..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'es pas seule [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Tu n'es pas seule [terminé]   Jeu 15 Sep - 13:10


Tu n'es pas seule

30 août 2010

Cela faisait un bon moment que je n'avais pas vu Eleanor seul à seul, en bon copains. Parce que c'était ce que nous étions devenus, je le sentais. nous étions proches désormais, pas au point de tout connaître l'un de l'autre, mais au point de partager des instants sympathiques.
Bref, je lui avais demandé d'être prête à 5 heures ce matin. Elle n'allait pas bien, je pouvais le sentir sans la connaître : je savais qu'elle avait des soucis avec son boulot, son copain, sa voiture, son pouvoir, sa vie... Bref, elle avait besoin d'autre chose et avec les tensions à Genome, ma peur de ne pas retrouver Shannon et tout le reste, j'en avais besoin moi aussi. nous mettre au vert pour quelques heures allait nous faire du bien.

Je la vis courir vers la voiture : elle m'en voulait sûrement pour ce réveil matinal mais tant pis. Et puis je savais qu'elle était sportive alors forcément, le réveil matinal, ça la connaissait plutôt bien. Je savais que j'allais à avoir droit à un long monologue sur les soucis de ne pas savoir où je la conduisais et pourquoi je ne voulais rien dire. Elle s'inquièterait probablement de la raison de tout ça et j'en rigolerais... Cette petite aventure du matin allait être chouette.

« Bonjour toi. Prête pour l'aventure ? » dis-je avant même qu'elle ne puisse me reprocher le tout alors qu'elle s'installer à mes côtés dans la voiture. Je souriais. « Je sais je sais : c'est pas une heure pour les cachoteries et c'est pas cool de se lever si tôt sans savoir pourquoi mais tu verras, c'est quelque chose de pas trop mal. Et non, tu ne sauras pas ce que je te réserve avant d'y être ! »

Elle devait passer beaucoup de temps toute seule en ce moment et je ne voulais pas qu'elle s'enferme dans le genre de spirale que je ne connaissais malheureusement que trop bien. Ce break au milieu de tout le tapage allait nous faire un bien fou, j'y croyais sincèrement.

« Alors, quoi de neuf ? Parce que ça fait longtemps que t'es pas venue boire un café à Genome avec moi, tu sais... » Ce qui était vrai, mais sur un mois de réelle relation, c'était tout à fait normal. C'était un moyen d'aborder gentiment la conversation : une fois lancée, la jolie rousse ne s'arrêtait pas de toute façon. Ses traits étaient tirés : elle semblait épuisée...
Et si son cas était plus grave ? Si elle était vraiment au fond ? Non, elle n'avait pas l'air d'être au plus mal. Quoique...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Jeu 15 Sep - 13:49

    La surprise du mois, voire du siècle c'était Aaron. Ce type qui s'était fait hurlé dessus comme un moins que rien pendant de longues minutes parce qu'il avait merdé. Eleanor s'était faite minuscule dans la salle de réunion et avait tout écouté avec attention. Elle n'avait pas prit la parole, elle n'en avait pas le droit. Elle n'était qu'une squatteuse de Genome qui se savait sur la liste de Genetic... c'était tout.

    Quand il lui avait proposé d'être prête à cinq heures du matin, elle n'en avait pas cru ses oreilles, est-ce que c'était un moyen de se venger parce qu'elle avait décliné l'invitation pour l'échange ? Si seulement il savait à quel point elle se sentait coupable de rester en arrière. Mais elle n'avait pas le choix parce qu'il ne s'agissait plus seulement d'elle seule.

    Et ils étaient les seuls debout dans le complexe, et les seuls dans le garage. La rousse ne réprima pas son bâillement quand elle s'installa côté passager de la voiture du leader et ferma les yeux quelques secondes en écoutant tout ce qu'il avait à lui dire. Alors c'était une surprise hein... Le jeune homme démarra et ils sortirent silencieusement dans la rue déserte, il faisait encore à moitié nuit à cette heure-ci.

      « Premièrement met ta ceinture et je suis désolée de ne pas être venue te voir mais vu les circonstances... je pensais que tu voulais rester avec tes amis. »

    Bon, elle le considérait comme un ami mais ce n'était probablement pas réciproque. Ils ne se connaissaient pas tant que ça. Et lui était très entouré et ce n'était pas son cas. La canadienne vivait depuis quelques temps à LA mais elle devait être une solitaire vu le nombre d'amis qu'elle s'étaient fait... c'est à dire aucun ou un, si on comptait Aaron. Timothy ne comptait plus dans cette case.

      « Et j'ai vu qu'Holly traînait pas mal dans le coin... j'espère que vous avez réussi à vous rapprocher parce que vous faisiez pitié, de vrais ados. J'imagine que tu n'as pas passé la nuit seul... tu sais quand je t'ai appelé, et j'ai vu qu'elle était à la réunion. Enfin bon... en parlant de la réunion.... j'espère que tu ne m'en veux pas que je ne... vienne pas. Je peux faire ce que tu veux à Genome en attendant et puis ça va bien se passer, il n'y a pas de raisons pour que ça tourne au coupe gorge et ta copine ira bien, j'en suis sure. »

    La barmaid eut un peu de mal à sourire mais apposa sa main sur celle d'Aaron pour lui montrer qu'elle était avec lui quoi qu'il arrive. Elle vu qu'il ouvrait la bouche pour lui répondre mais elle n'avait pas fini, plusieurs jours sans se voir... et quels jours. Tout semblait partir en vrille de tous les côtés, dans sa vie à lui autant que dans la sienne.

      « Je suis ravie qu'on sorte mais je me sens coupable que tu quittes Genome alors que les heures sont... plutôt sombres on va dire. J'espère que tu as ton téléphone et qu'on ne va pas trop loin, s'ils ont besoin de toi et que tu es injoignable par ma faute, je vais jamais m'en remettre. »

    La canadienne eut un haut le coeur et posa sa main sur ses lèvres avant de déglutir avec difficulté, bon dieu qu'elle détestait ses nausées. Elle plongea sa main dans son gros sac et en sortit un sac en papier ainsi qu'une grosse bouteille d'eau qu'elle porta immédiatement à ses lèvres.

      « Enfin bref, je me suis faites virer de mon boulot, voilà la nouvelle de la journée. »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Jeu 15 Sep - 22:48

Je passai du sourire, à la compassion, au rire et... à l'envie de la prendre dans mes bras. Elle n'allait pas bien, c'était désormais une certitude. Rien ne lui échappait en ce qui concernait ma vie mais la sienne s'écoulait complètement entre mes doigts sans même que je n'ai eu le temps de m'en rendre compte. J'avais l'impression de passer à côté des événements importants de la vie de mes amis à cause de toute cette sombre merde, c'était frustrant, j'étais aussi en colère contre moi, une belle réussite en somme.

Je voulais faire comme elle, me lancer dans un flot continu de paroles pour répondre à ses questions et ses craintes mais je devais me calmer un peu pour espérer être compris un minimum.

« Avec Holly... On s'est enfin trouvés et c'est vrai que ça fait un bien fou. Je suis bien avec elle et avec toi aussi Eleanor ! T'es mon amie que je sache ! Enfin, je vois les choses comme ça : une amie un peu spéciale dont je ne sais presque rien, mais une amie parce que mine de rien, tu as été l'une des seules à qui je me suis confiée quand j'étais au plus mal et grâce à qui j'ai avancé alors hein, tu as ta place dans cette voiture là tout de suite, quoi qu'il se passe à Genome. Et puis si j'ai choisi de faire ça si tôt, c'est bien parce que les autres larves dorment encore. » dis-je en accompagnant ma délicate attention d'un clin d'oeil.

Bref, elle était à sa place ici, elle était à sa place à Genome et elle n'avait pas à se sentir coupable de quoi que ce soit. Il fallait que ce soit bien clair ! Je ne pouvais pas la laisser croire qu'elle était une sorte de boulet, elle n'avait rien ça voir avec ça !

« Bon, maintenant, dis-moi ce qui ne va pas : vu ton état, heureusement que tu n'as pas décidé de te porter volontaire pour réparer mes conneries. Tu sais à quoi tu aurais eu droit ? Un bon coup de pied au cul et tu aurais été privée de la chaine de Hockey alors que le championnat démarre bientôt ! » Quoi de pire pour une canadienne ? Rien, vraiment rien. « C'est quoi cette histoire de boulot ? Et ce sac là ? T'as bouffé avarié ou tu te trouves grosse ? Ils t'ont virée parce que t'es pas anorexique et qu'ils cherchent des serveuses qui se laissent mourir de faim ? si c'est ça, tu me le dis et je vais leur faire bouffer la poussière qu'ils laissent trainer trop près de mon pouvoir tu verras ! » Dis-je à toute vitesse en commençant à resserre mes mains autour du volant.

Pour le côté calme, c'était raté. Tant pis, le côté pipelette de la jolie rousse était contagieux et ça me faisait du bien de parler librement avec elle, surtout qu'elle avait besoin d'être reboostée : elle était plus pâle que d'habitude, quasiment translucide...

Sans m'en rendre compte, je roulais à une vitesse fulgurante. Nous étions arrivés sur le périphérique de la ville en un temps record. Là, ma vitesse était dans la norme, mais je n'osais imaginer quelle était mon allure dans les rues de L.A.... A ce rythme, nous serions au lac d'ici une petite vingtaine de minutes au maximum : le trafic fluide du matin était une aubaine !

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Ven 16 Sep - 12:42

    Est-ce qu'elle parlait autant que ça ? C'était probablement le cas car elle avait vu Aaron bien moins prolifique, mais elle avait posé des tonnes de questions, c'était bien vrai.

    La rousse retint un rire et écarta rapidement la bouteille d'eau de ses lèvres pour se laisser aller à un gloussement ensommeillé en entendant Aaron parler. Elle était bien contente pour lui et Holly, il avait bien besoin d'une petite amie et de s'envoyer en l'air, il n'y avait pas de meilleure moyen pour aller mieux. Enfin en théorie.

      « Si je ne me retenais pas, je t'embrasserai bruyamment avant de fondre en larmes, mais j'ai mit du mascara et je ne voudrais pas pourrir mon effort matinal. Je te considère comme mon ami aussi mais je veux juste pas empiéter trop vite et juste trop donc bon... Enfin si je suis dans ta voiture si tôt c'est bien qu'il y a un truc entre nous deux... »

    Et voilà, elle avait épuisé tout ce qu'elle avait à dire sur leur amitié et elle allait devoir répondre à ses questions la concernant. Et dire qu'elle voulait garder pour elle et Esteban le fait que... le fait qu'elle ne vomissait pas à cause de nourriture avariée ou de sa soudaine envie de perdre du poids.

    Mais comme il disait lui même, ils étaient amis donc se confier était quelque chose de tout à fait normal. Enfin en théorie...

      « Tu sais, je suis pâlotte de nature donc ne pense pas que j'aille mal. J'ai vu des jours pires... »

    Mensonge.

      « Enfin bref, je te mens là. Je suis sur la liste de Genetic, je suis séparée de mon mec, je viens de me faire virer et si j'ai ce sac, c'est pour ne pas tapisser ta voiture de vomi malodorant. Je suis enceinte, c'est pour ça, il paraît que c'est normal le premier trimestre, en général je vomis le matin et le reste de la journée ça passe. J'ai entendu dire qu'il y avait des femmes qui pouvaient vomir jusqu'à quinze fois par jour, alors moi ça va hein... »

    C'était bien comme ça, elle ne pleurait pas, ne faisait pas un pataquès. Après tout, un bébé était censé être quelque chose de positif et réjouissant. En tout cas, c'est ainsi que la rouquine le prenait, il fallait avouer qu'elle commençait à être ravie même si le timing ne pouvait pas être pire.

    Mais comme d'habitude, elle aviserait.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Dim 25 Sep - 17:58

J'encaissai la nouvelle sans réussir à cacher mon trouble. Enceinte... Célibataire... Chômage... Ces mots valsaient dans ma tête, s'entrechoquaient et cognaient contre les parois de mon crâne avec force. Pourquoi avait-elle garder tout ça pour elle ? Pourquoi n'avait-elle pas chercher à le dire au moins à une personne pour se décharger de son fardeau ?
J'étais révolté par ça, ce silence. Ce n'était pas contre elle, c'était une sorte de sensation étrange. J'avais tenté de tout garder pour moi à la mort d'Aby et ça n'avait pas été la bonne solution. Je savais mieux que quiconque qu'il fallait parler, s'ouvrir aux autres pour se décharger de sa peine, pour ne pas sombrer dans la folie et la dépression.
Instinctivement, je relâchai la pression faite sur l'accélérateur. J'avais désormais deux vies sur la conscience en cas d'accident. bon sang, elle était enceinte !

« Pourquoi tu n'as rien dit avant ? » demandai-je peut-être un peu trop brutalement.

Je ne voulais pas l'accabler. Je voulais qu'elle sache que j'étais là et qu'elle aurait du me le dire. Elle aurait du me parler de son boulot, de sa séparation. Je m'emballais : nous n'étions pas si proches après tout. Mais elle avait pourtant su dès notre entrevue au café quelques semaines plus tôt qu'elle pouvait me demander de l'aide !
Je me sentais coupable de ne pas avoir été à son écoute, coupable de ne pas avoir été attentif à elle et de ne pas avoir vu qu'elle n'allait pas bien. Je m'étais encore une fois laissé accaparer par pleins de futilités au détriment de l'essentiel.

« Je veux dire qu'on est là ! Tu le sais, tu as Genome chez toi et si tu ne peux pas rester dans ton appart, un studio peut être préparé pour toi. Tu mérites qu'on t'aide et tu n'as pas à tout garder pour toi. Seule, tu n'y arriveras pas Elea, et ce n'est pas une insulte ! » m'empressai-je d'ajouter quand je vis son regard me scruter. « N'oublie pas que tu es en plus recherchée par Genetic et tout ce qui va avec. Par pitié, accepte au moins de venir t'installer à Genome. »

Sans boulot, elle allait galérer. Et je voulais avoir dès maintenant un oeil sur elle. Et puis elle allait avoir ses cours en plus de tout ça...« J'ai même mieux : tu vas démissionner pour pouvoir te reposer, prendre soin de toi. Avec tout ça, tu auras du temps pour toi et pour suivre tes cours si c'est toujours ce que tu veux. »

Elle n'avait pas le choix. Je ne le lui laissais pas en fait. Je voulais être là pour elle, cette fille était déjà importante pour moi sans que je sache comment ni pourquoi.

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Dim 25 Sep - 18:51

      « Aaron ! »

    La rousse s'était tournée rapidement vers le conducteur et ouvrait la bouche sans rien dire de plus. Elle était bien trop choquée pour ça.

      « Mais calme toi ! On dirait Esteban quand je lui ai dit ! Je comptais le dire à personne et tu vois, j'aurai bien fait ! Mais c'est pas votre problème bon sang ! J'ai vingt quatre ans pas quinze ! Ne me dis pas que je ne peux pas le faire, ne me dit pas ça ! »

    Il était allé trop loin, il avait trop parlé, trop prit de mesures radicales en si peu de temps et il allait la rendre folle. Eleanor adorait Aaron probablement depuis leur rencontre mais là ? C'était trop !

      « Merci de me rappeler que j'ai Genetic aux fesses, c'est vraiment le meilleur truc à me dire pour que je reste calme et que tout se passe bien. Et puis... »

    Incapable de terminer sa phrase, la rousse plaqua son sac sur sa bouche et déversa le contenu de son estomac dans un concert de bruits tout saufs ragoutants. C'était parfait, vraiment parfait ! Et quand la rumba dans son ventre fut terminée, elle releva ses yeux bleus plein de colère sur son ami.

      « Voilà, super ! Je vais pas démissioner parce que tu me le demandes ! Je t'ai dit que j'avais été virée ! Il ne veut pas avoir à me donner des jours fériés ni quoi que ce soit et il a préféré me virer directement. Tout ça à cause d'un truc plus petit qu'un haricot. Pourquoi vous en faites tous un plat ? Je peux me débrouiller, je dois me débrouiller toute seule parce que je suis toute seule ! Bon sang les mecs, vous êtes pires que des nanas ! »

    Un long soupir passa ses lèvres avant qu'elle ne boive longuement à sa bouteille d'eau. Au moins elle était parée en cas de pépin, une semaine de vomi et elle savait ce dont elle avait besoin.

      « Et je ne t'ai pas vu depuis de longs jours Aaron et tu as assez de problèmes personnels pour t'occuper des miens ! Je suis enceinte, la belle affaire, je t'assure que je vais survivre et franchement tu as plus important à t'occuper que moi, vraiment ! »

    Penser à Shannon la ramena immédiatement sur terre et sa colère se calma rapidement. Il n'avait pas besoin de sa rancœur ou de ses cris, bien au contraire.

      « Ecoute, je suis désolée mais je vais bien alors ne t'inquiète pas pour moi. Je veux bien déménager à Genome et j'irai en cours jusqu'à l'accouchement. Ca fait trois semaines d'après Esteban, c'est rien du tout. »

    Un fin sourire sur les lèvres, la canadienne se pencha vers Aaron et caressa sa joue avec douceur avant de l'embrasser furtivement.

      « Je vais bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Ven 30 Sep - 13:26

Nous étions presque arrivés. J'essayais de me convaincre que ce qu'elle disait était vrai : elle allait bien, elle le vivait bien, tout était rose et beau et sentait le bonbon. Il me fallait croire en ça le temps d'arriver à destination : seuls ces lieux allaient me permettre de rester calme et de ne pas encore et encore m'inquiéter pour elle. Sur les quelques kilomètres qu'il nous restait, nous parlâmes de Genome, de la vie là-bas, des appartements disponibles, des lieux de vie, de la corvée de cuisine, des options... Du blabla de base, de la conversation futile et superficielle pour éviter d'aborder le coeur du problème.

Puisqu'elle était enceinte, je m'étais garé plus près du lac que prévu. C'était inutile physiquement parlant pour elle, mais c'était un cas psychologique pour moi : j'avais l'impression qu'elle était toute fragile, prête à se casser au moindre coup alors il fallait la préserver. J'avais beau savoir que je m'inquiétais pour rien, ça ne m'aidait pas à être moins soucieux. Après tout, elle était la première femme enceinte de Genome et ça, c'était quelque chose de grand par rapport à ce que nous faisions. Un enfant allait naître dans un climat de tension, il allait peut-être symboliser l'espoir, redonner un second souffle à notre lutte et nous donner un nouveau but : se battre pour qu'il ne vive pas ce que nous vivions.

Nous arrivâmes alors au bord de l'eau, pile face au lever du soleil qui avait commencé... Je la fis s'asseoir sur un tronc d'arbre et nous contemplâmes le spectacle, muets pendant quelques secondes : ça changeait un peu pour la jolie rousse.

« C'est beau n'est-ce pas ? Ça tranche avec l'horreur de notre réalité je trouve. On venait souvent là avec Aby pour se rappeler que la vie avait des aspects magnifiques comme ça. Je voulais que tu vois ça toi aussi... Et maintenant que je sais tout ce qu'il t'est arrivé, je pense que c'était vraiment une bonne idée. »

Les couleurs du ciel étaient superbes. Une légère brise venait jouer avec nos cheveux. Je me sentais bien, apaisé. Je pouvais penser à Aby sans me morfondre, au contraire : désormais, je ressentais une sorte de plénitude lorsque je pensais à elle, j'avais enfin terminé mon deuil...

Et je n'étais pas prêt à recommencer avec Sha : il fallait qu'on la récupère saine et sauve...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Lun 10 Oct - 21:32

      « Oh Aaron... »

    C'est vrai que l'endroit était superbe et la rousse se sentait privilégiée qu'il l'ait amené ici. Il était encore bien tôt, le soleil commençait tout juste à se lever face à eux deux et c'était splendide, véritablement à couper le souffle.

    Mais le jeune homme ne put l'empêcher de pousser un lourd soupir alors qu'il se taisait de nouveau. Quand allait-il reprendre du poil de la bête et se réveiller pour de bon et surtout arrêter de la prendre pour une poupée de porcelaine ? Ce qu'elle avait vécu et ce qu'elle vivait n'était rien comparé à ce qu'il avait vécu lui !

      « Tu es un amour, un vrai amour ! Mais tout ce qui m'est arrivé c'est un oubli de pilule y'a un mois !! J'ai merdé, ce n'est pas la fin du monde ! Même le fait que Genetic en ait après mes fesses n'est pas grand chose tant que je suis avec vous ! J'ai confiance dans le fait que tout va se calmer de mon côté. Je suis au chômage, c'est la galère mais je vais déménager à côté de toi et tu pourras toujours m'avoir à l'oeil... mais pas trop hein... »

    La canadienne rit doucement et laissa sa tête tomber sur l'épaule de son voisin en baillant. Elle manquait de sommeil, vraiment beaucoup trop. Son esprit n'arrêtait jamais de fonctionner : Tim, le bébé, Tim, Genetic, la biologie et encore Tim et son bébé. Une cacophonie qui en aurait assommé plus d'une. Mais elle était forte, et elle tiendrait le coup. Ce n'était pas la première fois qu'on lui mettait ce genre d'épreuves sur son chemin. Alors ça se passerait bien, pas d'autres solutions.

      « C'est pas parce que j'ai tout ça qui me tombe sur le crâne que je vais vraiment mal. Y'a pire que moi, je suis en vie et en bonne santé, j'ai de quoi me nourrir moi et le haricot dans mon utérus et un endroit sec où dormir. Tu vois que ça va ! Et toi aussi ça va aller quand vous allez récupérer Shannon et tu as Holly ! C'est pas rien, tu as une nana canon qui m'a semblé bien en pincer pour toi alors c'est tout bon. Et tout ceux qui ont semblé t'en vouloir cet après midi et bien ça passera, il faut qu'ils se mettent dans ta position c'est tout. Je suis confiante, j'ai des dons de voyance, c'est mon côté canadienne du Grand Nord... »

    Elle sourit de nouveau largement et se tut cette fois. Le spectacle était juste trop prenant.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Jeu 20 Oct - 19:22

On était bien, là comme ça. J'aurais bien arrêté le cours du soleil si j'en avais eu le pouvoir. Je me serais débrouiller pour allonger les secondes, stopper la course de la terre... Quelque chose comme ça histoire de pouvoir faire durer cet instant de plénitude face à un phénomène naturel d'une aussi grande beauté. Seulement, la course du soleil était bien trop rapide pour nous, pauvre terrien.

Rapide comme le babillage d'Eleanor la canadienne "du Grand Nord". Elle avait encore dévalé la conversation à une vitesse fulgurante. Seulement, là, c'était l'heure du silence, c'était comme une pause dans le temps, un cessez-le-feu avant l'heure.
Je passai mon bras autour de ses épaules. C'était simple, c'était naturel. Aucune ambiguïté, juste une relation amicale qui allait devenir profonde, je le sentais. Il y avait des choses qui étaient instinctives comme la mécanique newtonienne, la biologie végétale... Là, c'était pareil. Je ressentais la même chose.

« Tu vois ta vie avec ce petit ? Au milieu de tout ça je veux dire ? Ça ne te donne pas envie de retourner chez toi ? Loin de l'effervescence de Los Angeles ? » demandai-je, pensif.

Elle avait vécu au milieu de la verdure, du froid, des grands lacs, des grandes contrées... Vivre à Los Angeles devait être étouffant. J'avais grandi dans le grand nord américian, à Chicago, non loin du Canada d'ailleurs. Il m'a fallu du temps pour m'adapter au climat californien, à la vie californienne. Parfois, la Windy City me manquait, sûrement parce qu'elle gardait en elle la partie la plus heureuse de ma vie.
Avec Aby, nous avions toujours eu besoin de nous évader de la ville, plus moi qu'elle d'ailleurs. Elle, elle avait eu un vrai coup de coeur pour l'Océan. Le lac Michigan avait facilement était remplacé... Pas pour moi, j'avais encore cette nostalgie en moi, nostalgie que je tentais de réduire en vadrouillant dans les forêts, les montagnes et les déserts californiens.

« C'est juste que... Je crois bien que le jour où je fonderai une famille, si ça arrive, je partirai. Los Angeles est bien pour des jeunes actifs, des étudiants... Mais ça reste une ville de vice, de valeurs morales discutables... »

Je me démerdais pour virer sa quiétude à coup de pied... J'étais vraiment nul en communication ces derniers temps.
Dès qu'il fallait mettre les pieds dans le plat, j'étais volontaire. Dès qu'il fallait pointer du doigt ce qui faisait peur, ce qui faisait douter, j'étais encore là. Une vraie catastrophe ambulante...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Mar 25 Oct - 15:36

    Bon, c'était sa fête, là ça devenait de plus en plus évident. Il était franchement nul aujourd'hui et même s'il était en train de passer par beaucoup de choses affreuses qu'elle n'imaginait même pas, la rousse ne put s'empêcher de se vexer dès qu'il arrêta de parler.

      « Tu veux que je m'en aille ? C'est ça les sous entendus sur la ville merdique, les histoires de mutants qui s'entretuent ? Tu crois vraiment que c'est ce que j'ai besoin d'entendre Aaron ? »

    Et voilà, elle avait envie de pleurer. A lieu d'obtenir le soutien qu'elle voulait, il lui donnait un coup de pelle alors qu'elle était déjà au sol. Mais pourquoi lui faisait-il ça ?

      « J'y ai pensé, tu crois quoi ? Je dors à peine la nuit parce que je suis encore amoureuse de mon ex' et que je porte son fils ou sa fille. Et j'ai Genetic qui me cherche et je viens de me faire virer et j'ai pas d'argent ! J'ai rien du tout ! Je suis censée faire quoi ? Avorter ? Me mettre une balle dans la tête ? Partir toute seule comme une idiote alors que viens de me dire que je ne pourrais pas le faire sans l'aide des autres ? Arrête de te contredire et ne me sors pas ce genre de choses. Toi aussi tu vis des choses horribles, pire que moi je n'en doute pas. Mais si tu as besoin de te défouler sur quelqu'un en la rendant misérable, utilise quelqu'un d'autre qui n'est pas dans mon état. »

    Elle était dure et le savait mais c'était pire pour elle que pour lui sur le moment. Timy ne lui aurait jamais sorti ce genre de choses, il lui aurait dit qu'elle était belle, qu'elle était sa sirène et que tout irait bien pour eux trois. Tout ça avant de lui annoncer qu'il était le premier enfant de moins de dix ans à avoir mit un pied sur la Lune...

    Il y avait Genome pour elle. C'était ce qu'Esteban lui avait dit, tout comme Aaron. Mais est-ce que c'était bien vrai ? Après les quelques paroles proférées par celui qu'elle considérait comme son plus proche ami, elle ne savait plus quoi penser.

    Le lever de soleil était superbe mais la rousse préféra se lever pour s'éloigner et faire quelques pas en paix. Oui, elle prenait tout ce qu'il disait très à coeur, surement trop mais elle n'y pouvait rien. Tout foutait le coup autour d'elle alors pourquoi faire semblant de sourire quand elle n'en avait plus aucune envie ?

    Eleanor n'en voulait pas réellement à Aaron, il lui disait la pure et simple vérité qu'elle ne voulait pas accepter. Et c'était dur à digérer.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   Mar 15 Nov - 20:18

Tout ce que j'avais fait pendant qu'elle me hurlait dessus, c'était de secouer la tête négativement pour démentir ses accusations... Je l'avais laissé faire, laissé se défouler sur moi parce que je savais à quel point ça faisait du bien de pouvoir lâcher prise de temps en temps, surtout quand la pression devenait trop forte.
Je laissais mon regard se perdre dans l'immensité du ciel qui changeait de couleurs au fil de l'ascension du soleil tandis que je pouvais entendre Eleanor faire les cents pas derrière moi. Elle avait besoin de cet instant de réflexion, je respectais ça en me taisant et en attendant qu'elle ait terminé.

Je n'attendais qu'une seule chose : que ça se finisse et vite si possible. Demain soir, tout serait bouclé, enfin. J'avais besoin de retrouver une vie normale, vie à laquelle je n'avais pas eu droit depuis des années. Je voulais repartir à zéro avec Shannon, nous avions une famille à reconstruire, une famille uniquement constituée de nous deux, une famille dont nous étions les derniers survivants... Mais pour ça, il fallait d'abord réussir à retrouver ma cousine...
Nous avions tous nos problèmes plus ou moins importants. Seulement, le problème de maternité d'Eleanor, je l'enviais quelque part : ça n'allait pas être simple, c'était clair, mais ça restait un problème "normal", un problème lié à une vie d'humain normal, une vie sans mutation, sans combat, sans horreur...

Après quelques minutes, je me levai pour aller à sa rencontre. Je posai ma main sur son épaule et souris : « Viens on rentre : les premières réunions vont commencer et je t'ai fait te lever tôt, tu mérites de retourner te coucher... » Nous prîmes la direction de la voiture, main dans la main. Rien ne pouvait prêter à confusion dans nos têtes, c'était clair. Un regard extérieur nous aurait pris pour un couple... C'était ce que j'aimais avec Eleanor : cette simplicité, ce naturel dans les gestes, les mots. « Tu sais que je n'ai pas voulu te blesser, n'est-ce pas ? C'est juste que je suis presque comme toi : on est de plus en plus proches alors je m'inquiète pour toi et je veux que tu aies le meilleur, juste le meilleur parce que tu le mérites... » Je le pensais sincèrement, je voulais qu'elle ait la vie qu'elle méritait, le bonheur qu'elle méritait, les joies qui lui revenaient de droit. Cette fille avait un coeur en or et elle devait recevoir tout ce qu'elle donnait au centuple !
J'ouvris la portière pour la laisser monter...

Finalement, une fois à Genome, elle décida qu'elle devait prendre le large et rentrer au pays pour pouvoir s'occuper au mieux de la crevette dans son ventre. Je perdais une amie, enfin, le contact ne serait pas rompu mais il était hors de question qu'elle revienne sachant qu'elle était dans les dossiers de Genetic. Tout fut préparé : faux papiers, argent, comptes en banque, ... Pour qu'elle puisse prendre le vol du soir pour Toronto...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tu n'es pas seule [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu n'es pas seule [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: THE BLUE LAKE-