête, cela tirait de partout. William cette fois. D’où elle était, elle ne distinguait pas bien les évènements mais il était touché lui aussi. Merde ! Quatre blessés, deux médecins. La poisse ! Ils avaient besoin d’elle et de Wallas mais ils étaient aux prises avec un des chiens de garde de Genetic. Un troisième puis un quatrième coup de feu. Wallas cette fois. La première balle passa si prêt de Maggie qu’elle lui entailla légèrement la peau de l’avant bras, déchirant le tissus de son vêtement. L’infirmière grimaça alors qu’un liquide vermeil commençait à couler le long de ses doigts. La seconde atteignit sa cible et la jeune femme profita du moment d’inattention du molosse pour s’échapper. Merci Wallas, elle lui devait une fière chandelle sur ce coup. Elle ne lui en voudrait pas pour la cicatrice qu’elle allait arborer maintenant sur le bras.

Debout à l’écart, elle cherchait désespérément son matériel de soin. Il était sous la tente. Elle en avait besoin pour aller soigner William. Tant pis, elle ferait sans ! C’était maintenant qu’il avait besoin d’aide, pas dans six mois. Elle improviserait sur place et avec ce qu’elle avait dans ses poches. Un couteau et un briquet. Pas très utile quand même. Bon cesse de tergiverser ma fille, cours ! Margareth s’élança, elle courrait aussi vite que ses jambes le lui permettait. Elle courrait comme si sa vie en dépendait, elle courrait parce que la vie de William en dépendait peut être. Elle n’avait pas vu où il avait été touché, peut être que cela n’était pas grave finalement. Auquel cas, elle aurait risqué sa vie pour pas grand-chose. Elle gravit la petite colline sur laquelle Shannon et Will étaient postés.

Elle se retrouva en plein milieu du combat entre O’Hara et un molosse de Genetic. Elle avait survécu à Owen, elle sortirait vainqueur là aussi. Espérons-le en tout cas ! Elle les contourna et alla s’accroupir à côté de Will. Il était touché au bras gauche, la blessure ne semblait pas trop grave à vue d’œil mais il fallait stopper le saignement. Et elle n’avait rien pour !


« Will, faut surtout pas que tu bouges. Faut arrêter le saignement avant que tu tournes de l’œil ! »

Il ne manquerait plus que leur meilleur tireur s’évanouisse et ce serait le pompon ! L’infirmière opta donc pour le point de compression, il n’y avait que ça qu’elle puisse faire. D’une main, elle appuya fortement sur le bras blessé pour tenter de diminuer le saignement. De l’autre, elle fit signe à Wallas pour qu’il comprenne qu’elle avait besoin de lui ici. De lui et de ses talents un peu particuliers. Mais il y avait également Anne à soigner, Ryan à évacuer. Ils n’y arriveraient à deux, surtout si les molosses de Genetic ne leur lâchaient pas la grappe. Maggie sentit l’abattement la gagner, s'insinuer en elle comme une mauvaise herbe, ils n’en sortiraient jamais tous sains et saufs à ce rythme là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 13 Déc - 18:56

Lorsque je vis le résultat de mon tir, je laissais retomber ma tête au sol. J'avais réussi. J'avais su protéger mon enfant au moment où il en avait besoin. Un sourire pris possession de mes lèvres alors que mon corps se détendait petit à petit. Il m'était inutile de regarder mon bras, je savais que tout ceci était dû à la perte de sang et au fonctionnement de ma capacité. Le voile mis en place par mes soins pour dissimuler les armes aux yeux de nos adversaires se désintégrait de seconde en seconde. Bientôt, je ne pourrais plus les aider. Ce n'était peut être pas le meilleur moment pour laisser Maxime seule, mais elle était une femme forte maintenant. Et le peu que j'ai pu voir ce soir, elle semble être devenue une femme dont toutes les mères pourraient être fières.

Je tournais ma tête du côté de William et vit qu'il était blessé également. C'était ma faute. Je n'aurais jamais dû l'embarquer dans toute cette histoire et j'espérais pour lui qu'il s'en sortirait. Je me tournais à nouveau vers Maxime et essayais d'insuffler assez de force dans ma voix pour lui donner un ordre.


- « Ne reste pas là ! Va te mettre à l'abri ! »

Soudain, je vis une silhouette se rapprocher rapidement de nous. Ami ou ennemi ? La douleur me brouillait tellement la vue que je ne distinguais que des formes. Mais lorsque la forme s'agenouilla à mes côtés, je pu distinguer son visage. Ryan. Je ne pu protester sachant pertinemment ce qu'il comptait faire. Il apposa ses mains sur moi et se mit en quête de me remettre d'aplomb. Il devait me laisser. C'était trop dangereux pour lui. Mon heure était arrivée et je n'avais pas peur de la mort. Au contraire, j'étais prête à l'accueillir les bras ouvert car elle m'offrait la chose que je désirais le plus au monde depuis ce 5 juin. Revoir ma famille...

Je sentis le processus opérer. C'était une étrange sensation... Étrangement douloureuse oui ! J'aurais plutôt cru que cela marchait par vagues apaisantes ou quelque chose du même acabit. Mais là curieusement, j'avais la vision de mon bras pris dans un étau. Ryan tomba dans les pommes sans doute exténué par l'utilisation de sa capacité. Heureusement, mon esprit et mon corps avait retrouvé un peu d'énergie. Du moins, assez pour que je me mette en position assise afin de vérifier s'il respirait encore. Ouf. C'était déjà ça ! Maintenant, il ne restait plus qu'à prier pour que sa capacité agisse également sur lui. Margareth était déjà aux prises avec William et Shannon semblait s'occuper de leur adversaire. Quoiqu'il en soit, nous ne pouvions rester en plein milieu sans défense. Je me tournais vers Maxime car il était clair que je ne pourrais porter Ryan seul à l'abri.


- « Nous allons devoir traverser pour le mettre à l'abri près des arbres. Quoiqu'il arrive, tu ne t'arrêtes pas, d'accord ? »

Une fois que j'eus la confirmation de Maxime, je pris un des bras de Ryan pour le mettre par dessus mon épaule. J'essayais tant bien que mal de cacher la douleur qui avait pris d'assaut mon bras, mais il était clair que quelque chose clochait. Je ne sentais plus de sang couler le long de mon bras et un rapide coup d'œil au niveau de l'impact m'avait appris que le trou était rebouché. Ce n'était sûrement qu'une question de temps. Un signe de tête à Maxime pour lui signifier qu'on allait devoir y aller.


Options :

OUI : Les deux femmes arrivent à emmener Ryan à l'abri sans embûches
NON : Un molosse blessé de Genetic s'agrippe à la jambe de Anne et la fait tomber.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 13 Déc - 18:56

Le membre 'Anne Williams' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mar 13 Déc - 19:36

On lui avait tiré dessus ! Bordel de merde, un de ces enfoirés venait de leur tirer dessus ! Elle avait été à deux doigts de crever à cause d’un mec de Genetic. Cette pensée traversa fugacement l’esprit de Maxime alors qu’elle se relevait. Etrangement, elle n’était ni paniquée, ni terrorisée. Son enfance chaotique la rendait calme lors des situations de crises. Elle intériorisait, dressait un mur solide entre elle et ses émotions. L’habitude de cette pratique l’avait rendu naturelle, systématique. Mais quand le calme reviendrait… Plutôt, si le calme revenait un jour…
Maxime put voir sa tutrice tirer sur l’un des colosses. Celui-ci s’écroula presque aussitôt. Cette image l’avait choquée, elle était comme imprimée dans sa rétine. Anne, son Anne, sa mère d’adoption était donc capable d’abattre un homme sans sourciller. La jeune femme était à la fois révoltée et incrédule alors même qu’elle avait rejeté dans son inconscient le meurtre qu’elle avait elle-même commis quelques mois plus tôt. Même si elles n’étaient pas liées par le sang, Anne lui ressemblait bien plus qu’elle ne le pensait.

Elle l’avait appelée sa petite fille… Maxime ne se sentait ni petite, ni féminine. Cela ne lui correspondait pas. Ce n’était pas elle. Elle n’avait pas de famille elle. Elle n’était la fille de personne, elle. Et pourtant, il y avait eu ce fourmillement étrange au creux de son ventre. Mélange de rejet et d’acceptation. Ce fut comme un électrochoc. Une fois la séquence émotion passée, la surprise des retrouvailles, elle se souvenait qu’Anne était là depuis plusieurs jours sans avoir cherchée à la contacter. Un abandon, en somme. Et elle osait l’appeler sa petite fille ?

Anne lui ordonna d’aller se mettre à l’abri. Quelle blague ! Que croyait-elle ?

- Aux dernières nouvelles ce n’est pas moi qui suis blessée ! cracha-t-elle avec amertume, le ressentiment prenant le dessus.

La dispute n’eut pas le temps d’exploser. Aucune explication ne fut fournie. Un autre protagoniste s’incrusta dans cette joyeuse petite réunion familiale. Ami ou ennemi ? Maxime se fia au regard de son aînée pour décider si oui ou non, elle devait lui envoyer un bon coup de poing dans le nez. Visiblement non, l’inconnu s’écroula sans qu’elle ait eu le temps de comprendre quoi que ce soit.
Ce qu’elle comprit par contre, ce fut la demande de sa tutrice. Un hochement de tête plus tard, elle passait son bras autour de la taille de la princesse endormie et filait vers les arbres pour le mettre à l’abri. Maxime avait feint d’accepter de ne pas s’arrêter. En réalité, entre la vie de ce type et celle d’Anne, le choix était vite fait. Elle le laisserait crever sans hésiter.

Certes, un tel comportement n’était pas digne, pas moral. Mais elle n’était pas une héroïne, n’avait jamais souhaité l’être. Elle était entière et protégeait ses proches. Le reste, elle n’en avait rien à foutre. L’homme fut adossée contre un arbre, et la jeune femme se pencha faire lui pour lui tapoter les joues, au cas où il ait une réaction. Sans détacher ses yeux de l’inconscient, elle demanda :

- Ils vont pas nous lâcher n’est-ce-pas ?

Il s’agissait là d’une affirmation. Elle savait bien ce qu’il en était. Les hommes d’Harwell n’arrêterait que quand ils les auraient tous tués.

- Très bien, fit-elle, respirant le calme, la froideur et l’assurance, délaissant l’inconnu à son sort. Elle se releva et planta son regard dans celui d’Anne. Alors, j'vais les crever. Aussi simple que ça : tuer ou être tuer. Elle avança, tournant le dos à son interlocutrice, passant entre les arbres pour ne pas être repérée. Et évite de tirer n’importe où, à moins que tu ne veuilles blesser Jeremy.

Attaque gratuite et mesquine. Max avait un plan très précis. Sans doute très mauvais aussi. Elle tenterait de rejoindre les autres en passant de l’autre côté de la ligne, histoire d’atteindre les derniers colosses encore debout, par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Mer 14 Déc - 17:57

Le bilan actuel n'était pas brillant, ni pour Genetic, ni pour Genome.
Owen Harwell s'était cru fin stratège en feintant le sommeil suite au tir réussi de Smith mais la réalité rattrapait toujours la fiction et le jeune homme s'était tout bonnement mis à ronfler sans que personne ne se préoccupe de lui. L'agent coincé sous la tente avait finalement réussi à s'en extirper et s'était joint à son collègue pour s'attaquer à Smith et Shannon, par défaut : Smith avait décidé de s'en prendre à deux agents à la fois et s'était fait griller. L'un des deux agents tira dans l'épaule gauche de Smith secouru par Maggie tandis que Shannon se jetait sur celui qui n'avait pas tiré pour le griffer. L'agent qui poursuivait Maggie fut pris en chasse par Wallas qui lui tira dessus : le gilet pare-balle ne stoppait pas l'onde de choc malheureusement. Anne de son côté était touchée. Elle toucha alors mortellement son assaillant avant d'être soignée par Ryan qui s'écroula... Maxime l'aida à le mettre à l'abri dans les bois tandis que l'agent touché par Anne poussait son dernier soupir...


Keaton Wetherford ne se sentait pas bien : son sourire légendaire avait disparu pour laisser place à des rides d'inquiétude. Ses traits étaient tirés, son regard sombre. Il se gara près des fourgons de Genetic, en amont de la plage où des coups de feu retentissaient... La nuit était tombée, seule la lune permettait de bien distinguer ce qui se trouvait autour de lui... La lune et les projecteurs braqués par Genetic sur la scène d'action...
Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre ce qu'il s'était passé pour qu'il soit présent ici... Moïra s'était fait la malle et elle ne pouvait être qu'à un endroit : ici. La petite fille avait menti à Keaton délibérément : ils étaient à Genetic et elle avait dit qu'elle allait jouer un peu avec Callie Newark, que la jeune fille l'attendait. Keaton, lui, en avait profité pour fouiner dans les dossiers... Puis à 21h, il avait décidé qu'il était tard, qu'il était temps de rentrer... Sauf qu'il ne trouva que Callie seule dans sa chambre qui attendait que ça passe en lisant des dossiers elle aussi... Son sang n'avait fait qu'un tour : la petite fille avait su dès le départ qu'il se tramait quelque chose et elle avait sûrement trouvé le moyen de suivre Tammy et Kate !

Il claqua la porte et courut vers le point d'observation où était Tammy. Il lui dit qu'il ne savait pas où était Moïra, qu'elle s'était échappée, qu'elle... Il écarquilla les yeux et hurla... Qu'elle était sur la plage ! Sur la plage au milieu des balles qui fusaient, des pouvoirs aussi. C'était la panique. Plus rien ne fonctionnait, Tammy ne pouvait prévenir les hommes de terrain qui se battaient. Personne n'avait remarqué la petite princesse qui déambulait, effrayée, au milieu des combattants. Si effrayée qu'elle se transformait en une source de lumière... son pouvoir s'activait ! La petite Moïra savait qu'elle ne devait pas y aller trop fort, elle pleurait, elle tentait de se calmer, elle cherchait Tammy et Kate des yeux. Elle avait cru qu'en passant par les bois, elle pourrait tout voir et les retrouver sans se faire gronder... Elle avait peur et ne bougeait plus, essayant de calmer ses sanglots. Son pouvoir pour l'instant n'avait rien de dangereux...

Shane Jones avait quitté son groupe pour porter secours à sa soeur qui était aux prises avec une furie... Il vit alors le petite fille au milieu du sang, des corps qui tombaient lourdement au sol. Il ne réfléchit pas... Il se jeta dans sa direction à corps perdu, talonné par Nell Robinson qui venait d'arriver, caméra en main. Il jura en la voyant mais il l'appréciait et n'avait pas le temps... Robinson était accompagnée de son copain irlandais, Nallan Scath et de son amoureux transi, Nathan Saxon... Tous couraient en direction de Moïra...


Le mouvement de foule qui se dirigeait vers la toute petite fille n'échappa à personne... Personne ne pouvait rester indifférent face à ça. Qui avait bien pu emmener cette petite fille au milieu de toute cette horreur ? Qui avait osé la mêler à tout ça ? Et qui serait le monstre qui allait la faire tomber pour de bon dans la laideur de ce monde ? Ces questions restèrent en suspend... A cause de Cléophée Kooros, miss-junkie-en-manque-qui-joue-avec-la-pression qui eut la bonne idée de vouloir utiliser son pouvoir alors qu'elle ne le maîtrisait absolument pas... Elle déclencha sans le vouloir une sorte de mini tornade qui prit naissance pile là où se trouvait la tente... Qui allait lui loger une balle dans le crâne pour la stopper ? Il n'y avait que ça à faire, plus que ça à tenter pour remettre les choses en ordre... L'agent touché par Wallas et sauvé par son gilet se leva rapidement pour s’exécuter seulement, la tempête naissante le déséquilibra... Il fallait faire vite, se débrouiller pour que la tornade ne se dirige pas vers le bois... Surtout que Cléophée se retrouvait en état de transe et qu'elle était au coeur de la tornade...

HRP : Tous les groupes sont touchés par la tornade mais le vôtre l'est le plus. Il faut tuer Cléophée et les trois agents si vous le souhaitez. Pensez à bien lire les posts des autres et à vous accorder !
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 7:16

J’avais complètement foiré mes tirs et en plus de ça, j’étais blessé au bras gauche (le bras, pas l’avant bras). Ce n’était pas prévu dans le programme. De toute ma vie de tueur, je n’avais jamais vu un bordel pareil. Je me demandais ce que je foutais là ! Ca m’apprendra à vouloir rendre service à une belle femme. Ok, c’était pas un service gratuit, mais je ne lui avais pas fait payer d’assurance tous risques. J’aurais du mais je n’y avais pas pensé. Faut dire qu’il n’y a rien à jeter chez Anne et que devant une bombe pareille, c’est difficile de garder son sang froid et de négocier normalement.

En attendant, j’étais dans la merde. Je ne pouvais plus me servir de mon bras gauche et donc je ne pouvais plus me servir d’un fusil. Après l’anesthésie provoquée par l’impact de balle, il commençait à me faire mal. Je balançais le fusil à flêchettes tranquillisantes que je tenais dans ma main droite et je ramassais mon pistolet automatique que j’avais laissé tomber sous le coup, de la même main. Le prochain qui s’approchait de moi se prendrait une balle en pleine tête. Je ne ferais pas de détails, je tenais à sauver ma peau. Dès que l’occasion se présenterait, je me ferais la malle comme l’avait fait Anne pendant que j’avais le dos tourné.

D’un coup, il y eut un mouvement de foule. Je n’étais pas bien placé pour voir les détails, mais j’aperçu une gamine au milieu du champ de bataille. Alors là, c’était la cerise sur le gâteau ! Que faisait cette petite fille la nuit au bord du lac ? C’était n’importe quoi. Un groupe de personnes se dirigeait vers elle. Ils étaient assez nombreux pour que je ne m’en mêle pas. De toute façon, je n’étais pas payé pour sauver une gamine que je ne connaissais pas. J’étais déjà en mauvaise posture, je ne pouvais pas me permettre de me mettre en danger plus longtemps.

Contre toute attente, une jeune fille m’avait rejoint. Elle me disait de ne pas bouger et m’avait appelé par mon prénom. D’où elle me connaissait ? Peu importe, elle venait pour me soigner, c’était toujours ça de gagner. C’était pas le moment de faire les présentations mais je lui lançais un large sourire.

- T’inquiète, j’ai jamais tourné de l’œil de ma vie. Dépêche toi quand même.

Le vent s’était levé et soufflait de plus en plus fort. Si maintenant les éléments s’y mettaient, je ne donnais pas cher de notre peau. Ou alors, il allait être notre allié, allez savoir ? En tout cas, l’un des molosses que j’avais raté se faisait menaçant et l’autre était aux prises avec une tigresse. J’avais toujours mon flingue dans la main droite mais je n’étais pas en position de faire mouche. Faut dire que la blessure me faisait de plus en plus mal et que j’avais du mal à me concentrer.

Lancer de dé :
Oui> Le molosse qui se dirige droit vers Maggie et moi est déséquilibré par la tornade et son arme s’envole
Non> Il est déséquilibré mais ne lâche pas son arme
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 7:16

Le membre 'William Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 9:35

Wallas était arrivé à stopper le molosse mais à quel prix. Il avait bien vu que l’un de ses tirs avait touché Maggie. Bien que cela ne semblait être qu’une égratignure, il s’en voulait déjà. L’agent lui bascula en arrière, et tomba au le sol. Maggie fila vers William pour le secourir et elle fit à Wallas un signe pour qu’il arrive. Le saignement devait être important et on devait avoir besoin de sa capacité. Il allait s’élancer lorsqu’il remarqua la petite fille, se baladant comme une petite fée innocente au milieu des projectiles mortels. Il crut avoir une hallucination tellement la scène lui sembla irréelle. Elle devait être collective, car bien des personnes se dirigeaient vers la petite fille. A croire qu’elle attirait le monde comme un aimant la limaille de fer. Un détail le sortit de cette observation. Les feuilles autour de lui s’agitaient de plus en plus. Il se retourna alors pour voir ce qui se passa derrière lui, en direction de la tente.

Mais elle sort d’où celle là

Une jeune femme semblait faire mouvoir autour d’elle le vent qui prenait de plus en plus de vitesse. Wallas pouvait voir son visage penché légèrement en arrière, agité de soubresauts et ses yeux révulsés. *et merde*. La jeune femme était entrain de perdre totalement le contrôle d’elle-même. Le vent devenait de plus en plus fort. Wallas s’accrocha du bras gauche à un arbre. Une véritable tornade était en formation. L’agent sur qui lui avait tiré s’était remis sur pied et tentait de mettre enjoue la jeune femme. Il tira mais fut déséquilibré par le vent qui attenait une vitesse proprement hallucinante. Wallas devait lutter pour ne pas être emporté. Il n’avait pas trop le choix maintenant. Il devait absolument faire en sorte de mettre cette jeune femme hors d’état de nuire. Il la visa avec son arme. Son bras ballotant à cause du vent. La chance qu’il puisse la touche, était réduite bien qu’il soit relativement proche d’elle.

Attaque précise : Wallas atteint Cléophée en plein milieu du front.
Attaque imprécisie : La balle est déviée par le vent. Elle fait une estafilade sur la joue de cléophée
Attaque dévié : Un morceau de bois, emporté par le vent, tape sur la main de Wallas et la balle se perd dans le lointain.
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 9:35

Le membre 'Wallas Mac Arthur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Précision attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 17:42

Noir, tout était noir. Son crâne lui faisait horriblement mal, ainsi que tout son corps. Ryan e pouvait plus lutter, il ne pouvait faire qu’une seule et unique chose : se laisser sombrer dans les ténèbres.

Le sourire de Maîra lui vint à l’esprit, tout comme les nombreux mails qu’ils s’étaient échangés… Son cœur s’illuminait, et puis il voyait un nouveau mail, celui qui annonçait son départ et la douleur le frappa. Une flamme parcourait la moindre parcelle de son corps s’insinuant dans chacune des veines composant son être…

Cette douleur n’était pas celle de la tristesse, mais celle des deux guérisons qu’il venait de faire. Elle le faisait délirer, il voyait la jeune femme dont il était tombé amoureux alors qu’elle était à des milliers de kilomètres. Mais cette douleur… Comment la faire partir, comment la faire cesser aussi vite qu’elle l’avait assaillit. Il avait l’impression de se consumer, quand tout d’un coup quelque chose heurta sa joue de plein fouet.

Il ouvrit les yeux. Désorienté avec un corps où la douleur lui piquait chaque muscle chaque nerf et chaque parcelle qui le composait, Ryan se rendit compte qu’il se trouvait à l’abri u couvert des arbres. Maxime et Anne ne prêtaient pas attention à lui, surement parce que pour elle ne se réveillerait pas. Ce qui l’avait d’ailleurs ramené était une branche qu’il avait pris de plein fouet dans la joue droite. Cette même joue qui arborait à présent une magnifique plaie béante. Après tout il n’était plus à une blessure près.

Le vent était atrocement fort. L’homme essaya de se redresser pour observer les alentours. La pression était insupportable et un vent de panique soufflait sur le champs de bataille. Ryan avait l’impression qu’une vraie fourmilière en activité jouait une scène de combat devant lui. Il tourna la tête et vit…

« Moïra… ? »

Ce ne pouvait être la petite fille adorable et innocente qu’il avait vu dans la bibliothèque quelques temps auparavant… Non, pas au milieu d’un champs de bataille et de brutes épaisses qui tirent de partout.

« Moïra, court… »

Ryan essayait de parler mais il ne sortait que des sons presque inaudibles. Comment faire… Il tenta de se lever, les muscles de ses jambes tremblant sous son poids et refusant de lui obéir ainsi qu’il le souhaitait. Péniblement il se mit sur ses deux pieds, le tronc de l’arbre le soutenant.
Ryan était déconnecté du monde, il n’arrivait pas à garder le focus… Quelque chose se tramait en lui mais il ne savait pas ce que cela pouvait bien être. Pourtant il voulait utiliser ses dernière forces pour aller protéger Moïra, la sauver de toute cette misère. C’est pourquoi il se concentra, comme il le faisait pour utiliser son don et s’élança en pleins milieu des tirs, dans un essai désespéré de ramener la gamine à couvert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 21:27

Malgré ma guérison accélérée, je commençais à saturer. Toute cette violence, tous ces morts commençaient à me peser et s'il y avait un moyen pour que tout s'arrête maintenant, je le saisirais sans hésitation. Quoique... A peine avions-nous déposer le jeune homme que je jetais un regard inquiet sur mes compagnons d'infortune. Je ne pouvais pas les laisser seuls alors que je les avais recruté pour la plupart. Il était de ma responsabilité de les garder en vie. Seulement, si je retournais là bas, les chances que Maxime me suive étaient trop élevées et ça je ne pouvais le supporter. Même si elle était grande, qu'elle n'avait plus besoin de moi, je la protégerais toujours. Sa question affirmative me fit ressentir tout le pessimisme qu'elle pouvait ressentir. Mais que pouvais-je répondre ? Elle avait parfaitement raison, mais l'affirmer serait tuer l'espoir et je ne pouvais y croire. Il y a toujours de l'espoir ! Et ce soir, plus que n'importe quel jour, nous en avions besoin.

L'expression de Maxime changea pour devenir une personne que je ne connaissais pas encore. Elle semblait si froide, si sûre d'elle. Ses mots étaient parfaitement clairs et même si cela m'inquiétait, je ne pouvais la forcer à rester en arrière. Il était peut être temps que je la respecte en tant qu'adulte, que je la laisse faire ses choix. Je ne pourrais pas toujours être derrière elle. Je me devais de lui faire confiance. Alors que je m'approchais pour lui donner une accolade avant de repartir sur le terrain avec elle, ses mots me stoppèrent. Jeremy.... Genetic... Non... Quand ? Comment ? Cela ne pouvait-être possible ! Une autre connexion se fit dans mon esprit et je ne pu m'empêcher de tomber sur les genoux. Cette idée m'était insupportable mais à force de retourner la question des centaines et des centaines de fois pendant 3 mois, elle était la plus logique. Sinon comment auraient-ils pu nous trouver ? C'était affreux de penser que Jeremy ait pu nous trahir, qu'il ait pu conduire Genetic jusqu'à nous ! Pourtant, c'était la seule explication pour le moment. J'étais abattue au point d'en vouloir un peu à Ryan de m'avoir guéri. Il n'aurait pas dû se donner cette peine.


- « Il les aurait mené jusqu'à nous... Il nous aurait trahi... »

Désespoir. Douleur. Je n'en pouvais plus. Je me relevais sans un mot, la tête baissée pour ne pas affronter le regard de Maxime. Je n'avais rien à me reprocher, pour le moment et mieux valait pour elle que je m'éloigne. La colère et la haine montaient à nouveau, aussi puissante que le jour où j'avais juré de venger les miens. Je devais faire quelque chose. Tuer le plus de pourritures semblait être la solution. Désormais, ça m'était égal. Mes yeux se mirent à la recherche d'une arme et j'en aperçu une près des ruines de l'abri médical. Mais je perdis ma concentration sur l'objet de mon désir quand je vis un regroupement autour d'une petite fille. Qui avait osé amener une enfant sur ce champ de bataille ? Je doutais que ce soit le genre de Genome et l'indignation se mêla aux autres sentiments. Ils n'hésitaient pas à recruter des enfants pour utiliser leur pouvoir.

- « Quoique je dise, je sais que tu ne m'écouteras pas alors je te fais confiance. Tâche de ne pas te faire tuer. »

Voilà mes dernières paroles à celle que je considérais comme ma fille. Je m'élançais à nouveau dans le tumulte de la bataille pour rejoindre Shannon et Margareth qui semblaient avoir du mal. Au passage, j'avais récupéré l'arme tant convoitée. Beaucoup de monde se précipitait vers la petite fille, il était inutile que je m'immisce. Seulement, au milieu de ma course, je sentis un vent qui jusque là était inexistant. Un regard par dessus mon épaule me suffit à comprendre son origine. Une jeune femme était apparue et avait créé une tornade. Quelle idée ! Comme s'il n'y avait pas suffisamment de bordel ! Arrivée auprès de Margareth, je pu constater que celle qui générait la tornade n'était plus en état de conscience. Wallas avait compris ce qu'il fallait faire. Mes yeux se posèrent sur Margareth. Je sentais que je n'arriverais pas à faire le chemin inverse pour stopper cette tornade. Il n'y avait qu'elle... Il fallait faire vite et je mis assez de détermination dans ma voix pour qu'elle ressente l'urgence tout en lui montrant la jeune femme.

- « Margareth ! Elle n'est plus consciente de ce qu'elle fait et elle va tous nous tuer si on ne fait rien. Vous semblez être la seule à pouvoir y remédier. Puis-je vous faire confiance pour régler ce problème ? »lui demandais-je en lui tendant mon arme.

Je la regardais sans ciller lui faisant comprendre qu'il n'y avait qu'une solution à ce problème : la mort. C'était peut être un peu trop demander à un médecin, mais elle devait mettre en balance la vie de cette femme et tous les autres réunis. Même si c'était malheureux à dire, c'était un moindre mal que de la tuer... Ce raisonnement, je ne l'aurais certainement jamais tenu si je n'avais pas vécu mon drame. Mais grâce à William, j'avais acquis cet esprit pratique en me délaissant de l'aspect moral. Je mis mes mains sur la plaie de celui-ci pour montrer à Margareth que je pouvais assurer ici.

- « Une fois cette chose réglée, ramenez Wallas, s'il vous plaît »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   Ven 16 Déc - 22:29

Maggie sentait le sang de William dégouliner le long de ses doigts, s’insinuer dans ses articulations et détremper les manches de son pull. Ses mains avaient pris une étrange couleur rouge vermillon. Et même si l’homme lui assura qu’il allait bien, elle avait vu tellement de blessures par balle aux urgences, qu’elle savait qu’il n’en pas ainsi. La blessure n’avait certes touché aucun organe vital, la perte de sang était telle qu’il finirait par s’évanouir, quoi qu’il en dise. Il lui demanda alors de faire vite mais elle ne pouvait strictement rien faire. Sans Wallas et sa capacité, elle était condamnée à presser la blessure pour diminuer la perte de sang. Elle n’avait rien qui lui permettait de faire un bandage ou quoi que ce soit de ce genre. Et voilà maintenant qu’un molosse avançait vers eux, l’air déterminé. La jeune femme fermait les yeux, s’attendant à recevoir une balle ou bien une bonne droite. Mais non, rien. Juste du vent. Du vent ?

Surprise, Margareth ouvrit les yeux. La scène qui se jouait là était surréaliste. Une enfant se tenait là, droite comme un i, à l’orée de la forêt. Qui avait osé ramener cette gosse ici ? La vision était déjà traumatisante, pour eux adultes, alors pour une gamine d’une dizaine d’années tout au plus ? Toute sa vie, elle aurait en mémoire cette scène affreuse de guerre. Oui, ils étaient bel et bien en guerre. Les balles fusaient de tous les côtés, les coups pleuvaient et les blessures mutilaient les corps. Le sang tâchait les vêtements. Et puis, il y avait cette fille. Une Miss Météo en puissance. Le vent venait d’elle, cela tourbillonnait comme une tornade. Et elle prenait de l’ampleur. Trop d’ampleur. Les branches voltigeaient, les arbres les plus chétifs commençaient à tanguer dangereusement. C’était un beau bordel. Cet échange avait tourné en tuerie pure et simple. Ils ne devaient pas rester là. Sur cette colline, ils étaient bien trop exposés aux vents. Mais avant qu’elle n’ait pu esquisser le moindre geste, elle vit Anne s’avancer vers eux, une arme à la main.

Tout d’abord, la rousse fit mine de ne pas comprendre ce que la femme lui disait. Non, non, elle ne pouvait pas lui demander de faire ça. Tuer n’était pas dans sa nature. Maggie était infirmière, elle était là pour sauver des vies pas pour en prendre une. Puis elle jeta un coup d’œil sur ce qu’il se passait en contre bas. Wallas avait tiré, il l’avait manquée. Ryan luttait contre l’inconscience pour aider la petite fille. Elle ne voyait pas Maxime et Shannon était toujours emmerdée par un chien de garde de Genetic. Anne et William étaient blessés. Il ne restait qu’elle. Les vents devenaient de plus en plus violents et qui sait ce que cette fille serait capable de déclencher comme catastrophe climatique. De nombreuses vies étaient en jeu, la plus jeune n’avait pas dix ans. Quand Anne posa ses mains sur la blessure de Will, Maggie comprit que de toute façon, on ne lui laissait pas vraiment le choix. Elle prit l’arme d’Anne et parla d’une voix blanche, presque éteinte.


« Appuies aussi fort que tu le peux. Je reviens avec Wallas aussi vite que possible. »

Puis, elle descendit la colline sans trop d’embûches. Par chance, la tempête naissante et la présence de l’enfant avaient détourné l’attention de pas mal de monde. Y comprit les agents de Genetic qui tenaient encore debout. Elle n’arrivait toujours pas à réaliser ce qu’elle s’apprêtait à faire. Elle allait tirer dans l’intention de donner la mort. Ses mains poissées de sang collaient à la crosse de l’arme, ses jambes menaçaient de la lâcher à chaque pas et elle sentait son cœur battre dans ses tempes. L’infirmière était résignée. C’était la vie de cette folle ou bien la leur. Maggie n’était pas sûre de réussir à se remettre entièrement d’une telle épreuve. Peu importe, des vies étaient en jeu. Ici comme dans son métier, il fallait faire un choix que personne au monde ne devrait avoir à faire.

Elle s’approcha de la fille aussi prés que la tornade le lui permettait. Elle avait du mal à tenir debout tant les rafales de vent étaient fortes. A contrecœur, Maggie la mit en joue et appuya sur la détente.


Options :
Attaque précise: Cléophée est atteinte en pleine tête, elle s'écroule et la tornade s'arrête.
Attaque imprécise : La balle tirée par Maggie est déviée par le vent et va se loger dans un arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ In#2.2 ♦ Dernier Round ♦ Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: THE BLUE LAKE-