..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let your soul be your pilot [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Let your soul be your pilot [Terminé]   Dim 4 Mar - 21:09

Mince. On l’avait quand même repérer. Elle avait pourtant fait de son mieux pour le cacher même si elle savait que ce n’était ni bien ni raisonnable. Qu’elle ne devait pas mentir sur ces choses là. Moïra afficha une petite moue butée, elle secoua la tête, prête à dire qu’elle allait bien mais sa tutrice ne lui en laissa pas vraiment le temps. Avec douceur, elle lui expliqua qu’il fallait qu’elle aille se coucher. La perspective de retrouver son lit était certes alléchante, mais elle ne voulait pas quitter les deux adultes. Elle aurait préféré rester avec eux, et tant pis si son corps n’était pas d’accord avec elle !
Comme toujours, Tammy sut trouver les mots justes et comprit l’inquiétude qu’elle ressentait. Elle venait tout juste de rencontrer son oncle, et elle n’avait aucune envie de le quitter. Tiraillée entre la fatigue et son envie de rester, la petite fille jeta un coup d’œil à Keaton qui lui assura qu’il reviendrait effectivement.

Moïra plissa les yeux, dubitative. Elle n’était visiblement pas encore convaincue. Du haut de ses huit ans, elle voulait tout vivre tout de suite et avait bien du mal à se montrer patiente maintenant qu’elle avait la chance d’avoir un semblant de vie. Il y avait tant de choses à faire et à découvrir et elle, elle ne voulait pas attendre.
L’argument de la ballade en forêt finit d’achever sa maigre résistance et l’enfant hocha la tête à l’affirmative, cédant par la même occasion. De toute façon, contre deux adultes prévenant et compréhensif, elle n’avait eu aucune chance depuis le début. Aucun des deux ne cherchait à la forcer à agir contre sa volonté, elle n’était obligée de rien. L’un comme l’autre prenait le temps de lui expliquer les choses et elle devait bien avouer qu’ils avaient raison.

- Oui c’est vrai, fit-elle à l’adresse de Keaton en récupérant sa peluche.

Le tigre fut rapidement serré contre son cœur. Il la protègerait de la fatigue comme il la protégeait de tout. Elle n’osait pas lui dire que son tigre ne dormait jamais la nuit, seulement dans la journée quand Tammy était là pour s’occuper d’elle. La nuit, son tigre chassait les mauvais rêves pour elle. Malgré elle, un bâillement se fraya un chemin jusqu’à sa bouche. Ses yeux brillaient désormais sous l’effet de la fatigue qui lui était tombé dessus.

- Tu voudras bien me raconter une histoire ? demanda-t-elle, sachant pourtant qu’elle ne resterait peut-être pas éveillé jusqu’au bout.

En réalité, ce dont elle avait peur, c’était de se retrouver toute seule là haut. Même si cette soirée l’avait rassurée, elle appréhendait de se séparer de Tammy avec la violence des sentiments toute propre à l’enfance. C’est à dire sans aucune mesure.

- Tu viens aussi Tammy hein ?


C’était important, vraiment très important Elle aimait déjà beaucoup Keaton et tenait à ce qu'il vienne lui raconter une histoire. Bien sûr, elle n'avait eut d'yeux que pour lui dans la soirée. Mais cela tenait surtout au fait qu'elle ne le connaissait pas et qu'elle l'admirait. Tammy n'en restait pas moi son pilier, son phare dans la nuit.
Ce qui se rapprochait le plus d'une mère.
Non, c'était vraiment sa maman.
Revenir en haut Aller en bas
Tammy B.

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Let your soul be your pilot [Terminé]   Mer 7 Mar - 23:13

Tammy sentit une vague de tendresse monter en elle pour venir se déposer sur la montagne d'inquiétude qui venait de se former : Moïra savait comment faire fondre sa mère adoptive en un seul regard. « Bien sûr que je vais te lire une histoire, sauf si tonton Keaton veut t'en raconter une de son cru. » Tammy avait déjà épuisé son stock de vieilles légendes africaines et avait lu quasiment tous les livres d'enfant qu'elle avait pu acheter à Moïra : cette petite avait un appétit littéraire énorme. Elle ne doutait pas qu'elle serait une dévoreuse de livres plus tard...

« Allez, c'est parti ma chérie. » Tammy souleva sa petite fille - qui n'était pas si petite que ça - pour la prendre dans ses bras : elle ne voulait pas prendre le risque de la voir s'effondrer dans les escaliers. Elle l'entoura affectueusement de ses bras et laissa Moïra poser sa tête sur son épaule. Elle fit signe à Keaton de la suivre et se dirigea vers la rampe d'escalier. La petite fille avait les bras autour de son cou et elle sentait son petit compagnon en peluche se balancer dans son dos. Ce contact avait quelque chose de réconfortant par sa banalité : c'était ce dont Tammy avait besoin pour contraster avec son travail à Genetic, elle avait besoin d'un semblant de vie normale et sa petite princesse en avait encore plus besoin qu'elle.
Elle monta précautionneusement les escaliers afin de ne pas brusquer sa petite fille par des mouvements trop secs. Elle la couvait sûrement trop mais il fallait la comprendre, elle ne voulait pas risquer de voir l'état de Moïra empirer et le petit bout de chou en bavait déjà suffisamment pour ne pas avoir en plus à subir d'autres désagréments.

Elle laissa Keaton pousser la porte de la chambre de la petite fille pour ne pas avoir à relâcher son emprise sur le tout petite corps frêle de Moïra : elle aurait voulu pouvoir la garder tout contre elle pour l'éternité, juste parce que l'avoir dans ses bras, c'était le meilleure moyen pour Tammy de la protéger, de la garder comme ça, de la préserver de l'extérieur... Elle la déposa délicatement - à regrets - dans son lit et remonta la couverture sur la petite fille qui reposa alors ses bras dessus. Tammy l'embrassa sur le front avec une pression toute douce. « Je t'aime fort, ma petite princesse. »

Elle recula alors pour laisser Keaton faire de même : elle savait que Moïra en avait envie, elle le sentait, sa petite fille avait déjà adopté son oncle. Les étoiles dans ses yeux n'avaient pas disparu malgré son état et Tammy en eu un pincement au coeur. Pas un pincement mauvais, non, la petite sensation qui faisait qu'elle savait que sa famille était là, sous ses yeux, et qu'elle allait tout faire pour la préserver et la protéger au mieux, quel qu'en soit le prix...



HRP : Keat, si tu veux, tu peux répondre, sinon, je te laisse verrouiller.
Revenir en haut Aller en bas
 

Let your soul be your pilot [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: WETHERFORD & AMELIA'S PLACE-