..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Mar 13 Sep - 22:13


Commençons par le commencement


29 août 2010 - 14 h 30
« Avant de pouvoir jouer à la guerre, il va falloir passer par le camp d'entrainement. C'est ce qu'on comprit Daphney et Zoé. Elles veulent participer mais elles sont lucides : elles ne sont pas prêtes. Du coup, c'est Soraya qui est chargée de leur enseigner les bases. Elles n'apprendront pas tout en une séance, loin de là, mais elles apprendront les bases de la défense et puis elles ne seront pas mises en première ligne si jamais les choses dérapent là-bas. Puisqu'elles veulent y être, autant ne pas les jeter dans la gueule de l'ours recouverte de miel mais plutôt d'abeilles... »

HRP : Le but est de les aider à apprendre à se défendre surtout. Soraya doit leur faire bosser les appuis, les techniques d'esquives et quelques coups simples pour s'en sortir en cas de problèmes. Le côté contrôle de pouvoir doit aussi être abordé : c'est plus l'aspect contrôle de l'action déconcertante du pouvoir dans le cas des filles puisqu'elles possèdent un pouvoir défensif. En gros, il faut qu'elles arrivent à rester concentrées si leur pouvoir les lâches.
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Ven 16 Sep - 14:03

Zoé avait assisté a une réunion bizarre mais elle n’y avait rien compris. Elle avait de nouveau entendu parler de cet Holster que les deux furies semblaient rechercher la dernière fois à son appartement. Elle avait la trouille et depuis le matin elle était séparée d’Adam ce qui la rendait plus réticente encore à tout ce qui l’entourait.

On lui avait dit de se diriger vers une salle d’entrainement et elle y était. Elle était toute seule et ne savait pas bien ce qu’elle était sensée faire. C’était un beau mec du nom d’Esteban qui l’avait amenée là disant qu’elle devait être formée à minima pour participer et pour aider. Zoé ne voyait pas bien à quoi on devait la former mais elle se doutait obscurément que ça n’avait rien a voir avec la french manucure.

Il y’avait des mannequins et elle commençait à croire que cette bande de tarés attendait qu’elle se transforme en Jet li… Zoé pouvait s’accaparer l’apparence de quelqu’un enfin en donner le sentiment et se changer en soleil miniature mais c’était bien tout. Pour le reste et surtout pour la force physique elle s’en remettait à Pepper qui sommeillait dans un coin tandis qu’elle faisait péniblement les cent pas. Sa cheville la faisait encore souffrir et c’était douloureux de marcher mais elle ne pouvait pas s’en empêcher pour autant.

Ca n’était qu’un hématome de toute façon donc elle ne risquait rien. Le bandage d’Adam était toujours en place de toute façon… Ou était il lui d’ailleurs? Elle espérait sincèrement le voir franchir la porte et la fixait de temps a autre anxieusement. Elle n’était pourtant pas très attentive car se furent les grognements de Pepper qui lui firent comprendre que quelqu’un approchait.

Son chien vint la rejoindre rapidement et se colla contre sa jambe en attendant qu’elle ne pose sa main sur sa tête pour l’apaiser. Son entrevue avec les cinglées de Genetic avait laissé des traces et du coup il était très méfiant envers les inconnus. C’était bien ce qui s’avançait vers elle d’ailleurs une jeune femme qu’elle n’avait jamais vu auparavant… Quoique… si a cette réunion bizarre du premier soir… Elle leva a main en un salut poli et timide et esquissa un joli sourire attendant de découvrir à quelle sauce elle serait mangée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Dim 18 Sep - 8:55

Je ne savais pas où nous en étions tous exactement et où tout cela allait nous mener, mais je savais que les heures que j'allais passer dans cette grande salles allaient être longues et peut-être éprouvante, et qu'encore ce nattait rien comparé à ce qui aurait la possibilité de nous arriver dehors si on avait besoin de nous le jour de l'échange. Parce que j'étais loin, très loin même, d'être assurée d'avoir un rôle quelconque à faire le jour de l'échange. Mon don n'avait absolument rien d'offensif ni d'utile à proprement parlé, il servait juste à égayer ma curiosité et à rester la première au courant des derniers petits potins qui ne se voient et ne doivent en aucun cas être sus, comme celui d'Aaron et Emy par exemple…

Oops, changeons de pensées. Je n'avais pas revu Aaron, et je ne lui en voulait pas pour la très simple et bonne raison qu'il avait in-vraisemblablement autre chose à faire que de venir me voir : sauver sa cousine, par exemple, semblait une tâche plus intéressante et plus compliquée que de s'inquiéter de tout le monde dans ce bâtiment gigantesque ; et, oui, je comprenais ça. On m'avait donner une heure et expliqué dans de les grandes lignes que j'allais devoir suivre un petit -grand ? intense? précipité? suicidaire??- cours de self-défense, histoire d'avoir les bases qui me serviraient à sauver ma peau de petite curieuse. Je savais que j'étais petit, mais je savais que j'étais rapide, et ça allait peut-être pouvoir m'aider. Perdu dans les couloirs, je demandais le chemin à un grand brun, qui m'indiqua gentiment le chemin qui me mena dans la fameuse pièce.

C'était une grande pièce, et il semblait que nous n'allions pas être les seules à faire un peu de sport aujourd'hui. J'entrais et regardais l'espace vide pas si vide que ça finalement. Je repérais deux jeunes femmes, dont l'une qui avait pris la parole à la réunion. J'étais un peu intimidée, et avançais tout de même dans leur direction. L'idée de ne pas servir à grand chose me tracassait, alors si on pouvait faire quelque chose de moi, cela m'allait grandement. Arrivée à leur hauteur, je leur sourit, et les saluais.

- Bonjour, je suis Daphney, enchantée.

Pas besoin de rajouter des détails sur le fait qu'on se rencontrait à cause de circonstances peu joyeuses, et qui étaient loin de la rencontre sacrée et clichée dans un bar où nous aurions pu baver sur le même Apollon, rire autour d'une pâtisserie, avant de décider de nous revoir le plus vite possible. Non, il était certain qu'apprendre à éviter une baffe magistrale c'était un autre type de rencontre. Absolument pas idyllique. Je me tracassais toute seule, scient d'un pied sur l'autre, les mains légèrement moites, mais pourtant je savais que ça se passerait bien - ou plutôt, je l'espérais, parce que si ici ça ne se passait pas bien je n'osais pas imaginer ce qui se passerait à l'extérieur. Ce serait ma fête-. J'esquissais un sourire, et me mit à l'écoute de la jeune femme qui avait pris la parole durant la réunion, tentant de sauver Aaron de de trop de critiques. Pour ça je lui en était reconnaissante, et je savais que nous pourrions nous entendre. Je ne connaissais pas l'autre demoiselle, mais je trouvais un lien fervent avec mon prof d'Egyptologie, et cette idée m'arracha un sourire en coin. Peut-être que finalement, les claques allaient m'apprendre deux trois trucs encore...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Dim 18 Sep - 20:19

J’avais eu un rendez-vous avec Aaron enfin, il était passé me voir dans le but de me dire que j’aurais un groupe a formé. Enfin aider deux jeunes femmes qui désiraient donner un coup de main. Ce matin, j’avais eu comme la sensation que je ne pourrais pas y arriver. J’étais partie courir dans la ville rien que pour évacuer le surplus de contrariété. Mettant une tenue adéquate, j’étais partie mettre un pied devant l’autre rien que pour réfléchir à la meilleure façon pour moi de trouver une façon de faire. La vue des gens dans la ville m’apaisait un peu, mais disons aussi que je ne voulais pas les voir…..Tous ces gens….Je désirais juste avoir un peu de paix. Mais parfois, il est indispensable que je ne fasse des actions utiles. A force de courir, je ne voyais pas que le temps passé assez vite. Trois heures passées dans la ville, puis un retour en bus, une arrivée à Genome toujours aussi frustrée, je ne savais pas trop comment faire. Bien que j’avais l’habitude, avec les petits nouveaux, il était parfois difficile pour moi d’avoir confiance en ma capacité d’aider les gens. Un brin de toilette plus tard, je me trouvais dans la cafétéria avec des fiches devant moi. Tout un tas de papier avec des petites idées pour moi, avec aussi une petite fiche contenant les noms et les prénoms des personnes. J’avais l’objectif de faire prendre confiance en ces personnes, bien qu’elles aient un don défensif, il m’était obligatoire pour moi de les aider à se contrôler. Elles n’allaient pas en première ligne, mais pouvaient se défendre en cas de soucis. Buvant le café dans la tasse devant moi, je finissais toujours par en mettre sur les feuilles. Déplaçant la tasse, je la déposais dans le lave-vaisselle. Soupirant une fois de plus, j’avais une folle envie de me montrer cynique mais je me rendais compte que cela n’était pas une bonne chose. Fermant le dossier avec les feuilles, je déposais mes mains dessus tout en faisant une sacrée moue. Me levant, je prenais le dossier sous le bras, j’irai bien voir Aaron pour lui parler, mais il devait être occupé. Ross aussi, donc, j’allais devoir me débrouiller toute seule. Je voulais de l’indépendance d’accord, mais parfois, j’aimais bien avoir un petit coup de main. Enfin, j’allais devoir faire face à mes responsabilités. Marchant dans tous le complex, j’avais des souvenirs qui me donnaient la sensation que si mes parents étaient encore en vie, et bien, je n’aurais pas vécu tout cela….Que je n’aurais pas rencontré Aaron et les autres, ils étaient et seront ma famille maintenant. M’arrêtant en plein du couloir, je me souvenais de toute la rage que j’avais au fond de moi….J’avais cru qu’il fallait que je l’évacue en faisant du sport….Bougeant sans arrêt pour qu’elle sorte, la sensation qu’elle ne sortirai pas m’avait donné envie de bouger encore plus….Entendant que je me trouvais au milieu du couloir, je me tournais avant de voir un ami. Lui souriant, je repartais sans rien lui dire. Il n’était pas question que je m’affiche….En arrivant dans ma chambre, enfin une pièce où j’avais l’habitude d’aller. Je déposais le dossier sur le bureau. Mon ventre gargouillait, grignotant un peu, je me disais qu’il était bien que je prépare la suite de ma journée. Allant chercher la caisse en plastique, je déposais trois bouteilles d’eau fraiche d’un litre chacune, de quoi manger avec des barres aux céréales suivit d’un petit livret contenant des recommandations. Il y avait aussi trois serviettes pour être plus à l’aise, ensuite, j’y avais déposé mon petit dossier avec un stylo suivit d’un support pour noter. Me disant qu’il était bien que je les mette dans des bonnes conditions, il n’y aurait pas de musique relaxante ni rien, juste le silence. Regardant l’heure, je me rendais compte qu’il fallait que j’aille sur le lieu.

Prenant mes affaires pour le sport, la caisse dans les mains, je marchais doucement pour ne pas tomber. En y réfléchissant, je ne connaissais pas les jeunes femmes. Je les avais juste croisées dans les couloirs. Marchant, je me rapprochais de plus en plus de la salle de sport. Néanmoins, j’avais aussi la sensation qu’il fallait que je fuie le plus possible….Arrivant à la porte, celle-ci était fermée, je calais donc la boite le long du mur pour ouvrir. Passant le pas de porte, je vis deux jeunes femmes prêtes. Elles se tenaient à l’endroit où je m’entrainais. Allant les rejoindre, je déposais la caisse sur la table en bois. Elle se situait le long du mur, sur laquelle se trouvait la radio. Me tournant vers les deux jeunes femmes je leurs disais.


- « Bonjour, je me nomme Soraya, je vais m’occuper de vous aujourd’hui en vous aidant pour vos dons et en vous apprenant un peu de défense. »

Prenant les petits dossiers pour les recommandations, je leurs donnais tout en leurs disant.

- « Voici un petit dossier qui va vous aidez si vous voulez venir vous entrainer ici seule. C’est aussi là-dessus que l’on va se baser. On va tout d’abord commencer par les étirements. Suivit d’un peu de yoga. Si j’ai bien compris vos dons sont défensifs, donc cela se base sur vos émotions. Il est donc préférable que vous soyez calmes si vous vous trouvez dans une mauvaise situation. Après cela n’est que le début, il vous faudra encore des heures et des heures pour que vous soyez bien. Mais vous pourrez alors appliquer des petits mouvements par la suite. D’ailleurs, on va aussi faire des gestes sur la respiration avec le yoga. Vous pourrez donc garder le contrôle»

Puis enlevant mes chaussures, je dépliais les tapis de sol. Les installant de façon à être bien, je préparais la salle. Enfin le petit endroit où nous étions. Une fois cela fait, je leurs demandais.

- « Est-ce qu’il serait possible de vous déchausser ? Est-ce que vous avez
des questions ? »


Puis sentant que j’avais oublié quelque chose je leurs disais en souriant.

- « Ah oui j’oubliais, dans la caisse il y a des petites bouteilles d'eau, vous pouvez en prendre une pour vous. D'ailleurs; vous pourrez la garder, puis il y a aussi des barres de céréales si vous avez faim. »

Allant mettre mes chaussures sous le banc et mon pull sur le dessus, je me mettais à l’aise de façon à pouvoir me mouvoir comme je le voulais. Me tournant vers mes deux interlocutrices, je patientais qu’elles soient prêtes pour commencer. Finalement, je pourrais y arriver bien que je ne sois pas trop sure de moi. Bien que l’on dise que je sois douée, je ne pensais pas que cela soit vraie mais bon, il fallait que je me concentre sur l’entrainement
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 22 Sep - 12:46

C’était fait elle y était. Pepper avait grogné mais se tenait à carreau maintenant qu’il avait compris que Zoé n’était pas en danger. Il faudrait quand même qu’elle soit prudente si elles en venaient à mimer le combat au corps à corps. Elle ne savait pas pourquoi mais se disait que ça ferait sans doute désordre si son molosse quittait la salle en emportant un morceau de sa prof dans sa gueule.

Elle sourit à cette pensée après s’être présenté d’un rapide. « Moi c’est Zoé ». Elle alla prendre une bouteille d’eau et en bu une gorgée avant de retirer ses chaussures comme Soraya l’avait demandé. Elle s’installa ensuite sur un tapis et suivi les directives.
Le yoga? Pas de soucis elle en faisait depuis des années. Par contre elle ne voyait pas du tout en quoi ça l’aiderait en cas de combat?

Face aux deux bonnes femmes tarées ça n’avait servi à rien… Elle se souvenait du bruit immonde qu’avait fait la tête d’Aaron explosée sur le sol et fronça le nez d’un air dégouté. Elle suivait la conversation mais de loin se disant que le problème de sa capacité c’était qu’elle avait complètement disparu ce jour là…

Bizarre parce que ça ne lui était jamais arrivé… Bien sur parfois le résultat n’était pas au niveau de ses espérances surtout au début mais là c’était autre chose… Tout à coup elle n’avait plus rien ressenti alors qu’elle actionnait l’interrupteur psychique de la Luminogénèse…
Elle se promit de demander à Adam si il avait une idée sur ce fait bizarre. Adam, Adam, Adam… Certes il y’avait d’autres personne sur terre jusque dans cette pièce même… Mais bon allez faire comprendre ça à une gamine dans un corps de femme qui découvre les émois amoureux? Bon courage…

Elle lui devait énormément sur son calme apparent parce qu’il l’avait beaucoup aidée depuis son arrivée catastrophe. Déjà il lui avait trouvé des fringues et c’était cool parce qu’elle se voyait mal se baladant partout dans sa jolie petite robe à fleur… Ca n’était pas vraiment raccord avec l’ambiance du moment. Il lui manquait d’ailleurs et il avait eu un mal fou à lui faire admettre l’idée de le laisser vaquer à ses occupations en se rendant ici. Elle préférait le savoir dans les parages… Idiot et puéril peut être mais elle s’en moquait.


« Vous vivez ici depuis longtemps? »

Le silence s’éternisait et elle se décida enfin à sortir de sa bulle pour prendre la parole de sa petite voix douce tout en reproduisant sans soucis les différentes postures de yoga qu’effectuaient Soraya.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Ven 23 Sep - 14:47

Tout en faisant les gestes de yoga, je comptais bien répondre à mon interlocutrice. Elle avait posé une question, je m’arrêtais donc pour aller voir si elles se débrouillaient bien toutes les deux. Puis alors que j’observais les positions de yoga, je répondais à la question.

- « Je suis arrivée ici à l’âge de quinze ans, cela fait sept ans que je suis ici. Appariement vous venez d’arriver ? Vous vous sentez bien ici ? »

Réajustant, les gestes, je me disais bien que je devais insister un peu plus. Pour le moment, mes interlocutrices avaient de la volonté, cela se voyait dans leurs attitudes. Regardant autour de moi, je me demandais bien si j’aurais encore le temps pour m’expliquer un peu plus. Il y a une réalité qui est d’autant plus parfois je pouvais donc me montrer rude. Restant un instant, contente que cela soit un bon point pour moi, je passais donc en revue ce que je pourrais faire par la suite. Tout en voyant qu’il était nécessaire de donner une explication, je disais tout simplement.

- « Vous devez-vous douter que le yoga peut vous paraître bizarre. Mais il s’agit de renforcer votre mental. Même si on ne se bat pas, on doit rester le plus calme possible. Après on passera au self défense. Des simples gestes qui pourront vous donner une petite prise en cas de problèmes. »

Alors que je ne savais pas si j’aurais le temps de comprendre la suite des évènements. Je ne comprenais pas trop comment, et dire que j’hésitais souvent à faire des choses. Pour le moment, je ne trouvais pas trop la situation difficile. Néanmoins, pour l’instant, je me rendais compte que Zoé et Daphney devaient sans doute se poser tout un tas de questions. Auxquelles je devais y répondre pour ne pas les perdre. J’avais confiance en les deux jeunes femmes, cela me faisait sourire. Dans le fond, j’aurais peut-être de la chance de confier mon humble savoir à d’autres. Pour le moment, je ne désirais juste qu’une chose qu’il fallait que je continue à persévérer. L’effet de donner des conseils devaient être donné avec attention. Il m’était donc indispensable de ne pas faire d’erreurs. Aaron avait dû trop croire que j’y arriverais comme ça….Alors pourquoi est-ce que j’hésitais dans mes propos ? Une tension qui ne me plaisait pas trop à vrai dire. Ayant comme l’idée que je réussirais donc, je me reconcentrais sur la situation. Il était donc normal que je sois assez certaine de moi. La concentration étant mon point fort, je reprenais les gestes de yoga. Cette fois-ci j’augmentais donc le niveau de difficulté. Sachant bien que les erreurs viennent une fois que l’on change le niveau. Je voulais donc que pour une fois on ne m’en veuille pas de vouloir toujours chercher le niveau. Pour l’instant, je riais d’avance tout en voulant faire de mon mieux. D’habitude, je n’étais pas aussi cynique. Je me contentais de ne pas faire de suppositions ni rien.
Un petit creux se fit entendre tout en permettant à mon ventre de gargouillait aussi fort que possible. Ignorant alors ce bruit, je m’arrêtais un instant pour aller boire un peu d’eau. Il était vrai que j’avais alors l’envie de manger un bon carré de chocolat. Même des petits biscuits secs seraient pour moi un petit bonheur. Rien qu’en sentant le sucre me donnait un peu plus d’énergie. Néanmoins, pour la simple bonne raison que j’avais une chance d’aider les gens. Même si je ne savais pas trop comment faire. A vrai dire je préférais donc être plus sérieuse. Au fond, pour les autres, je pouvais aussi faire un effort. Être gentille, serviable, donner un coup de main, montrer de quoi j’étais capable. Pour tout vous dire, parfois, je me disais que je pouvais aussi aider. M’arrêtant de nouveau, je regardais donc Zoé et Daphney.


- « C’est bien continuez toutes les deux. »

Un ou deux compliments puis un encouragement, je trouvais que cela était mieux pour les élèves. Cela leurs indiquaient qu’ils pouvaient donc y arriver. Je ne savais pas si cela allait fonctionner ou pas. En tous les cas, j’espérais bien que mes charmantes élèves allaient y arriver. Je ne désirais pas dire n’importe quoi. Je voulais juste ne pas me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 29 Sep - 16:57



J'ai écouté attentivement ce qu'a pu nous dire Soraya, la superbe jeune femme qui allait être notre mentor, avant de commencer. Je suis d'abord aller chercher une bouteille, et puis j'ai retiré mes chaussures comme Zoey, une des filles auxquelles Aaron accordait sa confiance. A mon étonnement, j'étais plutôt détendue, tranquille. Je n'avais rien d'une fille stressée et trop inquiète. C'était génial. J'ai suivis les mouvements de Soraya, avec un peu de peine, parce que je n'était pas tellement souple; en fait, je relevais plus du petit boudin joyeux et maladroit que de la grande et fine athlète et gracieuse. Mais j'étais heureuse comme ça.
C'était tout de même étrange, de nous faire faire des mouvements de Yoga, mais je mis mon air dubitatif de côté, m'efforçant de faire un truc qui, s'il avait été plus évolué encore, n'aurait pas été catholique pour mes muscles.

Zoé casse le silence en demandant si nous vivions ici depuis longtemps. Longtemps ? Est-ce que plus de cinq ans c'était longtemps ? Je me rappelais un instant Chicago, des images, des mots et des sourires. C'était loin, en effet. Je pensais à mes parents, mes parents qui ne savaient pas que j'étais différente. Cette idée fit tilt, étrangement, et je passais à autre chose. Je détaillais Soraya, qui nous indiqua que pour sa part, elle était ici depuis sept ans.

- Pour ma part, je me sent très bien ici. Ca fait un moment que je suis là, mais on s'habitue vite à la ville, on y trouve ses repères.


Je souris. C'était vrai, j'aimais L.A. J'aimais les gens qui l'habitaient, même si il valait mieux en oublier quelques uns, et omettre le fait que je connaissais leur vie privée mieux qu'eux-mêmes. Soraya expliqua que le Yoga était là pou nous détendre, et nous permettre de mieux nous contrôler. Je pensais que ça avait un rapport avec le dons de certains. Les offensifs devaient avoir plus de problème que moi de ce côté là, mais il était vrai que durant la soirée de UCLA, j'en avais vu de toutes les couleurs, et c'était peu dire… Je suivis une des nouvelles positions de Soraya qui nous encouragea. Ca me fit sourire, je la remerciais : on avait besoin de courage en ce moment. Tout le monde était plus ou moins induite, vexé, stressé en en colère. Je ne savais qui était Holster que par les liens que j'avais vu, et que sa présence dans ce bâtiment énerve ne m'étonnait pas. Néanmoins, je n'arrivais pas à en vouloir à Aaron ni à lui reprocher quoi que ce soit : qui étais-je pour oser penser que j'avais mon mot à dire ? Je regardai Zoé, et lui fit un sourire quand nos regards se croisèrent. Je pensais à Shannon. Je ne savais pas où elle était -comme tout le monde ici, d'ailleurs, mais j'espérais qu'elle allait bien. Je m'étirais un instant et buvais une gorgée de ma bouteille d'eau. Je n'avais pas vraiment faim, à cette heure là il s'agissait plutôt chez moi de gourmandise. Rêvassant d'un Tiramisu de qualité, je repris les mouvements, attendant le début des choses sérieuse. Ca m'intéressait de faire du Yoga et de rester clame. Mais en fait, j'étais tout de même anxieuse dans le fond, pour ce qui allait suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Lun 3 Oct - 11:32

Mais bon, après avoir eu pas mal de choses en tête, je me demandais bien si les gestes d’auto-défense leurs seraient utiles. Alors que je m’étais arrêtée pour voir ce qu’il fallait faire, j’ai remarqué qu’il était temps de passer aux choses sérieuses. Ayant l’envie de les faire bouger un peu plus, je me préparais donc à leurs expliquer un peu où je voulais en venir.

-« Bon nous allons passer aux choses sérieuses. Nous allons faire des gestes d’auto défense pour commencer. Il s’agit d’apprendre des gestes simples qui pourront vous donner un petit coupe pouce en plus. Je vous demanderais donc de vous mettre en ligne toutes les deux. L’une à côté de l’autre, et je vais donc vous montrer comment il faut procéder. »

Me plaçant donc face à elle, je leur expliquais exactement de quoi il s’agissait.

- « Le terme défense personnelle (ou le terme anglais self-defense) désigne l'ensemble des techniques de combat pour faire face à une attaque lorsque l'on est désarmé. On parle aussi parfois de combat rapproché (close combat). Le terme « autodéfense » a étymologiquement la même signification, mais renvoie plutôt à une défense armée. »

Me plaçant dans une position plus ou moins mieux comme il le fallait, je me sentais encore mieux sur mes deux pieds que dans les aires. Passant donc le premier pas, je leurs disais gentiment.

- « Bon il faut bien se sentir sur ses pieds. Légèrement fléchis, vous devez garder tout votre poids au bon endroit. Puis dites-vous que vous devrez quand même continuer à les faire pour garder en vous les gestes pour vous défendre. Il va falloir que cela devienne des automatiques. »

Faisant les gestes en commençant par les bras, je voulais qu’elles aient une bonne base. Les voyant faire pareil, je continuais pendant un bon moment. Il ne fallait pas que je les laisse comme ça. Sachant pertinemment, qu’Aaron aurait son mot à dire. De toute manière pour tout vous dire, je ne comprenais pas trop comment est-ce que je pouvais en faire des personnes assez courageuses pour se débrouiller seules. Je n’allais pas le dire à Aaron de suite, mais bon, parfois, il vaut mieux ne pas envoyer toutes les troupes et en garder aux frais pour faire la relève que de tout envoyer d’un coup. C’était de la stratégie n’y plus n’y moins. Il y avait encore des petites appréhensions qui me donnaient le tournis. Mais bon, je me disais qu’il fallait mieux partir à point que de partir tout court. Pour le moment, je tenais juste devant mes deux camarades. Comment dire….A la vue de la situation, je ne manquais pas d’envie de me tirer d’ici. Néanmoins, j’avais quelque chose à finir. Voyant qu’il fallait qu’elles prennent une pause, je m’arrêtais un instant.

- « Une pause s’impose. »

Allant boire un peu d’eau, je me décontractais les pieds. M’asseyant un peu, je réfléchissais à la suite que j’allais donner. Il était clair que j’allais devoir sortir mon sabre lazer du placard à chaussures. Mais bon, rien que pour être plus précise, je comptais avant tout finir l’entraînement des deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 6 Oct - 12:24

Zoé avait écouté attentivement les réponses à ses questions étonnées du fait que Genome existe depuis tant d’années. Tout était nouvelle pour elle ici et elle avait du mal à s’y faire tant elle était bouleversée. Trop de nouveautés d’un coup. Elle observa Pepper du coin de l’œil et fut rassuré par l’image de sa boule de poils vautrée non loin d’elle.

Elle enchainait les exercices de Yoga se concentrant sur sa respiration et essayant de faire abstraction des pensées parasites. Elle se leva quand Soraya le demanda et prit place près de Daphney faisant un signe de la main à son chien lui indiquant de ne pas bouger. Il n’allait pas prendre ça pour un vrai combat n’Est-ce pas? C’étais un risque mais elle aurait tout le temps de le calmer le cas échéant.

Une fois alignée sur Daphney elle essaya de reproduire au mieux la posture de Soraya tout en écoutant ses directives et ses encouragements. C’était fastidieux et Zoé n’avait pas du tout l’impression que ça l’aiderait en cas de combat. Son truc c’était la fuite, utiliser sa capacité et se planquer le plus rapidement possible. Pour la force brute c’était à Pepper qu’il fallait s’adresser. Le gros chien ferait n’importe quoi pour la protéger de toute façon.

M’enfin elle essayait tout de même décidée à faire de son mieux même si elle ne savait pas bien dans quoi elle s’embarquait. Quand Soraya décida d’une pause elle but de longues gorgées d’eau avant de s’approcher de Pepper et de se laisser tomber près de lui posant la main sur sa tête.


« C’est gentil de nous montrer ça mais enfin je ne me vois pas me battre! »

Elle ne voulait pas faire de mauvais esprit, non ça n’avait rien a voir c’était juste totalement incongru de débarquer ici et de se retrouver 48h plus tard avec la cheville dans le sac dans une salle d’entrainement au close combat.
Zoé respira a fond avant de se décider à parler de ce qui la tarabustait vraiment.


« Si j‘ai tout saisi tout le monde ici à une espèce de capacité bizarre hein? Donc je suppose que vous aussi?! »

Ton doux et posé qui contrastait avec ses sentiments tumultueux. La jeune femme se demandait pourquoi ils ne prévoyaient pas d’utiliser les capacités de chacun plutôt que des techniques de ninja. Après tout cette femme blonde ou l’autre la brune elle pouvait très bien prendre leur apparence elle se souvenait très bien d’elles et ça pourrait peut être aidé? Il fallait qu’elle en parle a Adam, peut être qu’il saurait quoi faire de cette idée, peut être même qu’il pourrait lui dire ce qui se préparait? De toute façon elle avait envie de le voir là maintenant tout de suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 6 Oct - 18:02



Après quelques minutes de plus d'étirements et d'échauffements avec les quelques poses de Yoga qui vont avec, Soraya s'est arrêtée pour nous indiquer que nous allions passer aux choses intéressantes; aux choses sérieuses.
Je dénouais mes épaules avec des mouvements circulaires, fit de même avec mon coup, et profitait d'un instant de repais pour boire une gorgée de ma bouteille.
Je sautais doucement sur place, histoire de ne pas m'engourdir trop rapidement, et me positionnais correctement, tout du moins, j'essayais. J'avais la vague impression d'être un bibindom entrain de de danser du YMCA, mais peu importait, du moment que j'avais l'impression vague de servir à quelque chose.

Je suivis attentivement les démonstrations de Soraya, qui étaient assez simples pour être assimilées rapidement, et donc, nous faire évoluer plus vite. Certaines étaient plus compliquées que d'autres, et avec mes vagabondages de pensées, il m'arrivait souvent de devoir rattraper un peu de retard. Je manquais de me casser la figure à un moment où mon équilibre n'était pas bon, et me jurais de faire plus attention. Une inattention de ce genre et on était foutue, non ?

- « Une pause s’impose. »

A l'annonce de Soraya, je me laissais choir sur le sol malgré moi. Je n'étais pas particulièrement fatiguée physiquement, mais il était dure de rester concentrer à ce que je faisais. Montaigne l'avait déjà dis. Soraya alla boire, et s'assis à son tour, avec plus de classe que moi, c'était certain. Elle semblait réfléchir, et quelque chose devait la tracasser depuis un moment déjà, car ses traits se tiraient. C'est à ce moment là que Zoey prit la parole. Elle ne se voyait pas se battre. Et moi ? Est-ce que je me voyais me battre ? Est-ce que quelqu'un se voyait réellement se battre ? Les Guerres, ça remontait plus loin que l'Antiquité, plus loin que la Préhistoire. C'était une histoire de gène déjà. Le gène à sa naissance, s'était déjà battu. Certaine de ses séquence en avaient vaincu d'autres, et au au fil du temps, des espèces étaient apparues. Puis l'être humain. Les questions existentielles de l'Homme débutaient là. L'Homme, un bien étrange personnage.

Je revint à moi. Me sentais-je d'attaque pour me battre ? Serais-je capable de ma battre ? Je n'en avais aucune idée. Je savais juste qu'avant la soirée de UCLA, je ne me serais jamais sentie capable de garder mon équilibre au dessus d'une énorme cravate, puis de survivre à un écroulement de plafond, avant de sortir d'un bâtiment en flamme, qui aurait exploser. Alors est-ce que j'étais capable de donner un coup de pied bien placé dans la dernière des solutions. ? Oui, je le pensais.
Zoey reprit la parole, et demanda doucement, si nous avions des capacités bizarres. J'approuvais de la tête.

- Oui. Mais je crois que certains n'en ont pas. Tu en as une, n'est-ce pas ?

Je souriais. Je n'avais pas l'intention d'être impolie, ou trop indiscrète. Je voulais juste montrer qu'il n'y avait pas de tabou, tout du moins, pas avec moi. Son lien avec Adam me sautait aux yeux de temps en temps, ce qui m'arracha un nouveau sourire. C'était intéressant, d'en apprendre sur les gens. Mais, n'avais-je pas dis que je ne voulais pas être indiscrète ? C'était un peu loupé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Ven 7 Oct - 15:58

Zoé et Daphney voulaient alors en faisant les exercices apprendre maintenant l’échauffement terminé il fallait que je les pousse un peu. Puis en pensant qu’il était nécessaire pour moi de les faire se lever, je rangeais la bouteille d’eau dans la caisse. Je regardais le chien de loin, il n’y avait pas un instant où je ne pensais pas à agir. Me levant, j’avais l’intention de les faire aller dans leurs retranchements le plus possible. Ayant la ferme idée de leurs donner un petit peu d’exercice me plaisait bien. Me tournant vers elle, je reprenais place devant elle.

- « Bon y a assez eu de blablas, au boulot. Oui j’ai un don mais ce n’est pas le moment pour en parler. Aaron m’a demandé de faire de vous des jeunes femmes avec un peu de défense et d’attaque. Les gestes que vous faite doivent devenir des automatiques. Donc on va recommencer en augmentant légèrement la difficulté pour que je puisse vous montrer le geste pour l’attaque. »

Toujours pieds nus, je savais bien que la suite allait être plus tendue. Mais de toute façon, je n’avais pas le choix. Il me fallait les bouger aussi rapidement que possible si je ne voulais pas qu’elles soient un danger pour les autres et pour elles-mêmes. Pour les gestes de défense il s’agissait d’un mélange d’art martial et de boxe et d’autres sports. Mais surtout on l’adapté en fonction des gens. Des femmes avaient le temps de voir les points faibles de leurs adversaires. Tout en voyant comment faire venir les choses, j’allais chercher le mannequin en mousse et en bois. Il y avait le squelette en bois et il contenait des parties en mousse pour permettre de travailler dessus. L’amenant devant elles, je n’étais pas du genre à fuir, donc, je voulais qu’elles voient que fuir n’était jamais bon étant donné que si on ne se battait pas et bien on n’avait rien. Les voyant sur le sol toutes les deux, je souriais d’un air triomphant. Puis mettant mon bras sur le mannequin, je leurs disais.

- « Voici Bob, mon cher et tendre ami, il va nous aider à apprendre les gestes. Etant donné que j’ai besoin d’un partenaire, j’aurais voulu que vous regardiez avant de les faires. »

Plaçant le mannequin de façon à ce qu’elle puisse les voir, je préparais tout ce dont j’avais besoin. Je prenais des objets communs, un bâton, une arme en plastique, etc, tout ce qui pouvait menacer une personne. Préparant Bob à recevoir les coups bien placés, je prenais donc le temps de passer professeur bien que l’envie d’aller plus loin, je ne me gênais pas du tout. Puis alors que je passais les bras de Bob sur moi, je reprenais la parole pour expliquer.

- « Bon, admettons qu’une personne vous tient comme ceci. Bob est grand méchant et pas gentil du tout avec moi. Puis il me serre fort pour ne pas que je m’en aille. Soit, mais moi, je veux m’en aller. Donc je vais faire les gestes suivant, en premier lieu, je vais voir si je peux me dégager simplement. »

Puis agissant comme il le fallait, je faisais comme si je n’arrivais pas à me dégager. Puis je reprenais les mots.

- « C’est alors que vous pouvez par exemple lui mordre le bras, mais à la longue cela ne fonctionne pas tellement. Si vous voulez réellement agir, il faut tout d’abord visez les côté ici au niveau du ventre. Un coup suffisamment fort pour que la personne lâche et ouvre les bras sous la douleur. Pour vous donner plus de force, vous fermer le poing et avec l’autre main vous accompagnez le geste. Bien entendu vous avez le choix de la droite ou la gauche.»

Faisant le geste, je tenais à ne pas oublier de tous leurs montrer. Ensuite alors que je passais au geste suivant. J’écartais les bras du mannequin.

- « Après il vous suffit de donner un grand coup sur le pied de votre choix. Toutes les terminaisons nerveuses passant par là il aura la réaction de se tenir le pied. Puis après vous pouvez prendre la fuite si vous le voulez. »

Souriant, je me doutais que la suite n’allait pas leurs plaire. J’avais bien une idée dans la tête et je comptais bien la faire. Me tournant vers les demoiselles qui étaient pas loin, je leurs disait gentiment.

- « A votre tour de le faire, vous allez le faire entre vous pour que je puisse voir si les gestes sont bon. »

Me tenant debout devant elles, je voyais bien que leurs têtes allaient passer par toutes les couleurs possibles et inimaginables. Enfin bon, parfois il fallait souffrir pour être belle donc. Allant chercher ma bouteille d’eau, je buvais un peu le temps que les demoiselles se mettent en position. En tous les cas j’attendais la réaction du chien face à ça….



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 13 Oct - 11:38

Zoé haussa les yeux au ciel tandis que Soraya relançait les hostilités. Apparemment elles n’étaient pas là pour faire connaissance au contraire elles devaient juste se plier à ce simulacre d’entrainement au combat. La jeune femme n’en avait aucune envie mais elle était plutôt docile de caractère donc elle se leva après une tape amicale sur la tête de Pepper et un sourire à Daphney.

Elle regarda Soraya installer son mannequin et jouer la comédie de l’agression d’un air distrait qui se raffermit pourtant quand elle entendit ce qu’on attendait d’elle. Qu’elle fasse la même chose avec Daphney? Non merci très peu pour elle. L’idée même de se battre la gênait et encore plus si elle n’y était pas obligée par les circonstances donc pour le moment c’était hors de question.


« Désolée Soraya mais je ne veux pas taper sur l’une d’entre vous et je préférerais même ne taper sur personne. C’est Pepper qui me défend si on m’attaque et je me sers de ma capacité pour quitter les lieux. Ca a toujours fonctionné ainsi et je ne changerais pas de voie aujourd’hui pour une affaire dont je ne comprend pas grand-chose. »

Elle restait ouverte et polie mais son ton était sans réplique. Elle était intimement convaincue par ce qu’elle venait de dire et cela se sentait. Le chien en entendant son nom c’était levé et était venu se placer devant elle collé contre ses jambes. Elle le caressa distraitement avant de reprendre.

« De toute façon l‘échange aura lieu dans très peu de temps et d‘ici là tu ne pourras pas faire de moi une machine de guerre. J‘ose espérer pouvoir me rendre utile sans fracasser des orteils ou autre. »

Elle assorti sa tirade d’un petit sourire qui se voulait aimable. Zoé n’aimait pas dire non mais aller contre sa nature c’était hors de question.

« En fait personne ici ne sait rien de ma capacité à part Adam. Mais en y réfléchissant je me dis que je pourrais être utile à votre organisation par ce biais. Il faudrait que je puisse en parler à Aaron. C’est bien votre responsable? Ou chef? Je ne sais pas trop comment vous appeler ça? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Dim 16 Oct - 16:20



Après la pause, tout se passa très vite. Soraya nous indiqua qu'elle voulait passer aux choses sérieuses, ce qui s'avéra une bonne initiative. Avoir une idée des mouvements basiques à faire en cas de danger, c'était plutôt mieux que de ne rien savoir faire. Beaucoup mieux, même. Tout en parlant, la "coach" choisie par Aaron pour supporter la lourde tâche de s'occuper de nous "former" -informer, non ?-, s'enticha d'un mannequin appelé "Bob". Pauvre Bob. Il n'était déjà pas bien vivant qu'on faisait tout pour le tuer un peu plus à chaque fois, l'assénant de coup et de prises diverses, même si c'est vrai qu'il était bien lotit dans les bras de la jolie Soraya…

Le pantin-mannequin-truc uniforme avec une tête, deux bras et deux jambes(encore heureux pour lui), eu droit de nous faire (de subir ?) plusieurs démonstrations dans le but d'instruire ma petite tête et celle de Zoey, certainement plus grande que moi. J'essayais de mémoriser les gestes de Soraya sans trop avoir de peine pour Bob le martyr, et sans avoir l'air trop grotesque non plus. Ressembler à un sac à patates qui se met à la danse classique, très peu pour moi, merci…

C'est pourtant ce qu'on venait à peu près de me demander de faire. Je regardai Soraya, battant des paupières, pas sûre d'avoir bien compris sa demande. Sauf que lorsque Zoey prit la parole, mes doutes ne furent que confirmer. Il fallait que je fasse subir à Zoey - ou bien que Zoey me fasse subir à moi, encore mieux !-, ce que venait d'illustrer Soraya sur le mannequin ? C'était quoi ce bazar ? Avant que ne parte plus loin dans mes questions intérieures, Zoey indiqua qu'elle ne taperai pas sur l'une d'entre nous. Moi, ça me convenait, mon petit nez allait adorer. Je regardais son chien qui s'approcha doucement de sa maîtresse, comme pour la soutenir et illustrer ses propos. Bravo Pepper, super la synchronisation.

Zoey, avait apparemment en cas de danger sa méthode pour quitter les lieux, ou sauver sa peau. Bien chanceuse, moi, je n'avais que ma tête, et encore, si à ce moment précis elle était encore en état de fonctionner, et non en surchauffe à cause de la panique ou de ma capacité. C'était bien d'apprendre, mais là l'idée de pratiquer sur Zoey ça me donnait un semblant de nausée. Je n'avais absolument rien contre la jeune femme, ni même contre Soraya qui se donnait du mal pour nous, et encore moins pour le pauvre Bob qui allait en baver encore longtemps.

Zoey souris, drôle de fait. Moi je devais plutôt avoir l'air dubitative. Elle avait déjà donné son point de vue, moi je ne comptais pas dire le contraire. Pour que j'en vienne à taper quelqu'un, il fallait vraiment qu'on me pousse à bout, et ce n'était arrivé que très rarement, je ne souhaitais pas d'ailleurs que ça se produise plus souvent que de coutume. La protégée d'Adam, puisque c'était à peu près ce qu'elle était, voir plus; mais de toute façon tous les liens féminin qu'Adam possédait étaient assez similaires… Enfin bref, la protégée d'Adam reprit une dernière fois la parole, indiquant que son don pourrait être utile, et qu'elle devait en faire part à Aaron. Mauvaise idée. C'était à mon tour d'ouvrir la bouche. Chacun son tour, comme au monopole.

- Je ne pense pas que le moment soit bien choisit pour aller discuter de nos dons avec Aaron. Il a été amoché, et sa tête ne doit bouillir que de pensées et d'idées pour trouver un moyen de récupérer Shannon sans problème ni pour elle, ni pour ceux qui seront là au moment de l'échange. De toute façon je pense que le don de chacun dans cet établissement doit être utile.

Faux. J'avais des doutes sur le miens. Mais ça, ça ne regardait que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Mer 19 Oct - 10:54

Là je ne pouvais pas nier que mon sang avait fait comment dire un tour express dans toutes les autoroutes artérielles de mon corps. La frustration, le désir de passer à l’étape suivante venait de s’envoler avec des mots. Des sons suivit d’autres sons, une tension qui me donnait envie d’aller courir, une envie pressante de la remettre à sa place. Pour tout vous dire, je ne doutais pas une seconde que j’aurais bien voulu jouer au base ball. Vous savez ce jeu où il faut envoyer la balle le plus loin possible. Et bien, ce n’était pas tout à fait une balle que j’aurais pris….Ensuite, il me fallait le calmer bien que mon corps quant à lui devait être encore sous tension. J’allais devoir rappeler les règles une nouvelle fois bien que finalement, j’avais plus envie d’aller courir rien que pour leurs faire apprendre le respect. Regardant Zoé, je lui disais le plus simplement possible.

- « Dites-vous bien que les personnes envoyées sur le terrain doivent être fiables. De plus si elles ne s’adaptent pas au fonctionnement du groupe, elles doivent rester au sein du complexe pour ne pas faire déraper les choses. »

Voilà c’était dit, je ne comptais pas revenir en arrière, maintenant que les choses étaient dites. Il fallait que j’avance un peu plus. De toute façon, bien que je m’adapte à toutes les situations, il y a une chose que je n’appréciais pas du tout : qu’on me fasse tourner en bourrique. De toute manière, il ne fallait pas qu’elle croit que les choses allaient changer comme ça. Je n’allais pas répondre à sa demande, elle n’aura pas de mot de ma part. De toute manière, je ne comptais pas me laisser faire, puis lui disant alors.

- « Bon, prenons une nouvelle pause. Le temps que vous réfléchissiez à ma demande. »

Puis me tournant vers Daphney, je lui disais.

- « Effectivement vous avez raison, on ne peut pas tout mélanger. Sachez seulement que dans la capacité à maitriser votre don, et bien tout passe dans vos sentiments. Donc, il ne faut pas que vous ayez peur ou autre. Certes les exercices peuvent vous paraître étranges mais ils sont là pour une simple raison. Ils sont là pour vous donner confiance en vous. »

Elle avait parlé d’Aaron, le connaissant il était plus en panique qu’autre chose. Il doutait beaucoup plus ces temps-ci. Puis allant m’asseoir une fois de plus sur le banc, je buvais un peu d’eau. Fermant les yeux un instant, je me doutais que mon cher grand-frère avait assez de souci comme ça pour que je lui en rajoute en plus avec cet évènement. Regardant ma montre, on avait encore le temps de toute façon, s’il le faut , je prendrais toute la journée ! De toute évidence, je n’aurais pas le choix dans la suite. Il faudra que je fasse du mieux que je pouvais. Rouvrant les yeux, je voyais les deux jeunes femmes devant moi. Souriant je leurs annonçais gentiment.

- « De toute façon, on a toute la journée donc…. »

Me laissant aller, je me retrouvais assise sur le sol, allongeant les jambes. Je n’avais plus qu’à patienter. Il y a d’ailleurs un proverbe qui dit : « La patience est la meilleure des vertus. » Posant la bouteille d’eau à côté de moi, je prenais même le temps de manger une barre de céréales. Ramenant mes jambes vers moi, je me calmais bien que l’envie d’aller courir pour évacuer se faisait de plus en plus présente.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Mar 25 Oct - 13:48

Zoé écouta les réflexions qu’on lui faisait sans bien les comprendre et elle secoua la tête d’un air incrédule. Soraya parlait d’être fiable et avait l’air franchement énervée qu’elle refuse de taper sur Daphney. C’était bien beau tout ça mais si Zoé était une jeune femme douce et posée elle était aussi tétue comme une mule.

Soraya c’était assise par terre disant qu’elles avaient toute la journée comme si elle croyait parler à une gamine capricieuse. Zoé tapota la tête de Pepper qui s’assit devant elle avant de reprendre la parole.

« Je ne vois pas en quoi taper sur Daphney m’aiderait à maitriser mes émotions désolée. Je veux bien faire des efforts mais il y’a des limites. Quand a être utile ou non je pense que ça ne se limitera pas a ma capacité à coller des bourre pifs. »

Elle s’éloigna des deux jeunes femmes le temps d’attraper sa bouteille d’eau et de boire de longues gorgées.

« Il y’a deux jours je ne savais même pas qu’il y’avait d’autres personnes qui possédaient une capacité je me croyait toute seule. Et maintenant on m’explique qu’il y’a deux organisations et qu’un combat ou je en sais quoi se prépare. Et il faudrait que je parte la fleur au fusil pour aller taper sur des gens? Non désolée.

J’étais là quand ils ont enlevés Shannon et c’est pour ça que je suis là aujourd’hui seulement si le but c’est que je sois un mouton dans les rangs on peut arrêter tout de suite.
Je ne fais jamais rien sans être intimement persuadée que c’est le bon choix et pour ça j’ai besoin de réponses pas de prises de judo.»


Elle avait parlé calmement mais fermement. Elle n’avait plus 15ans et entendait que l’on respecte son avis. Si cette femme n’était là que pour leur apprendre a se battre alors elle en avait fini avec Zoé car elle n’irait pas plus loin.
Elle espérait s’être fait comprendre tout en ayant le sentiment de respecter ses interlocutrices. Elle attendait tout de même anxieusement la réaction des deux jeunes femmes ne voulant pas passer pour une empêcheuse de tourner en rond.

« Je te remercie d’essayer de m’apprendre des choses mais c’est contraire à ma nature et je préfère arrêter là. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Dim 30 Oct - 15:15



Soraya n'avait pas particulièrement enchantée de la réaction de Zoé. Quelque part, je la comprenais. On lui avait demandé de nous former de façon à avoir de la matière pour nous protéger, et c'était une marque de refus que de ne pas effectuer cet exercice. Il fallait être fiable, et c'était un sentiment que je ne partageais absolument pas à ce moment là. Je ne me sentais d'aucune utilité, et pas fiable pur le moins du monde, parce qu'avoir une réaction concrète quand je pensais à autre chose, c'était quasi impossible. La brune proposa une deuxième pose, et indiqua qu'elle avait la journée devant elle. Zoé n'avait pas tellement l'air d'accord, et alors que j'écoutais attentivement ce que les deux autres jeunes femmes pouvaient bien se dire, je regardais le pauvre pantin laissé à l'abandon, seul au mon et sûrement habitué à être massacré. Joyeux. Zoé déballa un ta d'explications quant à son refus de me taper dessus, je l'en remerciais. Mais surtout, elle ne souhaitait pas prendre part au combat alors qu'elle venait tout juste d'apprendre qu'elle n'était pas seule à posséder un don. Une lutte qui ne la concernait pas, ou quasiment pas, car elle avait assisté à l'enlèvement de Shannon. Zoé devenait presque une cible, sans s'en apercevoir, d'après moi. Seulement la protégée d'Adam souhaitait en rester là, moi je n'avais pas d'idée aussi catégorique.
Je souhaitais apprendre. Non pas spécialement pour mater des mutants très chiants qui pourraient s'en prendre à moi, mais pour la vie de tous les jours, ça servait aussi. Un gars trop collant, un emmerdeur de première, une bagarre au bar : c'était le bienvenue de savoir se défendre. Je gardais le silence un instant, pensive.

- Je n'ai pas non plus l'envie particulière de taper sur Zoé, loin de là, même. Je ne pense pas être de grande utilité, même avec mon don, le jour de l'échange. Mais je souhaite continuer d'apprendre, parce que tu es une bonne prof même si tu en doutes, et parce que je sais que tu as pleins de choses à nous transmettre. Seulement voilà, je sais que je suis incapable de m'en prendre à Zoé, ou bien de m'en prendre à toi, et même si je le faisais, je n'aurais aucune assurance de réussir à avoir une réaction digne de ce nom si un jour j'ai un problème. Je pense qu'il y a une marge d'imprévisibilité énorme quand on est en danger ou qu'on a peur, qui peut tout fausser. Si tu as un moyen de nous enseigner la suite, sans qu'on est besoin de se taper l'une sur l'autre, je suis partante.

Je souris à Soraya. J'étais désolée pour elle, désolée que ça ne se passe pas comme elle l'avait prévu. Mais si Aaron avait confiance en elle comme je le voyais, alors je pouvais avoir confiance en elle aussi. Je me tournais légèrement vers Zoé, espérant qu'elle ne s'arrêterait pas là, ca aurait été bête. Je m'étaierais, prête pour une série d'exercice, ou de pompes si ça pouvait clamer la frustration que la brune pouvait endurer. Je bus une gorgée d'eau, et refermais ma bouteille avant de la mettre à l'écart et de revenir.

- Il n'y a pas d'autres moyens ? Non, en fait, c'est une autre question qui me trotte dans la tête : y'a-t-il réellement un moyen de contrôler notre capacité en un laps de temps si court ?

Je regardais tour à tour Zoé et Soraya, mais il me semblait que l'une n'avait pas plus de réponse que l'autre, et j'espérais me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Ven 4 Nov - 13:00

Toujours assise sur le sol, je peux vous dire que du devy métal ne serait pas de trop pour indiquer mon état émotionnel. Ayant asse de choses à faire, j’entendis pour la première de la journée une bonne remarque. Elle venait de chez Daphney. Puis me souvenant de Zoe, j’avais trouvé une petite réponse qui allait sans doute la faire réfléchir un peu. La tournant dans ma tête, je lâchais doucement en la regardant droit dans les yeux.

- « Si la fuite est votre spécialité, je me demande si cela ne va pas vous fatiguer de fuir sans arrêt. Il va falloir à un moment donné affronter le méchant loup non ? »

Me levant, je ne tenais pas à être encore plus par terre. Puis m’étirant une fois de plus les jambes et le corps en entier. Je me disais qu’une bonne course allait me faire le plus grand bien une fois cette foutue journée de faite. Regardant les personnes devant moi, j’avais comme la sensation que je n’irai pas loin avec tout ce bazar. Prenant le cher squelette, je lui glissais dans le coin de l’oreille.

- « Bob, aujourd’hui tu vas être en congé…Ce n’est pas qu’elles ne t’aiment pas, c’est juste que le virus de la flemmardise a fait des victimes en ce jour bien malheureux. Donc tu retournes au placard…. »

Le ramenant dans le placard, j’en avais vraiment marre de voir cette situation sous mon nez. Pour tout vous dire, il a encore fallu que je me réexplique une fois de plus.

- « Pour vos émotions je vous ai dit que le yoga ou la médiation, vous aiderez à faire le vide dans votre esprit pour garder le contrôle de vous. Quant aux techniques de défense c’est une demande de la part des grands patrons de Genome pour qu’il n’y ait pas plus de monde à sauver en plus de Shannon. Donc vous êtes quasiment obligées de passer par là. A vrai dire vous n’avez pas le choix concernant ce point-là. Maintenant si vous voulez je peux vous l’écrire sur une feuille et vous le donnez…. »

C’était dit et redit, alors pour tout vous dire, je ne pensais pas que la suite soit assez bonne sans que je n’avais besoin de piquer une grosse colère tout de suite bien….D’ailleurs elle commençait à me prendre un peu trop l’esprit. Tout en me calmant bien que l’envie de les bousculer un peu ne me déplairait pas. Me rapprochant du tapis, je m’asseyais sur le sol, et me mettant en tailleurs, je prenais la position du lotus. Il était bien que je sache quoi faire d’autres. Donc m’asseyant, je leurs expliquais le but de la méditation.

- « Maintenant, si vous voulez essayer temps mieux, sinon c’est à vos risques et péril. La méditation consiste à faire le vide dans son esprit et donc de contrôler ses émotions. Il s’agit donc de rester calme. Pour cela il est préférable de le faire à la même heure chaque jour ou chaque semaine de façon à ce que cela puisse bien fonctionner. »

Etant assise, je patientais, je leurs donnais une dernière chance de se rattraper. N’empêche qu’elle ne dura pas longtemps cette dernière chance. Il ne fallait pas abuser de ma patience plus longtemps….


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Lun 7 Nov - 14:39

Zoé était d’une nature calme et plutôt posée mais il ne fallait pas non plus dépasser les limites de la politesse et de la bienséance trop longtemps. Elle était chamboulée projetée dans un monde inconnu et cette pimbèches la prenait de haut? Ca commençait à lui courir sur le haricot et quand elle se décida à lui faire une nouvelle remarque acerbe en lui demandant d’affronter le grand méchant loup Zoé secoua la tête en plissant les yeux de colère.

Elle se rapprocha de ses affaires tandis que l’autre se prenant pour un gourou de seconde zone s’installait pour leur apprendre a se maitriser et à méditer. La jeune femme en enfilant la veste qu’Adam lui avait trouvé laissa échapper un petit rire sardonique.

« Apprendre a gérer mes émotions avec une gamine qui pète plus haut que son cul et s’excite pour un rien ne me parait pas être une occupation digne d’intérêt donc ça sera sans moi. »

Elle siffla Pepper qui vint se coller contre sa jambe et après avoir fait un petit signe de main en direction de Daphney elle se dirigea vers la porte.
L’autre pouvait bien dire ce qu’elle voulait Zoé n’avait pas besoin de ce genre de caca nerveux en ce moment. Elle ne voulait pas taper sur des gens et ne le ferait pas a moins d’y être totalement contrainte. Pour le reste elle se débrouillait depuis assez d’année pour savoir que sa capacité ne l’avait jamais déçue.

Enfin presque jamais parce que face à ces deux vipères elle n’avait trouvé que le vide en lieu et place de la Luminogénèse qu’elle maitrisait si bien.
Adam avait dit un truc à ce sujet mais elle ne savait plus très bien quoi… Il faudrait qu’elle lui demande à nouveau.

En attendant elle boitillait dans le couloir à la recherche d’un lieu qu’elle pourrait reconnaitre espérant secrètement tomber nez à nez avec le médecin de son cœur. Elle finit par tomber sur une cafet’ et se trouva un truc à manger ruminant sur cet échange et sur les mystères dont ce groupe semblait faire tant de cas. Elle n’aimait pas être mêlée à ça pourtant elle y était jusqu’au cou. Elle avait besoin d’un câlin, d’être rassurée et c’était le plus important dans sa petite tête à cet instant.

Terminé pour Zoé qui quitte les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Mer 16 Nov - 13:41


Soraya avait décidé de s'asseoir et d'attendre notre bonne volonté, espérant une quelconque réaction à son défi, puisque je pense qu'il fallait plus le prendre comme tel plutôt que comme un affront. Ce n'était pas tant sa faute après tout, c'était de la notre, plus ou moins. J'espérais que la suite se passerait sans encombre et que nous pourrions reprendre sans problème mais c'était me leurrer. J'étais prête à me mettre de nouveau au yoga et à subir plusieurs heures de contorsionniste, mais ce n'était apparemment pas de l'idée de Zoé, qui n'était pas du genre à se laisser dicter son mode de fonctionnement. Normale, comme réaction, mais s'en prendre à Soraya avait été peut-être un peu too much. Elle quitta la salle sur les nerfs, me laissa un regard tout de même que je lui rendit, et je me retrouvais là dans la salle, avec Soraya, toujours assise sur le sol, sans avoir trop eu le temps de répliquer.

J'étais assez mal à l'aise. Ca avait, il était certain, tourné à la catastrophe. Nous aurions du nous entrainer pour avoir quelques bases pour nous défendre, et au lieu de défendre cette idée nous avions défendu nos propres orgueil. C'était dommage. J'étais mal pour Zoé parce qu'elle n'avait rien demandé, et avait assisté à l'enlèvement de Shannon sans réellement comprendre. Poussé à grands coups de pieds au derrière dans les orties qu'était le monde du gène mutant. Mal pour une des fidèles d'Aaron, qui avait pris son mal en patiente pour nous aider, et qui se retrouvait là limite insultée, et absolument pas remerciée, et j'étais mal moi même. Parce que je n'avais aucune idée de ce dont je devais en penser. C'était accablant, de ne pas avoir d'avis particulier sur la question. J'avais l'impression d'être stoïque alors que des alarmes hurlaient tout de même dans ma tête, me prévenant que quelque chose n'allait pas, sauf que j'étais incapable de réfléchir ou d'avoir une réaction correcte.

Le chien avait suivit sa maîtresse qui semblait d'ailleurs voué un espèce de fanatisme-amoureux-ou-je-ne-sais-quoi-avec-une-confiance-en-plus, à mon prof d'Egyptologie, que je n'avais pas revu depuis la dernière fois, depuis qu'il avait su pour mon gène. Coureur de ses dames (ou leurs jupons). Cette pensée m'étira un sourire, et je me jurai de ne pas tomber dans une de ses pièges, même pas en rêve. Je me trémoussai sur place, lançais un regard désolée à Soraya.

" Je comprendrai que tu voudrais qu'on s'arrête pour aujourd'hui. Il faut l'excuser, on est tous sur les nerfs, on avait pas besoin que l'enlèvement de Shannon arrive comme ça, et je trouve que c'est très courageux de ta part d'avoir accepter de nous enseigner quelques petits trucs. Je suis désolée que ça se soit mal passé. Je pense qu'on devrait arrêter pour aujourd'hui, tu dois être plus fatiguée que moi, et je pense que nous changer les idées ne nous ferai pas de mal. Mais merci beaucoup pour tout ce que tu as déjà fais."

C'était sincère, je pensais tout ce que je venais de dire. Je ramassai ma bouteille, la rangeais dans mon sac et attachais mes cheveux, histoire de. Je pensais encore à UCLA, et d'autres n'étaient toujours pas guéris de cette soirée catastrophique, meurtrière. Ceux qui l'étaient ne devaient l'être qu'en extérieur. Enchainer les horreurs et les erreurs commençait à miner le moral de tous. Je songeais à Emy. La rencontre avec Ellana avait été un échec majeur, et je m'en voulais. Je n'avais pas eu de nouvelles de la brune, et la blonde m'en voulait encore. Apprendre que Wyatt était comme nous m'avait de nouveau secoué, et le fait qu'Emy n'avait pas été mis au courant du lien entre ce dernier et son père -ou pseudo oncle- l'avait blessé, je pense. Aaron ne devait pas être mieux lotis, c'était celui que je plaignait le plus, j'espérais que tout se passerait bien pour Shannon et donc pour lui. Pour le moment, je ne comptais pas enquêter sur le fait qu'il ait passé la nuit avec une de mes deux blondes favorites, alors qu'il était apparemment avec Holly, dont je n'avais pas eu beaucoup de nouvelles ces derniers temps. En fait, je me sentais un peu seul. Crise d'identité exige. Appendre pleins de choses d'un seul coup, ça assomme. Je faisais une overdose, ça devait être ça.

Je regardai longuement Soraya, triste pour elle. J'essayai un sourire compatissant, et attendis qu'elle soit prêt pour sortir avec elle, histoire de ne pas me perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 17 Nov - 17:13

^Assise sur le sol, je voyais Zoe partir comme ça furieuse de voir que cela n’avait pas fonctionné comme elle le désirait. Puis Daphney, elle avait parlé pour me dire qu’elle était navrée. Je ne comprenais pas trop pourquoi est-ce qu’elle s’excusait, elle n’avait rien fait qui ne puisse me déplaire. Me levant, je voyais bien qu’elle ne se sentait pas très bien. Lui souriant, je lui disais.

- « Oh, ne t’inquiètes pas le bambou et souple mais lorsqu’il se relève, fais gaffe au retour, cela peut faire mal. »

Me dirigeant vers le bas, je prenais donc mes affaires, vérifiant qu’il n’en manquait plus, je le déposais sur la table. Me tournant vers le reste de la salle, je prenais les tapis. Puis les remettant à leurs places, je regardais tout en prenant le bac si je n’avais rien oublié. Tenant par les anses, le bac en plastique, je souriais plus. Mais bon, je ne restais pas moins furieuse par la situation. Avançant vers mon interlocutrice je lui disais.

- « Ne t’inquiètes pas, je m’en remettrais….Allez, le reste de la journée va être sympa. »

Fatiguée, pas trop non…Au contraire j’avais plus envie d’aller courir pour évacuer le trop plein. Tenant le bac, je prenais donc la direction de la sortie. Daphney m’avait attendu, donc, je n’allais pas la laisser comme ça. Après tout, il ne fallait pas qu’elle se perde. Etant proche de la porte, j’éteignais la lumière de la salle. Les couloirs puis la sortie, je laissais donc mon interlocutrice vaquait à ses occupations, je devais ranger le matériel et surtout aller courir un peu.



Sujet terminé
Revenir en haut Aller en bas
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   Jeu 17 Nov - 23:33




« Cette journée avait été éprouvante pour les trois jeunes femmes. Soraya devait aider Daphney et Zoe dans l’apprentissage d’auto-défense. La jeune perse commençait donc son cours lorsque cela dérapa. Elle essaya donc de raisonner Zoe. Mais son interlocutrice ne voulait pas en démordre. La patience de Soraya fut donc mise à rude épreuve. Puis les protestations arrivèrent bien vite ainsi que les tensions. Cet entraînement se termina alors bien vite. Zoe partait pas très contente de tout ce qui venait de se passer. Soraya rangea donc le matériel et raccompagna Daphney pour qu’elle ne se perde pas.

Suite à cette événement, la douce Zoé Miller comprend qu'elle n'a pas sa place dans cette bataille et préfère s'éclipser pour ne pas être prise entre deux feux, sans prévenir qui que ce soit, pas même Adam. »





Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ In#2.2 ♦ Commençons par le commencement [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: GENOME GROUND ZERO :: GENOME ARCHIVES-