..../...................../.....................................................................



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The judgment

I run
your world

avatar

Messages : 1945

All about you
Your secret life:
Disponibilité: [nb RP/nb max]

MessageSujet: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Sam 30 Avr - 14:28


« Les idées audacieuses sont comme les pions qui avancent aux échecs ; ils peuvent être pris, mais ils peuvent aussi démarrer une partie gagnante » ♦ Johann Wolfgang von Goethe


« 28 août 2010, centre de L.A., milieu de l'après-midi.
Les rues sont bondées mais ça reste raisonnable : la plage accueille actuellement les trois quarts de la population qui ne travaille pas aujourd'hui.
Shannon O'Hara va vivre sa première mission. Elle sait depuis quelques jours ce qu'il se passe réellement dans le bâtiment mystère de son cousin et elle insiste depuis pour participer. Il a cédé en la prenant dans une sorte de petite intervention de routine.

Zoé Miller est une jeune femme qui vit dans un petit appartement du centre ville. Elle ne sait pas qu'un contrat a été placé sur sa tête. Un contrat confié à Owen Harwell, soldat rebelle de Genetic. Seulement, Harwell doit se racheter auprès de sa hiérarchie et il décide que ce contrat sera sa mission pour le compte de Genetic. Il met alors le dossier de cette jeune femme sur le bureau de Reynolds. Bien joué mon grand, tu viens de gagner des points.
Du coup, son nom ressort parmi les trouvailles de Genome : le cas de Miller n'est pas une priorité d'après les informations piratées et elle est juste légèrement surveillée. Les O'Hara vont donc aller la voir pour commencer à la prévenir de tout ce qu'il se passe autour d'elle...

Vous vous rappelez à quel point je vous ai dit que le Destin était joueur ? Regardez et appréciez son oeuvre... Il a été forcé aujourd'hui... »
Revenir en haut Aller en bas
http://evolution.forum-pro.fr
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Sam 30 Avr - 15:34

    Je ne me sentais pas très bien.
    Non, c'était l'idée de cette mission que je ne sentais pas en réalité.

    J'étais dans le hall de la maison, attendant que Shannon veuille bien descendre pour que nous puissions partir. Première mission pour elle. Ce n'était pas ce qui m'inquiétait. La véritable source de mon inquiétude venait d'elle. Elle était incontrôlable.
    Peu à peu, je découvrais qui elle était. Une fille à fort caractère et qui n'hésitait pas à tout mettre en oeuvre pour obtenir ce qu'elle voulait. Son prmeier jour à Genome avait été une catastrophe : dispute avec mes amis, cris parce qu'elle n'aimait pas qu'on se foute d'elle... C'était justifié mais elle s'était forgée une mauvaise réputation auprès des autres membres de Genome. Et puis elle m'en voulait, elle m'en voulait ne pas avoir eu la bonne idée de la mettre au courant de tout ça. Comme tous ceux qui le découvraient par eux-même : Eleanor, Daphney, Holly, Emy... Je n'étais pas doué avec cette partie des responsabilités. Bref. Désormais, elle voulait être de la partie.

    Un nouveau dossier relativement facile venait d'émerger et j'avais pris la décision de la prendre avec moi pour aller parler à cette jeune femme surveillée par Genetic. D'habitude, il s'agissait de simples missions informatives individuelles et sans danger et je m'étais dit que c'était le moyen idéal pour qu'elle débute. Enfin, je l'espérais en tout cas.
    Elle était là depuis presque deux semaines mais elle en avait déjà beaucoup appris, peut-être beaucoup trop d'un coup même. A ses yeux, ce n'était pourtant pas suffisant. J'avais du lui expliquer avec précision ce qu'il était arrivé à Aby sans omettre le fait que j'étais à l'origine de la catastrophe. D'ailleurs, j'étais persuadé que je pouvais désormais l'ajouter sur la liste de ceux qui m'en voulaient pour tout ça : liste où se trouvaient Adam et où je me trouvais moi aussi. Je m'en voulais toujours même si je commençais à mieux accepter les choses. Je n'usais pratiquement plus de mon pouvoir par peur de déraper à nouveau mais je réapprenais à me contrôler. J'y travailler avec Luna, celle qui me comprenait le plus. Et puis j'avais eu cette mission avec Adam et Kensie où les choses avaient mal tourné... Peu à peu, je reprenais pied. C'était grâce à tout mon entourage, je le savais. Avoir Shannon à la maison, avoir un bout de famille à charge me donnait la force d'avancer. Il y avait aussi Esteban, Bobby et Wayne qui revenait peu à peu. Il y avait Eleanor, Emy, Ross et Holly... Puis Soraya, Mary qui me faisait toujours sourire, Daphney... Tout ce petit monde me forçait à vivre et c'était une bonne chose.

    Maintenant, mon plus gros problème restait Holster : je devais trouver quoi faire avec lui. Le garder dans nos locaux n'avait pas vraiment changé les choses puisque Genetic semblait fonctionner normalement. Le pire dans tout ça, c'était que j'avais l'impression que Reynolds était bien pire qu'Holster que j'avais toujours considéré comme la tête de l'organisation. Je commençais à me demander si je ne m'étais pas lourdement trompé à son sujet. Peut-être n'était-il qu'un pion d plus, lui aussi.
    Du côté de Genetic, les choses tournaient à plein régime d'après ce que nous pouvions capter de chez eux. Ils traquaient toujours les mutants comme nous l'avait montré le cas d'Eleanor et Holly, ils avaient de nouveaux dossiers en cours et pas mal de va-et-vient côté personnalités puissantes et étranges... En somme, du mouvement inquiétant mais dont nous devions ne pas trop nous préoccupés pour éviter de nous éparpiller. Et puis je ne voulais pas que Luna, toujours en mission d'infiltration prenne trop de risques...

    Il fallait y aller et je commençais à me demander ce que la miss faisait là-haut.

    « Shannon ! Il faut y aller ! »

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Dim 1 Mai - 14:55

    La chambre n’était que désordre. Shannon venait de vider sa penderie pour trouver la tenue adéquate pour cette première mission. Elle y avait réfléchi toute la nuit. Elle avait même pensé prendre une tenue de cat-woman, mais elle se serait surement fait montrer du doigt dans les rues de LA, ce qui niveau discrétion, n’était pas le top. C’était le milieu de l’après-midi et il faisait un soleil de plomb, comme toujours en plein été dans la cité des Anges. Shannon avait mis de la musique pour montrer un peu de motivation. Certes elle allait vivre sa première mission au sein de Genome, et elle était excitée comme une puce. Mais cette chaleur l’étouffait, et elle n’arrivait toujours pas à trouver LA tenue parfaite qui lui permettrait d’être à l’aise sans mourir de chaud. Elle opta pour un short en jean et un débardeur. Au moins elle se fondrait au milieu de tous ces gens. Elle voulait prendre son temps mais malheureusement, son adorable cousin Aaron la réclamait déjà sur un ton peu chaleureux. Elle n’aimait pas quand il lui parlait comme ça, mais après tout elle prenait l’habitude, et puis il ne changerait pas maintenant.

    « - Ouais c’est bon j’arrive ! »

    Elle dévala les escaliers à toute vitesse avec ses baskets. Elle avait une allure de joggeuse. Aaron allait surement lui faire une crise sur le peu de tissu qu’elle portait, mais peu importe. Elle traversa rapidement le salon, admira son reflet dans un miroir et arriva dans le hall d’entrée où Aaron l’attendait impatiemment. Quoi, après tout elle n’était pas si en retard ? Elle lui fit un de ses sourires les plus innocents.

    « - On y va, ça fait un moment que je t’attend cousin ? »

    Shannon aurait préféré qu’il rigole à sa plaisanterie, certes, elle était stupide, mais au moins, elle tentait de détendre l’atmosphère. A vrai dire, depuis quelques temps, Aaron ne souriait plus vraiment. Depuis cette journée que Shannon avait passée à Genome, il n’était pas vraiment fier d’elle. Elle avait réussi en une journée à se faire gifler par Bobby, et se faire haïr d’Esteban et d’Adam. D’ailleurs, si elle recroisait la rouquine un jour, elle se ferait un plaisir de lui rendre son coup comme il se doit. Certes Shannon avait poussé le bouchon ce jour-là, mais tout le monde n’avait cessé de lui masquer la vérité en la prenant pour une attardée. Elle avait finalement appris que des pouvoirs magiques comme dans les films existaient, qu’elle aussi en possédait un, que deux clans se tapaient dessus constamment et qu’Aaron était à la tête de l’un d’eux ; Genome. Elle avait également appris que c’est à cause de cette guerre permanente que sa cousine Aby était morte. C’est d’ailleurs au moment où elle cherchait des explications auprès de ses nouveaux meilleurs amis, qu’elle avait prononcé le prénom de manière peu convenable de cette dernière. Quand on daigna expliquer à Shannon comment elle était décédée, le regard de son cousin l’avait bouleversé. Il était dévasté par la culpabilité et le remord. Sur l’instant, l’irlandaise ne savait plus quoi penser et s’était finalement tut. Elle le comprenait dans un sens, perdre sa moitié, son double devait être terrible, mais dans l’autre, elle était fille unique, et donc ne pouvait pas imaginer pleinement la situation. C’est pourquoi elle n’avait pas pu en rester là. Aaron l’a faite membre de Genome, et elle avait besoin d’assouvir sa curiosité dans les moindres détails, malgré son impopularité. Elle avait harcelé son cousin pour qu’elle puisse enfin participer à une mission et qu’elle puisse se sentir un minimum utile. Quand elle le voulait vraiment, Shannon obtenait tout ce qu’elle désirait. Et aujourd’hui, elle va se rendre dans l’appartement d’une mutante – elle avait toujours beaucoup de mal a accepté l’idée d’être un monstre- pour la prévenir du danger imminent autour d’elle.
    Shannon relâcha son sourire, il était inutile. Aaron était un peu trop tendu. Elle ouvrit la porte, et se dirigea hors de la maison.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mar 3 Mai - 13:19

    Décidément, cette fille m'étonnait. Elle semblait de bonne humeur, chose étrange : pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'elle ne m'avait pas encore assommé à coup de reproches ? Bref, je ne devais pas demander ça, il fallait que j'en profite. Apparemment, l'idée de partir en mission prenait le pas sur le reste dans sa tête alors mieux valait ne pas chercher la petite bête inutilement. Je refermai la porte d'entrée derrière moi, mettant la clé dans ma poche et me dirigeai vers la voiture où Shannon m'attendait déjà.

    Une fois partis, je réfléchissais à quoi lui dire : il fallait que je lui refasse le topo sur les bases à respecter en mission, sur les choses à faire et surtout celles à ne pas faire et tout le reste. Je savais que c'était absolument nécessaire vu son caractère : cette O'Hara était une déchaînée. Sa visite à Genome laissait encore des marques et elle semblait ne pas prendre toute l'ampleur de ses paroles. Elle avait largement dépassé les bornes l'autre jour, d'ailleurs Bobby m'en voulait encore, et elle avait besoin de faire ses preuves. Je l'avais conduite dans notre repère sans lui donner d'explications et je m'en étais voulu par la suite : je n'avais pas abordé le sujet par lâcheté, par peur de devoir lui expliquer ce qu'il était réellement arrivé à Aby alors que je n'étais pas prêt. Seulement, les choses avaient vite dérapé et tout Genome la voyait d'un mauvais oeil.
    Le seul point positif de cette visite avait été le résultat des analyses : Shannon était l'une des nôtres. Pourquoi positif d'ailleurs ? Peut-être parce que j'étais rassuré d'avoir une parente comme moi, mon unique parente. Mais n'était-ce pas égoïste comme réaction ? Si. Mais l'autre point positif était qu'elle était désormais capable de se défendre. Enfin, quand elle savait comment se servir de sa capacité. Elle m'avait gratifié d'un aperçu de son pouvoir six jours plus tôt, lorsqu'un chien appartenant à l'un de nos voisins était venu me réclamer des caresses : Shannon s'était alors mise à trembler de tout son corps et le chien s'était jeté sur elle en aboyant. Elle l'avait esquivé d'un bond phénoménal et s'était réception sur ses jambes avec souplesse avant de se braquer vers lui en braquant ses doigts où étaient apparus alors des ongles étrangement longs : des griffes. J'avais réussi à faire rentrer Shannon dans la maison et à faire déguerpir le chien. Elle avait une sorte de pouvoir de félin, un truc tout à fait ahurissant. Bref. Alors, nous avions passé les six jours suivant à tenter d'apprivoiser ce pouvoir : elle était désormais capable de contrôler l'apparition de ses griffes mais avait beaucoup beaucoup de mal à ne pas s'affoler face à un chien. il restait pas mal de chemin à parcourir.

    J'avais le regard braqué sur la route, une main au volant, l'autre par la fenêtre : l'air commençait à me fouetter le visage au fil de notre prise de vitesse. Shannon alluma la radio et la voiture fut envahie par un air entrainant.

    « Shannon, il va falloir que tu te plies à quelques règles. Tu sais ? Celles qu'on a déjà évoquées hier... »

    Je passai une nouvelle vitesse tandis qu'elle continuait à écouter la musique sortant des haut-parleurs de la voiture.

    « Tu vas devoir éviter d'utiliser ton pouvoir c'est à dire contrôler tes émotions au maximum. Tu ne devras pas agresser la pauvre jeune femme que nous allons rencontrer quel que soit son attitude envers toi. Tu me laisseras parler en premier et n'interviendras que si c'est nécessaire. Tu vas devoir bien te comporter en somme. » je tournai ma tête vers elle « Je ne plaisante pas Sha : il va falloir faire attention. Nous allons sûrement révéler pas mal de choses à cette fille et on ne sait pas comment elle peut réagir : t'as bien vu ta propre réaction, n'est-ce pas ? »

    Je prenais de gros risque avec cette remarque mais tant pis...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Jeu 5 Mai - 16:08

    Shannon n’avait exigé de son cousin aucunes réponses, et est partie s’installer dans la voiture du côté passager. Bien-sûr Aaron ne voulait pas qu’elle conduise sa voiture. Réaction typique de macho. L’irlandaise songeait réellement à s’acheter une voiture. Il était temps qu’elle prenne un peu d’indépendance, elle ne pourrait pas toujours vivre au dépend de son cousin. Même s ce dernier l’avait recueilli de façon plus que chaleureuse, elle n’aimait pas envahir. Peut-être que lorsqu’elle aurait trouvé un réel travail, ou repris ses études, elle chercherait un appartement sur Los Angeles. Mais pas tout de suite. Elle avait besoin de lui et il avait besoin d’elle malgré leurs deux forts caractères. Ils avaient tous les deux des personnalités similaires, pourtant lorsqu’ils étaient ensemble ils agissaient différemment. Aaron cherchait sans cesse à protéger Shannon quitte à l’étouffer, c’était plus prudent. Et Shannon cherchait sans cesse à le provoquer, quitte à le faire rentrer dans une colère plus que noire. Ils auraient pu se faire passer pour frère et sœur. Mais la brune doutait sincèrement que leur relation ne meurt pas s’ils restaient vivre ensemble jusqu’à la fin de leur vie. Ils s’entre-tueraient probablement avant à cause du simple fait que Shannon n’ait pas le droit de sortir où elle veut et avec qui elle veut. Mais elle habitait sous le toit de son cousin, et elle devait donc se plier aux règles comme toutes gentilles et respectables filles. C’est pour cela qu’aujourd’hui Shannon avait décidé de se tenir tranquille et de même paraître agréable.

    Aaron vint s’assoir auprès d’elle, ayant soigneusement fermé la maison à clef au préalable. Il la toisa à peine quelques secondes avant de mettre le moteur, que Shannon sentait déjà qu’il était extrêmement tendu. La mission puait déjà : grosse marade en vue. Il mit le contact, et continua en direction d’où résidait cette fille. Shannon n’aimait pas ce silence. Pourtant elle aimait quand il n’y avait pas de bruit, mais ce silence là n’évoquait rien de bon. Elle décida de se mettre à l’aise et de ne pas tenir compte de ce mauvais pressentiment. Elle enleva ses baskets et posa ses pieds sur le tableau de bord. Elle tourna le bouton de la radio, et laissa la musique s’échapper des haut-parleurs. Voilà qui était mieux. Elle chercha rapidement une station, et trouvant le rythme entrainant de l’une d’elle, elle augmenta le volume. Elle finit par caler sa tête sur le repose-tête et ferma les yeux. Aaron avait ouvert sa fenêtre et un air frais s’engouffrait dans l’habitacle. C’était agréable vu la température extérieur. Ses pieds commencèrent tout seul à suivre le tempo de la musique.

    « Shannon, il va falloir que tu te plies à quelques règles. Tu sais ? Celles qu'on a déjà évoquées hier...»

    Aïe, Shannon préférait faire semblant de ne rien avoir entendu. Cela lui rappelait trop quand elle avait découvert quel était son gène. Shannon adorait les chiens d’habitude. Mais celui qui avait approché son cousin l’avait rendu totalement… totalement folle ? Cétait du moins l'impression qu'avait eu Shannon. Son corps s’était mis à trembler, et sa voix était devenue beaucoup plus rauque. Lorsque la bête s’était jetée sur elle, son corps avait automatiquement fait un bond sur le côté. Un bon plutôt effrayant d’ailleurs. Mais le pire, c’est que lorsqu’Aaron la fit rentrer à la maison avant qu’elle n’attaque le chien, Shannon vit au bout de ses doigts des griffes. Des griffes telles celles d’un chat. Elle n’avait pas sentie de suite la douleur que cela provoquait dans ses doigts, et n’avait pas encore osé en parler à son cousin. Il se serait surement inquiéter pour rien. Ils avaient finis par tenter de les apprivoiser. Et plus Shannon les laissait sortir, plus elle s’habituait à l’horrible douleur de ses doigts déchirés. Elle n’avait beau ne pas saigner, ses doigts la brulaient. Mais elle était arrivée à un petit résultat : elle maitrisait ses griffes, du moins presque.

    « Tu vas devoir éviter d'utiliser ton pouvoir c'est à dire contrôler tes émotions au maximum. Tu ne devras pas agresser la pauvre jeune femme que nous allons rencontrer quel que soit son attitude envers toi. Tu me laisseras parler en premier et n'interviendras que si c'est nécessaire. Tu vas devoir bien te comporter en somme. » Il commença à la fixer de son air le plus sérieux. «Je ne plaisante pas Sha : il va falloir faire attention. Nous allons sûrement révéler pas mal de choses à cette fille et on ne sait pas comment elle peut réagir : t'as bien vu ta propre réaction, n'est-ce pas ? »

    Elle rouvrit les yeux, et descendit ses pieds au sol. Elle se tourna à son tour vers lui. Il la prenait pour une fille si impulsive ? Elle lui sourit, et fit sortir ses griffes. Elle posa l’ongle de son index droit sur la joue de son cousin et descendit jusque sur sa mâchoire.

    « Tu veux parler de mes nouvelles amies qui pourraient faire beaucoup de dégâts ? »

    Elle enleva son doigt. Une légère marque. Il aurait suffit qu’elle appuie et le sang aurait coulé. Elle regarda ses mains quelques secondes, puis rangea le tout. Elle regarda à nouveau son cousin, beaucoup plus sérieusement cette fois ci.

    « Tu as de la chance que je ne sois pas assez en colère contre toi pour ne pas foutre en l’air ta mission. Je serais sage comme une image lorsque tu commenceras à me faire un minimum confiance. Tu m’as répété cent fois la même chose hier, alors détend toi. Je jouerais à sois belle et tais toi. Et si je commence à trembler de partout et à ressembler à un monstre assoiffé de sang parce que la future protégée me traite de folle, je m’enfermerais à double tour dans les WC les plus proches ! »

    Elle eut un léger soupir et se remit dans sa position initiale. Pieds sur le tableau de bord, tête en arrière, les yeux fermés. Ce n’était pas vraiment le moment de l’énerver.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Ven 6 Mai - 14:17

    Je soupirai.
    Elle était pire que tout ce que je m'étais imaginé : elle avait accumulé des générations de caractères bien trempés en une seule personne. C'était à croire que toutes les O'Hara de la famille n'avaient fait que forger au fil des années un caractère puissant et insupportable pour qu'une fois Shannon arrivée sur terre, celle-ci puisse l'exploiter dans toute sa splendeur. Cette fille était redoutable.

    Je me doutais bien que ça en devait pas être facile tous les jours d'être elle. Après tout, elle venait de perdre ses parents, de changer de pays, d'apprendre qu'elle avait aussi perdu sa cousine, de se découvrir un don, de découvrir l'horreur de la réalité de la mutation qu'elle possédait au coeur de ses gènes... C'était d'ailleurs pour tout ça que je ne pouvais l'accabler : elle avait le droit d'exploser, de tout casser, de se mettre en colère. Elle avait le droit de ne pas accepter tout de suite ce qu'elle était. De mon côté, j'avais le devoir d'atténuer ses coups, ses explosions. Je devais me débrouiller pour qu'elle puisse extérioriser son malêtre sans que cela ne pose de problèmes aux autres et par autres, je pensais bien évidemment à mes collègues de Genome.

    Le plus dur était de réussir à concilier sa vie de jeune fille avec mon côté protecteur. J'avais toujours protégé Aby mais nous avions chacun notre vie et je ne l'envahissais pas. Le problème actuel venait de la perte d'Aby justement : je m'inquiétais beaucoup trop pour Shannon et je n'acceptais pas trop qu'elle sorte seule et qui plus est avec des inconnus. Je devenais paranoïaque, mais je n'y pouvais rien : elle était tout ce qu'il me restait. A chaque fois qu'elle tentait d'avoir son moment à elle, j'étais méfiant : piscine, cinéma, shopping... Il fallait que je lui trouve un chaperon... Mais qui ? Je pouvais oublier Bobby, Adam et Esteban. Daphney avait assez de soucis comme ça, Luna était déjà trop occupée par sa mission d'infiltration, Soraya commençait à aider Cléo tout en s'aidant elle-même, Kensie débarquait... Peut-être que Kensie et Shannon ferait une bonne équipe après tout. Ou bien Eleanor : elle voulait s'investir, je le sentais, elle avait le caractère adéquat pour mener Sha à la baguette... Enfin, ça restait peu. Peu de candidats pour une cousine en pleine effervescence.
    Effervescence... C'était bien le mot : j'étais quasiment certain que son côté animal n'avait pas encore dévoilé tous ses atouts. J'avais déjà eu à me frotter à une jeune femme possédant un côté animal et le résultat avait été plutôt... Déstabilisant : elle avait cette tendance à vouloir procréer environ tous les six mois, comme les animaux de l'espèce à laquelle elle ressemblait... Je me demandais depuis quelques jours s'il en était de même pour ma cousine : je priais pour que cela n'arrive pas. Je savais à quel point tout ce qui se rapportait à l'instinct animal était dur à contrôler... Il fallait vraiment que je trouve une demoiselle pour s'occuper d'elle...

    J'avais eu dans l'idée de lui offrir une voiture, j'avais même visité le garage d'un informateur de Genome pour ça... Et puis je m'étais souvenu que c'était lui offrir trop de liberté. J'avais très peu envie de la voir filer de tous côtés et rentrer à toutes les heures... La faire bosser à Genome était donc le seul moyen que j'avais trouvé pour l'occuper au maximum et surtout, pour garder un oeil bienveillant sur elle. Elle allait me détester quand elle allait comprendre mais tant pis, c'était pour son bien et aussi un peu pour ma santé mentale.

    « J'espère que l'humour est ton moyen le plus efficace pour te concentrer à fond... » dis-je en fixant les griffes qu'elle venait de me montrer.

    son détachement ne me plaisait pas : j'avais l'impression qu'elle prenait tout ça à la légère alors que c'était bien trop sérieux pour en rire. Mais encore une fois, je pris sur moi : après tout, elle avait sûrement besoin de prendre la vie du côté positif après tout ce qu'elle avait vécu. Je devais me débrouiller pour être compréhensif. Encore...

    « Si tu agis bien et que cette mission est un franc succès, il se pourrait qu'on fête ça. Tu te souviens que je t'avais parlé d'une voiture le jour de ton arrivée à L.A. ? Mes parents nous ont laissé pas mal d'argent et tout ne va pas à Genome : je ne veux pas prendre la part d'Aby pour moi donc je m'en sers là-bas mais je veux qu'une partie de tout ça te revienne. Et je mettrai un peu parce qu'après tout, j'ai raté pas mal de tes anniversaires... »

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mer 11 Mai - 14:17

    « J'espère que l'humour est ton moyen le plus efficace pour te concentrer à fond...

    Il n'avait vraiment aucun humour. Il n'était déjà pas très drôle d'habitude, mais là il battait un reccord. En plus de tirer la geule, il donnait des leçons de moral à Shannon, comme si c'était pas suffisant qu'elle apprenne qu'elle n'était qu'un monstre dont la famille avait été assassinée à cause d'elle. Cette culpabilité était survenue d'un coup, elle lui avait sauter aux yeux. A force de réfléchir sur le meurtre de ses parents, elle s'était rendue compte que ce cambriolage n'était pas anodin. Premièrement, les voleurs n'avaient rien pris dans sa maison bien qu'il y avait beaucoup de choses de valeur. Deuxièmement, les parents de l'irlandaise ne semblaient pas s'être débattus pour échapper à leur terrible sort. Troisièmement, ils avaient tenté de la tuer elle aussi. Pourquoi avaient-ils fait cela ? Comment des êtres humains, aussi orgeuilleux et aussi prétentieux soient-ils, pouvaient-ils se permettre d'oter la vie d'êtres vivants avec pour prétexte une simple envie ? Elle l'ignorait. A croire que ce nouveau monde était régi par des clans enemis, comme des mafieux en Sicile. C'était à la fois d'un ridicule et d'une cruauté que Shannon n'arrivait pas à saisir. Elle n'arrivait d'ailleurs toujours pas à réaliser pourquoi tout ceci tombait sur elle, ni pourquoi cela existait. Après tout, seul les films montraient ce genre de super-pouvoirs. Etait-ce réelement des supers-pouvoirs ? Pouvait-on considéré Genome comme un ensemble de héros ? Shannon était perdue, c'était peut-être pour ça qu'elle prenait toutes ses histoires à la légère, c'était peut-être pour ça qu'elle ne saississait pas la gravité des évènements et qu'elle ressentait le besoin de faire parti de cette mission. Elle voulait affronter le vrai. Il y avait surement une idée de vengeance derrière tout cela. Les tueurs devaient payer, ils periraient à petit feu sous les griffes de la belle. Pour le moment elle rigolait, mais plus tard, elle deviendrait surement comme son cousin; triste avec ce besoin incurable de vengeance.

    « Si tu agis bien et que cette mission est un franc succès, il se pourrait qu'on fête ça. Tu te souviens que je t'avais parlé d'une voiture le jour de ton arrivée à L.A. ? Mes parents nous ont laissé pas mal d'argent et tout ne va pas à Genome : je ne veux pas prendre la part d'Aby pour moi donc je m'en sers là-bas mais je veux qu'une partie de tout ça te revienne. Et je mettrai un peu parce qu'après tout, j'ai raté pas mal de tes anniversaires... »

    Voilà qu'Aaron s'était décidé à lui tendre une carotte pour qu'elle se comporte bien. Comme si Shannon, aussi fourbe soit elle, ne pouvait pas se tenir. Certes, elle avait un instinct animal, c'était dans ses gènes mais elle était aussi une femme qui s'avait se tenir en société. Elle avait deux facettes. L'animal en elle, nouvelle personnalité qu'elle venait brusquement de découvrir, et qu'elle considérait comme un monstre, et la femme qu'elle était, et qu'elle deviendra au caractère bien trempée. Son cousin ne semblait voir que le côté animal, à croire qu'il considérait sa cousine comme un monstre, un monstre qui a besoin de cadeau en échange d'un bon comportement, une bête qu'on engraisse pour qu'elle se tienne tranquille : déplorable. Shannon se tourna vers son cousin. Son humeur avait brutalement changé, et le côté animal reprenait le dessus. C'était plus facile de ne pas avoir d'émotions qui pouvaient vous ravager en quelques secondes. Alors depuis une semaine, elle laissait aller le monstre. elle le laissait sortir pendant quelques temps, juste pour être soulager, juste pour oublier qui elle devenait, et ce qui allait lui arriver. Tout s'était compliqué en à peine trois semaines. C'était trop tôt. Elle avait perdu la moitié de sa famille en quelques jours, sans ayant pu faire son deuil. Voilà que la journée de la belle n'allait pas se dérouler si bien que prévue. Elle de si bonne humeur ce matin, sentait la colère montée en elle, le genre de colère qui en devenait presque incontrolable...

    " Tu m'échanges une voiture contre mon bon comportement ? Tu es sérieux là ? Tu te rends compte à quel point tu te tournes en ridicule, à quel point tu ME tournes en ridicule ? Merci de me prendre pour une merdeuse avec des nouvelles griffes qui t'effraient. Comme si je ne me sentais pas assez monstre moi même, sans que tu rajoutes le côté totalement délurée et stupide..."

    Elle éteignit la musique qui commencait à lui porter sur le système, et se concentra sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Ven 13 Mai - 11:01

    Si nous n'avions pas été sur la voie rapide, je crois que j'aurais arrêté la voiture illico.
    Je sentais mon sang bouillonner dans mes veines, je sentais l'envie de hurler monter. Cette fille était exaspérante ! Je m'étais toujours senti bien chanceux d'avoir eu en Aby une soeur avec qui tout allait bien et où les chamailleries se limiter à du bon enfant. Mais avec Shannon... Bon sang que c'était compliqué ! Elle était irritante, irritable, têtue, bornée, et surtout : elle était intenable ! C'était une vraie calamité. Elle était là depuis environ deux semaines et c'était déjà l'enfer entre nous ! Elle avait toujours quelque chose qui n'allait pas, la moindre remarque était prise de travers, elle parlait bien trop fort quand elle n'était pas contente et surtout, elle n'en faisait qu'à sa tête et filait des heures entières sans que je sache réellement à quoi m'en tenir. C'était dur à supporter.
    Mais toutes ces tensions, tous ces cris, toute cette colère qui naissait parfois de nos dispute me rappelaient à quel point j'étais vivant ! Elle emplissait la maison de ses cris mais aussi de son rire si peu discret. Elle faisait du bruit quand elle dévalait les escaliers pour partir quand les choses chauffaient trop et elle était indétectable quand elle filait au cours de la nuit, sûrement grâce à sa capacité. Même si elle me mettait hors de moi, elle avait aussi ce petit quelque chose qui faisait que j'étais bien content qu'elle soit là. Rien que pour tout ça j'étais prêt à assumer et à faire avec.

    J'inspirai lentement avant de lui répondre : ce n'était pas tellement la meilleure idée au monde que de se disputer en pleine mission. Il fallait qu'on arrive là-bas sereins et surtout, il fallait qu'on soit capables d'agir à deux lors de cette mission. Si jamais nous n'étions pas capables de former une réelle équipe, ça pourrait très vite tourner au drame.

    « J'ai l'impression que tu le fais exprès, que ta mauvaise foi est juste là par habitude. Parce que sérieusement, je n'ai aucune raison de t'acheter : TU as voulu venir en mission et TU savais à quoi t'attendre. Je te l'ai dit : c'est avec son coéquipier que tout se passe et si tu commences à te mettre dans des états pas possibles, TU vas rester dans la voiture. Ce n'est pas pour te punir : c'est pour éviter que ça foire. Si tu ne comprends pas ça, dommage. J'ose simplement espérer que tu es assez mature pour faire la part des choses : nous avons une mission pour aider des gens en difficultés et si tu dois en rajouter en lui montre que tu n'aimes pas ta situation, ça va pas vraiment nous donner un avantage... » bien sûr que nous étions différents mais il ne fallait pas effrayer la fille que nous étions censés aider « Et que je ne t'entende plus dire que nous sommes des monstres. Parce que lorsque tu te qualifies de monstres, c'est nous tous que tu nommes ainsi. On est tous dans le même plan Shannon, on est tous ensemble dans cette merde alors essaie au moins pour quelques heures de t'oublier un peu pour aider cette fille... »

    J'étais un peu dur, je le savais, mais je savais aussi que si elle ne se vidait pas la tête, elle allait flancher. Je connaissais ça trop bien. Je savais que c'étaient les ressentiments, la rancoeur qui nous bouffaient de l'intérieur et qui finissaient par nous faire perdre le contrôle. J'avais vécu ça lors de la nuit du gymnase et je m'en voulais terriblement depuis : il était hors de question qu'elle vive ça.

    « Et si tu crois vraiment que j'essaie de t'acheter une voiture... C'est vraiment mal me connaître. J'avais abordé le sujet le jour de ton arrivée, tu te souviens ? Et comme je dois retourner chez mon informateur qui possède ce garage je m'étais dit que tu m'accompagnerais. C'était pas pour t’appâter, c'était pour changer de sujet mais vas-y, puisqu'on y est, vide ton sac ma grande ! »

    Sans m'en rendre compte, j'avais accéléré et nous allions vite sur la voie rapide. Voie bientôt traversée. J'allais devoir calmer mes ardeurs une fois arrivés dans les rues de L.A., c'était clair.

    « Mais t'es pas non plus obligée de parler. On va pas tarder à arriver. Je te demande juste de te débrouiller pour te calmer. Et si tu sens que c'est pas possible, tu resteras dans la voiture. »

    J'allais devoir me débrouiller pour qu'elle apprenne à se maîtriser quand cela était nécessaire : comme en mission par exemple !

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Ven 13 Mai - 12:02

C’était une belle journée, une superbe journée même… Zoé avait reçu LA lettre, celle qu’elle attendait depuis près de 15jours. Depuis son entretien avec le directeur des recherches en géographie de la fac qu’elle avait eu idée de contacter grâce à Adam. Elle lui devait une fière chandelle à celui là et il méritait vraiment son invitation à dîner...

D'autant qu'au vu de leurs échanges de sms de la veille, ça allait vraiment être une journée délicieuse...

En attendant, sa candidature avait été retenu par UCLA et elle allait rejoindre les rangs de l’unité de recherche environnementale. Elle en avait eu les larmes aux yeux en décachetant sa lettre et avait improvisé une danse de la joie au milieu de son salon. Elle tourbillonnait en tapant dans ses mains de plus en plus vite tandis que Pepper rendu euphorique par son manège aboyait joyeusement en sautant comme un fou autour d’elle.

Le salaire dépassait de près d’un zéro le chiffre qu’elle aurait accepté et elle allait pouvoir souffler. Fini les fins de mois difficiles… Elle dansait encore et encore la musique à fond et chantait en tenant sa brosse a cheveux en micro improvisé.
C’était le bonheur enfin… Elle soupira en entendant la voisine du dessous tambouriner comme une malade et éteignit la chaine HI-FI.
Elle ne voulait pas laisser cette vieille bonne femme acariâtre lui gâcher sa journée. Elle é »tait décidée à s’amuser et a prendre du bon temps coute que coute.


« C’est bon j’ai saisi le message !!! »

Elle venait de crier tout en tapant des pieds pour faire aboyer Pepper un peu plus encore et elle éclata de rire en entendant la grosse voix de son chien retentir et résonner.
Elle se rendit dans la salle de bain et prit une douche fraîche en sifflotant avant de s’habiller. Un short en jean qui dénudait ses jambes et un débardeur du même bleu que ses yeux. Des petites sandales à talons pour parfaire le tout et elle se dirigea vers la porte Pepper sur les talons.

Elle ne daigna pas prendre de laisse. De toute façon c’était inutile car le molosse lui obéissait au doigt et à l’œil et la suivait partout.
Il avait tout de même un collier sur lequel on lisait son nom et le numéro de portable de Zoé pour le cas ou… On n’était jamais trop prudent.

Perchée sur ses talons elle descendit les escaliers à toute allure en prenant le risque de se rompre le cou. Elle retrouvait sa joie de vivre et entendait en profiter.
Arrivée dans la rue elle offrit son visage au soleil et profita de la chaleur sur sa peau pendant quelques instants.


« Alors Pepper on va ou? »

Elle n’avait pas d’idée préconçue mais avait envie de voir du monde et de participer à l’effervescence de la ville pour une fois. Elle prit sur la droite et se décida à déambuler dans les rues et peut être a aller faire les boutiques. Elle avait envie de s’offrir un cadeau pour commencer à fêter ça. Et de toute façon il lui fallait quelque chose pour sa soirée en tête à tête. Une tenue féminine et sexy et jolie...

Pepper gambadait à ses cotés et elle marchait d‘un pas léger les écouteurs de son Mp4 plantés dans les oreilles. Elle suivait le rythme de la musique et donnait plus l‘impression de danser que de marcher. Elle fermait les yeux de temps à autre et dodelinait de la tête en suivant la cadence.

Frêle avec le molosse à ses cotés elle offrait une image assez cocasse et plus d‘une personne se retournait sur son passage. Les hommes parce qu‘elle était jolie et surprenante les femmes parce que sa façon d‘être les interpellaient. Elle avait l‘air libre… Totalement étrangère aux normes sociales et à l‘obligation de bien se tenir ou encore de ne pas se faire remarquer.

Elle qui était généralement si discrète pour ne pas risquer d‘être repérée se laisser aller au plaisir de l‘instant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Sam 21 Mai - 19:39

    Shannon commencait réelement à bouilloner. Elle savait ce que cela signifiait. Elle savait que si sa propre colère prenait le dessus elle ne pourrait plus rien maîtriser. Et lorsqu'elle ne maîtrisait plus ses actes, son corps se transformait, en un monstre qu'elle n'appréciait guère. Peut-etre que si un jour, elle le dominait, elle pourrait peut-être le tolérer. Mais a cet instant, elle le haissait. Elle détestait la bête qui sommeillait au fond d'elle. Mais ce dont elle avait horreur par dessus tout, c'était lorsque son cousin lui faisait la morale. Parce que c'était exactement ce qu'il était en train de faire, il était en train de la paterner. Déjà qu'elle n'aimait pas quand ses parents lui disaient ce qu'il fallait faire, alors si en plus quelqu'un d'autre lui ordonnait quoi que se soit, elle se mettait dans une colère noire. Mais aujourd'hui était un jour différent de d'habitude, et elle s'était jurée de rester calme le plus possible, du moins dans la mesure du possible. Car à cet instant, elle était au summum de la mesure du possible. Aaron lui crevait les tympans avec ses mots blessants, et c'était... inqualifiable, peu de mot aurait pu décrire ce que ressentait la belle a cet instant. Blessée, énervée, horrifiée, terrifiée... Et avec sa mutation toutes ses émotions étaient amplifiées. Rien ne paraissait normal, beaucoup de choses étaient confuses. Mais elle savait pertinement que si son cousin ne se taisait pas, elle ouvrirait la porte de la voiture qui roulait a vive allure et sauterait. Elle aurait peut-etre quelques écorchures, tout au plus. Son instinct la poussait a partir, comme s'il y avait un danger imminent. Mais au lieu de faire sa sauvage. elle détacha sa ceinture sous le regard désaporbateur de son cousin, comme un accident de voiture allait la tuer, et se retourna pour attraper son sac. Et oui, dans n'importe quelle situation, une femme avait toujours un sac. Elle en tira son Ipod, et mit les oreillettes sur ses oreilles. Elle déposa son sac a ses pieds, et mit la musique sur le son maximum. Elle n'entendait plus le bruit des roues sur l'asphalte. Elle mit sa tête en arrière et ferma les yeux. Elle ne préfèrait rien dire. Il valait mieux qu'elle se calme si elle voulait participer pleinement a cette première mission. Elle était bien trop curieuse et déterminée pour louper cela. La voiture avait pris tant de vitesse, que Shannon fut surprise quand elle ralentissa soudainement. Elle ouvrit les yeux, et vit la ville se dessiner devant elle, a la fois belle, et terrifiante. Il manquait tant de verdure. Elle enleva ses oreillettes et remit le tout dans son sac. Elle osa un regard sur son cousin qui s'était un peu calmer lui aussi, malgré ses traits tirés. Shannon ne voulait pas le decevoir, mais s'il lui faisait des leçon du genre sois belle et tais toi, elle risquait de vraiment tout faire foiré.

    " -Si tu veux que tout se passe bien, ne recommence pas. Ne recommence pas le sermon que tu m'as fait, je ne suis plus la petite cousine stupide que tu méprisais. Je ne suis plus une petite fille. Tu veux que je me calme ? Ne me parle plus jusqu'a la fin de la mission"

    Shannon pronnonca ses mots sur un ton bien plus froid qu'elle ne l'aurait voulu. Elle n'aimait pas être dur avec les gens. Mais si elle voulait se contrôler, elle avait besoin d'etre sur. Dans un soupir, elle fixa la route, et commanca a compter le temps, temps qui s'allongeait un peu trop a son goût...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Dim 22 Mai - 13:20

    Je l'aurais presque remerciée pour son geste : prendre de la musique pour couper court à la conversation était la meilleure idée qu'elle avait pu avoir. Elle avait réussi à m'énerver avant même que nous commencions et ça n'était pas une bonne chose; Cette mission sentait le fiasco et il fallait tout faire pour éviter que ça se produise réellement.... Mais elle reprit la parole alors que nous étions presque arrivées... Et merde...

    « Je ne te traite pas comme une gamine; Je te traite comme tous les autres membres de Genome qui entament leur première mission. Je suis en quelques sortes ton supérieur pour cette mission alors tu dois suivre mes directives, c'est tout. » je me garai dans une ruelle où une place s'était miraculeusement libérée « La mission commence maintenant alors plus de relation familiale, uniquement une relation de partenaires. » Je mis le frein à main comme pour donner un point final à tout ça.

    Nous sortîmes de la voiture. Je verrouillai les portes et observai les alentours. Nous n'étions qu'à une ou deux rues de notre but donc il nous restait un peu de temps pour mettre au point certains détails.
    Je lui fis signe de me suivre après m'être assuré que la voie était libre. J'étais bien trop stressé, je le savais. Ce n'était pas du à cette mission qui devait normalement être simple et sans trop d'accroches. C'était réellement la présence de Shannon à mes côtés qui m'inquiétait : j'avais peur qu'elle devienne incontrôlable, j'avais peur qu'elle ne décide de n'en faire qu'à sa tête. Pire : j'avais peur qu'elle perdre le contrôle de sa capacité d'un coup. Je ne savais pas encore quelle était l'étendue de son pouvoir et ça, ça m'inquiétait. Je respirai un grand coup pour tenter de reprendre le contrôle.

    Nous n'étions plus très loin de l'immeuble de la jeune femme en question. Je me tournai une dernière fois vers Shannon :

    « Prête ou pas, c'est l'heure. Pas la peine de te stresser : c'est une mission de routine, rien de bien dangereux. Il va falloir qu'on réussisse à mettre cette jeune femme en confiance tout en lui expliquant calmement qu'elle est peut-être en danger. »

    Je me servis du code déniché par Mary Jones pour pénétrer dans l'immeuble et cherchais la boîte au lettres de la jeune femme. Zoé Miller... Je venais de la trouver. Nous avions quelques étages à monter. Je me tournai encore vers Shannon pour le lui dire et je vis alors la porte de l'immeuble s'ouvrir derrière nous sur une jeune femme qui ressemblait à celle que nous cherchions... Accompagnée de son chien ! J'eus tout juste le temps de comprendre ce qu'il se passait : Shannon commençait à perdre le contrôle de ses instincts et le chien avait visiblement senti quelque chose.

    La seule chose que je trouvai à faire fut de me placer devant ma cousine...
    C'était peine perdue...

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Dim 22 Mai - 18:55

    Ils étaient arrivés. Aaron gara la voiture dans une petite rue perpendiculaire à celle où était située leur mission. Le genre de rue que les filles en rentrant de boite le soir ne prennent pas par peur de se faire agresser. Heureusement, c'était l'après midi, et il faisait toujours cette chaleur étouffante. Aaron lui lança à nouveau quelques remarques, que Shannon préféra laisser couler. Il fallait maintenant être des plus sérieux. Le cousin de la féline prenait cela plus qu'au sérieux. Il était même tendu, surtout après ce semblant de dispute dans la voiture. Il craignait surement que Shannon ne fasse une bourde, ou ruine les projets qu'il avait pour la mutante. C'était sa première mission avec l'irlandaise, et elle ne souhaitait pas que se soit la dernière, alors elle allait se tenir, comme une grande fille. Elle regarda son adorable colocataire sortir de la voiture et fit de même. Shannon savait que sa colère n'avait pas entièrement disparue, mais au moins, elle la dominait... Pour le moment. Elle ne préférait pas imaginer le chaos que ce serait si elle montrait en public ses nouveaux talents.. Aaron lui fit signe de le suivre après avoir vérifier que la voie était libre. A croire qu'ils étaient dans un film à la James Bond, comme si des enemis pouvaient sortir de nul part pour les attaquer... Shannon retint un sourire devant le ridicule de la situation. Elle suivit son cousin, beaucoup moins prudemment qu'il n'avait paru l'être. Elle ne se faisait pas remarquer certes, mais elle ne cherchait pas non plus à être invisible. On lui avait toujours dit que pour se fondre dans la masse, il fallait paraitre naturel, tout ce qu'Aaron ne faisait pas. Voilà au moins une chose qu'ils n'avaient pas en commun. Les deux "partenaires" marchèrent une ou deux minutes, quand soudain Aaron se retourna. Aïe, il allait recommencer. Dans un soupir, il lui dit :

    « Prête ou pas, c'est l'heure. Pas la peine de te stresser : c'est une mission de routine, rien de bien dangereux. Il va falloir qu'on réussisse à mettre cette jeune femme en confiance tout en lui expliquant calmement qu'elle est peut-être en danger. »

    Shannon n'eut pas le temps de répondre qu'il se dirigea vers l'immeuble qui se dessinait devant eux. Elle fit une grimace d'enfant dans son dos et se remit à le suivre ne pensant qu'a une chose : surtout, rester calme. Grâce à un code qui venait dont ne sait où, ils purent pénétrer dans l'immeuble. Shannon regarda le hall tandis que son cousin cherchait le nom de la jeune femme sur les boites aux lettres. Shannon tournait le dos a l'entrée quand elle sentit une présence inconnu dans la pièce. Elle n'eut même pas besoin de se retourner pour comprendre ce dont il s'agissait. Une jeune femme venait d'entrer avec un chien. Shannon ferma les yeux, mais son corps tremblait déjà de partout, ne lui laissant aucun répit. Sa tête lui tournait et ses griffes voulaient apparaitre. Elle ne put les retenir. Son cousin se retourna vers elle, et même le regard qui lui lança ne suffit pas à la clouer sur place. Elle sentait qu'il était horrifiée, mais Shannon était prisonnière de ses instincts, et de la bête qui faisait rage en elle. Il tenta de passer devant elle mais elle le poussa sur le côté. Les instincts de la belle dominaient, elle n'était plus elle même. Elle regarda le chien, et la haine monta en elle, elle voulut le tuer, le massacrer et tout autre verbe horrifiant. Sans que Shannon ne s'en rende compte, elle était sur ses deux jambes prête à bondir les griffes en avant. sa vision était rivée sur le chien qui s'était mis à aboyer, le reste du monde n'avait aucune importance. Il était surement trop tard pour sauver le chien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Lun 23 Mai - 7:35

Faire les boutiques c’était une bonne idée, s’offrir un cadeau et se détendre ce serait parfait. Sauf sans un sou en poche. Zoé avait réussi a oublié son sac… Elle soupira avant de retirer ses écouteurs de ses oreilles et de siffler Pepper.

« Demi-tour mon gros, j’ai oublié un truc. »

L’utilité d’un sac à main n’était pas clairement définie pour le molosse mais il était très bien éduqué et il suivit le mouvement sans rechigner. Il avait juste dodeliné de la tête pour faire entendre son envie de poursuivre la balade. La jeune femme passa une main sur son dos et lui tapota la tête.

« Ne t’inquiète pas j’attrape mon sac et on continue. »

Les gens étaient parfois surpris de la voir parler ainsi avec Pepper mais pour elle c’était tout à fait naturel. Il était l’individu dont elle était la plus proche et le seul être en qui elle avait pleinement confiance. L’individu… Oui c’était ce qu’elle pensait. Il était pour elle bien plus qu’un animal de compagnie, c’était un ami et elle prenait des risques pour lui. En effet changer son apparence c’était un jeu d’enfant mais faire passer Pepper inaperçu c’était autre chose.

Heureusement elle lui avait appris à rester sur place si elle le lui commandait pour pouvoir se faire la belle et le retrouver plus tard. Il était également capable de retrouver sa route jusqu’au petit parc non loin de chez elle pour qu’elle l’y rejoigne.

Elle finit par arriver devant chez elle et tapa rapidement le code de la porte avant d’entrer dans le hall.
Elle allait s’élancer dans l’escalier quand elle perçu une crispation chez son chien. Elle recula d’un pas et se plaça à ses cotés suivant la direction de son regard et découvrant deux personnes qu’elle n’avait jamais vu.

Elle était à environ trois mètres d’eux et sans bien savoir pourquoi elle modifia son apparence de façon suffisamment légère pour être invisible à cette distance. Sa peau se hala légèrement tandis que ses yeux azuréens devenaient noirs en tout cas ce fut l’impression que ça donna car finalement Zoé n’agissait que sur la lumière et ne modifiait jamais totalement ses traits.

Pepper aboya un coup de sa voix tonitruante et elle posa la main sur lui pour le calmer tandis qu’elle reculait lentement vers la porte qui venait de se refermer.


« Pep’ aux pieds, pas touché. »

Elle ne l’avait jamais vu comme ça avec les poils hérissés et cet air colérique pourtant il obéit. Il n’hésita même pas et la suivit. Zoé dévisageait les deux individus sans comprendre ce qui alarmait Pepper. L’homme c’était posté devant sa compagne comme pour la protéger du molosse. Quoique à bien y regarder c’était elle qui avait l’air bizarre et c’était sans doute ce qui avait énervé son chien.
Zoé se retrouva avec la porte dans le dos et elle chercha la poignée de la main sans les quitter des yeux. Elle avait peur tout à coup, peur d’avoir été retrouvée… Avait elle gaffé? Pas à ce qu’il lui semblait mais on ne pouvait jamais être sûr…
Elle s’énervait et ne trouvait pas cette maudite poignée de porte. Elle hyperventilait et se préparait mentalement à déchainer sa capacité. Elle ne pouvait pas faire de mal si ce n’était devenir suffisamment lumineuse pour éblouir les gens présents. Seulement si elle faisait ça Pepper aussi serait ébloui et aveuglé donc elle ne pourrait pas fuir. Il fallait donc faire sortir le chien et agir ensuite, mais pour ça il fallait mettre la main sur cette foutue poignée…


« On peut savoir ce que vous faites là?  »

Gagner du temps et fuir… C’étaient les seules pensées qui surnageaient dans son esprit enfiévré par la peur… Prouver son humanité c‘était ce qu‘on racontait dans les séries qu‘elle regardait, enfin c‘était pour éviter de se faire couper en morceaux par les tueurs en série mais bon ça pouvait peut être fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Lun 23 Mai - 17:56

J'avais envisagé toutes les catastrophes possibles et imaginables, absolument toutes sauf la pire d'entre elles : la présence d'un chien. Pourquoi ? Pourquoi n'avais-je pas envisager cette possibilité là ? C'était pourtant la plus banale, la plus critique aussi ! C'était cette possibilité là qui allait nous faire courir le risque de rater cette mission et même pire, de blesser des gens !
J'en avais par dessus la tête de tous ces ratés autour de moi et je me sentais une nouvelle fois responsable. C'était de ma faute si tout partait en cacahuète, là tout de suite...

J'avais été surpris par la force de ma cousine : elle m'avait envoyé contre le mur le plus proche sans forcer et moi, j'avais mal ! Son pouvoir avait encore des choses à dévoiler et je regrettais que ce soit maintenant, dans ce contexte.
Là jeune femme paniquait et c'était compréhensible. Elle cherchait une issue tandis que son chien prenait la même voie que celle de Shannon. Il fallait que je trouve le moyen d'agir et vite. Soudain, la jeune femme parla et je compris qu'elle paniquait bien plus que ce qu'il fallait. Elle n'avait pourtant rien à voir avec la jeune femme sur la photo. Une voisine sachant quelque chose ? Ou simplement une paranoïque ?
Je me jetai un peu trop violemment sur Shannon pour tenter de la maîtriser alors qu'elle tremblait de toute part tout en tentant de rassurer l'inconnue.

« Je suis désolée, mon amie à une peur panique des chiens et en plus, elle y est allergique d'où sa réaction physique. » dis-je avec difficulté, regroupant toute mes forces pour ne pas que Shannon m'échappe. « Nous venons voir une jeune femme vivant dans cet immeuble mais je pense que je vais d'abord tenter de la calmer. »

Je tentai tant bien que mal de la pousser vers la sortie mais j'étais incapable de maîtriser ses mouvements nerveux : j'avais plus de force mais elle bougeait bien trop vite et ses griffes commençant à sortir finissaient par se loger dans mes bras. Je dus lutter pour ne pas hurler.

« Sors. S'il te plait, sors... » sifflai-je entre mes dents serrées...

A vouloir éviter les problèmes, nous avions plongé dedans la tête la première.

Je l'avais presque escortée jusqu'à la sortie quand elle me mordit avec violence. Je la relâchai par réflexe tandis qu'elle se jetai à corps perdu vers le chien en transe lui aussi. J'eus tout juste le temps de la rattraper par le bras. Dans ma précipitation, j'avais du utiliser les grands moyens : une fissure se formait sous ses pieds, une fissure qui pourrait emprisonner sa cheville si elle persistait.

« Shannon ! »

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mar 24 Mai - 15:07

Le chien hérissait le poil, grognait de façon peu attirante. Il retroussait ses babines près à bondir. Shannon lui ressemblait à cet instant. Le corps tremblant, les dents dévoilées, les ongles allongés tels des pointes acérées sortant de ses doigts. Ses griffes n'étaient pas encore tout à fait là. Cela était du à la petite voix intérieur. Cette petite voix qui suppliait Shannon de se calmer, qui tentait de lui faire comprendre que ce n'était qu'un chien, rien de plus. Mais les yeux de la belle étaient ailleurs,. ils semblaient s'assombrir à chaque sifflement du chien. Shannon ne voulait pas écouter, elle ne pouvait pas écouter. Ses instincts avaient envahi son esprit, une vague de haine et de répulsion qui venait de nul part, une vague de dégoût. Elle ressemblait à présent à une bête assoifée de massacre et de sang. Elle était le reflet de la vengeance pure, la vengeance qui vous ronge au plus profond de votre être, qui vous fait faire toutes sortes de crimes. Chaque humain possédait cette violence en lui, mais pour Shannon, c'était un problème génétique qu'elle ne pourrait probablement jamais résoudre, et qui pour l'instant la dominait.
La fille terrifiée qui avait amené ce maudit chien se mit à parler. L'irlandaise ne perçut qu'un bourdonnement désagréable dans ses oreilles. Elle n'écoutait aucuns êtres humains, auncuns êtres rationnels. Leur voix paraissait trop stridente, trop irritante pour qu'elle daigne les écouter.
Alors que Shannon allait sauter à la gorge du chien, une masse vient la percuter de plein fouet. Elle ne reconnue pas immédiatement son cousin qui tentait de la maintenir entre ses voix. Elle se débattit comme une furie. Il n'avait pas le droit de la retenir comme ça, elle voulait se dégager, il ne pouvait pas. Elle avait besoin de tuer cet animal puant et repoussant, il le fallait. Aaron se mit à parler avec l'inconnue, ce qui mit Shannon encore plus en colère. Pourquoi parlait-il avec celle-là ? Il ne la connaissait même pas. En réalité Shannon n'avait plus conscience que le danger c'était elle. Ses instincts ne cherchaient qu'à protéger les O'Hara. Le griffes sortirent cette fois complètement, et Shannon les planta dans les bras de son cousin. elle ne voulait pas lui faire de mal, pas à lui, mais elle devait le protéger de l'enemi qui était dans la pièce. Il ne lâcha pas prise, il tenta de la conduire vers la sortie. Et l'irlandaise, cette fois agacée pour de bon, mordit Aaron de toutes ses forces. Il la laissa enfin tranquille. Elle se reconcentra sur le chien le temps de quelques secondes. Lui et sa maîtresse voulaient eux aussi aller dehors. Shannon fit un demi sourire de victoire quand elle s'apprêta à bondir devant la porte, jusqu'à ce qu'elle entende le hurlement perçant de son cousin.

" - Shannon !"

La petite voix intérieure devint plus forte, et Shannon suivit le regard de son cousin. Entre ses jambes se dessinaient une fissure dans le sol. Si elle ne bougeait pas tout de suite, si elle ne sortait pas tout de suite elle allait tout faire foirer. La raison lui revint peu à peu, la mission, le chien, la fille qu'il fallait prévenir du danger. Et Shannon était devenue le danger. Les muscles de la belle se décontractèrent, et sa respiration devenait sacader. Elle regarda rapidemment ses mains et rangea ses griffes. Elle regarda autour, la fille prête à s'enfuir à tout moment, le chien toujours sur ses gardes. Shannon se mit à courir vers la sortie. Elle bouscula la fille au passage et pris l'air frais. Elle en se sentait pas bien. Elle s'appuya contre le mur et tomba à terre. Elle suffoquait à présent. Mais pourquoi il avait fallu que ce chien débarque ? Elle aurait du rester dans la voiture, elle savait qu'elle n'était pas assez forte pour combattre ce monstre en elle. Elle ferma les yeux, et se prit la tête entre les mains. Quelques minutes terriblement longues plus tard , elle sentit une main se poser sur son épaule. Sans réfléchir, elle bondit sur ses pieds et attrapa le bras de celui qui l'avait approcher. Sa nervosité était encore trop présente. Quand elle réagit qu'il s'agissait de son cousin, elle dessera son emprise, jusqu'à lacher son bras. Elle s'en voulait, il saignait, à cause des griffes. Elle voulait s'approcher de lui, mais elle se sentait pas encore assez calme. Elle baissa la tête, humiliée, et honteuse. elle n'arrivait pas à supporter d'être une chose aussi sauvage.

" - Je suis désolée..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Dim 29 Mai - 9:31

Belle journée qui commençait et voilà le dégât… Pourquoi fallait il qu’elle tombe sur cette espèce de folle qui voulait se jeter sur Pepper?
Il aurait suffit qu’elle pense à prendre son sac et jamais elle n’aurait été confrontée à ces deux zigotos bizarre au milieu du hall. La main tâtonnante à la recherche de la poignée Pep’ prêt à bondir c’était le clou du spectacle…

Mais non encore pire le sol se fissurait… Un tremblement de terre… En prime? Zoé paniquait vraiment et elle poussa la nénette de toutes ses forces quand celle si la bouscula pour se précipiter dehors.
Heureusement Pepper avait réussi à se contenir et à ne pas lui sauter à la gorge.
Le type quand à lui parlait de je ne sais pas quelle allergie essayant de lui faire avaler que c’était une réaction normale qu’elle venait d’observer…

Elle secoua la tête de gauche à droite avant de se diriger vers l’escalier. Il venait voir une jeune femme hein? Ca ne lui disait rien qui vaille car dans cet immeuble elle était la seule jeune femme qui vivait seule… Elle ne répondit même pas se contentant de désigner l’étage à Pepper avant de se mettre en route derrière lui.
Elle allait mettre entre elle et ses deux là le plus de distance possible. Pour le moment elle allait regagner son appartement et préparer quelques affaires avant de s’enfuir. La folle qui avait voulu se jeter sur elle allait sans doute retenir l’homme dehors un moment et elle aurait le temps de partir. OU bien elle n’ouvrirait pas la porte? Ou bien ils ne venaient pas pour elle?

Elle essayait de raisonner mais elle avait peur et l’adrénaline en se déversant dans ses veines amoindrissait ses facultés intellectuelles à une vitesse ahurissante…
Elle monta les marches 4 à 4 avant d’ouvrir sa porte et d’entrer dans son appartement. Arrivée là elle changea une nouvelle fois d’apparence. Les cheveux d’un roux flamboyant, des taches de rousseur, un petit nez retroussé et des yeux verts.

Seconde nature. Quand elle était inquiète elle changeait d’apparence comme de chemise. C’était un moyen d’apaiser son angoisse. Elle attrapa un sac et se mit à jeter dedans tout ce qui lui tombait sous la main tandis que Pepper grognait derrière la porte de l’appartement.


«  Tais toi Pepper !!! »

Le chien tremblait comme après un combat titanesque et il grognait sourdement. Elle ne voulait pas qu’ils sachent qu’il y’avait quelqu’un dans l’appartement car si elle changeait d’apparence sans problème il n’en était pas de même pour Pepper ou encore pour sa voix et l’appartement était à son nom donc c’était sans doute risqué…
Qui étaient ils? Que lui voulaient ils? Était ce pour elle qu’ils étaient là? Tant de questions qui se bousculaient dans son esprit alors qu’elle cherchait une solution pour fuir sans tomber de nouveau face à face avec eux.

Elle pouvait descendre comme si de rien n’était en changeant de vêtements avec sa nouvelle apparence mais abandonner Pepper à cette femme c’était hors de question…
A cette pensée elle se décida tout de même à changer de tenue. Elle enfila un top noir et un jean avant de balancer soin ancienne tenue dans son sac à l’instant ou elle entendait sonner à la porte. Son sang se glaça… Que faire? Pepper aboya et révéla leurs présence… Elle était obligée d‘ouvrir… Il fallait juste se tenir prête à les éblouir et à fuir. Elle attendit derrière la porte écoutant ce qui se passait espérant qu‘ils partent…

Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Jeu 9 Juin - 12:21

J'étais essoufflé, sûrement à cause du coup de stress provoqué par Shannon. Bon sang, j'avais même utilisé ma capacité pour qu'elle se calme ! Je n'y avais pas réfléchi alors que j'avais toujours cette angoisse profondément enfouie en moi en ce qui concernait mon pouvoir. Je n'osais plus vraiment l'utiliser sauf en cas d'extrême urgence comme quelques jours plus tôt avec Adam et Kensie. Mais là, je n'avais même pas songé à tout ça, c'était devenu comme un réflexe normal et instinctif. Une nouvelle vague d'angoisse monta en moi tandis que je regardais Shannon. Elle aussi semblait aussi perdue et mal à l'aise que moi. Elle s'était laissée emporter et je ne pouvais pas la blâmer, je connaissais ça. Il fallait juste qu'elle arrive à se calmer et qu'elle puisse reprendre le contrôle.

« Ecoute-moi. Ecoute-moi ! » Je criais non pas pour l'engueuler, mais pour qu'elle focalise tout son attention sur moi. « Il faut que tu respires profondément. Inspire, expire. voilà, comme ça. Je sais que c'est dur, mais c'est en te concentrant que tu vas réussir à te calmer pour de bon. Il faut que tu te détendes et que tu fasses sortir la rage liée à ton instinct. »

Je jetai un oeil autour de nous. Le temps commençait à se couvrir, un orage menaçait, un bel orage d'été, empli de force, chargé en énergie dévastatrice. J'aimais les orages d'été mais celui-là me semblait inquiétant, sûrement à cause de la situation. J'attrapai Shannon par les épaules et la fixai.

« Je monte chez cette fille, Zoé, et toi, tu as besoin de te calmer. Reste là et respire. S'il se met à pleuvoir, rentre dans le hall de l'immeuble. Dès que tu te sens calme, monte. Sinon, ce n'est pas grave, l'important est que tu réussisses à faire face à ta capacité. Il ne faut pas que ce soit elle qui te contrôle mais bien le contraire : c'est à toi de la dompter. » Je la relâchai et, avant de partir, lui pris la main avant de souffler : « Je sais que tu en es capable, tu peux le faire... »

Je la laissai là, sans même prendre le temps de jeter un nouveau coup d'oeil autour de nous. Je m'engouffrai une nouvelle fois dans l'immeuble et pris les escaliers pour aller jusqu'à l'appartement de la jeune femme. Je savais à peu près à quoi elle ressemblait mais je n'avais aucune idée de la nature de son pouvoir. J'espérais simplement qu'elle était chez elle et que désormais, les choses allaient se dérouler calmement, sereinement. Je ne voulais pas que la première mission de ma cousine lui fasse renoncer à tout ça, il fallait que ce soit du positif et uniquement ça qui en ressorte. J'avais peur qu'elle perde confiance et qu'elle ne décide de baisser les bras, ça n'avait rien à voir avec Genome, c'était un tout. Elle avait été forte depuis la mort de ses parents mais j'avais bien vu que c'était dur pour elle de lutter ainsi et un échec pouvait à lui seul tout envoyer en l'air. Je ne voulais pas qu'elle s'écroule et qu'elle arrête de se battre pour continuer à avancer.

Arrivé devant la porte, je sonnai sans même attendre. Je ne voulais pas laisser Shannon trop longtemps seule dehors, elle n'avait pas à se battre contre sa nature toute seule. J'avais trop voulu faire face moi-même à mes problèmes seul que je savais à quel point ça pouvait être dévastateur.
Je ne reçus aucune réponse et pourtant, je pouvais sentir une présence, comme un animal qui grognait légèrement... un chien ? Mon esprit fonctionna alors à toute vitesse : s'il y avait quelqu'un, je devais le savoir.

« Mademoiselle Mille ? Est-ce que vous êtes là ? » Pas de réponse... Mais j'avais comme dans l'idée qu'il y avait bel et bien quelqu'un. « Ecoutez, c'est important...Vous... vous êtes peut-être en danger et je suis là pour vous aider. »

_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Lun 20 Juin - 13:30

Il était là derrière la porte… Il voulait l’aider… Elle était recherchée? Elle tremblait comme une feuille, elle paniquait… Il fallait qu’elle parte, qu’elle quitte son appartement sans espoir d’y revenir…

Elle avait peur et froid et c’était atroce comme sensation. Elle ne savait pas quoi faire. La fenêtre? L’escalier de service? Impraticable pour Pepper et elle se refusait à laisser son chien derrière elle…
Elle inspira à fond et prit sa décision. Elle allait fuir avec Pepper en utilisant sa capacité, non pas pour changer d’apparence mais pour se transformer en petit soleil.

Elle retira le verrou de sécurité avant d’ouvrir la porte à la volée. Il était là debout devant elle essoufflé d’avoir couru dans l’escalier ou d’avoir maitrisé la furie qui se trouvait toujours en bas? Elle n’en savait rien mais ne perdit pas de temps en conjecture déchainant son pouvoir.


"Laissez moi tranquille…"

Elle brillait de mille feux et il était impossible de la suivre du regard sans perdre momentanément l’usage de ce sens. Il était obligé de fermer les yeux et elle en profita pour attraper le collier de Pepper avant de se jeter à corps perdu dans l’escalier sa lueur diminuant progressivement. Elle était prête à utiliser de nouveau ce pouvoir si la folle furieuse était toujours en bas…

Pepper gémissait de peur car il n’avait pas eu le reflexe de fermer les yeux et devait être totalement aveuglé…
Elle courrait et arrivée dans le hall elle se tordit la cheville en laissant échapper un juron. Elle était bloquée… Juste devant la porte de l’immeuble il y’avait une femme blonde à l’air glacial et une très belle jeune femme qui faisaient causette avec la furie. Cette dernière semblait calmée… Mais Zoé restait sur ses gardes.

Ces deux bonnes femmes c’était quoi? Des renforts?
Zoé n’en savait rien mais elle avait peur et cette peur paralysait tout ses autres sens…
Elle entendit du bruit dans l’escalier et des jurons… Il descendait déjà? Elle ne pouvait pas remonter pas se cacher? Elle essaya de s’enfoncer sous l’escalier pour profiter d’un peu d’ombre mais à ce moment là, la femme blonde posa les yeux sur elle et désigna Pepper à son acolyte…

Elles étaient également là pour elle? C’était terminé… Plus de course contre le temps… Zoé avait envie de pleurer, de hurler même…
Elle avait la gorge nouée et ses pensées s’embrouillait tandis que Pepper sentant sa détresse se collait contre sa jambe.


" Et merde..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Lun 4 Juil - 18:08

    Shannon n’arrivait pas à distinguer clairement les paroles de son cousin. Elle s’était laissé tomber adossée au mur, la tête entre les mains. Elle tentait tant bien que mal de faire cesser les tremblements, de respirer calmement par la bouche, pas par le nez. Son instinct rendait ses sens tellement accrus que son odorat plus développé que la normale aurait pu renifler le chien même s’il était à plus de 500mètres. Elle n’arriverait pas à se calmer s’il elle ne s’éloignait pas de l’immeuble. Mais tout son corps était attiré par cette pièce, par cette bête poilue à qui elle aurait arraché la tête si elle le pouvait. Shannon savait que cette réflexion était ridicule, si elle l’avait dit à quelqu’un il l’aurait prise pour une folle. Mais cette rage, cette colère, aussi primitive soit elle aussi stupide soit elle, semblait être incontrôlable. C’était ce qui la rendait effrayante. Tout ce que Shannon ne pouvait contrôler la rendait vulnérable. Son pouvoir était à la fois sa malédiction et sa bénédiction, sa faiblesse et sa force. Finalement, il la représentait bien, trop bien ; ambigu et extrême, sauvage et impulsif. Aaron ne cessait de débiter des paroles que Shannon n’écoutait pas. Elle devait se concentrer, mais c’était plus dur que prévu. Elle avait cru que la dernière fois, avec ce fichu chien, ça lui aurait servi de leçon. Mais apparemment non, son cousin l’avait bien prévenu, mais non, il avait fallu qu’elle insiste auprès de lui, encore et encore jusqu’à ce qu’il cède. Il lui avait dit oui pour cette mission et elle faisait tout de travers. Elle aurait du l’écouter quand il lui disait qu’elle n’était pas prête. Elle ne le serait pas avant un bon bout de temps probablement.

    Elle entendait les pas pressés de son cousin s’éloigner. Il rentrait dans l’immeuble pour parler à cette fille qui devait surement être en danger, ou du moins qui l’avait été avec Shannon dans les parages. Maintenant que son corps avait cessé de jouer les marteaux piqueurs, Shannon regarda autour d’elle. Sa tête tournait à cause de sa respiration saccadée, comme si elle venait de faire un effort digne d’un sportif haut niveau. Mais sa vue n’en était pas amoindrie. Prudemment elle se releva pour aller rejoindre la voiture, là-bas au moins elle ne dérangerait personne, du moins elle l’espérait. Ses jambes tremblaient légèrement mais elle pourrait faire quelques mètres. Elle fixait ses pieds pour pas qu’il ne prenne la direction opposée. Elle les regardait tellement, qu’elle ne vit pas les deux ombres qui se dirigeaient droit sur elle. Quand elle se décida enfin à relever la tête, elle devait faire face à deux jeunes femmes. Elle aurait pu être surprise si elle n’avait pas pris l’habitude de croiser tant de monde dans les rues de LA alors qu’elle prenait une folle envie de sauter sur la première personne venue. Certes, ici elle était plutôt d’humeur à tuer quelqu’un pour mieux culpabiliser, mais c’était le même effet sur son corps. Elle les dévisagea d’un œil mauvais, pourquoi fallait-il qu’elle se fasse accoster alors qu’elle n’était pas en état ? Une avait une tignasse brune, avec l’allure de mannequin grande, élancée, la paire de seins en plus. L’autre était blonde, beaucoup trop sérieuse, avec un visage beaucoup trop familier. Shannon mit quelques secondes avant de réaliser qu’elle était face à Kate, la fille qu’elle avait rencontrée au bar. Son esprit était tellement embrouillé qu’elle avait les sourcils froncés, et la bouche entre-ouverte. Quand son cerveau se remit en route elle soupira.

    -Kate ? Écoutes je n’ai pas le temps de discuter, je dois filer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mer 6 Juil - 8:52

C’était compliqué. Très compliqué même… Reynolds c’était planté dans les grandes largeurs et ça lui faisait plutôt mal au … de le reconnaitre. Elle n’avait pas l’habitude de l’échec, ça ne lui arrivait jamais, alors une bourde de ce niveau c’était hard à gérer.
Elle avait cru pouvoir bouffer du O’Hara au petit déjeuner dès le lendemain de sa sorite de Genome en sa compagnie mais ça avait été de travers.

Tandis que le jeune homme se faisait la malle avec son patron elle avait essayé de joindre Aleks et Harwell mais aucun des deux n’avait répondu présent et seule elle n’avait rien pu faire.
Vu son état physique on ne pouvait pas l’en blâmer. Pourtant elle s’en voulait car sa colère contre Genome lui avait fait perdre de vue la gravité de ce qui se passait sous son nez.

Dès le lendemain elle avait fait son apparition chez Genetic se pavanant comme elle savait si bien le faire mais sans perdre de vue son objectif. Faire rendre gorge à ce petit branleur et à ses amis… Récupérer Holster coute que coute et avoir enfin la paix…
Kate était douée, très douée même avec un bistouri dans les mains ou dans ses recherches au labo mais la bureaucratie l’emmerdait superbement. D’autant plus quand elle devait supporter une Tammy Beckett qui foutait la merde dans sa sphère professionnelle mais aussi dans sa vie privée…

Penser à Tammy n’apportait rien de bon la preuve le joli vase qui trônait sur son bureau se fracassa contre le mur du fond. Kate enrageait à la simple évocation de cette vipère… Heureusement son évocation lui faisait rapidement penser à Keat et là c’était un petit sourire qui venait orner ses traits.
Elle ferma les yeux pour mieux savourer l’image de son ami devenu petit ami et futur mari en l’espace de quelques heures de folies.

Ce fut ce moment là que choisi Harwell pour entrer sans frapper comme à son habitude. Un dialogue orageux s’en suivi car Kate ne lui avait pas vraiment pardonné de s’être tromper de fourgon et encore moins d’avoir osé utiliser son don sur elle. Il en avait été remercié en se prenant sa propre capacité dans les dents avant de se taper un blâme et tout un tas de tâches subalternes qu’il semblait avoir beaucoup aimé.

Ce dialogue pourtant eu du bon. Il lui apportait le dossier d’une certaine Zoé Miller sans intérêt a priori si on exceptait la jolie prime promise par son papa si on la lui ramenait vivante… Enfin ça c’était bon pour Harwell. Reynolds pour sa part n’avait nul besoin de plus d’argent pourtant ce cas retint son attention. La jeune mutante vivait à Los Angeles et avait réussi a échapper à pas mal de réseaux de surveillance car gentil papa n’avait pas lésiné…

C’était assez intéressant car son don devait l’avoir aidé mais ça n’était pas tout. La blonde de glace savait que les réseaux les moins sécurisés de Genetic étaient parasités par Genome. Ils devaient avoir un ou deux geeks qui y passaient la journée. Du coup balancer Zoé comme ordre de mission sur la toile permettrait peut être de débusquer O’Hara. De toute façon débusquer quelqu’un de Genome le ferait sortir de son trou vu qu’il se prenait pour un chevalier au grand cœur et qu’il culpabilisait déjà comme un dingue de la mort de sa sœur.

Ce plan était parfait et Kate le lança avant de se retrouver obligée de se choisir un associé pour cette galère. Jeremy aurait été parfait car loyal et discret mais il manquait d’expérience sur le terrain et elle ne pouvait pas se le permettre. La jolie blonde dut rapidement se rendre à l’évidence, la meilleure pour ce genre de mission c’était la Romanov.

Rien que l’idée de devoir lui parler lui donnait la nausée pourtant elle allait devoir faire un effort. Elle la bipa et attendit dans son labo que la russe daigne pointer son nez. L’explication entre les deux femmes ressembla à un cataclysme nucléaire. Romanov menaça de la faire virer d’en parler à Beckett et Kate lui rit au nez en disant qu’elles n’étaient plus à la maternelle. L’engueulade dura des plombes mais Kate finit par lui agiter sous le nez qu’elle avait trouvé une solution pour le lendemain si Aleks se sentait d’attaque.

Solution pour retrouver Holster et récupérer son cher petit O’Hara. Ce cul terreux représentant à lui tout seul le seul échec majeur des deux femmes c’était fait pour la peine deux grandes copines.
La russe se décida a arreter de brailler pour écouter et elles tombèrent d’accord. Elles allaient se rendre sur place à deux avec une équipe d’intervention choisie par Aleks dans les parages.

La russe jouerait de son pouvoir mais pas sur Kate qui avoua enfin qu’elle avait elle aussi un don s’en pour autant dire lequel. Pas le choix elle était forcée de jouer cartes sur table sinon cette idiote de Romanov parasiterait sa capacité et elle se retrouverait aussi désarmée que les autres ce qui ne l’enchantait pas.

Aleksandra fut surprise mais sans doute aussi amusée parce qu’elle comprit mieux l’agacement de Kate en sa présence.

Elles se retrouvèrent donc le lendemain en début d’après midi et se mirent en route sans échanger une parole. Elles ne s’aimaient pas et surtout elles savaient l’une comme l’autre ce qu’elles avaient a faire. Leur animosité était mise de coté le temps de cette mission et Kate avait prit le parti de l’aider si il y’avait le moindre soucis.

Avant de partir elle avait prit le chemin de la cellule dans laquelle dormait Page O’Connel se disant que la cryokinésie pouvait être bien utile dans cette situation.
Elles roulèrent jusqu’au quartier concerné et prirent le chemin de l’immeuble de Zoé Miller. Soit il y’aurait du monde soit elles planqueraient et attraperaient les gens qui se présenteraient. Une jolie souricière avec deux vilains fauves pour faire la peau des imprudents…

En marchant vers l’immeuble Kate eut la surprise d’apercevoir Shannon qui semblait dans un état plutôt minable et cela fit tilt dans la tête de la blonde de glace. Cette nana avait une capacité elle le savait et la trouver près du lieu de leur mission par le plus grand des hasard lui faisait flairer Genome. Elle la désigna de la tête à Aleks et lui chuchota.


« C’est une mutante et vu l’endroit ou elle se trouve je doute que ce soit par hasard. »

Aleks allait bloquer la capacité de la gamine et on verrait bien. En arrivant à leur hauteur la jeune femme leva les yeux et sembla mettre quelques secondes à reconnaître Kate. La jolie blonde prit une expression douce et compatissante pour lui répondre.

« Tu sais que je suis médecin Shannon, tu devrais me laisser t‘examiner car tu n‘as pas l‘air bien du tout.»

Disant cela Kate posa la main sur son bras et la guida vers l’opposé de la rue pour ne pas être trop proche du hall d’entrée de l’immeuble cible. Elle était méfiante et sur ses gardes mais n’en laissait rien paraitre. C’était une professionnelle entrainée et malgré l’enjeu l’adrénaline de la mission ne lui tournait pas la tête.

« Tu m‘as l‘air sur le point de faire un malaise Shannon… Dans ce cas nous devons prévenir qui au juste? Je ne connais même pas ton nom de famille.»

On pouvait certes faire plus subtil mais là elle n’avait pas le temps et elle accentua la sensation de malaise de Shannon en utilisant la capacité de Page pour commencer à glacer les molécules d’eau contenues dans ces cellules. Kate avait l’avantage de très bien connaitre de corps humain et de se concentrer pour centrer cette capacité sur les cellules du cœur ce qui automatiquement allait provoquer une tachycardie et une sensation d’écrasement voir même de crise cardiaque imminente…
L’air se refroidissait autour de la blonde de glace tendit qu’elle utilisait cette capacité mais il faisait tellement chaud que ça se remarquait à peine. Ce n’était pas le moment qu’Aleks se décide à la mettre en « off » car Katie était sure d’arriver à ses fins même si Shannon qu’elle appréciait pourtant devait en pâtir. De toute façon elle était médecin et elle savait ou s‘arrêter pour ne pas la tuer… A moins qu‘elle ai le cœur fragile? Enfin en ce cas elle avait de la chance son tortionnaire était en même temps le meilleur cardio-chirurgien du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Ven 8 Juil - 21:37

( Pour le premier post, je prends pas trop d'initiative, je pose tout )

Kate, Kate, Kate, maudit insecte ! Voilà ce qui arrive quand on se prend pour le chef alors qu’on n’en a ni les capacités, ni l’étoffe !
S’il y avait bien une personne sur le continent américain à qui Aleksandra était dévouée, c’était bien Holster, ce drôle de personnage, cet homme qui avait su se rendre grand à ses yeux en lui accordant sa confiance. Et, Kate, ce savant fou l’avait vulgairement utilisé comme un appât. Sa place n’allait bientôt plus tenir qu’a un fil, pas besoin de Papa, ni de Tammy, la russe s’occuperait personnellement de son cas. Pourtant, malgré la haine que la russe avait envers celle-ci, aujourd’hui, elle devait mettre cela de coté. Seulement pour Holster.

La belle avait fait des recherches par rapport à sa disparition, mais surveillée dans son propre camp, elle avait du ruser. Seulement, c’était bien joli de savoir qu’il était Genome, mais ca ne l’avançait pas vraiment. Elle n’allait pas y aller en kamikaze en inhibant un immeuble d’une trentaine d’étages remplit de soldats de la paix se prenant pour l’avenir du monde. Certains soldats de Genome auraient mérité des électrochocs, l’utopie c’était un rêve irréalisable, de la folie pure. Surtout quand la personne à sa tête, Aaron O’Hara, a une Romanov pas loin…

Ainsi, Kate avait été habile le jour où elle avait bipé la russe dans son labo, elle avait tinté les deux cordes sensibles de la belle, à savoir : Aaron et Holster. Alors après avoir crié un moment, Romanov était enfin réceptive au plan de Kate. Elle ne pouvait pas refuser, c’était le moyen de s’approcher encore d’Aaron et de lui faire sentir sa présence. Il avait vraiment cru pouvoir fausser compagnie a Alek’ et prétendre a une vie tranquille ?! Quel mignon petit être ridicule …

Donc, ravalant certains de ses principes et dans la perspective future de lui faire payer, Aleksandra accepta de former pour une seule et unique mission un duo. Travailler main dans ma main et aider Kate, ce n’était pas quelque chose qui réjouissait la belle. Mais le fait, que le rat de laboratoire ait enfin reconnu les capacités d’Alek’s et qu’il en avait besoin, rendait cette mission plus agréable. De plus, Alek’s allait enfin découvrir le don de Kate, cette capacité qu’elle avait tant plaisir à inhiber et qui provoquait chez Kate l’envie de la tuer.
Chacun son domaine de prédilection, et puis, on ne peut pas tous s’appeler Romanov et maitriser aussi bien les armes, les arts martiaux que les chiffres et la comptabilité !

Le soir même, car il ne fallait par perdre de temps, la jeune femme appela sa meute enragée. Elle fit le tri entre ses chiens, pour ne retenir que le meilleur. La belle avait annoncé la couleur : Pas de pseudo geste héroïque, personne sort des rangs ou ne désobéit. Et si la mission capotait, c’était leur faute un point c’est tout. Aucun n’avait bronché, sa meute savait à quoi s’attendre demain ! Aleksandra était une femme, mais quand elle entrainait, elle était bien plus redoutable qu’un chef d’armée, un militaire, un agent de n’importe quelle agence. La mafia avait fait de la brune une machine de guerre ! Pas de pitié, pas de pleurnichards dans ses rangs !

Le lendemain la russe était psychologiquement prête, sa capacité sous contrôle. Seulement, Kate ramena avec une jeune mutante au don parfois instable. Elle allait devoir la garder à l’œil, au cas. Aujourd’hui, il ne fallait rien laisser de coté, calculer mais aussi savoir faire face aux imprévus.

Enfin sur place, après un trajet bien silencieux, le médecin rencontra une connaissance. Sauf que dans la vie, les hasards sont rares ! Si cette Shannon était là, ce n’était pas pour visiter un appartement ou faire le ménage. La belle la fixa un moment, elle devait enregistrer son visage pour plus tard. Sa capacité était simple : Pour inhiber une personne dans une pièce, elle devait l’avoir dans son champ de vision au départ déjà. Enregistrer son visage lui permettrait de ne pas faire de bêtise et inhiber toute la pièce et ainsi bloquer Kate, qui allait pouvoir faire mumuse. Les combats entre mutants, routine, Romanov n’avait pas d’autres mots pour décrire cela. C’était parfois ridicule de voir deux personnes se lancer des attaques éclair, puis feu…

Kate commença a convaincre la fifille qu’elle était mal, voyant une légère résistance dans ses yeux, Alek’s la regarda et activa sa capacité. Une fois celle-ci mal au point, elle n’aura qu’à stopper son gène.

-C’est vrai que vous avez l’air toute pale…

Ses yeux regardèrent l’entrée de l’immeuble, et une jeune femme passa aussi vite que la lumière. Croyant reconnaître la cible la moins importante, un petite sourire s’afficha, Aaron finirait bien par montrer le moins de son nez. Alek’s fit quelques petits pas pour laisser le savant seul et s’avancer, ses sens toujours en éveils par rapport a sa capacité.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Ven 22 Juil - 12:16


    Non, aujourd’hui, elle n’avait pas le temps, elle devait rentrer le plus rapidement. Mais voilà que les deux qui étaient face à elle ne se décidaient pas à partir. Shannon, encore à fleur de peau, sentait la colère montée. Tout cela n’envisageait rien de bon… Elle devait se contenir, pour ne pas révéler sa véritable nature.

    « Tu sais que je suis médecin Shannon, tu devrais me laisser t‘examiner car tu n‘as pas l‘air bien du tout.»

    Kate déposa une main qui se voulait apaisante sur l’épaule de l’irlandaise. A ce contact, cette dernière sursauta. Elle n’était pas du genre câlins à tout va, et elle avait encore plus horreur qu’on la touche sans permission. Mais à nouveau elle ne dit rien, il fallait également que Kate et son acolyte n’entrent pas dans l’immeuble. Et si elles voyaient la fissure dans le sol ? Et si elles trouvaient Aaron en pleine démonstration de son talent… ? Shannon n’eut d’autres choix que de se laisser entraîner un peu plus loin dans la rue.

    « Tu m‘as l‘air sur le point de faire un malaise Shannon… Dans ce cas nous devons prévenir qui au juste? Je ne connais même pas ton nom de famille.»


    En même temps que Kate prononçait ses paroles, Shannon sentit son cœur s’emballer, comme s’il allait exploser d’une minute à l’autre. Elle se pencha en avant appuyant ses mains sur ses genoux, et respira profondément. Son ventre faisait d’étranges bruits, sans compter la sensation nauséeuse qui lui montait à la gorge.

    -C’est vrai que vous avez l’air toute pale

    Être pâle… Savait-elle qu’en Irlande le soleil et les UV n’étaient pas forcément la priorité ? Elle était blanche de nature voilà tout. Certes, elle en avait beaucoup joué au lycée, mais aujourd’hui, elle s’agaçait d’autant plus quand on lui faisait cette remarque. Elle inspira le plus calmement possible avant de parler

    « Ca va aller… Il faut juste que je retourne à ma voiture… »

    Elle allait avancer, quand elle vit la brune partir probablement en direction de l’immeuble. Il fallait à tout prix qu’elle n’y entre pas. Shannon sentait son corps s’engourdir, elle crut qu’elle allait s’évanouir. Mais sa vision était toujours excellente malgré ses genoux qui jouaient des claquettes. Elle se redressa lentement. Elle aurait voulu avancer plus loin mais elle se contenta d’aller se rassoir contre un mur. Elle soupira et dit à Kate qu’elle allait appeler quelqu’un, qu'elle avait raison et qu'elle ne se sentait vraiment pas bien. Shannon sortit son téléphone portable de sa poche, appuya sur la touche 1, puis sur le téléphone vert. Le numéro abrégé, c’était pour les cas d’urgence, et ici, il s’agissait clairement d’un cas d’urgence. Elle n’attendit qu’une sonnerie avant qu’on lui réponde au milieu d’un brouhaha. Shannon fronça les sourcils.

    « - Aaron ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Sam 23 Juil - 12:52

Elle était déjà mal en point et jouer de sa capacité ne l’aida pas. Shannon avait l’air au bord du malaise et Kate s’en foutait complètement. Cette gamine lui plaisait bien il est vrai mais l’idée de pouvoir mettre la main sur Aaron O’Hara et sa clique de petits mutants agaçant était bien trop grisante pour qu’elle se soucie de quoi que ce soit d’autre.

Elle finit par réaliser qu’elle n’allait pas bien du tout et un rapide coup d’œil à Aleksandra confirma à la blonde de glace qu’elle avait bien bloqué sa capacité. Plus de soucis à se faire de ce coté. La jeune femme se laissa glisser sur le sol le long d’un mur et Kate une expression compatissante sur les traits s’accroupie devant elle.

Elle la vit tirer un portable de sa poche et lui fit un petit signe de tête encourageant tandis qu’elle appuyait sur une touche. Quand elle prit la parole Kate exultait. Elle avait bien entendu? Aaron… Ce n’était pas un prénom courant et vu l’endroit ou ils se trouvaient ça ne pouvait être que lui.
Kate resta tout près de la jeune femme et appela Romanov.


«  Aleks. Un ami de Shannon va venir la prendre en charge. Nous devrions attendre cet Aaron a ses cotés afin qu’il ne lui arrive rien. »

C’était dit avec un sourire qui n’avait plus rien de doux mais tout du carnassier sanguinaire qui se cachait sous la lisse façade de gentil médecin.
Son ennemi allait venir forcément. Et il avait peut être même entendu sa voix. Kate s’en moquait. Accompagnée d’Aleks et de sa troupe d’élite les gentils petits Genome ne feraient pas le poids c’était évident.

Elle se redressa pour faire face à l’immeuble écoutant attentivement Shannon et fixant de son regard bleu perçant le hall de l’immeuble espérant voir sortir le jeune homme.
Elle suivait également les mouvements d’Aleks. Elles devaient travailler en binôme donc il fallait prendre conscience de ce que ferait l’autre.

Elle attendait ce dénouement depuis des semaines, elle en avait rêvé la nuit. Même si sa vie prenait un tournant délicieux aux cotés de Keaton elle ne pouvait pas laisser O’Hara gagner. Ce sale type et l’enlèvement d’Holster ne pouvaient pas être des échecs sur son CV parfait.

Elle allait récupérer Dunney et botter gentiment le cul d’O’hara et des autres. Une jolie cage portait déjà le nom de Shannon car si la jeune femme était proche d’Aaron elle passait automatiquement dans le camp des adversaires voir des ennemis.
Maintenant il suffisait d’attendre sa capacité en éveil tandis que les autres en serait privé. Que du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mer 27 Juil - 11:02

La démarche de la russe était plus sure, plus fière, plus déterminée que jamais. Ses yeux vifs regardaient partout, chaque détail, mémorisant tout ce qui pouvait être utile. Sur sa gauche, entre deux vieux bâtiments une impasse, c’était la connaissance du terrain ou de l’adversaire qui pouvait faire la différence, Aleksandra le savait très bien. Aujourd’hui, elle allait peut-être avoir le plaisir de faire d’Aaron un rat en cage. Un animal de compagnie dont elle aurait plaisir à venir lui apporter un petit biscuit…

La belle marchait calmement et une fois arrivée à bonne distance, elle échangea un regard avec un homme. Celui-ci alla se placer près du bâtiment et il fut le commencement d’un joli ballet ! Plusieurs autres allèrent encadrer les sorties de l’immeuble et d’autres se placèrent dans des points stratégiques. Ils avaient le rôle de filet pour attraper celui qui voulait s’échapper ou pour renforcer une attaque et rétrécir le champ d’action de l’adversaire pour l’étouffer petit à petit …

Aleksandra était impatiente mais paraissait impassible. Une question tournait dans la tête : Allait-il la reconnaître ?! Romanov avait envie d’écraser, d’enrayer la lignée des O’Hara quand … quoi … ?! La belle se retourna en entendant sa coéquipière du jour. Alors cette tige brune, cette fille pâlotte, cette figure au teint blanc le connaissait ?! Elle le connaissait assez pour qu’il soit le premier a qui elle pense ? Non ! Il devait être dans les parages ! Cette espèce de rat, de sale animal allait bien finir par se montrer. Les deux « méchantes » avaient un joli morceau de fromage comme appât maintenant. A croire qu’aujourd’hui, le hasard avait décidé de rétablir l’équilibre entre les deux champs. Et si rien ne se passait comme les deux femmes le voulaient, chacune irait la cuisiner. Ah ah quel sens de l’humour ! Cuisiner un morceau de gruyère dans une petite cage, avec des méthodes pratiquées seulement a Genome. Frissonne ma belle !


- Tu as raison, il faudra que tu lui donnes deux, trois conseils pour quelle se remette sur pied, a son ami. Si ca te déranges pas, je vais prévenir notre amie que tu auras du retard, je vais m’avancer

La belle russe parlait de Zoé, elle était presque sure que la personne qui avait apparut et vite disparut dans le bâtiment, c’était elle. De plus, la brune voulait garder un effet de surprise ! Elle ne voulait pas que leur cible sache qu’elles étaient capables de travailler ensemble…

Romanov avança doucement, regardant chaque visage a la recherche de celui d’Aaron. A chaque pas, le piège se refermait un peu plus. Sauf que la balance penchait d’un coté !

Avant d’être trop loin, Alek’ fit un geste de la main a l’attention de Kate, elle stoppait sa capacité. Il fallait économiser son énergie et Shannon avait l’air bien mal au point pour se mettre a attaquer d’un coup Kate !

Se rapprochant de plus en plus de l’immeuble la jeune femme se stoppa et alla demander l’heure a un passant. Il fallait qu’Aaron soit dehors avant de la reconnaître, mais elle remarqua Zoé par terre et entra dans l’immeuble. Kate comme Alek’s allait avoir un moyen d’échange maintenant.

-Mademoiselle, vous allez bien ?

Voyant le chien, la belle afficha un visage humain, pleins d’expressions avec un beau sourire. Elle se rapprocha un peu plus pour qu’on ne la remarque pas en descendant les escaliers. Cette mission prenait un bel aspect. Il ne manquait plus que la cible pour commencer, vraiment. Pour que la chasse a l’homme commence ! Pour que sa meute se mette a renifler, a chercher ? Aaron beaucoup en parlait, mais presque personne ne connaissait son visage. Il fallait bien un début a tout, puisqu’il y avait de grandes chances pour qu’il finisse a Genome, dans une cage, en trophée dans le labo de l’autre folle…
Revenir en haut Aller en bas
Aaron O'Hara

Superman au rabais

avatar

Messages : 11417

All about you
Your secret life:
Disponibilité: indisponible

MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   Mar 9 Aoû - 17:27

Tandis que je partais à la suite de notre mission dans les escaliers, je sentis mon téléphone vibrer. Je le sortis et lorsque j'entendis la voix de Shannon, je ne pris pas la peine d'écouter ce qu'elle avait à me dire : le temps était compté, il fallait agir vite si nous voulions réellement aider cette jeune femme.

« Sha', bloque-la : elle m'a devancé et arrive à l'entrée de l'immeuble. Je suis là dans quelques secondes. » dis-je bien trop vite avant de raccrocher et de remettre le portable dans ma poche.

Je dévalais les marches trois par trois, je faillis même m'étaler au sol plusieurs fois dans ma précipitation : je ne savais pas si Shannon avait réussi à se calmer alors je devais la laisser le moins de temps possible en présence de la jeune femme. Je ne réfléchissais même plus, tout ce à quoi je pensais, c'était d'aller vite, très vite. Je sautai les cinq dernières marches, amortis mon atterrissage et me relevai... Afin de constater que les ennuis n'étaient pas ceux auxquels je m'attendais...

La jeune femme que nous étions venus aider était au sol, son chien collé à elle et face à moi se tenait une vielle connaissance... Je ne compris pas tout de suite ce qu'il se passait sous mes yeux, enfin, pas dans les détails en tout cas : je comprenais quand même que j'étais tombé dans un piège grotesque.
Je jetai un oeil dehors et constatai que Reynolds était là... Comment avais-je fait pour sous-estimer cette vipère ? Comment avais-je cru m'en sortir à si bon compte ? Merde ! Encore une fois, la réalité venait de me rattraper d'un seul coup. Elle m'avait pourtant prévenu : j'allais tôt ou tard payer tout ça. Le sursis n'avait duré qu'un mois. Je n'avais eu qu'un mois de répit en tout et pour tout et maintenant, on me brandissait sadiquement l'addition bien trop salée sous le nez.

Il me fallait une idée, un plan, quelque chose, n'importe quoi pour m'en sortir. Je ne savais pas quoi faire, je commençais même à paniquer. Le chien de la jeune femme sentait toute cette tension ainsi que la détresse de sa maîtresse : il était collé à elle et grognait tant qu'il le pouvait, cherchant à faire fuir ceux qu'il prenait pour des agresseurs. En l’occurrence, il s'était surtout tourné vers moi. Ma première idée fut de tenter de me servir de mon pouvoir... Sauf que j'étais en présence de Romanov : cette femme qui avait le don de bloquer les pouvoirs des autres. Enfin, ça n'avait été qu'une supposition d'Aby et moi puisque lors de la manifestation de notre capacité, elle était la seule qui pouvait se débrouiller pour que nous ne perdions pas le contrôle : nous en avions donc conclu que c'était ça, son pouvoir à elle.
Bref, j'étais coincé. La seule chose qui pouvait m'aider, c'était le nombre : nous étions quatre, deux si la jeune femme ne comprenait pas bien vite qu'avec Shannon, nous étions les véritables alliés.

« Zoé, vous vous souvenez de ce que je vous ai dit ? C'est là qu'intervient le danger. » dis-je nerveusement. « Romanov, que me vaut ce plaisir ? Reynolds vous réserve le même sort qu'à Holster ? Comme c'est triste. »

Le bluff, l'attaque... Vain, inutile, désespéré. Seulement, ça avait été ma seule idée. Je paniquais à l'idée de perdre Sha, je paniquais à l'idée de ce qu'il allait se passer là, tout de suite, alors que cette mission aurait du être simple. Encore une fois, j'avais tout fait foirer...



_______________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ In#2 ♦ La Revanche de la Reine [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVOLUTION :: STREETS & AVENUES-